SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  34
CHAPITRE 1
MAGNETISME
1- RAPPELS
FONDAMENTAUX
 Les aimants existent à l’état
naturel mais on peut aussi
communiquer cette propriété de
magnétisme à certains corps
composés essentiellement de Fer,
Nickel, Cobalt … qu’on appelle
aimants artificiels.
 Un aimant est constitué d’un
pôle Nord et un pôle Sud.
Deux pôles de types contraires
(N-S) s’attirent alors que deux
pôles de même type (N-N ou S-S)
se repoussent.
 Dans l’espace entourant les pôles
d’un aimant existe un champ
magnétique composé de lignes de flux
ou lignes de force.
Les lignes de force forment des
boucles qui partent du pôle Nord et
entrent dans le pôle Sud.
L’ensemble de ces lignes constituent :
le spectre magnétique
 La somme des lignes de force
traversant une surface donnée
constitue le flux magnétique.
L’unité SI du flux est le Weber (Wb).
La densité du flux magnétique en un
point donné mesure l’intensité du
champ magnétique en ce point.
L’unité du champ est le Tesla (T) :
1T = 1Wb /m2.
 Certains matériaux ferromagnétiques
comme le Fer doux sont perméables
aux lignes de flux.
Cette propriété de canaliser les lignes
de champ s’explique par la théorie des
domaines : Chaque domaine constitue
un petit aimant s’orientant dans le sens
des lignes de force créées par le
champ extérieur et augmente ainsi la
densité du flux à l’intérieur du corps
ferromagnétique.
 Si on supprime le champ extérieur,
le corps ferromagnétique conserve
une certaine aimantation
rémanente ou champ rémanent :
c’est ce qui distingue les aimants
permanents.
Spectre magnétique d’un aimant droit
Flux magnétique
Théorie des domaines
2- PRINCIPES
DE
L’ELECROMAGNETISME
1er Principe :
création d’un champ
par un courant
Tout conducteur parcouru
par un courant s’entoure
d’un champ magnétique.
Les lignes de force suivent
des cercles concentriques
autour du conducteur.
Pour un courant donné, l’intensité
du champ magnétique à une
distance donnée du centre du fil
peut être calculée par une
formule simple : (loi de Biot et Savart)
De la même façon, une spire et plus
généralement une bobine parcourue par un
courant, est traversée par un flux magnétique
dont les lignes de force sortent par une
extrémité constituant le pôle Nord et rentrent
par l’autre extrémité constituant le pôle Sud.
Le produit NI (nombre de spire x courant) est
appelé : la force magnétomotrice développée
par la bobine.
Une bobine parcourue par un courant produit
donc un champ magnétique tout comme un
aimant permanent.
Cette propriété est mise à profit dans les
électro-aimants constitués d’une bobine
enroulée autour d’un noyau de fer doux.
Sa perméabilité élevée permet d’amplifier
des milliers de fois le champ magnétique
créé par la bobine.
On les retrouve dans les pôles des
machines électriques, les disjoncteurs, les
relais et les sonneries.
Exemples d’application du 1er principe
Bfil = μ0I/2πd Bsol. = μ0nI (n=N/L) Bsp. = μ0I/2R
2ème Principe :
forces
électromagnétiques
Un conducteur parcouru par un
courant et placé dans un champ
magnétique est soumis à une force
électromagnétique : cette force, qui
peut être calculée par une formule
simple, dépend du courant, de
l’intensité du champ, de la longueur
et de l’orientation du conducteur par
rapport aux lignes de champ.
(force de Laplace)dF = I dl Ʌ B
Comme un conducteur parcouru
par un courant crée aussi son
propre champ magnétique, il en
découle que des conducteurs
voisins sont soumis à des forces
d’attraction ou de répulsion qui
dépendent des sens des
courants.
Ces forces électromagnétiques
trouvent de nombreuses applications
dont la plus importante en
électrotechnique est le moteur
électrique.
Elles peuvent aussi avoir tendance à
déformer des circuits parcourus par
des courants intenses (Exemple :
haut parleur électromagnétique).
Deux applications du 2ème principe
F = ILᴧB
3ème principe :
tension induite dans
un conducteur
C’est la loi de l’induction
électromagnétique de Faraday. Selon
ce principe une tension est induite dans
un conducteur en mouvement dans un
champ magnétique ou plus
généralement, lorsque le conducteur
« coupe » les lignes de champ.
Cette tension dépend seulement du
taux de changement ΔØ/Δt du flux
balayé par le conducteur.
La loi de l’induction de Faraday
est à l’origine des machines
tournantes générant de
l’électricité :
- Génératrices à courant continu,
- Alternateurs générant une
tension alternative.
Exemples d’application du 3ème principe
e = - dφ/dt
4ème Principe :
l’utilisation de la loi
précédente dans sa
forme la plus générale
Une tension est induite à
l’intérieur d’une boucle par un
flux qui varie avec le temps.
Cette tension est proportionnelle
au taux de variation ΔØ/Δt du
flux dans la boucle.
Pour une bobine la tension est
multipliée par le nombre de
spires.
La loi de Lenz permet de trouver la
polarité de la tension induite.
D’après cette loi, la polarité est telle
qu’un courant imaginaire sortant de
la borne + de la boucle (ou de la
bobine) crée un flux qui s’oppose à
la variation du flux imposé.
Cette loi s’applique même si la
boucle porte déjà un courant.
Exemple d’application
Une bobine comprenant 2000 spires est
traversée par un flux de 5 mWb provenant
d’un aimant permanent. L’aimant est
ensuite éloigné de la bobine en 1/10 de
seconde et le flux à l’intérieure de la
bobine baisse à 2 mWb.
Quelle est la valeur moyenne de la f.e.m.
induite E ?
Quelle est sa polarité ?
3. THEOREME
D’AMPERE
Considérons un contour fermé (C) orienté. Le sens de la normale n à la
surface qui s’appuie sur le contour est donné par la règle de la main
droite :
Par définition, la circulation C du champ magnétique B le long du
contour fermé (C) est : C = Σ(C) B.dℓ = ∫(C) B.dℓ
Théorème d’Ampère :
La circulation du champ magnétique le long d’un contour fermé est égale
à la somme des intensités algébriques des courants enlacés, multipliée
par μ0 : C = μ0 Σj Ij les courants étant comptés positivement s’ils ont même
sens que la normale n.
En toute rigueur, le théorème d’Ampère n’est valable que dans le vide. On
peut cependant l’appliquer dans l’air.
Pour la figure ci-dessus : C = μ0 Σj Ij = μ0 (– I1 – I2 + I3)
Application :
Dans les circuits filiformes possédant des symétries géométriques, le
théorème d’Ampère permet de calculer très rapidement l’intensité du
champ magnétique (à condition de choisir judicieusement le contour
fermé …).
Par exemple, reprenons le conducteur rectiligne infiniment long :
On choisit un contour fermé s’appuyant sur une ligne de champ.
La circulation du champ magnétique B le long du contour fermé est
donc :
Appliquons le théorème d’Ampère :
Il est clair que les calculs sont beaucoup plus simples qu’avec la
formule de Biot et Savart …

Contenu connexe

Tendances

Électricité et électronique chapitre 2
Électricité et électronique chapitre 2Électricité et électronique chapitre 2
Électricité et électronique chapitre 2
jean
 
Éectricité et électronique chapitre 1
Éectricité et électronique chapitre 1Éectricité et électronique chapitre 1
Éectricité et électronique chapitre 1
jean
 

Tendances (20)

MagnetoSTatique complet
MagnetoSTatique completMagnetoSTatique complet
MagnetoSTatique complet
 
Cours electrostatique
Cours electrostatiqueCours electrostatique
Cours electrostatique
 
Em11 histoire
Em11 histoireEm11 histoire
Em11 histoire
 
Electrocinétique class prépas
Electrocinétique class prépasElectrocinétique class prépas
Electrocinétique class prépas
 
Électricité et électronique chapitre 2
Électricité et électronique chapitre 2Électricité et électronique chapitre 2
Électricité et électronique chapitre 2
 
Cours elec
Cours elecCours elec
Cours elec
 
Cours master phys sc chap 1 2015
Cours master phys sc chap 1 2015Cours master phys sc chap 1 2015
Cours master phys sc chap 1 2015
 
Cours master phys sc chap 2 2015
Cours master phys sc chap 2 2015Cours master phys sc chap 2 2015
Cours master phys sc chap 2 2015
 
Ch3 cm et transf
Ch3 cm et transfCh3 cm et transf
Ch3 cm et transf
 
Magnétosta cp 2 2017
Magnétosta cp 2 2017 Magnétosta cp 2 2017
Magnétosta cp 2 2017
 
Les fondamentaux de l'électricité
Les fondamentaux de l'électricité Les fondamentaux de l'électricité
Les fondamentaux de l'électricité
 
1 1
1 11 1
1 1
 
Electrocinetique
ElectrocinetiqueElectrocinetique
Electrocinetique
 
شرح مفصل حول Schémas électriques
 شرح مفصل حول Schémas électriques شرح مفصل حول Schémas électriques
شرح مفصل حول Schémas électriques
 
Éectricité et électronique chapitre 1
Éectricité et électronique chapitre 1Éectricité et électronique chapitre 1
Éectricité et électronique chapitre 1
 
Cours master phys sc chap 4 2015
Cours master phys sc chap 4 2015Cours master phys sc chap 4 2015
Cours master phys sc chap 4 2015
 
Cours master phys sc chap 3 2015
Cours master phys sc chap 3 2015Cours master phys sc chap 3 2015
Cours master phys sc chap 3 2015
 
Chapitre 11 La loi d'Ohm
Chapitre 11 La loi d'OhmChapitre 11 La loi d'Ohm
Chapitre 11 La loi d'Ohm
 
Lois fondamentales electricite
Lois fondamentales electriciteLois fondamentales electricite
Lois fondamentales electricite
 
Chapitre 10 La résistance électrique
Chapitre 10 La résistance électriqueChapitre 10 La résistance électrique
Chapitre 10 La résistance électrique
 

En vedette

Chapitre 1 loi de coulomb et champ électrostatique
Chapitre 1  loi de coulomb et champ électrostatiqueChapitre 1  loi de coulomb et champ électrostatique
Chapitre 1 loi de coulomb et champ électrostatique
coursuniv
 
Chapitre 2 potentiel électrostatique
Chapitre 2  potentiel électrostatiqueChapitre 2  potentiel électrostatique
Chapitre 2 potentiel électrostatique
coursuniv
 
L'art du Paléolithique
L'art du PaléolithiqueL'art du Paléolithique
L'art du Paléolithique
xosea
 
Harness the power of internal social media
Harness the power of internal social mediaHarness the power of internal social media
Harness the power of internal social media
sikandarbansal
 
Mathematiques _resumes_du_cours
Mathematiques  _resumes_du_coursMathematiques  _resumes_du_cours
Mathematiques _resumes_du_cours
ahmed jafour
 
chaleur et thermodynamique
chaleur et thermodynamiquechaleur et thermodynamique
chaleur et thermodynamique
Teber Khalil
 

En vedette (20)

Tous les exercices_-_electromagnétisme_pcsi_mpsi
Tous les exercices_-_electromagnétisme_pcsi_mpsiTous les exercices_-_electromagnétisme_pcsi_mpsi
Tous les exercices_-_electromagnétisme_pcsi_mpsi
 
Chapitre 1 loi de coulomb et champ électrostatique
Chapitre 1  loi de coulomb et champ électrostatiqueChapitre 1  loi de coulomb et champ électrostatique
Chapitre 1 loi de coulomb et champ électrostatique
 
Chapitre 5 : Magnétisme - cours 2
Chapitre 5 : Magnétisme - cours 2Chapitre 5 : Magnétisme - cours 2
Chapitre 5 : Magnétisme - cours 2
 
Chapitre 2 potentiel électrostatique
Chapitre 2  potentiel électrostatiqueChapitre 2  potentiel électrostatique
Chapitre 2 potentiel électrostatique
 
Espace vectoriel euclidien
Espace vectoriel euclidienEspace vectoriel euclidien
Espace vectoriel euclidien
 
Révision chapitre 5 : Électricité et magnétisme
Révision chapitre 5 : Électricité et magnétismeRévision chapitre 5 : Électricité et magnétisme
Révision chapitre 5 : Électricité et magnétisme
 
Champ mag
Champ magChamp mag
Champ mag
 
Le Neolithique
Le NeolithiqueLe Neolithique
Le Neolithique
 
L'art du Paléolithique
L'art du PaléolithiqueL'art du Paléolithique
L'art du Paléolithique
 
Harness the power of internal social media
Harness the power of internal social mediaHarness the power of internal social media
Harness the power of internal social media
 
M13 oscillateurs presentation
M13 oscillateurs presentationM13 oscillateurs presentation
M13 oscillateurs presentation
 
Résolution de l'équations linéaires
Résolution de l'équations linéairesRésolution de l'équations linéaires
Résolution de l'équations linéaires
 
exercices d'analyse complexe
exercices d'analyse complexeexercices d'analyse complexe
exercices d'analyse complexe
 
Examen d'analyse complexe
Examen d'analyse complexeExamen d'analyse complexe
Examen d'analyse complexe
 
Ch1 rappels elt
Ch1 rappels eltCh1 rappels elt
Ch1 rappels elt
 
Bâtiment et travaux publics au maroc
Bâtiment et travaux publics au marocBâtiment et travaux publics au maroc
Bâtiment et travaux publics au maroc
 
Cours de thermodynamique version 2.0
Cours de thermodynamique version 2.0Cours de thermodynamique version 2.0
Cours de thermodynamique version 2.0
 
Mathematiques _resumes_du_cours
Mathematiques  _resumes_du_coursMathematiques  _resumes_du_cours
Mathematiques _resumes_du_cours
 
chaleur et thermodynamique
chaleur et thermodynamiquechaleur et thermodynamique
chaleur et thermodynamique
 
Soutenance Thèse - La révolution digitale va-t-elle bousculer l'ordre établi ...
Soutenance Thèse - La révolution digitale va-t-elle bousculer l'ordre établi ...Soutenance Thèse - La révolution digitale va-t-elle bousculer l'ordre établi ...
Soutenance Thèse - La révolution digitale va-t-elle bousculer l'ordre établi ...
 

Similaire à Electricité II

Magnétisme atomiue
Magnétisme atomiueMagnétisme atomiue
Magnétisme atomiue
BAACH Badr
 
عناصر الإجابة2015
عناصر الإجابة2015عناصر الإجابة2015
عناصر الإجابة2015
KhalidBentama1
 
Le manuel du généraliste 2 la pratique de l'irm
Le manuel du généraliste 2 la pratique de l'irmLe manuel du généraliste 2 la pratique de l'irm
Le manuel du généraliste 2 la pratique de l'irm
drmouheb
 
Cours_Physique_des_Composants_dElectroni.pptx
Cours_Physique_des_Composants_dElectroni.pptxCours_Physique_des_Composants_dElectroni.pptx
Cours_Physique_des_Composants_dElectroni.pptx
Abdo Brahmi
 

Similaire à Electricité II (20)

MAGNETISME
MAGNETISMEMAGNETISME
MAGNETISME
 
Chap10
Chap10Chap10
Chap10
 
cours electromagnitisme smp s3
cours electromagnitisme smp s3cours electromagnitisme smp s3
cours electromagnitisme smp s3
 
1- Les Grands Principes du Rayonnement.ppt
1- Les Grands Principes du Rayonnement.ppt1- Les Grands Principes du Rayonnement.ppt
1- Les Grands Principes du Rayonnement.ppt
 
Chap7
Chap7Chap7
Chap7
 
Magnétisme atomiue
Magnétisme atomiueMagnétisme atomiue
Magnétisme atomiue
 
Circuit Analogique MA.pdf
Circuit Analogique MA.pdfCircuit Analogique MA.pdf
Circuit Analogique MA.pdf
 
Circuit Analogique MA2.pdf students guide
Circuit Analogique MA2.pdf students guideCircuit Analogique MA2.pdf students guide
Circuit Analogique MA2.pdf students guide
 
Câbles
CâblesCâbles
Câbles
 
عناصر الإجابة2015
عناصر الإجابة2015عناصر الإجابة2015
عناصر الإجابة2015
 
Exposition aux champs électromagnétiques : Evaluer les risques sans mesure
Exposition aux champs électromagnétiques : Evaluer les risques sans mesureExposition aux champs électromagnétiques : Evaluer les risques sans mesure
Exposition aux champs électromagnétiques : Evaluer les risques sans mesure
 
le cec.pptx
le cec.pptxle cec.pptx
le cec.pptx
 
Le manuel du généraliste 2 la pratique de l'irm
Le manuel du généraliste 2 la pratique de l'irmLe manuel du généraliste 2 la pratique de l'irm
Le manuel du généraliste 2 la pratique de l'irm
 
physique partie mecanique : champ-magnetique.ppt
physique partie mecanique : champ-magnetique.pptphysique partie mecanique : champ-magnetique.ppt
physique partie mecanique : champ-magnetique.ppt
 
Bases+physiques+Pr+L.+EL+ARROUM+%28RMN+1%29.pdf
Bases+physiques+Pr+L.+EL+ARROUM+%28RMN+1%29.pdfBases+physiques+Pr+L.+EL+ARROUM+%28RMN+1%29.pdf
Bases+physiques+Pr+L.+EL+ARROUM+%28RMN+1%29.pdf
 
Diodes
DiodesDiodes
Diodes
 
Cours haute tension claquage des gaz + vide
Cours haute tension claquage des gaz + videCours haute tension claquage des gaz + vide
Cours haute tension claquage des gaz + vide
 
Induction électromagnétique
Induction électromagnétiqueInduction électromagnétique
Induction électromagnétique
 
Cours_Physique_des_Composants_dElectroni.pptx
Cours_Physique_des_Composants_dElectroni.pptxCours_Physique_des_Composants_dElectroni.pptx
Cours_Physique_des_Composants_dElectroni.pptx
 
SOLAR IMPULSE - LESSON - MOTORS (FR)
SOLAR IMPULSE - LESSON - MOTORS (FR)SOLAR IMPULSE - LESSON - MOTORS (FR)
SOLAR IMPULSE - LESSON - MOTORS (FR)
 

Plus de OUAJJI Hassan (13)

Mcc geii 2
Mcc geii 2Mcc geii 2
Mcc geii 2
 
Mas3 ph
Mas3 phMas3 ph
Mas3 ph
 
Transformateurs
TransformateursTransformateurs
Transformateurs
 
Mas3
Mas3Mas3
Mas3
 
Machines synchrones 3 ph
Machines synchrones 3 phMachines synchrones 3 ph
Machines synchrones 3 ph
 
Mas3 circuit équivalent
Mas3 circuit équivalentMas3 circuit équivalent
Mas3 circuit équivalent
 
Chapitre 3 mli mcc
Chapitre 3 mli mccChapitre 3 mli mcc
Chapitre 3 mli mcc
 
Chapitre 2 electrotech mli
Chapitre 2 electrotech mliChapitre 2 electrotech mli
Chapitre 2 electrotech mli
 
Ch5 systeme unitaire
Ch5 systeme unitaireCh5 systeme unitaire
Ch5 systeme unitaire
 
Ch2 systeme triphase equilibre
Ch2 systeme triphase equilibreCh2 systeme triphase equilibre
Ch2 systeme triphase equilibre
 
Les harmoniques
Les harmoniquesLes harmoniques
Les harmoniques
 
Alternareur triphase
Alternareur triphaseAlternareur triphase
Alternareur triphase
 
Electrotechnique
ElectrotechniqueElectrotechnique
Electrotechnique
 

Dernier

ilide.info-cours-recherche-d-emploi-pr_aa839df7439dd234c803551c86e0197c.pdf
ilide.info-cours-recherche-d-emploi-pr_aa839df7439dd234c803551c86e0197c.pdfilide.info-cours-recherche-d-emploi-pr_aa839df7439dd234c803551c86e0197c.pdf
ilide.info-cours-recherche-d-emploi-pr_aa839df7439dd234c803551c86e0197c.pdf
ssuser6041d32
 

Dernier (14)

ilide.info-cours-recherche-d-emploi-pr_aa839df7439dd234c803551c86e0197c.pdf
ilide.info-cours-recherche-d-emploi-pr_aa839df7439dd234c803551c86e0197c.pdfilide.info-cours-recherche-d-emploi-pr_aa839df7439dd234c803551c86e0197c.pdf
ilide.info-cours-recherche-d-emploi-pr_aa839df7439dd234c803551c86e0197c.pdf
 
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptx
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptxGHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptx
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptx
 
complement de agri cours irrigation.pptx
complement de agri cours irrigation.pptxcomplement de agri cours irrigation.pptx
complement de agri cours irrigation.pptx
 
Neuvaine de la Pentecôte avec des textes de saint Jean Eudes
Neuvaine de la Pentecôte avec des textes de saint Jean EudesNeuvaine de la Pentecôte avec des textes de saint Jean Eudes
Neuvaine de la Pentecôte avec des textes de saint Jean Eudes
 
Saint Damien, missionnaire auprès des lépreux de Molokai, Hawaï.pptx
Saint Damien, missionnaire auprès des lépreux de Molokai, Hawaï.pptxSaint Damien, missionnaire auprès des lépreux de Molokai, Hawaï.pptx
Saint Damien, missionnaire auprès des lépreux de Molokai, Hawaï.pptx
 
GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptx
GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptxGHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptx
GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptx
 
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre françaiseNathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
 
CALENDRIER ET COMPTE RENDU REUNION DIRECTION
CALENDRIER ET COMPTE RENDU REUNION DIRECTIONCALENDRIER ET COMPTE RENDU REUNION DIRECTION
CALENDRIER ET COMPTE RENDU REUNION DIRECTION
 
Chapitre3-Classififcation des structures de chaussu00E9e.pptx
Chapitre3-Classififcation des structures de  chaussu00E9e.pptxChapitre3-Classififcation des structures de  chaussu00E9e.pptx
Chapitre3-Classififcation des structures de chaussu00E9e.pptx
 
Texte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigées
Texte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigéesTexte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigées
Texte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigées
 
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024
 
Fiche de vocabulaire pour faire une appréciation
Fiche de vocabulaire pour faire une appréciationFiche de vocabulaire pour faire une appréciation
Fiche de vocabulaire pour faire une appréciation
 
Un petit coin etwinning- Au fil des cultures urbaines
Un petit coin  etwinning- Au fil des cultures urbainesUn petit coin  etwinning- Au fil des cultures urbaines
Un petit coin etwinning- Au fil des cultures urbaines
 
Àma Gloria.pptx Un film tourné au Cap Vert et en France
Àma Gloria.pptx   Un film tourné au Cap Vert et en FranceÀma Gloria.pptx   Un film tourné au Cap Vert et en France
Àma Gloria.pptx Un film tourné au Cap Vert et en France
 

Electricité II

  • 3.  Les aimants existent à l’état naturel mais on peut aussi communiquer cette propriété de magnétisme à certains corps composés essentiellement de Fer, Nickel, Cobalt … qu’on appelle aimants artificiels.
  • 4.  Un aimant est constitué d’un pôle Nord et un pôle Sud. Deux pôles de types contraires (N-S) s’attirent alors que deux pôles de même type (N-N ou S-S) se repoussent.
  • 5.  Dans l’espace entourant les pôles d’un aimant existe un champ magnétique composé de lignes de flux ou lignes de force. Les lignes de force forment des boucles qui partent du pôle Nord et entrent dans le pôle Sud. L’ensemble de ces lignes constituent : le spectre magnétique
  • 6.  La somme des lignes de force traversant une surface donnée constitue le flux magnétique. L’unité SI du flux est le Weber (Wb). La densité du flux magnétique en un point donné mesure l’intensité du champ magnétique en ce point. L’unité du champ est le Tesla (T) : 1T = 1Wb /m2.
  • 7.  Certains matériaux ferromagnétiques comme le Fer doux sont perméables aux lignes de flux. Cette propriété de canaliser les lignes de champ s’explique par la théorie des domaines : Chaque domaine constitue un petit aimant s’orientant dans le sens des lignes de force créées par le champ extérieur et augmente ainsi la densité du flux à l’intérieur du corps ferromagnétique.
  • 8.  Si on supprime le champ extérieur, le corps ferromagnétique conserve une certaine aimantation rémanente ou champ rémanent : c’est ce qui distingue les aimants permanents.
  • 13. 1er Principe : création d’un champ par un courant
  • 14. Tout conducteur parcouru par un courant s’entoure d’un champ magnétique. Les lignes de force suivent des cercles concentriques autour du conducteur.
  • 15. Pour un courant donné, l’intensité du champ magnétique à une distance donnée du centre du fil peut être calculée par une formule simple : (loi de Biot et Savart)
  • 16. De la même façon, une spire et plus généralement une bobine parcourue par un courant, est traversée par un flux magnétique dont les lignes de force sortent par une extrémité constituant le pôle Nord et rentrent par l’autre extrémité constituant le pôle Sud. Le produit NI (nombre de spire x courant) est appelé : la force magnétomotrice développée par la bobine. Une bobine parcourue par un courant produit donc un champ magnétique tout comme un aimant permanent.
  • 17. Cette propriété est mise à profit dans les électro-aimants constitués d’une bobine enroulée autour d’un noyau de fer doux. Sa perméabilité élevée permet d’amplifier des milliers de fois le champ magnétique créé par la bobine. On les retrouve dans les pôles des machines électriques, les disjoncteurs, les relais et les sonneries.
  • 18. Exemples d’application du 1er principe Bfil = μ0I/2πd Bsol. = μ0nI (n=N/L) Bsp. = μ0I/2R
  • 20. Un conducteur parcouru par un courant et placé dans un champ magnétique est soumis à une force électromagnétique : cette force, qui peut être calculée par une formule simple, dépend du courant, de l’intensité du champ, de la longueur et de l’orientation du conducteur par rapport aux lignes de champ. (force de Laplace)dF = I dl Ʌ B
  • 21. Comme un conducteur parcouru par un courant crée aussi son propre champ magnétique, il en découle que des conducteurs voisins sont soumis à des forces d’attraction ou de répulsion qui dépendent des sens des courants.
  • 22. Ces forces électromagnétiques trouvent de nombreuses applications dont la plus importante en électrotechnique est le moteur électrique. Elles peuvent aussi avoir tendance à déformer des circuits parcourus par des courants intenses (Exemple : haut parleur électromagnétique).
  • 23. Deux applications du 2ème principe F = ILᴧB
  • 24. 3ème principe : tension induite dans un conducteur
  • 25. C’est la loi de l’induction électromagnétique de Faraday. Selon ce principe une tension est induite dans un conducteur en mouvement dans un champ magnétique ou plus généralement, lorsque le conducteur « coupe » les lignes de champ. Cette tension dépend seulement du taux de changement ΔØ/Δt du flux balayé par le conducteur.
  • 26. La loi de l’induction de Faraday est à l’origine des machines tournantes générant de l’électricité : - Génératrices à courant continu, - Alternateurs générant une tension alternative.
  • 27. Exemples d’application du 3ème principe e = - dφ/dt
  • 28. 4ème Principe : l’utilisation de la loi précédente dans sa forme la plus générale
  • 29. Une tension est induite à l’intérieur d’une boucle par un flux qui varie avec le temps. Cette tension est proportionnelle au taux de variation ΔØ/Δt du flux dans la boucle. Pour une bobine la tension est multipliée par le nombre de spires.
  • 30. La loi de Lenz permet de trouver la polarité de la tension induite. D’après cette loi, la polarité est telle qu’un courant imaginaire sortant de la borne + de la boucle (ou de la bobine) crée un flux qui s’oppose à la variation du flux imposé. Cette loi s’applique même si la boucle porte déjà un courant.
  • 31. Exemple d’application Une bobine comprenant 2000 spires est traversée par un flux de 5 mWb provenant d’un aimant permanent. L’aimant est ensuite éloigné de la bobine en 1/10 de seconde et le flux à l’intérieure de la bobine baisse à 2 mWb. Quelle est la valeur moyenne de la f.e.m. induite E ? Quelle est sa polarité ?
  • 33. Considérons un contour fermé (C) orienté. Le sens de la normale n à la surface qui s’appuie sur le contour est donné par la règle de la main droite : Par définition, la circulation C du champ magnétique B le long du contour fermé (C) est : C = Σ(C) B.dℓ = ∫(C) B.dℓ Théorème d’Ampère : La circulation du champ magnétique le long d’un contour fermé est égale à la somme des intensités algébriques des courants enlacés, multipliée par μ0 : C = μ0 Σj Ij les courants étant comptés positivement s’ils ont même sens que la normale n. En toute rigueur, le théorème d’Ampère n’est valable que dans le vide. On peut cependant l’appliquer dans l’air. Pour la figure ci-dessus : C = μ0 Σj Ij = μ0 (– I1 – I2 + I3)
  • 34. Application : Dans les circuits filiformes possédant des symétries géométriques, le théorème d’Ampère permet de calculer très rapidement l’intensité du champ magnétique (à condition de choisir judicieusement le contour fermé …). Par exemple, reprenons le conducteur rectiligne infiniment long : On choisit un contour fermé s’appuyant sur une ligne de champ. La circulation du champ magnétique B le long du contour fermé est donc : Appliquons le théorème d’Ampère : Il est clair que les calculs sont beaucoup plus simples qu’avec la formule de Biot et Savart …