SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  17
CHARMES ET COULEURS DE LA
MENOUA: UN TERRITOIRE À
DÉCOUVRIR
Cartographie: la Menoua dans le
triangle national
La Menoua dans la Région de l’Ouest
Le potentiel touristique de la Menoua
• Le département de la Menoua: un territoire
éminemment touristique
– Un relief typique des hauts plateaux de l’Ouest
Cameroun, constitué d’une ceinture montagneuse
dont l’altitude moyenne est de 1500m.
L’enchainement Nord-Sud de cette structure
montagneuse intègre:
• Au nord une série de plateaux d’altitude moyenne de
1500m, annonce les hauteurs des monts Bamboutos
• A l’Ouest les collines du massif Fossong-wentcheng et les
hauts plateaux de Fongo-Tongo et Fongo Ndeng
• Au Sud une dépression de 700 m donne lieu à la falaise de
Foréké Dschang qui ouvre le Département sur la plaine de
Mbo (Santchou)
Le potentiel touristique de la Menoua (suite)
• Il en ressort:
– Des paysages pittoresques;
– Des chutes d’eau;
– Des cascades et des lacs;
– Des grottes et autres massifs rocheux;
– Des paysages volcaniques
• La Menoua c’est aussi sa diversité culturelle, avec:
– Le riche patrimoine architectural et ethnologique des chefferies
traditionnelles;
– Les pratiques traditionnelles (rites, manifestations festives…)
– Les danses patrimoniales;
– Les savoir-faire de l’artisanat (vanerie, poterie, sculpture sur bois…);
– Les créations artistiques contemporaines.
• On n’oublie pas le patrimoine colonial bâti, véritable témoin de l’influence
culturelle exogène issu de rencontres parfois douloureuses avec le monde
occidental, mais qui retrace l’histoire du territoire et contribue à
l’enrichissement de sa diversité culturelle.
Une diversité d’attractions pour la curiosité et la culture du
visiteur
Une diversité de
paysages engendrés
par l’alternance
permanente
d’élévations et
dépressions du relief.
Des cours d’eau qui
finissent leur course à
travers les montagnes
et vallées en
spectaculaires chutes
et cascades.
PREMIER NIVEAU DE LA PLANCHE: de gauche à droite les paysages volcaniques de Baranka
(versant Sud des mont Bamboutos); les grottes de Ndevow au cœur des montagnes de
Fongo-Tongo et le pic de Néyang à Fokoué
DEUXIÈME NIVEAU: la chute de la Métché; la chute Mamy Water à Fongo-Tongo et la Cascde
de Lingang à Dschang.
Une diversité d’attractions… Le patrimoine culturel
matériel et immatériel
L’architecture traditionnel
Les pratiques traditionnelles
Ici l’entrée du Marché
« A » de Dschang. Le
modèle typique de la case
bamiléké
L’entrée de la Chefferie
Foto à Dschang, créée au
17e siècle par le chef
TEMEKOUO
Le Nteuh: une danse
traditionnelle du
groupement Foto,
exécutée lors de
funérailles
Une cérémonie de
funérailles à Dschang
Les facettes de l’artisanat
De l’ébénisterie à
la vannerie, en
passant par la
ferronnerie et la
sculpture sur bois,
on rencontre dans
la Menoua des
artisans d’une
dextérité avérée
et une production
riche et raffinée.
De quoi graver le
souvenir d’un
séjour dans le
marbre de la
mémoire!!!
Une diversité d’attractions… Au cœur de la ville de
Dschang
Sur le bord du lac Municipale
de Dschang, trône
majestueusement le Musée
des Civilisation: un centre
d’interprétation des
civilisations du Cameroun
Un des pavillons du centre
climatique de Dschang, à la
fois établissement
d’hébergement et
patrimoine historique
Et pour accueillir,
informer et
accompagner
Dschang… L’Office de tourisme de Dschang (OTD)
Dschang est le chef lieu du Département de la
Menoua
À une altitude de 1500 m sur le versant Sud-est des
Monts Bamboutos, Dschang couvre une
superficie de 300 km2 réparties entre:
une zone urbaine de 55 km2 et,
Les principaux groupements de la défunte
commune rurale que sont Foto, Foreke-Dschang,
Fogo-Ndeng, Fossong-Wentcheng et Fotetsa, qui
couvrent 245 km2.
Pour une population estimée à 220 000 habitants
Dschang… à l’origine
Dschang est découverte en 1895 par l’allemand
ZINGRAFT, qui conduisait la 2ème expédition
militaire venant de la base de Fontem. Pour les
colons, c’était la coquette !
Après l’occupation allemande de 1895 à 1915,
Dschang passe sous le contrôle britannique de
1916 à 1920 (après une courte période de
condominium), avant de voir s’installer à cette
dernière date l’administration française qui
prendra fin en 1960.
Dschang capitale de la Région bamiléké jusqu’en
1963: véritable pôle de convergence, du point de
vue, économique, politique, socioculturel et
touristique
Dschang … destination touristique
La coopération Nantes-Dschang
Le tourisme au cœur du
développement locale
L’institutionnalisation d’une
volonté en faveur du tourisme
comme levier de développement:
la mise en place de l’Office de
tourisme de Dschang
L’élaboration d’une
offre multiforme
Parcours éco touristiques
Chutes
Grottes
Randonnées
Parcours culturels et historiques
Art traditionnel des chefferies
Traditions ancestrales
Artisanat
Parcours agro touristiques
Domaines agro industriels: cacao-café, thé
Parcours urbain
Musées
Base nautique
Bâtiments historiques
Place de marché
Edifices religieux
Dschang … destination touristique
L’Office de tourisme de Dschang (OTD)
-L’OFFICE DE TOURISME DE DSCHANG est un
établissement public communal créé en 1998 suite à la
délibération n°02/C/CU/DSC du 23 juillet 1998.
- La création de cette structure intervient dans le cadre
de la coopération Nantes-Dschang, avec pour objectif la
mise en tourisme du potentiel touristique de Dschang, en
vue du développement durable local.
-L’OTD c’est donc la structure technique qui porte le
projet de développement touristique de Dschang et ses
missions sont en cohérence avec le plan communal de
développement de Dschang qui intègre le tourisme
comme une priorité de son développement.
Nos missions:
• Accueillir et informer les touristes, il s’agit ici aussi bien des
nationaux que des étrangers ;
• Collecter pour une meilleure exploitation les produits de
l’artisanat ;
• Organiser des visites guidées et circuits touristiques à Dschang et
ses environs ;
• Structurer le secteur touristique local à travers l’identification et
l’accompagnement des acteurs touristiques;
• Confectionner et diffuser les documents publicitaires sur les
potentialités touristiques et culturelles de notre région ;
• Organiser les manifestations à caractère touristique, telles que les
salons de tourisme, les foires-expositions, les marchés des arts et
des traditions populaires ;
• Aménager et gérer les sites naturels ou établissements de tourisme
appartenant à l’Office.
L’Office de tourisme de Dschang (OTD)
26/04/2016 15
26/04/2016 16
Partenaires de l’OTD
VOILA ENTRE AUTRES QUELQUES
ULLUSTRATIONS DE NOS
ACTIVITES QUI PEUVENT ETRE
ACCOMPLIES SANS LE SOUTIEN
FINANCIER ET TECHNIQUE DE:
26/04/2016 17

Contenu connexe

En vedette

Rencontre Offices de Tourisme - Gîtes de France 76
Rencontre Offices de Tourisme - Gîtes de France 76Rencontre Offices de Tourisme - Gîtes de France 76
Rencontre Offices de Tourisme - Gîtes de France 76
SMTR
 
Plan vert fes
Plan vert fesPlan vert fes
Plan vert fes
sabouni21
 
Programme enr et_efficacite_energetique_fr
Programme enr et_efficacite_energetique_frProgramme enr et_efficacite_energetique_fr
Programme enr et_efficacite_energetique_fr
lyesdz
 
#3 l'e tourisme chinois
#3 l'e tourisme chinois#3 l'e tourisme chinois
#3 l'e tourisme chinois
FrenchWeb.fr
 

En vedette (20)

Rencontre Offices de Tourisme - Gîtes de France 76
Rencontre Offices de Tourisme - Gîtes de France 76Rencontre Offices de Tourisme - Gîtes de France 76
Rencontre Offices de Tourisme - Gîtes de France 76
 
L’implication des Producteurs et des Distributeurs dans le Tourisme Durable
L’implication des Producteurs et des Distributeurs dans le Tourisme Durable L’implication des Producteurs et des Distributeurs dans le Tourisme Durable
L’implication des Producteurs et des Distributeurs dans le Tourisme Durable
 
Futures directives européennes et règlementation française
Futures directives européennes et règlementation françaiseFutures directives européennes et règlementation française
Futures directives européennes et règlementation française
 
Le tourisme urbain, à redéfinir - Toulouse, 04 décembre 2013, Dialogue Métrop...
Le tourisme urbain, à redéfinir - Toulouse, 04 décembre 2013, Dialogue Métrop...Le tourisme urbain, à redéfinir - Toulouse, 04 décembre 2013, Dialogue Métrop...
Le tourisme urbain, à redéfinir - Toulouse, 04 décembre 2013, Dialogue Métrop...
 
Les Français et l’éclairage public
Les Français et l’éclairage publicLes Français et l’éclairage public
Les Français et l’éclairage public
 
Plan vert fes
Plan vert fesPlan vert fes
Plan vert fes
 
Des concepts innovants en restauration
Des concepts innovants en restaurationDes concepts innovants en restauration
Des concepts innovants en restauration
 
Programme enr et_efficacite_energetique_fr
Programme enr et_efficacite_energetique_frProgramme enr et_efficacite_energetique_fr
Programme enr et_efficacite_energetique_fr
 
Programme Alternatiba Bagnères de Bigorre
Programme Alternatiba Bagnères de BigorreProgramme Alternatiba Bagnères de Bigorre
Programme Alternatiba Bagnères de Bigorre
 
Le management énergétique
Le management énergétiqueLe management énergétique
Le management énergétique
 
Les expériences de tourisme éthique à madagascar l'initiative accueil village...
Les expériences de tourisme éthique à madagascar l'initiative accueil village...Les expériences de tourisme éthique à madagascar l'initiative accueil village...
Les expériences de tourisme éthique à madagascar l'initiative accueil village...
 
Presentation Quebec Destination Internationale 2020
Presentation Quebec Destination Internationale 2020Presentation Quebec Destination Internationale 2020
Presentation Quebec Destination Internationale 2020
 
Batir un tourisme durable dans le monde
Batir un tourisme durable dans le mondeBatir un tourisme durable dans le monde
Batir un tourisme durable dans le monde
 
Guide eclairage public
Guide eclairage publicGuide eclairage public
Guide eclairage public
 
Le transport par câble aérien en milieu urbain
Le transport par câble aérien en milieu urbainLe transport par câble aérien en milieu urbain
Le transport par câble aérien en milieu urbain
 
Le phénomène d’îlot de chaleur urbain (ICU) et ses conséquences
Le phénomène d’îlot de chaleur urbain (ICU) et ses conséquencesLe phénomène d’îlot de chaleur urbain (ICU) et ses conséquences
Le phénomène d’îlot de chaleur urbain (ICU) et ses conséquences
 
L'importance du développement d'un tourisme durable à Madagascar
L'importance du développement d'un tourisme durable à MadagascarL'importance du développement d'un tourisme durable à Madagascar
L'importance du développement d'un tourisme durable à Madagascar
 
6
66
6
 
#3 l'e tourisme chinois
#3 l'e tourisme chinois#3 l'e tourisme chinois
#3 l'e tourisme chinois
 
Tourisme sportif
Tourisme sportifTourisme sportif
Tourisme sportif
 

Similaire à Charmes et couleurs de la Menoua

PréSentation Mopa Tourisme & Culture
PréSentation Mopa   Tourisme & CulturePréSentation Mopa   Tourisme & Culture
PréSentation Mopa Tourisme & Culture
MONA
 
Ipad leseyzies Pays Ouest Creuse
Ipad leseyzies Pays Ouest CreuseIpad leseyzies Pays Ouest Creuse
Ipad leseyzies Pays Ouest Creuse
MONA
 

Similaire à Charmes et couleurs de la Menoua (14)

Napoléon
NapoléonNapoléon
Napoléon
 
Tourisme et développement durable en Suisse romande ?
Tourisme et développement durable en Suisse romande ?Tourisme et développement durable en Suisse romande ?
Tourisme et développement durable en Suisse romande ?
 
Le plateau calcaire de dong van attire des milliers de touristes
Le plateau calcaire de dong van attire des milliers de touristesLe plateau calcaire de dong van attire des milliers de touristes
Le plateau calcaire de dong van attire des milliers de touristes
 
Trévoux, un croisement d’expériences, un échange de clientèles - UE2010
Trévoux, un croisement d’expériences, un échange de clientèles - UE2010Trévoux, un croisement d’expériences, un échange de clientèles - UE2010
Trévoux, un croisement d’expériences, un échange de clientèles - UE2010
 
Trévoux : un croisement d’expériences, un échange de clientèles - UE2010
Trévoux : un croisement d’expériences, un échange de clientèles - UE2010Trévoux : un croisement d’expériences, un échange de clientèles - UE2010
Trévoux : un croisement d’expériences, un échange de clientèles - UE2010
 
Plaquette groupes 2015/2016 francais - Office de Tourisme du Mans
Plaquette groupes 2015/2016 francais - Office de Tourisme du MansPlaquette groupes 2015/2016 francais - Office de Tourisme du Mans
Plaquette groupes 2015/2016 francais - Office de Tourisme du Mans
 
Rapport sortie terrain bozel
Rapport sortie terrain bozelRapport sortie terrain bozel
Rapport sortie terrain bozel
 
Expérience 2 : Présider un Office de Tourisme développeur de territoire
Expérience 2 : Présider un Office de Tourisme développeur de territoireExpérience 2 : Présider un Office de Tourisme développeur de territoire
Expérience 2 : Présider un Office de Tourisme développeur de territoire
 
Expériences en Val de Loire qui pourraient être partagées : quelques pistes
Expériences en Val de Loire qui pourraient être partagées : quelques pistes Expériences en Val de Loire qui pourraient être partagées : quelques pistes
Expériences en Val de Loire qui pourraient être partagées : quelques pistes
 
PréSentation Mopa Tourisme & Culture
PréSentation Mopa   Tourisme & CulturePréSentation Mopa   Tourisme & Culture
PréSentation Mopa Tourisme & Culture
 
L'office de tourisme Côte Landes Nature
L'office de tourisme Côte Landes NatureL'office de tourisme Côte Landes Nature
L'office de tourisme Côte Landes Nature
 
Présentation du diagnostic touristique de la destination Sud Vendée
Présentation du diagnostic touristique de la destination Sud VendéePrésentation du diagnostic touristique de la destination Sud Vendée
Présentation du diagnostic touristique de la destination Sud Vendée
 
Ipad leseyzies Pays Ouest Creuse
Ipad leseyzies Pays Ouest CreuseIpad leseyzies Pays Ouest Creuse
Ipad leseyzies Pays Ouest Creuse
 
Bae - Compétence tourisme et accompagnement des OT à la mutation - eric weiss
Bae - Compétence tourisme et accompagnement des OT à la mutation - eric weissBae - Compétence tourisme et accompagnement des OT à la mutation - eric weiss
Bae - Compétence tourisme et accompagnement des OT à la mutation - eric weiss
 

Charmes et couleurs de la Menoua

  • 1. CHARMES ET COULEURS DE LA MENOUA: UN TERRITOIRE À DÉCOUVRIR
  • 2. Cartographie: la Menoua dans le triangle national
  • 3. La Menoua dans la Région de l’Ouest
  • 4. Le potentiel touristique de la Menoua • Le département de la Menoua: un territoire éminemment touristique – Un relief typique des hauts plateaux de l’Ouest Cameroun, constitué d’une ceinture montagneuse dont l’altitude moyenne est de 1500m. L’enchainement Nord-Sud de cette structure montagneuse intègre: • Au nord une série de plateaux d’altitude moyenne de 1500m, annonce les hauteurs des monts Bamboutos • A l’Ouest les collines du massif Fossong-wentcheng et les hauts plateaux de Fongo-Tongo et Fongo Ndeng • Au Sud une dépression de 700 m donne lieu à la falaise de Foréké Dschang qui ouvre le Département sur la plaine de Mbo (Santchou)
  • 5. Le potentiel touristique de la Menoua (suite) • Il en ressort: – Des paysages pittoresques; – Des chutes d’eau; – Des cascades et des lacs; – Des grottes et autres massifs rocheux; – Des paysages volcaniques • La Menoua c’est aussi sa diversité culturelle, avec: – Le riche patrimoine architectural et ethnologique des chefferies traditionnelles; – Les pratiques traditionnelles (rites, manifestations festives…) – Les danses patrimoniales; – Les savoir-faire de l’artisanat (vanerie, poterie, sculpture sur bois…); – Les créations artistiques contemporaines. • On n’oublie pas le patrimoine colonial bâti, véritable témoin de l’influence culturelle exogène issu de rencontres parfois douloureuses avec le monde occidental, mais qui retrace l’histoire du territoire et contribue à l’enrichissement de sa diversité culturelle.
  • 6. Une diversité d’attractions pour la curiosité et la culture du visiteur Une diversité de paysages engendrés par l’alternance permanente d’élévations et dépressions du relief. Des cours d’eau qui finissent leur course à travers les montagnes et vallées en spectaculaires chutes et cascades. PREMIER NIVEAU DE LA PLANCHE: de gauche à droite les paysages volcaniques de Baranka (versant Sud des mont Bamboutos); les grottes de Ndevow au cœur des montagnes de Fongo-Tongo et le pic de Néyang à Fokoué DEUXIÈME NIVEAU: la chute de la Métché; la chute Mamy Water à Fongo-Tongo et la Cascde de Lingang à Dschang.
  • 7. Une diversité d’attractions… Le patrimoine culturel matériel et immatériel L’architecture traditionnel Les pratiques traditionnelles Ici l’entrée du Marché « A » de Dschang. Le modèle typique de la case bamiléké L’entrée de la Chefferie Foto à Dschang, créée au 17e siècle par le chef TEMEKOUO Le Nteuh: une danse traditionnelle du groupement Foto, exécutée lors de funérailles Une cérémonie de funérailles à Dschang Les facettes de l’artisanat De l’ébénisterie à la vannerie, en passant par la ferronnerie et la sculpture sur bois, on rencontre dans la Menoua des artisans d’une dextérité avérée et une production riche et raffinée. De quoi graver le souvenir d’un séjour dans le marbre de la mémoire!!!
  • 8. Une diversité d’attractions… Au cœur de la ville de Dschang Sur le bord du lac Municipale de Dschang, trône majestueusement le Musée des Civilisation: un centre d’interprétation des civilisations du Cameroun Un des pavillons du centre climatique de Dschang, à la fois établissement d’hébergement et patrimoine historique Et pour accueillir, informer et accompagner
  • 9. Dschang… L’Office de tourisme de Dschang (OTD) Dschang est le chef lieu du Département de la Menoua À une altitude de 1500 m sur le versant Sud-est des Monts Bamboutos, Dschang couvre une superficie de 300 km2 réparties entre: une zone urbaine de 55 km2 et, Les principaux groupements de la défunte commune rurale que sont Foto, Foreke-Dschang, Fogo-Ndeng, Fossong-Wentcheng et Fotetsa, qui couvrent 245 km2. Pour une population estimée à 220 000 habitants
  • 10. Dschang… à l’origine Dschang est découverte en 1895 par l’allemand ZINGRAFT, qui conduisait la 2ème expédition militaire venant de la base de Fontem. Pour les colons, c’était la coquette ! Après l’occupation allemande de 1895 à 1915, Dschang passe sous le contrôle britannique de 1916 à 1920 (après une courte période de condominium), avant de voir s’installer à cette dernière date l’administration française qui prendra fin en 1960. Dschang capitale de la Région bamiléké jusqu’en 1963: véritable pôle de convergence, du point de vue, économique, politique, socioculturel et touristique
  • 11. Dschang … destination touristique La coopération Nantes-Dschang Le tourisme au cœur du développement locale L’institutionnalisation d’une volonté en faveur du tourisme comme levier de développement: la mise en place de l’Office de tourisme de Dschang L’élaboration d’une offre multiforme
  • 12. Parcours éco touristiques Chutes Grottes Randonnées Parcours culturels et historiques Art traditionnel des chefferies Traditions ancestrales Artisanat Parcours agro touristiques Domaines agro industriels: cacao-café, thé Parcours urbain Musées Base nautique Bâtiments historiques Place de marché Edifices religieux Dschang … destination touristique
  • 13. L’Office de tourisme de Dschang (OTD) -L’OFFICE DE TOURISME DE DSCHANG est un établissement public communal créé en 1998 suite à la délibération n°02/C/CU/DSC du 23 juillet 1998. - La création de cette structure intervient dans le cadre de la coopération Nantes-Dschang, avec pour objectif la mise en tourisme du potentiel touristique de Dschang, en vue du développement durable local. -L’OTD c’est donc la structure technique qui porte le projet de développement touristique de Dschang et ses missions sont en cohérence avec le plan communal de développement de Dschang qui intègre le tourisme comme une priorité de son développement.
  • 14. Nos missions: • Accueillir et informer les touristes, il s’agit ici aussi bien des nationaux que des étrangers ; • Collecter pour une meilleure exploitation les produits de l’artisanat ; • Organiser des visites guidées et circuits touristiques à Dschang et ses environs ; • Structurer le secteur touristique local à travers l’identification et l’accompagnement des acteurs touristiques; • Confectionner et diffuser les documents publicitaires sur les potentialités touristiques et culturelles de notre région ; • Organiser les manifestations à caractère touristique, telles que les salons de tourisme, les foires-expositions, les marchés des arts et des traditions populaires ; • Aménager et gérer les sites naturels ou établissements de tourisme appartenant à l’Office. L’Office de tourisme de Dschang (OTD)
  • 17. Partenaires de l’OTD VOILA ENTRE AUTRES QUELQUES ULLUSTRATIONS DE NOS ACTIVITES QUI PEUVENT ETRE ACCOMPLIES SANS LE SOUTIEN FINANCIER ET TECHNIQUE DE: 26/04/2016 17