Les cornemuses
Les
cornemuses
sont
connues
depuis
l’an-
tiquité
 romaine
 et
 viennent
 probablement

d’Asie.
 On
 les
 re...
LISTE DES TERMES VERNACULAIRES DES CORNEMUSES EN EUROPE
établie par TRAN QUANG Haï
Les
cornemuses
sont
très
répandues
dans...
Les cornemuses
Les cornemuses
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Les cornemuses

277 vues

Publié le

Les cornemuses

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
277
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Les cornemuses

  1. 1. Les cornemuses Les
cornemuses
sont
connues
depuis
l’an- tiquité
 romaine
 et
 viennent
 probablement
 d’Asie.
 On
 les
 rencontre
 actuellement
 surtout
 en
 Europe,
 Afrique
 du
 Nord
 et
 Asie
occidentale
(jusqu’à
l’Inde). L’instrument
se
compose
d’un
sac
en
peau,
généralement
rempli
 d’air
par
la
bouche
(plus
rarement
par
un
mouvement
du
bras
 comme
 la
 cabrette
 auvergnate),
 d’un
 tuyau
 de
 jeu
 et
 d’un
 ou
 plusieurs
bourdons. Quelques
 cornemuses
 dans
 le
 monde
 :
 Afrique
 du
 Nord
 (mezoued
 /
 zukra),
 en
Turquie
(tulun),
 une
dans
 la
 zone
de
 Barhein
 (jirbah),
 diple
 (Croatie),
duda
(Hongrie),
zampogna
(Italie),
chibonie,
biniou,
bagpipe... Anecdote
 :
 lorsque
 les
 anglais
 eurent
 soumis
 l’Irlande
 en
 1653,
 Comwell
 pensa
que
jouer
de
la
cornemuse
en
position
debout
 donnait
 aux
 musiciens
 de
 ce
 peuple
vaincu
un
air
 trop
arrogant.
 Il
en
interdit
donc
l’utilisation.
 C’est
ainsi
que
fut
élaborée
la
cornemuse
la
plus
perfectionnée
du
monde
!
  2. 2. LISTE DES TERMES VERNACULAIRES DES CORNEMUSES EN EUROPE établie par TRAN QUANG Haï Les
cornemuses
sont
très
répandues
dans
toute
l’Europe.
C’est
un
instrument
spécifiquement
 européen
malgré
sa
présence
en
Inde
(ancienne
colonie
britannique)
et
en
Afrique
du
 Nord
 (ancienne
colonie
française).
Voici
une
liste
des
cornemuses
en
Europe. askomandouva (Crète) bag-hornpipe (terme générique anglais pour désigner la forme simple de cornemuse) biniou (France, Bretagne) aussi biniou kozh. bock ( Allemagne) bodoga (France, Haut Languedoc) bouhe (France, Gascogne), aussi boha. cabrette (France Auvergne) caraba (Roumanie) chevrette (France) chiboni (Georgie) cimpoi (Roumanie, Moldavie) aussi cempoi, chimpoi, cimponi, ciumpoi. cornemusa (Italie) diple (Croatie) duda (Biélorussie, Hongrie, Ukraine) dude (Croatie de l’Est et du Nord-Est) dùdmaisis (Lituanie) dudy (Pologne) dùkas (Lettonie) estive (France), terme poétique pour cornemuse. gaita de foles (Portugal) gaita de fuelle (Espagne, Galice) gaita gallega (Espagne) gajde (Europe du Sud-Est, Yougoslavie, Asie mineure). gudastviri (Georgie de l’Ouest) Irish organ (terme désignant union pipe en Irlande) koza (Pologne, Ukraine) loure (France, Normandie), terme pour un type de cor- nemuse connue en Normandie aux 16ème et 17ème siè- cles), aussi lourette, louvre, louvrette. matstsyanka (Ukraine, Biélorussie) misnice (Yougoslavie) moezelzak (Belgique) muse-au-sac (Belgique, Hainaut) musette (France) Northumbrian pipes (Angleterre, Royaume Uni) parkapzuk (Arménie) phagotus (Italie, instrument inventé au 17ème siècle par Afranio degli Albonesi de Pavio) appelé aussi fagotto. pibau (Pays de Galles, Royaume Uni) piob mhor (Ecosse, Royaume Uni) piva (Italie du Nord) ronvèders (Lettonie) sac de gemecs (Espagne, France, Pyrénées) säckpipa (Suède) sarnay (Russie, région Volga-Outale, peuple Chuvache) schäferpfeife (Allemagne) shuttie-pipe (Angleterre, Royaume Uni) shüvïr (Russie, région Volga-Ourale, peuple Mari) siesienki (Pologne), aussi siesrynki, szerszenki, szeszenie. small-pipe (Angleterre, Royaume Uni) somu dùdas (Lettonie) aussi dukas, somu dukas, soms, somu stabule. sordellina (Italie) aussi surdellina. tïk (Arménie) torupill (Estonie) tsambouna (Grèce) tulum (Turquie, Azerbaïdjan) turlure (France) aussi turlurette. uilleann pipe (Irlande) utricularium (Italie, ancien terme de cornemuse à l’époque romaine) veuze (France, pays nantais, Poitou) xirularru (France, pays basque) zampogna (Italie, Sicile, Malte) zampoña (Espagne) zaqq (Malte) Gaità : terme utilisé en Espagne, au Portugal, en Europe du Sud-Est, au Moyen Orient et en Amérique latine, pour dési- gner un instrument à vent : hautbois ou cornemuse. Ce terme, dérivé du gothique gait ou ghaid (= chèvre) se réfère à la peau de chèvre pour le sac. Delà, on utilise ce terme pour désigner une cornemuse avec un sac en peau de chèvre. En Galice, Catalogne (Espagne), et une partie des Pyrénées (France), gaita est une cornemuse (gaita gallega, gaita de fuelle en Galice, sac de gemecs en Catalogne, gaita de foles au Portugal).

×