Ju au ti va

604 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
604
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
287
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Ju au ti va

  1. 1. Les trois royaumesLe royaume de Shu (蜀, shǔ) ou Shu-Han (traditionnel : 蜀漢 ; simplifié : 蜀汉 ; shǔhàn) étaitun royaume situé à l’extrême sud-ouest de la Chine fondé par Liu Bei et Zhuge Liang en 221.Il fut annexé par le royaume de Wei en l’an 265, marquant le début de la dynastie Jin et la finde la période des Trois Royaumes. Les deux autres royaumes composant la Chine à cettepériode étaient le Royaume de Wei au nord et le Royaume de Wu au sud est.HistoirePendant le déclin de la dynastie Han, Liu Bei, un parent éloigné de lempereur, fédéra deshommes de talent et, avec les conseils de Zhuge Liang, sempara des provinces de Jing, Yi(actuelle province du Sichuan) et Hanzhong. En 219, Lü Meng attaque et prend possession dela province de Jing pour le compte de lempereur Sun Quan de Wu. Par la suite, le général deconfiance de Liu Bei, Guan Yu, fut exécuté par Sun Quan. Après que Cao Pi ait détrônélempereur Xiandi et proclamé la dynastie Wei, Liu Bei sautoproclama empereur de Chine,successeur de la dynastie Han et dirigeant réel de la Chine en 221. Même si Liu Bei se ditfondateur de la dynastie Shu Han, il affirmait seulement poursuivre lhéritage des précédentsempereurs Han.En 222, le premier conflit majeur de la période des Trois Royaumes commença. Liu Beiattaqua avec 700 000 hommes le Royaume de Wu pour lui reprendre la province de Jing. Ilfut vaincu à la bataille de Yiling, en raison de graves erreurs tactiques. Son camp fut incendiéet ses troupes à lorigine en surnombre furent décimées. Il survécut à ce désastre et senfuitvers Baidi, mais il y tomba malade et mourut lannée suivante. Son fils Liu Shan lui succéda.Le chancelier de Shu Zhuge Liang décida de faire la paix avec le royaume de Wu plutôt quede prendre une revanche. Il jugea quil était plus important de conquérir le Royaume de Wei,non seulement pour les terres fertiles du nord, mais aussi pour renverser le gouvernement etrestaurer la légitimité de la dynastie Shu Han. Il lança donc plusieurs invasions vers le nord,qui échouèrent toutes. Finalement, il mourut de maladie au cours de la sixième tentative. JiangWei, son successeur, tenta également de nombreuses fois de conquérir Wei, mais futégalement repoussé à chaque fois.
  2. 2. En 263, Wei profita de la faiblesse de Shu et lattaqua à son tour. Grâce à la brillante stratégiedes généraux de Wei, Zhong Hui et Deng Ai, le Hanzhong et la capitale Chengdu tombèrentrapidement entre leurs mains. Jiang Wei capitula face à Zhong Hui, quil essaya dinciter à serebeller contre Deng Ai, dans lespoir de relancer Shu Han, en essayant de tirer profit destemps chaotiques et de ramener lempereur Liu Shan au pouvoir. Cependant son plan échouaet il fut tué, ainsi que Hui Zhong et Deng Ai, par leurs soldats. Tout de suite après, lempereurLiu Shan fut capturé et amené dans la capitale de Wei, Luoyang, où il reçut le titre de ducdAnle (安乐公 ; signifiant duc de confort) et prit sa retraite en paix. De nombreux réfugiéstels que les nobles et les hommes senfuirent vers louest jusque chez les Sassanides lorsqueShu Han tomba en 263.HéritageLe royaume de Shu ne fut pas seulement une nation de guerre. Pendant les années de paix, ileffectua des travaux dirrigation et de construction de routes afin daméliorer léconomie.Plusieurs de ces infrastructures publiques existent encore et sont largement utilisées. Parexemple, le projet de contrôle des eaux de Zipungu est encore présent près de Chengdongdans la province du Sichuan. Ces travaux ont ainsi amélioré léconomie du sud-ouest de laChine et peuvent être considérés comme le commencement de lactivité économique dans larégion. Ils permirent également de commercer avec le royaume de Wu voisin.Empereurs du Royaume de ShuLe Royaume de Shu compta deux empereurs : 1. Zhaolie (Liu Bei) (221 - 223) : Fondateur du royaume, Liu Bei mourut en 223 après avoir tenté de reconquérir la province de Jing contre Sun Quan. 2. Liu Shan (223 - 265) : Fils de Liu Bei, Liu Shan estsouvent dépeint comme un dirigeant incapable, qui laissele pouvoir réel à ses premiers ministres. En 265, lorsqueWei attaque le Royaume, lempereur capituleimmédiatement sans résistance.
  3. 3. Invasion de Cheng Du Vers l’OuestAprès sa défaite à Chi Bi, Cao Cao se prépare à lancer un nouvel assaut contre le Wu. Pour cefaire, il doit d’abord éliminer toute menace venant de l’arrière. Jouant de ruse, Cao Cao met àmort Ma Teng, le préfet de Xi Liang et évince également son fils, Ma Chao, au cours d’unebataille à la porte de Tong. Un émissaire de YiPendant ce temps à Han Zhong, Zhang Lu, craignant une invasion Wei, décide de se lancer àla conquête de la province Yi pour lutter contre la menace Wei. La nouvelle de cette invasioninquiète Liu Zhang, le gouverneur de Yi, qui dépêche Zhang Song au Wei pour y demanderde l’aide. Zhang Song le désenchantéÀ Xu Chang, Zhang Song se heurte au mépris de Cao Cao et envisage même, un court instant,de lui remettre le contrôle de Yi avant de se raviser. Il finit par exaspérer Cao Cao qui lechasse de Xu Chang. Le nouveau champion de Zhang SongC’est alors que Zhang Song entre en contact avec Liu Bei qui, contrairement à Cao Cao,l’accueille avec respect et hospitalité. Zhang Song est impressionné par la vertu de Liu Bei etdécide de lui confier Yi. Liu Bei part pour YiZhang Song retourne à Yi et conseille à son seigneur Liu Zhang de solliciter l’aide de Liu Bei,Liu Zhang accepte car Liu Bei est de la même lignée que lui. Mis au courant, Liu Bei lanceimmédiatement une campagne visant à éliminer Zhang Lu. Le gouverneur de YiLiu Zhang n’est pas un grand chef et, dans ses rangs, il est question de le remplacer parquelqu’un de plus compétent. Un autre sentiment prévaut également dans le camp de Liu Bei :pour permettre à la stratégie des Trois Royaumes d’aboutir, la province Yi doit être conquise. La décision de Liu BeiLiu Bei hésite à attaque Liu Zhang, un parent, mais ce dernier ayant refusé de lui donner sonappui, une querelle éclate entre les deux dirigeant et Liu Bei décide finalement de prendreCheng Du. La chute du Phénix
  4. 4. Le stratège Pang Tong est chargé d’envahir Cheng Du. Il prend rapidement la porte de FuShui et progresse vers la position défensive stratégique du château de Luo. Mais en chemin, ilest pris pour Liu Bei et assassiné. Ma Chao et Cheng DuLe château de Luo est finalement pris par Zhuge Liang et Zhang Fei qui s’y sont précipitédepuis Jing. À la porte de Jia Meng cependant, ils subissent les assauts acharnés de Ma Chao,qui s’est allié à Zhang Lu. Grâce aux manœuvres de Zhuge Liang, Ma Chao rejoint les rangsde Liu Bei. Les Trois RoyaumesAlors que Ma Chao rejoint le siège de Cheng Du, Liu Zhang perd tout espoir de victoire etfinit par se rendre. En 214, les territoires du Shu passent sous le contrôle de Liu Bei . Malgréla perte de Pang Tong, Liu Bei s’empare de la province Yi et les Trois Royaumes voientofficiellement le jour.La bataille de He Fei L’émissaire de Liu BeiCao Cao entame une campagne à l’ouest et se débarrasse aisément de Zhang Lu. Il contrôledésormais Han Zhong et attend l’occasion de frapper au sud, vers Yi. Liu Bei, qui vient d’enprendre le contrôle, s’inquiète des agissements de Cao Cao et ne tarde pas à envoyer unémissaire à Sun Quan. La campagne du nord de Sun QuanLiu Bei se propose de restituer une partie de la province Jing si le Wu attaque le Wei à He Fei.Sun Quan sait qu’il s’agit là d’un stratagème émanant de Liu Bei, mais il y voit l’occasion dechasser Cao Cao de Han Zhong. Il accepte et se prépare à l’attaque de He Fei. L’armée Wu franchit le Chang JiangEn 215, Sun Quan franchit le Chang Jiang avec 100 000 hommes. L’avant-garde est confiée àLu Meng et Gan Ning. Sun Quan restant au centre avec Zhou Tai. Grâce aux efforts del’avant-garde, le Wu prend facilement le château de Wan. Le siège de He FeiLe château de He Fei est protégé par trois officier : Li Dian, Yue Jin et Zhang Liao. Cedernier tente de sauver le château de Wan mais il est trop tard et il doit se préparer au siège.C’est alors qu’il reçoit une lettre de Cao Cao Les ordres de Cao CaoLe message de Cao Cao est le suivant : « ‘’ Zhang Liao et Li Dian attaquent les portes del’extérieur. Yue Jin, protégez le château. »Les troupes de He Fei ne comptent que 7 000hommes et, après de longues discussions, Zhang Liao veut attaquer. La stratégie est définie.
  5. 5. La Bataille de He FeiYue Jin lance l’offensive, mais après s’être heurté aux forces Wu, il se replie. Les troupes duWu le poursuivent et Sun Quan s’approche du front. C’est alors que Zhang Liao et Li Dianattaquent latéralement leur flanc. Le saut de Sun QuanSun Quan commence immédiatement à se replier, mais le pont situé derrière lui est coupé. Surles conseils d’un de ses officiers, il décide de sauter sur l’autre rive à cheval, ce qu’il réussit àfaire. Zhang Liao du WeiSun Quan échappe au danger immédiat, mais subit une cuisante défaite face aux troupes bienmoins nombreuses du Wei. Cette bataille discrédite l’officier Wei Zhang Liao, qui seralongtemps perçu comme un monstre par les enfants de Jiang Dong. Pendant ce temps, SunQuan regagne son territoire et reconstruit ses forces pour une nouvelle attaque. La bataille de Ru Xu KouÀ présent, Zhang Liao demande des renforts à Cao Cao qui se déplace en personne de HanZhong. L’armée du Wu connaît un nouvel élan avec les raids nocturnes de Gan Ning, maisSun Quan est de nouveau cerné. Malgré les incroyables efforts concédés par Zhou Tai, SunQuan s’est enfui une fois de plus. Le roi du Wei, Cao CaoSun Quan finit par abandonner sa campagne du nord et fait la paix avec Cao Cao. RejoignantXu Chang, Cao Cao s’autoproclame Roi du Wei et continue d’accroître son influence.Pendant ce temps, Liu Bei, qui s’était fait oublier de Cao Cao, cherche à reprendre Han ZhongLa Bataille de Yi Ling Le roi du Shu, Liu BeiAprès plusieurs campagnes au nord, Liu Bei finit par rejoindre Han Zhong et, en 219,s’autoproclame roi. Guan Yu mobilise ses forces au nord pour attaquer le château de Fan,défendu par l’officier Wei Cao Ren La bataille pour JingGuan Yu lance, depuis Jing, une attaque par l’eau contre le château de Fan et se montrelargement à la hauteur de la force défensive du Wei. Simultanément, le commandant de l‘armée Wu, Lu Meng, attend l’occasion de reprendre Jing. Lu Meng compte aussi sur l’aidedu peu connu mais rusé Lu Xun, qu’il choisira plus tard pour lui succéder. Guan Yu, capturé
  6. 6. La prédiction de Lu Meng, selon laquelle Guan Yu laisserait Jing vulnérable à une attaque parderrière, se vérifie. Lu Meng progresse immédiatement vers Jing, coordonnant les efforts desforces Wei pour attaquer Guan Yu par devant et par derrière. Guan Yu doit se replier auchâteau de Mai où il est finalement capturé. La mort des HérosSe refusant à servir Sun Quan, Guan Yu est exécuté. Lu Meng meurt lui aussi,mystérieusement, peu de temps après. La tête de Guan Yu est renvoyée à Cao Cao, qui luiréserve des funérailles héroïques. Puis c’est au tour de Cao Cao de mourir de maladie. Les deux EmpereursEn 220, Cao Pi, fonde la dynastie Wei et s’autoproclame Empereur. Un an plus tard, Liu Beise déclare, quant à lui, successeur au trône Han et fonde la dynastie Shu Han. Cherchant alorsà venger la mort de Guan Yu, il ordonne l’invasion du Wu. La fin de Zhang FeiPersonne ne peut calmer la colère de Liu Bei, pas même ses plus fidèles officiers. Zhang Fei,également frère d’armes de Guan Yu, partage cette colère. Mais cela lui est fatal. Dédaignépar ses troupes, il finit par être assassiné durant son sommeil. Liu Bei frappe le WuMême privé de ses ailes, la détermination de Liu Bei ne vacille pas. Toutes les propositions depaix de Sun Quan sont immédiatement rejetées. Sans autre choix, Sun Quan décide de s’allierau Wei, Liu Bei mène personnellement ses troupes hors de Cheng Du et c’est ainsi que débutel’âpre bataille entre le Shu et le Wu. Le commandant du Wu, Lu XunSun Quan place les forces du Wu sous le commandement de Lu Xun et se prépare à l’assautde Liu Bei. Pendant ce temps, L’armée Shu, très motivée, gagne Yi Ling, mais Lu Xun nebouge toujours pas. La défaite de Yi LingAu terme d’une longue marche, l’armée Shu montre des signes de fatigue, ce à quois’attendait Lu Xun. En 222, Lu Xun lance sa première offensive avec une vaste attaque par lefeu. Malgré un moral d’acier au départ, l’armée Shu s’effondre avant même l’attaque. La mort de Liu BeiLiu Bei se réfugie dans le château de Bai Di et, après avoir laissé le sort du Shu entre lesmains de Zhuge Liang, il meurt en 223. Le mois suivant, Liu Chan succède à son père en tantqu’Empereur Shu Han et les relations entre le Wu et le Wei s’enveniment de plus en plus.Une ère de renouveau se profile pour les Trois Royaumes. La campagne de Nanman
  7. 7. Zhuge Liang, devenu Premier Ministre du Shu et conseiller principal de Liu Chan, s’arrangepour renouer des relations pacifiques avec le Wu et suggère de lancer une campagne au sud. Ilveut étouffer les soulèvements de Nan Zhong et éliminer toute menace venant de l’arrière. Attaque de l’espritÀ l’époque, le roi du Nanman, Meng Huo, est le chef le plus influent du sud. En 225, ZhugeLiang dépêche ses troupes sur le territoire du Nanman, soucieux de s’attaquer à ‘’L’esprit duNanman’’ et de forcer son peuple à se rendre. La première batailleLors de la première confrontation entre Zhuge Liang et Meng Huo. Zhao Yun anéantit sesforces, après quoi Meng Huo est lui-même capturé par Wei Yan. Meng Huo refuse de serendre à Zhuge Liang. Le stratège le libère, lui offrant une seconde chance au combat. La deuxième bataillePlus prudent, Meng Huo érige des fortifications le long d’une rivière pour la deuxièmebataille, incitant les forces du Shu à la traverser. Mais la chaleur extrême a eu raison duniveau d’eau de la rivière et les forces Shu parviennent aisément à la traverser avec desradeaux. De plus, plusieurs officiers du Nanman trahissent Meng Huo et le livrent à l’arméeShu. Meng Huo ne se rend toujours pas. La troisième batailleZhuge Liang fait visiter le camp du Shu à Meng Huo avant de le libérer pour la seconde fois.Meng Huo, ravi d’en savoir plus sur le camp ennemi, ordonne à son frère de jouer les fauxtransfuges, mais il est rapidement démasqué et les deux frères sont capturés. La quatrième batailleLibéré encore une fois et furieux, Meng Huo lève une force de 100 000 hommes et attaque lecamp du Shu, sur quoi Zhuge Liang fait immédiatement évacuer toute sa force. Bien sur, ils’agit là d’un autre stratagème et l’armée de Meng Huo tombe dans les nombreuses fossescreusées dans le camp. Meng Huo finit par être capturé, une fois de plus. La cinquième batailleSoucieux de tirer parti des enseignements de ses défaites. Meng Huo choisit à présentd’attendre que l’ennemi attaque. Le plan consiste à attirer les forces Shu dans les maraisempoisonnés, mais Zhuge Liang, prévenu du danger par Meng Jie, le frère aîné de Meng Huo,parvient à les éviter. Inutile de dire que cette fois encore Meng Huo est vaincu et capturé La sixième batailleZhu Rong, l’épouse de Meng Huo rejoint le champ de bataille, mais elle est rapidementcapturée. Meng Huo tente alors de rassembler des animaux sauvages, comme des éléphants etdes tigres, pour combattre l’ennemi, mais ces derniers sont apeurés par les engins cracheursde feu de Zhuge Liang. Nouvelle défaite.
  8. 8. La septième batailleCette fois, Meng Huo fait appel aux troupes équipées d’armures en rotin supposées dévié lesépées et les flèches. Mais Zhuge Liang ne tarde pas à déceler leurs points faibles et lance uneattaque par le feu mettre l’armée en déroute. Meng Huo est capturé pour la septième fois. La fin de la campagne de NanmanMeng Huo s’avoue vaincu et promet de se rendre au Shu. La menace du sud est à présentneutralisée et l’armée Shu rentre chez elle. Finalement, Zhuge Liang peut se tourner vers lenord.Chapitre 1 : Le début des troublesLa rébellion des Turbans JaunesÀ la fin du deuxième siècle la dynastie Han, les turbans jaunes, représenté par Zhang Jiao, serebellent contre l’empire de Lingdi et renverse les Han dans tout le pays.Cependant les forces impériales préparent leurs forces pour la contre attaque. Des appels pourredonner la dynastie Han sa gloire d’antan sont lancés et certains guerriers comme Liu Bei etCiao Ciao répondent et reprennent le pouvoir aux rubans jaunes et installe une ère de guerre etde chaos.La Coalition contre Dong ZhuoMais la fin de la rébellion ne marque pas la fin des luttes internes qui font rage à la CourImpériale. Dong Zhuo profite de la mort de l’empereur et de l’assassinat du frère del’imperatrice pour destituer le nouveau jeune empereur pour y installer son jeune frère de 9ans. Ainsi commence le règne du tyran.Ciao Ciao crée une coalition contre Dong Zhuo avec Lui Bei et d’autre.La Bataille de la porte de Si Shui + La Bataille de la porte de Hu Lao.C’est ainsi que les Forces Alliées l’emportent sur le tyran en le chassant de Luo Yang. Maislorsque les alliées pénètrent dans les ruines de l’ancienne capitale il n’y a plus aucune trace del’ennemi ou de l’empereur des Han et il ne leur reste plus qu’à regagner leurs territoiresrespectifs où des combats internes les attendent.Le sort de Lü BuLü Bu tue son maitre et est contraint de quitter Chang An. Il se confronte à Ciao Ciao pour lecontrôle de la région mais se fait battre. Il se refugie chez son « petit frère » Lui Bei quil’accueil. Lü Bu profite de l’abscence de Lui Bei pour prendre possession de son château. Cedernier demande de l’aide à Ciao Ciao pour reprendre son domaine à Lü Bu. A l’aide destratège il detourne deux rivières pour innonder Lü Bu qui se rend quelques jours plus tardIvre mort et endormi.Chapitre 2 : L’ascension de Cao Cao[La Bataille de Guan Du
  9. 9. Après avoir vaincu Gongsun Zan et pris le contrôle de toute la région de He Bei, Yuan Shaodevient l’un des personnages les plus puissants du pays. Si ce n’est le plus puissant. Pendantce temps, Cao Cao accueille l’empereur Han sur son territoire de He Nan tandis que sonpouvoir ne cesse de s’accroître. En 200, un conflit ouvert éclate entre Cao Cao et Yuan Shao.La Bataille de Bai Ma + Bataille de Yan Jin.Après l’avoir emporté sur Yuan Shao, Cao Cao n’a qu’une seule idée en tête : éliminer ce quireste de la famille de Yuan, au nord. Pendant ce temps Liu Bei, toujours privé de terre. ZhugeLiang devient le stratège de ce dernier.La Bataille de Chang BanAprès l’avoir emporté sur Yuan Shao, Cao Cao n’a qu’une seule idée en tête : éliminer ce quireste de la famille de Yuan, au nord. Pendant ce temps Liu Bei, toujours privé de terre, arrivedans la province Jing où Liu Biao.Zhuge Liang présente un plan à son nouveau maître, selon lequel Liu Bei prendrait le contrôledes provinces Jing et Yi, s’allierait au royaume du Wu et affronterait le royaume du Wei deCao Cao. Mais alors même qu’ils discutent, Cao Cao élimine la famille Yuan au nord etprépare une campagne au sud. Formation des 3 royaumes de Wei, au nord, Shu, a l’ouest, etWu au sud.La Bataille de Chi Bi (ou Bataille de la Falaise Rouge)Les forces alliées de Sun et Liu naviguèrent jusquà la Falaise Rouge, dont la localisation estaujourdhui controversée, et y heurtèrent lavant-garde de cavaliers de Cao Cao. Au cours delescarmouche qui suivit, les forces de Cao Cao, minées par les maladies et épuisées par lesmarches forcées effectuées depuis le début de la campagne, furent contraintes au repli.Cao Cao retraita au nord du Yangtze tandis que les alliés se positionnèrent sur la rive sud.Le deuxième acte, nettement plus décisif, se joua sur les flots.Afin de réduire le mal de mer ressenti par ses hommes, Cao Cao fit amarrer ensemble sesnavires, de la proue à la poupe.Y voyant une occasion de victoire, les alliés transmirent à Cao Cao une lettre feignant lacapitulation et convertirent plusieurs vaisseaux en navires incendiaires en les remplissant deroseaux secs et dhuile.Cao Cao ne se méfia pas lorsquapprocha la flottille de capitulation. Rapidement, lesmarins enflammèrent les navires incendiaires avant de fuir grâce à des embarcations légères.Les navires en feu, portés par le vent du sud, se jetèrent contre la flotte de Cao Cao etlincendièrent. Un grand nombre dhommes et de chevaux périrent brûlés vifs ou noyés.Les flammes provenant des bateaux de Cao Cao faisant rougir la falaise, on appela Chi bi («falaise rouge »), le lieu de la victoire.Après la bataille navale, estimant la situation sans espoir, Cao Cao ordonna la retraite etdétruisit le reste de sa flotte.Son armée battit en retraite sur la route de Huarong au travers des marais situés au nord duLac Dongting. Les fortes pluies rendirent la route si traitresse que de nombreux soldats senoyèrent dans la boue.Les alliés, dirigés par Liu Bei, entamèrent la poursuite de larmée vaincue et ce jusquà Nan.Les forces restantes de Cao Cao en furent décimées.
  10. 10. La contre-attaque alliée faillit annihiler Cao Cao et ses forces mais la traversée du Yangtzesema le chaos parmi les poursuivants. Par ailleurs, la vaillance de larrière-garde de Cao Caoempêcha un tel dénouement.

×