Consignes de sécurité à respecter avant toute interventionmécaniqueUne intervention mécanique sur un véhicule automobile n...
Novice à expert (toutdépend du type de joint)0h05 à plus de 2h00 Revue technique Une caisse à outilscomplète (pour ledém...
DiagnosticPourquoi changer un joint ?L’étanchéité, quelle qu’elle soit, est essentielle pour un bon fonctionnement de la p...
Changer un joint Revue technique Une caisse à outilscomplète (pour ledémontage préalable despièces) Du dégraissant (net...
 Oscaro - Conseils mecaniques - Joints remplacement
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Oscaro - Conseils mecaniques - Joints remplacement

1 896 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 896
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
38
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Oscaro - Conseils mecaniques - Joints remplacement

  1. 1. Consignes de sécurité à respecter avant toute interventionmécaniqueUne intervention mécanique sur un véhicule automobile ne se fait pas sans respecter certaines consignes desécurité, voici quelques précautions à prendre en compte :30 min à 1 heure selon levéhicule Un cric Des chandelles Une caisse à outilscomplète (tournevis,clés plates, à œil, àtuyauter, marteau etc.) Un repousse-piston Du liquide de frein Un nettoyant frein Un tendeur ou uneficelleLa majorité des interventions d’entretien et de réparation d’un véhicule nécessite de travailler sur un véhicule surélevé. Celan’implique pas forcément l’utilisation d’un pont élévateur, le travail au sol sur chandelles est suffisant (voir Placer une voituresur chandelle).La majorité des travaux (freinage, direction, suspension etc.) réalisés sur un véhicule surélevé nécessitent de retirer une ouplusieurs roue(s) au préalable (voir Placer une voiture sur chandelle).Par mesure de sécurité, lors de l’ouverture du capot, il est impératif de débrancher la borne négative de la batterie. Il ne fautpas débrancher la borne positive de la batterie afin de ne pas risquer un court-circuit dû au contact de la clé sur la carrosserie(masse). La logique voudrait que cette mesure s’applique au seul remplacement d’organes électriques ou électroniques maisun court circuit peut survenir à tout moment. Par exemple laisser échapper un outil métallique (tournevis, clés etc.) dans lecompartiment moteur peut provoquer un court circuit et donc un début d’incendie.Un véhicule contient plusieurs sortes de produits inflammables comme l’essence ou l’huile. Il existe aussi des risques dedépart de feu liés aux organes électriques. Il est donc nécessaire de s’équiper d’un extincteur en état de marche à proximitédu véhicule.L’entretien de sa voiture nécessite du matériel de protection : il faut donc se protéger en utilisant des gants en latex (contactavec du liquide corrosif et travail de précision) ou en cuir (travail de gros œuvre), des chaussures de sécurité, des lunettes etun masque selon les besoins.
  2. 2. Novice à expert (toutdépend du type de joint)0h05 à plus de 2h00 Revue technique Une caisse à outilscomplète (pour ledémontage préalable despièces) Du dégraissant (nettoyantfrein) Un cutter Ruban abrasif (papier deverre)Introductionles différents types de joints ?Il existe :- Les joints plats- Les joints toriques- Les joints à lèvres / joints spi- Les joints souples préformés- Pâtes à jointsCes types de joints varient selon le véhicule. C’est pourquoi on peut les retrouver pour uneutilisation identique (joint de pompe à eau par exemple). En revanche, seul le joint à lèvrespermet l’étanchéité d’une pièce en mouvement par rapport à l’autre. (Joint d’arbre à cameou joint de cardan par exemple).Un joint assure l’étanchéité entre deux pièces. Il est présent à de nombreux endroits dans unvéhicule : système lubrification moteur, circuit de refroidissement, système d’admissiond’air, échappement, transmission … Pour chaque organe mécanique, il existe différents types dejoints.Le rôle d’un joint
  3. 3. DiagnosticPourquoi changer un joint ?L’étanchéité, quelle qu’elle soit, est essentielle pour un bon fonctionnement de la pièce. Un défautd’étanchéité peut rapidement engendrer des dégâts. Par exemple, un joint de bouchon de vidangenon étanche provoque une lente fuite d’huile qui, à long terme, peut provoquer des dégâts sur lesorganes internes du moteur. Une fuite causée par une mauvaise étanchéité d’un joint dethermostat provoque une surchauffe du moteur et donc, des dommages importants. Revue technique Une caisse à outilscomplète (pour ledémontage préalable despièces) Du dégraissant (nettoyantfrein) Un cutter Ruban abrasif (papier deverre)Novice à expert (toutdépend du type de joint)0h05 à plus de 2h00Quand changer un joint ?Il existe plusieurs raisons de changer un joint :• Un joint doit être remplacé dès lors qu’il a été démonté, lors d’un entretien ou d’un diagnostic, caril a adopté sa forme en fonction du précédent montage. Il ne pourra pas se réadapter à unenouvelle position, cela entrainerait une mauvaise étanchéité. De plus, il se peut que le joint soitendommagé lors du démontage.C’est pour cette raison qu’il est toujours conseillé de changer la rondelle d’étanchéité de la vis depurge d’huile à chaque vidange.• Dans le cadre d’une révision, il est possible de constater des traces d’huiles ou d’autres liquides.Cela provient généralement d’une mauvaise étanchéité d’où la nécessité de changer le jointadéquat.• Lors d’une lourde opération permettant l’accès à d’autres parties du moteur, il peut être judicieuxd’en profiter pour changer les joints correspondants. Par exemple, lors d’un changement d’unecourroie de distribution, le changement des joints de vilebrequin et d’arbre à came sont souventréalisés.
  4. 4. Changer un joint Revue technique Une caisse à outilscomplète (pour ledémontage préalable despièces) Du dégraissant (nettoyantfrein) Un cutter Ruban abrasif (papier deverre)Novice à expert (toutdépend du type de joint)0h05 à plus de 2h00Une fois le joint accessible, retirer le vieux joint.• Nettoyer les surfaces dans le but de les rendre impeccablement lisses. Pour cela, utiliser unelame de cutter dans un premier temps et terminer avec un ruban abrasif si besoin. Eliminer lesrestes de résidus de gras à l’aide d’un dégraissant (nettoyant frein).• Positionner le nouveau joint. Les joints plats ont souvent des difficultés à rester en place. Poury remédier, il est possible avec un peu de doigté, de retenir le joint à l’aide des vis de fixationlors du remontage de la pièce.Concernant la pose d’un joint de culasse, il est très important, lors du remontage de la pièce, derespecter la méthode ainsi que le couple de serrage pour ne pas l’endommager. Il est fortementrecommander de se fier à la revue technique pour avoir accès à ces informations.L’utilisation de la pâte à joint est parfois obligatoire, notamment lors du remplacement du jointde carter d’huile moteur. En effet, certains constructeurs ne fabriquent pas de modèles types dejoints et il est donc indispensable de recourir à de la pâte à joint. Après avoir nettoyé lessurfaces, il suffit de réaliser un cordon de pâte à joint et de remonter le carter par la suite. Enserrant les vis, la pâte s’écrase, créant ainsi un film d’étanchéité entre les deux parties. Il suffitpour finir, de nettoyer l’excédent de pâte qui a débordé.

×