Formation au numérique J5

371 vues

Publié le

TICE
http://creativecommons.org/licenses/by-nc/4.0/

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
371
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Formation au numérique J5

  1. 1. Formation J5 Formation au numérique 30 mars 2016 Collège Arthur Rimbaud NVolpato
  2. 2. J5 : Il me faudra renseigner une enquête sur l'équipement TICE et l'usage des TICE dans l'établissement. PLAN 1) Le Numérique c’est quoi ?  Usages des élèves et enjeux pour les enseignants 2) Quelques Outils : -pour les professeurs (formation professionnelle, usage professionnel) -à utiliser avec les élèves >Réseaux sociaux, EMI et parcours citoyen
  3. 3. 1) Le Numérique c’est quoi ?  Usages des élèves et enjeux pour les enseignants
  4. 4. L’École contribue au projet d'une société de l’information et de la communication pour tous en initiant, en partenariat avec les collectivités et différents acteurs, des actions pour généraliser les usages et développer les ressources numériques pour l'éducation. L'école forme les élèves à maîtriser ces outils numériques et prépare le futur citoyen à vivre dans une société dont l’environnement technologique évolue constamment. Elle vise à développer des compétences et l'usage responsable du numérique. Les enjeux de la maîtrise des TIC et de l'internet doivent être perçus et compris par les élèves et futurs citoyens. Source Eduscol Autre enjeu : profiter des TICE pour repenser l’enseignement traditionnel et imaginer des usages « à valeurs ajoutées » des TICE et du numérique
  5. 5. Marcel Lebrun, Universitaire - President de AIPU -Association Internationale de Pédagogie- Belgique http://fr.slideshare.net/lebrun/le-numrique-pour-enseigner-et-apprendre/9
  6. 6. Marcel Lebrun http://fr.slideshare.net/lebrun/le-numrique-pour-enseigner-et-apprendre/9
  7. 7. Concept français : Génération y (= why)
  8. 8. Génération X : Elle se situe dans une transition sociale, du déclin de l’impérialisme colonial à la chute du mur de Berlin . Située juste après les baby-boomers et avant la génération Y. http://www.psycho-ressources.com/bibli/generations-x-y-z.html
  9. 9. Critique face aux institutions et aux autres générations Remise en question de l'autorité vue comme le noyau central de l'organisation plutôt qu'une structure hiérarchique. Veulent apprendre et se développer. Critiquent et remettent en question l’autorité mais plus dépendants de leurs parents, demeu maison. Vivent dans le présent et pour le présent. La vie, ce n’est pas juste le travail. Ne s'attendent pas et ne garantissent pas de fidélité d'emploi. Plus centrés sur leurs propres besoins. Aiment expérimenter. La Génération X inclue également la « MTV Generation » (ou « No Generation », vivant à l dans les années 80 et 90, Alain Rioux, Ph. D. Docteur en psychologie Canada
  10. 10. du + et du -
  11. 11. https://www.youtube.com/watch?v=0hXZ4wlekRg#t=180 https://www.youtube.com/watch?v=075aWDdZUlM Concept américain
  12. 12. Le digital native a grandit pendant l'explosion du web et a vécu l'avènement du web 2.0. Il est imprégné de la culture du numérique: internet, web, ordinateurs, réseaux sociaux, jeux vidéo,nouvelles technologies. On oppose souvent ce terme de digital natives à celui de digital immigrants qui fait référence aux personnes des générations précédentes qui ont vu la naissance du numérique comme un bouleversement de leurs pratiques. Marc Prensky is an American writer and speaker on learning and education. He is best known as the inventor and popularizer of the terms "Digital native" and "digital immigrant".
  13. 13. Bientôt la génération Z arrivera au collège... La cyber-génération
  14. 14. This generation of learner multi-tasks efficiently, works quickly, and favors interactivity while learning. ( Prensky ) Il y a forcément des incidences sur la façon d'apprendre des digital natives : They are used to the instantaneity of hypertext, downloaded music, phones in their pockets, a library on their laptops, beamed messages and instant messaging. They’ve been networked most or all of their lives. They have little patience for lectures, step-by-step logic, and “tell-test” instruction. ( Prensky ) The single biggest problem facing education today is that our Digital Immigrant instructors, who speak an outdated language (that of the pre-digital age), are struggling to teach a population that speaks an entirely new language. So if Digital Immigrant educators really want to reach Digital Natives – i.e. all their students – they will have to change ( Prensky ) ( Prensky ) On the Horizon, Marc Prensky (NCB University Press, Vol. 9 No. 5, October 2001
  15. 15. TICE et valeur ajoutée : laquelle ? ● Apprendre autrement à l’ère numérique : se former, collaborer, innover ● Développer de nouvelles pédagogies : -Pédagogie active -Pédagogie plus intéractive (apprendre en groupe) ● Remotiver les élèves, développer leur confiance, leur autonomie, leur créativité... ● Avec ces nouveaux outils, l’enfant peut apprendre avec un rythme différent (différenciation) ● Les enfants passent 30h/semaine devant les enseignants et plus de 30 heures devant les écrans. L’École doit prendre en compte cette évolution et mettre en place une pédagogie mixte (en classe et en ligne, hors classe) : cela permettra de mieux maîtriser ce temps de travail extrascolaire et de développer, chez les élèves, la capacité à se former tout au long de la vie. (rapport Assemblée Nationale) >classe inversée
  16. 16. TICE et valeur ajoutée : laquelle ? https://www.youtube.com/watch?v=ViI-F9tuJ9g la conférence /0'40 > 0'47 En résumé : Le numérique ne modifie en rien notre schéma classique d'enseignement (définir un but d'apprentissage et une progression, chercher des supports, évaluer) mais cela permet de modifier le niveau d'engagement des élèves. Avec le numérique je suis dans le niveau 3 et 4, je rends les élèves actifs/intéractifs. Selon André Tricot (chercheur au laboratoire Travail et Cognition du CNRS à Toulouse, enseignant ESPE Toulouse), le numérique apporte une valeur ajoutée dans l'engagement de l'élève. En Octobre 2014 : une chercheuse américaine -Nicky Kaye- a mis en évidence la distinction entre la tâche et l'engagement dans la tâche. Une même tâche peut être réalisée selon 4 niveaux d'engagement : -Niveau 1 passif : cours magistral, l'élève reçoit des informations -Niveau 2 actif : l'élève reçoit des informations mais il y a aussi une action : on selectionne, on manipule... -Niveau 3 constructif : l'élève fait 1 et 2 et comprend plus que ce qu'on ne lui donne, il découvre, il fait des inférences/des liens avec leur propres savoirs, il transforme le savoir Niveau 4 intératif : ont fait 1,2,3 mais l'élève confronte son savoir avec ses pairs, il échange. Selon elle, pour un même contenu à apprendre et une même tâche à réaliser les niveaux 3 et 4 sont plus efficaces.
  17. 17. ● La formation des enseignants au numérique M@gistère est un dispositif de formation continue tutorée et interactive conçu pour les enseignants du premier et du second degré, qui complète l'offre de formation existante. M@gistère est un des onze nouveaux services pour faire entrer l'École dans l'ère du numérique. Les parcours de formation continue sont mis à la disposition des formateurs pour conduire des actions de formation auprès des enseignants. Cela fonctionne comme un MOOC : Formation en ligne ouverte à tous ● La DANE : Délégation académique au numérique éducatif http://www.ac-bordeaux.fr/pid30981/delegation-academique-numerique-educatif.html cf ressources sur le site DANE de l'académie de NICE ● Le CLEMI : Le Centre de Liaison de l'Enseignement et des Médias d'Information est chargé de l'éducation aux médias dans l'ensemble du système éducatif . Pour accompagner les enseignants : http://www.ac-bordeaux.fr/pid30975/education-aux-medias.html > stages au PAF >accompagnement pédagogique > ressources nombreuses
  18. 18. ● M@gistère : La formation des enseignants au numérique, auto formation M@gistère est un dispositif de formation continue tutorée et interactive conçu pour les enseignants du premier et du second degré, qui complète l'offre de formation existante. M@gistère est un des onze nouveaux services pour faire entrer l'École dans l'ère du numérique. Les parcours de formation continue sont mis à la disposition des formateurs pour conduire des actions de formation auprès des enseignants. M@gistère fonctionne comme un MOOC : Formation en ligne ouverte à tous ● La DANE : Délégation académique au numérique éducatif http://www.ac-bordeaux.fr/pid30981/delegation-academique-numerique-educatif.html Ressources sur le site DANE de l'acdémie de NICE ● Le CLEMI : Le Centre de Liaison de l'Enseignement et des Médias d'Information est chargé de l'éducation aux médias dans l'ensemble du système éducatif . Pour accompagner les enseignants : http://www.ac-bordeaux.fr/pid30975/education-aux-medias.html > stages PAF >accompagnement pédagogique > ressources nombreuses > manifestations : Boussoles du numériques, Bordeaux
  19. 19. CLEMI: accompagnementdes enseignants • Maillage du territoire   -UneDAEMI -Un réseau de670 professeurs-référentsen éducation aux médias -Un réseau deformateursdeZAP : qui assurent desformationssur lesZAPou EPLE • Unecollaboration activeavec lescorpsd’inspection et laDélèguéeau numérique • Suivi et accompagnement du dispositif desclassesProjet Education aux médias (classeàPEM) et classesinnovation-expérimentation
  20. 20. ● Elargissement du périmètre ces deux dernières années (del'EAM d'information àl'EMI ou uneéducation aux média"augmentée" dela littératienumérique). ● StagesRadio/vidéo/réseaux sociaux • Volet "éducation aux médias numériques et internet responsable" Elleest àl’initiativedu programmeacadémiqueEduc&TIC (collaboration DAEMI/DANE). PageFacebook dédiée. https://www.facebook.com/EducTIC-265419380146139/timeline/   CLEMI: accompagnement des enseignants / Stages PAF ➢ LesformationsPAF 'internet responsable' deviennent 'formationsàlaculture numérique, EMI et internet responsable'
  21. 21. www.education.gouv.fr/cid208/l-utilisation-du-numerique-et-des-tice-a-l-ecole.html http://www.education.gouv.fr/cid208/l-utilisation-du-numerique-et-des-tice-a-l-ecole.html Utilisation du numérique obligatoire pour les EPIQuelques liens : http://eduscol.education.fr/cid59743/les-sites-ressources-pour-le-numerique-par-discipline.html http://eduscol.education.fr/pid26435/enseigner-avec-le-numerique.html http://www.ac-bordeaux.fr/cid94526/integrer-le-numerique-a-vos-cours.html https://www.ac-paris.fr/portail/jcms/p1_566851/outils-numeriques-pour-travailler-les-activites-langagieres?onglet=ong Travailler avec les TICE en français http://ww2.ac-poitiers.fr/lettres/spip.php?rubrique97 https://www.ac-paris.fr/portail/jcms/p1_745593/lire-une-peinture-mythologique-avec-image-active?cid=piapp1_58464&p
  22. 22. Ressources en ligne http://fr.slideshare.net/lebrun/le-numrique-pour-enseigner-et-apprendre/9 Quelles valeurs ajoutées l’utilisation des TICE apporte-t-elle au service des apprentissages ? http://fr.slideshare.net/lebrun?utm_campaign=profiletracking&utm_medium=sssite&utm_source=ssslideview http://fr.slideshare.net/niroland/enseigner-avec-les-tice-considrations-approches-et-outils?qid=e304150f-af80-4cf4-84 Les TICE c'est quoi ? http://www.tice-education.fr/index.php/tous-les-articles-er-ressources/articles-informatiques/719-les-tices-cest-quoi http://www.missionfourgous-tice.fr/missionfourgous2/IMG/pdf/livret_fourgous_v15.pdf Rapport de l'Assemblée Nationale : http://espe-formation.unistra.fr/webdocs/1erdegre/accueil.html
  23. 23. 2) Quelques outils pour les professeurs Certification C2I https://www.labomep.net/identification/?redir& Pour les maths
  24. 24. Ressources académiques Pour tous ceux qui ne veulent pas utiliser les logiciels/produits Microsoft/Google... -Mediacad : est une application web qui permet l'envoi, l'encodage, le stockage, le partage et la diffusion (streaming, affichage et téléchargement) de médias (vidéos, sons, images et livres numériques). L'application est open source. -Ilias : plate-forme d'apprentissage en ligne. Elle permet de créer, via le réseau, des interactions entre enseignants, élèves et ressources pédagogiques. Authentification par ARGOS. -Blogpeda : blog wordpress
  25. 25. Le travail collaboratif entre enseignants peut être une réelle opportunité pour la création de ressources rapidement renouvelées, répondant aux besoins des professeurs et des élèves.
  26. 26. Pearltrees : agrégateur de flux Caractéristiques : Pearltrees est un outil en ligne intuitif de partage et d’organisation des contenus web  Pearltrees permet d’ajouter et d’organiser naturellement des pages web, des fichiers, des photos ou des notes dans des collections par thèmes. Ces collections sont par défaut publiques. Cette idée de partage et d’échange est une des valeurs ajoutées de Pearltrees C'est un outil de réseau éditorial participatif ou comme un outil de réseau social par centres d’intérêts. Il est à la fois intéressant pour organiser sa navigation à titre personnel mais aussi pour partager sa veille professionnelle.
  27. 27. Outil de veille professionnelle : un exemple
  28. 28. Dropbox est un service de stockage de copies de fichiers dans un cloud. Caractéristiques : On peut accéder à ses fichiers à partir de n’importe quel ordinateur relié à Internet (plus besoin de clé USB). Le logiciel permet le partage de dossiers avec d’autres utilisateurs Dropbox. Vous pouvez ainsiLe logiciel permet le partage de dossiers avec d’autres utilisateurs Dropbox. Vous pouvez ainsi donner accès à un ou plusieurs sous dossiers de votre Dropbox à un ou plusieurs collègues afin dedonner accès à un ou plusieurs sous dossiers de votre Dropbox à un ou plusieurs collègues afin de permettre un travail collaboratif. Avec le partage, les dossiers sont modifiés et synchronisés enpermettre un travail collaboratif. Avec le partage, les dossiers sont modifiés et synchronisés en temps réels sur tous les dossiers partagés des utilisateurs.temps réels sur tous les dossiers partagés des utilisateurs. Pour la classe : La Dropbox de la classe par exemple accueillerait tous les fichiers des élèves de la classe (avec un classement en sous dossiers possible). Les élèves pourront accéder à leur travail depuis chaque poste du collège ou depuis chez eux.
  29. 29. Caractéristiques : Il s'agit d'un site permettant d'apporter sa contribution sur un mur collaboratif en ligne. Des post-its peuvent être ajoutés sous forme de texte, image, son ou vidéo. Exploitations pédagogiques possibles : On peut amener des élèves à rédiger des notes sur un sujet. Les élèves ne découvriront l'ensemble des notes rédigées sur le mur qu'à la fin. Un débat pourra alors s'engager et une synthèse pourra être rédigée. On peut aussi lancer un projet collaboratif avec le professeur comme modérateur. Padlet
  30. 30. Didapage http://physiquecollege.free.fr/cinquieme.htm http://physiquecollege.free.fr/livre/chapitre2/index.html Exemple sur PCCL : didapage de physique Exemple de didapage d'anglais Permet de créer facilement des livres multimédia et interactifs utilisant la technologie Flash. http://thierry.raguier.free.fr/Didapages/6Locating/index.html Avec du son, ex associer son et mothttp://histgeodaudet.free.fr/banque/didapages/voc5food/ http://hgec.emaugard.free.fr/didablois/ http://didapages.college-duruy.fr/index.php?act=voircours&cours=reperesExemple de didapage en histoire- géo http://histgeodaudet.free.fr/banque/didapages/site/didagrammaire.html Exemple de didapage en français
  31. 31. Thinglink Thinlink permet de rendre interactives des images en leur adjoignant du texte, des vidéos, des liens vers des pages web.
  32. 32. Thinglink: exemple 1-Lien vers d'autres images 2-lien vers le texte du discours 3-lien vers la bande son 1 2 3 On peut ajouter du texte : légende...
  33. 33. Thinglink : en LV On peut utiliser l'image en vue d'un travail d'écoute ou de lecture en introduisant du lexique par tags:
  34. 34. Caractéristique: créer un nouveau pad d un clic : celui-ci s ouvre avec tous les outils nécessaires (pour saisir du texteʼ ʼ et réaliser une mise en page basique) facilement reconnaissables car communes à la plupart des logiciels de traitement de texte. La valeur ajoutée de la plateforme, la saisie collaborative, réside dans le simple partage de l URL du document avecʼ d autres utilisateurs. Chaque usager accédant au document se verra automatiquement attribuer une couleur et pourraʼ choisir un pseudonyme pour différencier les modifications qu'il ou elle aura effectuées en cliquant sur L'écriture collaborative en ligne L'outil peut être utilisé principalement pour construire la synthèse collaborative des activités scientifiques, avant, pendant et après la classe Exemple en SVT :
  35. 35. Un exemple, écrire à plusieurs un conte
  36. 36. Quelques autres outils Ed Puzzle : créer une vidéo en ligne avec des questions, QCM … Ou insérer un questionnaire dans une vidéo Kahoot : QCM en ligne (=Hot Potatoes) > plutôt pour révision Socrative : QCM en ligne mais en temps réel > on peut passer et aider les élèves qui en ont besoin Blogs : WORDPRESS TUMBLR
  37. 37. Quelques outils : les réseaux sociaux Quelques exemples...
  38. 38. 60 % des jeunes ont un profil sur Internet 30 % ont un blog research agency ChildWise Constat
  39. 39. Constat: les usages • 68 % des foyers ont 2 ordinateurs ou plus • 22 % des moins de 11 ans se connectent seuls à Internet sont connectés à un réseau social • 68% des 8-17 ans sont connectés à un réseau social • 20% des moins de 13 ans sont connectés à Facebook • La moitié des jeunes de 15 ans passent plus de 3 heures en ligne par jour • 76 % des 11-15 ans ont un smartphone Sources officielles Rapport « Fréquence École » http://frequence-ecoles.org/ 2011-
  40. 40. Les enfants ne s’éduquent pas seuls « Les enfants ne s’éduquent pas seuls. Dans les mondes numériques comme ailleurs, ils ont besoin du soutien et de l’appui des adultes. Laisser flotter l’idée que les mondes numériques appartiennent aux adolescents est le plus mauvais service que l’on peut leur rendre. » Yann Leroux, psychologue clinicien Son blog : psy et geek http://www.internetactu.net/ Y compris et surtout les « Digital native »
  41. 41. Dangers
  42. 42. Le risque sur Internet ? 63 % des élèves de primaires déclarent avoir été choqués par des images Et 93 % des jeunes sondés pensent que la prévention est importante Rapport « Fréquence École » 59 % des jeunes se connectent à Internet via leur téléphone portable ou leur tablette Les 3/4 des jeunes sondés: reconnaissent qu’envoyer des contenus sexuellement suggestifs « peut avoir des conséquences négatives et sérieuses »
  43. 43. Réseaux sociaux et collégiens L'association Génération Numérique a mené l'enquête fin 2015 sur les pratiques des jeunes Français en terme de réseaux sociaux. Les résultats montrent qu'entre 11 et 14 ans, soit la période du collège, sept jeunes sur dix se sont déjà inscrits sur un réseau social. L'étude révèle que l'application Snapchat et You Tube ont la préférence des adolescents de 11 à 14 ans. À partir de 15 ans, Facebook revient dans la course.
  44. 44. phénomènes de masse 22 % à l’école 69 % au collège 91 % au lycée applications Snapchat, c’est 100 millions d’utilisateurs dans le monde dont : 71% des utilisateurs ont moins de 25 ans ; 70% sont des femmes ; Près de 1 million d’utilisateurs actifs sont sur iPhone ; 400 millions de photos sont échangées par jour (plus que Facebook) - Snapchat est l’application qui monte, en particulier chez les jeunes depuis que les parents ont envahi Facebook
  45. 45. Ces applis ont beaucoup de succés, en particulier chez les jeunes depuis que les parents ont envahi Facebook. Ils ont un territoire protégé du regard des parents/adultes. Avec ces applis, les jeunes ont développé de nouveaux modes de communication. L'image dans laquelle ils baignent depuis qu'ils sont enfants a un rôle majeur d'expression au détriment de l'écrit. Le « Pic speech » : mélange de photos, d'émoticônes, de signes cabalistiques. (« Pic speech » Thu Trinh Bouvier) http://www.lemonde.fr/m-amour-consequences/article/2015/03/05/l-image-nouveau-langage-des-ados_4 Ils n'écrivent pas «  j'ai passé mon après-midi au foot » ils envoient une photo d 'eux avec leur copains sur le terrain. L'image devient conversationnelle, elle est là pour entretenir le lien et susciter une réaction. (Thu Trinh Bouvier, spécialiste de la communication digitale)
  46. 46. L'educationaux médiasrenforcée-rentrée2015 L'Education aux médias d'information a été renforcée dans le cadre de la mobilisation de l'Ecole pourles valeurs de la république (janvier2015) ● L'EMI devient unecomposantedu parcourscitoyen qui semet en placeàlarentrée 2015 : - Programme+ entréesdanslesdomaines2 et 3 du nouveau socle - Thèmed'EPI : information, communication, citoyenneté ● L'accent est missur latransmission desvaleursdelibertédelapresseet delaliberté d'expression ● Nouvel enseignement : enseignement moral et civique > EMC + EMI = parcourscitoyen http://eduscol.education.fr/cid72525/l-emi-et-la-strategie-du-numerique.html
  47. 47. Intégrer l'éducation aux usages responsables d'internet et des réseaux sociaux : E M I : L 'é d u c a t io n a u x m é d ia s e t à l'in f o r m a t io n : P o u r q u o i ? • P e r m e t t r e a u x é lè v e s d 'e x e r c e r le u r c it o y e n n e t é d a n s u n e s o c ié t é d e l'in f o r m a t io n e t d e la c o m m u n ic a t io n , f o r m e r le s « c y b e r - c it o y e n s » a c t if s , é c la ir é s e t r e s p o n s a b le s d e d e m a in • P e r m e t t r e la c o m p r é h e n s io n e t l'u s a g e a u t o n o m e d e s m é d ia s p a r le s é lè v e s e t le s e n s e ig n a n t s q u i s o n t à la f o is le c t e u r s , p r o d u c t e u r s e t d if f u s e u r s d e c o n t e n u s Intégrer l'éducation aux usages responsables d'internet et des réseaux sociaux :
  48. 48. Intégrer l'éducation aux usages responsables d'internet et des réseaux sociaux : Comment ? -Partir de la pratique des élèves qui sont aujourd’hui de grands consommateurs d’écrans : ordinateur, télévision, tablette, smartphone … -Production ou diffusion de contenus produits par les élèves sur un blog de classe, du collège… -Utiliser les agrégateurs de flux pour la création d’un portail du collège/CDI -Utilisation d’outils de recherches, de collectes et de partage d’images (Pinterest/Instragram) autour d’un projet ou thème -Utiliser Facebook/Twitter comme outil de veille sur un thème ou comme fil d’actualité ou micro blog (sur une sortie scolaire, un voyage, un projet...) -Développer des projets de travail collaboratifs : Wiki: participation à la rédaction de contenus sur les wiki avec toutes les contraintes de références, sources… -Projets ‘motion design’ ‘infographie’ (open data , analyse et traitement de données) Intégrer l'éducation aux usages responsables d'internet et des réseaux sociaux :
  49. 49. Enjeux particuliers : Avec le web 2.0 et l’apparition des médias participatifs (on est tour à tour producteur et éditeur/diffuseur de contenus) il est devenu nécessaire d’ éduquer les jeunes : • à une appropriation raisonnée d’Internet • à savoir repérer d’où on me parle pour juger de la fiabilité de l’information • à la hiérarchisation de l’information • à la communication sur Internet qu’ils soient émetteurs ou récepteurs Intégrer l'éducation aux usages responsables d'internet et des réseaux sociaux :
  50. 50. Enjeux particuliers : Plusieurs notions à travailler avec les élèves • E-Reputation, traces et identité numérique • Droit à l’image, droit à la liberté d’expression et contraintes • Creative Commons et licences, open source • Cyber-harcèlement et connaissance des droits et des usages sur Internet • Communiquer sur Internet en respectant les règles d’usage, de conduite et de politesse (Nétiquette) • Sécuriser et savoir paramétrer ses blogs, profils Facebook, comptes YouTube … Intégrer l'éducation aux usages responsables d'internet et des réseaux sociaux :
  51. 51. Apprendre à travailler avec le web savoir chercher valider les informations archiver classer respecter le droit d’auteur synthétiser apprendre
  52. 52. Un site de partage d'images à mi-chemin entre le réseau social et le blog. Pourquoi ça s'appelle comme ça ? Pinterest est un mot valise entre "Pin" ("punaiser") et "interest" : l'idée est donc de punaiser ses intérê sur un tableau, comme un collectionneur punaise des ailes de papillons. Pinterest va vous permettre de collecter très facilement des ressources en ligne que vous allez pouvoir « épingler » sur des tableaux virtuels ou encore classer dans des collections. Vous allez également pouvoir créer des tableaux pour une classe. Le tout est bien sûr partageable facilement par mail ou sur les réseaux sociaux. Interêt pédagogique : recherche documentaire, respect des sources, droits d'auteur....
  53. 53. Art plastiques et utilisation de Pinterest : un témoignage :Art plastiques et utilisation de Pinterest : un témoignage : Activité 1/ créer une galerie de peintures du courant surréaliste. La recherche documentaire est facile à mettre en oeuvre. Je peux suivre en temps réel la constitution de ce « tableau » et accompagner chaque élève dans sa recherche. Exemple: Plusieurs élèves n’ont tapé que « peintre surréaliste » dans Google et ont choisi des peintures d’un peintre russe Vladimir Kush qui n’est pas issu du courant Surréaliste. La recherche a été mal menée. Nous avons pu débattre en direct sur ces choix, j’ai pu identifier aussitôt le problème et mettre en place la remédiation nécessaire. Même simultanéité de la remédiation lors de l’écriture de texte. Activité 2 / Constituer une banque d’images est une activité ludique qui plait à l’élève mais qui permet surtout qu’il se l’approprie: comme l’espace est mutuel, il a souci de créer une épingle (image+texte) de qualité. L’appropriation de l’espace amène à des savoirs qui s’acquièrent mieux. Café pédagogique

×