20080429 Epaper Update Lite

980 vues

Publié le

E-paper. Etat de marché, avril 2008.

Publié dans : Technologie, Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
980
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
6
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

20080429 Epaper Update Lite

  1. 1. TECHNOLOGIE FABRICANTS – LE MARCHE CONCEPTS & PROTOTYPES OFFRES ET CONTENUS RETOURS D’EXPERIENCE Papier électronique Point de situation #3 Avril 2008
  2. 2. http://www.youtube.com/watch?v=Zto6aTZM9t0
  3. 3. premier concept au Xerox Parc par Alan Kay, actuellement au MIT Les recherches de Nick Sheridon au Xerox Parc de Palo Alto aboutissent au Gyricon Dans les années 90, Joseph Jacobson raffine le procédé au MIT et crée la société E ink en collaboration avec Philips Components. Sony lance le librié uniquement vendu au Japon. Pas d’achat direct depuis le Librié. Forfait d’achat de livres minimum pour l’utilisateurs (tous les 2 mois). Usage à la location uniquement. Iliad (Irex tech.), PR 500 (Sony) Kindle d’Amazone 1965 1972 1990’s 2004 2006 2007
  4. 4. 1 La technologie
  5. 5. TECHNOLOGIE Particules des particules se déplacent sous l’effet d’un champ avec deux variantes Électrophorétique (ECD-EPD) Electrochromatique LCD des molécules se réorientent sous l’effet d’un champ avec deux variantes LCD cholestérique (ChLCD) Cristaux liquides nématiques (TN) NEMS les membranes s’écartent sous l’effet d’un champ Nano Electronic Mechanical Systems Trois technologies d’encre électronique
  6. 6. TECHNOLOGIE Particules avec deux variantes Électrophorétique (ECD-EPD) Electrochromatique
  7. 7. TECHNOLOGIE Les technologies à particules Principe Le composant primaire est une micro capsule qui contient des particules blanches chargées positivement et des particules noires chargées négativement. Un champ électrique négatif déplace les particules blanches sur une extrémité de la capsule et les noires sur l'autre. Des millions de ces capsules placées sur une surface ou substrat, commandées par des champs électriques, peut générer une image en 2 couleurs Par l'adjonction d'une matrice de filtres on obtient une version couleur (4096 couleurs).
  8. 8. TECHNOLOGIE LCD avec deux variantes LCD cholestérique (ChLCD) Cristaux liquides nématiques (TN)
  9. 9. TECHNOLOGIE cristaux liquides nématiques Commutation des pixels entre noir et blanc “ S mooth ” field switch-off Black state is selected (U texture) “ Fast” field switch-off White state is selected (T texture)
  10. 10. TECHNOLOGIE NEMS Nano Electronic Mechanical Systems Le rapprochement de deux membranes modifie la couleur affichée
  11. 11. TECHNOLOGIE Avantages clients Les avantages du papier Pas d’énergie consommée pour lire l’information affichée (bistabilité) - Utilise la lumière ambiante comme source d’éclairage (réflectivité) - Contraste élevé (lisibilité) - Résolution élevée - Léger, portable, fin - Economie et autonomie - nomade Papier communicant diffusion dynamique de contenu rich media, communicant, échange et networking Volume de stockage Support résistant réinscriptible Coût L’effet eco-friendly Sur un ordinateur, 70% de l’activité cérébrale est distraite par le contexte technologique (autonomie de l’équipement, résolution de l’écran, navigation, etc) Alan Kay (MIT)
  12. 12. TECHNOLOGIE
  13. 13. Un Européen consomme en moyenne 12 000 feuilles A4 / an TECHNOLOGIE L’effet eco friendly
  14. 14. TECHNOLOGIE Lire son journal sur papier électronique serait plus écologique que de consulter les sites d’information sur Internet. A titre de comparaison, l’impact environnemental (consommation énergétique, pollution induite) d’une lecture de trente minutes sur le premier support serait équivalent à seulement dix minutes passées sur les pages d’un site web. (Source l’Institut Royal de Technologie de Stockholm ) L’étude “ Screening environmental life cycle assessment of printed , Web- based , and tablet e- paper newspapers ”, souligne cependant que de nombreux autres facteurs définissent l’impact environnemental réel de ce type de produits. « L’étude montre que le papier électronique a un certain potentiel d’un point de vue environnemental … Cependant, nous ne savons toujours pas comment cette technologie pourra être retraitée, et les données quant aux éléments chimiques que contient le e-paper restent incertaines » (Åsa Moberg, Institut Royal de Technologie, Stockholm) Source Fujitsu 2005 L’effet «eco friendly»
  15. 15. 2 Les Fabricants - Le Marché
  16. 16. FABRICANTS La chaîne industrielle SiPix Bridgestone E-Ink Toppan PVI Kent Displays Nemoptic Qualcomm Kent, Nanox, Fujistsu… 4- Module écran 5- Produit (lecteur) 1- Encre 2- Film 3- Cellule PVI Toppan Form Sony, PVI, Jinke, eRead… Bridgestone Pricer, SII Nemoptic Qualcomm Hitachi, Pricer Sharp, Fujistsu Source : J Angelé Nemoptic
  17. 17. FABRICANTS ENCRES ChLCD Kent, Fujitsu Frontech EPD Eink, SiPix, Bridgestone LCD bistable (TN) Nemoptic, ZBD Display NEMS Qualcomm PAPIER Souple Plastic Logic (EPD), LG Philips, Fujitsu Rigide LG Pphilips, UPM ( Ella e-paper), Sipix hiitachi, Fujitsi, Matsushita, Toppan, Bridgestone ASSEMBLEURS Asie Jinke, PVI, Panasonic, Hitachi Europe Polymer Vision, iRex, Bookeen sur base PVI (Cybook) Etats Unis Amazone (Kindle) Sony (PRS 505)
  18. 18. MARCHES Affichage Japon : Fujitsu, Toppan, NEC, Teraoka seiko Co. Ltd, Neolux Etiquettes – Publicité Japon, Filnlande : Fujitsu pour Mitsukoshi, NEC, Ishida Co. Ltd, Bridgestone, UPM Kymene Cartes paiement, fidélité Japon : Fujitsu, Toppan, Sipix Editions de livre Chine, Japon, USA, France. Avec parfois le soutien indirecte des gouvernements comme en Chine où la loi impose aux éditeurs de favorise le support numérique ou au Japon avec un programme national en faveur des manuels scolaires électroniques. Presse Mangas (Japon), Kindle (USA), Les Echos (PVI, Iliad), NRC Handelsblad (Iliad) Bureautique Papier réinscriptible de Xerox ou Ricoh Electronique grand public affichage, écran, claviers Motorola
  19. 19. MARCHES Ecrans électroniques Source: Ziepniewski, Liz. I.T. Strategies. “Overview: Markets and Application Trends.” Presentation at the 5th Annual Flexible Displays and Microelectronics Conference and Exhibits. Phoenix, Arizona: 7 February 2006 Estimations 2006 des capacités de marché de « l’écran » Du livre aux écrans d’ordinateur en passant par l’affichage ou la videoprojection Communication individuelle et de masse Ecrans imprimés
  20. 20. MARCHES Selon les estimations de DisplayBank, le marché des écrans flexible devrait atteindre les 5,9 milliards de dollars américains en 2010, et 12 milliards de dollars en 2015. Nanomarkets estime le marché des «  afficheurs à encre électronique » à 5,6 milliards de dollars à l’horizon 2015 sur un marché de l’électronique imprimée estimée à 30 Milliards de USD (RFID, etc) >> 1.000 epaper Les Echos vendus en 2007 >> 2.000 cybooks Bookeen vendu au 3 ème trimestre 2007 >> 15.000 Sony PR 500 Nouvelle donne économique : la montée en puissance d'intermédiaires comme les constructeurs (Sony et son kiosque Connect en attendant Apple ?..) Amazon, Microsoft, Google, Nokia et les opérateurs cellulaires de plus en plus présents dans le téléchargement de contenus. Complément ou substitut ? «Nos auteurs s'intéressent au sujet et veulent savoir ce que nous comptons faire avec leurs droits numériques. Nous imaginons par exemple d'enrichir les versions électroniques de nos livres avec des éléments multimédia» (stéphanie Chevrier, Flammarion) «Aux Etats-Unis, notre dernier best-seller s'est vendu à 1,2 millions d'exemplaires contre à peine 300 unités sur le Kindle d'Amazon. Tant qu'il n'y aura pas de terminal de lecture sexy et bon marché, le papier est loin d'être mort … » (Stéphanie van Duin, Directeur Business Développement, Hachette Livre)
  21. 21. 3 Concepts et Prototypes
  22. 22. CONCEPTS & PROTOTYPES Yanko Design’s EMS is an all-new solution to this problem. EMS which stands for E-paper Music Score incorporates E-paper technology. Only one flexible screen can be unrolled to feed sheet music through Bluetooth from a computer. And to turn the page all that musicians need to do is tap on the Bluetooth foot peddle
  23. 23. The design by The Chocolate Agency is a multimedia device that slaps right around your wrist, using the ultra-thin, power efficient E-Paper technology. Coolest of all, there is no recharging involved. It’s all powered by kinetic energy given off by your own movements. CONCEPTS & PROTOTYPES
  24. 24. CONCEPTS & PROTOTYPES Zima qui a designé pour le compte d'Intel ce concept de PC portable ultra-fin qui vous proposera un écran externe e-ink, le tout dans 17,8mm d'épaisseur pour 1kg. (mai 2007)
  25. 25. serviette virtuelle imaginée par Avery Holleman (Yanko Design) est une alternative au gaspillage des notes griffonées sur papier. Les serviettes sont modulaires et peuvent être assemblées pour obtenir une surface de gribouillage plus importante. Alimentation : circuit électronique souple et flexible alimenté par courant inductif. CONCEPTS & PROTOTYPES
  26. 26. Feuille de journal souple réinscriptible CONCEPTS & PROTOTYPES
  27. 27. CONCEPTS & PROTOTYPES
  28. 28. CONCEPTS & PROTOTYPES
  29. 29. L’écran peut atteindre 5 pouces (12,5 cm) à sa pleine grandeur (diagonale). L’appareil pèse 115 grammes et mesure, une fois fermé, 115 millimètres x 57 mm x 21 mm. CONCEPTS & PROTOTYPES
  30. 30. CONCEPTS & PROTOTYPES
  31. 31. <ul><li>Papier flexible couleur. </li></ul><ul><li>diagonale de 14,3 pouces, presque au format d'une feuille de papier A4 présenté au CES de Las Vegas en janvier 2008 </li></ul><ul><li>Résolution : 1280 x 800 </li></ul><ul><li>16,7 millions de couleurs. </li></ul><ul><li>Epaisseur 300 micromètres </li></ul><ul><li>Angle de vision : 180° </li></ul><ul><li>Encre : Eink </li></ul>CONCEPTS & PROTOTYPES
  32. 32. Petit et léger, le modèle de Sony n’affiche que 180 x 120 pixels, mais en 16 millions de couleurs (Sony) CONCEPTS & PROTOTYPES
  33. 33. La couleur chez LG Philips avec un écran de plus de dix centimètres de diagonale CONCEPTS & PROTOTYPES
  34. 34. Le papier souple de Plastic Logic CONCEPTS & PROTOTYPES
  35. 35. 4 L’offre et les contenus
  36. 36. « génériques » iRex Iliad. Bookeen, Jinke, Fujitsu couleur à 3000 Euros Sony PRS 505 « propriétaires » PVI (Les Echos), Kindle Amazon « hybrides » Concept Fujitsu qui propose un ordinateur, epaper). Motorola avec le motofone à 20 Euros « papier vierge » Epson avec un projet pour des musées, Xerox dans le reprographie L’OFFRE et LES CONTENUS Etat de l’art technique 8 encres, 30 papiers, une centaine de dispositifs 200 à 400 points par pouce, 10.000 pages d’autonomie Fujitsu annonce des dalles de 47 pouces couleur (1.5 m de diagonale) Nette accélération des dispositifs prévue en 2008 Baisse des coûts, papier enroulable avec Polymer Vision (16 niveaux de gris) qui développe un substrat flexible avec telecom Italia. Feuille A3 à 100 Euros dans un an. Seiko Epson Amazon poursuit ses recherches avec un groupe d’éditeurs internationaux (fournisseur : Hon Hai Precision Industries) HP (cf « aving »network) Windows Vista (Home E reader) Hearst (NY) avec Eink Lecteurs concurrents hors epaper Nouvelle génération de machines comme les ordinateurs portables à Bas coût, fabriqués par OLPC (XO) ou Asus (eeePC), iPhone d'Apple, Nokia N800, qui représentent une alternative aux terminaux de lecture dédiés 4 modèles de papier
  37. 37. Le Kindle d’Amazon lancé fin 2007 n’est proposé qu’aux Etats-Unis avec une connexion permanente (Verizon) pour des téléchargements en moins de une minute. Écran E-Ink® 6 pouces Résolution 600 x 800 pixel à 167 ppi 4 niveaux de gris 110.000 références éditoriales 15 publications internationales en flux RSS (NYT à 13.99 USD, WSJ ou Washington Post pour 9.99 USD/mois 250 blogs Envoi d’emails sur le Kindle Accès Wikipedia Mémoire interne jusqu’à 200 livres 299 USD L’OFFRE et LES CONTENUS Amazon Kindle
  38. 38. <ul><li>Dimensions 188 x 118 x 8,5 mm pour 174 g </li></ul><ul><li>Ecran e-paper non tactile E Ink Vizplex 6 </li></ul><ul><li>Résolution 800 x 600 pixels 4 niveaux de gris </li></ul><ul><li>Processeur Samsung 200 MHz </li></ul><ul><li>16 Mo de RAM </li></ul><ul><li>64 Mo de mémoire interne </li></ul><ul><li>Système d'exploitation Linux </li></ul><ul><li>Ports SD / MMC et mini USB </li></ul><ul><li>Prise casque 2,5 mm </li></ul><ul><li>Batterie 1000 mAh </li></ul><ul><li>Autonomie : environ 8.000 rafraîchissements d'écran </li></ul><ul><li>connexion USB </li></ul><ul><li>formats de fichier : PRC PDF, HMTL et TXT </li></ul><ul><li>Assembleur : PVI (Taiwan) </li></ul><ul><li>Le Cybook Gen3 est un lecteur d'ebook. Téléchargement du catalogue Mobipocket, En utilisant le logiciel gratuit Mobipocket Reader 6.1, il est également possible de synchroniser des flux d'information RSS </li></ul><ul><li>2000 ex vendus au dernier trimestre 2007 </li></ul><ul><li>350 € nu ou 450 € en édition luxe </li></ul>L’OFFRE et LES CONTENUS Le Cybook Gen3 de Bookeen Booken est associé au projet SYLEN (SYstème de Lecture Nomade ) mené par le français Nemoptic.
  39. 39. iRex Iliad L’OFFRE et LES CONTENUS Écran 8.1” Filtre couleur * 16 échelles de gris Rafraîchissement écran <<1 sec Touch screen et clavier virtuel Connexion Wifi, ethernet au PC.. Environnement ouvert/ multi source DRM flexible Lecture et écriture 650 Euros
  40. 40. Sony eReader PRS 505 L’OFFRE et LES CONTENUS Ecran 6” Noir & Blqnc 4 échelles de gris Taux de rafrqîchissement > 1 sec Clavier virtuel Connecté à l’ordinateur Environnement fermé/ Contenu limité DRM rigide Terminal de lecture uniquement BtoC Disponible aux USA depuis sept 06 ($ 350)
  41. 41. L’OFFRE et LES CONTENUS Hanlin eReader V2c
  42. 42. L’OFFRE et LES CONTENUS
  43. 43. Motofone de Motorola 20 Euros L’OFFRE et LES CONTENUS
  44. 44. L'écran principal utilise toujours un affichage OLED mais l'écran externe de 2,7 pouces, sur la façade avant, utilise l'affichage e-Ink. Il sert avant tout de décoration puisqu'il n'affiche qu'un des 95 motifs au choix. L’OFFRE et LES CONTENUS
  45. 45. The PHOSPHOR Ana-Digi Watch combines analog hands and an e-ink digital display. Like pretty much every e- ink product out there, the Ana-Digi Watch has a black-and-white two-tone presentation, and allows you to swap between a full screen of radial hour markers and a standard hour/minute time reading, over either a white or a black background 250 USD L’OFFRE et LES CONTENUS Montre Phosphor Ana-Digi
  46. 46. &quot;After an extensive review of display technologies, Delphi chose E Ink's segmented electronic paper displays for our wireless, bi-directional key fob that has been designed to offer car-to-user and user-to-car communication over an extremely long range… The groundbreaking fob offers packaging flexibility and does not consume much power. Because it provides drivers valuable vehicle information and control, it is imperative that its display can be read in bright sunlight. Thanks to E Ink, that is possible.&quot; Joe DiCarlo, Director of Engineering for Controls and Security in North America, Delphi. L’OFFRE et LES CONTENUS Delphi « Top Fob »
  47. 47. Test de 6 mois dès novembre 2007 pour les étiquettes électroniques d’UPM mises en place en Finlande dans les rayons fruits et légumes de la chaîne Lahti Euromarket (groupe Tradeka) Etiquettes développées et produites par UPM, la solution a été implémentée par l’intégrateur SYSOPENDIGIA. L’OFFRE et LES CONTENUS
  48. 48. quelques dizaines de milliers de titres sur les kiosques de téléchargement Sony Connect, Mobipocket racheté par Amazon en 2005 ou Amazon qui propose des livres numériques à 9.9 USD dont 1000 références du groupe Hachette Livre , soit 0.1% du CA USA de l’éditeur (2008) Numilog propose 43.000 références (Racheté par Hachette Livre en avril 2008) Gallica 2 propose aujourd’hui 60 000 ouvrages patrimoniaux et 2 000 titres couverts par le droit d’auteur Les Echos s’associe avec l’AFP et L’Equipe sur le premier kiosque nomade e-paper en Europe (1000 abonnés en avril 2008) NRC Handelsblad est proposé sur Iliad depuis le 1 er trimestre 2008 Amazon propose un accès direct à son fonds numérisé (yc 15 journaux en flux RSS) via le Kindle Hachette Livre estime en 2008 que le téléchargement de livres numériques pourrait représenter de 1 à 5% du marché français de l’édition grand public d’ici 2013. L’OFFRE et LES CONTENUS Gallica (BNF) gutenberg.org ebooksgratuits.com Numilog.com (Hachette Livre) Amazon Mobipocket.com (Amazon) Cyberlibris Librairies numériques
  49. 49. « À quels prix seront vendus les livres numérisés ? La numérisation des livres permet certes de faire une économie sur les budgets d'impression, mais ce processus coûte cher. Il faut non seulement transformer les fichiers, les stocker mais aussi les protéger par des systèmes de sécurité anticopie (DRM) que nous acquérons à l'extérieur. S'ajoute une fiscalité pénalisante avec une TVA à 19,6 % sur le Web contre une TVA à 5,5 % pour le livre papier. Au total, le livre numérisé sera vendu 10 % à 20 % moins cher que le livre papier. En dessous de ce prix, le système ne serait rentable qu'avec des volumes de ventes importants. Or, il n'est pas sûr que ce segment soit un marché de masse. » Extrait d’un entretien avec Arnaud Nourry, PDG de Hachette Livre, filiale du groupe Lagardère Le Figaro, 6 mai 2008 L’OFFRE et LES CONTENUS Librairies numériques
  50. 50. Bêta test kiosque électronique READ&GO Orange Mai-juillet 2008 Les testeurs auront en effet à disposition un terminal pendant toute la durée de l'expérimentation (de mai à début juillet) et pourront télécharger gratuitement différents contenus mis à jour tout au long de la journée : Journaux : Le Monde, Le Parisien, Les Echos, L’Equipe.fr, Télérama.    Livres: littérature, Polars & SF, BD, cityguides, livres pratiques... L’OFFRE et LES CONTENUS http://www.dreamorange.fr/?title=presentation&p=Portal/document&JDocumentOid=1659 Le premier kiosque de presse électronique nomade
  51. 51. Retour d’expérience utilisateurs 5
  52. 52. RETOURS D’EXPERIENCE La lecture nomade s’inscrit-elle dans le schéma de lecture traditionnel du journal ou de la relation à la marque « papier »? Le e-paper est-il une subsitution au journal ou une alternative au web? Quelles sont les particularités d’une expérience e-reading? Qu’attendent les consommateurs, Pourquoi et dans quel contexte l’utiliseraient-ils? … .. Réunions de groupe Synovate Zürich, Tokyo, Stockholm, Londres
  53. 53. RETOURS D’EXPERIENCE Source : Stig Nordqvist (Ifra)
  54. 58. <ul><li>La technologie n’est pas encore mature </li></ul><ul><ul><li>Le matériel disponible ne correspond pas aux demandes et attentes des consoémmateurs. </li></ul></ul><ul><ul><li>Ils attendent un écran couleur, wifi, touch screen avec un beau design. </li></ul></ul><ul><li>Pas d’avantage clé suffisamment clair </li></ul><ul><ul><li>A ce jour, les eReaders testés ne proposent pas d’USP suffisamment clair. </li></ul></ul><ul><li>Le contenu est roi </li></ul><ul><ul><li>A wide availability of content is a must for the consumer. </li></ul></ul><ul><ul><li>The devices are primarily seen as book-readers. Newspapers, magazines are important content, but probably not the main driver at least not alone. . </li></ul></ul><ul><ul><li>An open platform is required both for the user’s content as well as books, magazines and newspapers </li></ul></ul><ul><li>Nomade </li></ul><ul><ul><li>The eReader was viewed as a device for use on the move </li></ul></ul><ul><li>Le eReader est avant tout un objet personnel </li></ul>RETOURS D’EXPERIENCE Principaux enseignements
  55. 59. <ul><li>Agréger des contenus </li></ul><ul><ul><li>Seek alliances with other content providers such as book publisher. The respondents seek variety of content and no media-channel will be able to provide it alone. </li></ul></ul><ul><li>Travailler sur les USPs </li></ul><ul><ul><li>The device is for reading and consuming text-based content, but the current devices are not perceived as user-friendly enough. </li></ul></ul><ul><li>Développer la technologies </li></ul><ul><ul><li>The technology as represented in the tested devices is not good enough for the mass marked. </li></ul></ul><ul><li>Approfondir les tests consommateurs </li></ul><ul><ul><li>The devices need to be tested by consumers over time. </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>In home testing or equivalent. </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Some of the participants in the London group were given the readers to try out before the group started. Those who tested the readers before the group began were generally more positive than those who had not tested the devices prior to the groups. </li></ul></ul>RETOURS D’EXPERIENCE Recommandations
  56. 60. <ul><li>L’immaturité technologique du eReader ne permet pas au consommateur de déterminer un avantage clé déterminant </li></ul><ul><li>They don’t offer a reading experience that is better than reading on paper. </li></ul><ul><li>They don’t offer a user-friendliness that is better than paper-based medias. </li></ul><ul><li>Those two criteria's have to be fulfilled before the readers have a clearly defined USP </li></ul><ul><li>Au-delà de la lecture, le eReader doit proposer une expérience lus étendue pour être attractif </li></ul><ul><ul><li>Storage: The device have to be able store a lot of content so that it “lightens” the load. </li></ul></ul><ul><ul><li>Saves space : Storing books and other content on the device saves space at home, which is a major advantage when living in small spaces. This was highlighted by many of the participants in the Tokyo groups. </li></ul></ul><ul><li>Le eReader doit être une alternative économique crédible par rapport à d’autres moyens de lecture. </li></ul><ul><li>Digital reading has to be cheaper than offline reading. </li></ul><ul><li>This appeared especially attractive to heavy consumers of books and newspapers. </li></ul>RETOURS D’EXPERIENCE Le point de vue client
  57. 61. <ul><li>Heavy consumption of text-based medias appears to be a driver for switching to eReading. </li></ul><ul><ul><li>In all groups the frequent book readers and other heavy text users were the most positive to the eReader. </li></ul></ul><ul><li>Tech-savvies did not appear to be a driver for adaption. The consumers are generally beyond the stage that they adapt devices purely because they are new. However the introduction of epaper such as the Bridgestone may alter that. </li></ul><ul><ul><li>The respondents perceived that the epaper was something genuine novel and sufficiently interesting in its self. The other eReaders were perceived to be a bit old. The screen in its-self was not sufficient. “it looks a bit like 60’ies technology” female Stockholm </li></ul></ul><ul><li>It was a large age-span between those who were most positive but their consumption of text either for leisure or professional appeared to be the unifying factor . </li></ul><ul><li>General consumers who are heavy book readers may be the target group in the medium to long term perspective. </li></ul><ul><ul><li>However that requires both better technology and availability of content. </li></ul></ul>RETOURS D’EXPERIENCE Groupes Cibles A court terme, le groupe cible le plus évident semble être celui des gros consommateurs de texte comme les étudiants, les médecins, les juristes, etc.
  58. 62. RETOURS D’EXPERIENCE Comportement et attentes : des disparités régionales Stockholm Tokyo Zurich London Reading context Relaxing, newspaper reading is ”me” time. Commuting, the reading time correlates with commuting time. Reading is gender seperated. Both relaxing and commuting Weekday reading for keeping up with the world. Weekend reading for relaxing and ”me” time. The weekend papers are enjoyed rituals. Pysical properties Paper-feel is important for the reading experience Size and weight is important. Design is also important. Reliability is important Weight and screen size. Ads Nessecary evil, but they are willing to accept ads for a reduced price. Important part of the reading experience Nessecary evil, but they are willing to accept ads for a reduced price. Ok as long as they are not intrusive. Must be able to ”cut” out vouchers.
  59. 63. Fonctionnalités <ul><li>La lecture est le principal avantage consommateur. Cependant lles eReaders devront proposer un palette de fonctionnalités plus étendue pour être suffisamment attrayants. </li></ul><ul><li>Archive </li></ul><ul><ul><li>The consumer wants to store articles and other content in their own archive on the device such as articles, recipes etc </li></ul></ul><ul><ul><li>They also want access to their content providers’ library in addition to their own. </li></ul></ul><ul><li>Recherche </li></ul><ul><ul><li>The content on the device has to be searchable. </li></ul></ul><ul><li>Navigation, rich media </li></ul><ul><ul><li>Many of the respondents wanted mp3/ streaming and movie-functionality on the devices. </li></ul></ul><ul><ul><li>Some respondents wanted to limit the functionality of the devices to purely reading. </li></ul></ul><ul><ul><li>Others wanted full PC functionality. </li></ul></ul><ul><li>Notebook </li></ul><ul><ul><li>Many respondents expressed that would also like to take notes on the reader as well as reading. </li></ul></ul><ul><ul><li>Many reported that they would like to solve the crossword on the device. </li></ul></ul><ul><li>Il semble peu probable que les consommateurs acceptent dans leur grande majorité un assistant numérique qui dispose de fonctionnalités moins évoluées que celles disponibles sur leur téléphone mobile ou leur iPod. </li></ul>Lecture numérique n’est pas équivalente à lecture traditionnelle Digital reading is using hyperlinks, marking texts and often using audio and video to enhance that experience. Many web-pages have video-streaming and integration towards social medias embedded in the articles. The reader is more interactive when reading digital content and it is likely that he/she will expect to be equally interactive on an eReader platform. RETOURS D’EXPERIENCE
  60. 64. Types de contenu <ul><li>Livres </li></ul><ul><ul><li>Paperbacks and academic / professional literature. The respondents saw books as the primary area for usage for the readers. </li></ul></ul><ul><li>Magazines </li></ul><ul><ul><li>The device was perceived as suitable for magazines given the quality of the screens evolve. </li></ul></ul><ul><li>Journaux </li></ul><ul><ul><li>The users expect both newspaper articles as well as updated content. </li></ul></ul><ul><ul><li>The perceive the eReaders as a digital device and expect the device to be constantly updated. </li></ul></ul><ul><ul><li>They expect the content to come primarily from the web-edition not the paper-edition . </li></ul></ul><ul><li>L’information personnelle </li></ul><ul><ul><li>Many of the respondents want their content to be tailor-made. They would like to choose their own sections and newsfeeds. </li></ul></ul><ul><li>Video et bandes dessinées </li></ul><ul><ul><li>The device was perceive as a suitable platform for reading comic-books and watching animations. This was especially highlighted in the Tokyo groups . </li></ul></ul>Une lecture en semaine The reader was perceived to be suitable for weekday reading and snappy updates. The London group saw it more as a professional tool rather than a personal device for leisure reading. “ I see it more as an information source than an involvement source” Female , London “ this is a device for being updated in the weekdays, not for weekend reading. The Sunday paper is a ritual” Male, London RETOURS D’EXPERIENCE
  61. 65. Contexte de lecture <ul><li>Les eReaders sont a priori perçus comme des outils par définition nomades </li></ul><ul><ul><li>A commuter tool, especially in regions with a lot of commuters such as Tokyo and London. </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>“ it looks good on the train because the paper is so large”, male London </li></ul></ul></ul><ul><li>Un outil pratique pour se maintenir informé durant la semaine. Très peu le perçoivent comme un outil de relaxation. </li></ul><ul><ul><li>maybe apart from when on holiday or somewhere where saving space is an advantage. </li></ul></ul><ul><li>Un usage professionnel. Une alternative à l’ordinateur portable. </li></ul><ul><ul><li>“ I can’t see myself using it for content which I am not emotionally detached from.” female London. </li></ul></ul><ul><li>Le gain de place en voyage est le point commun de tous les commentaires consommateurs </li></ul>Un outil d’information nomade Something for the holiday, the device for storing all the content you need for the holiday: “ I would like to download 6 books and 50 songs before going on holiday” male London “ slightly gimmicky, but I would use it for books while going on holiday. It looks neat in the beach-bag” female London. RETOURS D’EXPERIENCE
  62. 66. Conclusion 6
  63. 67. Le papier est acté, mais les dispositifs sont contestés et la techno immature Interface compliquée, trop de choses, fonctionnalités gourmandes, connectivité réduite Mais l’affichage et les objets se développent <ul><li>+ en 2007/2008 </li></ul><ul><li>Eléments en faveur des dispositifs : qualité de traitement photo, simplicité de la création de contenu…) </li></ul><ul><li>L’affichage, les objets se développent </li></ul><ul><li>Systèmes évolutifs: mémoire, autonomie, couleur, connectivité </li></ul><ul><li>Argument écologique : 10 minutes de lecture Internet = 30 minutes de lectures epaper </li></ul><ul><li>- en 2007/2008 </li></ul><ul><li>Une approche trop similaire à l’existant </li></ul><ul><li>Les contenus ne sont pas prêts (livres) </li></ul><ul><li>Les droits numériques (édition livre : sur l’ouvrage, sur les éléments de la couverture, etc) </li></ul><ul><li>La maîtrise des nouveaux outils marketing (blogs, web 2.0, personnalisation, CRM, etc) </li></ul><ul><li>Décalage actuel avec les techno 2.0 : Les valeurs ajoutées des techno actuelles ont du mal à dépasser celles de l’Internet fixe. </li></ul><ul><li>Le support dépend trop souvent du projet éditorial : on ne voit pas encore de standard de marché émerger dans le domaine d’un reader générique. </li></ul><ul><li>Environnement : recyclage </li></ul>
  64. 68. 1. Nouvelle donne économique Quelle chaîne de valeur pour les fournisseurs de contenu traditionnels face à l’émergence de nouveaux acteurs (kiosques Sony, Amazon, en attendant Apple?, Microsoft, Nokia et les opérateurs mobiles) ? Passage d’une économie de l’offre à une économie de l’accès (plus de « market maker ») 2. Comportements de consommation / usages Eclatement de la demande, fin du media de masse, lecture nomade : qu’est-ce que ça signifie pour une éditeur de presse quotidienne fortement conditionné par son orientation produit? Emergence des préoccupations environnementales. 3. Contenus Flammarion en France enrichit les contenus avec des bonus et des fonctionnalités, de l’accompagnement visuel, des liens encyclopédiques, etc 4. Navigation, ergonomie Le feuilletage traditionnel disparaît pour les journaux, pour autant les liens hypertext ne sont pas adaptés. On peut dépasser ces limites en inventant de nouveaux types de navigation : mapping mots clés, indexation, GPRS 6. Objet Invention de nouveaux objets, doubles pages, objets fixes, partitions musicales qui écoutent la musique et tournent la page en suivant l’interprète 5. Interaction avec le lecteur Enrichissement possible dans le texte. Pour l’édition livre, l’éditeur aura le choix d’intégrer ou non les commentaires des lecteurs, les avis d’expert. Systèmes apprenants, notamment dans l’éducation. 7. Marketing, relation client Le modèle publicitaire traditionnel, print ou online ne fonctionne plus de la même manière. L’annonceur devient exigeant et le support intelligent (geo marketing, personnalisation) Suivi personnel des consommateurs, protection d e la vie privée Les ruptures à négocier Le marché du papier électronique remet en cause les situations acquises
  65. 70. MERCI DE VOTRE ATTENTION Vincent Peyrègne Responsable Développement Etudes & Recherche

×