Nathalie Deberdt Coach émotionnel, coach personnel, coach énergétique
Rue des 3 Capitaines 26400 Crest Drôme, Ardèche 04.7...
Nathalie Deberdt Coach émotionnel, coach personnel, coach énergétique
Rue des 3 Capitaines 26400 Crest Drôme, Ardèche 04.7...
Nathalie Deberdt Coach émotionnel, coach personnel, coach énergétique
Rue des 3 Capitaines 26400 Crest Drôme, Ardèche 04.7...
Nathalie Deberdt Coach émotionnel, coach personnel, coach énergétique
Rue des 3 Capitaines 26400 Crest Drôme, Ardèche 04.7...
Nathalie Deberdt Coach émotionnel, coach personnel, coach énergétique
Rue des 3 Capitaines 26400 Crest Drôme, Ardèche 04.7...
Nathalie Deberdt Coach émotionnel, coach personnel, coach énergétique
Rue des 3 Capitaines 26400 Crest Drôme, Ardèche 04.7...
Nathalie Deberdt Coach émotionnel, coach personnel, coach énergétique
Rue des 3 Capitaines 26400 Crest Drôme, Ardèche 04.7...
Nathalie Deberdt Coach émotionnel, coach personnel, coach énergétique
Rue des 3 Capitaines 26400 Crest Drôme, Ardèche 04.7...
Nathalie Deberdt Coach émotionnel, coach personnel, coach énergétique
Rue des 3 Capitaines 26400 Crest Drôme, Ardèche 04.7...
Nathalie Deberdt Coach émotionnel, coach personnel, coach énergétique
Rue des 3 Capitaines 26400 Crest Drôme, Ardèche 04.7...
Nathalie Deberdt Coach émotionnel, coach personnel, coach énergétique
Rue des 3 Capitaines 26400 Crest Drôme, Ardèche 04.7...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Peur de l'echec, peur d'aimer, peur de la mort en finir avec la peur

18 566 vues

Publié le

Vous désirez surmonter la peur de l'échec. La peur de l'échec est une des causes principales de la procrastination, illusion of brillance. La peur d'aimer. Le déni de soi dans les relations et Les ravages de la phobie de l'engagement. Pourquoi avoir peur d’être amoureux ? La peur de l'échec ou la peur de la réussite. L'échec et la phobie de l'échec. Que faire pour se libérer de la crainte de l'échec. Des conseils, une method. Apprendre à avoir confiance en soi en oubliant la peur de l'échec. Peur de la mort ou peur de mourir ? Mort, peur, et anxiété. Comment gérer la peur de la mort ? Réflexions sur la peur Angoisse métaphysique peur d'exister. Comment ne plus vivre dans la peur.

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
18 566
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
15 985
Actions
Partages
0
Téléchargements
56
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Peur de l'echec, peur d'aimer, peur de la mort en finir avec la peur

  1. 1. Nathalie Deberdt Coach émotionnel, coach personnel, coach énergétique Rue des 3 Capitaines 26400 Crest Drôme, Ardèche 04.75.25.60.40 ilc.relaxation@gmail.com www.coaching-de-vie-reiki.com 1 Réflexions sur la peur de l’échec, la peur d’aimer, la peur de la mort Des solutions pour et y remédier Sommaire La peur est-elle le contraire de l'amour ?....................................................................................... 2 Peur de vivre en couple ................................................................................................................ 4 La peur de l’échec......................................................................................................................... 6 Surmonter la peur de la mort........................................................................................................ 8 De la peur à l’amour................................................................................................................... 10 À propos de Nathalie Deberdt votre coach de vie........................................................................ 11
  2. 2. Nathalie Deberdt Coach émotionnel, coach personnel, coach énergétique Rue des 3 Capitaines 26400 Crest Drôme, Ardèche 04.75.25.60.40 ilc.relaxation@gmail.com www.coaching-de-vie-reiki.com 2 La peur est-elle le contraire de l'amour ? Lorsque je pose la question : « Pour vous, quel est l’opposé de l’amour », pratiquement tout le monde me répond : « La haine ». Et il est vrai que le sentiment de haine est en général celui que l’on perçoit le mieux, car la violence semble être partout et qu’elle est visible. Or, il se trouve que l’opposé de l’amour n’est pas la haine, mais la peur. La haine résulte d’un sentiment de peur exacerbé. Bien sûr, personne ne prend conscience que la peur est présente au quotidien dans nos vies, car elle est rarement franche. Pour la plupart d’entre nous, quand on parle de peur, on pense à la violence, à la guerre, à quelque chose de fort et d’effrayant. En général, la peur est vue comme une réponse vitale au danger physique et émotionnelle, une réaction très souvent légitime face aux menaces. Effectivement, des traumatismes ou de mauvaises expériences peuvent déclencher en nous une réaction de peur qu’il est difficile de réprimer. Cette peur-là est visible, c’est celle qui nous vient à l’esprit. Petites peurs discrètes Or, combien de fois par jour avons-nous une pensée du style, « j’ai peur d’arriver en retard », « j’ai peur de passer pour un imbécile », « j’ai peur de ne pas y arriver »… Des exemples, il y en a à la pelle. Que cela concerne notre apparence, nos goûts, nos compétences, notre santé ou notre travail, nous avons toujours une petite angoisse qui pointe son nez. En général, ce sont de petites peurs auxquelles on ne fait pas attention et très souvent cela ne prête pas non plus à conséquence.
  3. 3. Nathalie Deberdt Coach émotionnel, coach personnel, coach énergétique Rue des 3 Capitaines 26400 Crest Drôme, Ardèche 04.75.25.60.40 ilc.relaxation@gmail.com www.coaching-de-vie-reiki.com 3 En effet, si vous avez « peur » de ne pas être habillé comme il faut pour telle ou telle manifestation, si vous avez « peur » de ne pas trouver de place où vous garer, si vous avez « peur » de voir la boulangerie fermée lorsque vous arriverez devant la porte, cela ne va pas vous rendre malade pour la journée et c’est une pensée que vous aurez vite oubliée. Pourtant, même de moindre importance, il faut noter que la peur est quand même là, discrète, presque secrète. Si l'incertitude menace L'incertitude peut être un merveilleux défi dans la vie, lorsqu’elle permet à notre créativité de s’exprimer et rend la vie plus intéressante. Mais cette sensation peut également être perçue comme une menace et compromet bien souvent notre bien-être. Lorsque l’incertitude se fait plus récurrente, lorsque les mêmes doutes s’invitent jour après jour, lorsque l’angoisse se fait plus pressente, cela devient difficile à vivre. Vous pouvez passer du temps devant votre miroir pour vous faire beau, ou belle, et c’est normal. Il est agréable de donner une bonne impression de soi. Vous êtes bien dans votre peau. Mais si vous passez du temps devant votre miroir à vous regarder en détail et à critiquer tout ce que vous voyez ou à hésiter sur ce que vous devez en penser, cela relève d’un manque de confiance en vous. Vous imaginez les critiques, les rebuffades, les rires et les moqueries. Si vous avez du mal à regarder les gens dans la rue, si vous avez l’impression qu’en attirant l’attention sur vous, ne serait-ce que par un coup d’œil à une personne qui arrive en face, vous allez voir dans son regard de la pitié ou du dédain ou tout autre sentiment de rejet, là, vous êtes dans la peur. Vous ne vous posez pas la question de savoir si ce que vous avez vu est vrai, vous êtes persuadé que ça l’est. Et vous prêtez aux autres vos propres pensées, vos propres incertitudes. Vous vous voyez moche dans leurs yeux, parce que vous êtes persuadé que vous l’êtes. Idem dans votre travail. Si vous faites une erreur, comme cela peut arriver à n’importe qui, et que vous en prenez conscience, vous notez de faire attention la prochaine fois et vous passez à autre chose. Vous avez peut-être eu un petit coup au cœur, une petite peur de rien (mais une petite peur quand même), vous vous dites que vous avez eu chaud, qu’il ne s’est finalement rien passé de grave. Mais si à chaque petite erreur, vous sentez l’angoisse vous gagner, l’angoisse qui n’est rien d’autre que de la peur, vous allez finir par accumuler les erreurs, jusqu’à vous sentir incapable de faire face à une situation. Et cette peur, au départ à peine marquée, va aller en augmentant, va devenir source de stress et peut aller jusqu’à la dépression. Quand la peur devient menace, il est important de reconnaître l'émotion que vous éprouvez. Qu’il s’agisse de votre apparence, d’une tâche à accomplir, ou quelque situation que ce soit, essayez d’en saisir la cause. La compréhension de vos émotions vous conduira à un sentiment de bien-être et de compétence. Pour vous y aider du coaching peut s’avérer un excellent moyen : ilc.relaxation@gmail.com
  4. 4. Nathalie Deberdt Coach émotionnel, coach personnel, coach énergétique Rue des 3 Capitaines 26400 Crest Drôme, Ardèche 04.75.25.60.40 ilc.relaxation@gmail.com www.coaching-de-vie-reiki.com 4 Peur de vivre en couple Lorsqu’on se marie, c’est, dit-on, pour le meilleur et pour le pire. Le meilleur est facile à vivre. Le pire éveille parfois des angoisses, des frustrations, des… peurs. En effet, lorsque les choses ne vont pas aussi bien qu’espéré, on découvre qu’il est difficile de vivre ensemble. Dans une situation de crise que l’on a du mal à gérer, on a la crainte de voir son compagnon ou sa compagne partir, ce qui induit des comportements de plus en plus désagréables, voir violents. La jalousie peut s’installer, ayant trouvé là un terreau sur lequel pousser. Or, parfois, il n’y a aucune raison d’avoir peur, ce ne sont que des idées que l’on se fait. Mais la peur nous fait voir tout en noir. La peur nous empêche de vivre, car à la moindre occasion, on verra le mal, là où il n’est pas. Si vous avez vécu l’expérience désagréable de voir vos parents se séparer, parce qu’ils n’ont plus trouvé de terrain d’entente, vous allez penser qu’il va en être de même pour vous. Au moindre conflit, à la moindre dispute, ce schéma de pensée va vous amener à un scénario identique avec le divorce pour seule solution. Le chômage, la maladie, voire la mort d’un être cher, sont des situations terribles qui peuvent éprouver durement. Et chacun va réagir en fonction de son ressenti. Ce sont des situations qui fragilisent et qui vous renvoient à vous-même. D’autant que les années qui passent peuvent affaiblir l’amour qui unissait votre couple. Vous vous retrouvez alors dans une situation où le vécu remonte à la surface, où tous les sentiments d’incertitude que vous aviez cachés derrière l’amour ressurgissent. Vous êtes désemparé et vous avez peur de ne pouvoir y faire face.
  5. 5. Nathalie Deberdt Coach émotionnel, coach personnel, coach énergétique Rue des 3 Capitaines 26400 Crest Drôme, Ardèche 04.75.25.60.40 ilc.relaxation@gmail.com www.coaching-de-vie-reiki.com 5 Il ne faut pas oublier que l’on se construit, jour après jour, et dans le mariage, le but est de se construire au moins à deux, voire plus avec les enfants. Or, si vous avez des fondations un peu branlantes, il va être difficile de bâtir quelque chose de droit. Il faut donc, dès le départ, vous poser les bonnes questions : Pourquoi suis-je avec cette personne ? Qu’est-ce que je recherche dans cette relation ? Mais surtout, est-ce que je m’aime assez pour aimer quelqu’un d’autre ? Est-ce que je ne me marie pas pour ne pas rester seul(e) ? Ai-je dès à présent des craintes sur l’avenir de mon couple… ? Car les réponses à ces questions peuvent indiquer de l’incertitude, non pas envers l’autre, mais envers vous-même. Si, par exemple, vous avez peur de rester seul(e), cherchez dans votre passé la raison de cette angoisse. Avez-vous vécu une situation de solitude sévère et si oui, quand et pourquoi ? Si vous avez des craintes sur votre couple, demandez-vous pourquoi. Ressentez-vous au fond de vous que ce n’est pas la « bonne personne » ? Si c’est le cas, pourquoi voulez-vous l’épouser ? Attendez-vous que votre partenaire change et rentre dans le moule que vous voulez pour lui ? Pourquoi ne pouvez-vous pas accepter ses différences… ? Car derrière toutes ces questions, se pose celle de l’image que vous avez de vous, de la confiance que vous avez en vous. Comment aimer vraiment quelqu’un lorsqu’on ne s’aime pas soi-même ? Et pourquoi est-ce que vous ne vous aimez pas ? Donc, pour éviter d’avoir peur de vivre en couple, faite d’abord un petit voyage intérieur, essayer de comprendre ce qui vous motive. Si vous aimez vraiment cette personne, n’hésitez pas, dites-vous simplement qu’en vieillissant vous allez vivre ensemble et séparément des expériences qui vont vous changer et qu’il faudra, chaque fois, y faire face et peut-être, parfois, redresser la barre pour rester ensemble. Ne partez pas avec des a priori. Restez vigilent envers vous-même et vérifiez régulièrement qui vous êtes devenu en vieillissant et soyez prêt à vous remettre en question. Et faites confiance à votre partenaire. Réglez les problèmes que vous pouvez avoir avec vous-même. Si les choses vont de travers demandez-vous pourquoi, ne tournez pas le dos. Fuir l’autre, n’est-ce pas se fuir soi-même ?
  6. 6. Nathalie Deberdt Coach émotionnel, coach personnel, coach énergétique Rue des 3 Capitaines 26400 Crest Drôme, Ardèche 04.75.25.60.40 ilc.relaxation@gmail.com www.coaching-de-vie-reiki.com 6 La peur de l’échec Vous est-il déjà arrivé d’avoir si peur de ne pas réussir quelque chose que vous avez préféré ne rien faire du tout ? Beaucoup d'entre nous ont probablement connu, à un moment ou un autre, une telle situation. La peur de l'échec peut nous amener à ne rien faire et donc à refuser d’aller de l'avant. La peur de l'échec est étroitement liée à la peur du rejet et de la critique, ainsi qu’à la procrastination et l'excuse de décision. Vous pouvez toujours créer une excuse pour ne pas faire quelque chose et croire en vos excuses. " Nos doutes sont des traîtres et nous font souvent perdre le bien que nous aurions des chances de gagner, parce qu'ils nous font craindre de le tenter" (Shakespeare). Pour trouver les causes de la peur de l'échec, nous devons d'abord comprendre ce que «l'échec» signifie réellement. Nous avons tous des définitions différentes de l'échec, tout simplement parce que nous avons tous des points de repère, des valeurs et des systèmes de croyances différents et parfois uniques. En général, on parle d’échec lorsqu’on n’a pas atteint le but visé. La peur de l'échec (aussi appelée "Atychiphobie") nous empêche de faire les choses qui pourraient nous aider à atteindre nos objectifs. La peur de l'échec peut être liée à différentes causes comme, par exemple, une faible estime de soi ou de confiance en soi : «Je ne serai jamais assez bon pour…» ou «Je ne suis pas assez intelligent pour ...", souvent lié à l’image que vos parents, ou vos proches, avaient de vous et vous ont répété au cours de votre enfance : « Tu es un incapable, tu ne feras jamais
  7. 7. Nathalie Deberdt Coach émotionnel, coach personnel, coach énergétique Rue des 3 Capitaines 26400 Crest Drôme, Ardèche 04.75.25.60.40 ilc.relaxation@gmail.com www.coaching-de-vie-reiki.com 7 rien de bien dans ta vie », « Tu es tout juste bon à pousser un balai », « Personne ne voudra jamais t’embaucher »… Et cela vous amène à : Une réticence à essayer de nouvelles actions ou vous impliquer dans des projets ambitieux. L'auto-sabotage - Par exemple, la procrastination, l’excessive anxiété, un non-respect des consignes Le perfectionnisme - Une volonté d'essayer uniquement les choses que vous savez pouvoir faire parfaitement et avec succès. On retrouve aussi la peur dans les situations de crise, comme, lorsqu’il y a risque de licenciement (« Si quelqu’un doit être licencié, je suis sûr que ce sera moi »), ou lorsque l'on est confronté au chômage (« Je ne vais jamais retrouver de travail dans la situation actuelle »), au désœuvrement (« Qu’est-ce que je vais bien pouvoir faire dans ce quartier ? ») et bien d’autres exemples encore. Ne prenez pas tout de façon personnelle La dépression guette plus les gens qui intériorisent des situations difficiles en étant persuadés qu’ils sont personnellement et exclusivement responsables, lorsqu’une relation se termine ou lorsqu'un projet d'entreprise se solde par une faillite. Ils ne montrent alors personne d’autre du doigt qu’eux-mêmes. Si quelque chose ne fonctionne pas comme vous le voulez, demandez-vous quels étaient les facteurs qui ne dépendaient pas uniquement de vous. Votre responsabilité doit être réaliste. Et si vous étiez totalement responsable, quelles circonstances atténuantes pourraient-ils y avoir. Pourquoi avez-vous agit ainsi ? Pensez en termes de «feedback» et de «résultats». Un bon chercheur scientifique verra les résultats d'une étude, plutôt que le succès ou l'échec ; résultats qui doivent être considérés objectivement. Toutefois, n’oubliez pas de prendre vos peurs en considération et cherchez à en comprendre les raisons. Quelque chose ne fonctionne pas ? Super ! Maintenant que vous avez regardé les choses en face, vous savez les faire différemment. Apprenez à gérer l’échec et à en tirer des conclusions pour mieux repartir ! Ne restez pas englué dans vos peurs. La peur de l'échec signifie souvent avoir peur de ne pas répondre aux attentes des autres. Et puis vous pouvez faire appel à un coach énergétique, après tout, il y va de votre vie ! ilc.relaxation@gmail.com
  8. 8. Nathalie Deberdt Coach émotionnel, coach personnel, coach énergétique Rue des 3 Capitaines 26400 Crest Drôme, Ardèche 04.75.25.60.40 ilc.relaxation@gmail.com www.coaching-de-vie-reiki.com 8 Surmonter la peur de la mort On rencontre parfois des gens qui déclarent qu'ils n’ont pas peur de mourir. La plupart sont généralement prompts à souligner qu'ils ont quand même peur de mourir douloureusement, mais l'idée de ne plus être en vie ne les inquiète pas. Effectivement, certaines personnes, en raison de leur âge, de leur caractère, de leurs croyances, religieuses ou non, sont convaincues que mourir n’a rien de tragique et pour certain c’est le début de quelque chose d’autre. Mais pour nombre de sujets, n’y a-t-il pas une forme de déni ? Lors de mes discussions avec des gens, quel que soit leur milieu social, intellectuel, culturel, je m’aperçois que beaucoup ont peur de mourir. La thanatophobie, plus communément connu comme la peur de la mort, affecte des millions de personnes dans le monde. Comme le souligne si justement Woody Allen : Je n’ai pas peur de mourir, je ne veux pas être là quand ça arrivera." La mort semble souvent irréelle jusqu'à ce qu'elle se rapproche de nous, en fait !
  9. 9. Nathalie Deberdt Coach émotionnel, coach personnel, coach énergétique Rue des 3 Capitaines 26400 Crest Drôme, Ardèche 04.75.25.60.40 ilc.relaxation@gmail.com www.coaching-de-vie-reiki.com 9 Connaître intellectuellement que la mort nous attend est une chose, en faire l’expérience en est une autre. Et c’est parfois la mort d’un proche qui nous fait prendre conscience de la finalité de la vie. Face à la maladie, par exemple, quand on sent que la mort « rode », on peut imaginer l’angoisse qui gagne le malade et son entourage. Car il est un fait indéniable : personne ne peut échapper à la mort. C’est cette fin inéluctable, mais dont on ne connaît par l’heure qui, pour certains, est angoissante. C’est peut-être moins de mourir qui fait peur, mais de quand. Car mourir à 90 ou 100 ans n’est pas ressenti de la même manière que lorsqu’une personne meurt jeune. Car alors cette mort semble vraiment injuste. L’autre raison qui peut faire craindre cette échéance, c’est ce qu’il y a après. Pour certains, c’est le néant, le vide, le rien. Le corps pourri en terre et basta ! Pour les croyants, penser qu’il se passe encore quelque chose pourrait sembler rassurant. Mais il est vrai que certaines croyances qui suggèrent qu’après la mort, il y a un jugement (et qui dit jugement, dit punition), peuvent pousser les « pécheurs » à trembler dans leurs chausses. On sait ce qu’il y a ici bas, mais on ne sait pas ce qui nous attend dans l’au-delà. Il y a des gens qui, pour tester leur peur de la mort, ferment les yeux et s’imaginent enfermés dans un cercueil et mis en terre. L’une de mes connaissances me racontait ça récemment. Elle me disait avoir tenté l’expérience et ressenti une peur panique à cette vision. Pourtant, à force d’exercices, certains arrivent à dépasser cette peur et à accepter la mort. Ce qui nous effraie aussi beaucoup, c’est la mort d’un être cher. On peut ne pas avoir peur de mourir, mais ne pas supporter l’idée qu’une personne que l’on aime puisque disparaitre. On se sent vulnérable, parce qu’incapable d’empêcher une chose pareil. Et ce n’est plus seulement la peur de la mort, mais la peur de l’échec qui nous étreint. Ne pas être capable de repousser l’inéluctable. Pourtant, il nous faut bien accepter les limites de l’être humain. Pour vaincre la peur de la mort, il existe une stratégie qui consiste très simplement à utiliser la peur de la mort (ou du moins la conscience de celle-ci) et de ce qui peut se passer ensuite, pour aider à vivre pleinement dans l’abondance et le bien-être. En effet, puisque l’on doit mourir, autant faire de notre mieux pour réussir ce que l’on fait dans notre vie. Enrichir notre quotidien avec des objectifs positifs. Réussir dans son travail, gagner de l’argent pour les uns, faire de beaux voyages, aller à la rencontre d’autres hommes pour les autres, vivre ses rêves, atteindre des sommets. Ou tout simplement être heureux en couple, en famille. Faire le bien autour de soi juste pour le plaisir. Remplir sa vie au maximum pour avoir l’impression de ne pas partir « les mains vides ». Avoir la satisfaction de « faire quelque chose de sa vie ». Mais pour réussir cela, il faut souvent commencer par vaincre ses peurs de vivre.
  10. 10. Nathalie Deberdt Coach émotionnel, coach personnel, coach énergétique Rue des 3 Capitaines 26400 Crest Drôme, Ardèche 04.75.25.60.40 ilc.relaxation@gmail.com www.coaching-de-vie-reiki.com 10 De la peur à l’amour La peur, donc occupe notre quotidien. Nous n’en avons pas conscience et il faut des éléments forts pour commencer à réagir et se dire que l'on a peur. À petites doses et dans certaines circonstances, la peur peut être salutaire. Si vous voyez une voiture qui arrive sur vous à toute vitesse, vous allez vous pousser pour ne pas être renversé. C’est une réaction normale qui vous sauve la vie. Mais quand la peur se fait trop présente dans des situations de la vie quotidienne qui sont sans danger et qu’elle nous ronge, il faut se poser la question de savoir pourquoi nous la laissons prendre le dessus. Pourquoi certaines peurs ont tant de pouvoir ? D’où vient que nous avons tellement peur d’agir, de rencontrer des gens, de travailler, de vivre tout simplement ? Quel vécu, quel traumatisme, quelles expériences avons-nous derrière nous pour ne plus savoir faire face à la peur ? Il est important de se poser ces questions, parce que c’est dans notre histoire que nous trouverons la réponse et c’est en regardant les peurs en face que nous pourrons apprendre à les affronter. Pour lutter contre des états d’anxiété contactez Nathalie coach émotionnelle : ilc.relaxation@gmail.com
  11. 11. Nathalie Deberdt Coach émotionnel, coach personnel, coach énergétique Rue des 3 Capitaines 26400 Crest Drôme, Ardèche 04.75.25.60.40 ilc.relaxation@gmail.com www.coaching-de-vie-reiki.com 11 À propos de Nathalie Deberdt votre coach de vie Votre coach émotionnel, votre coach personnel, votre thérapeute énergéticienne Une Coach personnelle, Auteure en développement personnel et en motivation, et Chef d’entreprise depuis 17 ans. Nathalie a développé sa propre méthode sous la forme de coaching émotionnel et de thérapie énergétique. Elle vous accompagne pour guérir de vos petits maux naturellement, de sorte que vous puissiez vivre la destinée que vous voulez, dans un corps que vous aimez. Nathalie vous aide à retrouver le bien-être physique et émotionnel via son coaching, son rééquilibrage énergétique, la lecture de son blog www.coaching- de-vie-reiki.com Coaching personnel : Trois formules possibles Si vous le souhaitez  Le tête à tête (uniquement Drôme et Ardèche) : il permet une discussion approfondie vous et moi, concernant les obstacles que vous rencontrez dans votre vie personnelle, professionnelle, amoureuse  Par téléphone : 04.75.25.6030 : de sa voix motivante et rassurante, le coach vous booste de manière plus concrète.  Par e-mail : ilc.relaxation@gmail.com : L’accompagnement est anonyme mais très efficace –  Coaching énergétique : Reiki

×