Congrès ABF
Clermont-Ferrand
Les biens communs et les
bibliothèques.
1
Olivier Ertzscheid.
Université de Nantes // Laborat...
Le pitch
• 1ère question :
– Comment innover dans le domaine des biens communs
de la connaissance quand on est bibliothéca...
Éléments de définition
• Qu’est-ce qu’un bien commun ?
• Chacun peut y accéder librement.
• Chacun peut se l’approprier li...
4
https://www.youtube.com/watch?v=MUaDhSzveVo
« Le commun c’est que nous avons en commun et ce que nous faisons en commun....
« Ce que nous avons en commun »
5
« Ce que nous faisons en commun »
6
Pour faire un bien commun il faut :7
Des gens (un public)8
9
Y’en a.
Ça tombe bien …
Une/des ressource(s) partagée(s) et partageable(s)
10
11
Y’en a.
Ça tombe bien …
Des intermédiaires et/ou des médiateurs
12
Oui, ça c’est vous.
Les bibliothécaires.
13
Une célébration de nature symbolique. 14
par exemple le 1er Janvier de chaque année
15
Y’en a.
Ça tombe bien …
Et (si possible) une volonté de la « puissance publique » (en
tout cas ça peut aider …)
16
Sauf que pour l’instant (montrer le mauvais exemple) ça
n’aide pas.
17
http://fr.slideshare.net/Biblioveilleur/copyfraud-a...
Ça n’aide pas … mais alors pas du tout.
18
Même avec tout ça, porter ou soutenir un bien
commun c’est pas toujours facile. 19
Qu’est qui empêche ou contrarie les biens communs ?
20
Bien commun s’apprêtant à affronter le jeu des enclosures.
Les encl...
Plaquages bas
21
Ayants droits toujours plus nombreux
Modèles qui rémunèrent la rente et non le travail
Asservissement de ...
Plaquages haut.
22
TOUJOURS plus haut.La cravate du droit d’auteur.
23
Des plaquages haut : L’exemple Anne Frank
Des gestes d’anti jeu.
24La fourchette du Boléro de Ravel
Des gestes d’anti jeu. La fourchette du Boléro de Ravel
https://www.ina.fr/playlist-audio-video/2885055
25
Des adversaires (lobbys, ayants droits) qui même s’ils
étaient réglos n’en seraient pas moins puissants …
26
Et ne rechignent
pas à
l’intimidation.
27
koelman.legal - Fahrenheitstraat 97 - 1097PN Amsterdam - The Netherlands
Tel. +3...
Bref c’est un peu tendu …
28
N’y a-t-il vraiment pas d’autre solution que d’entrer dans l’illégalité ?
29
Ben non 
Est-ce le boulot d’un bibliothécaire ?
• Je ne sais pas. Faudrait définir ce que c’est un bibliothécaire.
• Par contre je ...
Donc la VRAIE question est : peut-on être un travailleur / médiateur de
la connaissance sans être un militant du libre acc...
• la puissance publique jouait son rôle.
• les équilibres économiques étaient
« raisonnablement distendus ».
• le numériqu...
• Parce qu’aujourd’hui :
– La « puissance publique » a lâché l’affaire (financièrement - et pas qu’en France – carte bib q...
Comment – concrètement – compenser ces déséquilibres ?
34
3 communs à défendre
35
1
2
3
Commun de droit
Commun de vie
Commun de métier
Défendre 1 commun « de droit » (d’auteur). Aspects juridiques
36
QUESTION DE PÉDAGOGIE.
Expliquer
Copy-party (droit à copi...
Défendre 1 commun « de vie » (privée)
• un commun "de vie" (privacy, confidentialité de l’acte de lecture)
– la privacy / ...
Défendre 1 commun « de métier »
38
l'édition scientifique (Open Access)
DRM menta
Open Access Guerilla Manifesto
Moi ce que je crois … 39
C’est que faire tout ça
40
C’est le meilleur moyen pour éviter qu’un jour,
il n’y ait plus que des singes dans la
biblioth...
41
« on a construit la Grande Bibliothèque au moment où l’on inventait Internet !
Ces grandes tours sur la Seine me font p...
Des singes … et des robots
42
http://www.archimag.com/bibliotheque-edition/2016/06/07/alerte-robots-bibliothecaires-biblio...
Je crois aussi que faire tout ça :
43
Ce n’est pas du « militantisme »
Ce n’est pas « légal » ou « illégal »
Ce n’est pas ...
Et l’histoire des bibliothèques a toujours été et sera toujours
une histoire politique (l’honneur du maillot, tout ça …)
44
Une histoire Politique avec ce que cela comporte de violence.
45
Alexandrie (la bibliothèque) s’est construite sur un mode...
Une histoire Politique avec ce que cela comporte de résistance.
46
Résistance à la bêtise
Résistance à l’extrême droite
Donc puisque le thème du congrès est l’innovation … ben innovons.
47
Mais pas (que) comme ça.
Innovons d’abord
POLITIQUEMENT
• Innovons sur la gouvernance (biens communs, Privacy – TOR)
• Innovons sur la propriété (O...
Parce qu’en plus …
• Chaque fois qu’on croit que c’est compliqué, en fait c’est assez simple
• Chaque fois qu’on croit que...
À … vous de jouer
50
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Abf clermont-oe

11 979 vues

Publié le

Intervention congrès ABF Clermont-Ferrand. Juin 2016

Publié dans : Formation
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Abf clermont-oe

  1. 1. Congrès ABF Clermont-Ferrand Les biens communs et les bibliothèques. 1 Olivier Ertzscheid. Université de Nantes // Laboratoire Dicen-Idf www.affordance.info
  2. 2. Le pitch • 1ère question : – Comment innover dans le domaine des biens communs de la connaissance quand on est bibliothécaire ? • 1ère réponse (facile) : – en étant hors-la-loi. • 2ème question (moins facile) : – comment faire en sorte de répondre à la 1ère question sans être hors-la-loi ? • 2ème réponse (moins facile) : – ben justement on va essayer de voir ça … 2
  3. 3. Éléments de définition • Qu’est-ce qu’un bien commun ? • Chacun peut y accéder librement. • Chacun peut se l’approprier librement. • Il permet de faire des choses ENSEMBLE. 3
  4. 4. 4 https://www.youtube.com/watch?v=MUaDhSzveVo « Le commun c’est que nous avons en commun et ce que nous faisons en commun. » Hervé Le Crosnier
  5. 5. « Ce que nous avons en commun » 5
  6. 6. « Ce que nous faisons en commun » 6
  7. 7. Pour faire un bien commun il faut :7
  8. 8. Des gens (un public)8
  9. 9. 9 Y’en a. Ça tombe bien …
  10. 10. Une/des ressource(s) partagée(s) et partageable(s) 10
  11. 11. 11 Y’en a. Ça tombe bien …
  12. 12. Des intermédiaires et/ou des médiateurs 12
  13. 13. Oui, ça c’est vous. Les bibliothécaires. 13
  14. 14. Une célébration de nature symbolique. 14
  15. 15. par exemple le 1er Janvier de chaque année 15 Y’en a. Ça tombe bien …
  16. 16. Et (si possible) une volonté de la « puissance publique » (en tout cas ça peut aider …) 16
  17. 17. Sauf que pour l’instant (montrer le mauvais exemple) ça n’aide pas. 17 http://fr.slideshare.net/Biblioveilleur/copyfraud-awards-2015
  18. 18. Ça n’aide pas … mais alors pas du tout. 18
  19. 19. Même avec tout ça, porter ou soutenir un bien commun c’est pas toujours facile. 19
  20. 20. Qu’est qui empêche ou contrarie les biens communs ? 20 Bien commun s’apprêtant à affronter le jeu des enclosures. Les enclosures. Physiques. Economiques. Et mentales. Exemples.
  21. 21. Plaquages bas 21 Ayants droits toujours plus nombreux Modèles qui rémunèrent la rente et non le travail Asservissement de la fonction auteur au travers de son mode de rémunération
  22. 22. Plaquages haut. 22 TOUJOURS plus haut.La cravate du droit d’auteur.
  23. 23. 23 Des plaquages haut : L’exemple Anne Frank
  24. 24. Des gestes d’anti jeu. 24La fourchette du Boléro de Ravel
  25. 25. Des gestes d’anti jeu. La fourchette du Boléro de Ravel https://www.ina.fr/playlist-audio-video/2885055 25
  26. 26. Des adversaires (lobbys, ayants droits) qui même s’ils étaient réglos n’en seraient pas moins puissants … 26
  27. 27. Et ne rechignent pas à l’intimidation. 27 koelman.legal - Fahrenheitstraat 97 - 1097PN Amsterdam - The Netherlands Tel. +31 (0)6 4295 0499 - Fax +31 (0)20 2613893 – kamiel@koelman.legal koelman.legal Thus, you have acted, and threaten to further act, unlawfully against my client for which my client holds you liable. I therefore kindly ask, and to the extent necessary, summon you to confirm to me in writing within five (5) days of the date of this letter, that you will: - immediately cease and desist from making available to the public on the internet, or offer or distribute otherwise, any version of Anne Frank’s Diary in any language or form, now, or after 2015; and - in order to limit the damages caused by your misconceived messages, immediately and prominently announce on your website and blog that you were misinformed as regards the copyrights to Anne Frank’s Diary, that the manuscripts will remain protected for many years to come, and that you therefore will not publish them after 2015 in any way, language or version, and call upon everyone else to also respect the copyrights to Anne Frank’s Diary and manuscripts in any version, language or form; and - notify within ten (10) days of the date of this letter all news outlets who you have spoken with or had contact with about the subject, that you have reconsidered, and will not publish the Diary in any way or form, and that you call upon others to do the same, because the Diary does remain protected after 2015; and - that you will simultaneously send to me a complete list of news outlets you have been in contact with about the subject, and proof that you have now contacted them all again with the above message; and - that you will within thirty (30) days of the date of this letter fully compensate the damages that my client has suffered from your unlawful acts, including the full legal costs, which compensation my client will forward to charities and good causes, as it does with all proceeds from the copyrights; and - that you will owe to my client an immediately payable penalty of € 1.000,- per instance and per day that you do not fully comply with any of the above commitments. If you fail to fully and timely comply with the above demands, my client has no choice but to initiate court proceedings. Apart from the strictly, and undeniable, legal arguments, my client wishes to give you some more general thoughts to ponder upon: remarkably, you suggest on your blog that the works of Anne Frank should be treated no differently from those of the Nazis – like pictures of the camps by kapos, and the words of Eichmann – that would have become public domain. Are you aware that Anne Frank was a victim of the Holocaust, and not a person that committed crimes against humanity? Ironically, the Frank family has experienced before what it is like if others call upon the mob to violate their rights, like you do now on your website where the Franks’ legal successor’s intellectual property rights are concerned. You even call for the French State to intervene and support the expropriation you desire. Fortunately, however,
  28. 28. Bref c’est un peu tendu … 28
  29. 29. N’y a-t-il vraiment pas d’autre solution que d’entrer dans l’illégalité ? 29 Ben non 
  30. 30. Est-ce le boulot d’un bibliothécaire ? • Je ne sais pas. Faudrait définir ce que c’est un bibliothécaire. • Par contre je sais que les bibliothécaires sont au centre de cet écosystème de diffusion et d’appropriation des connaissances. • Donc si EUX ne font pas ce boulot, on peut toujours espérer que d’autres le feront peut-être (j’ai bien dit « peut-être ») à leur place (Sci-Hub). • Mais on n’en est vraiment pas sûr. Et on aura perdu des (dizaines) d’années. • Pose la question de savoir qui tient le pistolet chargé ? Et qui porte le poids d’une servitude volontaire. 30
  31. 31. Donc la VRAIE question est : peut-on être un travailleur / médiateur de la connaissance sans être un militant du libre accès ? 31 Libre Accès
  32. 32. • la puissance publique jouait son rôle. • les équilibres économiques étaient « raisonnablement distendus ». • le numérique se résumait à la « déclaration d’indépendance du Cyberespace. » 32 Il y a 15 ans je pensais que oui.
  33. 33. • Parce qu’aujourd’hui : – La « puissance publique » a lâché l’affaire (financièrement - et pas qu’en France – carte bib qui ferment au Royaume Uni - mais surtout législativement et politiquement : dépôt légal livres numériques, refus définition positive domaine public, etc.) – Les équilibres économiques sont totalement distendus (de « ce que touche un auteur sur un livre » jusqu’à « ce que paient les bib. à Elsevier ou Springer pour « racheter » les articles de chercheurs déjà payés sur financement publics ») – Le numérique a fracturé tous les équilibres et (malheureusement) aggravé et légitimé la plupart des déséquilibres (DRM, modèle d’abonnement, etc.) – Les loups sortent du bois (déclarations d’Arnaud Nourry sur exceptions) 33 Mais aujourd’hui il est évident que … non.
  34. 34. Comment – concrètement – compenser ces déséquilibres ? 34
  35. 35. 3 communs à défendre 35 1 2 3 Commun de droit Commun de vie Commun de métier
  36. 36. Défendre 1 commun « de droit » (d’auteur). Aspects juridiques 36 QUESTION DE PÉDAGOGIE. Expliquer Copy-party (droit à copie privée). QUESTION DE VOLONTÉ. Lutter contre DRM technique. QUESTION D’ÉGALITÉ. Légiférer : passer de l’harmonisation (convention Berne) à l’unification. http://www.communia-association.org/2016/04/25/anne-frank-term-copyright-protection-time-move-harmonisation-unification/
  37. 37. Défendre 1 commun « de vie » (privée) • un commun "de vie" (privacy, confidentialité de l’acte de lecture) – la privacy / big data (partenariat de bibs aux USA avec le réseau TOR) – DRM « sociétal » – 12 bibliothèques « seulement ». Pour l’instant ? 37
  38. 38. Défendre 1 commun « de métier » 38 l'édition scientifique (Open Access) DRM menta Open Access Guerilla Manifesto
  39. 39. Moi ce que je crois … 39
  40. 40. C’est que faire tout ça 40 C’est le meilleur moyen pour éviter qu’un jour, il n’y ait plus que des singes dans la bibliothèque.
  41. 41. 41 « on a construit la Grande Bibliothèque au moment où l’on inventait Internet ! Ces grandes tours sur la Seine me font penser à l’observatoire qu’avaient fait construire les maharajahs à côté de Delhi, alors que Galilée, exactement à la même époque, mettait au point la lunette astronomique. Aujourd’hui, il n’y a que des singes dans l’observatoire indien. Un jour, il n’y aura plus que des singes à la Grande Bibliothèque. » Michel Serres http://next.liberation.fr/culture/2011/09/03/petite-poucette-la-generation-mutante_758710
  42. 42. Des singes … et des robots 42 http://www.archimag.com/bibliotheque-edition/2016/06/07/alerte-robots-bibliothecaires-bibliotheques-singapour
  43. 43. Je crois aussi que faire tout ça : 43 Ce n’est pas du « militantisme » Ce n’est pas « légal » ou « illégal » Ce n’est pas du prosélytisme C’est juste faire de la POLITIQUE
  44. 44. Et l’histoire des bibliothèques a toujours été et sera toujours une histoire politique (l’honneur du maillot, tout ça …) 44
  45. 45. Une histoire Politique avec ce que cela comporte de violence. 45 Alexandrie (la bibliothèque) s’est construite sur un mode guerrier et confiscatoire.
  46. 46. Une histoire Politique avec ce que cela comporte de résistance. 46 Résistance à la bêtise Résistance à l’extrême droite
  47. 47. Donc puisque le thème du congrès est l’innovation … ben innovons. 47 Mais pas (que) comme ça.
  48. 48. Innovons d’abord POLITIQUEMENT • Innovons sur la gouvernance (biens communs, Privacy – TOR) • Innovons sur la propriété (Open Access, REL, licences CC) • Innovons sur la production (archives ouvertes, institutionnelles, bibliothèques fantômes – « shadow libraries », Sci-Hub) 48 Innovation sociale ? Territoriale ? Technologique ?
  49. 49. Parce qu’en plus … • Chaque fois qu’on croit que c’est compliqué, en fait c’est assez simple • Chaque fois qu’on croit que ça n’intéresse pas les gens, en fait ça les passionne (copy-party) • Chaque fois qu’on croit qu’on risque quelque chose, en fait on ne risque pas grand chose (Anne Frank). • Enfin j’espère ;-) 49
  50. 50. À … vous de jouer 50

×