Ce diaporama a bien été signalé.
Le téléchargement de votre SlideShare est en cours. ×

Présentation Innovation ADETEM - LAB

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Prochain SlideShare
Fit4 start présentation
Fit4 start présentation
Chargement dans…3
×

Consultez-les par la suite

1 sur 12 Publicité
Publicité

Plus De Contenu Connexe

Similaire à Présentation Innovation ADETEM - LAB (20)

Publicité

Plus par Patrice BERNARD (20)

Plus récents (20)

Publicité

Présentation Innovation ADETEM - LAB

  1. 1. www.conixconsulting.fr Patrice Bernard – 11/06/2013 Exemples d’approches Innovation
  2. 2. www.conixconsulting.fr 2 Patrice Bernard Présentation Consultant pour Conix Consulting Innovation et Transformation http://www.conixconsulting.fr patrice.bernard@conix.fr Bloggeur « C’est pas mon idée ! » L’innovation dans et pour les services financiers http://cestpasmonidee.fr Twitter: @cestpasmonidee
  3. 3. www.conixconsulting.fr 3 Agenda  Introduction : pourquoi l’innovation ?  Exemples d’approches  Innovation ouverte  Avec les clients  Avec les collaborateurs  Avec d’autres acteurs…  Ouverture des données  Concours et hackathons  Quelques conseils pour réussir
  4. 4. www.conixconsulting.fr 4 Pourquoi innover ?
  5. 5. www.conixconsulting.fr 5 Innovation ouverte avec les clients
  6. 6. www.conixconsulting.fr 6 Innovation ouverte avec les collaborateurs
  7. 7. www.conixconsulting.fr 7 Innovation ouverte avec d’autres acteurs
  8. 8. www.conixconsulting.fr 8 Ouverture des données
  9. 9. www.conixconsulting.fr 9 Concours et hackathons
  10. 10. www.conixconsulting.fr 10 Innovation agile
  11. 11. www.conixconsulting.fr 11 Conseils
  12. 12. www.conixconsulting.fr 12 Merci !

Notes de l'éditeur

  • 28/05/2013
  • 28/05/2013
  • 28/05/2013
  • L’innovation est un enjeu stratégique pour de nombreuses entreprises, dont les institutions financières. Pourquoi ? D’abord pour trouver des relais de croissance et se distinguer de la concurrence. Mais aussi, de plus en plus, pour résister face à l’émergence de nouveaux acteurs disruptifs. Ceux-ci n’attaquent plus seulement des services spécifiques (par exemple les paiements avec Square & PayPal, le PFM avec Mint ou Linxo ou les prêts P2P avec Zopa ou Prosper…) mais ils créent aussi de véritables concurrents aux établissements historiques. Exemples : Simple , Moven (Etats-Unis) : focus sur l’expérience utilisateur Holvi (Scandinavie) : cible de niche (banque de groupe) NewB (Belgique) : réinvention de la coopérative, rupture face à l’establishment Friendsurance (Allemagne), jFloat (UK) : les modèles P2P au service (et en complément) de l’assurance Les points communs : en général (l’exception étant NewB), ce sont des startups technologiques, qui mettent l’accent sur l’expérience utilisateurs (exemple : le mobile d’abord), qui maîtrisent les cycles d’évolution rapides, n’hésitent pas à tester (déploiements en version beta, voire alpha), qui jouent une totale transparence… Il existe même la menace de voir les géants technologiques entrer sur le marché (l’exemple de Google Wallet n’est pas un succès mais imaginer les fidèles d’Apple ou le milliard d’utilisateurs de Facebook se voir offrir des services financiers par ces marques…). Références : Simple, Moven : http://cestpasmonidee.blogspot.fr/2011/09/banksimple-movenbank-une-revolution.html NewB : http://cestpasmonidee.blogspot.fr/2013/04/new-b-doux-reveurs-ou-disrupteurs.html Holvi : http://cestpasmonidee.blogspot.fr/2012/11/holvi-un-compte-bancaire-pour-les.html Friendsurance : http://cestpasmonidee.blogspot.fr/2011/04/friendsurance-lassurance-en-p2p.html jFloat : http://cestpasmonidee.blogspot.fr/2013/04/lassurance-p2p-arrive-au-royaume-uni.html 28/05/2013
  • L’innovation ouverte consiste à faire appel à des talents externes à l’entreprise pour imaginer de nouveaux produits et services, de nouveaux processus, de nouveaux modèles d’affaires… L’innovation avec les clients est en vogue actuellement mais souvent plus pour des préoccupations de communication que pour développer de réelles innovations. Il s’agit souvent d’une déclinaison du principe de la boîte à idées sur le web. Exemples : RBS Ideas Bank , Inspíranos de La Caixa ou L’Esprit de Service du Crédit Agricole Pyrénées Gascogne. Il est aussi possible de sélectionner une cible particulière. Exemples : la Citi Cup en Chine, pour les étudiants ou BankInter Labs pour les clients professionnels. La difficulté est d’assurer une participation de qualité (même pour une opération purement marketing). Il faut valoriser les contributions, assurer la visibilité, permettre des niveaux de participation différents, favoriser un dialogue (relais avec les médias sociaux ?), montrer une écoute attentive, concrétiser les résultats… Références : RBS Ideas Bank : http://cestpasmonidee.blogspot.fr/2013/03/rbs-sollicite-les-idees-de-ses-clients.html Citi Cup : http://cestpasmonidee.blogspot.fr/2013/03/lancement-de-la-citi-cup-guangzhou.html L’Esprit de Service : http://cestpasmonidee.blogspot.fr/2013/02/credit-agricole-une-boite-idees-qui.html Inspíranos : http://cestpasmonidee.blogspot.fr/2013/01/la-caixa-adopte-les-idees-de-ses-clients.html Bankinter Labs pour entreprises : http://cestpasmonidee.blogspot.fr/2012/06/bankinter-ouvre-la-co-creation-aux.html 28/05/2013
  • Il est possible d’utiliser les mêmes « recettes » en interne, pour faire participer les collaborateurs, qui constituent aussi un gisement important de créativité et de motivation. Il existe de multiples exemples montrant une créativité beaucoup plus importante que dans les initiatives ciblant les clients (naturellement, l’enjeu de communication est beaucoup moins présent). Exemples : Top Coder de CommBank, concours d’idées d’applications mobiles sur 4 semaines, à intervalles réguliers (200 propositions lors d’une des dernières éditions). AllState «  App Attack!  » : concours interne d’applications mobiles, avec support logistique et mini formation. AllState «  Idea Blitz  » : 2 ou 3 blitzes par mois, une plate-forme en ligne pour soumettre des idées sur un thème spécifié, pendant une dizaine de jours, un métier sponsor avec 1 budget. Vanguard : volontariats en dehors des heures de travail, avec une équipe de soutien (5 personnes). Les collaborateurs y trouvent des opportunités de valorisation, de reconnaissance et de récompenses. L’initiative a permis de développer des projets qu’aucun responsable ne voulait prendre à sa charge (exemple : application iPhone). Les collaborateurs peuvent aussi être mis à contribution pour tester des solutions émergentes (voir le cas du test de l’assurance basée sur l’usage de AllState ) Dans un autre secteur (produits de grande consommation, dont Keenex), le responsable des infrastructures informatiques de Kimberly-Clark a créé un modèle de capital-risque : pitch court, premier tour de financement, livraison d’un prototype à une échéance fixée puis, éventuellement, deuxième tour de financement pour l’industrialisation… Confiance et prédictibilité. Références : Top Coder : http://cestpasmonidee.blogspot.fr/2012/12/top-coder-et-autres-nouvelles-de.html App Attack! (AllState) : http://cestpasmonidee.blogspot.com/2011/09/app-attack-linnovation-mobile-par.html Idea Blitz : http://cestpasmonidee.blogspot.fr/2012/11/linnovation-sort-de-son-bocal.html & http://www.spigit.com/wp-content/uploads/2012/01/allstate_case_study.pdf Vanguard : http://cestpasmonidee.blogspot.com/2010/09/vanguard-group-linnovation-par-le.html Test de l’UBI : http://cestpasmonidee.blogspot.fr/2012/07/allstate-le-crowdsourcing-pour.html Kimberly Clark : http://cestpasmonidee.blogspot.fr/2012/04/quelques-idees-pour-favoriser.html 28/05/2013
  • Enfin, l’innovation ouverte peut se concevoir avec d’autres acteurs : académiques, partenaires, experts, entreprises d’autres secteurs et… startups . Exemples : Innovation ouverte au Lab’ 2.0 du CA Aquitaine , sous forme d’ateliers sur la « banque de demain » mélangeant collaborateurs, experts, consultants, clients... Open Talent de BBVA , concours richement doté (100 000 , sous différentes formes : soutien direct, investissement, mise en œuvre d’un produit…) ouvert aux startups, qui doivent proposer des solutions innovantes à des défis qui leur sont proposés par la banque. BBVA Ventures , fonds de capital risque dans la Silicon Valley pour détecter de nouvelles solutions pertinentes pour les services financiers. Allianz Digital Labs : 8 thèmes proposés, appel aux idées de PME, soutien financier pour la réalisation, avec déploiement à la clé. Le fonds de capital risque de Sberbank , avec une approche différente de BBVA : d’abord miser sur des solutions émergentes puis investir dans les startups concernées, pour capitaliser sur la valeur de l’expérience réalisée. American Express : partenariat avec de jeunes pousses sur des projets innovants (exemple avec FourSquare au festival SxSW). Références : Lab’ 2.0 du CA Aquitaine : http://cestpasmonidee.blogspot.fr/2013/02/petites-nouvelles-des-banques.html BBVA ventures : http://cestpasmonidee.blogspot.fr/2013/01/bbva-investit-100-millions-de-dollars.html Open Talent : http://cestpasmonidee.blogspot.fr/2012/04/open-talent-bbva-mise-sur-les-startups.html Allianz Digital Labs : http://cestpasmonidee.blogspot.fr/2012/11/linnovation-sort-de-son-bocal.html Sberbank : http://cestpasmonidee.blogspot.fr/2012/10/linnovation-technologique-selon-sberbank.html 28/05/2013
  • L’ouverture des données de l’entreprise à des développeurs tiers est un excellent moyen de stimuler la créativité : l’entreprise est incapable d’imaginer toutes les utilisations possibles ou encore de cibler toutes les niches imaginables. Une difficulté est de déterminer le modèle économique de l’initiative mais, souvent, la valeur retirée n’est pas financière mais bien dans la richesse de l’offre globale ainsi assemblée. Exemples : Le «  Crédit Agricole Store  » est un bon exemple, avec plus de 20 applications complétant les quelques titres développés par la banque. Il illustre cependant la difficulté à susciter des idées disruptives (la plupart des applications manquent d’originalité), alors même que la plate-forme est conçue pour faciliter les échanges entre demandeurs et développeurs. Le lancement d’un concours est une solution testée actuellement. MasterCard ouvre le paiement sans contact aux développeurs, une tentative un peu désespérée (?) de relancer l’intérêt pour le paiement sans contact. Grand Prix Axa Banque : un concours pour lancer l’initiative d’Axa Banque, qui a malheureusement manqué de concrétisation (alors que quelques idées intéressantes avaient émergé). De l’importance des délais courts et maîtrisés ? App Portal de Bloomberg , un exemple de mise en place d’un véritable AppStore, avec revenus partagés, autour du développement de nouveaux services sur les flux d’information de la plate-forme de Bloomberg. Références : Concours CA Store : http://cestpasmonidee.blogspot.fr/2013/02/credit-agricole-store-toujours-plus-fort.html MasterCard : http://cestpasmonidee.blogspot.fr/2012/09/mastercard-ouvre-le-paiement-nfc-sur.html Grand Prix Axa Banque : http://cestpasmonidee.blogspot.fr/2012/06/bankin-remporte-le-grand-prix-de-lappli.html Bloomberg : http://cestpasmonidee.blogspot.fr/2012/11/bloomberg-inaugure-son-appstore.html 28/05/2013
  • Pour favoriser la motivation et stimuler la participation à des initiatives d’innovation ouverte (avec les clients ou les collaborateurs), la compétition, avec récompenses à la clé, est un modèle assez classique. Les concours « simples » sont monnaie courante. Exemple: Genios del Ahorro de ING Espagne, avec un prix par semaine, pour entretenir la participation sur la durée de l’opération. Plus récemment, les hackathons ont commencé à se développer dans le secteur financier. Il s’agit de rassembler des équipes de concepteurs et développeurs pendant une courte durée (généralement de 24 à 72 heures) et de leur demander de réaliser une application aussi complète que possible pendant cette période. Exemples : PayPal organise une « Battle Hack » pour promouvoir la nouvelle version de ses APIs ouvertes. La Caixa prouve avec ses FinAppsParties (déjà 2 éditions) qu’une banque peut aussi organiser des événements de ce genre, même si l’essai s’avère difficile à transformer (en succès). Pour Barclays et JP Morgan Chase, la difficulté est contournée en proposant des thèmes à vocation sociale. Le Fintech Hackathon est organisé par des startups financières pour promouvoir l’utilisation de leurs plates-formes : une opportunité pour des partenariats ? Si, à première vue, l’objectif est de stimuler la création de solutions originales, il est aussi souvent question de détecter des talents, à recruter ou pour de futurs partenariats. Références : Genios del Ahorro : http://cestpasmonidee.blogspot.fr/2013/04/ing-direct-recherche-les-genies-de.html BattleHack : http://cestpasmonidee.blogspot.fr/2013/03/paypal-met-niveau-ses-outils-pour.html FinAppsParty : http://cestpasmonidee.blogspot.fr/2011/11/resultats-de-la-finappsparty-de-la.html Barclays et JP Morgan Chase : http://cestpasmonidee.blogspot.fr/2013/02/des-banques-et-des-hackathons.html Fintech Hackathon : http://cestpasmonidee.blogspot.fr/2013/01/un-hackathon-pour-la-communaute-fintech.html 28/05/2013
  • Le développement agile inspire l’innovation Création de nouveaux services avec leurs futurs utilisateurs, en immersion et sur une très courte période. Exemples : Nordstrom (chaîne de grands magasins) L’objectif de l’équipe d’innovation est de valider un concept en une semaine. A l’issue de cette période, un livrable concret (une application iPad dans l’exemple mais il peut aussi s’agir d’une présentation ou d’une maquette) permet de déterminer l’intérêt de poursuivre (et passer à une phase d’industrialisation). USAA Création de l’ « Agile Lab », rassemblant informaticien, expert et conseiller client dans un même espace et qui conçoit, implémente et améliore des idées en itérations rapides, testées en direct sur des appels de clients "réels" (USAA opère exclusivement en ligne et par téléphone), dont les retours sont pris en compte pour la version suivante. Un quart des budgets des projets et désormais affectés aux Agile Labs… Références : Nordstrom : http://cestpasmonidee.blogspot.com/2011/10/demonstration-dinnovation-agile-par.html USAA : http://cestpasmonidee.blogspot.fr/2012/09/informationweek-500-3-idees-emprunter.html 28/05/2013
  • Quelques conseils pratiques, tirés de retours d’expérience… Toutes les approches d’innovation ne sont pas adaptées à toutes les organisations. Il faut déterminer celles qui ont des chances de réussir, en fonction de la culture existante (quitte à faire évoluer celle-ci, doucement). Pour beaucoup d’entreprises, l’innovation n’est pas dans les gènes ; il peut alors être préférable de cultiver une capacité de suiveur rapide (identifier les « bonnes » idées et les intégrer rapidement). Voir les exemples d’ ING (coup d’œil Orange sur Facebook) et St George Bank (prêt en 60 secondes). Un enseignement à tirer des « banques startup » : l’approche centrée sur l’expérience utilisateur. Dans le cas de BNZ , la conception YouMoney a été faite avec des jeunes, pour déterminer leur vision des finances personnelles. Ensuite seulement, les produits et services ont été déclinés « derrière » l’expérience. Une approche similaire pour le portail « myWealth » de CommBank, destiné aux investisseurs individuels. Ici, en plus, la mise en œuvre a été pilotée en mode « startup », avec une équipe resserrée, autonome et agile (et qui a d’emblée intégré des APIs d’accès aux services qu’elle a développés). Pour terminer, une idée : lancer des programmes de création de startups en entreprise, à l’image de la formation d’entrepreneurs des MBA de Harvard (méthode FIELD). Références : Bonnes pratiques de Gartner : http://cestpasmonidee.blogspot.fr/2013/04/gartner-bonnes-pratiques-pour-la.html St George Bank : http://cestpasmonidee.blogspot.fr/2013/04/un-pret-en-60-secondes-sur-mobile.html ING : http://cestpasmonidee.blogspot.fr/2013/03/ing-jette-un-coup-dil-orange-sur.html BNZ : http://cestpasmonidee.blogspot.fr/2013/02/bnz-lance-une-offre-en-ligne-pour-les.html CommBank MyWealth : http://cestpasmonidee.blogspot.fr/2013/02/nouvelle-lecon-dinnovation-par-commbank.html Méthode “FIELD” à Harvard : http://cestpasmonidee.blogspot.fr/2013/04/comment-harvard-forme-des-entrepreneurs.html 28/05/2013
  • 28/05/2013

×