Concentration, situation en France, 2006

4 170 vues

Publié le

Concentration et convergence, le panel français des médias montre un fort taux de propriété croisées et un contrôle très resserré autour de 2 grands acteurs : Lagardère et Dassault. Quelles question se poser dans une telle situation ?

Publié dans : Technologie
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
4 170
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
25
Actions
Partages
0
Téléchargements
15
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Concentration, situation en France, 2006

  1. 1. La responsabilité sociale des acteurs médiatiques face aux phénomènes économiques du libéralisme L’impact de la concentration de masse dans les médias français.
  2. 2. Légitimité <ul><li>L’information est un bien commun </li></ul><ul><li>Quels sont les cadres éthiques et déontologiques pour la défendre ? </li></ul>Liberté d’entreprise Droit à l’information
  3. 3. <ul><li>La concentration est un processus économique et financier qui caractérise un marché marqué à la fois par la réduction du nombre des acteurs et par l’augmentation de leur envergure. </li></ul><ul><li>Dans le secteur des médias, 2 dimensions: </li></ul><ul><ul><li>la concentration de la propriété </li></ul></ul><ul><ul><li>la concentration du contenu rédactionnel </li></ul></ul>L’huile dans l’eau
  4. 4. <ul><li>Les phénomènes de convergence et de concentration se sont amplifiés, et ont été facilités face à législation en place par les actionnariats flottants et l'absence de réglementation sur Internet et le multimédia. </li></ul><ul><li>Le Rapport Lancelot [1] qui continue de maintenir une connivence grands médias et politiques en laissant la porte ouverte à de futures concentrations. Tant qu’il n’y a pas monopole total et définitif, il n’y a pas danger pour le pluralisme et la diversité, les hommes d’affaires et les politiciens sont sur la même longueur d’onde </li></ul><ul><li>[1] (Salama, 2006) </li></ul>Pertinence sociale
  5. 5. Économie industrielle <ul><li>Phénomène naturel du marché, la concentration est un processus économique et financier qui caractérise un marché marqué à la fois par la réduction du nombre des acteurs et par l’augmentation de leur envergure. Trois grandes explications à la concentration industrielle observée aux États-Unis et en Angleterre [1] : </li></ul><ul><li>Les coûts de transports </li></ul><ul><li>La taille et la flexibilité du marché du travail local. </li></ul><ul><li>Des transferts de connaissances (sur le marché, la technologie, l’organisation…). </li></ul><ul><li>Ces trois segments sont vecteurs d'externalités positives ou négatives entre les agents économiques et les consommateurs. </li></ul><ul><li>Dans les médias, les concentrations se traduisent par : </li></ul><ul><li>Concentration de propriété du capital </li></ul><ul><li>Concentration de contenu rédactionnel </li></ul><ul><li>[1] (Marshall, 1986) </li></ul>
  6. 6. Flashback <ul><li>1438 >> Gutenberg met au point à Mayence la presse à imprimer </li></ul><ul><li>1605 >> Naissance du premier périodique au monde  : Les Nouvelles d’Anvers </li></ul><ul><li>1631 >> La Gazette de France, fondée par Théophraste Renaudot (1 200 ex.) </li></ul><ul><li>1660 >> 1er quotidien au monde, Leipziger Zeitung </li></ul><ul><li>1847 >> La Presse, quotidien français fondé en 1836 utilise la première rotative </li></ul><ul><li>>> Le San Jose Mercury News lance la 1ère édition web de son quotidien </li></ul><ul><li>>> Fusion AOL – Time Warner </li></ul><ul><li>2000 >> Naissance de Vivendi – Universal </li></ul><ul><li>2004 >> Apparition de la syndication au fils d’actualités RSS et le Web 2.0 </li></ul><ul><li>SOURCE : </li></ul><ul><li>(Balle, 2004) </li></ul>
  7. 7. dernière dépêche <ul><ul><ul><li>Les news et l’idéal de l’instantanéité de l’information </li></ul></ul></ul><ul><li>Au cœur du système de l’information se retrouve le dispositif de collecte et de diffusion des agences de presse. Le monde est divisé en zone d’intérêts géopolitiques dans lesquelles on retrouve la française Havas (ancienne AFP ), l’anglaise et importante Reuter ainsi que United Press et Associated Press les deux américaines [1] . </li></ul><ul><li>[1] (Mattelart, 2002) </li></ul>
  8. 8. Mass Communication <ul><li>L’arrivée des grands tirages . </li></ul><ul><li>Diffusion élargie, nouveaux marchés autres que celui de l’information, rubriques spécialisées diversification avec des hebdomadaires et des mensuels [1] . </li></ul><ul><li>L’ouverture vers des nouveaux lecteurs apporte avec lui des annonceurs prêts à payer le prix fort pour figurer sur la bonne page. La notion de marchandisation de l’information prend place et la formation de grands groupes avec un fort pouvoir médiatique intéresse de plus en plus les politiciens et les nouveaux magnats des médias. </li></ul><ul><li>[1] (McQuail, 2000) </li></ul>Idéologie sociale Idéologie libérale Droit à l’information Marché de l’information
  9. 9. Agenda building / Gate-keeper <ul><ul><ul><li>Ligne éditoriale face au </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>news-gathering </li></ul></ul></ul><ul><li>2 modèles : </li></ul><ul><li>Modèle anglo-saxon , utilitarisme dévoué à et rigueur dans la présentation des faits </li></ul><ul><li>Modèle français , bagage culturel fourni par différents rédacteurs de l’époque tel Balzac , Hugo et Camus qui vont donner du style en plus de fournir un article développé. </li></ul>
  10. 10. Journalisme d’occasion <ul><ul><ul><li>L’âge d’or du journal gratuit et déclin de la presse sociale </li></ul></ul></ul><ul><li>En France, 20 Minutes touche plus de 2 millions de lecteurs par jour </li></ul><ul><li>Importants flux publicitaires </li></ul><ul><li>Remise en cause le modèle économique de la logique éditoriale des titres de presse payants. </li></ul><ul><li>C’est tout la qualité du métier de journaliste qui est remis en cause face à un consommateur qui se pose la question du prix du journal payant face à un quotidien gratuit [1] . </li></ul><ul><li>[1] (Halimi, 1997) </li></ul>
  11. 11. Théorie critique <ul><li>Industries culturelles, marchandisation de la culture et pensée unique </li></ul><ul><li>Apparition avec l'École de Francfort au milieu du XXe siècle.La culture révèle l'âme et le génie du peuple, tandis que la rationalité technique qui va servir à produire en masse ces œuvres culturelles va désacraliser la fameuse aura qui y est lié. </li></ul><ul><li>Les schémas deviennent standardisés pour produire l'Entertainment vers les masses, ce qui porte en lui un danger d'aliénation de la conscience collective. </li></ul>
  12. 12. Marchandisation, le retour Culture On considère l’art et la culture comme capital démocratique au même rang que l’information l’est dans son rôle politique, dénonciateur et unificateur. Information Studios – Producteur – Salles Édition – Impression – Distribution <ul><li>Marchandisation de l’objet au détriment de son caractère symbolique </li></ul><ul><li>Instrumentalisation des pratiques journalistiques </li></ul><ul><li>Standardisation des contenus </li></ul>Fig. 1 - Liens Industries Culturelles – industries de l'information
  13. 13. 37 ans plus tard ? <ul><li>« Le film et la radio n’ont plus besoin de se faire passer pour de l’art. Ils ne sont plus que du business : c’est là leur vérité et leur idéologie qu’ils utilisent pour légitimer la camelote qu’ils produisent délibérément. Ils se définissent eux-mêmes comme une industrie et, en publiant le montant des revenus de leurs directeurs généraux, ils font taire tous les doutes sur la nécessité sociale de leurs produits [1] . » </li></ul><ul><li>[1] (Adorno, 1969) </li></ul>
  14. 14. Idéologie de la communication <ul><li>Le journalisme de marché [1] sollicité par les groupes médias est bon un mélange entre une dépêche AFP reformatée, un communiqué de presse d’une entreprise (qui est annonceurs dans le même journal) et le tout accompagné de la promotion du dernier artiste qui a signé sur le label maison. </li></ul><ul><li>Le style de ce flou est la nouvelle marque du génie artistique industriel. </li></ul><ul><li>[1] (Miège, 1978) - (Ramonet, Cassen, Halimi, & Augé, 1997) . </li></ul>
  15. 15. La concentration verticale <ul><li>On utilise le terme concentration ou intégration verticale pour définir une situation dans laquelle une entreprise contrôle les différentes phases d’un processus de production. </li></ul>Le Monde & Partenaire Edition, Publication Imprimerie – Le Livre CGT Distribution - NMPP Lemonde.fr Quotidien Hebdomadaires
  16. 16. 46 % 15 % 16 % 3 % Arnault Pinault 6 % 14 % 22 % 3 % Presse Nationale Presse Locale Lagardère, opérateur à 49% des NMPP (distribution Paris) 1 er distributeur de presse mondial
  17. 17. 20 % 33 % 25 % Pinault 10 % 6 % 15 % 18 % 2 % Arnault Presse périodique Radio
  18. 18. Diagnostic <ul><li>La gestion intégrée des réseaux et des circuits de distribution est reconnue comme porteur d’avantages commerciaux. </li></ul><ul><li>Marketing : la maîtrise des étapes de production et de distribution des contenus pérennise les stratégies sur le long terme </li></ul><ul><li>Meilleure pénétration des campagnes de communication. </li></ul><ul><li>Lorsqu’un agent économique arrive à une situation de monopole sur une position de distribution il impose des règles contraignantes à ses concurrents. </li></ul><ul><li>La libre concurrence est donc un critère important pour les industries du livre et de la presse, car elle permet aux petites entreprises d’accéder sans concessions à la reproduction et à un prix compétitif. </li></ul>
  19. 19. Concentration horizontale <ul><li>On utilise le terme concentration ou intégration horizontale pour définir une situation dans laquelle une entreprise contrôle, sur un territoire donné, plusieurs unités de production de même nature qui fabriquent des produits identiques ou similaires. </li></ul>
  20. 20. Concentration horizontale Canal Plus Canal Satellite Jimmy Ciné Cinémas Comédie, Kiosque, i-Télé, … Canal + NRJ Radio NRJ Chérie FM Nostalgie Rires et Chansons M FM … Prisma Presse Ça VSD Géo Télé Loisirs Gala Femme Actuelle
  21. 21. Diagnostic <ul><li>La concentration horizontale n’est pas néfaste aux contenus dans son contexte idéal, </li></ul><ul><li>Les groupes de presse régionaux profitent d’économies d’échelle intéressantes et d’une ouverture exogène qui apportent à de petites structures l’excellence professionnelle et l’expertise des plus grands. </li></ul><ul><li>Cette concentration atteint malheureusement une vitesse exponentielle et devient externalité négative lorsque le phénomène est motivé par une valorisation par spéculation boursière ou bien une recherche de taille critique en faveur des acquéreurs . </li></ul><ul><li>Il existe heureusement des cas où la concentration a permis aux indépendants de se prévenir d’offres publiques d’achat agressives de groupes dominants à la recherche de solvabilité. </li></ul>
  22. 22. Concentration mixte Cette forme de concentration désigne une situation où un groupe/holding possède des actifs dans deux ou plusieurs types de médias (par exemple, journaux/télévision, Internet/journaux, radio/télévision) Bertelsmann Prisma Presse Imprimerie Distribution - NMPP Lemonde.fr Ça Géo VSD Télé Loisirs Femme Actuelle Gala Voici Prima …
  23. 23. Medialomanie … <ul><li>Cas sensibles : médias intégrés dans des conglomérats plus vastes œuvrant dans d’autres secteurs de la vie industrielle </li></ul><ul><li>Travaux publics Bouygues </li></ul><ul><li>Marchand d’armes Lagardère et Dassault , </li></ul><ul><li>. Ces cas-là ont la spécificité de trancher dans le vif avec une idéologie plus prononcée d’un capitalisme industriel qui est très opposé au mandat initial des médias [1] . On peut noter aussi qu’un si fort pouvoir par rapport à l’opinion publique et surtout face aux politiques devient dangereux lorsque ces derniers groupes font affaire avec le gouvernement. </li></ul><ul><li>[1] (Schiffrin, 2005) </li></ul>
  24. 24. Conglomérats Lagardère Canal Satellite TPS Hachette Filipacchi Thématiques Jimmy Ciné Cinéma Comédie EADS (15%) NMPP Relay TPS Infosport Eurekà Elle Paris Match Télé 7 jours Hachette Livre … Virgin Mégastore … Radio Grasset Fayard Harlequin Canal J MCM La Chaîne Mété … Euope 1 Europe 2 RFM … J’ai lu + 9 autres Public, Entrevue + 29 autres
  25. 25. Souveraineté et mondialisation
  26. 26. Bouygues TF1 PPR LVMH TPS AB AB Moteurs Bouquet thématique Pay per View Métro AB1 15 Chaînes CinéFX TF1 Vidéos TF1 Cinéma
  27. 27. 34% 94% 53% 39% 86% 84% 52% 10% Groupes Internationaux 22% 34% Bouygues 10% 5% 6% Pinault 1% 2% 3% Arnault 25% 17% 3% 16% Le Monde & Partenaires 33% 3% 22% 15% Dassault 15% 6% 12% 18% 14% Bertelsmann 18% 20% 14% 14% 46% 34% 4% Lagardère Radio Périodiques Culture PQR PQN TV câblée TV
  28. 28. 4 % 14 % 33 % 18 % 34 % 34 % 10 % International Télévision hertzienne Télévision satellite
  29. 29. <ul><li>La dynastie des médias français </li></ul><ul><li>Les médias français sont devenus une belle histoire de famille, les poids politiques et les consolidations patrimoniales des géants tels Dassault, Lagardère ou Bouygues leur apporte une influence idéologique aux lecteurs . </li></ul><ul><li>Médias comme blindage des familles face aux attaques </li></ul><ul><li>La pérennité du patrimoine en achetant les droits de succession au gouvernement </li></ul><ul><li>Situation italienne similaire de « nouveau féodalisme » où les groupes importants ont placé leurs pions dans les médias et le gouvernement </li></ul><ul><li>[ACRIMED] </li></ul>Dallas et les médias français
  30. 30. L’arbre qui cache la forêt <ul><li>« l'exception culturelle française est morte » </li></ul><ul><li>[Jean-Marie Messier, Vivendi Universal, discours à ses actionnaires] </li></ul><ul><li>« Il faut que le cerveau du téléspectateur soit disponible. Nos émissions ont pour vocation (...) de le divertir, de le détendre pour le préparer entre deux messages publicitaires ».  </li></ul><ul><li>[Patrick Le Lay, P.D.G. du groupe TF1 Multimédias. ] </li></ul>
  31. 31. <ul><li>« The notion that was audible in Canada early in 1997 that owning 40 percent of the paid daily newspaper circulation of this country constitutes an ability to manipulate public opinion or constrict freedom of expression is almost unimaginably absurd. » </li></ul><ul><li>[Conrad Black] </li></ul>
  32. 32. Convergences Culture de masse marchandise Publicité Marketing, représentation, rhétorique Logique Information journalisme Actualité,
  33. 33. Érosion de la sphère publique <ul><li>Irruption de la manne publicitaire et les débats d’intérêts privés dans la sphère publique : la sphère du marché . </li></ul><ul><li>Nouveau Rapport de force entre sphère publique et appareils idéologique [Gingras] </li></ul><ul><li>Tout débat et toute négociation se marchande par la force et la pression des différents groupes d’intérêts : Retour à la représentation , avec ici la publicité comme prestige et la violence symbolique des idées dominantes [Bourdieu] </li></ul><ul><li>Il convient de noter l’importance de l’institution média avec son pouvoir publicitaire au sein des politiques elles-mêmes. [Halimi] </li></ul><ul><li>La construction de la réalité sociale engendrée par les médias va susciter du consentement de l’opinion publique. </li></ul><ul><li>[Moscovici, McComb] </li></ul>
  34. 34. Chien de garde dressé ? <ul><li>Les médias comme chien de garde dans une démocratie libérale pour lutter contre les abus de l’autorité gouvernementale [Carlyle] </li></ul><ul><li>Un cinquième pouvoir pour informer sur l’information. L’indispensable contrepoids comme contre-pouvoir que les médias ne véhiculent plus [Ramonet] </li></ul><ul><li>Confusion du mandat pédagogique des médias et leur rapport avec la démocratie [Gingras] </li></ul>
  35. 35. Séparation propriété / convictions <ul><li>La concentration de la propriété a eu peu d’effet sur la diversité des contenus. [David Demers] </li></ul><ul><ul><li>Un courant très optimiste qui non seulement postule une augmentation importante de la diversité dans la conjoncture actuelle </li></ul></ul><ul><ul><li>L’augmentation de la concentration croisée est sans conséquence sur la diversité des sources et des points de vue. </li></ul></ul><ul><li>La diversité des points de vue dans les médias, particulièrement des points de vue critiques, est plus grande aujourd’hui qu’elle ne l’a jamais été. Contrairement aux petits médias, les grands groupes de presse sont gérés à la façon de grandes bureaucraties où existe une séparation radicale des intérêts du groupe avec celle des rédacteurs. </li></ul>
  36. 36. Inégalité des points de vues <ul><li>Ce qui peut être mis en cause par une concentration excessive des médias c’est la possibilité que certains points de vue ne soient pas représentés dans les médias alors que d’autres le seraient trop volontairement. Des groupes d’intérêts / lobbies exercent un contrôle des médias et une connivence politique excessive , le processus démocratique ne soit ainsi compromis. </li></ul><ul><li>[Richard Collins et Christina Murroni] </li></ul>
  37. 37. A.I. informatif A.I. militaire A.I. de répression A.I. politique Sphère publique Système totalitaire ? Politique Médias concentrés Leader économiques Acteurs militaires Sphère publique Modèle totalitaire silencieux type médiacratie Pression, lobbying, sponsoring Respect des idéaux Modèle totalitaire classique type fasciste / stalinien Propagande Publicité, propagandes silencieuses Standardisation information, culture et idéaux
  38. 38. Problématiques <ul><li>Souveraineté de la démocratie dans une économie politique ultralibérale ? </li></ul><ul><li>Validité d’une information marchandise ? </li></ul><ul><li>Pluralisme et diversité face à concentration rédactionnelle ? </li></ul><ul><li>Retour à un modèle de communication de masse (médias spécialisés regroupés) ? </li></ul>
  39. 39. Merci à vous tous !

×