Ce diaporama a bien été signalé.
Nous utilisons votre profil LinkedIn et vos données d’activité pour vous proposer des publicités personnalisées et pertinentes. Vous pouvez changer vos préférences de publicités à tout moment.
One Index To Rule Them All
De Paul Otlet à l’internet des objets.
Ertzscheid Olivier. www.Affordance.info. Université de N...
Préambule.
Le web a à peine plus de 25 ans.
• Aucun média n’a jamais permis de toucher autant de monde en
même temps, auss...
Le web est AVANT TOUT une histoire d’index.
A nous de faire en sorte qu’il ne devienne pas, APRÈS TOUT, une forme de mise ...
One ring Index To Rule Them All
• Des index sur les informations et les connaissances que NOUS avons
produites. Des index ...
On a donc plusieurs « problèmes paradoxaux ».
« Si c’est gratuit c’est vous le produit »
Si vous ne trouvez pas la solutio...
Ceux qui veulent / peuvent changer la donne ont un très gros problème de
Scalabilité / Montée en charge / Passage à l’éche...
Scalabilité / Montée en charge / Passage à l’échelle.
7
ALGORITHMIQUES
Prévisibilité
Transparence
Robustesse
Bostrom et Yudowsky, 2011, « The Ethics of Artificial Intelligence » ...
On fait
quoi ?
9
On réinvente
le rêve d’Otlet
10
Réinventer le rêve d’Otlet
• Il était : « l’homme qui voulait classer le monde ».
– Nous avons des sociétés commerciales q...
On fait
comment ?
12
On crée un index
in-dé-pen-dant.
• C’est quoi l’idée ? Recréer les conditions d’une concurrence algorithmique saine.
• Pas...
Pourquoi ce n’est pas si compliqué que ça ?
(et pourquoi c’est urgent aussi …)
• TECHNIQUEMENT
• Parce que toutes technos ...
15
Paul Otlet n’est pas vraiment arrivé à réaliser son rêve
mais il nous a laissé ça :
• « Les buts de la documentation consi...
Si nous n’arrivons pas à réaliser le rêve d’Otlet
• Nous aurons des informations uniquement
1. universelles quant à leur o...
Et c’est déjà très problématique.
18• https://www.theguardian.com/commentisfree/2016/dec/11/google-frames-shapes-and-disto...
Index des documents Index des profils Index indépendant ;-)
19Merci de votre attention
Moralité ?
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Index independant du web ertzscheid

12 767 vues

Publié le

Journée d'étude autour de Paul Otlet et d'un index indépendant du web

Publié dans : Formation
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Index independant du web ertzscheid

  1. 1. One Index To Rule Them All De Paul Otlet à l’internet des objets. Ertzscheid Olivier. www.Affordance.info. Université de Nantes. Novembre 2017. 1
  2. 2. Préambule. Le web a à peine plus de 25 ans. • Aucun média n’a jamais permis de toucher autant de monde en même temps, aussi régulièrement. Aucun média n’a jamais connu autant de changements structurels en si peu de temps • En moins de 25 ans le web a changé 3 fois de nature et d’objet. • Il a changé (au moins) 3 fois d’index. 2
  3. 3. Le web est AVANT TOUT une histoire d’index. A nous de faire en sorte qu’il ne devienne pas, APRÈS TOUT, une forme de mise à l’index. • LES INDEX INCONNUS. – Index des objets => ? … ? – Index du génome => ? … ? – Index des … émotions ? (web / informatique affective) • LES INDEX CONNUS. – Index des produits => Amazon (1994) – Index des adresses (URL) => Yahoo! (1995) – Index des documents => Google (1998) – Index des profils => Facebook (2004) 3
  4. 4. One ring Index To Rule Them All • Des index sur les informations et les connaissances que NOUS avons produites. Des index bâtis sur des algorithmes que NOUS avons entraînés. A l’aide de données que NOUS leur avons confiées. #DigitalLabor • Ce sont les commerçants qui ont construit l’index d’Amazon : – Index des produits => Amazon (1994) • Ce sont les internautes qui ont construit l’index de Google et « formé » son algorithme – Index des documents => Google (1998) • Ce sont les internautes qui ont fait Facebook (données servitude volontaire) – Index des profils => Facebook (2004) 4
  5. 5. On a donc plusieurs « problèmes paradoxaux ». « Si c’est gratuit c’est vous le produit » Si vous ne trouvez pas la solution c’est parce que c’est souvent vous le problème. • Problème 1 : Des GAFAM / NATU / BATX que tout le monde commence à raison à trouver effrayants et qui ne cachent pas leur ambition de réguler l’ensemble de la sphère commerciale mais aussi publique, régalienne, politique. • Problème 2 : Des données / pages / profils / contenus publics (ou qui pourraient rapidement le redevenir) mais qui sont captés et - paradoxalement - rendus publics uniquement par des services / acteurs privés • Problème 3 : Ces acteurs, autour de leurs index, ont fini par « propriétariser » des ressources et des individus qui avaient vocation à rester en dehors de toute appropriation, de toute « enclosure ». Et ils ont organisé leur mise en concurrence et des formes inédites de spéculation (sur la langue et le vocabulaire => cf F. Kaplan et le capitalisme linguistique) • Effet paradoxal : ces acteurs privés n’essaient même plus de garder leurs algos secrets et les mettent en Open Source (la chaîne de valeur s’étant déplacée des algorithmes aux données*) mais les acteurs publics ou associatifs n’arrivent pas à « passer à l’échelle ». Résultat => 5 * http://affordance.typepad.com//mon_weblog/2016/05/nationaliser-code-republique-algorithmique.html)
  6. 6. Ceux qui veulent / peuvent changer la donne ont un très gros problème de Scalabilité / Montée en charge / Passage à l’échelle. 6
  7. 7. Scalabilité / Montée en charge / Passage à l’échelle. 7
  8. 8. ALGORITHMIQUES Prévisibilité Transparence Robustesse Bostrom et Yudowsky, 2011, « The Ethics of Artificial Intelligence » : « Les algorithmes de plus en plus complexes de prise de décision sont à la fois souhaitables et inévitables, tant qu'ils restent transparents à l'inspection, prévisibles pour ceux qu'ils gouvernent, et robustes contre toute manipulation. » No-Go Zones Algorithmiques 8
  9. 9. On fait quoi ? 9
  10. 10. On réinvente le rêve d’Otlet 10
  11. 11. Réinventer le rêve d’Otlet • Il était : « l’homme qui voulait classer le monde ». – Nous avons des sociétés commerciales qui y sont parvenues ; mais sur les bases d’un capitalisme linguistique dont la version triviale consiste à dire que la langue, que les mots ont une valeur marchande qui l’emporte sur leur sens et a pour seule vocation de permettre la mise en concurrence de ressources et d’individus et à s’enrichir de la spéculation qu’ils organisent et contrôlent. • Il pensait que le document, que la documentation avait un rôle déterminant à jouer dans la pacification du monde. – Nous avons des sociétés qui dessinent le projet politique fasciste de nouveaux « sous-hommes » sans documents (http://affordance.typepad.com/mon_weblog/2017/02/undocumented-men.html) face à de nouveaux « sur- hommes » sur-documentés. 11 Source de l’image : http://globalnation.inquirer.net/119385/undocumented-california-youth-can-get-health-care-but-many-dont-know-it
  12. 12. On fait comment ? 12
  13. 13. On crée un index in-dé-pen-dant. • C’est quoi l’idée ? Recréer les conditions d’une concurrence algorithmique saine. • Pas de concurrence car impossible (trop coûteux) pour « petits acteurs industriels » de maintenir un index complet et à jour du web (sauf pour Google et Microsoft) => Monopole => TINA (There Is No Alternative) => En attendant Godot un Google Killer qui ne viendra pas. • Pour recréer les conditions d’une concurrence il faut, pour le web, un index indépendant, qui réponde à 3 conditions : – être ouvert et accessible à tout le monde. – à des conditions équitables (= Accès à l’index gratuit + accès payant à l’API sauf pour projets « non-profit »). – l’accès doit être « complet » (on doit accéder au texte intégral, pas simplement à une « vue » du document). Il ne doit pas y avoir de « limites » à l’extraction de documents. • Lewandowski : « an ideology free-ranking algorithm is not possible and would also not be desirable. (…) We should trive for diversity achieved through multiple ranking algorithms competing against one another. » 13 « Why we need an independant index of the web » https://arxiv.org/abs/1405.2212 Mai 2014.
  14. 14. Pourquoi ce n’est pas si compliqué que ça ? (et pourquoi c’est urgent aussi …) • TECHNIQUEMENT • Parce que toutes technos du web sont dans le domaine public depuis le 30 Avril 1993. • Parce qu’en plus la plupart des algos et des technos d’IA portées par les GAFAM sont aussi en Open Source. • CÔTÉ CONTENUS • Parce que plusieurs pièces du puzzle n’attendent que d’être rassemblées : Hathi Trust (copie suffisamment significative de la base de donnée Google Books), fondation Internet Archive, Common Crawl, Dépôt légal du Web, Gallica / BnF, INA, Archives Ouvertes, WorldCat … + ressources propres (des archives et des bases de données de chaque titre de presse nationale, de PQR, de chaque bibliothèque, de chaque université, de chaque entreprise, etc). • SOCIOLOGIQUEMENT ET POLITIQUEMENT • Parce que les gens sont (presque) prêts. Ils ont en tout cas conscience du problème. • COMMERCIALEMENT • Parce qu’une offre alternative existe (Qwant, CHATONS, Framasoft, Degooglisons, DuckDuckGo) et a besoin de passer à l’échelle • OUI MAIS ÇA VA COÛTER CHER … • Oui. Mais on a l’argent. Et ça vaut le coup non ? • Et puis … 14
  15. 15. 15
  16. 16. Paul Otlet n’est pas vraiment arrivé à réaliser son rêve mais il nous a laissé ça : • « Les buts de la documentation consistent à pouvoir offrir sur tout ordre de fait et de connaissance, des informations documentées : 1. universelles quant à leur objet 2. sûres et vraies 3. complètes, 4. rapides, 5. à jour 6. faciles à obtenir 7. réunies d’avance et prêtes à être communiquées, 8. mises à la disposition du plus grand nombre ». 16
  17. 17. Si nous n’arrivons pas à réaliser le rêve d’Otlet • Nous aurons des informations uniquement 1. universelles quant à leur objet 2. sûres et vraies 3. complètes, 4. rapides, 5. à jour 6. faciles à obtenir 7. réunies d’avance et prêtes à être communiquées, 8. mises à la disposition du plus grand nombre • Nous aurons donc raté l’essentiel. 17
  18. 18. Et c’est déjà très problématique. 18• https://www.theguardian.com/commentisfree/2016/dec/11/google-frames-shapes-and-distorts-how-we-see-world On est passé du problème du jaguar (comment choisir un sens plutôt qu’un autre) au problème de l’holocauste (comment savoir ce qui a du sens). Les algorithmes n’y arriveront pas seuls. Et il ne faut pas laisser ces enjeux aux seules mains des GAFA. Il nous faut un index indépendant du web. Envisagé comme un commun de la connaissance à part entière.
  19. 19. Index des documents Index des profils Index indépendant ;-) 19Merci de votre attention Moralité ?

×