SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  31
Télécharger pour lire hors ligne
Chronologie de la vie d'Hérode le Grand

           Meier, dans son livre Un certain juif Jésus. Les données de l'histoire, termine sa note
concernant la mort d'Hérode: Tout compte fait, il faut reconnaître que les essais entrepris ça et là pour
ébranler la référence de l'an 4 av. J.C. comme année de la mort d'Hérode ont fait faillite1. Sur quels
arguments repose cette "faillite" ? Selon Meier il y en a deux: (1) Les successeurs d'Hérode ont
tous compté leurs règnes en partant de 5-4 av. J.C. (2) Le synchronisme avec les éléments datables dans le
contexte plus large de l'Empire romain — des synchronismes rendus possibles par le récit de Josèphe
concernant les circonstances entourant la mort d'Hérode — rendent presque (sic) impossible de défendre l'an
1 av. J.C. Heureusement qu'il y a le "presque", car un lecteur sérieux pourra constater que 1)
si les successeurs d'Hérode ont compté leurs règnes en partant de 5-4 av. J.C., c'est parce
qu'ils se référaient au testament de leur père, rédigé en -4 du temps de Varus, qui les
établissait rois légalement devant César tout en sachant que la possession de ce titre ne les
autorisait pas à régner du vivant d'Hérode (Guerre des Juifs I:625-631) et 2) les nombreux
synchronismes2 donnés par Josèphe plaident tous pour une date en 1 av. J.C.
           En fait, la datation de la mort d'Hérode en -4 ignore superbement la chronologie et
les synchronismes. Maurice Sartre3 écrit, par exemple: Le passage de Luc jette un trouble certain
puisqu'il place ce recensement en relation directe avec la naissance de Jésus : c'est pour satisfaire à
l'obligation de se faire recenser que Joseph et Marie seraient partis à Bethléem et que Jésus y serait né. Or
cela ne peut s'être produit longtemps après la mort d'Hérode puisque Jean Baptiste, plus âgé que de
quelques mois, est né ou a été conçu au temps d'Hérode. On a longuement épilogué sur cette information de
Luc, sans trouver de solution qui la sauve. Sans même parler de date, en réalité l'ensemble de l'information
paraît insoutenable. Non seulement il n'y eut jamais de recensement général de l'Empire (sauf pour les
citoyens romains), mais, même si ce recensement est limité à la province romaine de Syrie, il n'y a aucune
raison que des sujets de l'État client d'Antipas soient concernés (...) comment Luc a-t-il pu se tromper aussi
largement en associant ce recensement —s'il eut lieu en 6 apr. J.-C.— avec la naissance de Jésus, survenue
selon Matthieu 2.1 à la fin du règne d'Hérode, sans doute en 6 ou 5 av. J.-C. (...) Après le départ de P.
Quinctilius Varus, gouverneur depuis 7 av. J.-C. et encore en place au moment de la mort d'Hérode (c'est
lui qui réprime la révolte de Jérusalem), il fut remplacé directement par L. Calpurnius Piso Pontifex, qui
resta en place jusqu'en 1 av. J.-C. Il n'y a donc aucune place vacante pour un premier mandat de
1 J.P. MEIER - Un certain juif Jésus Les données de l'histoire I
Paris 2004 Éd. Cerf p. 425 note 18.
2 J. FINEGAN - Handbook of Biblical Chronology

Massachussetts 1999 Ed. Hendrickson pp. 295-301.
3 M. SARTRE - D'Alexandre à Zénobie. Histoire du Levant antique

Paris 2001 Éd. Arthème Fayard pp. 540,542.
2                               APPROCHE SCIENTIFIQUE D'UNE CHRONOLOGIE ABSOLUE


    Quirinius. Selon cet universitaire prestigieux et puissant4 l'ensemble de l'information [de Luc]
    paraît insoutenable (...) comment Luc a-t-il pu se tromper aussi largement. Qui croire: Luc ou Sartre?
    En tous cas, l'un des deux est soit un historien incompétent soit pire: un menteur.
               Lequel des deux a dit vrai? L'unique critère de vérité des historiens, depuis
    Hérodote, est une reconstitution chronologique précise, car depuis le "Père de l'Histoire" la
    chronologie est considérée comme "l'œil de l'histoire". Les biographies de Jésus et de
    Quirinius (voir ces deux dossiers) permettent de vérifier que, contrairement à ce qu'affirme
    Sartre, 1) l'enregistrement général de l'Empire mentionné par Luc est bien attesté et daté en
    -2, et n'a rien à voir avec celui qui fut effectué en Judée en 6 pour liquider les possessions
    d'Archélaüs (et non effectuer un recensement de personnes); 2) L. Calpurnius Piso Pontifex
    n'a jamais été légat de Syrie (il n'y a aucun témoignage); par contre, comme l'avait déjà
    brillamment démontré le grand savant Mommsen, Quirinius fut légat de Syrie à deux
    reprises: une première fois en 3-2 et une autre en 6-8. D'ailleurs, le recensement de
    Quirinius dans l'inscription d'Apamée5 ne correspond pas à la description de celui relaté par
    Flavius Josèphe. Le seul personnage important (puisqu'il fut à cette époque deux fois
    gouverneur de Syrie selon l'inscription de Tibur6) ne peut être que Quirinius, car aucun
    autre gouverneur n'a laissé de trace d'une double légation en Syrie.
               Les spécialistes sont unanimes: Hérode serait mort de maladie au printemps de 4 av. J.C.,
    peu avant la Pâque7. Il semble que le premier qui ait proposé de dater la mort d'Hérode en
    mars -4 soit l'académicien H. Wallon8. En se fondant sur la coïncidence de l'éclipse de lune
    du 13 mars -4 avec, juste après, le jeûne d'Esther du 13 Adar (daté du 12 mars), il avait
    conclu que le règne de 37 ans avait débuté en -40 et s'était terminé en -4, et, par
    conséquent, que la naissance de Jésus devait être fixée au 25 décembre -7. Ce calcul est faux
    pour trois raisons: 1) le jeûne d'Esther n'existait pas au 1er siècle tout simplement parce qu'il
    n'est apparu qu'à partir du 12e siècle après les travaux de Maimonide. Flavius Josèphe
    précise d'ailleurs que le 13 Adar était la fête de Nikanor9; 2) Selon les calculs astronomiques
    actuels, l'éclipse du 13 mars -4 eut une magnitude de 36% seulement et ne dut attirer
    l’attention que de très peu de personnes à l'heure matinale où elle se produisit; 3) lorsque
    l'on veut reconstituer la vie d'Hérode, mort en mars -4, on est confronté à une cascade
    d'incohérences, voire à des contradictions insurmontables. Il est en effet impossible de faire
    4 En tant que membre du comité de rédaction des principales revues françaises d'histoire, il est le garant de "l'orthodoxie" des articles.
    5 CIL III 6687; ILS 2683.
    6 CIL XIV 3613 = ILS 918.
    7 C. SAULNIER - Hérode

    in: Dictionnaire encyclopédique de la Bible (Turnhout 1987) Ed. Brepols pp. 580-581.
    8 H. WALLON – Mémoire sur les années de Jésus-Christ

    Paris 1858 Ed. Comptes Rendus Académie des Inscriptions et Belles-Lettres.
    9 Antiquités juives XII:412.
CHRONOLOGIE DE LA VIE D'HERODE LE GRAND                                                 3


une reconstitution respectant les synchronismes mentionnés par Josèphe, ceux sur les
années de règne de règne (colonne 1) ou sur l'âge d'Hérode et ceux liant le règne d'Hérode
à la mort d'Antigone. Il est facile de vérifier que ces onze synchronismes (surlignés) sont
parfaitement concordants et contredisent, sans exception, une mort d'Hérode en mars -4:

     an      règne      âge         Événement de la vie d'Hérode                                             A.J.
     -72   (1) (2)      00          Naissance d'Hérode (vers le printemps).
     -47                25          César arrive en Syrie en juillet -47 et nomme Hérode, alors âgé      XIV:158
                                    de 25 ans, gouverneur (stratège) de Galilée.
     -40         [1]    32          Nommé roi à Rome en décembre -40 devant le Sénat romain.             XIV:389
     -39   [0]   [2]    33          Marche sur Jérusalem durant l'été -39.                               XIV:389
     -38   [1]    3     34          Hérode purge la Galilée de ses brigands.                             XIV:413
     -37   [2]    4     35          Prise de Jérusalem en juillet -37. Pour pouvoir régner Hérode        XIV:487-491
                                    fait décapiter Antigone par les Romains (en mars -36).
     -36    3     5     36     00   Début effectif du règne (avril -36), Hérode émet sa 1ère pièce       XX:250
                                    datée de l'an 3.
     -32    7     9     40     04   Début de la guerre d'Actium (mars -31) à la fin de la 7e année.      XV:121
     -26   13    15     46     10   En l'honneur du titre d'Auguste donné à Octave en janvier -27        XV:297-307
                                    , Samarie est renommée Sébaste. Il y a 2 ans de famine en
                                    Judée à partir de la 13e année.
     -25   14    16     47     11   Durant ces 2 ans de famine, Varron Murana est procurateur de
                                    Syrie et C. Petronius est préfet d'Égypte (fin -25).
     -21   18    20     51     15   A la fin de la 18e année (février -20), César arrive en Syrie,       XV:354-380
                                    Hérode débute la restauration du Temple.
     -11   28    30     61     25   Fin de la 192e olympiade (juin -11) dans la 28e année de règne.      XVI:136
     -4    35    37     68     32   Un testament établissant la royauté des fils d'Hérode est rédigé     XVII:202-
                                    devant Auguste à la fin de la légation de Varus [6-4].               210
     -2    37    [39]   70     34   Début de l'an 37 (en avril -2. L'an 38 aurait débuté en avril -1).   XVII:191
     -1    [38] [40] [71] [35] Mort le 26 janvier -1 (2 mois avant la Pâque) peu après le jeûne XVII:148
                               du 10 Tébeth (5 janvier) et l'éclipse totale de lune du 9 janvier,
                               soit à l'âge de 70 ans et 34 ans après la mort d'Antigone.

            Les deux synchronismes utilisés (hachurés) pour fixer la mort d'Hérode en mars -4
sont, de plus, incohérents. En effet, en tant que roi juif, Hérode faisait débuter ses années
de règne au 1er Nisan, ainsi son accession remonterait en janvier -41 alors qu'il ne fut
nommé roi qu'en décembre -40. De plus, comme il est mort après 37 ans de règne et avant
la Pâque (14 Nisan), sa 38e année aurait dû débuter au 1er Nisan -4 et non en -3.
            Les écrits de Flavius Josèphe constituent la seule source écrite pour cette période.
Malheureusement, sa chronologie générale contient quelques erreurs qui laissent planer des
incertitudes sur certaines dates10. Josèphe reste toutefois incontournable pour cette époque,
étant tout à la fois fin connaisseur de l'histoire hérodienne et témoin privilégié de la haute
10A. LOTH - Jésus-Christ dans l'histoire
Paris 2003 Ed. François-Xavier de Guibert pp. 57-82.
4                              APPROCHE SCIENTIFIQUE D'UNE CHRONOLOGIE ABSOLUE


    administration romaine. Il affirme par exemple qu'Hérode régna 34 ans après avoir tué
    Antigone [après la prise de Jérusalem] et mourut 37 ans après avoir été intronisé par les
    Romains (Guerre des Juifs I:665). Plusieurs événements qu'il rapporte sont rigoureusement
    datés soit grâce à l'année d'investiture des consuls romains, soit en comptant les années à
    partir de la bataille d'Actium (septembre -31). Par exemple:
     Nomination d'Hérode à la royauté11 par les Romains en décembre -40.
     Prise de Jérusalem par Hérode12 en juillet -37.
     Succession de Saturninus13, gouverneur de la Syrie, par Varus (qui frappa des pièces de
         monnaie datées des années 25 à 27 d'Actium soit de -6 à -4). Règlement de la
         succession et répression des révoltes14 par Varus après la mort d'Hérode.
     Mort d'Hérode peu après un jeûne commémoratif précédant une éclipse de lune et
         quelques temps avant la célébration de la Pâque15.
     Succession des fils d'Hérode. L'un d'eux, Archélaüs, a régné 10 ans. Sa 9e année de
         règne16, à la fin de laquelle il est déposé, est datée en 6 selon Dion17, et le début de sa
         10e année18, marquée par la fin du recensement de Quirinius, est datée en 719.
               Selon Josèphe, Hérode arrive à Rome en hiver20 vers la fin de l'année 40, puisqu'il
    conquiert Jérusalem en -37 au 3e mois de l'année juive (juillet), juste 3 ans après son
    intronisation par les Romains21. Le Sénat romain le nomme ensuite roi et fête son premier
    jour de règne22 le 1er janvier -39, car les postes de gouverneurs sont attribués à cette date23.
    Si on utilise le système romain, la 1ère année de règne d'Hérode court donc du 1er janvier au
    31 décembre -39, et son an 37 court du 1er janvier au 31 décembre -3, ce qui exclut une
    mort en -4. Hérode, en tant que roi judéen, a vraisemblablement privilégié le système juif
    qui comptait le règne à partir du 1er Nisan après la période d'accession. Selon ce système, sa
    1ère année de règne court cette fois de mars/avril 39 à mars/avril 38, l'accession couvrant la
    période allant de janvier à mars/avril -39; par conséquent son an 37 court de mars/avril -3
    à mars/avril -2 ce qui exclut de nouveau une mort en -4. Le calcul à partir de la mort
    d'Antigone donne un résultat moins ambigu. En effet, après la prise de Jérusalem lors de

    11 Antiquités juives XIV:389 (consuls Cn Domitius Calvinus II et C. Asinus Pollio.
    12 Antiquités juives XIV:487 (consuls M. Agrippa et M. Caninus Gallus, 3e mois [juillet]).
    13 Antiquités juives XVII:89.
    14 Guerre des Juifs II:16.
    15 Antiquités juives XVII:166, 167, 213.
    16 Guerre des Juifs II:111.
    17 Histoire romaine LV:25:1; 27:5.
    18 Antiquités juives XVII:342.
    19 Antiquités juives XVIII:26; année 37 d'Actium.
    20 Guerre des Juifs I:279.
    21 Guerre des Juifs I:343.
    22 Guerre des Juifs I:285.
    23 C. SAULNIER - Histoire d'Israël

    Paris 1985 Éd. Cerf p. 207.
CHRONOLOGIE DE LA VIE D'HERODE LE GRAND                               5


l'été -37, Sossius, gouverneur de Syrie, enchaîna et livra le roi Antigone à Marc Antoine.
Hérode, craignant une éventuelle réhabilitation d'Antigone par le Sénat romain, versa un
pot-de-vin à Marc Antoine pour faire tuer son rival24. Marc Antoine ayant quitté l'Italie
pour la Grèce vers l'automne -37, il partit ensuite pour Antioche qu'il atteignit en hiver.
Antigone fut exécuté quand Hérode prit son pouvoir25; ainsi la 1ère année de règne comptée
après sa mort débute en avril -35 et la 34e année de règne après sa mort débute en avril -2,
ce qui exclut encore une mort d'Hérode en mars -4. De plus, Josèphe écrit26 qu'Hérode
avait 15 ans [ce chiffre est visiblement une erreur que l'on est obligé de corriger en 25]
lorsqu'il fut établi gouverneur de Galilée en juillet -47 et qu'il est mort à l'age de 70 ans, ce
qui permet de dater son décès entre -2 et -1. La datation habituelle qui place la mort
d'Hérode en mars -4 est donc en complet désaccord avec les données de Flavius Josèphe
(qui impliquent une mort entre avril -2 et mars -1)27.
          La date admise de mars -4 pour la mort d'Hérode oblige à supposer que tous les
chiffres donnés par Flavius Josèphe soient faux! C'est une hypothèse inacceptable pour une
datation scientifique. Seule une reconstitution chronologique précise permet de fixer le
règne d'Hérode. La période allant de l'hiver -40, avec la nomination d'Hérode comme roi,
jusqu'à l'été -37, avec la conquête de Jérusalem, est abondamment documentée par Josèphe.
Plusieurs historiens (Tacite, Sénèque, César, Plutarque) ont aussi commenté ces
événements. Dion Cassius28 permet aussi de vérifier les données de Flavius Josèphe et
d'établir une chronologie de cette période29.
          Les premières pièces frappées par Hérode après sa victoire sur
Jérusalem en juillet -37 sont datées de l'an 3, écrit L Γ en grec30. Le règne
débutant au 1er Nisan (avril), cette pièce est donc apparue (logiquement
après la victoire et non avant) vers avril -36.

          La datation de l'an 3 sur les pièces hérodiennes est logique car Hérode se référait à
sa nomination par le Sénat romain (en -40), mais il a fixé l'accession de son règne à partir
de sa marche sur Jérusalem (fin de l'été -39). Cette méthode de comptage du règne, à partir
du 1er Nisan après une accession, était habituelle pour les rois de Judée31. Ceux qui fixent la
24 Antiquités juives XIV:473,487-491.
25 R. MARCUS – Josephus. Jewish Antiquities, Books XIV-XV
Cambridge 2004 Ed. Harvard University Press page 255 note e, page 479 note b.
26 Antiquités juives XVII:148; XIV:158.
27 J. FINEGAN - Handbook of Biblical Chronology

Massachussetts 1999 Ed. Hendrickson pp. 299-301.
28 Histoire XLIX:22-23.
29 E. SCHÜRER - The History of the Jewish people in the age of Jesus Christ

Edinburg 1987 Ed. T & T Clark Ltd pp. 281-288.
30 J. MALTIEL-GERSTENFELD - 260 Years of Ancient Jewish Coins

1982 Tel Aviv Ed. Kol Printing Service Ltd pp. 125-131.
31 Talmud Rosh hashana 1:1.
6                               APPROCHE SCIENTIFIQUE D'UNE CHRONOLOGIE ABSOLUE


    mort d'Hérode en -4 au bout de 37 ans de règne, fixent l'an 1 en -4032, et alors l'an 3
    tomberait en -38. La victoire aurait ainsi été célébrée 2 ans à l'avance!
               Bien que Josèphe date la victoire d'Hérode en juillet 37, il fixe le début de son règne
    effectif en 36, car il précise qu'Hérode mettait fin à une ère hasmonéenne commencée 126
    ans plus tôt33. Or, comme il date le début de cette période en -162, le règne d'Hérode
    débute donc en -36 (= -162 + 126). Ce chiffre est confirmé par deux autres indications de
    Josèphe: 1) début de règne 27 ans après la victoire de Pompée34 (en juillet -63), soit en -36
    (= -63 + 27); et 2) 107 ans avant la destruction du Temple35 (en août 70), soit en -36 = -107
    + 70 +1 (pas d'année 0). L'ère hasmonéenne apparaissant après Mattathias Maccabée,
    l'instigateur de la Révolte des Maccabées, coïncidait, selon Josèphe, avec le départ du dernier
    grand prêtre Onias IV vers l'Égypte36. Comme il situe aussi cet événement au moment où
    Démétrius fils de Séleucus quitta Rome37 en l'an 151 de l'ère séleucide38, ce départ doit être
    daté entre octobre -162 et octobre -161. Or, le récit de Polybe39 confirme que ce départ eut
    lieu à l'automne -16240, ce qui marquait le début de l'ère hasmonéenne pour Josèphe.
               Toutes les données de Josèphe sont donc cohérentes puisqu'elles situent la mort
    d'Hérode dans la 37e année de son règne (allant d'avril -2 à mars -1) et aussi 34 ans après la
    mort d'Antigone (autour de mars -36), ce qui aboutit aux mêmes dates. L'accession tombe
    par conséquent en -39 et l'année 3 en -36 (émission de la première pièce de l'an 3 après la
    prise de Jérusalem en juillet -37). Ces indications, comme on l'a vu, permettent de retracer
    les premières années de la carrière d'Hérode jusqu'à son accession à la royauté. Cette
    période de la vie d'Hérode comporte deux points d'ancrage: l'un concerne son âge: il a 25
    ans en juillet -47; et l'autre concerne ses années de règne: l'an 3 tombe débute en avril -36,
    car la victoire commémorée par une pièce est datée de cet an 3 (avant cette date, le roi
    effectif était Antigone qui avait été désigné par les Parthes, les ennemis des Romains).
               Le règne d'Hérode est précisément daté par Flavius Josèphe et a été étudié en détail
    par plusieurs auteurs41. Durant cette période, certains événements peuvent être datés au
    mois près grâce aux indications donnés par Flavius Josèphe, ce qui permet d'établir des
    synchronismes précis.

    32 En toute rigueur l'an 1 devrait tomber en -41 si Hérode était mort en mars, juste à la fin de sa 37e année de règne et non au début.
    33 Antiquités juives XIV:490.
    34 Antiquités juives XIV:487.
    35 Antiquités juives XX:250.
    36 Antiquités juives XII:385-388.
    37 Antiquités juives XII:389.
    38 1Maccabées 7:1.
    39 Histoire générale XXX:11-19.
    40 Cette date correspondait approximativement à la fin des 3 ans de guerre conduite par Judas Maccabée.
    41 C. SAULNIER - Histoire d'Israël Paris 1985 Éd. Cerf pp. 192-227.

    E. SCHÜRER - The History of the Jewish people in the age of Jesus Christ
    Edinburg 1987 Ed. T & T Clark Ltd pp. 281-335.
CHRONOLOGIE DE LA VIE D'HERODE LE GRAND                                         7


        an                [1]   [2]
        -40   4    I                  Hérode est tétrarque de Judée depuis décembre -42 [1]
              5    II                 Antigone est désigné roi par les Parthes [2]. Il eut 3
              6    III          0°
              7    IV                 années de règne effectif (de 0° à 3°).
              8    V
              9    VI
              10   VII
              11   VIII               Hérode arrive à Rome et se fait nommer roi de Judée par
              12   IX                 le Sénat romain.
        -39   1    X                  1er janvier, début du règne officiel. Ventidius expulse
              2    XI                 Antigone de Syrie.
              3    XII
              4    I            1°    Hérode arrive à Ptolémaïs.
              5    II
              6    III                Le général Ventidius coopère mollement avec Hérode.
              7    IV
              8    V
              9    VI     [0]         Hérode marche sur Jérusalem, mais doit arrêter à cause de
              10   VII                l'armée romaine qui prend ses quartiers d'hiver. Cet acte
              11   VIII
              12   IX                 fixe l'accession au trône.
        -38   1    X
              2    XI
              3    XII
              4    I      [1]   2°    Hérode purge la Galilée de ses brigands.
              5    II
              6    III                Sossius soutient Hérode qui conquiert la Galilée puis
              7    IV                 toute la Palestine, à l'exception de sa capitale. La venue de
              8    V
              9    VI                 l'hiver empêche Hérode de marcher sur Jérusalem.
              10   VII
              11   VIII
              12   IX
        -37   1    X
              2    XI                 Hérode fait le siège de Jérusalem.
              3    XII
              4    I      [2]   3°
              5    II
              6    III
              7    IV                 Hérode conquiert Jérusalem.
              8    V
              9    VI
              10   VII
              11   VIII
              12   IX                 Sossius livre Antigone à Marc Antoine qui est soudoyé
        -36   1    X                  par Hérode pour le faire tuer. Antigone est décapité
              2    XI
              3    XII                lorsque Hérode prend le pouvoir.
              4    I      3     0     Début effectif du règne à Jérusalem. La première pièce
              5    II                 émise par Hérode est datée de l'an 3.
              6    III
              7    IV
              8    V
              9    VI
              10   VII
              11   VIII
              12   IX
        -35   1    X


       Lorsque Flavius Josèphe mentionne les années de règne d'Hérode, il se réfère
généralement au règne légal qui débute en avril -36 (en l'an 3) et non au nombre d'années
après la mort d'Antigone qui constitue la durée effective du règne. L'an 3 d'Hérode
correspond à la mort d'Antigone (année 0), l'an 18 correspond donc à la 15e année après la
mort d'Antigone (qui a régné de 40 à 37) et l'an 37 correspond, lui, à la 34e année.
8                           APPROCHE SCIENTIFIQUE D'UNE CHRONOLOGIE ABSOLUE


               an                     [1]     [2]
               -2      1     X        36      33
                       2     XI
                       3     XII
                       4     I        37      34
                       5     II
                       6     III
                       7     IV
                       8     V
                       9     VI
                       10    VII                     (Naissance de Jésus)
                       11    VIII
                       12    IX
                -1     1     X                       (Mort d'Hérode)
                       2     XI
                       3     XII
                       4     I       [38]    [35]

              Hérode rebâtit la ville de Samarie et la renomma Sébaste en l'honneur de
    l'empereur42, car Octave venait de recevoir le titre d'Auguste décerné par le Sénat romain le
    16 janvier -27 (la reconstruction de Samarie fut vraisemblablement terminée vers la fin de
    l'année -27)43. Puis, durant cette année [débutant en janvier -26], la 13e de son règne44
    (début avril -26), il y eut une terrible famine en Judée qui dura environ 2 ans et nécessita
    l'intervention du préfet d'Égypte C. Petronius [au début -24]45. Peu après la construction de
    Sébaste apparaît Varron46 [Murena], le procurateur de Syrie [de -25 à -23]47.

               an                     [1]     [2]
               -27     1     X                       Octave reçoit le titre d'Auguste.
                       2     XI
                       3     XII
                       4     I        12       9
                       5     II
                       6     III
                       7     IV
                       8     V
                       9     VI
                       10    VII
                       11    VIII
                       12    IX                      En l'honneur d'Auguste, Samarie est renommée Sébaste
               -26     1     X                       par Hérode.
                       2     XI
                       3     XII
                       4     I        13      10     Une terrible famine sévit en Judée durant les 13e et 14e
                       5     II                      années d'Hérode.
                       6     III
                       7     IV
                       8     V
                       9     VI
                       10    VII
                       11    VIII
                       12    IX
               -25     1     X                       Varron Murena procurateur de Syrie, puis à l'automne
                       2     XI                      Caius Petronius devient préfet d'Égypte.
                       3     XII

    42 Antiquités juives XV:297-299.
    43 G. GOYAU – Chronologie de l'Empire romain
    Paris 2007 Éd. Errance p. 10.
    44 Antiquités juives XV:299-307.
    45 S. JAMESON – Chronology of Aelius Gallus and C. Petronius

    in: The Journal of Roman Studies 58 (1978) pp. 71-84.
    46 Antiquités juives XV:342-345.
    47 R. SZRAMKIEWICZ - Les Gouverneurs de Province à l'Époque Augustéenne Tome II

    Paris 1976 Éd. Nouvelles Éditions Latines pp. 460,525.
CHRONOLOGIE DE LA VIE D'HERODE LE GRAND                                     9


           Si Hérode était mort en -4, au début de sa 37e année de règne, sa 13e année
remonterait en -28, date incompatible avec la préfecture de Caius Petronius débutant vers
la fin -25. Josèphe relate encore que la bataille d'Actium prit place dans la 7e année du règne
d'Hérode48 (cette phrase est ambiguë car Josèphe ne précise pas s'il s'agit du début ou de la
fin de la bataille). Comme cette guerre commença en mars -31 et qu'elle s'acheva par la
victoire de César (et d'Agrippa) contre Cléopâtre (et Antoine) le 2 septembre -3149, cela
permet de fixer le début [en mars] dans la 7e année qui va d'avril -32 à mars -31. Si on fixe
la fin de la guerre (septembre -31) et non le début dans cette 7e année, la mort d'Hérode
tomberait dans une période d'avril -1 à mars 1 (correspondant à sa 37e année). Les deux
possibilités (mort en janvier -1 ou janvier 1) contredisent nettement une mort datée en -4.

            an                      [1]     [2]
            -32     4      I         7       4
                    5      II
                    6      III
                    7      IV
                    8      V                        Octavien rassemble ses troupes à Brindes et Agrippa
                    9      VI                       prend le commandement de la flotte.
                    10     VII
                    11     VIII
                    12     IX
            -31     1      X
                    2      XI                       Début de la guerre d'Actium.
                    3      XII
                    4      I         8       5
                    5      II
                    6      III
                    7      IV
                    8      V
                    9      VI                       Fin de la guerre d'Actium.
                    10     VII
                    11     VIII



           Cette datation est confirmée par une autre indication de Josèphe concernant la
venue de César en Syrie50. Il ajoute qu'à cette occasion Hérode décida d'entreprendre la
restauration du Temple de Jérusalem dans la 18e année de son règne51 ou dans la 15e année
de son règne52 [après la mort d'Antigone]. Si on refuse la précision "après la mort
d'Antigone", on est obligé d'admettre que Josèphe, ou un scribe ultérieur, a commis une
erreur. Il est possible de dater cette période puisque Dion Cassius situe le voyage d'Auguste
en Syrie dans le printemps de l'année où Marcus Apuleius et Publius Silius étaient consuls53,
soit en -20 (comme les années débutent vers avril dans un calendrier lunaire, les mois de
février et mars appartiennent à la fin de l'année précédente).
48 Antiquités juives XV:121.
49 J.M. RODDAZ - Marcus Agrippa - Les arcanes de la puissance
Farnèse 1984 Éd. École Française de Rome pp. 159-166.
50 Antiquités juives XV:354.
51 Antiquités juives XV:380.
52 Guerre des Juifs I:401.
53 Histoire romaine LIV:7:4-6.
10                              APPROCHE SCIENTIFIQUE D'UNE CHRONOLOGIE ABSOLUE


                 an                       [1]   [2]
                 -21      1      X
                          2      XI
                          3      XII
                          4      I        18    15
                          5      II
                          6      III
                          7      IV
                          8      V
                          9      VI
                          10     VII
                          11     VIII
                          12     IX
                 -20      1      X                    César arrive en Syrie. Hérode entreprend la restauration
                          2      XI                   du Temple, puis sa reconstruction complète.
                          3      XII
                          4      I        19    16
                          5      II
                          6      III
                          7      IV
                          8      V
                          9      VI
                          10     VII
                          11     VIII
                          12     IX



                Josèphe54 précise encore que la 28e année du règne d'Hérode coïncidait avec
     l'expiration (sic) de la 192e olympiade [en juin -11, le début étant en juillet -12], ce qui est en
     parfait accord avec les dates précédentes. Cette forte cohérence intrinsèque des données de
     Josèphe confirme indirectement son exactitude.

                 an                       [1]   [2]
                 -11      1      X
                          2      XI
                          3      XII
                          4      I        28    25
                          5      II
                          6      III                  Fin de la 192e olympiade
                          7      IV
                          8      V
                          9      VI
                          10     VII
                          11     VIII
                          12     IX
                 -10      1      X
                          2      XI
                          3      XII



                 Un autre moyen de vérifier ces données chronologiques du règne hérodien est de
     les croiser avec celles précisant l'âge d'Hérode. La datation de la mort d'Hérode est
     confirmée par les données de Josèphe sur l'âge d'Hérode [70 ans] au moment de son
     décès55. Comme il avait 25 ans56 lorsqu'il fut établi gouverneur de Galilée en -47, il est donc
     mort durant cette période allant d'avril -2 à mars -1. La venue de César en Syrie est
     commentée par César lui-même57. Après son passage en Égypte, après le meurtre de
     54 Antiquités juives XVI:136.
     55 Antiquités juives XVII:148.
     56 Antiquités juives XVII:148; XIV:158.
     57 Guerre d'Alexandrie LXV-LXVI
CHRONOLOGIE DE LA VIE D'HERODE LE GRAND                                               11


Pompée (le 28 septembre -48), il arrive en Syrie vers juillet -47 selon Cicéron58. Durant ce
séjour d'à peine un mois selon Suétone59, il établit un proche, Sextus Julius César, comme
gouverneur de Syrie et met Hérode en charge de la Galilée60.

                  an                              âge
                  -47     1           X
                          2           XI
                          3           XII
                          4           I           25
                          5           II
                          6           III
                          7           IV                  César est en Syrie et nomme Hérode, qui a 25 ans,
                          8           V                   comme "gouverneur (stratège)" de Galilée.
                          9           VI
                          10          VII
                          11          VIII
                          12          IX
                  -46     1           X
                          2           XI
                          3           XII
                          4           I           26

           Comme Josèphe met l'âge d'Hérode en rapport avec sa nomination comme
"gouverneur" de Galilée, on peut supposer une certaine coïncidence entre cet âge et le
début du règne au 1er Nisan selon la coutume juive. Si on tient compte de la tradition juive
qui fixe la mort d'Hérode au 2 Shebat (mois X), sa naissance se situerait en -72 entre février
et juin. Cette donnée sur l'âge d'Hérode concorde donc encore parfaitement avec les
indications précédentes sur les durées légale et effective de son règne rappelées ci-dessous:

            an                           [1]            [2]   âge
                     10        VII       36             33     69
                     11        VIII
                     12        IX
             -2      1         X
                     2         XI
                     3         XII
                     4         I             37         34    70
                     5         II
                     6         III
                     7         IV
                     8         V
                     9         VI
                     10        VII
                     11        VIII
                     12        IX
             -1      1         X                                    Mort d'Hérode à l'âge de 70 ans dans sa 37e année
                     2         XI                                   de règne, 34 ans après la mort d'Antigone.
                     3         XII
                     4         I
                     5         II


           La numismatique confirme cette datation du règne d'Hérode car de nombreuses
pièces de monnaie sont datées et permettent la reconstitution chronologique suivante:
58 Ad Atticum XI:20.
59 Vie des douze César – César XXXV:3.
60 E. SCHÜRER - The History of the Jewish people in the age of Jesus Christ

Edinburg 1987 Ed. T & T Clark Ltd pp. 248,270-276.
12         APPROCHE SCIENTIFIQUE D'UNE CHRONOLOGIE ABSOLUE


     -43         Hérode                                     Octave
     -42         nommé tétrarque de Judée                   1
     -41                                                    2
     -40         nommé roi à Rome                           3
     -39   [0]   marche sur Jérusalem                       4
     -38   [1]                                              5
     -37   [2]   prise de Jérusalem                         6
     -36   3*    1ère pièce émise de l'an 3                 7
     -35   4                                                8
     -34   5                                                9
     -33   6                                                10
     -32   7                                                11
     -31   8                                    Actium      12
     -30   9                                                13              1
     -29   10                                               14              2
     -28   11                                               15              3
     -27   12                                               16 Auguste      4
     -26   13                                               2 (17)          5
     -25   14                                               3 (18)          6
     -24   15                                               4 (19)          7
     -23   16                                               5 (20)          8
     -22   17                                               6 (21)          9
     -21   18                                               7               10
     -20   19                                               8               11
     -19   20                                               9               12
     -18   21                                               10              13
     -17   22                                               11              14
     -16   23                                               12              15
     -15   24                                               13              16
     -14   25                                               14              17
     -13   26                                               15              18
     -12   27                                               16              19
     -11   28                                               17              20
     -10   29                                               18              21
      -9   30                                               19              22
      -8   31                                               20              23
      -7   32                                               21              24
      -6   33                                               22 Varus        25*
      -5   34                                               23              26*
      -4   35    [0]              [0]           [0]         24              27*
      -3   36    [1]              [1]           [1]         25              28
      -2   37    [2]              [2]           [2]         26 (41)         29
      -1         3 Archélaüs      3A Philippe   3 Antipas   27 (42)         30
       1         4                4             4           28              31
       2         5                5A            5           29              32
       3         6                6A            6           30              33
       4         7                7             7           31              34
       5         8                8             8           32              35
       6         9*               9             9           33A Quirinius   36
       7         10#*             10            10          34              37
       8                          11            11          35              38
       9                          12A           12          36A             39
      10                          13            13          37              40
      11                          14            14          38              41
      12                          15            15          39A Silanus     42
      13                          16A           16          40A             43
      14                          17            17          41A Tibère      44
      15                          18            18          1
CHRONOLOGIE DE LA VIE D'HERODE LE GRAND                                           13


                 16                             19Tib            19       2Tib
                 17                             20               20       3Tib
                 18                             21               21       4Tib
                 19                             22               22       5Tib
                 20                             23               23       6
                 21                             24               24Tib    7
                 22                             25               25       8
                 23                             26               26       9
                 24                             27               27       10
                 25                             28               28       11Tib
                 26                             29               29       12
                 27                             30Tib            30       13
                 28                             31               31Tib    14
                 29                             32               32       15
                 30                             33Tib            33Tib    16Tib
                 31                             34Tib            34Tib    17Tib
                 32                             35               35Tib    18Tib
                 33                             36               36Tib    19
                 34                             37Tib            37Tib    20
                 35                                              38       21
                 36                             Agrippa I        39       22
                 37                             1                40       23 Caligula
                 38                             2*               41       1
                 39                             3                42       2
                 40                             4                43Cal    3
                 41                             5Cal             44#Cal   4 Claude
                 42                             6*                        1
                 43                             7Cl                       2
                 44                             8#Cl                      3

                      La légende de ces pièces de monnaie est la suivante: A pour Auguste, Tib pour Tibère,
                      Cal pour Caligula, Cl pour Claude, * année sans effigie romaine, # post mortem. Les
                      pièces de monnaie attestant l'année du règne d'un César ont en exposant le nom de
                      l'empereur déterminé grâce à leur effigie (les synchronismes datés sont en grisé).


          La numismatique61 constitue donc un moyen de datation. Hérode prit Jérusalem en
juillet -37 et fit frapper des pièces de monnaie. Sa 1ère année de règne effectif [en -36], la
seule qui soit datée, est de l'an 3 (et non de l'an 1) car Hérode considérait que sa royauté
remontait au moment où le Sénat romain l'avait désigné roi. Josèphe précise qu'Hérode
mourut 37 ans après avoir été intronisé légalement par les Romains et qu'il régna 34 ans
après la mort d'Antigone. Les pièces de monnaie font donc référence au règne légal (les 37
ans mentionnés par Josèphe). Les règnes des rois de Judée, eux, sont comptés selon la
méthode juive des années d'accession. Antigone étant mort autour de mars -36, l'an 3 de
son règne commence au 1er Nisan [21 avril -36]. Hérode, qui a été nommé roi par le Sénat
romain en décembre -40, a considéré que son accession en tant que roi judéen débutait à
partir de sa marche sur Jérusalem en septembre -39.
61J. MALTIEL-GERSTENFELD - 260 Years of Ancient Jewish Coins
1982 Tel Aviv Ed. Kol Printing Service Ltd pp. 125-184.
A. BURNETT, M. AMANDRY, P.P. RIPOLLES - Roman Provincial Coinage I
London 1992 Ed. British Museum Press pp. 585,678-685.
14                              APPROCHE SCIENTIFIQUE D'UNE CHRONOLOGIE ABSOLUE


                Les fils d'Hérode recherchèrent, comme leur père, l'aval de César Auguste pour
     légitimer leur royauté. Josèphe explique: Celui-ci [César], en effet, reçut avec beaucoup de bonté les
     jeunes gens [en -20]; il autorisa Hérode à transmettre la royauté à ses fils qu'il choisirait et lui fit don de
     nouveaux territoires62. Hérode étant mort le 2 Shebat (26 janvier -1), la première année de
     règne effectif de ses fils ne pouvait débuter qu'au 1er Nisan [24 mars -1]. Hérode Philippe
     fit comme son père. Les pièces frappées à sa première année de règne [en -1] sont datées de
     l'an 3 (écrit L Γ en grec63), ce qui renvoyait au testament d'Hérode établi à la fin de la
     légation de Varus [en -4], année considérée comme année
     d'accession (sans qu'il y ait eu de corégence). On observe
     d'ailleurs que parmi les pièces de monnaie émises par les rois
     hérodiens, aucune ne porte l'an 1 ou 2 de leur règne.
                                                                                         Fig. 1: Première pièce d'Hérode Philippe, de l'an 3


                Ce point est capital pour comprendre la chronologie des règnes hérodiens64. Tous
     les Hérode reconnaissaient recevoir leur royauté d'Auguste65. Un testament établissant la
     royauté des fils d'Hérode avait été rédigé devant Auguste66 à la fin de la légation de Varus
     [en -4]. Ce document servit de référence après la mort d'Hérode pour confirmer la royauté
     de ses fils67. C'est pour cette raison que, juste après la mort d'Hérode, Archélaüs se précipite
     à Rome pour faire valider devant Auguste le testament de son père qui l'avait établi roi68.
     De même, Antipas contesta la succession au trône car il se référait au premier testament
     d'Hérode qui le désignait comme roi, ce testament l'emportant, selon lui, sur son codicille69.
     Ce testament, et non les codicilles d'Hérode, servait donc bien à fixer le début légal de leur
     royauté, car seule la décision d'Auguste qui validait le testament était considérée comme
     ultime recours70. Les Hérode ont donc été établis légalement rois (à Rome) avant d'entrer
     en fonction (à Jérusalem). Josèphe relate le dialogue d'Antipater avec son père: Et puis,
     qu'est-ce donc qui m'a excité contre toi? L'impatience de régner? Mais j'étais roi71. S'il s'agissait
     seulement de sa certitude de régner, cette explication aurait accusé Antipater, car il aurait
     été en mesure d'accélérer son accession à la royauté en devenant parricide; alors qu'en
     62 Antiquités juives XV:343.
     63 J. MALTIEL-GERSTENFELD - 260 Years of Ancient Jewish Coins
     1982 Tel Aviv Ed. Kol Printing Service Ltd p. 144.
     64 Les accessions fictives (légalement rétrocalculées) ne sont pas rarissimes, voir l'article de E.J. BICKERMAN -Notes on Seleucid and

     Parthian Chronology in: Berytus VIII (1943) pp. 73-83.
     65 Antiquités juives XVII:244-246.
     66 Antiquités juives XVII:202-210.
     67 W.E. FILMER - The Chronology of the Reign of Herod the Great

     in: The Journal of Theological Studies, Vol. XVII. Oxford 1966 pp. 283-298.
     68 Guerre des Juifs II:1-2.
     69 Guerre des Juifs II:20.
     70 Guerre des Juifs II:20,21,28.
     71 Guerre des Juifs I:625-631.
CHRONOLOGIE DE LA VIE D'HERODE LE GRAND                              15


rappelant qu'il "était déjà légalement roi", la mort d'Hérode ne changeait rien pour lui (cette
argumentation avait déjà été utilisée dans le passé pour prouver son innocence)72.
           La numismatique73, rapprochée de la chronologie donnée par Josèphe, confirme
qu'il y eut un décompte légal de la royauté, celui des documents officiels. Un décompte
effectif du règne a parfois été utilisé par Josèphe, mais en de rares occasions. Les
informations sur la royauté rapportée par Josèphe nous viennent en fait de Nicolas de
Damas [-62 à 5?], le secrétaire personnel d'Hérode.
           Le récit de Josèphe doit toutefois être considéré avec prudence car il est parfois
confus et doit être corrigé. Il répète les mêmes faits à plusieurs années d'intervalle: une fois
à la mort d'Hérode le Grand et à l'avènement d'Archélaüs, et une autre fois après la
déposition d'Archélaüs par Auguste. Le grand prêtre Joazar est déposé deux fois: la
première par Archélaüs juste après la mort d'Hérode74, la seconde par Quirinius au temps
du recensement territorial75. Il y a de même deux soulèvements d'un docteur, Judas le
Galiléen76: l'un juste avant la mort d'Hérode77, l'autre à l'occasion du recensement78. Ces
duplications du même événement font question.
           Il est possible que la double légation de Quirinius, d'abord sous Hérode puis sous
Archélaüs, soit à l'origine de ces confusions79. Plusieurs anomalies permettent de le penser.
Tout d'abord, bien qu'habituellement très prolixe en détails, Josèphe passe directement de
la légation de Varus [6-4] à celle de Quirinius [6-10], soit un vide de 10 ans. Il ignore les
autres gouverneurs durant cette période (comme Volusius Saturninus [4-6], attesté par la
numismatique), laissant l'impression d'une succession directe entre Varus et Quirinius.
           Le seul événement commenté avec beaucoup de détails est la gestion de l'instabilité
provoquée par la mort d'Hérode. Il est toutefois possible que Josèphe, en tant que Juif, se
soit intéressé exclusivement aux événements impliquant politiquement la nation juive, alors
que Luc, en tant que chrétien, ait concentré son récit sur les actions religieuses de Jésus. Il
est donc probable que ces deux auteurs aient donné un exposé exact mais partiel de
l'histoire, chacun choisissant les événements à relater en fonction de ses motivations
apologétiques propres.

72 Guerre des Juifs I:503.
73 J. MALTIEL-GERSTENFELD - 260 Years of Ancient Jewish Coins
1982 Tel Aviv Ed. Kol Printing Service Ltd pp. 125-184.
A. BURNETT, M. AMANDRY, P.P. RIPOLLES - Roman Provincial Coinage I
London 1992 Ed. British Museum Press pp. 585,678-685.
74 Antiquités juives XVII:339.
75 Antiquités juives XVIII:26.
76 Actes 5:37.
77 Antiquités juives XVII:149; Guerre des Juifs I:648.
78 Antiquités juives XVIII:23; XX:102; Guerre des Juifs II:118; VII:253.
79 P. BENOIT - Quirinius (Recensement de)

in: Dictionnaire de la Bible Supplément Tome 9, Paris 1979 pp. 705-708.
16                           APPROCHE SCIENTIFIQUE D'UNE CHRONOLOGIE ABSOLUE


              La chronologie du règne d'Hérode, qui tient compte de l'ensemble des
     synchronismes, se résume comme suit:

        An           Règne        Événement                            Consuls romains

        -41    légal     réel                                          L. Antonius Pietas
                                                                       P. Servilius Isauricus
        -40                                                            Cn. Domitius Calvinus II
                                  Hérode nommé roi à Rome              C. Asinius Pollio
        -39    [0]                arrivée en Galilée                   L. Marcius Censorinus
                                                                       C. Calvisius Sabinus
        -38    [1]                                                     Ap. Claudius Pulcher.
                                                                       C. Norbanus Flaccus
        -37    [2]                prise de Jérusalem                   M. Vipsanius Agrippa
                                  mort d'Antigone                      L. Caninius Gallus
        -36    3             0    1ère pièce émise de l'an 3           L. Gellius Publicola
                                  début du règne effectif              M. Cocceius Nerva
        -35    4             1    1ère année du règne effectif         L. Cornificius
                                                                       Sex. Pompeius
        -34    5             2                                         M. Antonius
                                                                       L. Scribonius Libo
        -33    6             3                                         Imp. Caesar Octavianus II
                                                                       L. Volcatius Tullus
        -32    7             4    Début de la guerre d'Actium          Cn. Domitius Ahenobarbus
                                                                       C. Sosius
        -31    8             5    Victoire d'Actium                    Imp. Caesar Octavianus III
                                                                       M. Valerius Messala Corvinus
        -30    9             6    1                                    Imp. Caesar Octavianus IV
                                                                       M. Licinius Crassus
        -29    10            7    2                                    Imp. Caesar Octavianus V
                                                                       Sex. Appuleius
        -28    11            8    3                                    Imp. Caesar Octavianus VI
                                                                       M. Vipsanius Agrippa II
        -27    12            9    4 Octave devient Auguste             Imp. Caesar Octavianus VII
                                                                       M. Vipsanius Agrippa III
        -26    13            10   5 Samarie devient Sébaste.           Imp. Caesar Augustus VIII
                                  Famine en Judée durant 2 ans         T. Statilius Taurus II
        -25    14            11   6 Varron Murena procurateur de       Imp. Caesar Augustus IX
                                  Syrie. Fin de l'année C. Petronius   M. Iunius Silanus
        -24    15            12   7 devient préfet d'Égypte            Imp. Caesar Augustus X
                                                                       C. Norbanus Flaccus
        -23    16            13   8                                    Imp. Caesar Augustus XI
                                                                       A. Terentius Varro Murena
        -22    17            14   9                                    M. C. Marcellus Aeserninus
                                                                       L. Arruntius
        -21    18        15       10                                   Q. Aemilius Lepidus Barbula
                                  début restauration du Temple         M. Lollius
        -20    19            16   11 César est en Syrie                M. Appuleius
                                                                       P. Silius Nerva
        -19    20        17       12                                   C. Sentius Saturninus
                                                                       Q. Lucretius Cinna Vespillo
        -18    21            18   13                                   P. C. Lentulus Marcellinus
                                                                       Cn. Cornelius Lentulus
        -17    22            19   14                                   C. Furnius
                                                                       C. Iunius Silanus
        -16    23            20   15                                   L. Domitius Ahenobarbus
                                                                       P. Cornelius Scipio
CHRONOLOGIE DE LA VIE D'HERODE LE GRAND                                        17


     -15     24           21      16                                           M. Livius Drusus Libo
                                                                               L. Calpurnius Piso Pontifex
     -14     25           22      17                                           M. Licinius Crassus
                                                                               Cn. Cornelius Lentulus Augur
     -13     26           23      18                                           Ti. Claudius Nero
                                                                               P. Quinctilius Varus
     -12     27           24      19                                           M. V. M. Barbatus Appianus
                                                                               P. Sulpicius Quirinius
     -11     28           25      20 fin de la 192e olympiade                  Q. Aelius Tubero
                                                                               Q. Fabius Maximus Paullus
     -10     29           26      21                                           C. Iulius Antonius
                                                                               Q. Fabius Maximus Africanus
     -9      30           27      22                                           D. C. D. Nero Germanicus
                                                                               T. Q. Crispinus Sulpicianus
     -8      31           28      23                                           C. Marcius Censorinus
                                                                               C. Asinius Gallus
     -7      32           29      24                                           Ti. Claudius Nero II
                                                                               Cn. Calpurnius Piso
     -6      33           30      25 Varus gouverneur de Syrie                 D. Laelius Balbus
                                                                               C. Antistius Vetus
     -5      34           31      26 Varus                                     Imp. Caesar Augustus XII
                                                                               L. Cornelius Sulla
     -4      35 [0]       32      27 Varus                                     C. Calvisius Sabinus
                                  Archélaüs nommé roi à Rome                   L. Passienus Rufus
     -3      36 [1]       33      28                                           L. Cornelius Lentulus
                                                                               M. Valerius Messala Corvinus
     -2      37 [2]       34      29                                           Imp. Caesar Augustus XIII
                                  inventaire du monde                          M. Plautius Silvanus
     -1            3      1       30 mort d'Hérode                             Cn. C. Lentulus Cossus
                                  Varus commandant de légions                  L. Calpurnius Piso Augur
      1            4      2       31 Varus/ Caius Caesar                       C. Caesar
                                  guerre de Syrie                              L. Aemilius Paullus
      2            5      3       32                                           P. Vinicius
                                                                               P. Alfenus Varus
      3            6      4       33                                           L. Aelius Lamia
                                                                               M. Servilius Nonianus
      4            7      5       34                                           Sex. Aelius Catus
                                                                               C. Sentius Saturninus
      5            8      6       35                                           L. Valerius Messala Volesus
                                                                               Cn. Cornelius Cinna Magnus
      6            9      7       36 Quirinius gouverneur de Syrie             M. Aemilius Lepidus
                                  Archélaüs déposé                             L. Arruntius
      7           10      8       37 Quirinius (recensement)                   Q. C. M. Creticus Silanus
                                                                               A. Licinius Nerva Silianus
      8                           38 Quirinius                                 M. Furius Camillus
                                                                               Sex. Nonius Quinctilianus


           La tradition juive (Rouleau des jeûnes)80 précise qu'Hérode est mort le 2 Shebat81, soit
le 26 janvier en l'an -182. Comme le Rouleau des jeûnes associe la mort d'Hérode, le 2 Shebat,

80 W.E. FILMER - The Chronology of the Reign of Herod the Great
in: The Journal of Theological Studies, Vol. XVII. Oxford 1966 p. 284.
H. LICHTENSTEIN - Die fastenrolle eine untersuchung zur jüdisch-hellenistishen geschichte
in: Hebrew Union College Annual Cincinnati 1931-32 pp. 271,272.
81 Megillat Taanit 23a (à ne pas confondre avec le traité Taanit du Talmud).
82 J. FINEGAN - Handbook of Biblical Chronology

Massachussetts 1999 Ed. Hendrickson p. 295.
O. EDWARDS - The Time of Christ
Edinburgh 1986 Ed. Floris Books p. 59.
18                           APPROCHE SCIENTIFIQUE D'UNE CHRONOLOGIE ABSOLUE


     avec celle d'Alexandre Jannée, autre tyran, datée du 7 Kislev, certains commentateurs ont
     préféré cette dernière date (sans donner de justification) pour fixer la mort d'Hérode. Ce
     choix contredit les données de Flavius Josèphe, car le 7 Kislev tombe début décembre, soit
     avant les éclipses de cette période (celle partielle de mars -4 ou celle totale de janvier -1) et
     non après l'éclipse comme l'indique Flavius Josèphe. La mention de cet événement
     astronomique précis — la mort d'Hérode peu après un jeûne et une éclipse de lune et avant
     une Pâque83 — est jugée déterminante pour l'établissement d'une chronologie absolue car
     elle est datable par l'astronomie.

               SYNCHRONISMES DATES PAR L'ASTRONOMIE

               La mention d'une éclipse est unique dans toute l'œuvre de Josèphe. Ce détail capital
     est sans implication politique, religieuse ou superstitieuse84 et peut donc être considéré
     comme objectif. Il n'y eut que trois éclipses dans cette période: l'une le 13 mars -4
     (partielle), une autre le 10 janvier -1 (totale) et une dernière le 29 décembre (partielle). Celle
     qui se rapproche des synchronismes historiques est celle du 10 janvier -1. Cette éclipse fut
     totale, ce qui impressionna certainement plus les témoins de l'époque qu'une éclipse
     partielle, qui passe souvent inaperçue. Selon les calculs astronomiques actuels, l'éclipse du
     13 mars -4 eut une magnitude de 36% seulement et ne dut attirer l’attention que de très peu
     de personnes à l'heure matinale où elle se produisit. Par contre, l'éclipse qui eut lieu en
     pleine nuit aux premières heures du samedi 10 janvier -1 fut beaucoup plus marquante
     puisque ce fut une éclipse totale. La lune fut occultée pendant 1 heure 40 minutes. L'éclipse
     put être observée par quiconque était éveillé (début du sabbat tombant le samedi85). Cette
     éclipse-là correspond exactement à la description de Josèphe.
               De plus, l'éclipse totale, donc bien visible par tous, qui eut lieu le 10 janvier -1 est
     en accord avec la tradition juive qui fixe la mort d'Hérode au 2 Shebat (26 janvier en -1),
     soit 16 jours après l'éclipse du 10 janvier86. Cette mort quelques jours après l'éclipse a dû
     marquer les esprits d'autant plus qu'elle se produisit deux mois et demi avant la Pâque. La
     date du 2 Shebat, correspondant au 30 janvier en -4, permet d'éliminer l'éclipse partielle du
     13 mars -4 car Josèphe précise qu'Hérode est mort peu après l'éclipse et non avant. Le
     témoignage de Josèphe rejoint donc la tradition juive pour ne retenir que l'éclipse de -1, car
     le choix en -4 est en contradiction avec les données astronomiques et calendériques. Ce

     83 Antiquités juives XVII:167, 213.
     84 Guerre des Juifs I:377.
     85 http://www.imcce.fr/fr/ephemerides/astronomie/Promenade/pages4/429.html
     86 E. L. MARTIN - The Birth of Christ Recalculated

     Pasadena 1980 Foundation for Biblical Research. 2d ed. pp. 283-298.
CHRONOLOGIE DE LA VIE D'HERODE LE GRAND                                                                   19


détail donné par Josèphe permet de confirmer la date du 10 janvier -1 et d'éliminer sans
appel la date du 13 mars -4. Il précise en effet qu'un jeûne commémoratif précéda de peu
cette éclipse87. Les Juifs effectuaient chaque année quatre jeûnes88: les 17 Tammuz, 9 Ab, 3
Tishri et 10 Tébeth (le 13 Adar n'était pas encore jeûné à cette époque puisque c'était la fête
de Nikanor89). Celui du 7e mois (Tishri) commémorait le meurtre de Godolias et celui du
10e mois90 (Tébeth) commémorait le début du siège de Jérusalem par Nabuchodonosor. Ce
jeûne du 10 Tébeth91 (le 5 janvier en -1) précéda effectivement de quelques jours l'éclipse
totale du 14/15 Tébeth92 (le 9/10 janvier -1). Le témoignage de Josèphe est ici de nouveau
confirmé par les données astronomiques et calendériques en -1. Le récit de Josèphe sur la
mort d'Hérode étant très circonstancié, on peut reconstituer chronologiquement
l'enchaînement des événements (en fonction de leur durée minimale en jours):

          Événement                                                             référence              durée minimum
          Déposition du grand prêtre un jour de jeûne                        AJ XVII:165
          Exécution de Matthias puis éclipse de lune                         AJ XVII:167                        1
          Voyage à Callirrhoé                                                AJ XVII:171                        2
          Bain chaud à Callirrhoé                                            AJ XVII:172                        1
          Retour à Jéricho                                                   AJ XVII:173                        2
          Convocation des magistrats                                         AJ XVII:174                        2
          Réunion de l'assemblée à l'amphithéâtre                            AJ XVII:175                        2
          Ordres de massacres posthumes                                      AJ XVII:178                        1
          Réception d'une lettre d'Auguste                                   AJ XVII:182
          Couteau réclamé pour peler une pomme                               AJ XVII:183
          Suicide manqué d'Hérode                                            AJ XVII:184                        1
          Rébellion d'Antipater                                              AJ XVII:185
          Nouveau testament d'Hérode                                         AJ XVII:188                        1
          Exécution d'Antipater                                              AJ XVII:191                        5
          Mort d'Hérode                                                      AJ XVII:192
          Le décès d'Hérode reste caché                                      AJ XVII:193                        ?
          Salomé et Alexas renvoient les prisonniers                         AJ XVII:193                        1
          La mort d'Hérode est rendue publique                               AJ XVII:194
          Salomé et Alexas réunissent l'armée                                AJ XVII:194                        2
          Organisation de funérailles grandioses                             AJ XVII:196                        7
          Deuil de 7 jours                                                   AJ XVII:200                        7
          Réunion pour organiser une révolte                                 AJ XVII:206
          Pourparlers avec le général d'Archélaüs                            AJ XVII:209                        2
          Nombreux pourparlers avec Archélaüs                                AJ XVII:212                        5
          Fête de la Pâque                                                   AJ XVII:213

87 Antiquités juives XVII:166.
88 Zacharie 8:19. Le Talmud (Taanit 4:6) ne décrit que les jeûnes du 17 Tammuz et du 9 Ab.
89 Cette fête de Nikanor du 13 Adar (Antiquités juives XII:412) précèdait de 1 jour (14 Adar) la fête de Mardochée (2Maccabées XV:36)

appelée ensuite fête de Purim. La Mishna (Taanit 2:10) précise qu'il n'y avait pas de jeûne à Purim au mois d'Adar (Rosh hashana 1:3).
90 2Rois 25:1; Ézéchiel 24:1,2
91 Selon le Talmud de Jérusalem (Taanith 3:1) ce jeûne n'était observé qu'en Judée.
92 L'astronomie impose de faire coïncider les éclipses de lune avec les jours de pleine lune.
20                               APPROCHE SCIENTIFIQUE D'UNE CHRONOLOGIE ABSOLUE


                  Ce détail astronomique de Josèphe résulte d'une simple observation et n'intègre
     aucune interprétation religieuse postérieure. Certaines situations historiques pouvaient, en
     effet, encourager des observations factices. Ainsi, à la mort des empereurs romains il était
     fréquent de "voir une nouvelle étoile dans le ciel" afin de prouver la divinisation de ces
     empereurs. Or, Flavius Josèphe n'adhérait pas à ces fables puisqu'il écrit93: Ne vous laissez pas
     troubler par les convulsions d'éléments inanimés et ne voyez pas non plus dans le tremblement de terre le
     signe prémonitoire d'un nouveau malheur. Les phénomènes qui affectent les éléments [cosmologiques] sont
     purement naturels et ils n'apportent aux humains rien de plus que le tort qu'ils leur causent. Du reste, les
     Juifs ne croyaient pas à la divinisation de leur roi après leur mort.
                  Pour dater l'éclipse de lune ayant précédé de peu la mort d'Hérode, il faut recenser
     toutes celles répertoriées94 au début de l'année -1 (il y a un décalage de 1 an entre les années
     astronomiques et les années historiques avant notre ère, les historiens n'utilisant pas
     d'année 0, de sorte que l'année -3* en astronomie correspond à l'année -4 en histoire. Par
     exemple, l'éclipse totale 0000 Jan 09 est datée du 9 janvier -1):




                                                                      Fig. 2: Orbites apparentes du soleil et de la lune
     93   Guerre des Juifs I:377.
     94   http://sunearth.gsfc.nasa.gov/eclipse/LEcat5/LE-0099-0000.html http://sunearth.gsfc.nasa.gov/eclipse/LEcat5/LE0001-0100.html
CHRONOLOGIE DE LA VIE D'HERODE LE GRAND                                                               21


             Les éclipses de lune ne sont régies que par la géométrie puisqu'elles se produisent
uniquement quand la terre se trouve entre la lune et le soleil, et seulement sur la ligne des
nœuds car le plan de l'orbite apparente du soleil est incliné par rapport au plan de l'orbite
de la lune.




             Les éclipses de lune ne sont visibles que la nuit, dont le début peut être fixé par des
logiciels (sur Internet)95. De plus, en raison de la luminosité, seul le cône d'ombre est
observable (et non la pénombre). Ainsi seules les éclipses totales ou partielles sont visibles à
l'œil (la lune devient rougeâtre). Les astronomes distinguent quatre points de contact:




                                                                                             Fig. 3: Grandeur d'une éclipse de lune

             Le 1er point de contact marque le début de l'éclipse partielle, le 2e le début de
l'éclipse totale, le 3e la fin de l'éclipse totale et le 4e la fin de l'éclipse partielle. La magnitude
95   http://portail.imcce.fr/fr/ephemerides/astronomie/Promenade/pages3/333.html http://lychnis.imcce.fr/cgi-bin/levcou.cgi
22                         APPROCHE SCIENTIFIQUE D'UNE CHRONOLOGIE ABSOLUE


     de l'éclipse est indiquée par le rapport g = AB/AC. Les astronomes datent en temps
     universel UT le maximum de l'éclipse en indiquant les durées entre ce maximum et le 1er et
     2e contact appelées demi-durées (S.D.). Il suffit alors d'ajouter (ou de retrancher) la demi-
     durée partielle (S.D. Par) pour trouver le début (ou la fin) de l'éclipse partielle et d'ajouter
     (ou de retrancher) la demi-durée totale (S.D. Tot) pour trouver le début (ou la fin) de
     l'éclipse totale. Pour connaître les débuts et les fins de ces éclipses en temps local il faut
     ajouter (vers l'Est) 1 heure par fuseau horaire à partir du méridien de Greenwich (UT = 0).
             Seules les éclipses totales (T) et partielles (P) sont perceptibles à l'œil, mais non
     celles qui sont dues à la pénombre (N). Celles qui furent visibles en un endroit du globe
     l'ont été uniquement dans la moitié où il y avait la nuit (soit approximativement après 18
     heures et avant 6 heures en heure locale). Jérusalem étant à une longitude de 35°13' Est, il
     faut ajouter 2 heures 20 au temps universel (UT) pour connaître l'heure locale dans cette
     ville. Les dates et les instants sont donnés en Temps universel coordonné (UTC), et les
     longitudes des lieux sont données par rapport au méridien de Greenwich. Or l'échelle de
     temps utilisée dans les éphémérides est le Temps terrestre (TT); il convient donc de corriger le
     moment des phénomènes de dt et les longitudes de dL = 1,002738Xdt/240 degrés vers l'est
     si dt est positif ou vers l'ouest si dt est négatif, dt représentant la différence, en secondes de
     temps, entre la valeur réelle de TT-UTC et sa valeur estimée.
             Par exemple, en utilisant la latitude de Jérusalem (31° 47' = 35,8°) et sa longitude
     (35° 13' = 35,2°) on obtient les valeurs de dt et dL:
             dL = 35,2° ce qui donne dt = 2h20, car dt = (240dL)/1,002738.
             Pour calculer à quel moment les éclipses furent visibles à Jérusalem il faut donc
     convertir le temps universel UT en temps local: t = UT + 2h20. Le début et la fin de la
     pénombre sont donnés par: début = t - S.D.par et fin = t + S.D.par. Le début et la fin de
     l'ombre (pour les éclipses totales) sont donnés par: début = t - S.D.tot et fin = t + S.D.tot
     (les durées sont exprimées en heures et en minutes). Ce qui donne:

                    date             UT      Heure     visible à   début    fin     Mag.
                                             locale   Jérusalem
                    13 mars -4       00:40    3:00      oui        1h50    4h10    36,7 %
                    5 septembre -4   11:06   13:26      non
                    20 janvier -2    11:52   14:12      non
                    17 juillet -2     5:12    7:32      non
                    9 janvier -1     23:08    1:28      oui        23h41   3h15    179,2 %
                    17 juillet -1     8:37   10:57      non
                    29 décembre -1   14:31   16:51      oui        15h35   18h07   57,9 %
                    24 janvier 1     9:12    11:32      non
CHRONOLOGIE DE LA VIE D'HERODE LE GRAND                             23


            Ainsi, à Jérusalem, l'éclipse du 13 mars -4 a commencé à être visible vers 1h50
(magnitude 0%) avec un maximum vers 3h (magnitude 36,7%), la fin de l'éclipse étant vers
4h10. L'éclipse du 9 janvier a commencé à être visible vers 23h41 (magnitude 0%) avec un
maximum vers 1h28 le 10 janvier (magnitude 179,2%), la fin de l'éclipse étant vers 3h15. Le
début de l'ombre se produisit vers 0h38 (magnitude 100%) et la fin vers 2h18. Il peut y
avoir un écart allant jusqu'à 16 minutes entre le temps sidéral et le temps universel à cause
d'une légère variation des orbites96. Un résultat plus précis peut être obtenu sur demande
auprès de l'Institut de mécanique céleste et de calcul des éphémérides, soit:

           date de l'éclipse     UT      Heure locale   Début    fin      Mag.  Surface occultée
           13 mars -4           00:51        3:11       2h04    4h18     33,9 %       1/3
           9 janvier -1         23:17        1:37       23h50   3h24    152,3 %      totale
           29 décembre -1       14:40       17:00       15h45   18h15    53.1 %       1/2

            Les écarts d'environ ¼ d'heure dépendent des logiciels d'astronomie utilisés. Il ne
s'agit pas d'une erreur mais d'une difficulté à prévoir exactement la position spatiale de la
terre dans le passé parce que celle-ci ne tourne pas complètement rond! En effet, plusieurs
facteurs perturbent la vitesse de rotation de la terre sur elle-même. L'énergie dissipée par les
marées ralentit la terre d'environ 1 seconde par an (et éloigne aussi la lune de 4 cm). Ce
premier facteur est calculable, mais d'autres facteurs liés au climat produisent des variations
chaotiques. La masse des océans, par exemple, dépend de la fonte des glaces polaires. Or,
on peut comparer la terre à une patineuse cosmique. Une patineuse qui tourne sur elle-
même accélère son mouvement en rapprochant les bras vers son corps et le ralentit en les
éloignant; de la même façon, une baisse de la température engendre une augmentation des
glaces polaires et entraîne une diminution de la masse des océans ce qui accélère la rotation
de la terre (une augmentation de température produit l'effet inverse). Les astronomes
corrigent cependant ces variations grâce à des calibrages provenant des éclipses historiques
exactement datées (rares). Ces variations sont faibles (environ de 1 seconde par an) mais
induisent des incertitudes qui se montent à 1 heure au bout de 3600 ans (soit vers -1500).
Une erreur de 1 heure peut paraître minime mais devient très importante pour les éclipses
de soleil qui occultent une bande de moins de 300 km sur la terre. Or un fuseau horaire
couvre une bande d'environ 1700 km (= 40000 km/24), ce qui est cinq fois supérieur à la
largeur de l'éclipse de soleil. En toute rigueur, pour prévoir géographiquement la zone
obscurcie par une éclipse de soleil, il faudrait disposer d'une précision minimum dans les
logiciels d'environ ¼ d'heure.
96   http://www.nmm.ac.uk/server/show/conWebDoc.351
24                            APPROCHE SCIENTIFIQUE D'UNE CHRONOLOGIE ABSOLUE


               La position exacte d'un astre dans le ciel est repérée par ses coordonnées polaires
     que sont l'azimut (angle sur le plan horizontal de l'observateur) et l'altitude (angle sur le
     plan vertical):




                                       Fig. 4: Coordonnées polaires: altitude et azimut

               La position de la lune est caractérisée par son altitude et son azimut97 (la position
     des astres peut être visualisée par de nombreux logiciels98, ainsi que le lever et le coucher du
     soleil99). L'analyse astronomique des éclipses de lune durant la période allant de -4 à 1
     oblige à retenir l'éclipse totale du 10 janvier -1. Certains historiens, peu au fait de l'histoire
     juive, ont cependant accepté l'éclipse partielle du 13 mars -4 croyant que le jeûne
     mentionné par Flavius Josèphe était celui d'Esther du 13 Adar, ce qui produisait un accord
     remarquable entre ce jeûne daté au 12 mars (en -4) et l'éclipse de lune du 13 mars. Un
     lecteur attentif sait que le jeûne d'Esther n'existait pas au 1er siècle (Flavius Josèphe précise
     que le 13 Adar était la fête de Nikanor)100 tout simplement parce qu'il n'est apparu qu'à
     partir du 12e siècle après les travaux de Maimonide. Par contre, les Juifs, à cette époque,
     effectuaient quatre jeûnes101 par an102, ceux du 17 Tammuz, du 9 Ab, du 3 Tishri et 10
     Tébeth. Le jeûne du 10 Tébeth, par exemple, commémorait le sinistre début du siège de
     Jérusalem par Nabuchodonosor103. L'antique Rouleau des jeûnes104 fixe la mort d'Hérode au 2
     Shebat105 (le calendrier juif est fondé sur le cycle lunaire et comporte 12 mois dont le 1er
     mois de l'année religieuse est Nisan ou Tishri pour l'année civile).

     97 http://sunearth.gsfc.nasa.gov/eclipse/LEvis/LEaltitude.html
     98 http://www.fourmilab.ch/cgi-bin/uncgi/Yoursky http://astro.nineplanets.org/astrosoftware.html
     99 http://lychnis.imcce.fr/cgi-bin/levcou.cgi
     100 Antiquités juives XII:412.
     101 Zacharie 8:19.
     102 Taanit 4:6.
     103 2Rois 25:1.
     104 W.E. FILMER - The Chronology of the Reign of Herod the Great

     in: The Journal of Theological Studies Vol. XVII. Oxford 1966 p. 284.
     H. LICHTENSTEIN - Die fastenrolle eine untersuchung zur jüdisch-hellenistishen geschichte
     in: Hebrew Union College Annual Cincinnati 1931-32 pp. 271,272.
     105 Megillat Taanit 23a.
CHRONOLOGIE DE LA VIE D'HERODE LE GRAND                              25


             Le fonctionnement de ce calendrier reposait entièrement sur l'observation, le 1er
jour de chaque mois étant calé sur le 1er croissant de lune et le mois Tishri étant le 1er mois,
à partir de l'équinoxe d'automne. Lorsque le mois de Tishri se terminait avant l'équinoxe
d'automne, un 13e mois (deuxième Adar) était ajouté à l'année pour la synchroniser avec
l'année solaire. Cet ajustement se produisait environ tous les 3 ans, puisque l'année lunaire
est plus courte que l'année solaire d'environ 11 jours (= 365 - 354; 354 = 12 x 29,5). Les
équinoxes (et les solstices) étaient faciles à repérer par les agriculteurs de l'époque:




                       Fig. 5: Orbite apparente du soleil au solstice et à l'équinoxe

             A cause de la rotation de la terre sur elle-même en 24 heures, le soleil (comme tous
les autres corps célestes) paraît se lever à l'Est et se coucher à l'Ouest. Lors de l'équinoxe, le
jour et la nuit ont exactement la même durée de 12 heures, et l'azimut du lever et du
coucher de soleil est de +90° et -90°. Par contre, lors des solstices, la durée du jour varie
suivant la latitude de l'observateur, les maxima étant de 24 et 0 heure pour les pôles.
             Le 1er de chaque mois correspond au 1er croissant visible après la nouvelle lune (=
nouvelle lune + 2). La lunaison moyenne étant de 29,53 jours, les mois lunaires ont une
durée oscillant entre 29 et 30 jours. Ainsi la nouvelle lune tombe le 29 ou le 30, et, par
conséquent, la pleine lune tombe le 14 ou le 15. Comme les éclipses se produisent
uniquement lorsque la lune, le soleil et la terre sont alignés, les éclipses de lune ne peuvent
tomber que le 14 ou le 15, et les éclipses de soleil ne peuvent tomber que le 29 ou le 30
dans un calendrier lunaire débutant au 1er croissant. Cette règle astronomique permet déjà
d'éliminer le jeûne du 17 Tammuz parmi les quatre jeûnes commémoratifs puisqu'il ne peut
que suivre une éclipse (éventuellement datée du 14 Tammuz) et non la précéder comme
dans le récit de Flavius Josèphe. Les dates d'équinoxes106 et des premiers croissants107
peuvent être calculées pour les années -4 et -1:
106   http://www.imcce.fr/page.php?nav=fr/ephemerides/astronomie/saisons/index.php
107   http://portail.imcce.fr/fr/ephemerides/astronomie/Promenade/pages4/441.html
26                            APPROCHE SCIENTIFIQUE D'UNE CHRONOLOGIE ABSOLUE



                                                      1er jour du mois [= nouvelle lune UT + 2]
                                    [équinoxe]        [25 septembre -2]        [25 septembre -5]
                     VII       I    Tishri            29 septembre -2          2 octobre -5
                     VIII      II   Heshvan           29 octobre -2            31 octobre -5
                     IX        III  Kislev            27 novembre -2           30 novembre -5
                     X         IV   Tébeth            27 décembre -2           29 décembre -5
                     XI        V    Shebat            25 janvier -1            28 janvier -4
                     XII       VI   Adar              25 février -1            27 février -4
                     [XIIb]         [Adar2]
                                    [équinoxe]        [22 mars -1]             [22 mars -4]
                     I         VII Nisan              25 mars -1               28 mars -4
                     II        VIII Iyar              23 avril -1              26 avril -4
                     III       IX   Siwan             23 mai -1                25 mai -4
                     IV        X    Tammuz            21 juin -1               24 juin -4
                     V         XI   Ab                20 juillet -1            24 juillet -4
                     VI        XII Elul               19 août -1               22 août -4

             L'année civile juive commence au 1er Tishri, qui coïncide avec le 1er croissant de
     lune visible à Jérusalem après l'équinoxe d'automne, et l'année religieuse au 1er Nisan, qui
     coïncide avec le 1er croissant de lune visible à Jérusalem après l'équinoxe de printemps.
     Selon le récit de Flavius Josèphe, les trois événements "jeûne commémoratif, puis éclipse
     de lune, puis mort d'Hérode" se sont succédé dans un bref laps de temps (quelques jours)
     avant la Pâque. Datation des 4 jeûnes de l'année juive:

     mois   jeûnes               date de l'éclipse   date en -1             accord    date en -4        accord
     VII    3 Tishri                                  1er octobre -2                    4 octobre -5
     VIII   Heshvan
     IX     [7] Kislev                               [3 décembre -2]                  [6 décembre -5]
     X      10 Tébeth                                 5 janvier -1            oui      8 janvier -4
                                 14 Tébeth            9 janvier              total    12 janvier -4
     XI     [2] Shebat                               26 janvier -1            oui     29 janvier -4     non#
     XII    Adar                 14 Adar                                              13 mars           partiel
                                                                                      mort d'Hérode     non#
     I      [1er] Nisan                              [25 mars -1]                     [28 mars -1]
            [14] Nisan                               [7 avril -1]                     [10 avril -4]
     II     Iyar
     III    Siwan
     IV     17 Tammuz                                 7 juillet -1                    10 juillet -4
     V      9 Ab                                     29 juillet -1                     1er août -4


             Le récit de Flavius Josèphe correspond exactement aux dates en -1: jeûne du 10
     Tébeth (5 janvier) suivi de peu par l'éclipse (9 janvier) puis par la mort d'Hérode le 2 Shebat
     (26 janvier). Par contre en -4 il n'y a pas de jeûne avant l'éclipse partielle du 13 mars, et le 2
CHRONOLOGIE DE LA VIE D'HERODE LE GRAND                                                                     27


Shebat (29 janvier) précède l'éclipse alors qu'il devrait la suivre selon Flavius Josèphe.
           Les calendriers en vigueur à l'époque pouvaient toutefois être légèrement différents
des calendriers calculés selon l'astronomie, car l'observation du 1er croissant est délicate
(retard éventuel de 1 jour), et les mois intercalaires pouvaient être reportés à l'année
suivante, d'où un décalage de 1 mois durant cette année.
           Les remarques du Talmud108 prouvent qu'au 1er siècle le calendrier dépendait de
l'observation et non de calculs: Si le tribunal et tous les israélites ont vu la [nouvelle lune] et que
l'examen des témoins ne soit pas encore fini pour avoir pu dire le "consacré" avant la nuit, on ajoute un
jour au mois. Si seul le tribunal l'a vue, on constitue devant lui deux témoins et on dira "consacré,
consacré". Si trois personnes du tribunal l'ont vue, on en établira deux comme témoins et on fera siéger deux
autres de leurs collègues avec le troisième, les deux témoigneront devant eux et on dira "consacré, consacré";
car un seul ne peut être cru s'il est tout seul (...) Trois signes indiquent qu'il faut mettre un mois
intercalaire: les épis, les fruits des arbres et les saisons: on doit se baser sur deux de ces signes (…) Les
années intercalaires valaient pour trois pays: Judée, Transjordanie et Galilée (…) On ne fixe pas l'année
intercalaire en se basant sur les béliers, les brebis et les jeunes pigeons qui ne sont pas encore arrivés (…) à
nos frères de la captivité de Babel et des Mèdes et de toutes les captivités nous vous faisons savoir que comme
les pigeons sont tendres et les brebis faisant leur laine et que le temps fixé des épis n'est pas encore arrivé,
mais sur l'avis de nos collègues nous ajoutons à cette année 30 jours (...) Ils attestent qu'on peut pendant
tout Adar déclarer l'année intercalaire, tandis que d'autres disent qu'on le peut jusqu'à Purim. Ils attestent
qu'on peut déclarer l'année intercalaire conditionnellement; et on raconte que Rabban Gamaliel alla en
demander la permission au gouverneur de Syrie, et, comme il tardait à venir, on déclara l'année intercalaire
conditionnellement jusqu'au retour de R. Gamaliel; à son retour il donna son consentement et l'année fut
intercalaire109. Le calendrier juif resta fondé sur l'observation de la nouvelle lune au moins
jusqu'en 358 de notre ère, début du cycle de Hillel II (certains amateurs d'ésotérisme
croient en l'existence d'un "Conseil des sages en Israël110", fondé par Esdras après le retour
de l'exil babylonien, qui aurait fixé les mois intercalaires selon de savants calculs).
           Les années -4 et -1 n'ont pas été embolismiques (pas de mois intercalaire Adar), car
le 1er Nisan tombe après l'équinoxe de printemps [22 mars] pour ces années. Selon le
Talmud de Babylone111, l'équinoxe de printemps pouvait tomber jusqu'au 16 Nisan, l'année
ne devant être embolismique qu'après cette date. Reconstitution chronologique:
108 B. WACHOLDER D.B. WEISBERG Visibility of the New Moon in Cuneiform and Rabbinic Sources
in: Hebrew University College Annual 42 (1971) pp. 227-242.
109 Talmud: Rosh hashana 3:1, Eduyyot 7:7; Tosephta Sanhédrin 2:2-13.
110 Cet ancêtre du Sanhédrin s'appelait en fait "le sénat de la nation" (1Maccabées 12:6,35) et n'est mentionné comme corps administratif

(Antiquités juives XII:142) qu'à partir des Maccabées (2Maccabées 1:10; 4:44; 11:27). Ce Sénat juif pouvait être considéré comme le
successeur du "Collège des anciens" de l'époque d'Esdras (Esdras 5:9; 6:7), mais rien n'indique qu'il s'occupait des problèmes de
calendrier, par contre, le Talmud explique qu'il incombait au grand-prêtre de valider les observations pour fixer l'année intercalaire.
111 Sanhédrin 13a,13b.
28                                          APPROCHE SCIENTIFIQUE D'UNE CHRONOLOGIE ABSOLUE


                                                                          RECONSTITUTION EN -1

     Tébeth                                                                                                       Shebat
     10     11   12    13     14      15   16   17    18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   1     2      3    4    5    6    7    8     9     10   11   12
     5      6    7     8      9       10   11   12    13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25    26     27   28   29   30   31   1     2     3    4    5
     Janvier                                                                                                                                            Février
     jeûne                  éclipse                                                                                    m ort

     Shebat                                                                                             Adar
     13     14   15    16     17      18   19   20    21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   1    2    3     4      5    6    7    8    9    10    11    12   13   14
     6      7    8     9      10      11   12   13    14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26    27     28   29   1    2    3    4     5     6    7    8
     Février                                                                                                                             Mars


     Adar                                                                                     Nisan
     15     16   17    18     19      20   21   22    23   24   25   26   27   28   29   30   1    2    3    4    5     6      7    8    9    10   11   12    13    14   15   16
     9      10   11    12     13      14   15   16    17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29    30     31   1    2    3    4    5     6     7    8    9
     Mars                                                                                                                           Avril
                                                                           équinoxe de printemps                                                                   Pâque

                                                                          RECONSTITUTION EN -4

     Tébeth                                                                                                       Shebat
     10     11   12    13     14      15   16   17    18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   1     2      3    4    5    6    7    8     9     10   11   12
     9      10   11    12     13      14   15   16    17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29    30     31   1    2    3    4    5     6     7    8    9
     Janvier                                                                                                                        Février
     jeûne                                                                                                             #

     Shebat                                                                                             Adar
     13     14   15    16     17      18   19   20    21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   1    2    3     4      5    6    7    8    9    10    11    12   13   14
     10     11   12    13     14      15   16   17    18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   1    2     3      4    5    6    7    8    9     10    11   12   13
     Février                                                                                                 Mars
                                                                                                                                                                         éclipse

     Adar                                                                                Nisan
     15     16   17    18     19      20   21   22    23   24   25   26   27   28   29   1    2    3    4    5    6     7      8    9    10   11   12   13    14    15   16   17
     14     15   16    17     18      19   20   21    22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   1    2    3     4      5    6    7    8    9    10    11    12   13   14
     Mars                                                                                               Avril
       mort                                          équinoxe de printemps                                                                                   Pâque


                      La comparaison de ces deux reconstitutions impose le choix de -1:
      L'éclipse du 10 janvier -1 fut totale, donc bien visible et plus durable que celle du 13
             mars -4 qui n'a pas dû être remarquée. Au 1er siècle, les éclipses de lune étaient souvent
             interprétées comme un présage de mort pour un souverain, comme le rappelle
             l'historien romain Quinte-Curce112 (vers 50): Mais, vers la première veille, la lune, s'éclipsant,
             commença par dérober l'éclat de son disque; puis, une sorte de voile de sang vint souiller sa lumière:
             inquiets déjà aux approches d'un si terrible hasard, les Macédoniens furent pénétrés d'une profonde
             impression religieuse, et en même temps de frayeur. C'était contre la volonté des dieux, disaient-ils,
             qu'on les entraînait aux extrémités de la terre.
      Le grand prêtre Matthias [fils de Théophile] fut déposé par Hérode un jour de jeûne.
             Celui du 10 Tébeth correspond au 5 janvier en -1 et au 9 janvier en -4. L'écart avec
             l'éclipse, jour où Hérode fit brûler vif Matthias [fils de Margolothos], est donc de 3
     112   Histoires IV:10.
Chrono herode
Chrono herode
Chrono herode

Contenu connexe

En vedette

Instalacion win 7
Instalacion win 7Instalacion win 7
Instalacion win 7dian130297
 
Austria miniature park
Austria miniature parkAustria miniature park
Austria miniature parkfilipj2000
 
MobApp by mobilactif
MobApp by mobilactifMobApp by mobilactif
MobApp by mobilactifMobilActif
 
A sempre surpreendente China !
A sempre surpreendente China !A sempre surpreendente China !
A sempre surpreendente China !Umberto Pacheco
 
Asip fieec 10 applications européennes de télémédecine
Asip fieec 10 applications européennes de télémédecineAsip fieec 10 applications européennes de télémédecine
Asip fieec 10 applications européennes de télémédecineJPRiviere
 
Commune info 32
Commune info 32Commune info 32
Commune info 32ATD13
 
Diseño y evaluación de un programa en resolución de con5lictos, para la forma...
Diseño y evaluación de un programa en resolución de con5lictos, para la forma...Diseño y evaluación de un programa en resolución de con5lictos, para la forma...
Diseño y evaluación de un programa en resolución de con5lictos, para la forma...Education in the Knowledge Society PhD
 
DCTS - Projets sélectionnés
DCTS -  Projets sélectionnésDCTS -  Projets sélectionnés
DCTS - Projets sélectionnésAna-Maria Popa
 
Resumen guía de inducción
Resumen guía de inducción Resumen guía de inducción
Resumen guía de inducción luisaydaniela
 
1m mb 4_national_geographic
1m mb 4_national_geographic1m mb 4_national_geographic
1m mb 4_national_geographicfilipj2000
 
El proceso de mecanización y convergencia mediática
El proceso de mecanización y convergencia mediáticaEl proceso de mecanización y convergencia mediática
El proceso de mecanización y convergencia mediáticaDonBraulio Torres
 
Herramientas de comunicación por internet
Herramientas de comunicación por internetHerramientas de comunicación por internet
Herramientas de comunicación por internetZuleimita Bernal
 

En vedette (19)

Instalacion win 7
Instalacion win 7Instalacion win 7
Instalacion win 7
 
MOTIVACION
MOTIVACIONMOTIVACION
MOTIVACION
 
Austria miniature park
Austria miniature parkAustria miniature park
Austria miniature park
 
MobApp by mobilactif
MobApp by mobilactifMobApp by mobilactif
MobApp by mobilactif
 
Proyect x m
Proyect x mProyect x m
Proyect x m
 
A sempre surpreendente China !
A sempre surpreendente China !A sempre surpreendente China !
A sempre surpreendente China !
 
Presentación1
Presentación1Presentación1
Presentación1
 
Asip fieec 10 applications européennes de télémédecine
Asip fieec 10 applications européennes de télémédecineAsip fieec 10 applications européennes de télémédecine
Asip fieec 10 applications européennes de télémédecine
 
Commune info 32
Commune info 32Commune info 32
Commune info 32
 
Les reseaux sociaux
Les reseaux sociauxLes reseaux sociaux
Les reseaux sociaux
 
Diseño y evaluación de un programa en resolución de con5lictos, para la forma...
Diseño y evaluación de un programa en resolución de con5lictos, para la forma...Diseño y evaluación de un programa en resolución de con5lictos, para la forma...
Diseño y evaluación de un programa en resolución de con5lictos, para la forma...
 
Jesus Roberto Flores Urias 1-05
Jesus Roberto Flores Urias 1-05Jesus Roberto Flores Urias 1-05
Jesus Roberto Flores Urias 1-05
 
Seleccion de trabajos de Junio 2014
Seleccion de trabajos de Junio 2014Seleccion de trabajos de Junio 2014
Seleccion de trabajos de Junio 2014
 
Tema 4
Tema 4Tema 4
Tema 4
 
DCTS - Projets sélectionnés
DCTS -  Projets sélectionnésDCTS -  Projets sélectionnés
DCTS - Projets sélectionnés
 
Resumen guía de inducción
Resumen guía de inducción Resumen guía de inducción
Resumen guía de inducción
 
1m mb 4_national_geographic
1m mb 4_national_geographic1m mb 4_national_geographic
1m mb 4_national_geographic
 
El proceso de mecanización y convergencia mediática
El proceso de mecanización y convergencia mediáticaEl proceso de mecanización y convergencia mediática
El proceso de mecanización y convergencia mediática
 
Herramientas de comunicación por internet
Herramientas de comunicación por internetHerramientas de comunicación por internet
Herramientas de comunicación por internet
 

Plus de ourbothy

Matthieu 24 14_avec_la_page_d_accueil_de_jw.org_v201410
Matthieu 24 14_avec_la_page_d_accueil_de_jw.org_v201410Matthieu 24 14_avec_la_page_d_accueil_de_jw.org_v201410
Matthieu 24 14_avec_la_page_d_accueil_de_jw.org_v201410ourbothy
 
Etre_femme
Etre_femmeEtre_femme
Etre_femmeourbothy
 
Programmer_le_logiciel_amour
Programmer_le_logiciel_amourProgrammer_le_logiciel_amour
Programmer_le_logiciel_amourourbothy
 
Attention_durée_de_vie
Attention_durée_de_vieAttention_durée_de_vie
Attention_durée_de_vieourbothy
 
Adorable_mamie
Adorable_mamieAdorable_mamie
Adorable_mamieourbothy
 
Le_vieux_sage
Le_vieux_sageLe_vieux_sage
Le_vieux_sageourbothy
 
Recette_de_bonheur_a_bas_prix
Recette_de_bonheur_a_bas_prixRecette_de_bonheur_a_bas_prix
Recette_de_bonheur_a_bas_prixourbothy
 
Un_cafe_original
Un_cafe_originalUn_cafe_original
Un_cafe_originalourbothy
 
Randall_D._Boni_un_bucheron_doue
Randall_D._Boni_un_bucheron_doueRandall_D._Boni_un_bucheron_doue
Randall_D._Boni_un_bucheron_doueourbothy
 
Relaxation_naturelle
Relaxation_naturelleRelaxation_naturelle
Relaxation_naturelleourbothy
 
Quelle_espérance_pour_les_morts
Quelle_espérance_pour_les_mortsQuelle_espérance_pour_les_morts
Quelle_espérance_pour_les_mortsourbothy
 
Belleza nocturna
Belleza nocturnaBelleza nocturna
Belleza nocturnaourbothy
 
Jeu de mots_en_vrac
Jeu de mots_en_vracJeu de mots_en_vrac
Jeu de mots_en_vracourbothy
 
Allez les filles, une petite volée de vérité
Allez les filles, une petite volée de véritéAllez les filles, une petite volée de vérité
Allez les filles, une petite volée de véritéourbothy
 
Grottes de cristal_de_naica
Grottes de cristal_de_naicaGrottes de cristal_de_naica
Grottes de cristal_de_naicaourbothy
 
Speciale fonctionnaire
Speciale fonctionnaireSpeciale fonctionnaire
Speciale fonctionnaireourbothy
 
Test_des_carres
Test_des_carresTest_des_carres
Test_des_carresourbothy
 
Test_de_demence
Test_de_demenceTest_de_demence
Test_de_demenceourbothy
 

Plus de ourbothy (20)

Matthieu 24 14_avec_la_page_d_accueil_de_jw.org_v201410
Matthieu 24 14_avec_la_page_d_accueil_de_jw.org_v201410Matthieu 24 14_avec_la_page_d_accueil_de_jw.org_v201410
Matthieu 24 14_avec_la_page_d_accueil_de_jw.org_v201410
 
Etre_femme
Etre_femmeEtre_femme
Etre_femme
 
Programmer_le_logiciel_amour
Programmer_le_logiciel_amourProgrammer_le_logiciel_amour
Programmer_le_logiciel_amour
 
Attention_durée_de_vie
Attention_durée_de_vieAttention_durée_de_vie
Attention_durée_de_vie
 
La_vie
La_vieLa_vie
La_vie
 
Adorable_mamie
Adorable_mamieAdorable_mamie
Adorable_mamie
 
Le_vieux_sage
Le_vieux_sageLe_vieux_sage
Le_vieux_sage
 
Recette_de_bonheur_a_bas_prix
Recette_de_bonheur_a_bas_prixRecette_de_bonheur_a_bas_prix
Recette_de_bonheur_a_bas_prix
 
Un_cafe_original
Un_cafe_originalUn_cafe_original
Un_cafe_original
 
Randall_D._Boni_un_bucheron_doue
Randall_D._Boni_un_bucheron_doueRandall_D._Boni_un_bucheron_doue
Randall_D._Boni_un_bucheron_doue
 
Relaxation_naturelle
Relaxation_naturelleRelaxation_naturelle
Relaxation_naturelle
 
Quelle_espérance_pour_les_morts
Quelle_espérance_pour_les_mortsQuelle_espérance_pour_les_morts
Quelle_espérance_pour_les_morts
 
Belleza nocturna
Belleza nocturnaBelleza nocturna
Belleza nocturna
 
Jeu de mots_en_vrac
Jeu de mots_en_vracJeu de mots_en_vrac
Jeu de mots_en_vrac
 
Allez les filles, une petite volée de vérité
Allez les filles, une petite volée de véritéAllez les filles, une petite volée de vérité
Allez les filles, une petite volée de vérité
 
Grottes de cristal_de_naica
Grottes de cristal_de_naicaGrottes de cristal_de_naica
Grottes de cristal_de_naica
 
Speciale fonctionnaire
Speciale fonctionnaireSpeciale fonctionnaire
Speciale fonctionnaire
 
Test_QI
Test_QITest_QI
Test_QI
 
Test_des_carres
Test_des_carresTest_des_carres
Test_des_carres
 
Test_de_demence
Test_de_demenceTest_de_demence
Test_de_demence
 

Chrono herode

  • 1. Chronologie de la vie d'Hérode le Grand Meier, dans son livre Un certain juif Jésus. Les données de l'histoire, termine sa note concernant la mort d'Hérode: Tout compte fait, il faut reconnaître que les essais entrepris ça et là pour ébranler la référence de l'an 4 av. J.C. comme année de la mort d'Hérode ont fait faillite1. Sur quels arguments repose cette "faillite" ? Selon Meier il y en a deux: (1) Les successeurs d'Hérode ont tous compté leurs règnes en partant de 5-4 av. J.C. (2) Le synchronisme avec les éléments datables dans le contexte plus large de l'Empire romain — des synchronismes rendus possibles par le récit de Josèphe concernant les circonstances entourant la mort d'Hérode — rendent presque (sic) impossible de défendre l'an 1 av. J.C. Heureusement qu'il y a le "presque", car un lecteur sérieux pourra constater que 1) si les successeurs d'Hérode ont compté leurs règnes en partant de 5-4 av. J.C., c'est parce qu'ils se référaient au testament de leur père, rédigé en -4 du temps de Varus, qui les établissait rois légalement devant César tout en sachant que la possession de ce titre ne les autorisait pas à régner du vivant d'Hérode (Guerre des Juifs I:625-631) et 2) les nombreux synchronismes2 donnés par Josèphe plaident tous pour une date en 1 av. J.C. En fait, la datation de la mort d'Hérode en -4 ignore superbement la chronologie et les synchronismes. Maurice Sartre3 écrit, par exemple: Le passage de Luc jette un trouble certain puisqu'il place ce recensement en relation directe avec la naissance de Jésus : c'est pour satisfaire à l'obligation de se faire recenser que Joseph et Marie seraient partis à Bethléem et que Jésus y serait né. Or cela ne peut s'être produit longtemps après la mort d'Hérode puisque Jean Baptiste, plus âgé que de quelques mois, est né ou a été conçu au temps d'Hérode. On a longuement épilogué sur cette information de Luc, sans trouver de solution qui la sauve. Sans même parler de date, en réalité l'ensemble de l'information paraît insoutenable. Non seulement il n'y eut jamais de recensement général de l'Empire (sauf pour les citoyens romains), mais, même si ce recensement est limité à la province romaine de Syrie, il n'y a aucune raison que des sujets de l'État client d'Antipas soient concernés (...) comment Luc a-t-il pu se tromper aussi largement en associant ce recensement —s'il eut lieu en 6 apr. J.-C.— avec la naissance de Jésus, survenue selon Matthieu 2.1 à la fin du règne d'Hérode, sans doute en 6 ou 5 av. J.-C. (...) Après le départ de P. Quinctilius Varus, gouverneur depuis 7 av. J.-C. et encore en place au moment de la mort d'Hérode (c'est lui qui réprime la révolte de Jérusalem), il fut remplacé directement par L. Calpurnius Piso Pontifex, qui resta en place jusqu'en 1 av. J.-C. Il n'y a donc aucune place vacante pour un premier mandat de 1 J.P. MEIER - Un certain juif Jésus Les données de l'histoire I Paris 2004 Éd. Cerf p. 425 note 18. 2 J. FINEGAN - Handbook of Biblical Chronology Massachussetts 1999 Ed. Hendrickson pp. 295-301. 3 M. SARTRE - D'Alexandre à Zénobie. Histoire du Levant antique Paris 2001 Éd. Arthème Fayard pp. 540,542.
  • 2. 2 APPROCHE SCIENTIFIQUE D'UNE CHRONOLOGIE ABSOLUE Quirinius. Selon cet universitaire prestigieux et puissant4 l'ensemble de l'information [de Luc] paraît insoutenable (...) comment Luc a-t-il pu se tromper aussi largement. Qui croire: Luc ou Sartre? En tous cas, l'un des deux est soit un historien incompétent soit pire: un menteur. Lequel des deux a dit vrai? L'unique critère de vérité des historiens, depuis Hérodote, est une reconstitution chronologique précise, car depuis le "Père de l'Histoire" la chronologie est considérée comme "l'œil de l'histoire". Les biographies de Jésus et de Quirinius (voir ces deux dossiers) permettent de vérifier que, contrairement à ce qu'affirme Sartre, 1) l'enregistrement général de l'Empire mentionné par Luc est bien attesté et daté en -2, et n'a rien à voir avec celui qui fut effectué en Judée en 6 pour liquider les possessions d'Archélaüs (et non effectuer un recensement de personnes); 2) L. Calpurnius Piso Pontifex n'a jamais été légat de Syrie (il n'y a aucun témoignage); par contre, comme l'avait déjà brillamment démontré le grand savant Mommsen, Quirinius fut légat de Syrie à deux reprises: une première fois en 3-2 et une autre en 6-8. D'ailleurs, le recensement de Quirinius dans l'inscription d'Apamée5 ne correspond pas à la description de celui relaté par Flavius Josèphe. Le seul personnage important (puisqu'il fut à cette époque deux fois gouverneur de Syrie selon l'inscription de Tibur6) ne peut être que Quirinius, car aucun autre gouverneur n'a laissé de trace d'une double légation en Syrie. Les spécialistes sont unanimes: Hérode serait mort de maladie au printemps de 4 av. J.C., peu avant la Pâque7. Il semble que le premier qui ait proposé de dater la mort d'Hérode en mars -4 soit l'académicien H. Wallon8. En se fondant sur la coïncidence de l'éclipse de lune du 13 mars -4 avec, juste après, le jeûne d'Esther du 13 Adar (daté du 12 mars), il avait conclu que le règne de 37 ans avait débuté en -40 et s'était terminé en -4, et, par conséquent, que la naissance de Jésus devait être fixée au 25 décembre -7. Ce calcul est faux pour trois raisons: 1) le jeûne d'Esther n'existait pas au 1er siècle tout simplement parce qu'il n'est apparu qu'à partir du 12e siècle après les travaux de Maimonide. Flavius Josèphe précise d'ailleurs que le 13 Adar était la fête de Nikanor9; 2) Selon les calculs astronomiques actuels, l'éclipse du 13 mars -4 eut une magnitude de 36% seulement et ne dut attirer l’attention que de très peu de personnes à l'heure matinale où elle se produisit; 3) lorsque l'on veut reconstituer la vie d'Hérode, mort en mars -4, on est confronté à une cascade d'incohérences, voire à des contradictions insurmontables. Il est en effet impossible de faire 4 En tant que membre du comité de rédaction des principales revues françaises d'histoire, il est le garant de "l'orthodoxie" des articles. 5 CIL III 6687; ILS 2683. 6 CIL XIV 3613 = ILS 918. 7 C. SAULNIER - Hérode in: Dictionnaire encyclopédique de la Bible (Turnhout 1987) Ed. Brepols pp. 580-581. 8 H. WALLON – Mémoire sur les années de Jésus-Christ Paris 1858 Ed. Comptes Rendus Académie des Inscriptions et Belles-Lettres. 9 Antiquités juives XII:412.
  • 3. CHRONOLOGIE DE LA VIE D'HERODE LE GRAND 3 une reconstitution respectant les synchronismes mentionnés par Josèphe, ceux sur les années de règne de règne (colonne 1) ou sur l'âge d'Hérode et ceux liant le règne d'Hérode à la mort d'Antigone. Il est facile de vérifier que ces onze synchronismes (surlignés) sont parfaitement concordants et contredisent, sans exception, une mort d'Hérode en mars -4: an règne âge Événement de la vie d'Hérode A.J. -72 (1) (2) 00 Naissance d'Hérode (vers le printemps). -47 25 César arrive en Syrie en juillet -47 et nomme Hérode, alors âgé XIV:158 de 25 ans, gouverneur (stratège) de Galilée. -40 [1] 32 Nommé roi à Rome en décembre -40 devant le Sénat romain. XIV:389 -39 [0] [2] 33 Marche sur Jérusalem durant l'été -39. XIV:389 -38 [1] 3 34 Hérode purge la Galilée de ses brigands. XIV:413 -37 [2] 4 35 Prise de Jérusalem en juillet -37. Pour pouvoir régner Hérode XIV:487-491 fait décapiter Antigone par les Romains (en mars -36). -36 3 5 36 00 Début effectif du règne (avril -36), Hérode émet sa 1ère pièce XX:250 datée de l'an 3. -32 7 9 40 04 Début de la guerre d'Actium (mars -31) à la fin de la 7e année. XV:121 -26 13 15 46 10 En l'honneur du titre d'Auguste donné à Octave en janvier -27 XV:297-307 , Samarie est renommée Sébaste. Il y a 2 ans de famine en Judée à partir de la 13e année. -25 14 16 47 11 Durant ces 2 ans de famine, Varron Murana est procurateur de Syrie et C. Petronius est préfet d'Égypte (fin -25). -21 18 20 51 15 A la fin de la 18e année (février -20), César arrive en Syrie, XV:354-380 Hérode débute la restauration du Temple. -11 28 30 61 25 Fin de la 192e olympiade (juin -11) dans la 28e année de règne. XVI:136 -4 35 37 68 32 Un testament établissant la royauté des fils d'Hérode est rédigé XVII:202- devant Auguste à la fin de la légation de Varus [6-4]. 210 -2 37 [39] 70 34 Début de l'an 37 (en avril -2. L'an 38 aurait débuté en avril -1). XVII:191 -1 [38] [40] [71] [35] Mort le 26 janvier -1 (2 mois avant la Pâque) peu après le jeûne XVII:148 du 10 Tébeth (5 janvier) et l'éclipse totale de lune du 9 janvier, soit à l'âge de 70 ans et 34 ans après la mort d'Antigone. Les deux synchronismes utilisés (hachurés) pour fixer la mort d'Hérode en mars -4 sont, de plus, incohérents. En effet, en tant que roi juif, Hérode faisait débuter ses années de règne au 1er Nisan, ainsi son accession remonterait en janvier -41 alors qu'il ne fut nommé roi qu'en décembre -40. De plus, comme il est mort après 37 ans de règne et avant la Pâque (14 Nisan), sa 38e année aurait dû débuter au 1er Nisan -4 et non en -3. Les écrits de Flavius Josèphe constituent la seule source écrite pour cette période. Malheureusement, sa chronologie générale contient quelques erreurs qui laissent planer des incertitudes sur certaines dates10. Josèphe reste toutefois incontournable pour cette époque, étant tout à la fois fin connaisseur de l'histoire hérodienne et témoin privilégié de la haute 10A. LOTH - Jésus-Christ dans l'histoire Paris 2003 Ed. François-Xavier de Guibert pp. 57-82.
  • 4. 4 APPROCHE SCIENTIFIQUE D'UNE CHRONOLOGIE ABSOLUE administration romaine. Il affirme par exemple qu'Hérode régna 34 ans après avoir tué Antigone [après la prise de Jérusalem] et mourut 37 ans après avoir été intronisé par les Romains (Guerre des Juifs I:665). Plusieurs événements qu'il rapporte sont rigoureusement datés soit grâce à l'année d'investiture des consuls romains, soit en comptant les années à partir de la bataille d'Actium (septembre -31). Par exemple:  Nomination d'Hérode à la royauté11 par les Romains en décembre -40.  Prise de Jérusalem par Hérode12 en juillet -37.  Succession de Saturninus13, gouverneur de la Syrie, par Varus (qui frappa des pièces de monnaie datées des années 25 à 27 d'Actium soit de -6 à -4). Règlement de la succession et répression des révoltes14 par Varus après la mort d'Hérode.  Mort d'Hérode peu après un jeûne commémoratif précédant une éclipse de lune et quelques temps avant la célébration de la Pâque15.  Succession des fils d'Hérode. L'un d'eux, Archélaüs, a régné 10 ans. Sa 9e année de règne16, à la fin de laquelle il est déposé, est datée en 6 selon Dion17, et le début de sa 10e année18, marquée par la fin du recensement de Quirinius, est datée en 719. Selon Josèphe, Hérode arrive à Rome en hiver20 vers la fin de l'année 40, puisqu'il conquiert Jérusalem en -37 au 3e mois de l'année juive (juillet), juste 3 ans après son intronisation par les Romains21. Le Sénat romain le nomme ensuite roi et fête son premier jour de règne22 le 1er janvier -39, car les postes de gouverneurs sont attribués à cette date23. Si on utilise le système romain, la 1ère année de règne d'Hérode court donc du 1er janvier au 31 décembre -39, et son an 37 court du 1er janvier au 31 décembre -3, ce qui exclut une mort en -4. Hérode, en tant que roi judéen, a vraisemblablement privilégié le système juif qui comptait le règne à partir du 1er Nisan après la période d'accession. Selon ce système, sa 1ère année de règne court cette fois de mars/avril 39 à mars/avril 38, l'accession couvrant la période allant de janvier à mars/avril -39; par conséquent son an 37 court de mars/avril -3 à mars/avril -2 ce qui exclut de nouveau une mort en -4. Le calcul à partir de la mort d'Antigone donne un résultat moins ambigu. En effet, après la prise de Jérusalem lors de 11 Antiquités juives XIV:389 (consuls Cn Domitius Calvinus II et C. Asinus Pollio. 12 Antiquités juives XIV:487 (consuls M. Agrippa et M. Caninus Gallus, 3e mois [juillet]). 13 Antiquités juives XVII:89. 14 Guerre des Juifs II:16. 15 Antiquités juives XVII:166, 167, 213. 16 Guerre des Juifs II:111. 17 Histoire romaine LV:25:1; 27:5. 18 Antiquités juives XVII:342. 19 Antiquités juives XVIII:26; année 37 d'Actium. 20 Guerre des Juifs I:279. 21 Guerre des Juifs I:343. 22 Guerre des Juifs I:285. 23 C. SAULNIER - Histoire d'Israël Paris 1985 Éd. Cerf p. 207.
  • 5. CHRONOLOGIE DE LA VIE D'HERODE LE GRAND 5 l'été -37, Sossius, gouverneur de Syrie, enchaîna et livra le roi Antigone à Marc Antoine. Hérode, craignant une éventuelle réhabilitation d'Antigone par le Sénat romain, versa un pot-de-vin à Marc Antoine pour faire tuer son rival24. Marc Antoine ayant quitté l'Italie pour la Grèce vers l'automne -37, il partit ensuite pour Antioche qu'il atteignit en hiver. Antigone fut exécuté quand Hérode prit son pouvoir25; ainsi la 1ère année de règne comptée après sa mort débute en avril -35 et la 34e année de règne après sa mort débute en avril -2, ce qui exclut encore une mort d'Hérode en mars -4. De plus, Josèphe écrit26 qu'Hérode avait 15 ans [ce chiffre est visiblement une erreur que l'on est obligé de corriger en 25] lorsqu'il fut établi gouverneur de Galilée en juillet -47 et qu'il est mort à l'age de 70 ans, ce qui permet de dater son décès entre -2 et -1. La datation habituelle qui place la mort d'Hérode en mars -4 est donc en complet désaccord avec les données de Flavius Josèphe (qui impliquent une mort entre avril -2 et mars -1)27. La date admise de mars -4 pour la mort d'Hérode oblige à supposer que tous les chiffres donnés par Flavius Josèphe soient faux! C'est une hypothèse inacceptable pour une datation scientifique. Seule une reconstitution chronologique précise permet de fixer le règne d'Hérode. La période allant de l'hiver -40, avec la nomination d'Hérode comme roi, jusqu'à l'été -37, avec la conquête de Jérusalem, est abondamment documentée par Josèphe. Plusieurs historiens (Tacite, Sénèque, César, Plutarque) ont aussi commenté ces événements. Dion Cassius28 permet aussi de vérifier les données de Flavius Josèphe et d'établir une chronologie de cette période29. Les premières pièces frappées par Hérode après sa victoire sur Jérusalem en juillet -37 sont datées de l'an 3, écrit L Γ en grec30. Le règne débutant au 1er Nisan (avril), cette pièce est donc apparue (logiquement après la victoire et non avant) vers avril -36. La datation de l'an 3 sur les pièces hérodiennes est logique car Hérode se référait à sa nomination par le Sénat romain (en -40), mais il a fixé l'accession de son règne à partir de sa marche sur Jérusalem (fin de l'été -39). Cette méthode de comptage du règne, à partir du 1er Nisan après une accession, était habituelle pour les rois de Judée31. Ceux qui fixent la 24 Antiquités juives XIV:473,487-491. 25 R. MARCUS – Josephus. Jewish Antiquities, Books XIV-XV Cambridge 2004 Ed. Harvard University Press page 255 note e, page 479 note b. 26 Antiquités juives XVII:148; XIV:158. 27 J. FINEGAN - Handbook of Biblical Chronology Massachussetts 1999 Ed. Hendrickson pp. 299-301. 28 Histoire XLIX:22-23. 29 E. SCHÜRER - The History of the Jewish people in the age of Jesus Christ Edinburg 1987 Ed. T & T Clark Ltd pp. 281-288. 30 J. MALTIEL-GERSTENFELD - 260 Years of Ancient Jewish Coins 1982 Tel Aviv Ed. Kol Printing Service Ltd pp. 125-131. 31 Talmud Rosh hashana 1:1.
  • 6. 6 APPROCHE SCIENTIFIQUE D'UNE CHRONOLOGIE ABSOLUE mort d'Hérode en -4 au bout de 37 ans de règne, fixent l'an 1 en -4032, et alors l'an 3 tomberait en -38. La victoire aurait ainsi été célébrée 2 ans à l'avance! Bien que Josèphe date la victoire d'Hérode en juillet 37, il fixe le début de son règne effectif en 36, car il précise qu'Hérode mettait fin à une ère hasmonéenne commencée 126 ans plus tôt33. Or, comme il date le début de cette période en -162, le règne d'Hérode débute donc en -36 (= -162 + 126). Ce chiffre est confirmé par deux autres indications de Josèphe: 1) début de règne 27 ans après la victoire de Pompée34 (en juillet -63), soit en -36 (= -63 + 27); et 2) 107 ans avant la destruction du Temple35 (en août 70), soit en -36 = -107 + 70 +1 (pas d'année 0). L'ère hasmonéenne apparaissant après Mattathias Maccabée, l'instigateur de la Révolte des Maccabées, coïncidait, selon Josèphe, avec le départ du dernier grand prêtre Onias IV vers l'Égypte36. Comme il situe aussi cet événement au moment où Démétrius fils de Séleucus quitta Rome37 en l'an 151 de l'ère séleucide38, ce départ doit être daté entre octobre -162 et octobre -161. Or, le récit de Polybe39 confirme que ce départ eut lieu à l'automne -16240, ce qui marquait le début de l'ère hasmonéenne pour Josèphe. Toutes les données de Josèphe sont donc cohérentes puisqu'elles situent la mort d'Hérode dans la 37e année de son règne (allant d'avril -2 à mars -1) et aussi 34 ans après la mort d'Antigone (autour de mars -36), ce qui aboutit aux mêmes dates. L'accession tombe par conséquent en -39 et l'année 3 en -36 (émission de la première pièce de l'an 3 après la prise de Jérusalem en juillet -37). Ces indications, comme on l'a vu, permettent de retracer les premières années de la carrière d'Hérode jusqu'à son accession à la royauté. Cette période de la vie d'Hérode comporte deux points d'ancrage: l'un concerne son âge: il a 25 ans en juillet -47; et l'autre concerne ses années de règne: l'an 3 tombe débute en avril -36, car la victoire commémorée par une pièce est datée de cet an 3 (avant cette date, le roi effectif était Antigone qui avait été désigné par les Parthes, les ennemis des Romains). Le règne d'Hérode est précisément daté par Flavius Josèphe et a été étudié en détail par plusieurs auteurs41. Durant cette période, certains événements peuvent être datés au mois près grâce aux indications donnés par Flavius Josèphe, ce qui permet d'établir des synchronismes précis. 32 En toute rigueur l'an 1 devrait tomber en -41 si Hérode était mort en mars, juste à la fin de sa 37e année de règne et non au début. 33 Antiquités juives XIV:490. 34 Antiquités juives XIV:487. 35 Antiquités juives XX:250. 36 Antiquités juives XII:385-388. 37 Antiquités juives XII:389. 38 1Maccabées 7:1. 39 Histoire générale XXX:11-19. 40 Cette date correspondait approximativement à la fin des 3 ans de guerre conduite par Judas Maccabée. 41 C. SAULNIER - Histoire d'Israël Paris 1985 Éd. Cerf pp. 192-227. E. SCHÜRER - The History of the Jewish people in the age of Jesus Christ Edinburg 1987 Ed. T & T Clark Ltd pp. 281-335.
  • 7. CHRONOLOGIE DE LA VIE D'HERODE LE GRAND 7 an [1] [2] -40 4 I Hérode est tétrarque de Judée depuis décembre -42 [1] 5 II Antigone est désigné roi par les Parthes [2]. Il eut 3 6 III 0° 7 IV années de règne effectif (de 0° à 3°). 8 V 9 VI 10 VII 11 VIII Hérode arrive à Rome et se fait nommer roi de Judée par 12 IX le Sénat romain. -39 1 X 1er janvier, début du règne officiel. Ventidius expulse 2 XI Antigone de Syrie. 3 XII 4 I 1° Hérode arrive à Ptolémaïs. 5 II 6 III Le général Ventidius coopère mollement avec Hérode. 7 IV 8 V 9 VI [0] Hérode marche sur Jérusalem, mais doit arrêter à cause de 10 VII l'armée romaine qui prend ses quartiers d'hiver. Cet acte 11 VIII 12 IX fixe l'accession au trône. -38 1 X 2 XI 3 XII 4 I [1] 2° Hérode purge la Galilée de ses brigands. 5 II 6 III Sossius soutient Hérode qui conquiert la Galilée puis 7 IV toute la Palestine, à l'exception de sa capitale. La venue de 8 V 9 VI l'hiver empêche Hérode de marcher sur Jérusalem. 10 VII 11 VIII 12 IX -37 1 X 2 XI Hérode fait le siège de Jérusalem. 3 XII 4 I [2] 3° 5 II 6 III 7 IV Hérode conquiert Jérusalem. 8 V 9 VI 10 VII 11 VIII 12 IX Sossius livre Antigone à Marc Antoine qui est soudoyé -36 1 X par Hérode pour le faire tuer. Antigone est décapité 2 XI 3 XII lorsque Hérode prend le pouvoir. 4 I 3 0 Début effectif du règne à Jérusalem. La première pièce 5 II émise par Hérode est datée de l'an 3. 6 III 7 IV 8 V 9 VI 10 VII 11 VIII 12 IX -35 1 X Lorsque Flavius Josèphe mentionne les années de règne d'Hérode, il se réfère généralement au règne légal qui débute en avril -36 (en l'an 3) et non au nombre d'années après la mort d'Antigone qui constitue la durée effective du règne. L'an 3 d'Hérode correspond à la mort d'Antigone (année 0), l'an 18 correspond donc à la 15e année après la mort d'Antigone (qui a régné de 40 à 37) et l'an 37 correspond, lui, à la 34e année.
  • 8. 8 APPROCHE SCIENTIFIQUE D'UNE CHRONOLOGIE ABSOLUE an [1] [2] -2 1 X 36 33 2 XI 3 XII 4 I 37 34 5 II 6 III 7 IV 8 V 9 VI 10 VII (Naissance de Jésus) 11 VIII 12 IX -1 1 X (Mort d'Hérode) 2 XI 3 XII 4 I [38] [35] Hérode rebâtit la ville de Samarie et la renomma Sébaste en l'honneur de l'empereur42, car Octave venait de recevoir le titre d'Auguste décerné par le Sénat romain le 16 janvier -27 (la reconstruction de Samarie fut vraisemblablement terminée vers la fin de l'année -27)43. Puis, durant cette année [débutant en janvier -26], la 13e de son règne44 (début avril -26), il y eut une terrible famine en Judée qui dura environ 2 ans et nécessita l'intervention du préfet d'Égypte C. Petronius [au début -24]45. Peu après la construction de Sébaste apparaît Varron46 [Murena], le procurateur de Syrie [de -25 à -23]47. an [1] [2] -27 1 X Octave reçoit le titre d'Auguste. 2 XI 3 XII 4 I 12 9 5 II 6 III 7 IV 8 V 9 VI 10 VII 11 VIII 12 IX En l'honneur d'Auguste, Samarie est renommée Sébaste -26 1 X par Hérode. 2 XI 3 XII 4 I 13 10 Une terrible famine sévit en Judée durant les 13e et 14e 5 II années d'Hérode. 6 III 7 IV 8 V 9 VI 10 VII 11 VIII 12 IX -25 1 X Varron Murena procurateur de Syrie, puis à l'automne 2 XI Caius Petronius devient préfet d'Égypte. 3 XII 42 Antiquités juives XV:297-299. 43 G. GOYAU – Chronologie de l'Empire romain Paris 2007 Éd. Errance p. 10. 44 Antiquités juives XV:299-307. 45 S. JAMESON – Chronology of Aelius Gallus and C. Petronius in: The Journal of Roman Studies 58 (1978) pp. 71-84. 46 Antiquités juives XV:342-345. 47 R. SZRAMKIEWICZ - Les Gouverneurs de Province à l'Époque Augustéenne Tome II Paris 1976 Éd. Nouvelles Éditions Latines pp. 460,525.
  • 9. CHRONOLOGIE DE LA VIE D'HERODE LE GRAND 9 Si Hérode était mort en -4, au début de sa 37e année de règne, sa 13e année remonterait en -28, date incompatible avec la préfecture de Caius Petronius débutant vers la fin -25. Josèphe relate encore que la bataille d'Actium prit place dans la 7e année du règne d'Hérode48 (cette phrase est ambiguë car Josèphe ne précise pas s'il s'agit du début ou de la fin de la bataille). Comme cette guerre commença en mars -31 et qu'elle s'acheva par la victoire de César (et d'Agrippa) contre Cléopâtre (et Antoine) le 2 septembre -3149, cela permet de fixer le début [en mars] dans la 7e année qui va d'avril -32 à mars -31. Si on fixe la fin de la guerre (septembre -31) et non le début dans cette 7e année, la mort d'Hérode tomberait dans une période d'avril -1 à mars 1 (correspondant à sa 37e année). Les deux possibilités (mort en janvier -1 ou janvier 1) contredisent nettement une mort datée en -4. an [1] [2] -32 4 I 7 4 5 II 6 III 7 IV 8 V Octavien rassemble ses troupes à Brindes et Agrippa 9 VI prend le commandement de la flotte. 10 VII 11 VIII 12 IX -31 1 X 2 XI Début de la guerre d'Actium. 3 XII 4 I 8 5 5 II 6 III 7 IV 8 V 9 VI Fin de la guerre d'Actium. 10 VII 11 VIII Cette datation est confirmée par une autre indication de Josèphe concernant la venue de César en Syrie50. Il ajoute qu'à cette occasion Hérode décida d'entreprendre la restauration du Temple de Jérusalem dans la 18e année de son règne51 ou dans la 15e année de son règne52 [après la mort d'Antigone]. Si on refuse la précision "après la mort d'Antigone", on est obligé d'admettre que Josèphe, ou un scribe ultérieur, a commis une erreur. Il est possible de dater cette période puisque Dion Cassius situe le voyage d'Auguste en Syrie dans le printemps de l'année où Marcus Apuleius et Publius Silius étaient consuls53, soit en -20 (comme les années débutent vers avril dans un calendrier lunaire, les mois de février et mars appartiennent à la fin de l'année précédente). 48 Antiquités juives XV:121. 49 J.M. RODDAZ - Marcus Agrippa - Les arcanes de la puissance Farnèse 1984 Éd. École Française de Rome pp. 159-166. 50 Antiquités juives XV:354. 51 Antiquités juives XV:380. 52 Guerre des Juifs I:401. 53 Histoire romaine LIV:7:4-6.
  • 10. 10 APPROCHE SCIENTIFIQUE D'UNE CHRONOLOGIE ABSOLUE an [1] [2] -21 1 X 2 XI 3 XII 4 I 18 15 5 II 6 III 7 IV 8 V 9 VI 10 VII 11 VIII 12 IX -20 1 X César arrive en Syrie. Hérode entreprend la restauration 2 XI du Temple, puis sa reconstruction complète. 3 XII 4 I 19 16 5 II 6 III 7 IV 8 V 9 VI 10 VII 11 VIII 12 IX Josèphe54 précise encore que la 28e année du règne d'Hérode coïncidait avec l'expiration (sic) de la 192e olympiade [en juin -11, le début étant en juillet -12], ce qui est en parfait accord avec les dates précédentes. Cette forte cohérence intrinsèque des données de Josèphe confirme indirectement son exactitude. an [1] [2] -11 1 X 2 XI 3 XII 4 I 28 25 5 II 6 III Fin de la 192e olympiade 7 IV 8 V 9 VI 10 VII 11 VIII 12 IX -10 1 X 2 XI 3 XII Un autre moyen de vérifier ces données chronologiques du règne hérodien est de les croiser avec celles précisant l'âge d'Hérode. La datation de la mort d'Hérode est confirmée par les données de Josèphe sur l'âge d'Hérode [70 ans] au moment de son décès55. Comme il avait 25 ans56 lorsqu'il fut établi gouverneur de Galilée en -47, il est donc mort durant cette période allant d'avril -2 à mars -1. La venue de César en Syrie est commentée par César lui-même57. Après son passage en Égypte, après le meurtre de 54 Antiquités juives XVI:136. 55 Antiquités juives XVII:148. 56 Antiquités juives XVII:148; XIV:158. 57 Guerre d'Alexandrie LXV-LXVI
  • 11. CHRONOLOGIE DE LA VIE D'HERODE LE GRAND 11 Pompée (le 28 septembre -48), il arrive en Syrie vers juillet -47 selon Cicéron58. Durant ce séjour d'à peine un mois selon Suétone59, il établit un proche, Sextus Julius César, comme gouverneur de Syrie et met Hérode en charge de la Galilée60. an âge -47 1 X 2 XI 3 XII 4 I 25 5 II 6 III 7 IV César est en Syrie et nomme Hérode, qui a 25 ans, 8 V comme "gouverneur (stratège)" de Galilée. 9 VI 10 VII 11 VIII 12 IX -46 1 X 2 XI 3 XII 4 I 26 Comme Josèphe met l'âge d'Hérode en rapport avec sa nomination comme "gouverneur" de Galilée, on peut supposer une certaine coïncidence entre cet âge et le début du règne au 1er Nisan selon la coutume juive. Si on tient compte de la tradition juive qui fixe la mort d'Hérode au 2 Shebat (mois X), sa naissance se situerait en -72 entre février et juin. Cette donnée sur l'âge d'Hérode concorde donc encore parfaitement avec les indications précédentes sur les durées légale et effective de son règne rappelées ci-dessous: an [1] [2] âge 10 VII 36 33 69 11 VIII 12 IX -2 1 X 2 XI 3 XII 4 I 37 34 70 5 II 6 III 7 IV 8 V 9 VI 10 VII 11 VIII 12 IX -1 1 X Mort d'Hérode à l'âge de 70 ans dans sa 37e année 2 XI de règne, 34 ans après la mort d'Antigone. 3 XII 4 I 5 II La numismatique confirme cette datation du règne d'Hérode car de nombreuses pièces de monnaie sont datées et permettent la reconstitution chronologique suivante: 58 Ad Atticum XI:20. 59 Vie des douze César – César XXXV:3. 60 E. SCHÜRER - The History of the Jewish people in the age of Jesus Christ Edinburg 1987 Ed. T & T Clark Ltd pp. 248,270-276.
  • 12. 12 APPROCHE SCIENTIFIQUE D'UNE CHRONOLOGIE ABSOLUE -43 Hérode Octave -42 nommé tétrarque de Judée 1 -41 2 -40 nommé roi à Rome 3 -39 [0] marche sur Jérusalem 4 -38 [1] 5 -37 [2] prise de Jérusalem 6 -36 3* 1ère pièce émise de l'an 3 7 -35 4 8 -34 5 9 -33 6 10 -32 7 11 -31 8 Actium 12 -30 9 13 1 -29 10 14 2 -28 11 15 3 -27 12 16 Auguste 4 -26 13 2 (17) 5 -25 14 3 (18) 6 -24 15 4 (19) 7 -23 16 5 (20) 8 -22 17 6 (21) 9 -21 18 7 10 -20 19 8 11 -19 20 9 12 -18 21 10 13 -17 22 11 14 -16 23 12 15 -15 24 13 16 -14 25 14 17 -13 26 15 18 -12 27 16 19 -11 28 17 20 -10 29 18 21 -9 30 19 22 -8 31 20 23 -7 32 21 24 -6 33 22 Varus 25* -5 34 23 26* -4 35 [0] [0] [0] 24 27* -3 36 [1] [1] [1] 25 28 -2 37 [2] [2] [2] 26 (41) 29 -1 3 Archélaüs 3A Philippe 3 Antipas 27 (42) 30 1 4 4 4 28 31 2 5 5A 5 29 32 3 6 6A 6 30 33 4 7 7 7 31 34 5 8 8 8 32 35 6 9* 9 9 33A Quirinius 36 7 10#* 10 10 34 37 8 11 11 35 38 9 12A 12 36A 39 10 13 13 37 40 11 14 14 38 41 12 15 15 39A Silanus 42 13 16A 16 40A 43 14 17 17 41A Tibère 44 15 18 18 1
  • 13. CHRONOLOGIE DE LA VIE D'HERODE LE GRAND 13 16 19Tib 19 2Tib 17 20 20 3Tib 18 21 21 4Tib 19 22 22 5Tib 20 23 23 6 21 24 24Tib 7 22 25 25 8 23 26 26 9 24 27 27 10 25 28 28 11Tib 26 29 29 12 27 30Tib 30 13 28 31 31Tib 14 29 32 32 15 30 33Tib 33Tib 16Tib 31 34Tib 34Tib 17Tib 32 35 35Tib 18Tib 33 36 36Tib 19 34 37Tib 37Tib 20 35 38 21 36 Agrippa I 39 22 37 1 40 23 Caligula 38 2* 41 1 39 3 42 2 40 4 43Cal 3 41 5Cal 44#Cal 4 Claude 42 6* 1 43 7Cl 2 44 8#Cl 3 La légende de ces pièces de monnaie est la suivante: A pour Auguste, Tib pour Tibère, Cal pour Caligula, Cl pour Claude, * année sans effigie romaine, # post mortem. Les pièces de monnaie attestant l'année du règne d'un César ont en exposant le nom de l'empereur déterminé grâce à leur effigie (les synchronismes datés sont en grisé). La numismatique61 constitue donc un moyen de datation. Hérode prit Jérusalem en juillet -37 et fit frapper des pièces de monnaie. Sa 1ère année de règne effectif [en -36], la seule qui soit datée, est de l'an 3 (et non de l'an 1) car Hérode considérait que sa royauté remontait au moment où le Sénat romain l'avait désigné roi. Josèphe précise qu'Hérode mourut 37 ans après avoir été intronisé légalement par les Romains et qu'il régna 34 ans après la mort d'Antigone. Les pièces de monnaie font donc référence au règne légal (les 37 ans mentionnés par Josèphe). Les règnes des rois de Judée, eux, sont comptés selon la méthode juive des années d'accession. Antigone étant mort autour de mars -36, l'an 3 de son règne commence au 1er Nisan [21 avril -36]. Hérode, qui a été nommé roi par le Sénat romain en décembre -40, a considéré que son accession en tant que roi judéen débutait à partir de sa marche sur Jérusalem en septembre -39. 61J. MALTIEL-GERSTENFELD - 260 Years of Ancient Jewish Coins 1982 Tel Aviv Ed. Kol Printing Service Ltd pp. 125-184. A. BURNETT, M. AMANDRY, P.P. RIPOLLES - Roman Provincial Coinage I London 1992 Ed. British Museum Press pp. 585,678-685.
  • 14. 14 APPROCHE SCIENTIFIQUE D'UNE CHRONOLOGIE ABSOLUE Les fils d'Hérode recherchèrent, comme leur père, l'aval de César Auguste pour légitimer leur royauté. Josèphe explique: Celui-ci [César], en effet, reçut avec beaucoup de bonté les jeunes gens [en -20]; il autorisa Hérode à transmettre la royauté à ses fils qu'il choisirait et lui fit don de nouveaux territoires62. Hérode étant mort le 2 Shebat (26 janvier -1), la première année de règne effectif de ses fils ne pouvait débuter qu'au 1er Nisan [24 mars -1]. Hérode Philippe fit comme son père. Les pièces frappées à sa première année de règne [en -1] sont datées de l'an 3 (écrit L Γ en grec63), ce qui renvoyait au testament d'Hérode établi à la fin de la légation de Varus [en -4], année considérée comme année d'accession (sans qu'il y ait eu de corégence). On observe d'ailleurs que parmi les pièces de monnaie émises par les rois hérodiens, aucune ne porte l'an 1 ou 2 de leur règne. Fig. 1: Première pièce d'Hérode Philippe, de l'an 3 Ce point est capital pour comprendre la chronologie des règnes hérodiens64. Tous les Hérode reconnaissaient recevoir leur royauté d'Auguste65. Un testament établissant la royauté des fils d'Hérode avait été rédigé devant Auguste66 à la fin de la légation de Varus [en -4]. Ce document servit de référence après la mort d'Hérode pour confirmer la royauté de ses fils67. C'est pour cette raison que, juste après la mort d'Hérode, Archélaüs se précipite à Rome pour faire valider devant Auguste le testament de son père qui l'avait établi roi68. De même, Antipas contesta la succession au trône car il se référait au premier testament d'Hérode qui le désignait comme roi, ce testament l'emportant, selon lui, sur son codicille69. Ce testament, et non les codicilles d'Hérode, servait donc bien à fixer le début légal de leur royauté, car seule la décision d'Auguste qui validait le testament était considérée comme ultime recours70. Les Hérode ont donc été établis légalement rois (à Rome) avant d'entrer en fonction (à Jérusalem). Josèphe relate le dialogue d'Antipater avec son père: Et puis, qu'est-ce donc qui m'a excité contre toi? L'impatience de régner? Mais j'étais roi71. S'il s'agissait seulement de sa certitude de régner, cette explication aurait accusé Antipater, car il aurait été en mesure d'accélérer son accession à la royauté en devenant parricide; alors qu'en 62 Antiquités juives XV:343. 63 J. MALTIEL-GERSTENFELD - 260 Years of Ancient Jewish Coins 1982 Tel Aviv Ed. Kol Printing Service Ltd p. 144. 64 Les accessions fictives (légalement rétrocalculées) ne sont pas rarissimes, voir l'article de E.J. BICKERMAN -Notes on Seleucid and Parthian Chronology in: Berytus VIII (1943) pp. 73-83. 65 Antiquités juives XVII:244-246. 66 Antiquités juives XVII:202-210. 67 W.E. FILMER - The Chronology of the Reign of Herod the Great in: The Journal of Theological Studies, Vol. XVII. Oxford 1966 pp. 283-298. 68 Guerre des Juifs II:1-2. 69 Guerre des Juifs II:20. 70 Guerre des Juifs II:20,21,28. 71 Guerre des Juifs I:625-631.
  • 15. CHRONOLOGIE DE LA VIE D'HERODE LE GRAND 15 rappelant qu'il "était déjà légalement roi", la mort d'Hérode ne changeait rien pour lui (cette argumentation avait déjà été utilisée dans le passé pour prouver son innocence)72. La numismatique73, rapprochée de la chronologie donnée par Josèphe, confirme qu'il y eut un décompte légal de la royauté, celui des documents officiels. Un décompte effectif du règne a parfois été utilisé par Josèphe, mais en de rares occasions. Les informations sur la royauté rapportée par Josèphe nous viennent en fait de Nicolas de Damas [-62 à 5?], le secrétaire personnel d'Hérode. Le récit de Josèphe doit toutefois être considéré avec prudence car il est parfois confus et doit être corrigé. Il répète les mêmes faits à plusieurs années d'intervalle: une fois à la mort d'Hérode le Grand et à l'avènement d'Archélaüs, et une autre fois après la déposition d'Archélaüs par Auguste. Le grand prêtre Joazar est déposé deux fois: la première par Archélaüs juste après la mort d'Hérode74, la seconde par Quirinius au temps du recensement territorial75. Il y a de même deux soulèvements d'un docteur, Judas le Galiléen76: l'un juste avant la mort d'Hérode77, l'autre à l'occasion du recensement78. Ces duplications du même événement font question. Il est possible que la double légation de Quirinius, d'abord sous Hérode puis sous Archélaüs, soit à l'origine de ces confusions79. Plusieurs anomalies permettent de le penser. Tout d'abord, bien qu'habituellement très prolixe en détails, Josèphe passe directement de la légation de Varus [6-4] à celle de Quirinius [6-10], soit un vide de 10 ans. Il ignore les autres gouverneurs durant cette période (comme Volusius Saturninus [4-6], attesté par la numismatique), laissant l'impression d'une succession directe entre Varus et Quirinius. Le seul événement commenté avec beaucoup de détails est la gestion de l'instabilité provoquée par la mort d'Hérode. Il est toutefois possible que Josèphe, en tant que Juif, se soit intéressé exclusivement aux événements impliquant politiquement la nation juive, alors que Luc, en tant que chrétien, ait concentré son récit sur les actions religieuses de Jésus. Il est donc probable que ces deux auteurs aient donné un exposé exact mais partiel de l'histoire, chacun choisissant les événements à relater en fonction de ses motivations apologétiques propres. 72 Guerre des Juifs I:503. 73 J. MALTIEL-GERSTENFELD - 260 Years of Ancient Jewish Coins 1982 Tel Aviv Ed. Kol Printing Service Ltd pp. 125-184. A. BURNETT, M. AMANDRY, P.P. RIPOLLES - Roman Provincial Coinage I London 1992 Ed. British Museum Press pp. 585,678-685. 74 Antiquités juives XVII:339. 75 Antiquités juives XVIII:26. 76 Actes 5:37. 77 Antiquités juives XVII:149; Guerre des Juifs I:648. 78 Antiquités juives XVIII:23; XX:102; Guerre des Juifs II:118; VII:253. 79 P. BENOIT - Quirinius (Recensement de) in: Dictionnaire de la Bible Supplément Tome 9, Paris 1979 pp. 705-708.
  • 16. 16 APPROCHE SCIENTIFIQUE D'UNE CHRONOLOGIE ABSOLUE La chronologie du règne d'Hérode, qui tient compte de l'ensemble des synchronismes, se résume comme suit: An Règne Événement Consuls romains -41 légal réel L. Antonius Pietas P. Servilius Isauricus -40 Cn. Domitius Calvinus II Hérode nommé roi à Rome C. Asinius Pollio -39 [0] arrivée en Galilée L. Marcius Censorinus C. Calvisius Sabinus -38 [1] Ap. Claudius Pulcher. C. Norbanus Flaccus -37 [2] prise de Jérusalem M. Vipsanius Agrippa mort d'Antigone L. Caninius Gallus -36 3 0 1ère pièce émise de l'an 3 L. Gellius Publicola début du règne effectif M. Cocceius Nerva -35 4 1 1ère année du règne effectif L. Cornificius Sex. Pompeius -34 5 2 M. Antonius L. Scribonius Libo -33 6 3 Imp. Caesar Octavianus II L. Volcatius Tullus -32 7 4 Début de la guerre d'Actium Cn. Domitius Ahenobarbus C. Sosius -31 8 5 Victoire d'Actium Imp. Caesar Octavianus III M. Valerius Messala Corvinus -30 9 6 1 Imp. Caesar Octavianus IV M. Licinius Crassus -29 10 7 2 Imp. Caesar Octavianus V Sex. Appuleius -28 11 8 3 Imp. Caesar Octavianus VI M. Vipsanius Agrippa II -27 12 9 4 Octave devient Auguste Imp. Caesar Octavianus VII M. Vipsanius Agrippa III -26 13 10 5 Samarie devient Sébaste. Imp. Caesar Augustus VIII Famine en Judée durant 2 ans T. Statilius Taurus II -25 14 11 6 Varron Murena procurateur de Imp. Caesar Augustus IX Syrie. Fin de l'année C. Petronius M. Iunius Silanus -24 15 12 7 devient préfet d'Égypte Imp. Caesar Augustus X C. Norbanus Flaccus -23 16 13 8 Imp. Caesar Augustus XI A. Terentius Varro Murena -22 17 14 9 M. C. Marcellus Aeserninus L. Arruntius -21 18 15 10 Q. Aemilius Lepidus Barbula début restauration du Temple M. Lollius -20 19 16 11 César est en Syrie M. Appuleius P. Silius Nerva -19 20 17 12 C. Sentius Saturninus Q. Lucretius Cinna Vespillo -18 21 18 13 P. C. Lentulus Marcellinus Cn. Cornelius Lentulus -17 22 19 14 C. Furnius C. Iunius Silanus -16 23 20 15 L. Domitius Ahenobarbus P. Cornelius Scipio
  • 17. CHRONOLOGIE DE LA VIE D'HERODE LE GRAND 17 -15 24 21 16 M. Livius Drusus Libo L. Calpurnius Piso Pontifex -14 25 22 17 M. Licinius Crassus Cn. Cornelius Lentulus Augur -13 26 23 18 Ti. Claudius Nero P. Quinctilius Varus -12 27 24 19 M. V. M. Barbatus Appianus P. Sulpicius Quirinius -11 28 25 20 fin de la 192e olympiade Q. Aelius Tubero Q. Fabius Maximus Paullus -10 29 26 21 C. Iulius Antonius Q. Fabius Maximus Africanus -9 30 27 22 D. C. D. Nero Germanicus T. Q. Crispinus Sulpicianus -8 31 28 23 C. Marcius Censorinus C. Asinius Gallus -7 32 29 24 Ti. Claudius Nero II Cn. Calpurnius Piso -6 33 30 25 Varus gouverneur de Syrie D. Laelius Balbus C. Antistius Vetus -5 34 31 26 Varus Imp. Caesar Augustus XII L. Cornelius Sulla -4 35 [0] 32 27 Varus C. Calvisius Sabinus Archélaüs nommé roi à Rome L. Passienus Rufus -3 36 [1] 33 28 L. Cornelius Lentulus M. Valerius Messala Corvinus -2 37 [2] 34 29 Imp. Caesar Augustus XIII inventaire du monde M. Plautius Silvanus -1 3 1 30 mort d'Hérode Cn. C. Lentulus Cossus Varus commandant de légions L. Calpurnius Piso Augur 1 4 2 31 Varus/ Caius Caesar C. Caesar guerre de Syrie L. Aemilius Paullus 2 5 3 32 P. Vinicius P. Alfenus Varus 3 6 4 33 L. Aelius Lamia M. Servilius Nonianus 4 7 5 34 Sex. Aelius Catus C. Sentius Saturninus 5 8 6 35 L. Valerius Messala Volesus Cn. Cornelius Cinna Magnus 6 9 7 36 Quirinius gouverneur de Syrie M. Aemilius Lepidus Archélaüs déposé L. Arruntius 7 10 8 37 Quirinius (recensement) Q. C. M. Creticus Silanus A. Licinius Nerva Silianus 8 38 Quirinius M. Furius Camillus Sex. Nonius Quinctilianus La tradition juive (Rouleau des jeûnes)80 précise qu'Hérode est mort le 2 Shebat81, soit le 26 janvier en l'an -182. Comme le Rouleau des jeûnes associe la mort d'Hérode, le 2 Shebat, 80 W.E. FILMER - The Chronology of the Reign of Herod the Great in: The Journal of Theological Studies, Vol. XVII. Oxford 1966 p. 284. H. LICHTENSTEIN - Die fastenrolle eine untersuchung zur jüdisch-hellenistishen geschichte in: Hebrew Union College Annual Cincinnati 1931-32 pp. 271,272. 81 Megillat Taanit 23a (à ne pas confondre avec le traité Taanit du Talmud). 82 J. FINEGAN - Handbook of Biblical Chronology Massachussetts 1999 Ed. Hendrickson p. 295. O. EDWARDS - The Time of Christ Edinburgh 1986 Ed. Floris Books p. 59.
  • 18. 18 APPROCHE SCIENTIFIQUE D'UNE CHRONOLOGIE ABSOLUE avec celle d'Alexandre Jannée, autre tyran, datée du 7 Kislev, certains commentateurs ont préféré cette dernière date (sans donner de justification) pour fixer la mort d'Hérode. Ce choix contredit les données de Flavius Josèphe, car le 7 Kislev tombe début décembre, soit avant les éclipses de cette période (celle partielle de mars -4 ou celle totale de janvier -1) et non après l'éclipse comme l'indique Flavius Josèphe. La mention de cet événement astronomique précis — la mort d'Hérode peu après un jeûne et une éclipse de lune et avant une Pâque83 — est jugée déterminante pour l'établissement d'une chronologie absolue car elle est datable par l'astronomie. SYNCHRONISMES DATES PAR L'ASTRONOMIE La mention d'une éclipse est unique dans toute l'œuvre de Josèphe. Ce détail capital est sans implication politique, religieuse ou superstitieuse84 et peut donc être considéré comme objectif. Il n'y eut que trois éclipses dans cette période: l'une le 13 mars -4 (partielle), une autre le 10 janvier -1 (totale) et une dernière le 29 décembre (partielle). Celle qui se rapproche des synchronismes historiques est celle du 10 janvier -1. Cette éclipse fut totale, ce qui impressionna certainement plus les témoins de l'époque qu'une éclipse partielle, qui passe souvent inaperçue. Selon les calculs astronomiques actuels, l'éclipse du 13 mars -4 eut une magnitude de 36% seulement et ne dut attirer l’attention que de très peu de personnes à l'heure matinale où elle se produisit. Par contre, l'éclipse qui eut lieu en pleine nuit aux premières heures du samedi 10 janvier -1 fut beaucoup plus marquante puisque ce fut une éclipse totale. La lune fut occultée pendant 1 heure 40 minutes. L'éclipse put être observée par quiconque était éveillé (début du sabbat tombant le samedi85). Cette éclipse-là correspond exactement à la description de Josèphe. De plus, l'éclipse totale, donc bien visible par tous, qui eut lieu le 10 janvier -1 est en accord avec la tradition juive qui fixe la mort d'Hérode au 2 Shebat (26 janvier en -1), soit 16 jours après l'éclipse du 10 janvier86. Cette mort quelques jours après l'éclipse a dû marquer les esprits d'autant plus qu'elle se produisit deux mois et demi avant la Pâque. La date du 2 Shebat, correspondant au 30 janvier en -4, permet d'éliminer l'éclipse partielle du 13 mars -4 car Josèphe précise qu'Hérode est mort peu après l'éclipse et non avant. Le témoignage de Josèphe rejoint donc la tradition juive pour ne retenir que l'éclipse de -1, car le choix en -4 est en contradiction avec les données astronomiques et calendériques. Ce 83 Antiquités juives XVII:167, 213. 84 Guerre des Juifs I:377. 85 http://www.imcce.fr/fr/ephemerides/astronomie/Promenade/pages4/429.html 86 E. L. MARTIN - The Birth of Christ Recalculated Pasadena 1980 Foundation for Biblical Research. 2d ed. pp. 283-298.
  • 19. CHRONOLOGIE DE LA VIE D'HERODE LE GRAND 19 détail donné par Josèphe permet de confirmer la date du 10 janvier -1 et d'éliminer sans appel la date du 13 mars -4. Il précise en effet qu'un jeûne commémoratif précéda de peu cette éclipse87. Les Juifs effectuaient chaque année quatre jeûnes88: les 17 Tammuz, 9 Ab, 3 Tishri et 10 Tébeth (le 13 Adar n'était pas encore jeûné à cette époque puisque c'était la fête de Nikanor89). Celui du 7e mois (Tishri) commémorait le meurtre de Godolias et celui du 10e mois90 (Tébeth) commémorait le début du siège de Jérusalem par Nabuchodonosor. Ce jeûne du 10 Tébeth91 (le 5 janvier en -1) précéda effectivement de quelques jours l'éclipse totale du 14/15 Tébeth92 (le 9/10 janvier -1). Le témoignage de Josèphe est ici de nouveau confirmé par les données astronomiques et calendériques en -1. Le récit de Josèphe sur la mort d'Hérode étant très circonstancié, on peut reconstituer chronologiquement l'enchaînement des événements (en fonction de leur durée minimale en jours): Événement référence durée minimum Déposition du grand prêtre un jour de jeûne AJ XVII:165 Exécution de Matthias puis éclipse de lune AJ XVII:167 1 Voyage à Callirrhoé AJ XVII:171 2 Bain chaud à Callirrhoé AJ XVII:172 1 Retour à Jéricho AJ XVII:173 2 Convocation des magistrats AJ XVII:174 2 Réunion de l'assemblée à l'amphithéâtre AJ XVII:175 2 Ordres de massacres posthumes AJ XVII:178 1 Réception d'une lettre d'Auguste AJ XVII:182 Couteau réclamé pour peler une pomme AJ XVII:183 Suicide manqué d'Hérode AJ XVII:184 1 Rébellion d'Antipater AJ XVII:185 Nouveau testament d'Hérode AJ XVII:188 1 Exécution d'Antipater AJ XVII:191 5 Mort d'Hérode AJ XVII:192 Le décès d'Hérode reste caché AJ XVII:193 ? Salomé et Alexas renvoient les prisonniers AJ XVII:193 1 La mort d'Hérode est rendue publique AJ XVII:194 Salomé et Alexas réunissent l'armée AJ XVII:194 2 Organisation de funérailles grandioses AJ XVII:196 7 Deuil de 7 jours AJ XVII:200 7 Réunion pour organiser une révolte AJ XVII:206 Pourparlers avec le général d'Archélaüs AJ XVII:209 2 Nombreux pourparlers avec Archélaüs AJ XVII:212 5 Fête de la Pâque AJ XVII:213 87 Antiquités juives XVII:166. 88 Zacharie 8:19. Le Talmud (Taanit 4:6) ne décrit que les jeûnes du 17 Tammuz et du 9 Ab. 89 Cette fête de Nikanor du 13 Adar (Antiquités juives XII:412) précèdait de 1 jour (14 Adar) la fête de Mardochée (2Maccabées XV:36) appelée ensuite fête de Purim. La Mishna (Taanit 2:10) précise qu'il n'y avait pas de jeûne à Purim au mois d'Adar (Rosh hashana 1:3). 90 2Rois 25:1; Ézéchiel 24:1,2 91 Selon le Talmud de Jérusalem (Taanith 3:1) ce jeûne n'était observé qu'en Judée. 92 L'astronomie impose de faire coïncider les éclipses de lune avec les jours de pleine lune.
  • 20. 20 APPROCHE SCIENTIFIQUE D'UNE CHRONOLOGIE ABSOLUE Ce détail astronomique de Josèphe résulte d'une simple observation et n'intègre aucune interprétation religieuse postérieure. Certaines situations historiques pouvaient, en effet, encourager des observations factices. Ainsi, à la mort des empereurs romains il était fréquent de "voir une nouvelle étoile dans le ciel" afin de prouver la divinisation de ces empereurs. Or, Flavius Josèphe n'adhérait pas à ces fables puisqu'il écrit93: Ne vous laissez pas troubler par les convulsions d'éléments inanimés et ne voyez pas non plus dans le tremblement de terre le signe prémonitoire d'un nouveau malheur. Les phénomènes qui affectent les éléments [cosmologiques] sont purement naturels et ils n'apportent aux humains rien de plus que le tort qu'ils leur causent. Du reste, les Juifs ne croyaient pas à la divinisation de leur roi après leur mort. Pour dater l'éclipse de lune ayant précédé de peu la mort d'Hérode, il faut recenser toutes celles répertoriées94 au début de l'année -1 (il y a un décalage de 1 an entre les années astronomiques et les années historiques avant notre ère, les historiens n'utilisant pas d'année 0, de sorte que l'année -3* en astronomie correspond à l'année -4 en histoire. Par exemple, l'éclipse totale 0000 Jan 09 est datée du 9 janvier -1): Fig. 2: Orbites apparentes du soleil et de la lune 93 Guerre des Juifs I:377. 94 http://sunearth.gsfc.nasa.gov/eclipse/LEcat5/LE-0099-0000.html http://sunearth.gsfc.nasa.gov/eclipse/LEcat5/LE0001-0100.html
  • 21. CHRONOLOGIE DE LA VIE D'HERODE LE GRAND 21 Les éclipses de lune ne sont régies que par la géométrie puisqu'elles se produisent uniquement quand la terre se trouve entre la lune et le soleil, et seulement sur la ligne des nœuds car le plan de l'orbite apparente du soleil est incliné par rapport au plan de l'orbite de la lune. Les éclipses de lune ne sont visibles que la nuit, dont le début peut être fixé par des logiciels (sur Internet)95. De plus, en raison de la luminosité, seul le cône d'ombre est observable (et non la pénombre). Ainsi seules les éclipses totales ou partielles sont visibles à l'œil (la lune devient rougeâtre). Les astronomes distinguent quatre points de contact: Fig. 3: Grandeur d'une éclipse de lune Le 1er point de contact marque le début de l'éclipse partielle, le 2e le début de l'éclipse totale, le 3e la fin de l'éclipse totale et le 4e la fin de l'éclipse partielle. La magnitude 95 http://portail.imcce.fr/fr/ephemerides/astronomie/Promenade/pages3/333.html http://lychnis.imcce.fr/cgi-bin/levcou.cgi
  • 22. 22 APPROCHE SCIENTIFIQUE D'UNE CHRONOLOGIE ABSOLUE de l'éclipse est indiquée par le rapport g = AB/AC. Les astronomes datent en temps universel UT le maximum de l'éclipse en indiquant les durées entre ce maximum et le 1er et 2e contact appelées demi-durées (S.D.). Il suffit alors d'ajouter (ou de retrancher) la demi- durée partielle (S.D. Par) pour trouver le début (ou la fin) de l'éclipse partielle et d'ajouter (ou de retrancher) la demi-durée totale (S.D. Tot) pour trouver le début (ou la fin) de l'éclipse totale. Pour connaître les débuts et les fins de ces éclipses en temps local il faut ajouter (vers l'Est) 1 heure par fuseau horaire à partir du méridien de Greenwich (UT = 0). Seules les éclipses totales (T) et partielles (P) sont perceptibles à l'œil, mais non celles qui sont dues à la pénombre (N). Celles qui furent visibles en un endroit du globe l'ont été uniquement dans la moitié où il y avait la nuit (soit approximativement après 18 heures et avant 6 heures en heure locale). Jérusalem étant à une longitude de 35°13' Est, il faut ajouter 2 heures 20 au temps universel (UT) pour connaître l'heure locale dans cette ville. Les dates et les instants sont donnés en Temps universel coordonné (UTC), et les longitudes des lieux sont données par rapport au méridien de Greenwich. Or l'échelle de temps utilisée dans les éphémérides est le Temps terrestre (TT); il convient donc de corriger le moment des phénomènes de dt et les longitudes de dL = 1,002738Xdt/240 degrés vers l'est si dt est positif ou vers l'ouest si dt est négatif, dt représentant la différence, en secondes de temps, entre la valeur réelle de TT-UTC et sa valeur estimée. Par exemple, en utilisant la latitude de Jérusalem (31° 47' = 35,8°) et sa longitude (35° 13' = 35,2°) on obtient les valeurs de dt et dL: dL = 35,2° ce qui donne dt = 2h20, car dt = (240dL)/1,002738. Pour calculer à quel moment les éclipses furent visibles à Jérusalem il faut donc convertir le temps universel UT en temps local: t = UT + 2h20. Le début et la fin de la pénombre sont donnés par: début = t - S.D.par et fin = t + S.D.par. Le début et la fin de l'ombre (pour les éclipses totales) sont donnés par: début = t - S.D.tot et fin = t + S.D.tot (les durées sont exprimées en heures et en minutes). Ce qui donne: date UT Heure visible à début fin Mag. locale Jérusalem 13 mars -4 00:40 3:00 oui 1h50 4h10 36,7 % 5 septembre -4 11:06 13:26 non 20 janvier -2 11:52 14:12 non 17 juillet -2 5:12 7:32 non 9 janvier -1 23:08 1:28 oui 23h41 3h15 179,2 % 17 juillet -1 8:37 10:57 non 29 décembre -1 14:31 16:51 oui 15h35 18h07 57,9 % 24 janvier 1 9:12 11:32 non
  • 23. CHRONOLOGIE DE LA VIE D'HERODE LE GRAND 23 Ainsi, à Jérusalem, l'éclipse du 13 mars -4 a commencé à être visible vers 1h50 (magnitude 0%) avec un maximum vers 3h (magnitude 36,7%), la fin de l'éclipse étant vers 4h10. L'éclipse du 9 janvier a commencé à être visible vers 23h41 (magnitude 0%) avec un maximum vers 1h28 le 10 janvier (magnitude 179,2%), la fin de l'éclipse étant vers 3h15. Le début de l'ombre se produisit vers 0h38 (magnitude 100%) et la fin vers 2h18. Il peut y avoir un écart allant jusqu'à 16 minutes entre le temps sidéral et le temps universel à cause d'une légère variation des orbites96. Un résultat plus précis peut être obtenu sur demande auprès de l'Institut de mécanique céleste et de calcul des éphémérides, soit: date de l'éclipse UT Heure locale Début fin Mag. Surface occultée 13 mars -4 00:51 3:11 2h04 4h18 33,9 % 1/3 9 janvier -1 23:17 1:37 23h50 3h24 152,3 % totale 29 décembre -1 14:40 17:00 15h45 18h15 53.1 % 1/2 Les écarts d'environ ¼ d'heure dépendent des logiciels d'astronomie utilisés. Il ne s'agit pas d'une erreur mais d'une difficulté à prévoir exactement la position spatiale de la terre dans le passé parce que celle-ci ne tourne pas complètement rond! En effet, plusieurs facteurs perturbent la vitesse de rotation de la terre sur elle-même. L'énergie dissipée par les marées ralentit la terre d'environ 1 seconde par an (et éloigne aussi la lune de 4 cm). Ce premier facteur est calculable, mais d'autres facteurs liés au climat produisent des variations chaotiques. La masse des océans, par exemple, dépend de la fonte des glaces polaires. Or, on peut comparer la terre à une patineuse cosmique. Une patineuse qui tourne sur elle- même accélère son mouvement en rapprochant les bras vers son corps et le ralentit en les éloignant; de la même façon, une baisse de la température engendre une augmentation des glaces polaires et entraîne une diminution de la masse des océans ce qui accélère la rotation de la terre (une augmentation de température produit l'effet inverse). Les astronomes corrigent cependant ces variations grâce à des calibrages provenant des éclipses historiques exactement datées (rares). Ces variations sont faibles (environ de 1 seconde par an) mais induisent des incertitudes qui se montent à 1 heure au bout de 3600 ans (soit vers -1500). Une erreur de 1 heure peut paraître minime mais devient très importante pour les éclipses de soleil qui occultent une bande de moins de 300 km sur la terre. Or un fuseau horaire couvre une bande d'environ 1700 km (= 40000 km/24), ce qui est cinq fois supérieur à la largeur de l'éclipse de soleil. En toute rigueur, pour prévoir géographiquement la zone obscurcie par une éclipse de soleil, il faudrait disposer d'une précision minimum dans les logiciels d'environ ¼ d'heure. 96 http://www.nmm.ac.uk/server/show/conWebDoc.351
  • 24. 24 APPROCHE SCIENTIFIQUE D'UNE CHRONOLOGIE ABSOLUE La position exacte d'un astre dans le ciel est repérée par ses coordonnées polaires que sont l'azimut (angle sur le plan horizontal de l'observateur) et l'altitude (angle sur le plan vertical): Fig. 4: Coordonnées polaires: altitude et azimut La position de la lune est caractérisée par son altitude et son azimut97 (la position des astres peut être visualisée par de nombreux logiciels98, ainsi que le lever et le coucher du soleil99). L'analyse astronomique des éclipses de lune durant la période allant de -4 à 1 oblige à retenir l'éclipse totale du 10 janvier -1. Certains historiens, peu au fait de l'histoire juive, ont cependant accepté l'éclipse partielle du 13 mars -4 croyant que le jeûne mentionné par Flavius Josèphe était celui d'Esther du 13 Adar, ce qui produisait un accord remarquable entre ce jeûne daté au 12 mars (en -4) et l'éclipse de lune du 13 mars. Un lecteur attentif sait que le jeûne d'Esther n'existait pas au 1er siècle (Flavius Josèphe précise que le 13 Adar était la fête de Nikanor)100 tout simplement parce qu'il n'est apparu qu'à partir du 12e siècle après les travaux de Maimonide. Par contre, les Juifs, à cette époque, effectuaient quatre jeûnes101 par an102, ceux du 17 Tammuz, du 9 Ab, du 3 Tishri et 10 Tébeth. Le jeûne du 10 Tébeth, par exemple, commémorait le sinistre début du siège de Jérusalem par Nabuchodonosor103. L'antique Rouleau des jeûnes104 fixe la mort d'Hérode au 2 Shebat105 (le calendrier juif est fondé sur le cycle lunaire et comporte 12 mois dont le 1er mois de l'année religieuse est Nisan ou Tishri pour l'année civile). 97 http://sunearth.gsfc.nasa.gov/eclipse/LEvis/LEaltitude.html 98 http://www.fourmilab.ch/cgi-bin/uncgi/Yoursky http://astro.nineplanets.org/astrosoftware.html 99 http://lychnis.imcce.fr/cgi-bin/levcou.cgi 100 Antiquités juives XII:412. 101 Zacharie 8:19. 102 Taanit 4:6. 103 2Rois 25:1. 104 W.E. FILMER - The Chronology of the Reign of Herod the Great in: The Journal of Theological Studies Vol. XVII. Oxford 1966 p. 284. H. LICHTENSTEIN - Die fastenrolle eine untersuchung zur jüdisch-hellenistishen geschichte in: Hebrew Union College Annual Cincinnati 1931-32 pp. 271,272. 105 Megillat Taanit 23a.
  • 25. CHRONOLOGIE DE LA VIE D'HERODE LE GRAND 25 Le fonctionnement de ce calendrier reposait entièrement sur l'observation, le 1er jour de chaque mois étant calé sur le 1er croissant de lune et le mois Tishri étant le 1er mois, à partir de l'équinoxe d'automne. Lorsque le mois de Tishri se terminait avant l'équinoxe d'automne, un 13e mois (deuxième Adar) était ajouté à l'année pour la synchroniser avec l'année solaire. Cet ajustement se produisait environ tous les 3 ans, puisque l'année lunaire est plus courte que l'année solaire d'environ 11 jours (= 365 - 354; 354 = 12 x 29,5). Les équinoxes (et les solstices) étaient faciles à repérer par les agriculteurs de l'époque: Fig. 5: Orbite apparente du soleil au solstice et à l'équinoxe A cause de la rotation de la terre sur elle-même en 24 heures, le soleil (comme tous les autres corps célestes) paraît se lever à l'Est et se coucher à l'Ouest. Lors de l'équinoxe, le jour et la nuit ont exactement la même durée de 12 heures, et l'azimut du lever et du coucher de soleil est de +90° et -90°. Par contre, lors des solstices, la durée du jour varie suivant la latitude de l'observateur, les maxima étant de 24 et 0 heure pour les pôles. Le 1er de chaque mois correspond au 1er croissant visible après la nouvelle lune (= nouvelle lune + 2). La lunaison moyenne étant de 29,53 jours, les mois lunaires ont une durée oscillant entre 29 et 30 jours. Ainsi la nouvelle lune tombe le 29 ou le 30, et, par conséquent, la pleine lune tombe le 14 ou le 15. Comme les éclipses se produisent uniquement lorsque la lune, le soleil et la terre sont alignés, les éclipses de lune ne peuvent tomber que le 14 ou le 15, et les éclipses de soleil ne peuvent tomber que le 29 ou le 30 dans un calendrier lunaire débutant au 1er croissant. Cette règle astronomique permet déjà d'éliminer le jeûne du 17 Tammuz parmi les quatre jeûnes commémoratifs puisqu'il ne peut que suivre une éclipse (éventuellement datée du 14 Tammuz) et non la précéder comme dans le récit de Flavius Josèphe. Les dates d'équinoxes106 et des premiers croissants107 peuvent être calculées pour les années -4 et -1: 106 http://www.imcce.fr/page.php?nav=fr/ephemerides/astronomie/saisons/index.php 107 http://portail.imcce.fr/fr/ephemerides/astronomie/Promenade/pages4/441.html
  • 26. 26 APPROCHE SCIENTIFIQUE D'UNE CHRONOLOGIE ABSOLUE 1er jour du mois [= nouvelle lune UT + 2] [équinoxe] [25 septembre -2] [25 septembre -5] VII I Tishri 29 septembre -2 2 octobre -5 VIII II Heshvan 29 octobre -2 31 octobre -5 IX III Kislev 27 novembre -2 30 novembre -5 X IV Tébeth 27 décembre -2 29 décembre -5 XI V Shebat 25 janvier -1 28 janvier -4 XII VI Adar 25 février -1 27 février -4 [XIIb] [Adar2] [équinoxe] [22 mars -1] [22 mars -4] I VII Nisan 25 mars -1 28 mars -4 II VIII Iyar 23 avril -1 26 avril -4 III IX Siwan 23 mai -1 25 mai -4 IV X Tammuz 21 juin -1 24 juin -4 V XI Ab 20 juillet -1 24 juillet -4 VI XII Elul 19 août -1 22 août -4 L'année civile juive commence au 1er Tishri, qui coïncide avec le 1er croissant de lune visible à Jérusalem après l'équinoxe d'automne, et l'année religieuse au 1er Nisan, qui coïncide avec le 1er croissant de lune visible à Jérusalem après l'équinoxe de printemps. Selon le récit de Flavius Josèphe, les trois événements "jeûne commémoratif, puis éclipse de lune, puis mort d'Hérode" se sont succédé dans un bref laps de temps (quelques jours) avant la Pâque. Datation des 4 jeûnes de l'année juive: mois jeûnes date de l'éclipse date en -1 accord date en -4 accord VII 3 Tishri 1er octobre -2 4 octobre -5 VIII Heshvan IX [7] Kislev [3 décembre -2] [6 décembre -5] X 10 Tébeth 5 janvier -1 oui 8 janvier -4 14 Tébeth 9 janvier total 12 janvier -4 XI [2] Shebat 26 janvier -1 oui 29 janvier -4 non# XII Adar 14 Adar 13 mars partiel mort d'Hérode non# I [1er] Nisan [25 mars -1] [28 mars -1] [14] Nisan [7 avril -1] [10 avril -4] II Iyar III Siwan IV 17 Tammuz 7 juillet -1 10 juillet -4 V 9 Ab 29 juillet -1 1er août -4 Le récit de Flavius Josèphe correspond exactement aux dates en -1: jeûne du 10 Tébeth (5 janvier) suivi de peu par l'éclipse (9 janvier) puis par la mort d'Hérode le 2 Shebat (26 janvier). Par contre en -4 il n'y a pas de jeûne avant l'éclipse partielle du 13 mars, et le 2
  • 27. CHRONOLOGIE DE LA VIE D'HERODE LE GRAND 27 Shebat (29 janvier) précède l'éclipse alors qu'il devrait la suivre selon Flavius Josèphe. Les calendriers en vigueur à l'époque pouvaient toutefois être légèrement différents des calendriers calculés selon l'astronomie, car l'observation du 1er croissant est délicate (retard éventuel de 1 jour), et les mois intercalaires pouvaient être reportés à l'année suivante, d'où un décalage de 1 mois durant cette année. Les remarques du Talmud108 prouvent qu'au 1er siècle le calendrier dépendait de l'observation et non de calculs: Si le tribunal et tous les israélites ont vu la [nouvelle lune] et que l'examen des témoins ne soit pas encore fini pour avoir pu dire le "consacré" avant la nuit, on ajoute un jour au mois. Si seul le tribunal l'a vue, on constitue devant lui deux témoins et on dira "consacré, consacré". Si trois personnes du tribunal l'ont vue, on en établira deux comme témoins et on fera siéger deux autres de leurs collègues avec le troisième, les deux témoigneront devant eux et on dira "consacré, consacré"; car un seul ne peut être cru s'il est tout seul (...) Trois signes indiquent qu'il faut mettre un mois intercalaire: les épis, les fruits des arbres et les saisons: on doit se baser sur deux de ces signes (…) Les années intercalaires valaient pour trois pays: Judée, Transjordanie et Galilée (…) On ne fixe pas l'année intercalaire en se basant sur les béliers, les brebis et les jeunes pigeons qui ne sont pas encore arrivés (…) à nos frères de la captivité de Babel et des Mèdes et de toutes les captivités nous vous faisons savoir que comme les pigeons sont tendres et les brebis faisant leur laine et que le temps fixé des épis n'est pas encore arrivé, mais sur l'avis de nos collègues nous ajoutons à cette année 30 jours (...) Ils attestent qu'on peut pendant tout Adar déclarer l'année intercalaire, tandis que d'autres disent qu'on le peut jusqu'à Purim. Ils attestent qu'on peut déclarer l'année intercalaire conditionnellement; et on raconte que Rabban Gamaliel alla en demander la permission au gouverneur de Syrie, et, comme il tardait à venir, on déclara l'année intercalaire conditionnellement jusqu'au retour de R. Gamaliel; à son retour il donna son consentement et l'année fut intercalaire109. Le calendrier juif resta fondé sur l'observation de la nouvelle lune au moins jusqu'en 358 de notre ère, début du cycle de Hillel II (certains amateurs d'ésotérisme croient en l'existence d'un "Conseil des sages en Israël110", fondé par Esdras après le retour de l'exil babylonien, qui aurait fixé les mois intercalaires selon de savants calculs). Les années -4 et -1 n'ont pas été embolismiques (pas de mois intercalaire Adar), car le 1er Nisan tombe après l'équinoxe de printemps [22 mars] pour ces années. Selon le Talmud de Babylone111, l'équinoxe de printemps pouvait tomber jusqu'au 16 Nisan, l'année ne devant être embolismique qu'après cette date. Reconstitution chronologique: 108 B. WACHOLDER D.B. WEISBERG Visibility of the New Moon in Cuneiform and Rabbinic Sources in: Hebrew University College Annual 42 (1971) pp. 227-242. 109 Talmud: Rosh hashana 3:1, Eduyyot 7:7; Tosephta Sanhédrin 2:2-13. 110 Cet ancêtre du Sanhédrin s'appelait en fait "le sénat de la nation" (1Maccabées 12:6,35) et n'est mentionné comme corps administratif (Antiquités juives XII:142) qu'à partir des Maccabées (2Maccabées 1:10; 4:44; 11:27). Ce Sénat juif pouvait être considéré comme le successeur du "Collège des anciens" de l'époque d'Esdras (Esdras 5:9; 6:7), mais rien n'indique qu'il s'occupait des problèmes de calendrier, par contre, le Talmud explique qu'il incombait au grand-prêtre de valider les observations pour fixer l'année intercalaire. 111 Sanhédrin 13a,13b.
  • 28. 28 APPROCHE SCIENTIFIQUE D'UNE CHRONOLOGIE ABSOLUE RECONSTITUTION EN -1 Tébeth Shebat 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 1 2 3 4 5 Janvier Février jeûne éclipse m ort Shebat Adar 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 1 2 3 4 5 6 7 8 Février Mars Adar Nisan 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 1 2 3 4 5 6 7 8 9 Mars Avril équinoxe de printemps Pâque RECONSTITUTION EN -4 Tébeth Shebat 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 1 2 3 4 5 6 7 8 9 Janvier Février jeûne # Shebat Adar 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 Février Mars éclipse Adar Nisan 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 Mars Avril mort équinoxe de printemps Pâque La comparaison de ces deux reconstitutions impose le choix de -1:  L'éclipse du 10 janvier -1 fut totale, donc bien visible et plus durable que celle du 13 mars -4 qui n'a pas dû être remarquée. Au 1er siècle, les éclipses de lune étaient souvent interprétées comme un présage de mort pour un souverain, comme le rappelle l'historien romain Quinte-Curce112 (vers 50): Mais, vers la première veille, la lune, s'éclipsant, commença par dérober l'éclat de son disque; puis, une sorte de voile de sang vint souiller sa lumière: inquiets déjà aux approches d'un si terrible hasard, les Macédoniens furent pénétrés d'une profonde impression religieuse, et en même temps de frayeur. C'était contre la volonté des dieux, disaient-ils, qu'on les entraînait aux extrémités de la terre.  Le grand prêtre Matthias [fils de Théophile] fut déposé par Hérode un jour de jeûne. Celui du 10 Tébeth correspond au 5 janvier en -1 et au 9 janvier en -4. L'écart avec l'éclipse, jour où Hérode fit brûler vif Matthias [fils de Margolothos], est donc de 3 112 Histoires IV:10.