Geoffrey Barcelo                                                                   2010 - 2011BAI 1                       ...
SommaireI.     Biographie de Gengis Kahn      A. Naissance et mythes associés      B. Evolution sociale et unification des ...
I.    Biographie de Gengis Khan     A. Naissance et mythes associés"       Gengis Khan, fils dʼun chef de clan nomade, nait...
II.    Psychologie de Gengis Khan      A. La perception de celui-ci"      La perception de Gengis Khan fut très hétérogène...
2. Perception positive"     La perception positive de Gengis Khan est quant à elle plus contrastée et il fautregarder sa p...
"       Le dernier point que nous allons évoquer en ce qui concerne son caractère estsans aucun doute le plus important, s...
Conclusion"      Elu «Homme du Millénaire» par The Washington Post le 31 décembre 1995,Gengis Khan, est et restera lʼune d...
Annexes1. Portrait de Gengis KhanGeoffrey Barcelo BAI1 - 2010/2011   Gengis Khan, un homme fait dʼoxymores.   8
2. Les empires prémongolsGeoffrey Barcelo BAI1 - 2010/2011   Gengis Khan, un homme fait dʼoxymores.   9
3. Les conquêtes de Gengis KhanGeoffrey Barcelo BAI1 - 2010/2011   Gengis Khan, un homme fait dʼoxymores.   10
4. L’évolution de l’empire des KhanGeoffrey Barcelo BAI1 - 2010/2011     Gengis Khan, un homme fait dʼoxymores.   11
Geoffrey Barcelo BAI1 - 2010/2011   Gengis Khan, un homme fait dʼoxymores.   12
Geoffrey Barcelo BAI1 - 2010/2011   Gengis Khan, un homme fait dʼoxymores.   13
Geoffrey Barcelo BAI1 - 2010/2011   Gengis Khan, un homme fait dʼoxymores.   14
Geoffrey Barcelo BAI1 - 2010/2011   Gengis Khan, un homme fait dʼoxymores.   15
Geoffrey Barcelo BAI1 - 2010/2011   Gengis Khan, un homme fait dʼoxymores.   16
Geoffrey Barcelo BAI1 - 2010/2011   Gengis Khan, un homme fait dʼoxymores.   17
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Gengis khan 14

1 365 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 365
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
281
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Gengis khan 14

  1. 1. Geoffrey Barcelo 2010 - 2011BAI 1 Dossier de Chinois: Gengis Khan (1165-1227) Un homme fait dʼoxymoresIntroduction Gengis Khan, lʼenfant des steppes, suivit une ascension fulgurante à la tête desmongols des hauts plateaux asiatiques. Il est considéré ici comme un barbare sanguinaire,et là comme le héros dʼune nation tout entière." Se personnalité riche en a fait un homme craint et respecté tout au long de sa vie,et celui-ci et sa lignée se sont profondément inscris dans lʼhistoire de lʼAsie." Ce dossier dʼattachera ainsi à retracer brièvement sa vie mais plus particulièrementle caractère du personnage lui-même. Volontairement nous laisserons de coté uneénumération de ses conquêtes qui risque dʼêtre fastidieuse compte tenu de leur grandnombre et des péripéties qui les accompagnent, pour se focaliser sur lʼhomme lui même." A la manière des chinois, il nous faut, pour comprendre la nature de Gengis Khan,sʼouvrir sans préjugés. En économie nous appellerions ça une destruction créatrice,destructions des pensées standardisées, pour créer une ouverture dʼesprit nouvelle et unregard neuf sur cet homme qui marqua de son empreinte lʼhistoire." Ce dossier sʼarticuler dʼabord en retraçant quelques faits qui ont créé lapersonnalité de Gengis Khan, pour ensuite laisser place à sa psychologie, pour enfin setourner vers les apports qui restent encore aujourdʼhui encore ancrés dans nombre decultures." Alor, si du néant vient le tout, alors lʼabsence dʼune manière de pensée formatéepermettra dʼapprécier sans préjugés, les qualités et les défauts de cet homme, GengisKhan, un homme fait dʼoxymores.Geoffrey Barcelo BAI1 - 2010/2011 Gengis Khan, un homme fait dʼoxymores. 1
  2. 2. SommaireI. Biographie de Gengis Kahn A. Naissance et mythes associés B. Evolution sociale et unification des tribusII. Psychologie de Gengis Khan A. La perception de celui-ci 1. Perception négative 2. Perception positive B. Son caractèreIII. Apports de Gengis KhanConclusionBibliographieAnnexes:1. Portrait de Gengis Khan2. Les empires prémongols3. Les conquêtes de Gengis Khan4. L’évolution de l’empire des KhanGeoffrey Barcelo BAI1 - 2010/2011 Gengis Khan, un homme fait dʼoxymores. 2
  3. 3. I. Biographie de Gengis Khan A. Naissance et mythes associés" Gengis Khan, fils dʼun chef de clan nomade, nait non loin de la capitale mongoleactuelle, Oulan Bator, sous le nom de Témüdjin qui signifie en langue mongole, le plus finacier. Il est de famille noble." Selon la légende, Gengis Khan serait venu au monde en serrant dans son poing uncaillot de sang. Dès lors, tout porte à croire, selon les superstitions de lʼépoque, que lenouveau né est destiné à devenir un grand chef." De plus, toujours en accord avec la légende, ses ancêtres seraient un loup gris,une biche blanche et Alan Qoʼa, femme fécondée par un rayon de soleil." Le contexte historique de la naissance Gengis Khan est assez dur. Les dizaines declans nomades sont divisés et en guerre. Par exemple sa mère fut enlevée par la tribuMerkit." Toujours pour représenter ce contexte historique complexe et violent, son père futempoisonné lors dʼun festin partagé avec les tatars et après la mort de celui-ci, GengisKhan fut fiancé à lʼâge de 9 ans à la fille du chef dʼun puissant clan mongol, mariagearrangé qui vint associer par la descendance deux clans. Ce type de mariage était, àlʼinstar des coutumes dʼEurope, un moyen de créer un terrain dʼentente entre deux clansrivaux, cette tradition étant un moyen dʼalliance." A nouveau, la légende Gengis Khan est riche car celui-ci aurait, lʼannée de sesfiançailles, tué un ours à mains nues. B. Evolution sociale et unification des tribus" LʼAsie Centrale est divisée en peuples nomades qui se déplacent dans les steppesau gré des saisons et de la maturité des pâturages. Toutefois, les chefs nomades sontmanipulés par les chefs des peuples sédentaires qui les montent les uns contre les autres,lʼadage «diviser pour mieux régner» prenant ici tout son sens." Gengis Khan, en grandissant, devient habile politicien et stratège. Il apprendbeaucoup auprès des Chefs de clans quʼil côtoie et quand il devint Chef de clan à sontour, il forge de solides amitiés et alliances avec certains clans mongols. Son influencechez les nomades commence à sʼétendre et il va continuer dans cette voie tout au long desa vie." Si la date nʼest pas précise encore aujourdʼhui (1195 ou 1197) Gengis va être élu aurang de Khan qui signifie dirigeant par une assemblée de notables nomades. En plus degagner le nom que lʼon lui connait aujourdʼhui, il gagne une réelle légitimité à fédérer et àdiriger les clans nomades dans leurs quêtes." Cette légitimité sera alors nécessaire à lʼunification des tribus nomades en un seulempire qui fera trembler toutes les puissances à sa portée. Créé à partir des territoiresrécupérés au fil de ses conquêtes guerrières, cet empire fut lʼempire contigu le plus vastede tous les temps.Geoffrey Barcelo BAI1 - 2010/2011 Gengis Khan, un homme fait dʼoxymores. 3
  4. 4. II. Psychologie de Gengis Khan A. La perception de celui-ci" La perception de Gengis Khan fut très hétérogène en fonction du point de vue quelʼon occupe. Celui-ci ayant été à la fois chef de guerre et un homme à lʼhonneurirréprochable, il convient dʼexplorer lʼensemble de sa personnalité.Deux citations de sa part qui ont été retranscrites expriment bien cette complexitéquʼincarne Gengis Khan. « tailler en pièces ses ennemis, les chasser devant soi, sʼapproprier leurs biens, voir en larmes les êtres qui leur sont chers, presser dans ses bras leurs femmes et leurs filles !»  « Après nous, les gens de notre race se vêtiront dʼhabits dorés, mangeront des mets gras et sucrés, monteront dʼexcellents coursiers, presseront dans leurs bras les plus jolies femmes, et ils oublieront quʼils nous le doivent …»" Si dans lʼune il se montre sans pitié, dans lʼautre cʼest non sans nostalgie quʼilévoque les temps passés des nomades des steppes et la gratitude de enfants quioublieront leurs origines vagabondes. 1. Perception négative" La perception négative de Gengis Khan est dʼabord ressentie par ses ennemis, lespeuples sédentaires, et cette perception existe encore aujourdʼhui quand on regarde sonhistoire et sa personnalité au travers des valeurs de la société judéo-chrétienneoccidentale." Gengis Khan était considéré comme un conquérant sanguinaire impitoyable quimassacra des populations entières au fil de ses conquêtes. Les historiens estimentaujourdʼhui à des dizaines de millions de victimes tuées par ses armées et celles de salignée. Gengis Khan était un guerrier endurant et cruel dont les forces armées étaientextrêmement destructrices et féroces." Encore de nos jours, Gengis Khan est considéré comme un barbare et il anime ungrand nombre de fantasmes de toute puissance. Un film lui a même été dédié en 2009 :«Genghis Khan, La légende dʼun conquérant.» réalisé par Andrei Borissov.Geoffrey Barcelo BAI1 - 2010/2011 Gengis Khan, un homme fait dʼoxymores. 4
  5. 5. 2. Perception positive" La perception positive de Gengis Khan est quant à elle plus contrastée et il fautregarder sa personnalité au travers des valeurs de lʼépoque. Le monde tel quʼil leconnaissait était un monde violent et cruel. Son enfant avait été bercée de terreurs et il nefit que reproduire les schémas de lʼépoque. On ne peut aborder cette partie de laprésentation avec un regard plein de préjugés. Il nous faut être ouvert dʼesprit et regardersa personnalité avec les yeux des nomades quʼil a unifié." Ainsi Gengis Khan est considéré comme le père fondateur de la nation mongole. Ila unifié les tribus et il reste encore aujourdʼhui fêté par les Mongols et les Chinois.On peut lui attribuer également la sécurisation de la route de la soie qui traverse lʼAsiejusquʼà lʼEurope, de Xiʼan (Shaanxi) en Chine à Antioche en Syrie médiévale. Cettesécurisation fut réussi avec la création dʼun système politique certes sévère et impitoyablemais néanmoins cohérent et sûr. Lʼaccroissement de la communication Eurasienne enbénéficia grandement, cette route étant lʼaxe principal des échanges commerciauxterrestres depuis des siècles." De plus, Gengis Khan, à la formation militaire, instaura au sein de son empire unecertaine méritocratie qui nʼexistait pas à lʼépoque. Le sang seul faisait force de loi quand ilfallait promouvoir un officier ou quelque homme à un poste élevé. Gengis Khan a ainsifavorisé lʼélévation sociétale dʼhommes faisant preuve de force, de courage mais surtout,et nous le verrons plus tard, dʼune loyauté sans faille." Fait beaucoup plus surprenant lorsque lʼon connait ses visées guerrières, GengisKahn était très tolérant envers les religion. Peu lui importait les croyances des hommes, ilsʼattachait plus à la nature profonde de ceux-ci quʼà leurs croyances ou superstitions. B. Son caractère" Si lʼon regarde le caractère de Gengis Khan, on sʼaperçoit que celui-ci est doté degrandes qualités humaines malgré sa personnalité guerrière." En effet, selon lʼapproche nomade de son caractère celui-ci est crédité dʼun espritvit et de bon sens, le tout associé à une personnalité remarquablement équilibrée." Cet équilibre est associé à une très grande générosité envers ses amis avec qui ilfait preuve dʼécoute et de loyauté. Cette générosité opposée pourtant à sa grandesévérité, se traduit par exemple à lʼattention quʼil porte aux femmes de ses amis tombésau combat, celui-ci prenant soin quʼelles ne manquent de rien malgré la perte de leur mari." En son état de dirigeant dʼempire, il fait preuve que grandes qualitésdʼadministrateur avec un goût prononcé pour la bonne gouvernance et lʼordre, goûtnotamment issu de son profil militaire." Ce profil de souverain est également accompagné dʼune grande philanthropie,celui-ci étant reconnu dans son empire comme un fervent défenseur des faibles qui luisont fidèles. Courtois et noble, il est très sensible à la protection des arts et à la recherchemédicinale, notamment en ce qui concerne les drogues médicinales pour soigner sessoldats."Geoffrey Barcelo BAI1 - 2010/2011 Gengis Khan, un homme fait dʼoxymores. 5
  6. 6. " Le dernier point que nous allons évoquer en ce qui concerne son caractère estsans aucun doute le plus important, son horreur instinctive des traitres, quʼils lui soientalliés ou ennemis." En effet, Gengis Khan ne supporte pas la traitrise et mets la loyauté au plus hautrang de ses valeurs. Des histoires racontent même quʼil fit exécuter des ennemis quitrahissaient leur maître pour sʼallier à sa cause. A lʼopposé, Gengis Khan, respectait auplus haut point les hommes qui, jusquʼà la fin restaient loyaux à leurs maître allant mêmejusquʼà les nommer à de hautes responsabilités dans son empire. La loyauté était unevaleur fondamentale de sa personnalité et il savait la récompenser lorsquʼil rencontrait deshommes à sa mesure, sʼen faisant, malgré un passé ennemi, des amis sinon de solidesalliés.III. Apports de Gengis Khan" Gengis Khan apporta beaucoup de choses à lʼhistoire asiatique dʼabord, maiségalement à lʼhistoire du monde, notamment en matière militaire." Sa nouvelle manière de considérer lʼarmée et la stratégie militaire apporta un grandnombre dʼinnovations en la matière. Dʼune part, il mis au point un certain nombre detechniques de sièges et dʼassaut de places fortifiées. De nouvelles armes furent associéesà ses ingénieurs, notamment lʼarc réflex, considéré comme le plus efficace, ainsi que lespremières armes de sièges utilisant la poudre à canon." De plus, lʼune de ses techniques, probablement la plus cruelle, fut réutilisée dessiècles plus tard en Amérique du nord." En effet, celui-ci eu lʼidée de catapulter des cadavres atteints de la peste oudʼautres maladies vénériennes au sein des places fortifiées pour infecter la population etainsi la décimer. Cette technique fut reprise par les colons européens dʼAmérique du nordqui vendaient des draps usagés des hôpitaux de Québec aux populations amérindiennespour les contaminer et ainsi prendre plus facilement possession de leurs terres." Loin des techniques de guerre, Gengis Khan fut également crédité de lʼémergencede lʼidentité ethnique et politique mongole. Il fut lʼHomme avec un grand «H» qui fit naitrece sentiment dʼappartenance nationale au sein des coeurs mongols. Cette nouveauté futaccompagnée de la création de lʼécriture mongole prolongation de son caractère depromoteur des arts et lettres, ainsi que du Yassaq, premier code juridique issu de saprédisposition à lʼordre et la bonne gouvernance." Cette aura dont dispose Gengis Khan, nʼest pas seulement confinée aux mongolsmais sʼétend également à la République Populaire de Chine où il est considéré comme unhéros national. Sa descendance, incarnée par son petit-fils Kübilaï Khan, qui a créé laDynastie Yuan, fut à lʼorigine de lʼunification de la Chine en 1279. Les Khan sont ainsi desfigure emblématiques de le République Populaire de Chine, ceux-ci ayant unifié la Chine.Geoffrey Barcelo BAI1 - 2010/2011 Gengis Khan, un homme fait dʼoxymores. 6
  7. 7. Conclusion" Elu «Homme du Millénaire» par The Washington Post le 31 décembre 1995,Gengis Khan, est et restera lʼune des figures les plus marquantes de lʼhistoire. Lemagazine National Geographic lʼayant quant à lui classé parmis les «50 leaders les plusimportants», nous ne pouvons plus douter de la force avec laquelle il a marqué de sonempreinte lʼhistoire, tant sa vie fut riche et tant il fut à la fois adulé et haï." Pourtant celui-ci apporta une très grande sécurité au sein de son empire et selon leprince historien Turc, «Sous le règne de Gengis Khan, tout le pays entre lʼIran et le Touran(Nomades du nord) jouissait dʼune telle tranquillité quʼon aurait pu aller du Levant auCouchant avec un plateau en or sur la tête, sans  avoir à subir de personne la moindreviolence». Cette sécurité fut certes maintenue par la loi de la terreur, mais elle avait pourmérite dʼexister et surtout de perdurer." Enfin, nous clôtureront ce dossier en évoquant la mort de Gengis Khan mais surtoutla mystère qui règne encore sur son lieu dʼinhumation, les mausolées que lʼon peut trouveren Mongolie ou en République Populaire de Chine nʼétant que des cénotaphes." Gengis Khan, mourût dʼune chute accidentelle de cheval lors dʼune partie dechasse mais eu le temps de confier à son fils Tolui les plans destinés à achever ladestruction de lʼempire Jin. Sa dépouille fut inhumée dans un lieu encore inconnuaujourdʼhui pour une raison, si elle semble barbare, démontre néanmoins la grandeloyauté dont ont fait preuve ses hommes même après sa mort. Le cortège funestevoyagea des jours durant pour déposer le corps de Gengis Khan dans sa dernièredemeure et ses hommes tuèrent tout témoin de la caravane pour garder le secret, seshommes eux-même se donnèrent la mort, en signe de dernier hommage et dernièremarque de loyauté à leur chef, si puissant, si étonnant, si transcendant.Bibliographie:- Encyclopédie Wikipédia article Gengis Khan- «Lʼempire des steppes attila, Gengis khan, Tamerlan» René GroussetGeoffrey Barcelo BAI1 - 2010/2011 Gengis Khan, un homme fait dʼoxymores. 7
  8. 8. Annexes1. Portrait de Gengis KhanGeoffrey Barcelo BAI1 - 2010/2011 Gengis Khan, un homme fait dʼoxymores. 8
  9. 9. 2. Les empires prémongolsGeoffrey Barcelo BAI1 - 2010/2011 Gengis Khan, un homme fait dʼoxymores. 9
  10. 10. 3. Les conquêtes de Gengis KhanGeoffrey Barcelo BAI1 - 2010/2011 Gengis Khan, un homme fait dʼoxymores. 10
  11. 11. 4. L’évolution de l’empire des KhanGeoffrey Barcelo BAI1 - 2010/2011 Gengis Khan, un homme fait dʼoxymores. 11
  12. 12. Geoffrey Barcelo BAI1 - 2010/2011 Gengis Khan, un homme fait dʼoxymores. 12
  13. 13. Geoffrey Barcelo BAI1 - 2010/2011 Gengis Khan, un homme fait dʼoxymores. 13
  14. 14. Geoffrey Barcelo BAI1 - 2010/2011 Gengis Khan, un homme fait dʼoxymores. 14
  15. 15. Geoffrey Barcelo BAI1 - 2010/2011 Gengis Khan, un homme fait dʼoxymores. 15
  16. 16. Geoffrey Barcelo BAI1 - 2010/2011 Gengis Khan, un homme fait dʼoxymores. 16
  17. 17. Geoffrey Barcelo BAI1 - 2010/2011 Gengis Khan, un homme fait dʼoxymores. 17

×