La gastronomie                                              chinoise"Anything that walks, swims, crawls, or flies with    ...
IntroductionLa gastronomie chinoise est mondialement connu et déguster pour la variétéde la complexité des plats cuisinés....
Les 5 saveurs de baseDans la gastronomie chinoise il existe 5 saveurs de base :   o   Aigre   o   Sucré   o   Amer   o   P...
Les platsLa gastronomie chinoise offre de centaines de plats différents et unique dansleurs genres et spécifique parfois, ...
Les 8 grandes cuisines                    chinoisesIl existe 8 types de cuisines dans la gastronomie chinoise, chaque cuis...
4. HUNAN :       Les plats de la province de Hunan fonctionne avec une harmonie entre       le salé et le sucré, l’épicé e...
8. ANHUI :       Dans la province d’Anhui, ils sont très attentifs à la santé et à la       nutrition quand ils préparent ...
Les différents services                   d’un repas chinoisEn Chine le riz est considéré comme le plat principal, avec le...
Le repas se déroule normalement en silence, et le thé est servit pour conclurele repas. C’est un moment de détente où on p...
L’importance d’un repas  « Pour un homme, la nourriture est la chose la plus importante »Les repas en Chine sont traités a...
Le riz est servit en milieu de repas, voir un des derniers plats chauds etcontrairement aux occidentaux, la soupe est un d...
Les aliments et la médecineDepuis la nuit du temps, les chinois associe la nourriture et la médecine. Dansde nombreuses re...
ConclusionPour conclure ce dossier qui met l’eau à la bouche, on constate que la cuisinechinoise existait bien avant que l...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

La gastronomie chinoise

1 257 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 257
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
283
Actions
Partages
0
Téléchargements
28
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

La gastronomie chinoise

  1. 1. La gastronomie chinoise"Anything that walks, swims, crawls, or flies with its back to heaven are edible."Dossier réalisé par Jona, Damien et Benjamin. MGEI1.
  2. 2. IntroductionLa gastronomie chinoise est mondialement connu et déguster pour la variétéde la complexité des plats cuisinés. « Qui peut manger des racines de légumes peut tout faire »La cuisine chinoise se caractérise par la richesse des ingrédients, lesméthodes de cuisson et la grande richesse des condiments et épices utilisés.Il existe plus de 60 000 plats différents en Chine, ce qui consiste de : o 5 000 plats régionaux o 1 000 plats « historiques » o 10 000 entrées froidesDans cette cuisine forte en caractère, on peut trouver aussi des choses assez« bizarres » :Dossier réalisé par Jona, Damien et Benjamin. MGEI1.
  3. 3. Les 5 saveurs de baseDans la gastronomie chinoise il existe 5 saveurs de base : o Aigre o Sucré o Amer o Pimenté o SaléDans la cuisine chinoise il y a un mélange complexe de saveurs, d’épices etd’ingrédients. C’est ceci qui fait que la gastronomie chinoise est réputé àtravers le monde et aimer par des millions d’étrangers.Dossier réalisé par Jona, Damien et Benjamin. MGEI1.
  4. 4. Les platsLa gastronomie chinoise offre de centaines de plats différents et unique dansleurs genres et spécifique parfois, aux nombreuses provinces de la Chine.Dans les plats chinois il existe de centaines d’ingrédients de d’animauxdiverses : o Plus de 150 espèces de légumes o 500 espèces de poissons o 70 espèces de cucurbitacées o 200 espèces de champignons o 110 espèces d’animauxAvec de tels composants, ce n’est pas étonnant que la gastronomie chinoisesoit une explosion de saveurs une fois dégusté.Il existe aussi différentes types de cuisine dans la gastronomie chinoise, cequi nous mène à la partie suivante…Dossier réalisé par Jona, Damien et Benjamin. MGEI1.
  5. 5. Les 8 grandes cuisines chinoisesIl existe 8 types de cuisines dans la gastronomie chinoise, chaque cuisine estunique à sa région. Donc chaque région a un plat spécifique. 1. SHANDONG : C’est une cuisine à base de fruit de mer avec des techniques de cuisson spécifiques (friture et sautée). Avec comme spécialités des plats à base de fruits de mer et des plats à base de tripes et de soupe. 2. CANTONAISE : Celle-ci est la plus connue, avec des plats à base principalement de porc et de bœuf, on retrouve des plats croustillants et parfumées. Les plats sont à déguster directement après la cuisson pour conserver la plus de fraicheur et de saveur possible. 3. SICHUAN : Les plats de cette province sont connus pour leurs couleurs, parfums mais surtout la présentation sublime de chaque plat. Ce sont des plats très épicés et très goûteux.Dossier réalisé par Jona, Damien et Benjamin. MGEI1.
  6. 6. 4. HUNAN : Les plats de la province de Hunan fonctionne avec une harmonie entre le salé et le sucré, l’épicé et l’aigre doux. On trouvera beaucoup de piments et d’épices dans ces plats. Grâce aux techniques de cuisson très précises, la technique « wei » qui veut dire « braisé », cette façon de cuire chaque plat permet de garder le jus des aliments et assurer un voyage de goûts. 5. FUIJAN : Encore des plats à base de fruits de mer et très épicé, les plats sont souvent cuisinés avec le « Zao », une vinaigre à base d’alcool fort. Ce qui donne aux plats un goût très prononcé. 6. ZHEJIANG : On trouvera dans cette province des plats très frais et légers, à base de légumes et de soupes ces plats sont plus légers que d’autres plats d’autres régions, mais on retrouve toujours des épices et du sucré salé. 7. JIANGSU : Ce sont des plats légers, parfumés et croquants, qui ont encore cette harmonie entre le salé et le sucré que la gastronomie chinoise adore tant. Il y a beaucoup d’attention portée à la présentation et à la coupe et découpe des ingrédients. On trouvera principalement le canard, des légumes et le poisson dans ces plats.Dossier réalisé par Jona, Damien et Benjamin. MGEI1.
  7. 7. 8. ANHUI : Dans la province d’Anhui, ils sont très attentifs à la santé et à la nutrition quand ils préparent chaque plat. Ce sont donc des plats très légers avec beaucoup de légumes mais beaucoup de saveurs et d’épices aussi.Dossier réalisé par Jona, Damien et Benjamin. MGEI1.
  8. 8. Les différents services d’un repas chinoisEn Chine le riz est considéré comme le plat principal, avec les viandes et leslégumes servis en tant qu’accompagnements. Une école de penséetotalement différente des occidentaux qui considère le riz commeaccompagnement aux viandes etc.Il n’existe pas un ordre précis concernant le service d’un repas chinois. Lasoupe peut être servit en premier, mais il est habituel que la soupe reste surla table, dans la forme d’un grand bol, pour que chacun puisse se servir à sonrythme.Chaque personne a un bol au lieu d’un plat, et mange avec des baguettes. Lesbaguettes ont étaient inventé par les chinois bien avant que les Européensdécident de manger avec la fourchette.Il existe aussi des plats que l’on doit manger avec ses doigts, des côtés levés.Mais n’ai pas peur, un petit bol d’eau chaude est fournit avec le plat, pourpouvoir se rincer les doigts après. Ce petit bol est habituellement décoréd’une petite fleur ou petite tranche de citron.Dossier réalisé par Jona, Damien et Benjamin. MGEI1.
  9. 9. Le repas se déroule normalement en silence, et le thé est servit pour conclurele repas. C’est un moment de détente où on peut parler librement endigérant son repas.Dossier réalisé par Jona, Damien et Benjamin. MGEI1.
  10. 10. L’importance d’un repas « Pour un homme, la nourriture est la chose la plus importante »Les repas en Chine sont traités avec sérieux et respect, manger ne veut passeulement dire remplir l’estomac, mais bien plus que ça.Les Chinois mangent 3 fois par jour et même au restaurant, les platscommandés se sont des plats chinois, et ces plats sont commandés avec leplus grand sérieux.La nourriture ne concerne pas seulement l’estomac, mais tous les sens. C’estun immense plaisir de manger en Chine, c’est pour cela que nous ne verronsjamais un chinois manger très vite, il prendra le temps de goûter autant deplats différents que possible.Aujourd’hui, beaucoup de gens se tiennent aux rituels d’avant, cest-à-dire :  8 plates froides « 8 collations froides »  8 plats chaudsLes plats froids sont sous forme de légumes, crevettes, poulet froid, haricots,œuf durs et ainsi de suite. Tandis que les plats chauds sont sous forme deviandes etc.Le dernier plat chaud à être servit est un poisson entier, signifiant un souhaitde chance de d’abondance.Dossier réalisé par Jona, Damien et Benjamin. MGEI1.
  11. 11. Le riz est servit en milieu de repas, voir un des derniers plats chauds etcontrairement aux occidentaux, la soupe est un des derniers plats avant lesdesserts ; car les chinois pensent que c’est mieux pour la digestion.Tout est donc prit en compte dans un repas chinois, l’art de présentation dela nourriture, l’art de cuisiner les plats, tous les sens qu’a un repas habituel,les rituels à suivre et comment manger équitablement tout en garantissantune bonne digestion.En Chine, l’heure du repas est sacrée, on est tous égaux autour d’une table.Dossier réalisé par Jona, Damien et Benjamin. MGEI1.
  12. 12. Les aliments et la médecineDepuis la nuit du temps, les chinois associe la nourriture et la médecine. Dansde nombreuses recettes chinoises on retrouve des aliments médicamenteux.La médecine traditionnelle modifie le corps suivant la saison :Le printemps le foie, l’été le cœur et la rate, l’automne et l’hiver, lespoumons et les reins.Chaque matière première à un effet bienfaisant sur un organe spécifique. Etun cuisinier chinois, avec tout son savoir faire, peut donc cuisiner des plats defaçon à équilibrer le ying et le yang de chaque personne.La cuisine chinoise maintient l’homme en bonne santé, en réglant seshabitudes de manger en fonction de la médecine traditionnelle :L’été on mange léger et frais l’hiver, plus riche en calories. « Si la cuisine n’est pas un art dans les campagnes, La pharmacie n’y est pas une science. »Dossier réalisé par Jona, Damien et Benjamin. MGEI1.
  13. 13. ConclusionPour conclure ce dossier qui met l’eau à la bouche, on constate que la cuisinechinoise existait bien avant que les occidentaux se sont décidé sur de quoimanger et comment.La gastronomie chinoise est avant tout un art, le repas est un moment desérieux à prendre avec du respect, la préparation un art sacré.Le fait de se réunir autour d’une table, tous assis, tous mangeant des platsdifférents.Tous égaux, tous différents, tous unis. Voici le vrai sens de la gastronomiechinoise.Merci d’avoir pris le temps de lire ce dossier, on espère vous avoir donnéfaim.Dossier réalisé par Jona, Damien et Benjamin. MGEI1.

×