Télémédecine
cardiovasculaire
Guy-André Pelouze MD
Hôpital Saint Jean
Perpignan France
Colloque de la MTRL, Lyon 8 octobre...
Conflit d’intérêt: l’auteur exerce la chirurgie thoracique et cardiovasculaire dans un
hôpital public, il n’a bénéficié d’au...
L’exercice de la médecine connait des
transformations extrêmement violentes et
radicales
• Génomique interventionnelle ave...
La télémédecine
numérique ne
remplace pas la
médecine
cardiovasculaire elle
la transforme
Cardiologie
Traitements endovasc...
Le traitement des maladies cardiovasculaires s’améliore en continu grace au marché global de
l’innovation
Dr. Jay Sanders, telemedicine pioneer
“We need to bring the exam room to where
the patients are.”
Développement de la télémédecine numérique:
à chaque étape les données sont protégées avec des systèmes de
cryptage
Schéma de la consultation conventionnelle:
Les parties se déplacent physiquement alors que la plupart sont connectées via
...
Schéma de la consultation en télémédecine numérique:
Les parties ne se déplacent pas et sont en relation par le son, la vi...
La télémédecine a un but
améliorer les soins aux patients
• La télémédecine est une technique pour améliorer la
qualité de...
Histoire
La télémédecine écrite
• Maïmonide raconte que ne
pouvant recevoir en
consultation tous les patients
ou ces derniers résid...
Sur terre, sur mer ou dans l’espace la
télémédecine a d’abord concerné les éloignés et
utilisé les ondes radio
http://www....
En France la télémédecine a débuté à
grande échelle dans certaines activités
• Développement du SAMU (Lareng, Huguenard)
L...
De quoi parlons nous?
• Télésuivi
• le patient envoie des signaux grace à des implants ou des appareils connectés (Stimula...
Etat actuel de la télémédecine
numérique en pratique
• Le smartphone est aujourd’hui l’outil le plus utilisé en
télémédeci...
Champs d’application de la
télémédecine cardiovasculaire
• Le suivi des patients hypertendus, insuffisants cardiaques et de...
La télémédecine est elle
efficace?
• Comme pour les autres techniques, seuls des
essais contrôlés permettent de savoir où l...
Analysis of rate and risk of non-fatal
heart failure (HF) events (primary
end-point of the study) according to
treatment g...
Kaplan-Meier time-to-event estimates for selected
secondary end points according to treatment group: (a)
heart failure (HF...
Subgroup analyses of the primary end-point of the study. Depressive symptoms were defined using a cut-off point54 in the 15...
Cardiovascular disease outcomes in 9 randomized, controlled trials. Pts = patients.
Pas d’avantage en prévention primaire ...
http://www.pdiconnect.com/content/32/2/200/T1.medium.gif
Kaplan–Meier freedom from grade III complications.
Heinrich Koertke et al. Eur Heart J 2015;36:1297-1305
Published on beha...
Actes de télémédecine et
paiement
• La télémédecine numérique est une médecine traçable et
caractérisable ce qui représent...
Financement
• Pour l’utilisation de la télémédecine dans le soin c’est l’assurance maladie
• La source de financement de la...
La télémédecine n’est pas une panacée,
qui éviterait la destruction créatrice
• La télémédecine remplace des actes de soin...
Les deux principales erreurs de
communication sur la télémédecine
• Les patients sont très sensibles à leur
perception de ...
Première erreur
• «La télémédecine est une réponse aux problèmes démographiques, pour
apporter l'expertise médicale là ell...
Deuxième erreur
• Non la télémédecine n’a pas pour but de faire des économies
• Pour autant elle peut y conduire en partic...
Quelle est l'attitude des patients et des
médecins vis-à-vis de la télémédecine
numérique?
• Il s'agit d'une étude réalisé...
Un niveau d’acceptation élevé pour une
technologie débutante
Image reprinted with permission from Medscape (http://www.med...
Une perception différente qui marque une
réticence plus grande chez les médecins
Image reprinted with permission from Meds...
Un potentiel de développement
gigantesque
Image reprinted with permission from Medscape (http://www.medscape.com/), 2016, ...
Intéressante asymétrie entre les préoccupations
des médecins et celles des patients
Image reprinted with permission from M...
Les médecins américains sont massivement
favorables aux nouvelles technologies
Image reprinted with permission from Medsca...
Une profession avec un immense capital
de confiance
Image reprinted with permission from Medscape (http://www.medscape.com/...
Nous sommes actuellement bloqués après la phase d’irruption de la télémédecine digitale
Le futur c’est l’innovation
• Les outils du futur, sont beaucoup plus innovants et disruptifs que nous ne pouvons l’imagin...
Merci de votre attention
Le futur a commencé hier
Télémédecine cardiovasculaire
Télémédecine cardiovasculaire
Télémédecine cardiovasculaire
Télémédecine cardiovasculaire
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Télémédecine cardiovasculaire

316 vues

Publié le

Perspectives de la TM cardiovasculaire. Définition, histoire, modalités et efficacité sont envisagés au regard de la littérature. Puis les questions économiques et les enjeux à la faveur d'un sondage récent de Medscape sont discutés.

Publié dans : Santé & Médecine
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Télémédecine cardiovasculaire

  1. 1. Télémédecine cardiovasculaire Guy-André Pelouze MD Hôpital Saint Jean Perpignan France Colloque de la MTRL, Lyon 8 octobre 2016
  2. 2. Conflit d’intérêt: l’auteur exerce la chirurgie thoracique et cardiovasculaire dans un hôpital public, il n’a bénéficié d’aucune subvention ou honoraires pour ce travail.
  3. 3. L’exercice de la médecine connait des transformations extrêmement violentes et radicales • Génomique interventionnelle avec CRISPR Décrypter le génome humain n’est pas encore du passé que déjà nous pouvons réaliser une chirurgie de remplacement de gènes • Mutation des disciplines vers l’interventionnel Faire un diagnostic débouche sur un traitement et le médicament est en concurrence avec des techniques réparatrices • Mutation organisationnelle La médecine d’organe n’a plus de sens car les pathologies sont taclées au niveau cellulaire et moléculaire: cancer, athérome, auto-immunité, neurodégénérescences • Mutation cognitive évolutionniste et bayésienne
  4. 4. La télémédecine numérique ne remplace pas la médecine cardiovasculaire elle la transforme Cardiologie Traitements endovasculaires Chirurgie cardiovasculaire & thoracique Angéiologie Urgences cardiovasculaires
  5. 5. Le traitement des maladies cardiovasculaires s’améliore en continu grace au marché global de l’innovation
  6. 6. Dr. Jay Sanders, telemedicine pioneer “We need to bring the exam room to where the patients are.”
  7. 7. Développement de la télémédecine numérique: à chaque étape les données sont protégées avec des systèmes de cryptage
  8. 8. Schéma de la consultation conventionnelle: Les parties se déplacent physiquement alors que la plupart sont connectées via internet
  9. 9. Schéma de la consultation en télémédecine numérique: Les parties ne se déplacent pas et sont en relation par le son, la vidéo, et des outils numériques qui transitent sur internet
  10. 10. La télémédecine a un but améliorer les soins aux patients • La télémédecine est une technique pour améliorer la qualité des soins au service du patient et des opérateurs de soins • Qualité du diagnostic par la précision, l’exhaustivité et la mémoire • Qualité du traitement, pertinence, expertise, compliance, effets secondaires • Qualité des décisions dans le temps, agir précocément, vite et en amont des évènements cliniques sources de morbi-mortalité
  11. 11. Histoire
  12. 12. La télémédecine écrite • Maïmonide raconte que ne pouvant recevoir en consultation tous les patients ou ces derniers résidant trop loin il recevait de leur part des missives décrivant les symptômes et rédigeait des prescriptions qu’il leur faisait parvenir
  13. 13. Sur terre, sur mer ou dans l’espace la télémédecine a d’abord concerné les éloignés et utilisé les ondes radio http://www.meretmarine.com/fr/content/le-ccmm-toulouse-lheritage-de-saint-lys-radio
  14. 14. En France la télémédecine a débuté à grande échelle dans certaines activités • Développement du SAMU (Lareng, Huguenard) La télémédecine améliore la décision de transfert en urgence et optimise les chances de survie • Développement de la transplantation d’organes et des prélèvements par des équipes téléportées L’allotransplantation suppose une organisation complexe pour la mise en oeuvre rapide du prélèvement et de la greffe dans des sites différents, la télémédecine a permis d’augmenter la fiabilité du réseau et par là les résultats • Dans ces deux cas la transmission de l’information pour prendre une décision a joué un rôle essentiel dans l’organisation et le soin
  15. 15. De quoi parlons nous? • Télésuivi • le patient envoie des signaux grace à des implants ou des appareils connectés (Stimulateur cardiaque, défibrillateur, ou tout simplement sa balance) • prévenir une décompensation, un évènement grave (AVC, Infarctus, ischémie de membre), éviter une hospitalisation • Téléconsultation • le patient ne se déplace pas, le médecin non plus, les deux se voient et se parlent en direct; dans des structures hospitalières un robot peut examiner le patient • Télé-expertise • le médecin consulte un confrère, un autre professionnel, ils partagent des documents qui sont dans le dossier numérique, les avis sont traçables • Télé-intervention • c’est un peu comme prendre la main sur un ordinateur à distance le plus souvent dans la même structure, plus rarement à grande distance • c’est le domaine de la robotique, suppression des erreurs humaines, précision, protection des opérateurs des RX, techniques hybrides utilisant des robots et des humains
  16. 16. Etat actuel de la télémédecine numérique en pratique • Le smartphone est aujourd’hui l’outil le plus utilisé en télémédecine par tous les soignants • La transmission d’images est le moyen le plus utilisé en urgence et en réunion multidisciplinaire • Le suivi des patients chroniques par des objets connectés est très peu utilisé mais la cardiologie est en pointe car les implants récents sont tous connectés • Cette télémédecine du bon sens a déjà sauvé des vies
  17. 17. Champs d’application de la télémédecine cardiovasculaire • Le suivi des patients hypertendus, insuffisants cardiaques et de tous les patients porteurs d’un implant cardiaque pour troubles du rythme et/ou de la conduction cardiaque • Le suivi postopératoire des patients opérés du coeur, des vaisseaux, du thorax • Les plaies opératoires ou ischémiques • L’urgence: AIT, AVC, syndrome coronarien aigu, dissection aortique, ischémie aigue de membre • Finalement toute consultation initiale qui souvent se traduira par une demande d’examens complémentaires et un nouveau rendez vous de synthèse
  18. 18. La télémédecine est elle efficace? • Comme pour les autres techniques, seuls des essais contrôlés permettent de savoir où la télémédecine est efficace • Il est possible que certains usages soient inférieurs à la consultation en un même lieu • On voit poindre déjà des usages consuméristes, défensifs ou intempestifs
  19. 19. Analysis of rate and risk of non-fatal heart failure (HF) events (primary end-point of the study) according to treatment group. (a) Proportion of patients experiencing the primary end-point according to the treatment group allocation. (b) Kaplan-Meier time-to- event estimates for the primary end point. CI: confidence interval.
  20. 20. Kaplan-Meier time-to-event estimates for selected secondary end points according to treatment group: (a) heart failure (HF) readmission; (b) all-cause readmission. CI: confidence interval.
  21. 21. Subgroup analyses of the primary end-point of the study. Depressive symptoms were defined using a cut-off point54 in the 15- item Geriatric Depression Scale. CI: confidence interval; Ev: number of patients with event; HFP: heart failure programme; HR: Hazard ratio; HRQoL denotes health-related quality of life at baseline (impaired HRQoL was considered when the patient scored>55 points); Inst.dependency denotes5mild level of dependency for instrumental activities defined as a Lawton test score >8 points; Pat: total number of patients within each subgroup; P-Int: P-value for the interaction; TM: telemedicine.
  22. 22. Cardiovascular disease outcomes in 9 randomized, controlled trials. Pts = patients. Pas d’avantage en prévention primaire mais au moins 40% de diminution du risque en prévention secondaire et dans l’insuffisance cardiaque
  23. 23. http://www.pdiconnect.com/content/32/2/200/T1.medium.gif
  24. 24. Kaplan–Meier freedom from grade III complications. Heinrich Koertke et al. Eur Heart J 2015;36:1297-1305 Published on behalf of the European Society of Cardiology. All rights reserved. © The Author 2014. For permissions please email: journals.permissions@oup.com.
  25. 25. Actes de télémédecine et paiement • La télémédecine numérique est une médecine traçable et caractérisable ce qui représente un bond qualitatif en terme d’évaluation de la qualité • Le paiement de ces actes doit être l’occasion de sortir du débat entre honoraires à l’acte, capitalisation, forfait, salariat vers des exercices hybrides basés sur le contrat et évalués sur les résultats • Sans cotation spécifique il n’y aura pas de développement de la télémédecine et cela commence par la consultation téléphonique; l’ère de geeks bénévoles est déjà terminée • La télémédecine doit être une occasion d’expérimenter, laissons faire les acteurs du soin et de l’assurance,
  26. 26. Financement • Pour l’utilisation de la télémédecine dans le soin c’est l’assurance maladie • La source de financement de la télémédecine dans le soin, eu égard au niveau des prélèvements obligatoires, ne peut être que la réallocation de ressources • Compte tenu de la dépense de soins en % du PIB, de l’inefficience organisationnelle du système de soins, de l’obsolescence de certaines thérapeutiques ou bien de l’ubérisation de certaines activités il est possible de financer le développement de la télémédecine dès aujourd’hui • Toutefois des choix devront être faits notamment sur l’étendue de la prise en charge des avantages en nature (transports, IJ, cures thermales), sur la non prise en charge des biens et services non validés, sur le remboursement réservé aux génériques et sur la convergence tarifaire • L’assurance maladie est assise sur un gisement d’économies facilement réalisables qui permet de développer la télémédecine sans délai • Pour l’utilisation dans l’amélioration de la santé ce sera un co-paiement ou bien un paiement individuel comme d’autres biens et services liés à la qualité de vie
  27. 27. La télémédecine n’est pas une panacée, qui éviterait la destruction créatrice • La télémédecine remplace des actes de soins qui auraient nécessité un déplacement physique ce qui permet de comprendre qu’il y a aussi des perdants • la télémédecine réduit le recours à l’hospitalisation et aux venues en urgence • la télémédecine réduira considérablement certaines activités de soins concomittament avec d’autres innovations chez les patients chroniques qui représentent 64% des consultations médicales (http://www.ahrq.gov/sites/default/files/wysiwyg/ professionals/prevention-chronic-care/decision/mcc/ mccchartbook.pdf) (https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/ PMC1466884/)
  28. 28. Les deux principales erreurs de communication sur la télémédecine • Les patients sont très sensibles à leur perception de la qualité des soins • Les médias survalorisent les risques de détérioration du système de soins alors même que c'est la iatrogénie ou la consommation inappropriée de soins qui coûtent le plus de vies aux Français et que l’espérance de vie n’a jamais été aussi élevée
  29. 29. Première erreur • «La télémédecine est une réponse aux problèmes démographiques, pour apporter l'expertise médicale là elle où elle n'est pas, précise le Dr Jacques Lucas, vice-président du Conseil de l'ordre des médecins. Dans le cadre prévu par les textes, les téléconsultations vont devenir un acte médical à part entière, pris en charge par l’Assurance-maladie.» • Non la télémédecine n’est pas une “réponse” et encore moins aux “problèmes démographiques” • La densité médicale est correcte est il utile de le rappeler? (3,4/1000 en 2014) • La télémédecine c'est se faire soigner avec les possibilités actuelles des technologies de l’information • Comment les patients peuvent ils accepter de communiquer en vidéo avec leurs proches parfois très éloignés, d’achèter à distance mais de ne pas pouvoir consulter, se faire soigner à distance?
  30. 30. Deuxième erreur • Non la télémédecine n’a pas pour but de faire des économies • Pour autant elle peut y conduire en particulier si le service rendu au patient est supérieur
  31. 31. Quelle est l'attitude des patients et des médecins vis-à-vis de la télémédecine numérique? • Il s'agit d'une étude réalisée aux États-Unis du 2 août au 1er septembre 2016 • Les pourcentages sont fournis avec une erreur de +/- 2,95 % avec un intervalle de confiance à 95 % • Les images présentées le sont grâce à l’aimable autorisation de Medscape
  32. 32. Un niveau d’acceptation élevé pour une technologie débutante Image reprinted with permission from Medscape (http://www.medscape.com/), 2016, available at: http://www.medscape.com/features/ slideshow/public/technology-in-medicine?src=ban_techinmed_stm_mscpmrk_hp.
  33. 33. Une perception différente qui marque une réticence plus grande chez les médecins Image reprinted with permission from Medscape (http://www.medscape.com/), 2016, available at: http://www.medscape.com/features/ slideshow/public/technology-in-medicine?src=ban_techinmed_stm_mscpmrk_hp.
  34. 34. Un potentiel de développement gigantesque Image reprinted with permission from Medscape (http://www.medscape.com/), 2016, available at: http:// www.medscape.com/features/slideshow/public/technology-in-medicine?src=ban_techinmed_stm_mscpmrk_hp
  35. 35. Intéressante asymétrie entre les préoccupations des médecins et celles des patients Image reprinted with permission from Medscape (http://www.medscape.com/), 2016, available at: http:// www.medscape.com/features/slideshow/public/technology-in-medicine?src=ban_techinmed_stm_mscpmrk_hp
  36. 36. Les médecins américains sont massivement favorables aux nouvelles technologies Image reprinted with permission from Medscape (http://www.medscape.com/), 2016, available at: http:// www.medscape.com/features/slideshow/public/technology-in-medicine?src=ban_techinmed_stm_mscpmrk_hp
  37. 37. Une profession avec un immense capital de confiance Image reprinted with permission from Medscape (http://www.medscape.com/), 2016, available at: http:// www.medscape.com/features/slideshow/public/technology-in-medicine?src=ban_techinmed_stm_mscpmrk_hp
  38. 38. Nous sommes actuellement bloqués après la phase d’irruption de la télémédecine digitale
  39. 39. Le futur c’est l’innovation • Les outils du futur, sont beaucoup plus innovants et disruptifs que nous ne pouvons l’imaginer • Les médecins du futur sont connectés dans un centre d’exercice dotés d’outils numériques divers et partagent toutes les informations numériques autorisées par le patient • Les patients du futur seront connectés par eux-mêmes ou bien avec un soignant (personnes âgées ou handicapées), la domotique étant une source d’amélioration de la téléconsultation et du télésuivi • L’innovation disruptive vient des entrepreneurs et d’eux seuls, toute rupture dans la chaîne de l’innovation se soldera par un coût supplémentaire pour l’assurance maladie • L’innovation organisationnelle est indispensable à l’efficience des nouvelles thérapeutiques • Gardons à l’esprit que c’est un processus darwinien où il y a beaucoup d’essais, beaucoup d’échecs, et peu d’élus • La connectivité est plus le fait de solutions de networking que d’infrastructures lourdes, néanmoins en 2014 19,3% des foyers français n’avaient pas de connection internet (http://www.mediametrie.fr/ comportements/communiques/home-devices-2eme-vague-de-la-nouvelle-mesure-des- equipements-multimedias-de-mediametrie.php?id=1107) et le réseau haut débit stagne
  40. 40. Merci de votre attention Le futur a commencé hier

×