Article erap1

312 vues

Publié le

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
312
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Article erap1

  1. 1. The specificity of trimming of MHC class I-presented peptides in the endoplasmic reticulum Aaron Hearn, Ian A. York and Kenneth L. Rock The Journal of Immunology, 2009
  2. 2. Introduction : ERAP1 : aminopeptidase du RE induite par IFN-γ élagage des précurseurs dépitopes en N-ter Résultat : peptides de 8- à 9-mer Cellules KO ERAP1 : peu de présentation dépitopes Souris KO ERAP1 : diminution diversité épitopes ERAP1 indispensable pour la réponse immunitaire adaptative
  3. 3. Problèmatique :Quelle est la spécificité de laminopeptidase ERAP1 dans le processus délagage des précurseurs d épitopes ?
  4. 4. In vitro ERAP1 specificity Étude in vitro avec ERAP1 recombinant humain Epitope utilisé S-L: épitope immunodominant de lOVA de poulet restreint au CMH-I H2-Kb Ajout en N-ter dun acide aminé Evaluation de la vitesse délagage par ERAP1 Influence de lextension N-ter Leu et Met rapidement élagués Asp et Glu élagués lentement
  5. 5. N-terminal flanking amino acids affect presentation from ER-targeted precursors MFI : Mean Florescence IntensityEtude in vivo sur cellule HeLa-Kb-ICP47 :Transfection transitoire avec minigène contenant ssXXS-LInfluence des acides aminés en amont de S-L sur la présentation des épitopes :- X = Leu, Met, Tyr : très bonne présentation- X = Arg ou Pro : mauvaise présentationSi X = Tyr, S-L est 100 fois plus présenté que si X = Pro ou Arg14 des 20 acides aminés ont un efficacité 50% inférieure à celle de TyrSi X est un acide aminé chargé, alors la présentation est moins bonne
  6. 6. Transfections transitoires par ssXS-L et ssXXYYS-L Les données de présentation entre les épitopes précurseurs XS-L, XXS-L et XXYYS-L sont concordantes.HeLa exprime ERAP1COS7 exprime ERAP1 + ERAP2bonne corrélation HeLa et COS 7 Peu dintervention dERAP2 dans lélégage deXXS-L
  7. 7. Analysis of the trimming of ss XXS-L in the ER by ERAP1siRNA ERAP1-spécifique diminution de 90% lexpression de ERAP1Si siRNA : diminution de 70 à 80% de la présentation de S-LLélagage restant est dû aux 10% dERAP1 encore présent et peut être à uneautre aminopeptiase (ERAP2,...)
  8. 8. N-terminal flanking residues affect epitope liberation from a large OVA precursor Modification du premier résidu (P1) en amont de lépitope S-L dans un contexte naturel Meilleure présentation avec X = Leu, Met ou Tyr que avec X = Glu (contexte naturel) Si Glu remplacé par Arg ou Lys alors moins bonne présentation Corrélation avec les précédents résultats où le résidu en amont de S-L était X ou XX
  9. 9. Poorly cleaved residues are dominant in a doubletSi Z et X = acides aminés élagués efficacement alors XZ/ZXS-L est présentéfacilementSi Z et X = acides aminés peu élagués alors ZX/XZS-L peu présentéSi Z ou X = acide aminé peu élagué alors ZX/XZS-L peu présentéException pour Val en P2
  10. 10. Comparison of in vitro and in vivo ERAP1 specificity Bonne corrélation entre les résultats in vitro et in vivo ERAP1 : principale aminopeptidase du REIn vivo In vitroIn vivo In vitro
  11. 11. The influence of upstream amino acids is the same on multiple epitopes R-Y : Épitope de lhépatite C restreint à HLA-A3Quantification par anticorps spécifique H2-Kb/S-L et globaux H2-Kb et HLA-A3Absence dépitope rétention des molécules du CMH-I dans le REPrésence dépitope expression des molécules du CMH-I à la surface cellulaire
  12. 12. F-L : épitope du virus du Sendai restreint à H2-KbCorrélation des résultats entre la présentationdes épitopes F-L et S-LSi X=Met ou Tyr, alors bonne présentationsiX=Lys, Arg ou Val, alors peu de présentationException pour Val en amont de R-Y:Bonne présentation résidu naturel précédentR-Y donc possibilité délagage environnementdépendant
  13. 13. Efficiently removed amino acids are overrepresented upstream of natural epitopesFréquences dapparition des acides aminés en P1, P2 et P3 supérieuressignificativement au backgroundEn P1:Fréquence dapparition de Cys, Leu, Met, Ser et Tyr supérieures au backgroundFréquence dapparition de Val et Pro inférieures au backgroundFréquence dapparition de Val faible en P1 mais élevée en P2
  14. 14. Conclusion :Règle moléculaire : arrêt de lélagage à 8-mer = épitope matureInfluence importante des acides aminés en P1 et P2 sur la présentationRésultats identiques pour cellules HeLa et COS7 = spécificité générale dERAP1ERAP1 : pricipale aminopeptidase du RESpécicité dERAP1 en partie définit par la chaîne latérale du résidu mais pas totalementSpécificité dERAP1 dépendante du peptide (acides aminés adjacents + longueur du peptide)
  15. 15. Perspectives :Généralisation des résutats en expérimentant la spécificité dERAP1 sur dautres types cellulairesRésolution de la structure tridimentionnelle dERAP1 par cristallographieEtudes de linfluence des chaperones et autres aminopeptidases sur lélagageDétermination du peptidome : répertoire des épitopes présentés par le CMH-IConception de vaccin et hiérarchie dimmunodominance (quantité dépitope + apprêtement)

×