Olivier Ertzscheid. 
Du World Wide Web au World Wide Wear : de 
l’homme-document au corps-interface. 
Vers une « éthique »...
En 2010, Apostolos Gerasoulis (le papa du moteur de recherche Ask 
Jeeves) s’interrogeait en regardant défiler les 10 mill...
Tom Chatfield 
"SI NOUS POUVONS CONSTRUIRE UNE VOITURE QUI ÉVITERA 
AUTOMATIQUEMENT LA COLLISION AVEC UN BUS REMPLI D'ENFA...
Source https://www.flickr.com/photos/derricksphotos/3099993202 
VOUS RACONTER L’HISTOIRE QUI SÉPARE 
CES 2 CITATIONS ET CE...
Des IHM aux IHA ? 
• Plusieurs bouleversements : 
– Dans la nature : on ne sait plus trop quel est le VRAI support de 
l’i...
Sommes-nous au centre ou à la périphérie ? 
• Au centre : « Googler » qque chose. Homme « acteur », « scripteur » 
• Dans ...
Ecrire l’histoire des interfaces/interactions c’est raconter la disparition de 
l’écrit de l’Homme et son remplacement par...
Appréhender l’interaction sans appréhension ? 
• Index + pouce opposable = préhension. 
• A partir du moment où l’on dispo...
Une manière (parmi d’autres) de raconter et 
d’expliquer ces bouleversements : 
• Ne pas interagir avec des écrans et des ...
algorithmique 
Quand tout est interfaçable (même moi), quand les individus sont au centre (surtout moi) et quand on 
dispo...
Passage web des documents > web des profils > web des objets connectés 
Écosystèmes de services Champ social 
Boucles rétr...
« SI NOUS POUVONS 
CONSTRUIRE UNE VOITURE 
QUI ÉVITERA 
AUTOMATIQUEMENT LA 
COLLISION AVEC UN BUS 
REMPLI D'ENFANTS, Y 
CO...
http://rca.mchrbn.net/eav/
http://rca.mchrbn.net/eav/
http://rca.mchrbn.net/eav/
Les 3 lois de la … connectique ? 
1. Un robot ne peut porter atteinte à un être humain, ni, 
restant passif, permettre qu'...
3 GRANDES INTERROGATIONS 
DEMEURENT
1. Celle des affordances 
• Comme les écrans, les logiques 
d'affordance se déplacent, sont au plus 
près de notre corps, ...
2. Celle de l’index comme point de contrôle 
• Réseaux et moteurs se posent (et nous posent) la question du point de surve...
3. Celle d’une éthique de l’automatisation 
• Après s'être interrogé pendant des années sur l'externalisation de nos mémoi...
« Risque existentiel ? » 
• Ses membres ? 
• Stephen Hawking, l’un des co-fondateurs 
de skype, juristes, 
philosophes, gé...
Merci  Questions ? 
To be continued on 
www.Affordance.info
C’eût été trop long … 
BONUS TRACKS
1ère RÉVOLUTION : DÉRIVE DES 
CONTINENTS DOCUMENTAIRES 
Si tout est dans la même sphère d’ 
INDEXABILITÉ 
WEB PUBLIC 
WEB ...
2ème RÉVOLUTION > CHANGEMENT D’AXE DE ROTATION DU WEB > DOCUMENTS > HOMMES 
• L’essentiel du web n’a plus pour 
fonction p...
3ÈME RÉVOLUTION : DATA REVOLUTION > 
ALGORITHMES PRÉDICTIFS** 
BIG DATA 
27 
http://www.internetactu.net/2011/09/19/la-pol...
4ÈME RÉVOLUTION : Internet Of Things 
IoT 
Tu voulais du 
web 
sémantique ? 
T’auras des 
frigos qui 
twittent. 
28 
http:...
A propos de la disparition de l’écriture et du clavier 
http://affordance.typepad.com/mon_weblog/2011/09/la-cathedrale-le-...
Digital Intelligence : pour une éthique algorithmique ?
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Digital Intelligence : pour une éthique algorithmique ?

15 765 vues

Publié le

Support d'intervention conférence "digital intelligence" Nantes. Septembre 2014.

Publié dans : Internet
0 commentaire
11 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
15 765
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
12 015
Actions
Partages
0
Téléchargements
41
Commentaires
0
J’aime
11
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • On a ici 2 rapports à la technique et un point commun : que se passe-t-il de l’autre côté du miroir de ces interfaces que sont les moteurs de recherche et que seront demain les voitures sans chauffeur ? Qui décide ? Qui est responsable ? Qui est ce « nous » ? Que faut-il savoir et que peut-on ignorer ? Quelles sont les interactions nécessaires, quelles sont celles qui sont utiles, quelles sont celles qui sont futiles ?
  • L’histoire des interactions est d’abord celle d’une série de bouleversements. Pour faire simple, on ne sait plus trop ni quand ni avec qui ni comment on interagit …
  • 1ère conséquence : on ne sait plus trop où nous situer : au centre ou à la périphérie ? La « polarisation » entre l’homme, ce qu’il contrôle et les dispositifs lui permettant ce contrôle est de plus en plus floue.
  • INTRO DIAPO : Le fait que l’on ne sache plus où se situer nous place en situation de vulnérabilité et génère (notamment) des questionnements autour de la « privacy ».
    CONCLU DIAPO : le débat sur la « privacy » vient d’abord d’un changement de notre rapport à l’interaction, à l’interface. Ce débat génère de l’appréhension.
  • Une « appréhension » qui vient de l’incapacité de « préhension » et donc de « com-préhension ». A ce titre 2 « icônes sont très intéressantes à étudier. 2 icônes de l’interaction. La petite main à l’index levé qui se substitue au curseur de la souris quand on passe sur un lien hypertexte, et le pouce levé du « like » de Facebook.
  • Si l’on voulait résumer plus de 20 ans d’histoire du web autour de trois grands axes d’interaction, on pourrait dire que nous sommes passés de l’interaction avec les documents à l’interaction avec les gens puis aujourd’hui à l’interaction avec les objets.
    C’est à dire que la planète web a changé 3 fois d’axe de rotation en 20 ans. Ce qui est énorme.
  • Et à chacun de ces changement, on a poussé plus loin l’extension du domaine de la lutte. De la lutte algorithmique.
  • INTRO DIAPO :pendant longtemps on a eu d’un côté les différents domaines du champ social, les domaines régaliens de l’état. Et de l’autres des écosystèmes de services (facebook, google, Apple, etc …) dans lesquels des usagers, à l’aide d’un très petit nombre d’objets totems, interagissaient.
    CONCLU DIAPO : Et quand on franchit la ligne jaune c’est souvent l’accident. L’accident « algorithmique ».
  • Cette proposité, ce franchissement de ligne jaune, conduit à la question que Tom Chatfield posait en introduction mais dans un contexte particulier, contexte où 10 algorithmes contrôlent nos vies.
  • Le 11ème algorithme est celui qui doit répondre à la question de Tom Chatfield.
    CONCLU DIAPO : le problème c’est que nous avons la réponse « algorithmique ». Ou plus exactement, le problème c’est que nous avons trois réponses différentes.
  • Voici la réponse de l’algorithme « humaniste » qui cherchera à sauver le maximum de vies.
  • Voici la réponse de l’algorithme « protecteur » qui cherchera en priorité à sauver la vie du conducteur.
  • Et voici la réponse de l’algorithme « basé sur le profit » qui cherchera à minimiser au maximum les coûts (assurances, frais médicaux) liés à la collision, indépendamment du nombre de vies sauvées).
    Alors quand on en est à réfléchir à la production de tels algorithmes, on ne peut que penser aux trois lois de la robotique d’Asimov. Et de ce dire que ce n’est plus tout à fait de la science-fiction …
  • Non pas « quelle utilisation faire de notre corps » mais « quelles utilisations suggère un corps augmenté, équipé, connecté, tracé, capté » ?
  • http://affordance.typepad.com/mon_weblog/2013/09/laxe-de-rotation-du-web-a-change-.html
  • On nous avait promis du web sémantique et intelligent, on a des frigos qui twittent.
  • Digital Intelligence : pour une éthique algorithmique ?

    1. 1. Olivier Ertzscheid. Du World Wide Web au World Wide Wear : de l’homme-document au corps-interface. Vers une « éthique » des interactions ? Université de Nantes Laboratoire Dicen – IdF www.affordance.info @affordanceinfo
    2. 2. En 2010, Apostolos Gerasoulis (le papa du moteur de recherche Ask Jeeves) s’interrogeait en regardant défiler les 10 millions de requêtes quotidiennes d'Ask Jeeves : "JE ME DIS PARFOIS QUE JE PEUX SENTIR LES SENTIMENTS DU MONDE, CE QUI PEUT AUSSI ÊTRE UN FARDEAU. QU'ARRIVERA-T-IL SI NOUS RÉPONDONS MAL À DES REQUÊTES COMME "AMOUR" OU "OURAGAN" ? »** ** http://affordance.typepad.com/mon_weblog/2010/09/la-reponse-avant-la-question.html
    3. 3. Tom Chatfield "SI NOUS POUVONS CONSTRUIRE UNE VOITURE QUI ÉVITERA AUTOMATIQUEMENT LA COLLISION AVEC UN BUS REMPLI D'ENFANTS, Y COMPRIS AU RISQUE DE METTRE EN DANGER LA VIE DU CONDUCTEUR, FAUT-IL DONNER AU CONDUCTEUR LA POSSIBILITÉ DE DÉSACTIVER CE RÉGLAGE ? » ** ** http://aeon.co/magazine/technology/can-we-design-systems-to-automate-ethics/
    4. 4. Source https://www.flickr.com/photos/derricksphotos/3099993202 VOUS RACONTER L’HISTOIRE QUI SÉPARE CES 2 CITATIONS ET CE QU’ELLE DIT DE L’ÉVOLUTION DE NOS « INTERACTIONS ».
    5. 5. Des IHM aux IHA ? • Plusieurs bouleversements : – Dans la nature : on ne sait plus trop quel est le VRAI support de l’interaction • IHM = Interfaces / Interactions Homme => Machine ? • IHD = Interfaces / Interactions Homme => Data ? • IDA = Interfaces / Interactions Data => Algorithmes ? • IHA = Interfaces / Interactions Homme => Algorithmes ? – Dans la hiérarchie : • I H > M vers I M > H. • Dans le couple homme-machine c’est – si j’ose dire – de plus en plus la machine qui fait l’homme. – Dans les (multi-)modalités : • Tactile, haptique, commande vocale, data-gloves, casques neuronaux, immersifs, etc. – Dans les objets cibles : on interagit avec • Textes > Images > Sons > Machines > Algorithmes > Données > Objets (IoT)
    6. 6. Sommes-nous au centre ou à la périphérie ? • Au centre : « Googler » qque chose. Homme « acteur », « scripteur » • Dans le périphérique : « Ok glasses » : activer qque chose. Homme simple déclencheur. Amorçage. • À la périphérie : « Google House » : domotique. 500 objets connectés. 500 « périphériques » et un centre (nous), à moins que le vrai centre ne soit le data-center. • Sur le périphérique : « Google car » : Homme superviseur ? « Homme embarqué » plutôt que « interfaces embarquées ». • Pari pascalien des interfaces de recommandation : « dont le centre est partout (nous ?) et la circonférence nulle part » • Vertige fractal : un homme avec des google glasses dans une voiture sans chauffeur : – Que voit-il ? Quelle interface priorise-t-il ?
    7. 7. Ecrire l’histoire des interfaces/interactions c’est raconter la disparition de l’écrit de l’Homme et son remplacement par la « formule » algorithmique. • Plusieurs phénomènes conjoints : – Bascule du web média vers l’image et le son (même si le texte reste très présent) – Commande vocale + disparition des claviers (voire de l’écriture) – Déplacement des dernières écritures au niveau du code, dernières rémanences de l’écriture se font au niveau algorithmique – Humanité retourne au stade oral (interfaces « vocales »). Machines & algorithmes dépositaires de l’écrit (code + formule). • Qui entraînent : – affaiblissement des « publications », du « rendu public », c’est à dire de la respiration démocratique (stiegler) – Et dans le même temps (corrélat) une augmentation du rôle des interfaces au centre de processus d’interactions de plus en plus « transparents », de moins en moins médiés par l’écrit. • Corrélat : – Émergence des problématiques de vie privée (« privacy »), de surveillance / sous-veillance comme conséquence de l’affaiblissement de la fonction scripturale et de son déplacement. – L’enjeu, in fine, concerne moins le volume de données ou les données elles-mêmes que les interfaces de collecte, les interactions dissimulées qui permettent cette collecte, et l’absence d’interfaces permettant de mesurer l’étendue de ladite collecte. L’absence d’interactions « de réparation ».
    8. 8. Appréhender l’interaction sans appréhension ? • Index + pouce opposable = préhension. • A partir du moment où l’on dispose (icôniquement et fonctionnellement) de l’index et du pouce, donc de la préhension numérique, on peut, comme dans le stade de développement de l’enfant de 9 à 10 mois, passer à d’autres activités, à d’autres interactions (tactile, repérage dans l’espace, etc.) au travers d’autres interfaces. Nous sommes « prêts » • Mais beaucoup de ces nouveaux stades, de ces nouvelles interfaces, de ces nouvelles interactions vont nous enlever la « préhension » pour céder la place à de l’a-ppréhension. Les Google Glasses, les vêtements connectés, les voitures connectées sont des interfaces sans préhension. Elles génèrent donc de l’angoisse et de la crainte. • On perd le contrôle parce que l’on perd les repères habituels de la préhension à l’échelle du numérique, c’est à dire la cardinalité de la navigation (le lien) et de l’émotion (le like). + =
    9. 9. Une manière (parmi d’autres) de raconter et d’expliquer ces bouleversements : • Ne pas interagir avec des écrans et des sons – Radio (années 20), Télévision (années 30). • Interagir avec des écrans – années 70 – micral – à nos jours – ipod/phone/pad • Interagir avec des mots (liens hypertextes) – 1990 : World Wide Web (web des documents) – 2005 : World LIVE Web (web du temps réel) • Interagir avec des gens (« like ») – 2007 : World LIFE Web (web des profils) – « L’homme est un document comme les autres* ». • Interagir avec des objets (« Ok Glasses ») – 2013 : World Wide WEAR** (web des objets et du corps-interface) – Le corps est une interface comme les autres. • 3 changements paradigme / axe de rotation du web * http://archivesic.ccsd.cnrs.fr/sic_00377457/en/ ** http://affordance.typepad.com/mon_weblog/2013/11/bienvenue-dans-le-world-wide-wear.html World Wide Web World Wide Wear
    10. 10. algorithmique Quand tout est interfaçable (même moi), quand les individus sont au centre (surtout moi) et quand on dispose d’une base de donnée des intentions planétaire et d’algorithmes prédictifs idoines, c’est l’âge d’or de l’interaction. Mais c’est aussi le début … d’autre chose  EXTENSION DU DOMAINE DE LA LUTTE ALGORITHMIQUE
    11. 11. Passage web des documents > web des profils > web des objets connectés Écosystèmes de services Champ social Boucles rétroaction algorithmiques. Champ décisionnel « contenu(e)s » Objets totems Objets totems (ordis > tél. > tablettes) Boucles rétroaction algorithmiques. Champ décisionnel « étendu(e)s » Objets Capteurs traceurs Cycle prédictif (régulations « externes ») ALGORITHMIE AMBIANTE Base d’index Base d’index initnetrefrafcaece Requêtes (doc > profils > objets) usagers Cycle prédictif (régulations « internes ») Base d’index Base d’index initnetrefrafcaece (doc > profils > objets) Objets Capteurs traceurs corps connecté Fait aussi fonction d’interface ppoolicliece mmééddeecicninee aarmrmeemmeennt t sasanntété éédduucacatitoionn MMaarcrhchéés sf ifninaannciceiersrs TTrarannspspoortrst sp puubblicliscs EEtct.c. Algorithmie « locale » Champ social ppoolicliece mmééddeecicninee aarmrmeemmeennt t sasanntété éédduucacatitoionn MMaarcrhchéés sf ifninaannciceiersrs TTrarannspspoortrst sp puubblicliscs requêtes EEtct.c. Enquêtes …
    12. 12. « SI NOUS POUVONS CONSTRUIRE UNE VOITURE QUI ÉVITERA AUTOMATIQUEMENT LA COLLISION AVEC UN BUS REMPLI D'ENFANTS, Y COMPRIS AU RISQUE DE METTRE EN DANGER LA VIE DU CONDUCTEUR, FAUT-IL DONNER AU CONDUCTEUR LA POSSIBILITÉ DE DÉSACTIVER CE RÉGLAGE ? » ALGORITHME ALGORITHME • 10 algorithmes contrôlent actuellement l’essentiel de nos vies** • Tous les champs sociaux sont concernés : • PageRank (Google). EdgeRank (Facebook). OKCupid (ou Meetic), Prism et XkeyScore (NSA), « Vous aimerez aussi » (Amazon), Adwords (Google), HFT (bourse), MP3 compression, Crush (police prédictive IBM). • Ces algorithmes « décident » déjà à notre place. Mais ils ne décident « que » des sites que nous allons voir, des personnes que nous allons rencontrer, des pages que nous allons lire, des livres que nous allons acheter … de l’endroit où des crimes ont le plus de chances d’être commis. ** http://io9.com/the-10-algorithms-that-dominate-our-world-1580110464
    13. 13. http://rca.mchrbn.net/eav/
    14. 14. http://rca.mchrbn.net/eav/
    15. 15. http://rca.mchrbn.net/eav/
    16. 16. Les 3 lois de la … connectique ? 1. Un robot ne peut porter atteinte à un être humain, ni, restant passif, permettre qu'un être humain soit exposé au danger. 2. Un robot doit obéir aux ordres que lui donne un être humain, sauf si de tels ordres entrent en conflit avec la Première loi. 3. Un robot doit protéger son existence tant que cette protection n'entre pas en conflit avec la Première ou la Deuxième loi. • Proposition : 3 LOIS DE LA CONNECTIQUE ? Remplacer « robot » par … « algorithme ? » « objet connecté ? » • De toute façon, nous y sommes déjà … • http://www.newscientist.com/article/mg22329863.700#.VBnV dEiaZ0I
    17. 17. 3 GRANDES INTERROGATIONS DEMEURENT
    18. 18. 1. Celle des affordances • Comme les écrans, les logiques d'affordance se déplacent, sont au plus près de notre corps, font de notre corps la 1ère affordance • Un objet peut suggérer sa manière de l’utiliser. Mais une « donnée » ? Un « algorithme » ? Un « corps » ? Source : https://www.flickr.com/photos/ultimatebart/12953915693/in/photostream/
    19. 19. 2. Celle de l’index comme point de contrôle • Réseaux et moteurs se posent (et nous posent) la question du point de surveillance. • Il nous faut nous poser la question du point de contrôle. Point nodal est celui de l’index. • Lewandowski Dirk, « Why we need an independant index of the web ». http://arxiv.org/ftp/arxiv/papers/1405/1405.2212.pdf • Constitution d’un index indépendant du web nécessaire car : – Vitaliser les bonnes pratiques et les alternatives. – Contourner la question du « secret industriel » – Reprendre le contrôle – Condition nécessaire d’une …
    20. 20. 3. Celle d’une éthique de l’automatisation • Après s'être interrogé pendant des années sur l'externalisation de nos mémoires documentaires, les progrès de l'ingénierie algorithmique, les possibilités d'automatisation qu'elle ouvre dans le champ social, sa pregnance dans des domaines allant de la santé à l'éducation en passant par les transports, nous obligent à construire dès maintenant un corpus d'analyse et de réflexion qui pourra seul nous laisser en situation de comprendre les enjeux de cette deuxième vague d'externalisation : l'externalisation de nos stratégies décisionnelles, émotionnelles, affectives. • Très peu de labos travaillent explicitement sur ces questions en tant qu’axe de recherche identifié : http://cser.org/about/our-mission/ (Center for the study of existential risk. Cambridge)
    21. 21. « Risque existentiel ? » • Ses membres ? • Stephen Hawking, l’un des co-fondateurs de skype, juristes, philosophes, généticiens, spécialistes de bioéthique, de robotique, et … • Et … Elon Musk, le PDG de Tesla Motors, qu’Apple avait failli racheter en février 2014** pour développer … une voiture connectée #cqfd ;-) ** http://www.itespresso.fr/apple-tesla-rachat-icar-72842.html
    22. 22. Merci  Questions ? To be continued on www.Affordance.info
    23. 23. C’eût été trop long … BONUS TRACKS
    24. 24. 1ère RÉVOLUTION : DÉRIVE DES CONTINENTS DOCUMENTAIRES Si tout est dans la même sphère d’ INDEXABILITÉ WEB PUBLIC WEB PRIVÉ DOC. PERSONNELS INFOS INTIMES 2010 : CLOUD COMPUTING 2000 1990 Alors tout peut-être INTERFAÇABLE 25 Pour être INTERACTIONNABLE
    25. 25. 2ème RÉVOLUTION > CHANGEMENT D’AXE DE ROTATION DU WEB > DOCUMENTS > HOMMES • L’essentiel du web n’a plus pour fonction principale de permettre à des hommes de relier des documents, mais de permettre à quelques multinationales de collecter de l’information sur l’activité de chacun d’entre nous. De faire de chacun de nous les noeuds d'un réseau jadis constitué de documents • L’HOMME DEVIENT UN DOCUMENT COMME LES AUTRES (indexable, monétisable) DOCUMENTATION DE SOI 26
    26. 26. 3ÈME RÉVOLUTION : DATA REVOLUTION > ALGORITHMES PRÉDICTIFS** BIG DATA 27 http://www.internetactu.net/2011/09/19/la-police-predictive-lalgorithme-du-crime/
    27. 27. 4ÈME RÉVOLUTION : Internet Of Things IoT Tu voulais du web sémantique ? T’auras des frigos qui twittent. 28 http://www.internetactu.net/2011/09/19/la-police-predictive-lalgorithme-du-crime/
    28. 28. A propos de la disparition de l’écriture et du clavier http://affordance.typepad.com/mon_weblog/2011/09/la-cathedrale-le-clavier-et-letagere.html

    ×