SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  17
Télécharger pour lire hors ligne
CHAPITRE 5 :
SYSTÈME UNITAIRE
1. Introduction
Le système unitaire permet l’utilisation de grandeurs
réduites en système par unité (p.u.) ou en pourcentage (%)
dans les réseaux de puissance.
L’utilisation des grandeurs réduites permet :
– de simplifier les problèmes (Δ, Y, √3)
– de nous informer davantage (Vnominale, Inom , Pnom , etc)
Définition On obtient une grandeur réduite en référant une
grandeur à une autre de même dimension. La valeur de
référence ou de base peut correspondre à la valeur
nominale d’un appareil ou à une valeur choisie
arbitrairement qui minimise les calculs.
Exemple 1
Soit un courant de 5A circulant dans un enroulement de transformateur
dont le courant nominal vaut 8A. Ainsi, si on choisit comme valeur de
base le courant nominal, on obtient que le courant qui circule vaut :
5A
8A
= 0,625 p.u. ou encore 62,5%.
De cette façon la valeur de courant de 0,625 p.u. ou 62,5% est
beaucoup plus significative que 5A : elle spécifie la proportion du
courant nominal qui circule dans l’enroulement.
D’un autre coté, si on choisit comme valeur de base un courant de 10A,
la valeur réduite du courant vaut :
5A
10A
= 0,5 p.u. ou encore 50%
Ce choix permet d’obtenir une valeur réduite avec le moins de chiffres
significatifs.
On considère généralement une valeur de base autre qu’une valeur
nominale lorsqu’on considère plusieurs appareils ayant des valeurs
nominales différentes. On choisit dans ce cas une valeur arbitraire
commune à tous les appareils et qui donne des grandeurs réduites
ayant le moins de chiffres significatifs possible.
Exemple 2
Soit des appareils avec des puissances de 20kVA, 30kVA et 50kVA.
Si on choisit 30kVA comme puissance de base, on obtient :
Par contre, si on choisit 10kVA comme base puissance :
2. Calcul avec les grandeurs réduites
Le calcul avec les grandeurs réduites s’effectue de la même
façon qu’avec les grandeurs ordinaires ou physiques.
Exemple 3
Soit I = 1,2 p.u. L(-30°) et V = 0,9 p.u. L(0°).
S = V I* = 0,9x1,2 L(+30°) = 1,08 p.u. L(+30°)
S = 0,9353 + j0,54 p.u.
Remarque :
1. S = 90% x120% L(30°) = 108% L(30°) et non 10800% L(30°)
2. Une fois tous les calculs avec les grandeurs réduites
terminées, on peut obtenir les grandeurs ordinaires en
considérant les valeurs de bases choisies au départ
Exemple 4
S = 0,9353 + j0,54 p.u.
Si la puissance de base vaut 100 VA 100 VA vaut 1,0 p.u.
S = (0,9353 + j0,54)x100VA
=(93,53 + j54) VA
d’où : P = 93.53 W et Q = 54 VAR.
3.Choix des valeurs des bases dans un réseau
Si on considère les puissances, les tensions, les courants et les
impédances d’un réseau 1~ ou 3 ~, quatre valeurs de base
peuvent être définies, soit :
 une puissance de base (apparente)
 une tension de base
 un courant de base
 une impédance (ou admittance) de base
Parmi ces quatre valeurs de base, seulement deux sont
indépendantes. En effet, si on en choisit deux, les deux autres
peuvent être déduites. Habituellement, on choisit la puissance et la
tension comme valeurs de base. Par conséquent :
C’est-à-dire, si on choisit (Sbase et Vbase) :
Important
Toutes les valeurs de base correspondent à des valeurs par phase.
Cependant, il est à noter que dans le cas d’un réseau 3~ où on
spécifie généralement la tension de ligne et la puissance 3~, alors
on a que :
ceci revient à considérer une tension de ligne de base égale à √3 fois la
tension de base
ceci revient à considérer une puissance en 3~ de base égale à 3 fois la
puissance de base.
Exemple 5
Soit une puissance 3~ de base de 30MVA et une tension de ligne de
base de 120kV.
Si on considère une puissance 3~ de 18MW et une tension de ligne
de 108kV à convertir :
On peut donc considérer directement les puissances 3~ et les
tensions de ligne (on laisse tomber la √3 et le 3).
On peut également déterminer le courant de base et l’impédance de
base à partir d’une puissance de base 3~ et d’une tension de ligne
de base :
4. Changement de base
Dans un réseau, il arrive que des impédances soient exprimées en %
ou en p.u. sur des tensions de base et/ou des puissances de base
différentes. Par exemple, l’impédance en % de deux transformateurs
peuvent référer à des puissances nominales différentes.
Il faut, avant d’effectuer des calculs, ramener toutes les impédances
exprimées en % ou en p.u. sur des valeurs de base (tension et
puissance) communes.
Il faut également exprimer en % ou en p.u. sur les valeurs de base
communes certaines impédances exprimées en ohms comme les
lignes par exemple.
De sorte que, si on considère une impédance exprimée en ohms Z(Ω)
et une certaine puissance de base (3~) S3~ ainsi qu’une certaine
tension (de ligne) de base VL, la valeur de l’impédance de base sera :
Maintenant, si on considère une autre puissance de base S’ 3~ et une
autre tension de base V’L, on aura alors :
par conséquent, on peut relier Z’ (en p.u.) en fonction à Z(en p.u.) :
Exemple 6
Alternateur Transformateur Ligne de transport
20MVA 25MVA longueur = 50km
13kV 12/66kV 66kV
X = 0.65p.u. X = 7.5% X = 0.67Ω/km
Exprimer les réactances en p.u. en choisissant comme base commune
Sbase = 25MVA et Vbase = 66kV.
Etant donné le choix de 66kV, on doit tenir compte du rapport de
transformation du transformateur pour le calcul de la réactance en
p.u. de l’alternateur :
même si l’alternateur a une tension nominale de 13kV.
Avantages d’un système p.u. : Système polyphasé équilibré,
simplicité de calcul (pour un système 3~ équilibré plus de √3), plus
de rapport de transformation pour les transformateurs.
Plus de Δ ou Y pour les charges.
Exemple 7
Dans le circuit de la figure ci-dessous, une charge ayant une
impédance de 39 + j26 est branchée à une source de 220V à
travers une ligne d’impédance 1 + j8.
1. Calculer le courant IL dans la charge et la tension VL aux
bornes de la charge.
2. Calculer la puissance active et réactive consommée par la
charge.
3. Répéter les calculs des questions 1 et 2 en utilisant le système
unitaire, avec Vbase = 220V et Sbase = 1500VA. (Effectuer les
calculs en p.u.)
4. Comparer les réponses en p.u. obtenues.
1. Puisque la ligne et la charge sont en série, le courant dans la
charge est tout simplement la tension de source divisée par
l’impédance totale.
La tension dans la charge est :
2. La puissance active et réactive sont obtenues facilement :
Donc P = 685W et Q = 457VAR.
3. Vbase = 220V et Sbase = 1500VA. Donc :
On convertit les quantités au système unitaire (p.u.) :
Donc :
4. Pour comparer, on multiplie les valeurs en p.u. par les bases
équivalentes :
Les valeurs sont les mêmes, à part quelques erreurs d’arrondissements.

Contenu connexe

Tendances

Polycopié Electronique de puissance avec Matlab Simulink.pdf
Polycopié Electronique de puissance avec Matlab Simulink.pdfPolycopié Electronique de puissance avec Matlab Simulink.pdf
Polycopié Electronique de puissance avec Matlab Simulink.pdfYoussefOumhella
 
Appareillage de Protection
Appareillage de ProtectionAppareillage de Protection
Appareillage de ProtectionYuuki Yukino
 
Présentation Eolienne.pptx
Présentation Eolienne.pptxPrésentation Eolienne.pptx
Présentation Eolienne.pptxFLORIAN264869
 
Exercices corrigés-sur-convertisseurs-statiques-2-bac-science-d ingénieur
Exercices corrigés-sur-convertisseurs-statiques-2-bac-science-d ingénieurExercices corrigés-sur-convertisseurs-statiques-2-bac-science-d ingénieur
Exercices corrigés-sur-convertisseurs-statiques-2-bac-science-d ingénieurzahir99
 
Rapport de stage centrale de production d'électricité.
Rapport de stage centrale de production d'électricité.Rapport de stage centrale de production d'électricité.
Rapport de stage centrale de production d'électricité.Mohamedhassanmohamed10
 
Les installation electriques
Les installation electriquesLes installation electriques
Les installation electriquesBen Hichem
 
365263333 pompe-hydraulique
365263333 pompe-hydraulique365263333 pompe-hydraulique
365263333 pompe-hydrauliquenopec
 
Etude, dimensionnement et câblage d’une armoire électrique dédiée à la comman...
Etude, dimensionnement et câblage d’une armoire électrique dédiée à la comman...Etude, dimensionnement et câblage d’une armoire électrique dédiée à la comman...
Etude, dimensionnement et câblage d’une armoire électrique dédiée à la comman...Oussama Chkir
 
Transfer de chaleur exercice corriger
Transfer de chaleur exercice corriger Transfer de chaleur exercice corriger
Transfer de chaleur exercice corriger ChennoufHalim
 
jihen steg 2.docx
jihen steg 2.docxjihen steg 2.docx
jihen steg 2.docxRafikCherni
 
47811458 exercices-systemes-echantillonnes
47811458 exercices-systemes-echantillonnes47811458 exercices-systemes-echantillonnes
47811458 exercices-systemes-echantillonnesTRIKI BILEL
 
Distribution et transport.ppt
Distribution et transport.pptDistribution et transport.ppt
Distribution et transport.pptChaabaneBOUALI2
 
Rapport du stage (projet fin d'étude)
Rapport du stage (projet fin d'étude)Rapport du stage (projet fin d'étude)
Rapport du stage (projet fin d'étude)RIDAADARDAK1
 
Electrotechnique : Exercices corrigés
Electrotechnique : Exercices corrigésElectrotechnique : Exercices corrigés
Electrotechnique : Exercices corrigésRAMZI EL IDRISSI
 
Ppt ines f
Ppt ines fPpt ines f
Ppt ines fInès IG
 
Rapport de SAE Douala 2016
Rapport de SAE Douala 2016Rapport de SAE Douala 2016
Rapport de SAE Douala 2016Alioum Serouis
 
Cours electricite : le moteur asynchrone triphase
Cours electricite : le moteur asynchrone triphaseCours electricite : le moteur asynchrone triphase
Cours electricite : le moteur asynchrone triphasemorin moli
 

Tendances (20)

Polycopié Electronique de puissance avec Matlab Simulink.pdf
Polycopié Electronique de puissance avec Matlab Simulink.pdfPolycopié Electronique de puissance avec Matlab Simulink.pdf
Polycopié Electronique de puissance avec Matlab Simulink.pdf
 
Appareillage de Protection
Appareillage de ProtectionAppareillage de Protection
Appareillage de Protection
 
Electricité
ElectricitéElectricité
Electricité
 
Présentation Eolienne.pptx
Présentation Eolienne.pptxPrésentation Eolienne.pptx
Présentation Eolienne.pptx
 
La commande numerique
La commande numeriqueLa commande numerique
La commande numerique
 
Exercices corrigés-sur-convertisseurs-statiques-2-bac-science-d ingénieur
Exercices corrigés-sur-convertisseurs-statiques-2-bac-science-d ingénieurExercices corrigés-sur-convertisseurs-statiques-2-bac-science-d ingénieur
Exercices corrigés-sur-convertisseurs-statiques-2-bac-science-d ingénieur
 
Rapport de stage centrale de production d'électricité.
Rapport de stage centrale de production d'électricité.Rapport de stage centrale de production d'électricité.
Rapport de stage centrale de production d'électricité.
 
Les installation electriques
Les installation electriquesLes installation electriques
Les installation electriques
 
365263333 pompe-hydraulique
365263333 pompe-hydraulique365263333 pompe-hydraulique
365263333 pompe-hydraulique
 
Etude, dimensionnement et câblage d’une armoire électrique dédiée à la comman...
Etude, dimensionnement et câblage d’une armoire électrique dédiée à la comman...Etude, dimensionnement et câblage d’une armoire électrique dédiée à la comman...
Etude, dimensionnement et câblage d’une armoire électrique dédiée à la comman...
 
Transfer de chaleur exercice corriger
Transfer de chaleur exercice corriger Transfer de chaleur exercice corriger
Transfer de chaleur exercice corriger
 
jihen steg 2.docx
jihen steg 2.docxjihen steg 2.docx
jihen steg 2.docx
 
47811458 exercices-systemes-echantillonnes
47811458 exercices-systemes-echantillonnes47811458 exercices-systemes-echantillonnes
47811458 exercices-systemes-echantillonnes
 
Distribution et transport.ppt
Distribution et transport.pptDistribution et transport.ppt
Distribution et transport.ppt
 
Rapport du stage (projet fin d'étude)
Rapport du stage (projet fin d'étude)Rapport du stage (projet fin d'étude)
Rapport du stage (projet fin d'étude)
 
Electrotechnique : Exercices corrigés
Electrotechnique : Exercices corrigésElectrotechnique : Exercices corrigés
Electrotechnique : Exercices corrigés
 
Ppt ines f
Ppt ines fPpt ines f
Ppt ines f
 
Cours du réseau électrique
Cours du réseau électriqueCours du réseau électrique
Cours du réseau électrique
 
Rapport de SAE Douala 2016
Rapport de SAE Douala 2016Rapport de SAE Douala 2016
Rapport de SAE Douala 2016
 
Cours electricite : le moteur asynchrone triphase
Cours electricite : le moteur asynchrone triphaseCours electricite : le moteur asynchrone triphase
Cours electricite : le moteur asynchrone triphase
 

Similaire à Ch5 systeme unitaire

ONDULEUR_SOLAIRE.pptx
ONDULEUR_SOLAIRE.pptxONDULEUR_SOLAIRE.pptx
ONDULEUR_SOLAIRE.pptxAPLOGAN
 
guide_technique-compensation.pdf
guide_technique-compensation.pdfguide_technique-compensation.pdf
guide_technique-compensation.pdfNeye Manny
 
Télécharger Exercices corrigés sur le gradateur triphasé
Télécharger Exercices corrigés sur le gradateur triphaséTélécharger Exercices corrigés sur le gradateur triphasé
Télécharger Exercices corrigés sur le gradateur triphasémorin moli
 
Exercices corrigés sur le gradateur triphasé
 Exercices corrigés sur le gradateur triphasé Exercices corrigés sur le gradateur triphasé
Exercices corrigés sur le gradateur triphasémorin moli
 
Matlab simulink partie 2
Matlab simulink partie 2Matlab simulink partie 2
Matlab simulink partie 2babaoui mohamed
 
Exercices corriges en electricite triphase
Exercices corriges en electricite triphaseExercices corriges en electricite triphase
Exercices corriges en electricite triphasemorin moli
 
Lois fondamentales electricite
Lois fondamentales electriciteLois fondamentales electricite
Lois fondamentales electriciteN NASRI
 
Circuits électriques-en-courant-constant-exercices-cor-01
Circuits électriques-en-courant-constant-exercices-cor-01Circuits électriques-en-courant-constant-exercices-cor-01
Circuits électriques-en-courant-constant-exercices-cor-01SAHB Radouan
 
Chapitre 4- Transformers-14.pdf
Chapitre  4- Transformers-14.pdfChapitre  4- Transformers-14.pdf
Chapitre 4- Transformers-14.pdfMOUADCHOUITAR1
 
Rapport tp matlab babaoui arrakiz
Rapport tp matlab babaoui arrakizRapport tp matlab babaoui arrakiz
Rapport tp matlab babaoui arrakizbabaoui mohamed
 
Livre d électrotechnique www.cours-online.com
Livre d électrotechnique www.cours-online.comLivre d électrotechnique www.cours-online.com
Livre d électrotechnique www.cours-online.commorin moli
 
electronique de puissance
electronique de puissanceelectronique de puissance
electronique de puissanceSamiMazouz3
 
dimensionnement pv - Energies Renouvelables
dimensionnement pv - Energies Renouvelablesdimensionnement pv - Energies Renouvelables
dimensionnement pv - Energies RenouvelablesMounsif Merrouni
 
17281795 commande-d-une-machine-a-courant-continu-a-vitesse-variable
17281795 commande-d-une-machine-a-courant-continu-a-vitesse-variable17281795 commande-d-une-machine-a-courant-continu-a-vitesse-variable
17281795 commande-d-une-machine-a-courant-continu-a-vitesse-variableMayssa Rjaibia
 
Corrigé de l’examen de passage à la 2 ème année 2006 TS ESA Théorique
Corrigé de l’examen de passage à la 2 ème année 2006 TS ESA ThéoriqueCorrigé de l’examen de passage à la 2 ème année 2006 TS ESA Théorique
Corrigé de l’examen de passage à la 2 ème année 2006 TS ESA ThéoriqueRAMZI EL IDRISSI
 
Aricle_Revue3EI_back_to_back_final_juillet_2015
Aricle_Revue3EI_back_to_back_final_juillet_2015Aricle_Revue3EI_back_to_back_final_juillet_2015
Aricle_Revue3EI_back_to_back_final_juillet_2015Abdallah Darkawi
 

Similaire à Ch5 systeme unitaire (20)

ONDULEUR_SOLAIRE.pptx
ONDULEUR_SOLAIRE.pptxONDULEUR_SOLAIRE.pptx
ONDULEUR_SOLAIRE.pptx
 
Redresseurs
RedresseursRedresseurs
Redresseurs
 
guide_technique-compensation.pdf
guide_technique-compensation.pdfguide_technique-compensation.pdf
guide_technique-compensation.pdf
 
Télécharger Exercices corrigés sur le gradateur triphasé
Télécharger Exercices corrigés sur le gradateur triphaséTélécharger Exercices corrigés sur le gradateur triphasé
Télécharger Exercices corrigés sur le gradateur triphasé
 
Exercices corrigés sur le gradateur triphasé
 Exercices corrigés sur le gradateur triphasé Exercices corrigés sur le gradateur triphasé
Exercices corrigés sur le gradateur triphasé
 
Matlab simulink partie 2
Matlab simulink partie 2Matlab simulink partie 2
Matlab simulink partie 2
 
Exercices corriges en electricite triphase
Exercices corriges en electricite triphaseExercices corriges en electricite triphase
Exercices corriges en electricite triphase
 
Lois fondamentales electricite
Lois fondamentales electriciteLois fondamentales electricite
Lois fondamentales electricite
 
Circuits électriques-en-courant-constant-exercices-cor-01
Circuits électriques-en-courant-constant-exercices-cor-01Circuits électriques-en-courant-constant-exercices-cor-01
Circuits électriques-en-courant-constant-exercices-cor-01
 
Gene asynchrone
Gene asynchroneGene asynchrone
Gene asynchrone
 
Chapitre 4- Transformers-14.pdf
Chapitre  4- Transformers-14.pdfChapitre  4- Transformers-14.pdf
Chapitre 4- Transformers-14.pdf
 
Impulsionnel
ImpulsionnelImpulsionnel
Impulsionnel
 
Rapport tp matlab babaoui arrakiz
Rapport tp matlab babaoui arrakizRapport tp matlab babaoui arrakiz
Rapport tp matlab babaoui arrakiz
 
Livre d électrotechnique www.cours-online.com
Livre d électrotechnique www.cours-online.comLivre d électrotechnique www.cours-online.com
Livre d électrotechnique www.cours-online.com
 
electronique de puissance
electronique de puissanceelectronique de puissance
electronique de puissance
 
Td triphasé
Td triphaséTd triphasé
Td triphasé
 
dimensionnement pv - Energies Renouvelables
dimensionnement pv - Energies Renouvelablesdimensionnement pv - Energies Renouvelables
dimensionnement pv - Energies Renouvelables
 
17281795 commande-d-une-machine-a-courant-continu-a-vitesse-variable
17281795 commande-d-une-machine-a-courant-continu-a-vitesse-variable17281795 commande-d-une-machine-a-courant-continu-a-vitesse-variable
17281795 commande-d-une-machine-a-courant-continu-a-vitesse-variable
 
Corrigé de l’examen de passage à la 2 ème année 2006 TS ESA Théorique
Corrigé de l’examen de passage à la 2 ème année 2006 TS ESA ThéoriqueCorrigé de l’examen de passage à la 2 ème année 2006 TS ESA Théorique
Corrigé de l’examen de passage à la 2 ème année 2006 TS ESA Théorique
 
Aricle_Revue3EI_back_to_back_final_juillet_2015
Aricle_Revue3EI_back_to_back_final_juillet_2015Aricle_Revue3EI_back_to_back_final_juillet_2015
Aricle_Revue3EI_back_to_back_final_juillet_2015
 

Plus de OUAJJI Hassan

Plus de OUAJJI Hassan (17)

Mcc geii 2
Mcc geii 2Mcc geii 2
Mcc geii 2
 
Mas3 ph
Mas3 phMas3 ph
Mas3 ph
 
Transformateurs
TransformateursTransformateurs
Transformateurs
 
Mas3
Mas3Mas3
Mas3
 
Machines synchrones 3 ph
Machines synchrones 3 phMachines synchrones 3 ph
Machines synchrones 3 ph
 
Mas3 circuit équivalent
Mas3 circuit équivalentMas3 circuit équivalent
Mas3 circuit équivalent
 
Chapitre 3 mli mcc
Chapitre 3 mli mccChapitre 3 mli mcc
Chapitre 3 mli mcc
 
Chapitre 1 electrotech mli
Chapitre 1 electrotech mliChapitre 1 electrotech mli
Chapitre 1 electrotech mli
 
Chapitre 2 electrotech mli
Chapitre 2 electrotech mliChapitre 2 electrotech mli
Chapitre 2 electrotech mli
 
Ch3 cm et transf
Ch3 cm et transfCh3 cm et transf
Ch3 cm et transf
 
Ch2 systeme triphase equilibre
Ch2 systeme triphase equilibreCh2 systeme triphase equilibre
Ch2 systeme triphase equilibre
 
Ch1 rappels elt
Ch1 rappels eltCh1 rappels elt
Ch1 rappels elt
 
Les harmoniques
Les harmoniquesLes harmoniques
Les harmoniques
 
Alternareur triphase
Alternareur triphaseAlternareur triphase
Alternareur triphase
 
Electrotechnique
ElectrotechniqueElectrotechnique
Electrotechnique
 
Electricité II
Electricité IIElectricité II
Electricité II
 
Électricité II
Électricité IIÉlectricité II
Électricité II
 

Dernier

Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneChana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneTxaruka
 
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècleAux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècleAmar LAKEL, PhD
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24BenotGeorges3
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx   Film     françaisPas de vagues.  pptx   Film     français
Pas de vagues. pptx Film françaisTxaruka
 
Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-
Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-
Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-Majida Antonios, M.Ed.
 
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdfBibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdfAtelier Canopé 37 - Tours
 
L'Unité de Spiritualité Eudiste se joint à toute l'Église Universelle et en p...
L'Unité de Spiritualité Eudiste se joint à toute l'Église Universelle et en p...L'Unité de Spiritualité Eudiste se joint à toute l'Église Universelle et en p...
L'Unité de Spiritualité Eudiste se joint à toute l'Église Universelle et en p...Unidad de Espiritualidad Eudista
 
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdfBibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdfAtelier Canopé 37 - Tours
 
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avrilCalendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avrilfrizzole
 
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfLa Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfbdp12
 
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxPrésentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxJCAC
 
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Atelier Canopé 37 - Tours
 

Dernier (13)

Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneChana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
 
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècleAux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx   Film     françaisPas de vagues.  pptx   Film     français
Pas de vagues. pptx Film français
 
Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-
Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-
Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-
 
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdfBibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
 
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
 
L'Unité de Spiritualité Eudiste se joint à toute l'Église Universelle et en p...
L'Unité de Spiritualité Eudiste se joint à toute l'Église Universelle et en p...L'Unité de Spiritualité Eudiste se joint à toute l'Église Universelle et en p...
L'Unité de Spiritualité Eudiste se joint à toute l'Église Universelle et en p...
 
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdfBibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
 
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avrilCalendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avril
 
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfLa Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
 
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxPrésentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
 
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
 

Ch5 systeme unitaire

  • 2. 1. Introduction Le système unitaire permet l’utilisation de grandeurs réduites en système par unité (p.u.) ou en pourcentage (%) dans les réseaux de puissance. L’utilisation des grandeurs réduites permet : – de simplifier les problèmes (Δ, Y, √3) – de nous informer davantage (Vnominale, Inom , Pnom , etc) Définition On obtient une grandeur réduite en référant une grandeur à une autre de même dimension. La valeur de référence ou de base peut correspondre à la valeur nominale d’un appareil ou à une valeur choisie arbitrairement qui minimise les calculs.
  • 3. Exemple 1 Soit un courant de 5A circulant dans un enroulement de transformateur dont le courant nominal vaut 8A. Ainsi, si on choisit comme valeur de base le courant nominal, on obtient que le courant qui circule vaut : 5A 8A = 0,625 p.u. ou encore 62,5%. De cette façon la valeur de courant de 0,625 p.u. ou 62,5% est beaucoup plus significative que 5A : elle spécifie la proportion du courant nominal qui circule dans l’enroulement. D’un autre coté, si on choisit comme valeur de base un courant de 10A, la valeur réduite du courant vaut : 5A 10A = 0,5 p.u. ou encore 50%
  • 4. Ce choix permet d’obtenir une valeur réduite avec le moins de chiffres significatifs. On considère généralement une valeur de base autre qu’une valeur nominale lorsqu’on considère plusieurs appareils ayant des valeurs nominales différentes. On choisit dans ce cas une valeur arbitraire commune à tous les appareils et qui donne des grandeurs réduites ayant le moins de chiffres significatifs possible. Exemple 2 Soit des appareils avec des puissances de 20kVA, 30kVA et 50kVA. Si on choisit 30kVA comme puissance de base, on obtient : Par contre, si on choisit 10kVA comme base puissance :
  • 5. 2. Calcul avec les grandeurs réduites Le calcul avec les grandeurs réduites s’effectue de la même façon qu’avec les grandeurs ordinaires ou physiques. Exemple 3 Soit I = 1,2 p.u. L(-30°) et V = 0,9 p.u. L(0°). S = V I* = 0,9x1,2 L(+30°) = 1,08 p.u. L(+30°) S = 0,9353 + j0,54 p.u. Remarque : 1. S = 90% x120% L(30°) = 108% L(30°) et non 10800% L(30°) 2. Une fois tous les calculs avec les grandeurs réduites terminées, on peut obtenir les grandeurs ordinaires en considérant les valeurs de bases choisies au départ
  • 6. Exemple 4 S = 0,9353 + j0,54 p.u. Si la puissance de base vaut 100 VA 100 VA vaut 1,0 p.u. S = (0,9353 + j0,54)x100VA =(93,53 + j54) VA d’où : P = 93.53 W et Q = 54 VAR.
  • 7. 3.Choix des valeurs des bases dans un réseau Si on considère les puissances, les tensions, les courants et les impédances d’un réseau 1~ ou 3 ~, quatre valeurs de base peuvent être définies, soit :  une puissance de base (apparente)  une tension de base  un courant de base  une impédance (ou admittance) de base Parmi ces quatre valeurs de base, seulement deux sont indépendantes. En effet, si on en choisit deux, les deux autres peuvent être déduites. Habituellement, on choisit la puissance et la tension comme valeurs de base. Par conséquent :
  • 8. C’est-à-dire, si on choisit (Sbase et Vbase) : Important Toutes les valeurs de base correspondent à des valeurs par phase. Cependant, il est à noter que dans le cas d’un réseau 3~ où on spécifie généralement la tension de ligne et la puissance 3~, alors on a que : ceci revient à considérer une tension de ligne de base égale à √3 fois la tension de base ceci revient à considérer une puissance en 3~ de base égale à 3 fois la puissance de base.
  • 9. Exemple 5 Soit une puissance 3~ de base de 30MVA et une tension de ligne de base de 120kV. Si on considère une puissance 3~ de 18MW et une tension de ligne de 108kV à convertir : On peut donc considérer directement les puissances 3~ et les tensions de ligne (on laisse tomber la √3 et le 3).
  • 10. On peut également déterminer le courant de base et l’impédance de base à partir d’une puissance de base 3~ et d’une tension de ligne de base :
  • 11. 4. Changement de base Dans un réseau, il arrive que des impédances soient exprimées en % ou en p.u. sur des tensions de base et/ou des puissances de base différentes. Par exemple, l’impédance en % de deux transformateurs peuvent référer à des puissances nominales différentes. Il faut, avant d’effectuer des calculs, ramener toutes les impédances exprimées en % ou en p.u. sur des valeurs de base (tension et puissance) communes. Il faut également exprimer en % ou en p.u. sur les valeurs de base communes certaines impédances exprimées en ohms comme les lignes par exemple. De sorte que, si on considère une impédance exprimée en ohms Z(Ω) et une certaine puissance de base (3~) S3~ ainsi qu’une certaine tension (de ligne) de base VL, la valeur de l’impédance de base sera :
  • 12. Maintenant, si on considère une autre puissance de base S’ 3~ et une autre tension de base V’L, on aura alors : par conséquent, on peut relier Z’ (en p.u.) en fonction à Z(en p.u.) :
  • 13. Exemple 6 Alternateur Transformateur Ligne de transport 20MVA 25MVA longueur = 50km 13kV 12/66kV 66kV X = 0.65p.u. X = 7.5% X = 0.67Ω/km Exprimer les réactances en p.u. en choisissant comme base commune Sbase = 25MVA et Vbase = 66kV.
  • 14. Etant donné le choix de 66kV, on doit tenir compte du rapport de transformation du transformateur pour le calcul de la réactance en p.u. de l’alternateur : même si l’alternateur a une tension nominale de 13kV. Avantages d’un système p.u. : Système polyphasé équilibré, simplicité de calcul (pour un système 3~ équilibré plus de √3), plus de rapport de transformation pour les transformateurs. Plus de Δ ou Y pour les charges.
  • 15. Exemple 7 Dans le circuit de la figure ci-dessous, une charge ayant une impédance de 39 + j26 est branchée à une source de 220V à travers une ligne d’impédance 1 + j8. 1. Calculer le courant IL dans la charge et la tension VL aux bornes de la charge. 2. Calculer la puissance active et réactive consommée par la charge. 3. Répéter les calculs des questions 1 et 2 en utilisant le système unitaire, avec Vbase = 220V et Sbase = 1500VA. (Effectuer les calculs en p.u.) 4. Comparer les réponses en p.u. obtenues.
  • 16. 1. Puisque la ligne et la charge sont en série, le courant dans la charge est tout simplement la tension de source divisée par l’impédance totale. La tension dans la charge est : 2. La puissance active et réactive sont obtenues facilement : Donc P = 685W et Q = 457VAR. 3. Vbase = 220V et Sbase = 1500VA. Donc :
  • 17. On convertit les quantités au système unitaire (p.u.) : Donc : 4. Pour comparer, on multiplie les valeurs en p.u. par les bases équivalentes : Les valeurs sont les mêmes, à part quelques erreurs d’arrondissements.