Étude de l’image :
quels choix de prises de vue ?
Les illustrations de ce diaporama sont empruntées à la BD et au roman-ph...
D’une image à l’autre, tout n’est pas montré.

On devine plus qu’on ne voit certaines actions.
L’enchaînement d’une case à...
CHAMP / CONTRE-CHAMP
Alternance de points de vue :
On adopte le regard
de l’autre.

2 caméras dont les
images se rejoignen...
Le CADRAGE ou les différents PLANS
On choisit
quelle partie
de la scène
on donne à voir.
De l’ensemble au détail,
le choix...
Le PLAN D’ENSEMBLE…
plus ou moins grand !

Thorgal, tome 8 : Alinoë.- Rosinski et Van Hamme.- Le lombard.

Ce type de case...
Le PLAN PIED ou PLAN MOYEN
Il isole celui ou ceux qui sont
le plus directement concernés
par l’action. Il a une valeur…
…n...
Le PLAN AMÉRICAIN
Le personnage est coupé
au-dessus des… genoux.

Thorgal, tome 8 : Alinoë.- Rosinski et Van
Hamme.- Le lo...
Le GROS PLAN
Il se concentre sur… le visage.
Il renforce l’intensité du récit.
Il a une valeur dramatique,
insiste sur un ...
Le TRÈS GROS PLAN

Thorgal, tome 8 : Alinoë.- Rosinski et Van
Hamme.- Le lombard.

Il souligne l’importance d’un
détail ju...
La PLONGÉE comme angle de vue
L’œil se situe plus
haut que le sujet.

Thorgal, tome 8 : Alinoë.- Rosinski et Van Hamme.- L...
La CONTRE-PLONGÉE
L’œil se situe plus bas que le sujet.

Thorgal, tome 8 : Alinoë.- Rosinski et Van
Hamme.- Le lombard.

L...
CHAMP et HORS CHAMP
HORS CHAMP : ensemble des éléments
qu’on ne voit pas mais qu’on devine.

Exemple : dans la bande annon...
Les mouvements de caméra
Le TRAVELLING* s’oppose au plan fixe, il indique tout
déplacement de la caméra (et de son pied)
h...
Le son
Il y a les sons diégétiques (tout ce qui
existe dans l'histoire sans montage)
et les sons extradiégétiques (les mus...
Quelques métiers du cinéma
Le SCÉNARISTE

Le PRODUCTEUR

découpe une histoire en scènes et en séquences, qui
correspondent...
Sites* à visiter pour mieux comprendre…
http://www.institut-francais.de/cinefete/9/data/petitlexiqueducinema.pdf

http://w...
Sources
D’après Julie Tournaire – Collège Massenet – Marseille – 2008-2009
http://eprofsdocs.crdp-aix-marseille.fr/Les-cod...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Diaporama cinema

2 713 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 713
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
611
Actions
Partages
0
Téléchargements
21
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Diaporama cinema

  1. 1. Étude de l’image : quels choix de prises de vue ? Les illustrations de ce diaporama sont empruntées à la BD et au roman-photo mais les mêmes notions se retrouvent au cinéma. Spécificités du cinéma Mouvement et son s’ajoutent au cinéma : les dernières diapositives s’appuient sur Être et avoir, Entre les murs et Tempête sous un crâne dont vous entendrez parler le 5 décembre. Catherine Deville – collège Watteau – Valenciennes – 2013-2014
  2. 2. D’une image à l’autre, tout n’est pas montré. On devine plus qu’on ne voit certaines actions. L’enchaînement d’une case à l’autre fait ainsi appel à l’ELLIPSE : c’est un raccourci qui accélère le récit et oblige le lecteur à rétablir ce qui est passé sous silence.
  3. 3. CHAMP / CONTRE-CHAMP Alternance de points de vue : On adopte le regard de l’autre. 2 caméras dont les images se rejoignent au montage* *Action d’assembler des éléments pour former un ensemble. Au cinéma, on assemble les plans.
  4. 4. Le CADRAGE ou les différents PLANS On choisit quelle partie de la scène on donne à voir. De l’ensemble au détail, le choix est large, c’est L’ÉCHELLE DES PLANS Plan de grand ensemble (ou plan général) e nsembl Plan d’e Pl éricai an am Plan de demi-ensemble Plan moyen (ou plan pied) n Gros plan Plan rapproché
  5. 5. Le PLAN D’ENSEMBLE… plus ou moins grand ! Thorgal, tome 8 : Alinoë.- Rosinski et Van Hamme.- Le lombard. Ce type de case permet de planter un décor. Il a une valeur… …descriptive
  6. 6. Le PLAN PIED ou PLAN MOYEN Il isole celui ou ceux qui sont le plus directement concernés par l’action. Il a une valeur… …narrative. Thorgal, tome 8 : Alinoë.- Rosinski et Van Hamme.- Le lombard. L’ARRIÈRE-PLAN plante le décor, un élément s’ajoute alors que LE PREMIER PLAN reste identique.
  7. 7. Le PLAN AMÉRICAIN Le personnage est coupé au-dessus des… genoux. Thorgal, tome 8 : Alinoë.- Rosinski et Van Hamme.- Le lombard. Le plan américain entraîne le lecteur au cœur de l’action. Il a une valeur narrative.
  8. 8. Le GROS PLAN Il se concentre sur… le visage. Il renforce l’intensité du récit. Il a une valeur dramatique, insiste sur un sentiment. Le cadrage peut proposer un autre élément qu’on ne Thorgal, tome 8 : Alinoë.- Rosinski et Van Hamme.- Le lombard. voit pas entièrement ou distinctement pour mieux saisir le personnage dans son contexte. Attention, cette dernière vignette n’est pas un gros plan mais… un PLAN RAPPROCHÉ TAILLE (plus haut ce serait un PLAN RAPPROCHÉ POITRINE)
  9. 9. Le TRÈS GROS PLAN Thorgal, tome 8 : Alinoë.- Rosinski et Van Hamme.- Le lombard. Il souligne l’importance d’un détail jusqu’alors ignoré.
  10. 10. La PLONGÉE comme angle de vue L’œil se situe plus haut que le sujet. Thorgal, tome 8 : Alinoë.- Rosinski et Van Hamme.- Le lombard. La plongée peut traduire la force de l’adversaire en écrasant et réduisant les personnages.
  11. 11. La CONTRE-PLONGÉE L’œil se situe plus bas que le sujet. Thorgal, tome 8 : Alinoë.- Rosinski et Van Hamme.- Le lombard. La contre-plongée traduit la puissance, la supériorité d’un personnage sur un autre.
  12. 12. CHAMP et HORS CHAMP HORS CHAMP : ensemble des éléments qu’on ne voit pas mais qu’on devine. Exemple : dans la bande annonce d’Entre les murs, le professeur est hors champ à la seconde 50 mais il fait partie de la scène. Quand on entend un personnage qu’on ne voit pas, on parle de voix hors-champ ou VOIX OFF. Les questions de l’unique interview de Être et avoir sont posées en voix off.
  13. 13. Les mouvements de caméra Le TRAVELLING* s’oppose au plan fixe, il indique tout déplacement de la caméra (et de son pied) horizontalement ou verticalement. Travelling latéral. Travelling avant ou arrière. PANORAMIQUE : la caméra est mobile autour d'un axe fixe. Le STEADICAM est un système stabilisateur permettant la prise de vues en travellings fluides tout en marchant, grâce à son système comportant un harnais, un bras articulé et une visée hors caméra. *en anglais, « to travel » signifie « voyager ».
  14. 14. Le son Il y a les sons diégétiques (tout ce qui existe dans l'histoire sans montage) et les sons extradiégétiques (les musiques, voix ou sons rajoutés au montage). 2 exemples de raccords entre plans Raccord sur le regard : A la fin du plan A, on voit un personnage dont le regard est fixé sur quelque chose. On découvre dans le plan B ce qu'il voit... … ou l’inverse ! Raccord sur le son ou sur la voix : Le son du plan B commence sur les dernières images du plan A, ou le son du plan A déborde sur les premières images du plan B.
  15. 15. Quelques métiers du cinéma Le SCÉNARISTE Le PRODUCTEUR découpe une histoire en scènes et en séquences, qui correspondent à tout changement de décors, de temps ou d'action. réunit les éléments financiers, juridiques et administratifs nécessaires à la réalisation du film. Le RÉALISATEUR détermine la façon dont le récit est "découpé" en plans, quels types de plans, quels éclairages, quels rythmes il adopte. Le CHEF DÉCORATEUR Le MONTEUR Le MIXEUR après lecture du scénario, il recense les décors, effets spéciaux, accessoires, etc. nécessaires. choisit les rushes (ou des bonnes prises) avec le réalisateur puis met en ordre les séquences. a la charge de mélanger, équilibrer, harmoniser toutes les pistes sonores (dialogues, bruitages, ambiance, musique) afin d'élaborer la bande sonore finale du film.
  16. 16. Sites* à visiter pour mieux comprendre… http://www.institut-francais.de/cinefete/9/data/petitlexiqueducinema.pdf http://www.ac-nancy-metz.fr/CinemaV/studio/c1.htm# http://devenir-realisateur.com/lechelle-des-plans/ *consultés le 16/11/13
  17. 17. Sources D’après Julie Tournaire – Collège Massenet – Marseille – 2008-2009 http://eprofsdocs.crdp-aix-marseille.fr/Les-codes-de-lecture-et-techniques.html? artsuite=1#sommaire_1, consulté le 18/09/10 http://www.mybestory.com/lecture-roman-42-278-i-love-rome.htm http://users.skynet.be/fralica/refer/theorie/theocom/lecture/lirimage/bdlex.htm L'image au collège. Ecole des Lettres collèges, 15/03/1998, n ° 1997/9811, p.85-97 http://fr.wikipedia.org/wiki/Steadicam, consulté le 15/11/13 http://jmmesa.free.fr/gan/formation/video/raccords.htm#son, consulté le 15/11/13 http://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9tiers_du_cin%C3%A9ma, consulté le 15/11/13

×