La Torture des Sorcières<br />Je voudrais remercir google pour les illustrations, La Grande Chasse aux sorcières, du M...
<ul><li>Une fois la sorcière dénoncée souvent par la rumeur, il convenait de l’arrêter et après de la torturer.
Les accusé(e)s ruraux et analphabètes ne parlaient que le patois très souvent. En position d'infériorité vis à vis des jug...
LA ROUE<br />
LE BERCEAU DE JUDAS<br />
LA NAGE<br /><ul><li>On ligotait les mains et les pieds de l'accusée, puis on jetait son corps dans l'eau. Si elle coulait...
LE PESAGE<br />Il consistait à peser la sorcière en utilisant comme poids la bible ou d&apos;autres objets. Si elle était ...
LA CHAISE DES CLOUS<br />
L&apos;ESTRAPADE<br />Consistait à nouer les bras de la victime derrière son dos, suspendre des poids à ses pieds, puis la...
LES BRODEQUINS<br />Utilisé pour écraser les jambes par un dispositif de serrage à la main, ou en utilisant un maillet pou...
LE PINCAGE<br />
LE PIQUAGE<br />Les chasseurs de sorcières recherchaient sur le corps de l&apos;accusée les endroits nommés « la marque du...
TORTURES DES CHAUSSURES<br />De l’huilebouillanteou du plombfonduétaientverséesdans les chaussures. <br />
Torture des sorcieres
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Torture des sorcieres

9 172 vues

Publié le

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
9 172
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
18
Actions
Partages
0
Téléchargements
7
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Torture des sorcieres

  1. 1. La Torture des Sorcières<br />Je voudrais remercir google pour les illustrations, La Grande Chasse aux sorcières, du MoyenÂge aux Temps modernes, et le blog de saadiennes<br />
  2. 2. <ul><li>Une fois la sorcière dénoncée souvent par la rumeur, il convenait de l’arrêter et après de la torturer.
  3. 3. Les accusé(e)s ruraux et analphabètes ne parlaient que le patois très souvent. En position d'infériorité vis à vis des juges qui maîtrisaient l'écrit, ils ne comprenaient souvent rien aux accusations de satanisme, face auxquelles ils ne savaient pas se défendre, la sorcellerie rurale traditionnelle faisant aussi partie de leur culture.</li></li></ul><li>DIFFERENTS METHODES UTILISEES<br />
  4. 4. LA ROUE<br />
  5. 5.
  6. 6. LE BERCEAU DE JUDAS<br />
  7. 7.
  8. 8. LA NAGE<br /><ul><li>On ligotait les mains et les pieds de l'accusée, puis on jetait son corps dans l'eau. Si elle coulait, elle était présumée innocente ; si elle flottait, elle était l'enfant du démon (l'eau bénite l'ayant rejetée).</li></li></ul><li>
  9. 9. LE PESAGE<br />Il consistait à peser la sorcière en utilisant comme poids la bible ou d&apos;autres objets. Si elle était plus lourde ou plus légère, elle était déclarée coupable (dans le premier cas, un esprit de la terre la possédait) et dans le deuxième cas( il s&apos;agissait d&apos;un esprit du feu).<br />
  10. 10. LA CHAISE DES CLOUS<br />
  11. 11.
  12. 12. L&apos;ESTRAPADE<br />Consistait à nouer les bras de la victime derrière son dos, suspendre des poids à ses pieds, puis la hisser brutalement en l&apos;air plusieurs fois de suite, jusqu&apos;à ce qu&apos;elle avoue ou meurt.<br />
  13. 13.
  14. 14.
  15. 15.
  16. 16. LES BRODEQUINS<br />Utilisé pour écraser les jambes par un dispositif de serrage à la main, ou en utilisant un maillet pour frapper dans les coins à briser les os jusqu&apos;à la moelle osseuse.<br />
  17. 17.
  18. 18.
  19. 19.
  20. 20. LE PINCAGE<br />
  21. 21.
  22. 22. LE PIQUAGE<br />Les chasseurs de sorcières recherchaient sur le corps de l&apos;accusée les endroits nommés « la marque du Diable » et par conséquent insensibles à la douleur. <br />
  23. 23.
  24. 24.
  25. 25.
  26. 26. TORTURES DES CHAUSSURES<br />De l’huilebouillanteou du plombfonduétaientverséesdans les chaussures. <br />

×