Adapter la démarche Portfolio : une recherche-action

1 152 vues

Publié le

Communication présentée au colloque AIPU en Mai 2014 à l'Université de Mons (Belgique), Philippe GAUTHIER, avec la collaboration de Maxime POLLET.
Association Internationale de Pédagogie Universitaire, Mai 2014.

Bricolage pédagogique contre résistances légitimes à la démarche portfolio : les résultats d'une expérimentation.

La culture de la modernité marque encore fortement les institutions d’enseignement, les familles, les managers, les recruteurs. Les institutions éducatives notamment, issues du Siècle des Lumières et de la révolution industrielle, ont été pensées pour servir une économie moderne. Ainsi, ces acteurs se révèlent parfois en décalage avec les injonctions hypermodernes qui marquent les transformations actuelles du travail : compétition, travail en miettes et en réseaux, flexibilité, mobilités, carrières durant un demi-siècle avec apprentissage de plusieurs métiers successifs… Devant ces nouvelles conditions du travail, comment préparer durablement nos étudiants à piloter leur carrière, à référencer leurs flux de compétences, à réinventer leurs projets professionnels, à envisager des métiers encore inexistants, mais qu’ils exerceront à 70 ans ?

La démarche portfolio postule qu'il est possible et souhaitable de développer des compétences réflexives, clefs de voute d’un pilotage de sa navigation professionnelle tout au long de la vie : se connaitre, se reconnaitre, s'orienter, se présenter, se faire connaître, se faire reconnaître, naviguer.

Mais face aux résistances légitimes manifestées par certains étudiants, notre recherche-action propose un dispositif de « bricolage pédagogique » centré sur l’étudiant, fondé sur :
• un ancrage socioconstructiviste et connectiviste ;
• une méthode et ses outils, colonne vertébrale de la démarche ;
• une scénarisation des activités en ateliers flexibles autorisant différents niveaux d’implication ;
• une animation fondée sur : rigueur, éthique, collaboration ;
• une incontournable écriture réflexive personnelle, miroir de la prise de conscience ;
• un métatutorat, garant d'un tutorat par les pairs, pilier d’une coresponsabilisation ;
• une possibilité d’expérimentation, explorant un portfolio du futur ;
• une évaluation formative, mais possiblement certificative selon un référentiel de compétence.

Cette communication présente les effets de ce bricolage auprès d'étudiants de 5 Masters différents d'une Université de l'Ouest de la France, avec les regards critiques d’ingénieurs pédagogiques en recherche-action.

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 152
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
293
Actions
Partages
0
Téléchargements
7
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Adapter la démarche Portfolio : une recherche-action

  1. 1. Pédagogie universitaire: entre recherche et enseignement La démarche portfolio en question : Bricolage pédagogique contre résistances légitimes pour développer l'employabilité durable des étudiants ? Résultats d’une expérimentation auprès d’étudiants du supérieur Philippe-Didier GAUTHIER, Maxime POLLET, France
  2. 2. Les  Intervenants   Responsable  de  forma3on,  pra3cien  puis   formateur-­‐accompagnateur  des  démarches   de  portefeuilles  de  compétences  et   ePor=olio.     Accompagnement  de  plus  de  2000  étudiants   et  stagiaires  dans  ceBe  démarche.     Doctorant  à  l'Université  de  Sherbrooke  et   l'Université  Catholique  de  l'Ouest,  ses   recherches  portent  sur  l'accompagnement  et   les  usages  du  ePor=olio,  au  sein  de  l'équipe   CAFORE  (CArrières,  FOrma3on  et  REssources   Humaines).   Intervenant  en  médico-­‐social,  enseignement   supérieur,  orienta3on/inser3on,  recherche,   créateur  d’entreprise.     Intervenant  formateur-­‐consultant  en   psychologie  sociale  et  du  travail,   accompagnement  (orienta3on  /  ges3on  de   carrière),  conseil  aux  organisa3ons,   Recherche  sur  le  travail  collabora3f  (thèse),   l’orienta3on  en  contexte  postmoderne   (travaux  personnels)  et  le  risque  et  la   sécurité  (laboratoire  PPL).     Maxime  POLLET   Psychosociologue.   Philippe-­‐Didier  GAUTHIER   Ingénieur  de  formaCon.    
  3. 3. Problème  :  l’injonc3on  au  por=olio   •  Diplôme    -­‐-­‐-­‐-­‐-­‐-­‐-­‐-­‐-­‐-­‐-­‐-­‐-­‐àEmployabilité  durable  ?   •  Sécurité  du  parcours  scolaire  et  universitaire   vs  travail  en  mieBe,  nouveaux  mé3ers,   orienta3ons  incertaines,  50  ans  de  carrière   •  Résistance  /  démarche  illégi3me  /  parents-­‐ profs  –  recruteurs  –  manager  –  rh.    
  4. 4. Peut-­‐on  bricoler  un  disposiCf  sCmulant  la  moCvaCon,  la   responsabilité,  la  confiance,    l’acCon  des  étudiants  dans  leur   préparaCon  à  «  l’employabilité  durable  »  ?   8  items  :     -­‐ Une  colonne  vertébrale    =  Une  démarche,  une  méthode  est  des  ou3ls  flexibles   -­‐ Une  approche  socioconstruc3viste   -­‐ Une  scénarisa3on  ouverte  en  ateliers  flexibles  sur  inscrip3on   -­‐ L’écriture  réflexive  personnelle   -­‐ Un  tutorat  croisé   -­‐ Une  place  pour  l’inven3vité   -­‐ Une  (auto)évalua3on  forma3ve  critériée   -­‐ Une  anima3on  fondée  sur  la  rigueur,  l’éthique,  la  collabora3on  
  5. 5. Des  cadres  ins3tu3onnels,  pédagogiques,  éthiques,  contractuels     BiographisaCon    J’ai  analysé  et   synthé/sé   l’essen/el  de  mon   parcours  dans   une  visée  de   présenta/on  de   soi  synthé/que,   singulière  et   argumentée     OrientaCon   J’ai  iden/fié  des   opportunités,  mes   valeurs  et  mes   ac/ons  pour   concré/ser  mon   projet   professionnel.   SocialisaCon   Je  me  lie  et  me   relie  avec   d’autres   professionnels,   dans  une  logique   de  réciprocité  de   service.   NavigaCon   Je  pilote  mon   développement   professionnel  et   citoyen,  tout  au   long  de  la  vie.   ContractualisaCon   Après  un  temps   de  découverte  et   de  discussion,  je   m’engage  en   sachant  ce  qu’est   un  por@olio  et  ce   que  la  démarche   pourra   m’apporter.   CapitalisaCon   J’ai  iden/fié   méthodiquement   mon  capital   compétence,  et  je   maîtrise  une   démarche  simple   pour  le  démonter.   MédiaCsaCon   Je  communique   mon  iden/té   professionnelle,  y   compris  en  mode   2.0  et  selon  mes   cibles.       ContribuCon   J’apporte  de  la   valeur  ajoutée,  je   la  partage  dans   mes  réseaux   professionnels  et   citoyens.   1   2   5   6   7   8  3   4   Traçabilité   Réflexivité   Apprenance   Aspects   juridiques   Plates-­‐formes   de  (e-­‐)por@olio   1  -­‐  Une  démarche  =  une  méthode  et  des  ou3ls  flexibles  
  6. 6. 2  -­‐  Une  approche  socioconstruc3viste    (faire  ensemble  pour  apprendre)   L’ac3vité  est  nécessaire  à  l’appren3ssage  :  Alternance  travail  Collec3f  /travail  personnel   =  Entre3ens  individuels  avec  son  (mentor    -­‐  accompagnateur)   =  Ateliers  réflexifs  sur  inscrip3on  libre  ini3ale   Contractualisation / Biographisation / Capitalisation / Orientation / Médiatisation / Socialisation / Contribution / Navigation Écriture   réflexive   Écriture   réflexive   Écriture   réflexive   Écriture   réflexive   Écriture   réflexive   Écriture   réflexive   Écriture   réflexive  
  7. 7. Ouverture  =  liberté  de  choix=responsabilité   80   Master  2     Phase  1   Phase  2   Phase  3   Phase  4   Phase  5   Phase  6   Phase  7   Phase  8   Taux   inscripCon   atelier  coll.   Obligé   45%   45%   45%   36%   36  %   36  %   36%   Présence   réelle   100%   100%   100%   100%   100%   95%   110%   100%   -­‐  Fidélité  à  l’engagement   -­‐  Niveau  d’acquisi3on  des  compétences  (sauf  compétences  orales)  :           -­‐  Environ  80%  si  par3cipant  aux  ateliers   -­‐  Environ  60%  si  non-­‐par3cipant  aux  ateliers   Deux  groupes  de  M2  (RH,  ges3on  des  carrières)  connaissant  en  majorité  la  démarche    
  8. 8. Ouverture  =  liberté  de  choix=responsabilité   28   Master  1     Phase  1   Phase  2   Phase  3   Phase  4   Phase  5   Phase  6   Phase  7   Phase  8   Taux   inscripCon   atelier  coll.   Obligé   46%   54%   96%   -­‐   -­‐   -­‐   -­‐   Présence   réelle   100%   100%   100%   100%   -­‐   -­‐   -­‐   -­‐   -­‐  Fidélité  à  l’engagement   -­‐  Niveau  d’acquisi3on  des  compétences  :      non  évaluée     Un  groupe  de  M1  en  info-­‐com  
  9. 9. Ouverture  =  liberté  de  choix=responsabilité   18   Master  1     Phase  1   Phase  2   Phase  3   Phase  4   Phase  5   Phase  6   Phase  7   Phase  8   Taux   inscripCon   atelier  coll.   Obligé   95%   95%   95%   -­‐   -­‐   -­‐   -­‐   Présence   réelle   100%   100%   100%   100%   -­‐   -­‐   -­‐   -­‐   -­‐  Fidélité  à  l’engagement   -­‐  Niveau  d’acquisi3on  des  compétences  :      non  évaluée     Un  autre  groupe  de  M1  en  biologie-­‐écologie  
  10. 10. Peut-­‐on  bricoler  un  disposiCf  sCmulant  la  moCvaCon,  la   responsabilité,  la  confiance,    l’acCon  des  étudiants  dans  leur   préparaCon  à  «  l’employabilité  durable  »  ?   8  items  :     -­‐ Une  colonne  vertébrale    =  Une  démarche,  une  méthode  est  des  ou3ls  flexibles   -­‐ Une  approche  socioconstruc3viste   -­‐ Une  scénarisa3on  ouverte  en  ateliers  flexibles  sur  inscrip3on  (ouverture)   -­‐  La  liberté  de  choix  contribue  à    :     -­‐  Renforcer  le  quesConnement  en  fin  de  phase  1  (ContractualisaCon)   -­‐  Soutenir  l’implicaCon  et  des  effets  posiCfs  sur  les  compétences  acquises     -­‐  Marginaliser  les  «  étudiants  résistants  »  non  inscrits  aux  ateliers  ou   -­‐  Sécuriser  les  étudiants  plus  a  l’aise  dans  l’écriture  solitaire  (10%)   -­‐ L’écriture  réflexive  personnelle   -­‐ Un  tutorat  croisé   -­‐ Une  place  pour  l’inven3vité   -­‐ Une  (auto)évalua3on  forma3ve  critériée   -­‐ Une  anima/on  fondée  sur  la  rigueur,  l’éthique,  la  collabora/on  
  11. 11. Peut-­‐on  bricoler  un  disposiCf  sCmulant  la  moCvaCon,  la   responsabilité,  la  confiance,    l’acCon  des  étudiants  dans  leur   préparaCon  à  «  l’employabilité  durable  »  ?   8  items  :     -­‐ Une  colonne  vertébrale    =  Une  démarche,  une  méthode  est  des  ou3ls  flexibles   -­‐ Une  approche  socioconstruc3viste   -­‐ Une  scénarisa3on  ouverte  en  ateliers  flexibles  sur  inscrip3on   -­‐ L’écriture  réflexive  personnelle   -­‐ Un  tutorat  croisé   -­‐ Une  place  pour  l’inven3vité   -­‐ Une  (auto)évalua3on  forma3ve  critériée   -­‐ Une  anima3on  fondée  sur  la  rigueur,  l’éthique,  la  collabora3on  
  12. 12. 4  -­‐  L’écriture  réflexive  en  ques3on   •  Environ  1  étudiant  sur  4  capable  de  s’organiser  pour  un   travail  régulier  entre  chaque  atelier   •  Environ  1  étudiant  sur  10  doué  d’une  autonomie   remarquable     •  Pour  les  9  autres  :  Le  syndrome  «  des  pieds  sous  la  table  »   •  La  résistance  à  l’écriture  réflexive  en  contexte  de  groupe   •  L’appren4ssage  de  la  place  de  l’écriture  réflexive  dans  un   cycle  organisé    entre:   –   prépara3on  des  ateliers,  dynamique  des  ateliers,  écriture  réflexive   personnelle,  confronta3on  en  entre3en,  reprise  de  l’écriture  personnelle,  puis   dépose  et  prépara3on  de  l’atelier  suivant.  
  13. 13. Peut-­‐on  bricoler  un  disposiCf  sCmulant  la  moCvaCon,  la   responsabilité,  la  confiance,    l’acCon  des  étudiants  dans  leur   préparaCon  à  «  l’employabilité  durable  »  ?   8  items  :     -­‐ Une  colonne  vertébrale    =  Une  démarche,  une  méthode  est  des  ou3ls  flexibles   -­‐ Une  approche  socioconstruc3viste   -­‐ Une  scénarisa3on  ouverte  en  ateliers  flexibles  sur  inscrip3on   -­‐ L’écriture  réflexive  personnelle   -­‐   Un  tutorat  croisé   -­‐ Une  place  pour  l’inven3vité   -­‐ Une  (auto)évalua3on  forma3ve  critériée   -­‐ Une  anima/on  fondée  sur  la  rigueur,  l’éthique,  la  collabora/on  
  14. 14. 5  -­‐  Un  tutorat  croisé  (Mentor/Héros)   Le  problème  majeur  :  «  le  prof  »  pas  disponible  pour  x  entre3ens   individuels     Se  choisir  un  mentor,  dont  je  serais  le  héros,  et  réciproquement,   parmi  ses  pairs  (externe  autorisé)   –  Rôle  Mentor  =  guide  par  ques/onnement   –  Rôle  Héros  =  apprenant  dans  la  démarche     ObservaCons  :   •   Es3ma3on  :  environ  1/3  des  apprenants  ont  réussi  à  faire  fonc3onner  assez   régulièrement  les  binômes  ou  trinômes,  dans  l’alternance  et  le  calendrier.     •  Démarche  de  confiance  s4mulante   •  Réduit  la  solitude  de  l’écriture  réflexive   •  Augmenterait  considérablement  les  bénéfices  psychocogni4fs  (bonheur  dans  la   reconnaissance  de  soi  et  de  choisir  sa  place  dans  le  monde  )  de  la  démarche  
  15. 15. Peut-­‐on  bricoler  un  disposiCf  sCmulant  la  moCvaCon,  la   responsabilité,  la  confiance,    l’acCon  des  étudiants  dans  leur   préparaCon  à  «  l’employabilité  durable  »  ?   8  items  :     -­‐ Une  colonne  vertébrale    =  Une  démarche,  une  méthode  est  des  ou3ls  flexibles   -­‐ Une  approche  socioconstruc3viste   -­‐ Une  scénarisa3on  ouverte  en  ateliers  flexibles  sur  inscrip3on   -­‐ L’écriture  réflexive  personnelle   -­‐   Un  tutorat  croisé   -­‐   Une  place  pour  l’invenCvité   -­‐  -­‐>  liberté  d’innovaCon  peu  invesCe  (1  cas  sur  160)  (conformisme  des   ePorcolios)   -­‐ Une  (auto)évalua3on  forma3ve  critériée   -­‐ Une  anima/on  fondée  sur  la  rigueur,  l’éthique,  la  collabora/on  
  16. 16. Peut-­‐on  bricoler  un  disposiCf  sCmulant  la  moCvaCon,  la   responsabilité,  la  confiance,    l’acCon  des  étudiants  dans  leur   préparaCon  à  «  l’employabilité  durable  »  ?   8  items  :     -­‐ Une  colonne  vertébrale    =  Une  démarche,  une  méthode  est  des  ou3ls  flexibles   -­‐ Une  approche  socioconstruc3viste   -­‐ Une  scénarisa3on  ouverte  en  ateliers  flexibles  sur  inscrip3on   -­‐ L’écriture  réflexive  personnelle   -­‐ Un  tutorat  croisé   -­‐ Une  place  pour  l’inven3vité   -­‐ Une  (auto)évaluaCon  formaCve  critériée   -­‐ Une  anima3on  fondée  sur  la  rigueur,  l’éthique,  la  collabora3on  
  17. 17. 7  -­‐  Une  auto  (et  co)  évalua3on  critériée   •  Un  auto  diagnos3c  de   départ   •  1  grille  d’auto(et  co)   évalua3on  en  fin  de   chaque  phase  formulé  en   «  Je…+  verbe  d’ac3on  »   •  Plusieurs  grilles   d’évalua3ons  de  travaux   •  Environ  1  étudiant  sur  3   inves3  ceBe  auto-­‐ évalua3on  forma3ve   •  Effet  puissant  de  (auto)   guidance  réflexive    
  18. 18. Peut-­‐on  bricoler  un  disposiCf  sCmulant  la  moCvaCon,  la   responsabilité,  la  confiance,    l’acCon  des  étudiants  dans  leur   préparaCon  à  «  l’employabilité  durable  »  ?   8  items  :     -­‐ Une  colonne  vertébrale    =  Une  démarche,  une  méthode  est  des  ou3ls  flexibles   -­‐ Une  approche  socioconstruc3viste   -­‐ Une  scénarisa3on  ouverte  en  ateliers  flexibles  sur  inscrip3on   -­‐ L’écriture  réflexive  personnelle   -­‐ Un  tutorat  croisé   -­‐ Une  place  pour  l’inven3vité   -­‐ Une  (auto)évalua3on  forma3ve  critériée   -­‐ Une  animaCon  fondée  sur  la  rigueur,  l’éthique,  la  collaboraCon  
  19. 19. 8  -­‐  Anima3on  :   ateliers  ludiques  en  séquences  courtes   •  Pour  chaque  phase  :   –  1  Une  réflexion  de  prépara3on  en   pe3ts  groupes  puis  débrief  collec3f   –  2  Une  ba?erie  de  jeux  pour  saisir  l’un   des  enjeux  en  pe3ts  groupes  puis   débrief  collec3f   –  3  Une  mise  au  travail  en  écriture   réflexive  personnelle  (forte  résistance   et  forte  demande)   –  4  Une  reprise  des  recommanda3ons  et   consignes  de  facilita3on  en  fin  de   séance  (3h)   •  Effet  de  compréhension  des  enjeux   approfondie  et  de  s4mula4on   réflexive  (-­‐>  60%  à  80%  ?)   •  Demande  aide  à  l’écriture  
  20. 20. Peut-­‐on  bricoler  un  disposiCf  sCmulant  la  moCvaCon,  la   responsabilité,  la  confiance,    l’acCon  des  étudiants  dans  leur   préparaCon  à  «  l’employabilité  durable  »  ?   8  items  :  Bilan  :       -­‐ Une  colonne  vertébrale    =  Une  démarche,  une  méthode  est  des  ouCls  flexibles   -­‐ Une  approche  socioconstrucCviste   -­‐ Une  scénarisaCon  ouverte  en  ateliers  flexibles  sur  inscripCon   -­‐ L’écriture  réflexive  personnelle   -­‐ Un  tutorat  croisé   -­‐ Une  place  pour  l’invenCvité   -­‐ Une  (auto)évaluaCon  formaCve  critériée   -­‐ Une  animaCon  fondée  sur  la  rigueur,  l’éthique,  la  collaboraCon,  le  caractère  ludique  
  21. 21. Défi  du  «  bricolage  pédagogique  »   Défi  de  l’apprenant  :  développer   une  compétence  à  piloter  sa   naviga3on  professionnelle  tout   au  long  de  la  vie  (Savoir  se  situer   dans  le  monde  professionnel  et   citoyen  tout  au  long  de  la  vie  et   renoncer  à  se  contenter  de  la   (fausse)  toute  puissance  du  diplôme)   Niveau   des   efforts  +   Niveau  des   bénéfices+   Efforts   Bénéfices   Avancée  dans  la  démarche  por=olio   Defi  

×