SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  21
Béton Armé III
Calcul des voiles en BA selon l’EC2
Département GCU
Cours de 4ème année
Quang Huy Nguyen
MCF-HDR, Dr.Ing.
qnguyen@insa-rennes.fr
Version 1
Chapitre 16: Calcul des voiles en béton selon l'EC2
l
l'E
E
E
E
E
EC
C
C
C2
2
2
2
2 2
16.1 Généralités
16.2 Voiles en béton banché
16.2.1 Élancement et longueur efficace
16.2.2 Cas général des charges verticales réparties
16.2.3 Cas de charge concentré
16.3 Calcul des voiles en béton non armé
16.4 Calcul des voiles en béton armé
16.5 Dispositions constructives relatives aux voiles
16.6 Chainages
Chapitre 16: Calcul des voiles en béton selon l'EC2
l
l'E
E
E
E
E
EC
C
C
C2
2
2
2
2 3
16.1 Généralités
• Voiles en BA selon l’EC2: on appelle mur ou
voile tout élément vertical dont la longueur b
est au moins égale à 4 fois l’épaisseur hw.
• Deux types usuels de voiles:
¾ Voiles en béton banché;
¾ Voiles préfabriqués;
Voiles en béton banché
• Eléments verticaux en béton, coulés dans des coffrages
appelés banches à leur emplacement définitif dans la
construction.
• Ils sont considérés comme armés que s'ils contiennent
des armatures calculées pour contribuer à leur stabilité ou
une armature minimale définie dans la norme Eurocodes
2.
• Ils sont considérés comme « non armés » ou « faiblement
armés » si le ferraillage mis en place est inférieur au
minimum requis par l’EC2.
Chapitre 16: Calcul des voiles en béton selon l'EC2
l
l'E
E
E
E
E
EC
C
C
C2
2
2
2
2 4
Voiles préfabriqués
• Définition selon le DUT 22: les ouvrages verticaux réalisés par assemblages de
parties de murs fabriquées à l'avance répondant aux caractéristiques dimensionnelles
suivantes :
9 la longueur maximale est de l'ordre de 8 mètres,
9 la hauteur utile est égale à une fois la hauteur d'étage éventuellement
augmentée de la hauteur de l'acrotère et de la retombée.
9 leur surface est inférieure à 30 m2
• Deux types de murs préfabriqués
¾ les plaques pleines: L'épaisseur minimale courante de base est de 15 cm pour
les plaques pleines. Elle peut être plus faible, sans être inférieure à 12 cm dans
le cas où la géométrie des joints et la position des panneaux par rapport à la
structure le permettent.
¾ les plaques nervurées:
9 Parement lise: l'épaisseur minimale est de 6 cm pour le voile et de 15 cm au
droit des nervures;
9 Parement en granulat apparents: l'épaisseur minimale du voile est de 8 cm.
Cette épaisseur doit être comptée à partir du fond des creux entre granulats
Epaisseur minimale des voiles (Recommandations professionnelles)
• Les voiles de façade et de pignon sans parement rapporté du type bardage, peau ou
placage, dont les caractéristiques de résistance à la pénétration de l’eau peuvent être
affectées par la fissuration du béton, doivent avoir une épaisseur minimale d’au moins
15 cm dans les parties courantes.
• Une épaisseur comprise entre 12 cm et 15 cm peut néanmoins être admise sur des
surfaces limitées pour autant qu’elle reste compatible avec des dispositions de
ferraillage normalement réalisable.
Chapitre 16: Calcul des voiles en béton selon l'EC2
l
l'E
E
E
E
E
EC
C
C
C2
2
2
2
2 5
16.2 Voiles en béton banché
• Les voiles, soumis à une flexion composée, fonctionnent comme des consoles verticales encastrées à leur base.
• Les voiles sont généralement traversés par des ouvertures dont les dimensions ont un effet marquant pour leur
comportement sous chargement. Lorsque les ouvertures sont de taille relativement petite, ce comportement est
proche d’un voile plein; en cas de grandes ouvertures, c’est plutôt un fonctionnement en portique.
• Un voile est caractérisé par :
9 son épaisseur hw;
9 sa hauteur libre lw (distance libre entre deux planchers successifs, ou distance
entre la face supérieure de la semelle de fondation et la sous-face du premier
plancher);
9 sa longueur dite efficace lo ;
9 une excentricité e de l’effort de compression dans la direction de l’épaisseur.
• Pour le calcul des armatures, on utilise des charges réduites M-N-V au pied du voile
b
w
l
Ed
M
b
w
l
Ed
N
Ed
V
Ed
M
x
p
y
p
Charges linéaires Charges réduites
Chapitre 16: Calcul des voiles en béton selon l'EC2
l
l'E
E
E
E
E
EC
C
C
C2
2
2
2
2 6
16.2.1 Élancement et longueur efficace
• Élancement:
où Ic et Ac sont le moment quadratique et l’aire de la
section de béton non fissurée.
• La longueur efficace des voiles ou des bandes de
voiles est supposée égale à (EC2-1-1§12.6.5):
où lw est la hauteur libre du voile et β est un coefficient
dépendant des conditions limites aux extrémités:
9 pour les voiles libres à une extrémité: β = 2
9 pour les autres voiles, voir Tableau 12.1.
0
/
c c
l
I A
O
0 w
l l
E
NOTE:
Les données du Tableau 12.1 ne s’appliquent que si le
voile n’a pas d’ouverture de hauteur supérieure à 1/3 de
la hauteur lw du voile, ou de surface supérieure à 1/10
de la surface du voile. Pour les voiles encastrés sur 3 ou
4 cotés avec des dimensions d'ouvertures excédant les
limites ci-avant, il convient de considérer les parties
situées entre les ouvertures comme encastrées sur deux
cotés seulement et de les dimensionner en
conséquence.
Chapitre 16: Calcul des voiles en béton selon l'EC2
l
l'E
E
E
E
E
EC
C
C
C2
2
2
2
2 7
16.2.3 Cas général des charges verticales réparties
Bande
de
voile
ª º
d « »
« »
¬ ¼
w 2
min ;
2 3
l l
b
bande
Ed
N
bande
Ed
V
V V
V

A B
Ed
2
b
w
l
Ed
N
Ed
V
Ed
M
b b b b
VEd
l
Bande
de
voile
VA VB
A B
Lorsque le chargement est constant le long
du mur, la contrainte normale verticale ultime
agissant sur une bande de mur de longueur
de calcul b est :
w
l
Ed
N
b
VEd
Ed
V
V Ed
Ed
w
N
bh
Si les charges varient le long du voile, les calculs s'effectuent
par bandes de voile en prenant pour NEd la valeur moyenne
dans chaque bande considérée.
NOTE:
En réalité, les forces horizontales dues au vent et les charges verticales soumettent le voile à une flexion
composée. Dans chacun des éléments de voile limités par des ouvertures, on admet que la distribution des
contraintes normales est linéaire. Le calcul se fait par bandes de murs, en considérant la contrainte moyenne
dans chaque bande.
Chapitre 16: Calcul des voiles en béton selon l'EC2
l
l'E
E
E
E
E
EC
C
C
C2
2
2
2
2 8
Exemple d’application
Plancher de l’étage i
w 4m
l
2,5m
b
Ed
N
Ed
V
Ed
M
Voile en question
Plancher de l’étage i
Données:
• Hauteur libre lw = 4m ; longueur b = 2,5m ; et épaisseur hw = 0,3m;
• Béton C40; acier B500B;
• Les charges réduites appliquées au centre de gravité de la section de la base:
• Excentricité de l’effort de compression dans la direction de l’épaisseur: e = 0;
• Enrobage nominal: cnom = 3 cm
Question: Calculer les armatures de ce voile.
Ed Ed Ed
712.5 kN; 142.5 kNm; 171 kN
N M V
Chapitre 16: Calcul des voiles en béton selon l'EC2
l
l'E
E
E
E
E
EC
C
C
C2
2
2
2
2 9
16.2.4 Cas de charge concentré
Une charge concentrée est supposée se répartir à l’intérieur de la zone délimitée
par deux droites inclinées sur la verticale de :
9 α =1/3 dans le cas des voiles non armés horizontalement;
9 α =2/3 dans le cas des voiles armés horizontalement, à condition que la charge
répartie ainsi trouvée ait une résultante portée par l’axe de la charge concentrée
d’origine.
ƒ Les contraintes normales apportées par une poutre ou une dalle sont supposées
uniformément réparties le long de l’épaisseur du voile sauf pour celles résultant
de la poutre ou de la dalle située immédiatement au dessus de la section droite
envisagée dans le cas d’un voile de rive.
ƒ On admet, dans le cas d’un voile de rive, que le supplément de contrainte
normale dû à la réaction d’appui de cette poutre ou dalle est distribué
linéairement sur une profondeur d’appui égale à la plus petite des deux valeurs
suivantes, l’épaisseur du voile et la hauteur de la poutre ou dalle.
Charge concentrée
D D
VEd
Voile
Poutre ou dalle h
h
Voile
Poutre ou dalle h
Chapitre 16: Calcul des voiles en béton selon l'EC2
l
l'E
E
E
E
E
EC
C
C
C2
2
2
2
2 10
16.3 Calcul des voiles en béton non armé
Résistance de calcul du béton non armé
• Définition: un voile est considéré comme non armé si le ferraillage mis en place est inférieur au minimum requis
pour un voile en béton armé indiqué dans l’EC2-1-1 §9.6.
• Les règles de la section 12 de l’EC2-1-1 s’appliquent aux voiles non armé soumis à la compression autre que
celle provoquée par la précontrainte.
• Il convient que l’élancement des voiles en béton non armé coulés en place n’excède pas O = 86 (c’est-à-dire lo/hw
= 25).
• Dans les voiles en béton non armé, il n’est pas exclu de disposer des armatures qui seraient nécessaires pour
satisfaire les exigences d’aptitude au service et/ou de durabilité ou qui seraient nécessaires dans certaines
parties de ces voiles. Ce ferraillage peut être pris en compte pour la vérification locale aux ELU aussi bien que
pour la vérification des ELS.
• Du fait de la plus faible ductilité du béton non armé, les résistances de calcul sont réduites de 20% par rapport au
béton armé:
¾ Compression:
¾ Traction:
J
cd,pl cd
0.8 0.8 ck
c
f
f f
J
,0.05
ctd,pl ctd
0.8 0.8
ctk
c
f
f f
J
­
°
®
°̄
1.5 pour les situations de projet durable et transitoire
1.2 pour la situation accidentelle
c
Chapitre 16: Calcul des voiles en béton selon l'EC2
l
l'E
E
E
E
E
EC
C
C
C2
2
2
2
2 11
Vérification de la résistance de calcul aux forces axiales et aux moments à l’ELU (EC2-1-1§12.6.1)
Sinon Î voile armé verticalement Î chapitre 15
Il y a lieu de vérifier que K
§ ·
d 
¨ ¸
¨ ¸
© ¹
Ed Rd1 cd,pl w
w
2
1 effort normal résistant
e
N N f bh
h
w
l
Ed
N
b
VEd
Ed
V
Vérification de la résistance de calcul à l’effort tranchant à l’ELU (EC2-1-1§12.6.3)
Il y a lieu de vérifier que
où:
W d
Ed
cp cvd
w
1.5
résistance de calcul en cisaillement et compression du béton
V
f
bh
V V V
V V
V V V
d 
§ ·

¨ ¸
!  
¨ ¸
© ¹
cp c,lim cvd ctd,pl ctd,pl cp
2
cp c,lim
cp c,lim cvd ctd,pl ctd,pl cp
si
si
2
f f f
f f f
V
V  
Ed
cp
w
c,lim cd,pl ctd,pl ctd,pl cd,pl
2
N
bh
f f f f
Sinon Î voile armé
horizontalement
Chapitre 16: Calcul des voiles en béton selon l'EC2
l
l'E
E
E
E
E
EC
C
C
C2
2
2
2
2 12
Vérification du critère de l’élancement limite des voiles non armés
Sinon Î voile armé Î chapitre 15
Il y a lieu de vérifier que O d 86
Vérification de la résistance au flambement à l’ELU (EC2-1-1§12.6.5.2)
Il y a lieu de vérifier que
où: ) est un facteur prenant en compte l’excentricité et incluant les effets du second ordre ainsi que les effets
normaux de fluage. Pour les voiles non armés contreventés, le facteur ) peut être pris égal à :
d )
Ed Rd,12 w cd,pl effort normal résistant de calcul pour un voile non armé
N N bh f
tol 0
w w
tol
w
e
1.14 1 2 0.02
min
e
1 2
l
h h
h
­ § ·
°  
¨ ¸
¨ ¸
° © ¹
°
) ®
°§ ·
° 
¨ ¸
¨ ¸
°© ¹
¯
Sinon Î voile armé Î chapitre 15
où:
• eo est l’excentricité du premier ordre incluant, le cas échéant,
les effets des planchers (éventuels moments transmis par la
dalle au voile, par exemple) et les actions horizontales.
• ei est l’excentricité additionnelle couvrant les effets des
imperfections géométriques (voir chapitre 15, page 13).

tol o i
e e e
0
i w
/ 400
e max h / 30
20 mm
l
­
°
®
°
¯
Chapitre 16: Calcul des voiles en béton selon l'EC2
l
l'E
E
E
E
E
EC
C
C
C2
2
2
2
2 13
Vérifications vis-à-vis de l’ELS (EC2-1-1§12.7)
• Il convient de vérifier les contraintes là où des gênes structurales sont susceptibles de se produire.
• Il convient d’adopter les mesures suivantes pour assurer une aptitude au service adéquate :
a) en ce qui concerne la formation de fissures :
- limitation des contraintes de traction dans le béton à des valeurs admissibles ;
- mise en place d’un ferraillage auxiliaire (armatures de peau, chaînages si nécessaire) ;
- mise en place de joints de construction ;
- choix de technologie du béton (par exemple, composition appropriée du béton, cure) ;
- choix de méthodes de construction appropriées
b) en ce qui concerne la limitation des déformations :
- dimensions minimales de la section (voir EC2-1-1§12.9) ;
- limitation de l’élancement dans le cas d’éléments comprimés.
• Pour toute armature mise en place dans le béton non armé, même si elle n’est pas prise en compte dans
les vérifications de résistance, il convient de satisfaire les conditions de l’enrobage nominal minimal indiquées à
§4.4.1 de l’EC2.
Les voiles en béton armé sont calculés comme des poteaux dont les méthodes de calcul sont données dans le
chapitre 15 de ce cours.
16.4 Calcul des voiles en béton armé
Chapitre 16: Calcul des voiles en béton selon l'EC2
l
l'E
E
E
E
E
EC
C
C
C2
2
2
2
2 14
16.5 Dispositions constructives relatives aux voiles (EC2-1-1§9.6)
Extraits de l’EC2
9.6.2 Armatures verticales
(1) Il convient que l’aire de la section des
armatures verticales soit comprise entre
As,vmin et As,vmax.
NOTE 1 La valeur de As,vmin à utiliser dans
un pays donné peut être fournie par son
Annexe Nationale. La valeur recommandée
est As,vmin = 0,002Ac.
NOTE 2 La valeur de As,vmax à utiliser dans
un pays donné peut être fournie par son
Annexe Nationale. La valeur recommandée
est As,vmax = 0,04Ac hors des zones de
recouvrement à moins que l'on puisse prouver
que l'intégrité du béton n'est pas affectée et
que la pleine résistance est obtenue aux ELU.
Cette limite peut être doublée au droit des
recouvrements.
(2) Lorsque le calcul conduit à prévoir l’aire
minimale d’armatures, As,vmin, il convient de
disposer la moitié de cette aire sur chaque
face.
(3) Il convient de limiter la distance entre deux
barres verticales adjacentes à 3 fois
l'épaisseur du voile ou à 400 mm si cette
valeur est inférieure.
Annexe nationale française
Chapitre 16: Calcul des voiles en béton selon l'EC2
l
l'E
E
E
E
E
EC
C
C
C2
2
2
2
2 15
Extraits de l’EC2
9.6.3 Armatures horizontales
(1) Il convient de prévoir des armatures
horizontales parallèles aux parements du
voile (et aux bords libres) sur chaque face.
Il convient que l'aire de la section de ces
armatures ne soit pas inférieure à As,hmin.
NOTE La valeur de As,hmin à utiliser dans
un pays donné peut être fournie par son
Annexe Nationale. La valeur
recommandée est 25 % des armatures
verticales ou 0,001 Ac, si cette valeur est
supérieure.
(2) Il convient de limiter à 400 mm
l'espacement entre deux barres horizontales
adjacentes.
Annexe nationale française
Chapitre 16: Calcul des voiles en béton selon l'EC2
l
l'E
E
E
E
E
EC
C
C
C2
2
2
2
2 16
Extraits de l’EC2
Chapitre 16: Calcul des voiles en béton selon l'EC2
l
l'E
E
E
E
E
EC
C
C
C2
2
2
2
2 17
Résumé de la méthode de calcul des voiles
w
l
Ed
N
b
VEd
Ed
V
Données:
géométrie, matériaux, conditions aux
limites et sollicitations du 1er ordre
O
0
Longueur efficace:
Elancement:
l
O d 86 voile armé
K
§ ·

¨ ¸
¨ ¸
© ¹
Rd1 cd,pl w
w
2
1
e
N f bh
h
t
Rd1 Ed
N N )
Rd,12 w cd,pl
N bh f
W d
cp cvd
f
t
Rd,12 Ed
N N
dispositions constructives
fin
Chapitre 15
Voile ou bande de voile :
Dimensions: hw; b; lw
Sollicitations réduites: NEd et VEd
oui
non
non
non
oui oui
oui
non
Chapitre 16: Calcul des voiles en béton selon l'EC2
l
l'E
E
E
E
E
EC
C
C
C2
2
2
2
2 18
16.6 Chainages (EC2-1-1§9.10)
• Les structures qui ne sont pas conçues pour résister aux actions accidentelles doivent posséder un système
de chaînages approprié, destiné à empêcher l'effondrement progressif en fournissant des cheminements
alternatifs pour les charges après apparition de dommages locaux.
• Il convient de prévoir les chaînages suivants :
a) chaînages périphériques
b) chaînages intérieurs
c) chaînages horizontaux de poteau ou de voile
d) si nécessaire, chaînages verticaux, en particulier dans des bâtiments construits en panneaux
préfabriqués.
• Les armatures mises en place, à d'autres fins,
dans les poteaux, voiles, poutres et planchers,
peuvent être intégrées pour tout ou partie dans
ces chaînages.
• Les chaînages sont supposés être des
armatures minimales et pas des armatures
supplémentaires, venant s'ajouter à celles
exigées par l’analyse structurale.
• Lorsqu’un bâtiment est divisé par des joints de
dilatation en sections structurellement
indépendantes, il convient que chaque section
possède un système de chaînages
indépendant.

Contenu connexe

Tendances

Calcul des poteaux mixtes acier-béton selon l'Eurocode 4
Calcul des poteaux mixtes acier-béton selon l'Eurocode 4Calcul des poteaux mixtes acier-béton selon l'Eurocode 4
Calcul des poteaux mixtes acier-béton selon l'Eurocode 4Quang Huy Nguyen
 
Dalles 05. poinçonnement
Dalles 05. poinçonnementDalles 05. poinçonnement
Dalles 05. poinçonnementSami Sahli
 
Cours fondations superficielles-cnam-procedes-generaux-de-construction(1)
Cours fondations superficielles-cnam-procedes-generaux-de-construction(1)Cours fondations superficielles-cnam-procedes-generaux-de-construction(1)
Cours fondations superficielles-cnam-procedes-generaux-de-construction(1)Paky Maiga
 
3 descente de_charge_2d_ensam_2007_compresse
3 descente de_charge_2d_ensam_2007_compresse3 descente de_charge_2d_ensam_2007_compresse
3 descente de_charge_2d_ensam_2007_compresseFessal Kpeky
 
137021322 ch-4-les-ouvrages-de-soutenement
137021322 ch-4-les-ouvrages-de-soutenement137021322 ch-4-les-ouvrages-de-soutenement
137021322 ch-4-les-ouvrages-de-soutenementriad taftaf
 
Dimensionnement d’un bâtiment de 6 étages avec murs de contreventements ductiles
Dimensionnement d’un bâtiment de 6 étages avec murs de contreventements ductilesDimensionnement d’un bâtiment de 6 étages avec murs de contreventements ductiles
Dimensionnement d’un bâtiment de 6 étages avec murs de contreventements ductilesChakir ZAKARIAE
 
Les Ouvrages de soutènement
Les Ouvrages de soutènementLes Ouvrages de soutènement
Les Ouvrages de soutènementAdel Nehaoua
 
Analyse élastique linéaire avec redistribution selon eurocode 2
Analyse élastique linéaire avec redistribution selon eurocode 2Analyse élastique linéaire avec redistribution selon eurocode 2
Analyse élastique linéaire avec redistribution selon eurocode 2Quang Huy Nguyen
 
Chap compression simple 1
Chap compression simple 1Chap compression simple 1
Chap compression simple 1Zahir Hadji
 
Etude d'un tablier de pont mixte ferroviaire [A TELECHARGER]
Etude d'un tablier de pont mixte ferroviaire [A TELECHARGER]Etude d'un tablier de pont mixte ferroviaire [A TELECHARGER]
Etude d'un tablier de pont mixte ferroviaire [A TELECHARGER]Moussa Alain K. GLELE
 
05 02 calcul_poussees
05 02 calcul_poussees05 02 calcul_poussees
05 02 calcul_pousseesadel213
 
Diagrammes d'interraction M-N Selon l'Eurocode 2
Diagrammes d'interraction M-N Selon l'Eurocode 2Diagrammes d'interraction M-N Selon l'Eurocode 2
Diagrammes d'interraction M-N Selon l'Eurocode 2Quang Huy Nguyen
 
Mecanique sol (1)
Mecanique sol (1)Mecanique sol (1)
Mecanique sol (1)offpt
 
40872913 formulaire-de-rdm
40872913 formulaire-de-rdm40872913 formulaire-de-rdm
40872913 formulaire-de-rdmAthanas Konin
 

Tendances (20)

Calcul des poteaux mixtes acier-béton selon l'Eurocode 4
Calcul des poteaux mixtes acier-béton selon l'Eurocode 4Calcul des poteaux mixtes acier-béton selon l'Eurocode 4
Calcul des poteaux mixtes acier-béton selon l'Eurocode 4
 
Dalles 05. poinçonnement
Dalles 05. poinçonnementDalles 05. poinçonnement
Dalles 05. poinçonnement
 
Cours fondations superficielles-cnam-procedes-generaux-de-construction(1)
Cours fondations superficielles-cnam-procedes-generaux-de-construction(1)Cours fondations superficielles-cnam-procedes-generaux-de-construction(1)
Cours fondations superficielles-cnam-procedes-generaux-de-construction(1)
 
3 descente de_charge_2d_ensam_2007_compresse
3 descente de_charge_2d_ensam_2007_compresse3 descente de_charge_2d_ensam_2007_compresse
3 descente de_charge_2d_ensam_2007_compresse
 
12- poteaux
12- poteaux12- poteaux
12- poteaux
 
15 poteau-2
15 poteau-215 poteau-2
15 poteau-2
 
Bton précontrainte
Bton précontrainteBton précontrainte
Bton précontrainte
 
137021322 ch-4-les-ouvrages-de-soutenement
137021322 ch-4-les-ouvrages-de-soutenement137021322 ch-4-les-ouvrages-de-soutenement
137021322 ch-4-les-ouvrages-de-soutenement
 
Dimensionnement d’un bâtiment de 6 étages avec murs de contreventements ductiles
Dimensionnement d’un bâtiment de 6 étages avec murs de contreventements ductilesDimensionnement d’un bâtiment de 6 étages avec murs de contreventements ductiles
Dimensionnement d’un bâtiment de 6 étages avec murs de contreventements ductiles
 
Les Ouvrages de soutènement
Les Ouvrages de soutènementLes Ouvrages de soutènement
Les Ouvrages de soutènement
 
Analyse élastique linéaire avec redistribution selon eurocode 2
Analyse élastique linéaire avec redistribution selon eurocode 2Analyse élastique linéaire avec redistribution selon eurocode 2
Analyse élastique linéaire avec redistribution selon eurocode 2
 
Chap compression simple 1
Chap compression simple 1Chap compression simple 1
Chap compression simple 1
 
Etude d'un tablier de pont mixte ferroviaire [A TELECHARGER]
Etude d'un tablier de pont mixte ferroviaire [A TELECHARGER]Etude d'un tablier de pont mixte ferroviaire [A TELECHARGER]
Etude d'un tablier de pont mixte ferroviaire [A TELECHARGER]
 
05 02 calcul_poussees
05 02 calcul_poussees05 02 calcul_poussees
05 02 calcul_poussees
 
09 lignes d'influence
09 lignes d'influence09 lignes d'influence
09 lignes d'influence
 
cours-plaques
cours-plaquescours-plaques
cours-plaques
 
Diagrammes d'interraction M-N Selon l'Eurocode 2
Diagrammes d'interraction M-N Selon l'Eurocode 2Diagrammes d'interraction M-N Selon l'Eurocode 2
Diagrammes d'interraction M-N Selon l'Eurocode 2
 
Mecanique sol (1)
Mecanique sol (1)Mecanique sol (1)
Mecanique sol (1)
 
40872913 formulaire-de-rdm
40872913 formulaire-de-rdm40872913 formulaire-de-rdm
40872913 formulaire-de-rdm
 
Cours de beton_precontraint_
Cours de beton_precontraint_Cours de beton_precontraint_
Cours de beton_precontraint_
 

Similaire à Calcul des voiles en BA selon l’EC2

Calcul voiles (BA M1).pptx
Calcul voiles (BA M1).pptxCalcul voiles (BA M1).pptx
Calcul voiles (BA M1).pptxPierreJeanmax2
 
Chapitre 11 etude de l'infrastructure.fini
Chapitre 11 etude de l'infrastructure.finiChapitre 11 etude de l'infrastructure.fini
Chapitre 11 etude de l'infrastructure.finiSara TACHOUA
 
273980106-3-Pre-Dime nsion nement-Et -D es cente-C ha rge_watermar...
273980106-3-Pre-Dime    nsion   nement-Et  -D  es   cente-C ha   rge_watermar...273980106-3-Pre-Dime    nsion   nement-Et  -D  es   cente-C ha   rge_watermar...
273980106-3-Pre-Dime nsion nement-Et -D es cente-C ha rge_watermar...loubna akrout
 
Les murs de_soutenements
Les murs de_soutenementsLes murs de_soutenements
Les murs de_soutenementsriad taftaf
 
9 poutres continues
9 poutres continues9 poutres continues
9 poutres continuesritragc
 
46919779 se31009-murs-de-soutأ-nement
46919779 se31009-murs-de-soutأ-nement46919779 se31009-murs-de-soutأ-nement
46919779 se31009-murs-de-soutأ-nementriad taftaf
 
9 poutres continues
9 poutres continues9 poutres continues
9 poutres continueshamdiept
 
cours_radier_general.docx
cours_radier_general.docxcours_radier_general.docx
cours_radier_general.docxMBEMBA2
 
CHAPITRE2-CHARGES-SURCHARGES bâtiment .pdf
CHAPITRE2-CHARGES-SURCHARGES bâtiment .pdfCHAPITRE2-CHARGES-SURCHARGES bâtiment .pdf
CHAPITRE2-CHARGES-SURCHARGES bâtiment .pdfmouhcinemeski
 
15 optimisation d'une structure
15 optimisation d'une structure15 optimisation d'une structure
15 optimisation d'une structurerichardpleau
 
Ouvrageshydrauliques
OuvrageshydrauliquesOuvrageshydrauliques
OuvrageshydrauliquesAlgerie
 
Béton armé 02
Béton armé 02Béton armé 02
Béton armé 02Sami Sahli
 
Cours 6 partie 2 MV2015 PIEUX-ROC.pdf
Cours 6 partie 2 MV2015 PIEUX-ROC.pdfCours 6 partie 2 MV2015 PIEUX-ROC.pdf
Cours 6 partie 2 MV2015 PIEUX-ROC.pdfsalaheddinezziani1
 
Dalles
DallesDalles
Dallesmgruel
 

Similaire à Calcul des voiles en BA selon l’EC2 (20)

Calcul voiles (BA M1).pptx
Calcul voiles (BA M1).pptxCalcul voiles (BA M1).pptx
Calcul voiles (BA M1).pptx
 
Chapitre 11 etude de l'infrastructure.fini
Chapitre 11 etude de l'infrastructure.finiChapitre 11 etude de l'infrastructure.fini
Chapitre 11 etude de l'infrastructure.fini
 
273980106-3-Pre-Dime nsion nement-Et -D es cente-C ha rge_watermar...
273980106-3-Pre-Dime    nsion   nement-Et  -D  es   cente-C ha   rge_watermar...273980106-3-Pre-Dime    nsion   nement-Et  -D  es   cente-C ha   rge_watermar...
273980106-3-Pre-Dime nsion nement-Et -D es cente-C ha rge_watermar...
 
Les murs de_soutenements
Les murs de_soutenementsLes murs de_soutenements
Les murs de_soutenements
 
9 poutres continues
9 poutres continues9 poutres continues
9 poutres continues
 
46919779 se31009-murs-de-soutأ-nement
46919779 se31009-murs-de-soutأ-nement46919779 se31009-murs-de-soutأ-nement
46919779 se31009-murs-de-soutأ-nement
 
Mur de soutenement
Mur de soutenementMur de soutenement
Mur de soutenement
 
Cours construction mixte_partie1
Cours construction mixte_partie1Cours construction mixte_partie1
Cours construction mixte_partie1
 
06 03 calcul_dallage
06 03 calcul_dallage06 03 calcul_dallage
06 03 calcul_dallage
 
9 poutres continues
9 poutres continues9 poutres continues
9 poutres continues
 
Mécanique des-sols2
Mécanique des-sols2Mécanique des-sols2
Mécanique des-sols2
 
Radiers
RadiersRadiers
Radiers
 
cours_radier_general.docx
cours_radier_general.docxcours_radier_general.docx
cours_radier_general.docx
 
CHAPITRE2-CHARGES-SURCHARGES bâtiment .pdf
CHAPITRE2-CHARGES-SURCHARGES bâtiment .pdfCHAPITRE2-CHARGES-SURCHARGES bâtiment .pdf
CHAPITRE2-CHARGES-SURCHARGES bâtiment .pdf
 
15 optimisation d'une structure
15 optimisation d'une structure15 optimisation d'une structure
15 optimisation d'une structure
 
Ouvrageshydrauliques
OuvrageshydrauliquesOuvrageshydrauliques
Ouvrageshydrauliques
 
Béton armé 02
Béton armé 02Béton armé 02
Béton armé 02
 
Cours 6 partie 2 MV2015 PIEUX-ROC.pdf
Cours 6 partie 2 MV2015 PIEUX-ROC.pdfCours 6 partie 2 MV2015 PIEUX-ROC.pdf
Cours 6 partie 2 MV2015 PIEUX-ROC.pdf
 
Brique 02
Brique 02Brique 02
Brique 02
 
Dalles
DallesDalles
Dalles
 

Dernier

SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdfSKennel
 
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxPrésentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxJCAC
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdfSKennel
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdfSKennel
 
Cours de Management des Systèmes d'information
Cours de Management des Systèmes d'informationCours de Management des Systèmes d'information
Cours de Management des Systèmes d'informationpapediallo3
 
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024Gilles Le Page
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdfSKennel
 
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Gabriel Gay-Para
 
Apprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceursApprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceursStagiaireLearningmat
 
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdfBibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdfBibdoc 37
 
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptxDIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptxMartin M Flynn
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdfSKennel
 
Potentiel du Maroc en Produits du Terroir et Stratégie Adoptée pour le dévelo...
Potentiel du Maroc en Produits du Terroir et Stratégie Adoptée pour le dévelo...Potentiel du Maroc en Produits du Terroir et Stratégie Adoptée pour le dévelo...
Potentiel du Maroc en Produits du Terroir et Stratégie Adoptée pour le dévelo...NaimDoumissi
 
Pharmacologie des cardiotoniques pour Pharmacie
Pharmacologie des cardiotoniques pour PharmaciePharmacologie des cardiotoniques pour Pharmacie
Pharmacologie des cardiotoniques pour PharmacieLoloshka
 
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdfPIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdfRiDaHAziz
 
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdfPIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdfRiDaHAziz
 
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 37
 
Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024
Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024
Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024Alain Marois
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx   Film     françaisPas de vagues.  pptx   Film     français
Pas de vagues. pptx Film françaisTxaruka
 

Dernier (20)

SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdf
 
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxPrésentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdf
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdf
 
Cours de Management des Systèmes d'information
Cours de Management des Systèmes d'informationCours de Management des Systèmes d'information
Cours de Management des Systèmes d'information
 
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdf
 
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
 
Apprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceursApprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceurs
 
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdfBibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
 
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptxDIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdf
 
Potentiel du Maroc en Produits du Terroir et Stratégie Adoptée pour le dévelo...
Potentiel du Maroc en Produits du Terroir et Stratégie Adoptée pour le dévelo...Potentiel du Maroc en Produits du Terroir et Stratégie Adoptée pour le dévelo...
Potentiel du Maroc en Produits du Terroir et Stratégie Adoptée pour le dévelo...
 
Pharmacologie des cardiotoniques pour Pharmacie
Pharmacologie des cardiotoniques pour PharmaciePharmacologie des cardiotoniques pour Pharmacie
Pharmacologie des cardiotoniques pour Pharmacie
 
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdfPIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
 
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdfPIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
 
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
 
DO PALÁCIO À ASSEMBLEIA .
DO PALÁCIO À ASSEMBLEIA                 .DO PALÁCIO À ASSEMBLEIA                 .
DO PALÁCIO À ASSEMBLEIA .
 
Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024
Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024
Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx   Film     françaisPas de vagues.  pptx   Film     français
Pas de vagues. pptx Film français
 

Calcul des voiles en BA selon l’EC2

  • 1. Béton Armé III Calcul des voiles en BA selon l’EC2 Département GCU Cours de 4ème année Quang Huy Nguyen MCF-HDR, Dr.Ing. qnguyen@insa-rennes.fr Version 1
  • 2. Chapitre 16: Calcul des voiles en béton selon l'EC2 l l'E E E E E EC C C C2 2 2 2 2 2 16.1 Généralités 16.2 Voiles en béton banché 16.2.1 Élancement et longueur efficace 16.2.2 Cas général des charges verticales réparties 16.2.3 Cas de charge concentré 16.3 Calcul des voiles en béton non armé 16.4 Calcul des voiles en béton armé 16.5 Dispositions constructives relatives aux voiles 16.6 Chainages
  • 3. Chapitre 16: Calcul des voiles en béton selon l'EC2 l l'E E E E E EC C C C2 2 2 2 2 3 16.1 Généralités • Voiles en BA selon l’EC2: on appelle mur ou voile tout élément vertical dont la longueur b est au moins égale à 4 fois l’épaisseur hw. • Deux types usuels de voiles: ¾ Voiles en béton banché; ¾ Voiles préfabriqués; Voiles en béton banché • Eléments verticaux en béton, coulés dans des coffrages appelés banches à leur emplacement définitif dans la construction. • Ils sont considérés comme armés que s'ils contiennent des armatures calculées pour contribuer à leur stabilité ou une armature minimale définie dans la norme Eurocodes 2. • Ils sont considérés comme « non armés » ou « faiblement armés » si le ferraillage mis en place est inférieur au minimum requis par l’EC2.
  • 4. Chapitre 16: Calcul des voiles en béton selon l'EC2 l l'E E E E E EC C C C2 2 2 2 2 4 Voiles préfabriqués • Définition selon le DUT 22: les ouvrages verticaux réalisés par assemblages de parties de murs fabriquées à l'avance répondant aux caractéristiques dimensionnelles suivantes : 9 la longueur maximale est de l'ordre de 8 mètres, 9 la hauteur utile est égale à une fois la hauteur d'étage éventuellement augmentée de la hauteur de l'acrotère et de la retombée. 9 leur surface est inférieure à 30 m2 • Deux types de murs préfabriqués ¾ les plaques pleines: L'épaisseur minimale courante de base est de 15 cm pour les plaques pleines. Elle peut être plus faible, sans être inférieure à 12 cm dans le cas où la géométrie des joints et la position des panneaux par rapport à la structure le permettent. ¾ les plaques nervurées: 9 Parement lise: l'épaisseur minimale est de 6 cm pour le voile et de 15 cm au droit des nervures; 9 Parement en granulat apparents: l'épaisseur minimale du voile est de 8 cm. Cette épaisseur doit être comptée à partir du fond des creux entre granulats Epaisseur minimale des voiles (Recommandations professionnelles) • Les voiles de façade et de pignon sans parement rapporté du type bardage, peau ou placage, dont les caractéristiques de résistance à la pénétration de l’eau peuvent être affectées par la fissuration du béton, doivent avoir une épaisseur minimale d’au moins 15 cm dans les parties courantes. • Une épaisseur comprise entre 12 cm et 15 cm peut néanmoins être admise sur des surfaces limitées pour autant qu’elle reste compatible avec des dispositions de ferraillage normalement réalisable.
  • 5. Chapitre 16: Calcul des voiles en béton selon l'EC2 l l'E E E E E EC C C C2 2 2 2 2 5 16.2 Voiles en béton banché • Les voiles, soumis à une flexion composée, fonctionnent comme des consoles verticales encastrées à leur base. • Les voiles sont généralement traversés par des ouvertures dont les dimensions ont un effet marquant pour leur comportement sous chargement. Lorsque les ouvertures sont de taille relativement petite, ce comportement est proche d’un voile plein; en cas de grandes ouvertures, c’est plutôt un fonctionnement en portique. • Un voile est caractérisé par : 9 son épaisseur hw; 9 sa hauteur libre lw (distance libre entre deux planchers successifs, ou distance entre la face supérieure de la semelle de fondation et la sous-face du premier plancher); 9 sa longueur dite efficace lo ; 9 une excentricité e de l’effort de compression dans la direction de l’épaisseur. • Pour le calcul des armatures, on utilise des charges réduites M-N-V au pied du voile b w l Ed M b w l Ed N Ed V Ed M x p y p Charges linéaires Charges réduites
  • 6. Chapitre 16: Calcul des voiles en béton selon l'EC2 l l'E E E E E EC C C C2 2 2 2 2 6 16.2.1 Élancement et longueur efficace • Élancement: où Ic et Ac sont le moment quadratique et l’aire de la section de béton non fissurée. • La longueur efficace des voiles ou des bandes de voiles est supposée égale à (EC2-1-1§12.6.5): où lw est la hauteur libre du voile et β est un coefficient dépendant des conditions limites aux extrémités: 9 pour les voiles libres à une extrémité: β = 2 9 pour les autres voiles, voir Tableau 12.1. 0 / c c l I A O 0 w l l E NOTE: Les données du Tableau 12.1 ne s’appliquent que si le voile n’a pas d’ouverture de hauteur supérieure à 1/3 de la hauteur lw du voile, ou de surface supérieure à 1/10 de la surface du voile. Pour les voiles encastrés sur 3 ou 4 cotés avec des dimensions d'ouvertures excédant les limites ci-avant, il convient de considérer les parties situées entre les ouvertures comme encastrées sur deux cotés seulement et de les dimensionner en conséquence.
  • 7. Chapitre 16: Calcul des voiles en béton selon l'EC2 l l'E E E E E EC C C C2 2 2 2 2 7 16.2.3 Cas général des charges verticales réparties Bande de voile ª º d « » « » ¬ ¼ w 2 min ; 2 3 l l b bande Ed N bande Ed V V V V A B Ed 2 b w l Ed N Ed V Ed M b b b b VEd l Bande de voile VA VB A B Lorsque le chargement est constant le long du mur, la contrainte normale verticale ultime agissant sur une bande de mur de longueur de calcul b est : w l Ed N b VEd Ed V V Ed Ed w N bh Si les charges varient le long du voile, les calculs s'effectuent par bandes de voile en prenant pour NEd la valeur moyenne dans chaque bande considérée. NOTE: En réalité, les forces horizontales dues au vent et les charges verticales soumettent le voile à une flexion composée. Dans chacun des éléments de voile limités par des ouvertures, on admet que la distribution des contraintes normales est linéaire. Le calcul se fait par bandes de murs, en considérant la contrainte moyenne dans chaque bande.
  • 8. Chapitre 16: Calcul des voiles en béton selon l'EC2 l l'E E E E E EC C C C2 2 2 2 2 8 Exemple d’application Plancher de l’étage i w 4m l 2,5m b Ed N Ed V Ed M Voile en question Plancher de l’étage i Données: • Hauteur libre lw = 4m ; longueur b = 2,5m ; et épaisseur hw = 0,3m; • Béton C40; acier B500B; • Les charges réduites appliquées au centre de gravité de la section de la base: • Excentricité de l’effort de compression dans la direction de l’épaisseur: e = 0; • Enrobage nominal: cnom = 3 cm Question: Calculer les armatures de ce voile. Ed Ed Ed 712.5 kN; 142.5 kNm; 171 kN N M V
  • 9. Chapitre 16: Calcul des voiles en béton selon l'EC2 l l'E E E E E EC C C C2 2 2 2 2 9 16.2.4 Cas de charge concentré Une charge concentrée est supposée se répartir à l’intérieur de la zone délimitée par deux droites inclinées sur la verticale de : 9 α =1/3 dans le cas des voiles non armés horizontalement; 9 α =2/3 dans le cas des voiles armés horizontalement, à condition que la charge répartie ainsi trouvée ait une résultante portée par l’axe de la charge concentrée d’origine. ƒ Les contraintes normales apportées par une poutre ou une dalle sont supposées uniformément réparties le long de l’épaisseur du voile sauf pour celles résultant de la poutre ou de la dalle située immédiatement au dessus de la section droite envisagée dans le cas d’un voile de rive. ƒ On admet, dans le cas d’un voile de rive, que le supplément de contrainte normale dû à la réaction d’appui de cette poutre ou dalle est distribué linéairement sur une profondeur d’appui égale à la plus petite des deux valeurs suivantes, l’épaisseur du voile et la hauteur de la poutre ou dalle. Charge concentrée D D VEd Voile Poutre ou dalle h h Voile Poutre ou dalle h
  • 10. Chapitre 16: Calcul des voiles en béton selon l'EC2 l l'E E E E E EC C C C2 2 2 2 2 10 16.3 Calcul des voiles en béton non armé Résistance de calcul du béton non armé • Définition: un voile est considéré comme non armé si le ferraillage mis en place est inférieur au minimum requis pour un voile en béton armé indiqué dans l’EC2-1-1 §9.6. • Les règles de la section 12 de l’EC2-1-1 s’appliquent aux voiles non armé soumis à la compression autre que celle provoquée par la précontrainte. • Il convient que l’élancement des voiles en béton non armé coulés en place n’excède pas O = 86 (c’est-à-dire lo/hw = 25). • Dans les voiles en béton non armé, il n’est pas exclu de disposer des armatures qui seraient nécessaires pour satisfaire les exigences d’aptitude au service et/ou de durabilité ou qui seraient nécessaires dans certaines parties de ces voiles. Ce ferraillage peut être pris en compte pour la vérification locale aux ELU aussi bien que pour la vérification des ELS. • Du fait de la plus faible ductilité du béton non armé, les résistances de calcul sont réduites de 20% par rapport au béton armé: ¾ Compression: ¾ Traction: J cd,pl cd 0.8 0.8 ck c f f f J ,0.05 ctd,pl ctd 0.8 0.8 ctk c f f f J ­ ° ® °̄ 1.5 pour les situations de projet durable et transitoire 1.2 pour la situation accidentelle c
  • 11. Chapitre 16: Calcul des voiles en béton selon l'EC2 l l'E E E E E EC C C C2 2 2 2 2 11 Vérification de la résistance de calcul aux forces axiales et aux moments à l’ELU (EC2-1-1§12.6.1) Sinon Î voile armé verticalement Î chapitre 15 Il y a lieu de vérifier que K § · d ¨ ¸ ¨ ¸ © ¹ Ed Rd1 cd,pl w w 2 1 effort normal résistant e N N f bh h w l Ed N b VEd Ed V Vérification de la résistance de calcul à l’effort tranchant à l’ELU (EC2-1-1§12.6.3) Il y a lieu de vérifier que où: W d Ed cp cvd w 1.5 résistance de calcul en cisaillement et compression du béton V f bh
  • 12.
  • 13. V V V V V V V V d § · ¨ ¸ ! ¨ ¸ © ¹ cp c,lim cvd ctd,pl ctd,pl cp 2 cp c,lim cp c,lim cvd ctd,pl ctd,pl cp si si 2 f f f f f f
  • 14. V V Ed cp w c,lim cd,pl ctd,pl ctd,pl cd,pl 2 N bh f f f f Sinon Î voile armé horizontalement
  • 15. Chapitre 16: Calcul des voiles en béton selon l'EC2 l l'E E E E E EC C C C2 2 2 2 2 12 Vérification du critère de l’élancement limite des voiles non armés Sinon Î voile armé Î chapitre 15 Il y a lieu de vérifier que O d 86 Vérification de la résistance au flambement à l’ELU (EC2-1-1§12.6.5.2) Il y a lieu de vérifier que où: ) est un facteur prenant en compte l’excentricité et incluant les effets du second ordre ainsi que les effets normaux de fluage. Pour les voiles non armés contreventés, le facteur ) peut être pris égal à : d ) Ed Rd,12 w cd,pl effort normal résistant de calcul pour un voile non armé N N bh f tol 0 w w tol w e 1.14 1 2 0.02 min e 1 2 l h h h ­ § · ° ¨ ¸ ¨ ¸ ° © ¹ ° ) ® °§ · ° ¨ ¸ ¨ ¸ °© ¹ ¯ Sinon Î voile armé Î chapitre 15 où: • eo est l’excentricité du premier ordre incluant, le cas échéant, les effets des planchers (éventuels moments transmis par la dalle au voile, par exemple) et les actions horizontales. • ei est l’excentricité additionnelle couvrant les effets des imperfections géométriques (voir chapitre 15, page 13). tol o i e e e 0 i w / 400 e max h / 30 20 mm l ­ ° ® ° ¯
  • 16. Chapitre 16: Calcul des voiles en béton selon l'EC2 l l'E E E E E EC C C C2 2 2 2 2 13 Vérifications vis-à-vis de l’ELS (EC2-1-1§12.7) • Il convient de vérifier les contraintes là où des gênes structurales sont susceptibles de se produire. • Il convient d’adopter les mesures suivantes pour assurer une aptitude au service adéquate : a) en ce qui concerne la formation de fissures : - limitation des contraintes de traction dans le béton à des valeurs admissibles ; - mise en place d’un ferraillage auxiliaire (armatures de peau, chaînages si nécessaire) ; - mise en place de joints de construction ; - choix de technologie du béton (par exemple, composition appropriée du béton, cure) ; - choix de méthodes de construction appropriées b) en ce qui concerne la limitation des déformations : - dimensions minimales de la section (voir EC2-1-1§12.9) ; - limitation de l’élancement dans le cas d’éléments comprimés. • Pour toute armature mise en place dans le béton non armé, même si elle n’est pas prise en compte dans les vérifications de résistance, il convient de satisfaire les conditions de l’enrobage nominal minimal indiquées à §4.4.1 de l’EC2. Les voiles en béton armé sont calculés comme des poteaux dont les méthodes de calcul sont données dans le chapitre 15 de ce cours. 16.4 Calcul des voiles en béton armé
  • 17. Chapitre 16: Calcul des voiles en béton selon l'EC2 l l'E E E E E EC C C C2 2 2 2 2 14 16.5 Dispositions constructives relatives aux voiles (EC2-1-1§9.6) Extraits de l’EC2 9.6.2 Armatures verticales (1) Il convient que l’aire de la section des armatures verticales soit comprise entre As,vmin et As,vmax. NOTE 1 La valeur de As,vmin à utiliser dans un pays donné peut être fournie par son Annexe Nationale. La valeur recommandée est As,vmin = 0,002Ac. NOTE 2 La valeur de As,vmax à utiliser dans un pays donné peut être fournie par son Annexe Nationale. La valeur recommandée est As,vmax = 0,04Ac hors des zones de recouvrement à moins que l'on puisse prouver que l'intégrité du béton n'est pas affectée et que la pleine résistance est obtenue aux ELU. Cette limite peut être doublée au droit des recouvrements. (2) Lorsque le calcul conduit à prévoir l’aire minimale d’armatures, As,vmin, il convient de disposer la moitié de cette aire sur chaque face. (3) Il convient de limiter la distance entre deux barres verticales adjacentes à 3 fois l'épaisseur du voile ou à 400 mm si cette valeur est inférieure. Annexe nationale française
  • 18. Chapitre 16: Calcul des voiles en béton selon l'EC2 l l'E E E E E EC C C C2 2 2 2 2 15 Extraits de l’EC2 9.6.3 Armatures horizontales (1) Il convient de prévoir des armatures horizontales parallèles aux parements du voile (et aux bords libres) sur chaque face. Il convient que l'aire de la section de ces armatures ne soit pas inférieure à As,hmin. NOTE La valeur de As,hmin à utiliser dans un pays donné peut être fournie par son Annexe Nationale. La valeur recommandée est 25 % des armatures verticales ou 0,001 Ac, si cette valeur est supérieure. (2) Il convient de limiter à 400 mm l'espacement entre deux barres horizontales adjacentes. Annexe nationale française
  • 19. Chapitre 16: Calcul des voiles en béton selon l'EC2 l l'E E E E E EC C C C2 2 2 2 2 16 Extraits de l’EC2
  • 20. Chapitre 16: Calcul des voiles en béton selon l'EC2 l l'E E E E E EC C C C2 2 2 2 2 17 Résumé de la méthode de calcul des voiles w l Ed N b VEd Ed V Données: géométrie, matériaux, conditions aux limites et sollicitations du 1er ordre O 0 Longueur efficace: Elancement: l O d 86 voile armé K § · ¨ ¸ ¨ ¸ © ¹ Rd1 cd,pl w w 2 1 e N f bh h t Rd1 Ed N N ) Rd,12 w cd,pl N bh f W d cp cvd f t Rd,12 Ed N N dispositions constructives fin Chapitre 15 Voile ou bande de voile : Dimensions: hw; b; lw Sollicitations réduites: NEd et VEd oui non non non oui oui oui non
  • 21. Chapitre 16: Calcul des voiles en béton selon l'EC2 l l'E E E E E EC C C C2 2 2 2 2 18 16.6 Chainages (EC2-1-1§9.10) • Les structures qui ne sont pas conçues pour résister aux actions accidentelles doivent posséder un système de chaînages approprié, destiné à empêcher l'effondrement progressif en fournissant des cheminements alternatifs pour les charges après apparition de dommages locaux. • Il convient de prévoir les chaînages suivants : a) chaînages périphériques b) chaînages intérieurs c) chaînages horizontaux de poteau ou de voile d) si nécessaire, chaînages verticaux, en particulier dans des bâtiments construits en panneaux préfabriqués. • Les armatures mises en place, à d'autres fins, dans les poteaux, voiles, poutres et planchers, peuvent être intégrées pour tout ou partie dans ces chaînages. • Les chaînages sont supposés être des armatures minimales et pas des armatures supplémentaires, venant s'ajouter à celles exigées par l’analyse structurale. • Lorsqu’un bâtiment est divisé par des joints de dilatation en sections structurellement indépendantes, il convient que chaque section possède un système de chaînages indépendant.
  • 22. Chapitre 16: Calcul des voiles en béton selon l'EC2 l l'E E E E E EC C C C2 2 2 2 2 19 Les dispositions constructives de chaînage résultant de la norme NF EN 1992-1-1 et de son Annexe nationale, sont récapitulées dans les deux figures suivantes: Chaînage des murs extérieurs Chaînage des murs intérieurs
  • 23. Chapitre 16: Calcul des voiles en béton selon l'EC2 l l'E E E E E EC C C C2 2 2 2 2 20 Exemple d’application Plancher de l’étage i w 4m l 2,5m b Ed N Ed V Ed M Voile en question Plancher de l’étage i Données: • Hauteur libre lw = 4m ; longueur b = 2,5m ; et épaisseur hw = 0,3m; • Béton C40; acier B500B; • Les charges réduites appliquées au centre de gravité de la section de la base: • Excentricité de l’effort de compression dans la direction de l’épaisseur: e = 0; • Enrobage nominal: cnom = 3 cm Question: Calculer les armatures de ce voile. Ed Ed Ed 712.5 kN; 142.5 kNm; 171 kN N M V
  • 24. Chapitre 16: Calcul des voiles en béton selon l'EC2 l l'E E E E E EC C C C2 2 2 2 2 21 Vérification vis-à-vis des dispositions constructives