SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  31
Télécharger pour lire hors ligne
UNE COURSE EN TAXIUNE COURSE EN TAXI
Cela faisait vingt ans que je conduisais un taxi pour gagner ma vie.Cela faisait vingt ans que je conduisais un taxi pour gagner ma vie.
Lorsque je suis arrivé à 2 h 30 du matin, l'immeuble était sombre,Lorsque je suis arrivé à 2 h 30 du matin, l'immeuble était sombre,
excepté une simple lumière dans une fenêtre du rez-de-chaussée.excepté une simple lumière dans une fenêtre du rez-de-chaussée.
Dans ces circonstances, plusieurs chauffeurs auraient seulementDans ces circonstances, plusieurs chauffeurs auraient seulement
klaxonné une ou deux fois ; attendu une minute et seraient repartisklaxonné une ou deux fois ; attendu une minute et seraient repartis
J’ai trop vu de gens démunis dépendant des taxisJ’ai trop vu de gens démunis dépendant des taxis
comme seul moyen de transport.comme seul moyen de transport.
Donc, sauf dans des situations à risque,Donc, sauf dans des situations à risque,
je me suis toujours rendu à la porte de mes clientsje me suis toujours rendu à la porte de mes clients
Cette cliente pourrait bien être quelqu'un ayant besoin de mon aide.Cette cliente pourrait bien être quelqu'un ayant besoin de mon aide.
Alors, j'ai marché jusqu'à sa porte et j'ai sonné.  Alors, j'ai marché jusqu'à sa porte et j'ai sonné.  
«Une petite minute», a répondu une voix frêle d'un certain âge.«Une petite minute», a répondu une voix frêle d'un certain âge.
Je pouvais entendre quelque chose qui était traînéJe pouvais entendre quelque chose qui était traîné
lentement sur le plancher.lentement sur le plancher.
Après une longue pause, la porte s'est ouverte.  Après une longue pause, la porte s'est ouverte.  
Une petite femme dans les 80 ans se tenait devant moi.Une petite femme dans les 80 ans se tenait devant moi.
Elle portait une robe imprimée et un chapeau sans bord avec un voileElle portait une robe imprimée et un chapeau sans bord avec un voile
épinglé dessus, comme quelqu'un sorti d'un film des années 40.épinglé dessus, comme quelqu'un sorti d'un film des années 40.
À ses pieds, il y avait une petite valise de cuir usagé.À ses pieds, il y avait une petite valise de cuir usagé.
L'appartement était sombre,L'appartement était sombre,
comme si personne n’avait vécu dedans depuis des années.  comme si personne n’avait vécu dedans depuis des années.  
Tous les meubles étaient recouverts de draps.  Tous les meubles étaient recouverts de draps.  
Il n'y avait pas d'horloges sur le mur, pas d'objets deIl n'y avait pas d'horloges sur le mur, pas d'objets de
décoration ni de bibelots sur les étagères.décoration ni de bibelots sur les étagères.
Dans le coin, il y avait une boîte de carton remplie de photos.Dans le coin, il y avait une boîte de carton remplie de photos.
«Voudriez-vous porter mes bagages à votre voiture, s’il vous plaît ?»
a-t-elle demandé.
J'ai transporté sa valise jusqu'au taxi, puis je suis retourné vers elle.  
Elle a pris mon bras et nous avons marché lentement vers le taxi.Elle a pris mon bras et nous avons marché lentement vers le taxi.
Elle continuait de me remercier pour ma gentillesse.Elle continuait de me remercier pour ma gentillesse.
«Ce n'est rien», lui ai-je répondu.«Ce n'est rien», lui ai-je répondu.
« J'essaie simplement de traiter mes« J'essaie simplement de traiter mes
passagers de la façon dont je voudraispassagers de la façon dont je voudrais
que l’on traite ma propre mèreque l’on traite ma propre mère.
«Vous êtes un bon garçon »,«Vous êtes un bon garçon »,
me répondit-elle.me répondit-elle.
Nous sommes montés dans le taxi puis, m’ayant donné une adresse,Nous sommes montés dans le taxi puis, m’ayant donné une adresse,
elle a demandé : « Pourriez-vous me conduire en ville ? »elle a demandé : « Pourriez-vous me conduire en ville ? »
« Ce n'est pas le chemin le plus court ! » lui ai-je répondu.« Ce n'est pas le chemin le plus court ! » lui ai-je répondu.
« Oh, ça ne me dérange pas » me répondit-elle,« Oh, ça ne me dérange pas » me répondit-elle,
« Je ne suis pas pressée, je me rends dans une maison de retraite.»« Je ne suis pas pressée, je me rends dans une maison de retraite.»
Je l’ai regardé dans le rétroviseur.Je l’ai regardé dans le rétroviseur.
Ses yeux humides brillaient et elle a ajouté :Ses yeux humides brillaient et elle a ajouté :
« Il ne me reste plus de famille et j’ai entendu le docteur« Il ne me reste plus de famille et j’ai entendu le docteur
dire que mes jours étaient comptés ».dire que mes jours étaient comptés ».
J'ai arrêté le compteur et je l'ai écoutée.J'ai arrêté le compteur et je l'ai écoutée.
« Quelle route voudriez-vous que je prenne ?»« Quelle route voudriez-vous que je prenne ?»
lui  ai-je demandé.lui  ai-je demandé.
Pendant les deux heures suivantes, nous sommes allés en ville.Pendant les deux heures suivantes, nous sommes allés en ville.
Elle m'a montré les édifices où elle avait travaillé jadis.Elle m'a montré les édifices où elle avait travaillé jadis.
Nous sommes allés dans le quartier où elle et son mari avaient vécus quandNous sommes allés dans le quartier où elle et son mari avaient vécus quand
ils étaient jeunes mariés.ils étaient jeunes mariés.
Elle m'a fait arrêter devant un vieil entrepôt qui avait été, une salle deElle m'a fait arrêter devant un vieil entrepôt qui avait été, une salle de
danse.danse.
Elle s’y rendait souvent pour danser quand elle était jeune filleElle s’y rendait souvent pour danser quand elle était jeune fille..  
Parfois, elle me demandait de ralentir devant un immeubleParfois, elle me demandait de ralentir devant un immeuble
particulier ou de m’arrêter à un coin de rue.particulier ou de m’arrêter à un coin de rue.
Là, elle fixait la noirceur du quartier ; ne disant rien.Là, elle fixait la noirceur du quartier ; ne disant rien.
Plus tard, vers le déclin du soleil, elle a soudainement ditPlus tard, vers le déclin du soleil, elle a soudainement dit
«Je suis fatiguée maintenant, allons-y.»«Je suis fatiguée maintenant, allons-y.»  
Nous sommes allés en silence jusqu'à l'adresse qu'elle m'avait indiquée.Nous sommes allés en silence jusqu'à l'adresse qu'elle m'avait indiquée.
C'était un édifice bas, comme un petit foyer de convalescence, avec unC'était un édifice bas, comme un petit foyer de convalescence, avec un
chemin qui passait sous un portique.chemin qui passait sous un portique.
Deux infirmiers se sont approchés du taxi dès notre arrivée.Deux infirmiers se sont approchés du taxi dès notre arrivée.
Soucieux et prévenants, ils surveillaient chacun de ses mouvements.Soucieux et prévenants, ils surveillaient chacun de ses mouvements.
Ils devaient l'attendre depuis un bon moment.Ils devaient l'attendre depuis un bon moment.
J'ai ouvert le coffre de la voiture et porté la petite valise jusqu'à l’entrée.J'ai ouvert le coffre de la voiture et porté la petite valise jusqu'à l’entrée.
La vieille dame a été installée dans une chaise roulante.La vieille dame a été installée dans une chaise roulante.
« Combien je vous dois ?» a-t-elle a demandé en cherchant dans sa bourse.
« Rien du tout.» 
« Mais vous devez gagner votre vie ! »
« Il y aura bien d'autres passagers.» lui répondis-je en souriant...
Machinalement, je me suis penché vers elle et l'ai serré dans mes bras.Machinalement, je me suis penché vers elle et l'ai serré dans mes bras.
Essuyant discrètement une larme, elle me dit :  Essuyant discrètement une larme, elle me dit :  
«Vous avez donné à une vieille femme un petit moment de joie, merci.»«Vous avez donné à une vieille femme un petit moment de joie, merci.»
Je lui ai fait un signe de la main, puis je suis reparti vers mon taxi,Je lui ai fait un signe de la main, puis je suis reparti vers mon taxi,
sous la faible lueur des lampadaires.sous la faible lueur des lampadaires.
Derrière moi, une porte s'est refermée . . .Derrière moi, une porte s'est refermée . . .
Ce son résonne dans ma tête comme la fermeture définitive d'une vie.Ce son résonne dans ma tête comme la fermeture définitive d'une vie.
Je n'ai pas pris d'autres passagers ce jour là.  Je n'ai pas pris d'autres passagers ce jour là.  
J'ai conduit sans but, perdu dans mes pensées.J'ai conduit sans but, perdu dans mes pensées.
Pour le reste de la journée, je pouvais difficilement parler.  Pour le reste de la journée, je pouvais difficilement parler.  
Et si cette femme avait pris un chauffeur pressé qui était impatient deEt si cette femme avait pris un chauffeur pressé qui était impatient de
finir sa journée de travail ?finir sa journée de travail ?
  
J’aurais même pu refuser cette course,J’aurais même pu refuser cette course,
ou j’aurais pu klaxonner une fois, puis repartir.ou j’aurais pu klaxonner une fois, puis repartir.
En ressassant ces évènements, je me dis que je n’aurais pas pu faireEn ressassant ces évènements, je me dis que je n’aurais pas pu faire
quelque chose de plus important dans ma vie.  quelque chose de plus important dans ma vie.  
Nous sommes souvent conditionnés à penser que nos vies ne tournentNous sommes souvent conditionnés à penser que nos vies ne tournent
qu’autour de grands évènements.qu’autour de grands évènements.
Mais de grands moments nous attendent sans que nous les prévoyons.Mais de grands moments nous attendent sans que nous les prévoyons.
Des moments magnifiques que d’autres peuvent trouver sans intérêt.Des moments magnifiques que d’autres peuvent trouver sans intérêt.
Les gens peuvent oublier ce que vous avez fait ou ce
que vous leur avez dit.
Mais ils se rappelleront toujours comment vous leur
avez fait comprendre qu’ils existaient
La vie n’est peut-être pas
La vie n’est peut-être pas
toujours le ‘’grand bal’’ que nous
toujours le ‘’grand bal’’ que nous
espérions,
espérions,
mais puisque que nous y sommes invités,
mais puisque que nous y sommes invités,
prenons donc le temps de ‘’bien
prenons donc le temps de ‘’bien
danser’’
danser’’……   

Contenu connexe

Tendances

La course en taxi
La course en taxiLa course en taxi
La course en taxinguyensnowy
 
Luka Moro - This way - Paroles fr
Luka Moro - This way - Paroles frLuka Moro - This way - Paroles fr
Luka Moro - This way - Paroles frLuka Moro
 
Extrait du roman " Et Dieu créa le sillon interfessier " de Sandie Khougassian
Extrait du roman " Et Dieu créa le sillon interfessier " de Sandie KhougassianExtrait du roman " Et Dieu créa le sillon interfessier " de Sandie Khougassian
Extrait du roman " Et Dieu créa le sillon interfessier " de Sandie KhougassianJohn Doz
 
Amoureux De Vous Madame
Amoureux De Vous MadameAmoureux De Vous Madame
Amoureux De Vous Madames_AMPHONESINH
 
Poursuite blindée
Poursuite blindéePoursuite blindée
Poursuite blindéetonkadan
 
Tendre est l'ennui de Bruno Baunard de Mèze
Tendre est l'ennui de Bruno Baunard de MèzeTendre est l'ennui de Bruno Baunard de Mèze
Tendre est l'ennui de Bruno Baunard de MèzeBMConcarneau
 
Journal fille power point
Journal fille power pointJournal fille power point
Journal fille power pointmjnifen
 
Isabelle Defossa
Isabelle DefossaIsabelle Defossa
Isabelle DefossaLeSoir.be
 
Calle betis (alejandro)
Calle betis (alejandro)Calle betis (alejandro)
Calle betis (alejandro)alexmaestre14
 
EXTRAIT du roman « Le Meurtre d'O'Doul Bridge » de Florent Marotta
EXTRAIT du roman « Le Meurtre d'O'Doul Bridge » de Florent MarottaEXTRAIT du roman « Le Meurtre d'O'Doul Bridge » de Florent Marotta
EXTRAIT du roman « Le Meurtre d'O'Doul Bridge » de Florent MarottaTaurnada
 
06 une-belle-histoire-de-vins
06 une-belle-histoire-de-vins06 une-belle-histoire-de-vins
06 une-belle-histoire-de-vinsDominique Pongi
 
1936 allons au-devant de la vie
1936   allons au-devant de la vie1936   allons au-devant de la vie
1936 allons au-devant de la vieJean-Paul BOULAND
 
06 Des Citations Macho
06 Des Citations Macho06 Des Citations Macho
06 Des Citations Machowestberti71
 
L'histoire de Lucky Lucas - Saison 1 - Le commencement
L'histoire de Lucky Lucas - Saison 1 - Le commencementL'histoire de Lucky Lucas - Saison 1 - Le commencement
L'histoire de Lucky Lucas - Saison 1 - Le commencementEytin Eytiwon
 
Morgane de clairefontaine
Morgane de clairefontaineMorgane de clairefontaine
Morgane de clairefontaineEN
 
428 probleme de-couleur-(menudospeques.net)
428 probleme de-couleur-(menudospeques.net)428 probleme de-couleur-(menudospeques.net)
428 probleme de-couleur-(menudospeques.net)Lucely Agudelo
 

Tendances (20)

La course en taxi
La course en taxiLa course en taxi
La course en taxi
 
Luka Moro - This way - Paroles fr
Luka Moro - This way - Paroles frLuka Moro - This way - Paroles fr
Luka Moro - This way - Paroles fr
 
Extrait du roman " Et Dieu créa le sillon interfessier " de Sandie Khougassian
Extrait du roman " Et Dieu créa le sillon interfessier " de Sandie KhougassianExtrait du roman " Et Dieu créa le sillon interfessier " de Sandie Khougassian
Extrait du roman " Et Dieu créa le sillon interfessier " de Sandie Khougassian
 
Amoureux De Vous Madame
Amoureux De Vous MadameAmoureux De Vous Madame
Amoureux De Vous Madame
 
Poursuite blindée
Poursuite blindéePoursuite blindée
Poursuite blindée
 
Tendre est l'ennui de Bruno Baunard de Mèze
Tendre est l'ennui de Bruno Baunard de MèzeTendre est l'ennui de Bruno Baunard de Mèze
Tendre est l'ennui de Bruno Baunard de Mèze
 
Couchers de soleil_3
Couchers de soleil_3Couchers de soleil_3
Couchers de soleil_3
 
Journal fille power point
Journal fille power pointJournal fille power point
Journal fille power point
 
Isabelle Defossa
Isabelle DefossaIsabelle Defossa
Isabelle Defossa
 
Calle betis (alejandro)
Calle betis (alejandro)Calle betis (alejandro)
Calle betis (alejandro)
 
EXTRAIT du roman « Le Meurtre d'O'Doul Bridge » de Florent Marotta
EXTRAIT du roman « Le Meurtre d'O'Doul Bridge » de Florent MarottaEXTRAIT du roman « Le Meurtre d'O'Doul Bridge » de Florent Marotta
EXTRAIT du roman « Le Meurtre d'O'Doul Bridge » de Florent Marotta
 
06 une-belle-histoire-de-vins
06 une-belle-histoire-de-vins06 une-belle-histoire-de-vins
06 une-belle-histoire-de-vins
 
Timide
TimideTimide
Timide
 
Romane
RomaneRomane
Romane
 
1936 allons au-devant de la vie
1936   allons au-devant de la vie1936   allons au-devant de la vie
1936 allons au-devant de la vie
 
06 Des Citations Macho
06 Des Citations Macho06 Des Citations Macho
06 Des Citations Macho
 
L'histoire de Lucky Lucas - Saison 1 - Le commencement
L'histoire de Lucky Lucas - Saison 1 - Le commencementL'histoire de Lucky Lucas - Saison 1 - Le commencement
L'histoire de Lucky Lucas - Saison 1 - Le commencement
 
Elle M A Souri
Elle M A SouriElle M A Souri
Elle M A Souri
 
Morgane de clairefontaine
Morgane de clairefontaineMorgane de clairefontaine
Morgane de clairefontaine
 
428 probleme de-couleur-(menudospeques.net)
428 probleme de-couleur-(menudospeques.net)428 probleme de-couleur-(menudospeques.net)
428 probleme de-couleur-(menudospeques.net)
 

Similaire à Chauffeur de taxi_jc

L’imparfait et le passé composé
L’imparfait et le passé composéL’imparfait et le passé composé
L’imparfait et le passé composéFFCV
 
L’imparfait et le passé composé
L’imparfait et le passé composéL’imparfait et le passé composé
L’imparfait et le passé composéFFCV
 
Comment mimer le chant Qui est mon prochain ?
Comment mimer le chant Qui est mon prochain ?Comment mimer le chant Qui est mon prochain ?
Comment mimer le chant Qui est mon prochain ?kt42 catechisme
 
MARIAGE BEA&STEPH. ALBUM REALISE PAR NOTRE TANTINETTE BRIBRI. MERCI A TOI.
MARIAGE BEA&STEPH. ALBUM REALISE PAR NOTRE TANTINETTE BRIBRI. MERCI A TOI. MARIAGE BEA&STEPH. ALBUM REALISE PAR NOTRE TANTINETTE BRIBRI. MERCI A TOI.
MARIAGE BEA&STEPH. ALBUM REALISE PAR NOTRE TANTINETTE BRIBRI. MERCI A TOI. Schroumphette Aze
 
J'arrive chez toi
J'arrive chez toiJ'arrive chez toi
J'arrive chez toiHENRI STIEP
 
Limparfaitetlepasscompos 110321083936-phpapp02
Limparfaitetlepasscompos 110321083936-phpapp02Limparfaitetlepasscompos 110321083936-phpapp02
Limparfaitetlepasscompos 110321083936-phpapp02lebaobabbleu
 

Similaire à Chauffeur de taxi_jc (10)

L’imparfait et le passé composé
L’imparfait et le passé composéL’imparfait et le passé composé
L’imparfait et le passé composé
 
L’imparfait et le passé composé
L’imparfait et le passé composéL’imparfait et le passé composé
L’imparfait et le passé composé
 
Comment mimer le chant Qui est mon prochain ?
Comment mimer le chant Qui est mon prochain ?Comment mimer le chant Qui est mon prochain ?
Comment mimer le chant Qui est mon prochain ?
 
Lecon 5 a and b fr
Lecon 5 a and b frLecon 5 a and b fr
Lecon 5 a and b fr
 
MARIAGE BEA&STEPH. ALBUM REALISE PAR NOTRE TANTINETTE BRIBRI. MERCI A TOI.
MARIAGE BEA&STEPH. ALBUM REALISE PAR NOTRE TANTINETTE BRIBRI. MERCI A TOI. MARIAGE BEA&STEPH. ALBUM REALISE PAR NOTRE TANTINETTE BRIBRI. MERCI A TOI.
MARIAGE BEA&STEPH. ALBUM REALISE PAR NOTRE TANTINETTE BRIBRI. MERCI A TOI.
 
J'arrive chez toi
J'arrive chez toiJ'arrive chez toi
J'arrive chez toi
 
J'arrive chez toi
J'arrive chez toiJ'arrive chez toi
J'arrive chez toi
 
Limparfaitetlepasscompos 110321083936-phpapp02
Limparfaitetlepasscompos 110321083936-phpapp02Limparfaitetlepasscompos 110321083936-phpapp02
Limparfaitetlepasscompos 110321083936-phpapp02
 
Wery
WeryWery
Wery
 
Tantra indou
Tantra indouTantra indou
Tantra indou
 

Plus de Renée Bukay

Retraite du facteur1123-311
Retraite du facteur1123-311Retraite du facteur1123-311
Retraite du facteur1123-311Renée Bukay
 
Sculptures de paille11111-1
Sculptures de paille11111-1Sculptures de paille11111-1
Sculptures de paille11111-1Renée Bukay
 
Photos de l astronaute thomas pesquet(1)
Photos de l astronaute thomas  pesquet(1)Photos de l astronaute thomas  pesquet(1)
Photos de l astronaute thomas pesquet(1)Renée Bukay
 
Leur cabane au canada harry et meghan
Leur cabane au canada   harry et meghanLeur cabane au canada   harry et meghan
Leur cabane au canada harry et meghanRenée Bukay
 
3 alcool avant 1900
3 alcool avant 19003 alcool avant 1900
3 alcool avant 1900Renée Bukay
 
1 illuminations du printemps
1 illuminations du printemps1 illuminations du printemps
1 illuminations du printempsRenée Bukay
 
2021 02-08 rivieres de-bretagne.da co
2021 02-08 rivieres de-bretagne.da co2021 02-08 rivieres de-bretagne.da co
2021 02-08 rivieres de-bretagne.da coRenée Bukay
 
Villagesromantiques11
Villagesromantiques11Villagesromantiques11
Villagesromantiques11Renée Bukay
 
Gb ts march-fleurs-orchid-es
Gb ts march-fleurs-orchid-esGb ts march-fleurs-orchid-es
Gb ts march-fleurs-orchid-esRenée Bukay
 
10 histoire des ponts de paris
10 histoire des ponts de paris10 histoire des ponts de paris
10 histoire des ponts de parisRenée Bukay
 
10 lieux extraordinaires
10 lieux extraordinaires10 lieux extraordinaires
10 lieux extraordinairesRenée Bukay
 
Paintedhousesinbavaria vu1
Paintedhousesinbavaria   vu1Paintedhousesinbavaria   vu1
Paintedhousesinbavaria vu1Renée Bukay
 
La foret de pierres de shiling en chine(jb)2
La foret de pierres de shiling en chine(jb)2La foret de pierres de shiling en chine(jb)2
La foret de pierres de shiling en chine(jb)2Renée Bukay
 
Histoire de la_4_cv_rm1-1
Histoire de la_4_cv_rm1-1Histoire de la_4_cv_rm1-1
Histoire de la_4_cv_rm1-1Renée Bukay
 

Plus de Renée Bukay (20)

Saint trop-127721
Saint trop-127721Saint trop-127721
Saint trop-127721
 
Photos de sport
Photos de sportPhotos de sport
Photos de sport
 
Retraite du facteur1123-311
Retraite du facteur1123-311Retraite du facteur1123-311
Retraite du facteur1123-311
 
Sculptures de paille11111-1
Sculptures de paille11111-1Sculptures de paille11111-1
Sculptures de paille11111-1
 
Photos de l astronaute thomas pesquet(1)
Photos de l astronaute thomas  pesquet(1)Photos de l astronaute thomas  pesquet(1)
Photos de l astronaute thomas pesquet(1)
 
Leur cabane au canada harry et meghan
Leur cabane au canada   harry et meghanLeur cabane au canada   harry et meghan
Leur cabane au canada harry et meghan
 
3 alcool avant 1900
3 alcool avant 19003 alcool avant 1900
3 alcool avant 1900
 
1 illuminations du printemps
1 illuminations du printemps1 illuminations du printemps
1 illuminations du printemps
 
2021 02-08 rivieres de-bretagne.da co
2021 02-08 rivieres de-bretagne.da co2021 02-08 rivieres de-bretagne.da co
2021 02-08 rivieres de-bretagne.da co
 
Villagesromantiques11
Villagesromantiques11Villagesromantiques11
Villagesromantiques11
 
Gb ts march-fleurs-orchid-es
Gb ts march-fleurs-orchid-esGb ts march-fleurs-orchid-es
Gb ts march-fleurs-orchid-es
 
10 histoire des ponts de paris
10 histoire des ponts de paris10 histoire des ponts de paris
10 histoire des ponts de paris
 
10 lieux extraordinaires
10 lieux extraordinaires10 lieux extraordinaires
10 lieux extraordinaires
 
Paintedhousesinbavaria vu1
Paintedhousesinbavaria   vu1Paintedhousesinbavaria   vu1
Paintedhousesinbavaria vu1
 
Cheveux geles
Cheveux gelesCheveux geles
Cheveux geles
 
550325 curieux57
550325 curieux57550325 curieux57
550325 curieux57
 
Jardin1
Jardin1Jardin1
Jardin1
 
La foret de pierres de shiling en chine(jb)2
La foret de pierres de shiling en chine(jb)2La foret de pierres de shiling en chine(jb)2
La foret de pierres de shiling en chine(jb)2
 
538136 beyaert 1
538136 beyaert 1538136 beyaert 1
538136 beyaert 1
 
Histoire de la_4_cv_rm1-1
Histoire de la_4_cv_rm1-1Histoire de la_4_cv_rm1-1
Histoire de la_4_cv_rm1-1
 

Chauffeur de taxi_jc

  • 1. UNE COURSE EN TAXIUNE COURSE EN TAXI
  • 2. Cela faisait vingt ans que je conduisais un taxi pour gagner ma vie.Cela faisait vingt ans que je conduisais un taxi pour gagner ma vie. Lorsque je suis arrivé à 2 h 30 du matin, l'immeuble était sombre,Lorsque je suis arrivé à 2 h 30 du matin, l'immeuble était sombre, excepté une simple lumière dans une fenêtre du rez-de-chaussée.excepté une simple lumière dans une fenêtre du rez-de-chaussée. Dans ces circonstances, plusieurs chauffeurs auraient seulementDans ces circonstances, plusieurs chauffeurs auraient seulement klaxonné une ou deux fois ; attendu une minute et seraient repartisklaxonné une ou deux fois ; attendu une minute et seraient repartis
  • 3. J’ai trop vu de gens démunis dépendant des taxisJ’ai trop vu de gens démunis dépendant des taxis comme seul moyen de transport.comme seul moyen de transport. Donc, sauf dans des situations à risque,Donc, sauf dans des situations à risque, je me suis toujours rendu à la porte de mes clientsje me suis toujours rendu à la porte de mes clients
  • 4. Cette cliente pourrait bien être quelqu'un ayant besoin de mon aide.Cette cliente pourrait bien être quelqu'un ayant besoin de mon aide. Alors, j'ai marché jusqu'à sa porte et j'ai sonné.  Alors, j'ai marché jusqu'à sa porte et j'ai sonné.  
  • 5. «Une petite minute», a répondu une voix frêle d'un certain âge.«Une petite minute», a répondu une voix frêle d'un certain âge.
  • 6. Je pouvais entendre quelque chose qui était traînéJe pouvais entendre quelque chose qui était traîné lentement sur le plancher.lentement sur le plancher. Après une longue pause, la porte s'est ouverte.  Après une longue pause, la porte s'est ouverte.  
  • 7. Une petite femme dans les 80 ans se tenait devant moi.Une petite femme dans les 80 ans se tenait devant moi. Elle portait une robe imprimée et un chapeau sans bord avec un voileElle portait une robe imprimée et un chapeau sans bord avec un voile épinglé dessus, comme quelqu'un sorti d'un film des années 40.épinglé dessus, comme quelqu'un sorti d'un film des années 40.
  • 8. À ses pieds, il y avait une petite valise de cuir usagé.À ses pieds, il y avait une petite valise de cuir usagé.
  • 9. L'appartement était sombre,L'appartement était sombre, comme si personne n’avait vécu dedans depuis des années.  comme si personne n’avait vécu dedans depuis des années.   Tous les meubles étaient recouverts de draps.  Tous les meubles étaient recouverts de draps.  
  • 10. Il n'y avait pas d'horloges sur le mur, pas d'objets deIl n'y avait pas d'horloges sur le mur, pas d'objets de décoration ni de bibelots sur les étagères.décoration ni de bibelots sur les étagères. Dans le coin, il y avait une boîte de carton remplie de photos.Dans le coin, il y avait une boîte de carton remplie de photos.
  • 11. «Voudriez-vous porter mes bagages à votre voiture, s’il vous plaît ?» a-t-elle demandé. J'ai transporté sa valise jusqu'au taxi, puis je suis retourné vers elle.  
  • 12. Elle a pris mon bras et nous avons marché lentement vers le taxi.Elle a pris mon bras et nous avons marché lentement vers le taxi. Elle continuait de me remercier pour ma gentillesse.Elle continuait de me remercier pour ma gentillesse.
  • 13. «Ce n'est rien», lui ai-je répondu.«Ce n'est rien», lui ai-je répondu. « J'essaie simplement de traiter mes« J'essaie simplement de traiter mes passagers de la façon dont je voudraispassagers de la façon dont je voudrais que l’on traite ma propre mèreque l’on traite ma propre mère.
  • 14. «Vous êtes un bon garçon »,«Vous êtes un bon garçon », me répondit-elle.me répondit-elle.
  • 15. Nous sommes montés dans le taxi puis, m’ayant donné une adresse,Nous sommes montés dans le taxi puis, m’ayant donné une adresse, elle a demandé : « Pourriez-vous me conduire en ville ? »elle a demandé : « Pourriez-vous me conduire en ville ? »
  • 16. « Ce n'est pas le chemin le plus court ! » lui ai-je répondu.« Ce n'est pas le chemin le plus court ! » lui ai-je répondu.
  • 17. « Oh, ça ne me dérange pas » me répondit-elle,« Oh, ça ne me dérange pas » me répondit-elle, « Je ne suis pas pressée, je me rends dans une maison de retraite.»« Je ne suis pas pressée, je me rends dans une maison de retraite.»
  • 18. Je l’ai regardé dans le rétroviseur.Je l’ai regardé dans le rétroviseur. Ses yeux humides brillaient et elle a ajouté :Ses yeux humides brillaient et elle a ajouté : « Il ne me reste plus de famille et j’ai entendu le docteur« Il ne me reste plus de famille et j’ai entendu le docteur dire que mes jours étaient comptés ».dire que mes jours étaient comptés ».
  • 19. J'ai arrêté le compteur et je l'ai écoutée.J'ai arrêté le compteur et je l'ai écoutée. « Quelle route voudriez-vous que je prenne ?»« Quelle route voudriez-vous que je prenne ?» lui  ai-je demandé.lui  ai-je demandé.
  • 20. Pendant les deux heures suivantes, nous sommes allés en ville.Pendant les deux heures suivantes, nous sommes allés en ville. Elle m'a montré les édifices où elle avait travaillé jadis.Elle m'a montré les édifices où elle avait travaillé jadis. Nous sommes allés dans le quartier où elle et son mari avaient vécus quandNous sommes allés dans le quartier où elle et son mari avaient vécus quand ils étaient jeunes mariés.ils étaient jeunes mariés. Elle m'a fait arrêter devant un vieil entrepôt qui avait été, une salle deElle m'a fait arrêter devant un vieil entrepôt qui avait été, une salle de danse.danse. Elle s’y rendait souvent pour danser quand elle était jeune filleElle s’y rendait souvent pour danser quand elle était jeune fille..  
  • 21. Parfois, elle me demandait de ralentir devant un immeubleParfois, elle me demandait de ralentir devant un immeuble particulier ou de m’arrêter à un coin de rue.particulier ou de m’arrêter à un coin de rue. Là, elle fixait la noirceur du quartier ; ne disant rien.Là, elle fixait la noirceur du quartier ; ne disant rien.
  • 22. Plus tard, vers le déclin du soleil, elle a soudainement ditPlus tard, vers le déclin du soleil, elle a soudainement dit «Je suis fatiguée maintenant, allons-y.»«Je suis fatiguée maintenant, allons-y.»  
  • 23. Nous sommes allés en silence jusqu'à l'adresse qu'elle m'avait indiquée.Nous sommes allés en silence jusqu'à l'adresse qu'elle m'avait indiquée. C'était un édifice bas, comme un petit foyer de convalescence, avec unC'était un édifice bas, comme un petit foyer de convalescence, avec un chemin qui passait sous un portique.chemin qui passait sous un portique. Deux infirmiers se sont approchés du taxi dès notre arrivée.Deux infirmiers se sont approchés du taxi dès notre arrivée. Soucieux et prévenants, ils surveillaient chacun de ses mouvements.Soucieux et prévenants, ils surveillaient chacun de ses mouvements. Ils devaient l'attendre depuis un bon moment.Ils devaient l'attendre depuis un bon moment.
  • 24. J'ai ouvert le coffre de la voiture et porté la petite valise jusqu'à l’entrée.J'ai ouvert le coffre de la voiture et porté la petite valise jusqu'à l’entrée. La vieille dame a été installée dans une chaise roulante.La vieille dame a été installée dans une chaise roulante.
  • 25. « Combien je vous dois ?» a-t-elle a demandé en cherchant dans sa bourse. « Rien du tout.»  « Mais vous devez gagner votre vie ! » « Il y aura bien d'autres passagers.» lui répondis-je en souriant...
  • 26. Machinalement, je me suis penché vers elle et l'ai serré dans mes bras.Machinalement, je me suis penché vers elle et l'ai serré dans mes bras. Essuyant discrètement une larme, elle me dit :  Essuyant discrètement une larme, elle me dit :   «Vous avez donné à une vieille femme un petit moment de joie, merci.»«Vous avez donné à une vieille femme un petit moment de joie, merci.» Je lui ai fait un signe de la main, puis je suis reparti vers mon taxi,Je lui ai fait un signe de la main, puis je suis reparti vers mon taxi, sous la faible lueur des lampadaires.sous la faible lueur des lampadaires. Derrière moi, une porte s'est refermée . . .Derrière moi, une porte s'est refermée . . . Ce son résonne dans ma tête comme la fermeture définitive d'une vie.Ce son résonne dans ma tête comme la fermeture définitive d'une vie.
  • 27. Je n'ai pas pris d'autres passagers ce jour là.  Je n'ai pas pris d'autres passagers ce jour là.   J'ai conduit sans but, perdu dans mes pensées.J'ai conduit sans but, perdu dans mes pensées. Pour le reste de la journée, je pouvais difficilement parler.  Pour le reste de la journée, je pouvais difficilement parler.  
  • 28. Et si cette femme avait pris un chauffeur pressé qui était impatient deEt si cette femme avait pris un chauffeur pressé qui était impatient de finir sa journée de travail ?finir sa journée de travail ?    J’aurais même pu refuser cette course,J’aurais même pu refuser cette course, ou j’aurais pu klaxonner une fois, puis repartir.ou j’aurais pu klaxonner une fois, puis repartir. En ressassant ces évènements, je me dis que je n’aurais pas pu faireEn ressassant ces évènements, je me dis que je n’aurais pas pu faire quelque chose de plus important dans ma vie.  quelque chose de plus important dans ma vie.  
  • 29. Nous sommes souvent conditionnés à penser que nos vies ne tournentNous sommes souvent conditionnés à penser que nos vies ne tournent qu’autour de grands évènements.qu’autour de grands évènements. Mais de grands moments nous attendent sans que nous les prévoyons.Mais de grands moments nous attendent sans que nous les prévoyons. Des moments magnifiques que d’autres peuvent trouver sans intérêt.Des moments magnifiques que d’autres peuvent trouver sans intérêt.
  • 30. Les gens peuvent oublier ce que vous avez fait ou ce que vous leur avez dit. Mais ils se rappelleront toujours comment vous leur avez fait comprendre qu’ils existaient
  • 31. La vie n’est peut-être pas La vie n’est peut-être pas toujours le ‘’grand bal’’ que nous toujours le ‘’grand bal’’ que nous espérions, espérions, mais puisque que nous y sommes invités, mais puisque que nous y sommes invités, prenons donc le temps de ‘’bien prenons donc le temps de ‘’bien danser’’ danser’’……