Exposé soutenanace de pfe : gestion de la maintenance dans le domaine de la suppléance fonctionnelle cardiaqu
Exposé soutenanace de pfe : gestion de la maintenance dans le domaine de la suppléance fonctionnelle cardiaqu
Exposé soutenanace de pfe : gestion de la maintenance dans le domaine de la suppléance fonctionnelle cardiaqu
Exposé soutenanace de pfe : gestion de la maintenance dans le domaine de la suppléance fonctionnelle cardiaqu
Exposé soutenanace de pfe : gestion de la maintenance dans le domaine de la suppléance fonctionnelle cardiaqu
Exposé soutenanace de pfe : gestion de la maintenance dans le domaine de la suppléance fonctionnelle cardiaqu
Exposé soutenanace de pfe : gestion de la maintenance dans le domaine de la suppléance fonctionnelle cardiaqu
Exposé soutenanace de pfe : gestion de la maintenance dans le domaine de la suppléance fonctionnelle cardiaqu
Exposé soutenanace de pfe : gestion de la maintenance dans le domaine de la suppléance fonctionnelle cardiaqu
Exposé soutenanace de pfe : gestion de la maintenance dans le domaine de la suppléance fonctionnelle cardiaqu
Exposé soutenanace de pfe : gestion de la maintenance dans le domaine de la suppléance fonctionnelle cardiaqu
Exposé soutenanace de pfe : gestion de la maintenance dans le domaine de la suppléance fonctionnelle cardiaqu
Exposé soutenanace de pfe : gestion de la maintenance dans le domaine de la suppléance fonctionnelle cardiaqu
Exposé soutenanace de pfe : gestion de la maintenance dans le domaine de la suppléance fonctionnelle cardiaqu
Exposé soutenanace de pfe : gestion de la maintenance dans le domaine de la suppléance fonctionnelle cardiaqu
Exposé soutenanace de pfe : gestion de la maintenance dans le domaine de la suppléance fonctionnelle cardiaqu
Exposé soutenanace de pfe : gestion de la maintenance dans le domaine de la suppléance fonctionnelle cardiaqu
Exposé soutenanace de pfe : gestion de la maintenance dans le domaine de la suppléance fonctionnelle cardiaqu
Exposé soutenanace de pfe : gestion de la maintenance dans le domaine de la suppléance fonctionnelle cardiaqu
Exposé soutenanace de pfe : gestion de la maintenance dans le domaine de la suppléance fonctionnelle cardiaqu
Exposé soutenanace de pfe : gestion de la maintenance dans le domaine de la suppléance fonctionnelle cardiaqu
Exposé soutenanace de pfe : gestion de la maintenance dans le domaine de la suppléance fonctionnelle cardiaqu
Exposé soutenanace de pfe : gestion de la maintenance dans le domaine de la suppléance fonctionnelle cardiaqu
Exposé soutenanace de pfe : gestion de la maintenance dans le domaine de la suppléance fonctionnelle cardiaqu
Exposé soutenanace de pfe : gestion de la maintenance dans le domaine de la suppléance fonctionnelle cardiaqu
Exposé soutenanace de pfe : gestion de la maintenance dans le domaine de la suppléance fonctionnelle cardiaqu
Exposé soutenanace de pfe : gestion de la maintenance dans le domaine de la suppléance fonctionnelle cardiaqu
Exposé soutenanace de pfe : gestion de la maintenance dans le domaine de la suppléance fonctionnelle cardiaqu
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Exposé soutenanace de pfe : gestion de la maintenance dans le domaine de la suppléance fonctionnelle cardiaqu

697 vues

Publié le

description de l'appareil cardiovasculaire
présentation brève de défibrillateurs et de la pompe de circulation extra corporelle
proposition de procédure de gestion de maintenance de ces équipements

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
697
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
20
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Bonjour chers audience, permettez nous tout d’abord de remercier l’honorable jury pour votre assistance et votre contribution a ce travail, et nous aimerons bien en ce moment même rendre un vibrant hommage à notre encadrant et à travers lui à tout le corps enseignant.
    Dans le cadre de la mise en valeur des notions fondamentales et pratiques acquises à l’école supérieure de technologie, nous étions amenés à préparer un projet de fin d’étude concernant …..
  • Les technologies de la santé jouent un rôle essentiel dans le fonctionnement d’un système de santé, vue que les DM sont des ressources qui affectent directement la vie humaine. A ce propos, il est nécessaire d’adopter un système de gestion de maintenance efficace , géré avec soin et capable de garantir dans un établissement de santé, la fiabilité, la sécurité et la disponibilité du matériel médical
  • Avant d’exposer les différents appareils suppléant la fonction du cœur, et leurs principes de fonctionnement, il faut tout d’abord présenter d’une façon brève le système cardiovasculaire
    Lorsqu’on parle de ce dernier il est composé de 2 éléments principaux : partie cœur et partie vasculaire. Il permet la circulation du sang et le transport des gaz respiratoires, des déchets et des nutriments au sein de l’organisme.
  • Le cœur : divisé en quatre cavités qui par contraction régulières et rythmées, assure la circulation sanguine dans l’organisme.
    Comme vous voyez le cœur est devisé :
    Verticalement en deux parties : le cœur droit et le cœur gauche qui ne communiques pas entre elles, le cœur droit chargé en CHO2 et le cœur gauche chargé en O2
    Horizontalement : chaque moitié de cœur comprend deux parties : une oreillette en haut et un ventricule en bas, chaque oreillette et ventricule communiquent au moyen de valvules qui empêchent le reflux de sang. Le sang vas tjr d’oreillette vers ventricule
  • * En ce qui concerne les vaisseaux, on distingue 2 types
    Les artères :
    Aorte part du ventricule gauche et va se ramifier dans tout l’organisme
    l’artère pulmonaire qui va véhiculer les sang vers les poumons
    Les veines :
    Veines pulmonaires vont aboutir au niveau de l’oreillette gauche
    veines caves aboutissent au niveau de l’oreillette droite par 2 vaisseaux : vc inférieur et vc supérieure
  • Au cours d’un battement normal du cœur, le sang pauvre en oxygène renvoyé par le corps pénètre dans l’oreillette droite par la veine cave. L’oreillette droite se contracte, ce qui fait passer le sang par la valvule tricuspide; il pénètre alors dans le ventricule droit. Le ventricule droit se contracte en envoie le sang par la valvule pulmonaire dans l’artère pulmonaire, puis dans les poumons.
    Simultanément, le sang riche en oxygène provenant des poumons est amené au cœur par les veines pulmonaires. La veine pulmonaire se vide dans l’oreillette gauche qui se contracte pour pousser le sang riche en oxygène par la valvule mitrale, puis dans le ventricule. Le ventricule gauche se contracte et pousse le sang dans la valvule aortique, puis dans l’aorte qui distribue le sang dans les artères de l’ensemble du corps.
  • Donc le sang suit un double trajet dans l’organisme :
    La circulation pulmonaire (petite circulation) :
    issue du cœur droit, permet les échanges respiratoires avec les poumons
    La circulation générale (grande circulation) :
    Issue du cœur, permet les échanges avec tous les autres organes
  • Le cœur humain risque à tout moment d’être affecté à des maladies qui peuvent le rendre faible et incapable d’assurer sa fonction de pompage. Pour cela et avec l’évolution technologique : les aptitudes et les solutions thérapeutiques sont devenues de plus en plus efficaces, en rendant le diagnostic et le traitement de ces pathologies plus fiables et plus aisé. Ces technologies qui viennent d’assister et suppléer le cœur s’apperçuent essentiellement à la pompe CEC et aux défibrillateurs
  • La CEC est une technique qui consiste à remplacer mécaniquement et temporairement l’ensemble cœur-poumon lors d’une opération cardiaque notamment a cœur ouvert.
  • La machine de remplacement est constitué d’un oxygénateur remplaçant le poumon et une pompe remplaçant le ventricule gauche.
  • Dés son arrivée dans l’oreillette droite (ou dans les veines caves), le sang veineux est dirigé vers le réservoir veineux par la gravité, et selon le type d’oxygénateur utilisé qui joue le rôle des poumon le sang va être oxygéné puis envoyés vers une pompe principale remplaçant la ventricule gauche qui va le réinjecté dans le corps ou dans l’autre cas le sang va être envoyé du réservoir vers la pompe puis s’oxygéné au niveau de l’oxygénateur et enfin l’envoyé vers le corps.
    Le circuit d’une CEC nécessite également 2 autres éléments : un échangeur thermique permettant de varier la température temporelle pour plonger ou sortir le patient d’hypothermie, et des lignes d’aspiration pour récupérer le sang dans les cavités cardiaques et le réinjecter dans le circuit artériel. Tous ces composants sont reliés par des tubes pvc
    Au niveau de service de chirurgie cardiovasculaire de la ligue … il y’en a deux types : la pompe de la marque cobe, et Stockert
  • Le montage général du circuit de CEC est bien standardisée, La partie principale constitué de 5 éléments :
    Une large canule veineuse conduisant à un réservoir veineux dans lequel le sang se draine par gravité
    une pompe principale, le plus souvent à galets
    Un oxygénateur, auquel est associé un évaporateur d’halogéné et un débitmètre air-oxygène
    Un échangeur de chaleur, il est souvent couplé à l’oxygénateur
    Un circuit artériel ramenant le sang oxygéné dans l’aorte ou dans une artère périphérique (fémorale ou sous-clavière)
  • Le circuit est complété de plusieurs éléments :
    une filtre artériel qui capte les particules dont la taille est supérieur à 40microns et joue le rôle de piège à bulles.
    Deux circuits d’aspiration : aspiration droite pour le sang aspiré dans le champ opératoire, gauche pour le sang aspiré dans la circulation gauche
    Un circuit d’une solution cardioplégique glacée de 4°c permet de provoquer l’arrêt cardiaque et de protéger le cœur durant l’intervention en réduisant le métabolisme des cellules myocardiques.
  • Détecteur de niveau : Il contrôle et surveille le niveau de sang au niveau de réservoir de la pompe CEC
    Détecteur des bulles d’air et de débit : il détecte et signale la présence des bulles d’air dans le circuit, capte le débit du sang. Il fonctionne sur le principe DOPPLER
    batterie de secours, manivelle permet de faire tourner la pompe principale de CEC en cas de coupure d’électricité
  • Test des batteries : chaque période de 4 mois
    Test de fonctionnement détecteur de bulles
    Test de fonctionnement du module de contrôle de pression
    Test de fonctionnement du module de température
    Test de fonctionnement du module de débit pulsé
  • Le cœur possède un stimulateur naturel qui est le nœud sinusal, situé dans l’oreillette droite et constitue la zone de production et de départ de l’influx électrique. Et afin de garantir la continuité du fonctionnement du cœur en cas de dysfonctionnement ou de troubles, les défibrillateurs cardiaques sont venus remplacer et suppléer le rôle de ce nœud.

    Un défibrillateur est un appareil portable, fonctionnant au moyen d'une batterie, capable de délivrer au travers du thorax une quantité d'énergie d'origine électrique par l’intermédiaire d’électrodes, afin de tenter de resynchroniser l’activité électrique cardiaque et de :

  • A ce propos, on distingue deux grandes familles de défibrillateurs automatisés :

    1. Les défibrillateurs automatiques externes, dont il existe deux types : les D semi-automatique et les D automatiques. Ces derniers sont conçus spécialement pour une utilisation facile par un intervenant qui serait la première personne se trouvant sur les lieux d’une urgence médicale. Cet intervenant a juste besoin de suivre des ordres simples donnés, tandis pour le DSA, seule la délivrance du choc est pratiquée par l’opérateur et pour certains appareils le lancement de l’analyse.
  • 2. Les défibrillateurs implantables ou plus précisément les stimulateurs cardiaques appelés aussi Pacemaker sont indiqués dans le traitement des troubles rythmiques et dans la prévention de la mort subite. Cependant, un stimulateur cardiaque ou un Pacemaker est un générateur d’impulsions électriques qui stimule le myocarde afin de rétablir le rythme normal lors d’un ralentissement de la fréquence cardiaque ou d’un défaut de conduction, cela en se basant sur l’activité cardiaque détectée, et en fonction des microprocesseurs et de leurs programmations.
  • Compte tenu de l’évolution sans cesse des technologie thérapeutiques de DM, il est nécessaire de mettre en œuvre des procédures de gestion de maintenance adéquates afin de garantir la sécurité, fiabilité et la disponnibilité de ces équipements
  • La maintenance est l'ensemble de toutes les actions techniques, administratives et de management durant le cycle de vie d'un bien, destinées à le maintenir ou à le rétablir dans un état dans lequel il peut accomplir la fonction requise.
  • Pour atteindre ces objectifs
  • Pour déterminer les différentes causes des défaillances, et dans le but de la gestion de la maintenance nous avons proposé l’étude suivante en appliquant le diagramme d’ISHIKAWA sur la pompe CEC.
    Tout d’abord ….
    Le diagramme ISHIKAWA appelé aussi diagramme cause-effet ou 5M se schématise comme suit et ces 5M sont
  • Voire la criticité de la pompe de circulation extracorporelle et son rôle primordiale il était conçus d’être fiable le plus possible a fin d’éviter tout type d’erreur. Pour cela nous avons proposé un planning de maintenance préventive qui doit être effectuer chaque 4 mois et une check-list à effectuer avant chaque utilisation de la pompe.
    Vu d’assurer une utilisation et une conformité optimale des équipements de la suppléance cardiaque pour l’utilisateur la maintenance surgit afin de réduire les risque des pannes et de maintenir dans le temps la performance des équipement
    Notre présentation touche sa fin, nous vous remercions de l’attention que vous nous accorder
  • ×