SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  2
Télécharger pour lire hors ligne
La prévention

      La rédaction de consignes est obligatoire pour les établissements réunissant
plus de cinquante personnes et ceux où sont manipulées et mises en œ     uvre des
matières inflammables.

      Ces consignes vous indiquent :                                                                           SECURITE INCENDIE

      n le matériel d’extinction et de secours et le personnel chargé de mettre ce
        matériel en action
      n les personnes chargées de diriger l’évacuation du personnel                   L’incendie est une combustion qui nécessite la présence simultanée :
      n les moyens d’alerte et les personnes chargées d’aviser les
        sapeurs-pompiers                                                              n d’un combustible (carbone, matières plastiques,              hydrocarbures,
                                                                                        métaux, ...)
                                                                                      n d’un comburant (oxygène, air, chlore, ...)
      Toute personne apercevant un début d’incendie doit donner l’alarme et           n d’une énergie d’activation (étincelle, point chaud, ...)
mettre en œuvre les moyens de premiers secours, sans attendre l’arrivée du
personnel spécialement désigné.

      Chacun doit également :

      n laisser accessibles et dégagées les issues de secours
      n ne pas encombrer les abords des portes coupe-feu
      n obtenir un permis de feu pour les travaux par points chauds

      Pour ceux qui seront susceptibles d’être concernés, des exercices seront
organisés au moins tous les six mois au cours desquels vous apprendrez à :

      n reconnaître les caractéristiques du signal sonore d’alarme éventuel           La suppression d’un des trois éléments arrête le processus.
      n vous servir des moyens de premiers secours
      n exécuter les diverses manoeuvres nécessaires
                                                                                      Pour empêcher le démarrage d’une combustion, il convient :

                                                                                      n d’éviter les états divisés (élimination des poussières), les températures
                                                                                        élevées (stockage à froid des produits instables)
                                                                                      n de veiller aux interdictions de fumer, aux mises à la terre lors de transfert
A consulter également dans la fiche « La signalisation de santé et de sécurité » la     de matière
rubrique Panneaux concernant le matériel ou l’équipement de lutte contre l’incendie
et la rubrique Panneaux de sauvetage et de secours
L’intervention                                                                         Il ne faut utiliser sur les feux de classe D que des extincteurs à liquides ou à
                                                                                       poudres spéciaux.
      Si un incendie se déclare, il faut alors empêcher sa propagation et pour cela,
le combattre le plus rapidement possible.                                                   Les appareils qui ne doivent pas être employés sur des appareils ou des
                                                                                       conducteurs sous tension en portent la mention.
      On distingue quatre classes de feu :
                                                                                                  Eau pulvérisée                               Eau + additif
      n Classe A : feux de matériaux solides dont la combustion se fait
        normalement avec production de braises
      n Classe B : feux de liquides ou de solides liquéfiables
      n Classe C : feux de gaz
      n Classe D : feux de métaux

      L’extincteur mobile est le matériel de première intervention le plus
couramment utilisé. Il n’est efficace que s’il est adapté au feu qu’il est appelé à
combattre :                                                                                        2à3m                                          3à4m

Agents extincteurs                                  Feux de classe                                Poudres                                 C02 ou dioxyde de carbone
                                              A           B          C(1)
Eau en jet pulvérisé                          B         L(2)          M
Eau avec additif en jet pulvérisé             B           B           M
Mousse                                        L         B(3)          M
Poudre BC                                     M           B           B
Poudre ABC ou polyvalente                     B           B           B
Dioxyde de carbone (CO2)                     M(4)         B           B
Hydrocarbures halogénés                      M(4)         B           B                                                                                1m
                                                                                                         3à4m
B : Bonne efficacité
L : Efficacité limitée                                                                                                          Halons
M : Mauvaise efficacité

(1) On ne doit éteindre un feu de gaz que si l’on peut aussitôt en couper
   l’alimentation
(2) Ce matériel d’extinction est efficace sur les feux de produits noirs (gasole,
   fuel)
(3) Les feux d’alcool, de cétones, de solvants polaires (solvants qui conduisent
   l’éléctricité) doivent être attaqués au moyen de mousses spéciales
(4) Ces extincteurs abattront les flammes mais les braises peuvent entraîner la
   reprise du feu. Un arrosage à l’eau complétera leur action.                                                                    2à3m

Contenu connexe

Tendances

Formation à la sécurité incendie
Formation à la sécurité incendieFormation à la sécurité incendie
Formation à la sécurité incendieprojetperso
 
FORMATION SUR LES PICTOGRAMMES DE SECURITE KKW.pptx
FORMATION SUR LES PICTOGRAMMES DE SECURITE KKW.pptxFORMATION SUR LES PICTOGRAMMES DE SECURITE KKW.pptx
FORMATION SUR LES PICTOGRAMMES DE SECURITE KKW.pptxKOUADIO WILLIAMS KOUAME
 
Formation Produits Chimiques.pptx
Formation Produits Chimiques.pptxFormation Produits Chimiques.pptx
Formation Produits Chimiques.pptxSatab1
 
Formation évacuation Groupe Bernard
Formation évacuation Groupe BernardFormation évacuation Groupe Bernard
Formation évacuation Groupe BernardSamuelCharmolue
 
RISQUES DANS LE BATIMENT.PPT
RISQUES DANS LE BATIMENT.PPTRISQUES DANS LE BATIMENT.PPT
RISQUES DANS LE BATIMENT.PPTWaTaib
 
support numerique de formation SST (Ilis sst-2014-demo)
support numerique de formation  SST (Ilis sst-2014-demo)support numerique de formation  SST (Ilis sst-2014-demo)
support numerique de formation SST (Ilis sst-2014-demo)Parcelis Formation
 
THEME INDUCTION HSE .pptx
THEME  INDUCTION HSE   .pptxTHEME  INDUCTION HSE   .pptx
THEME INDUCTION HSE .pptxhammani bachir
 
Hygiène et sécurité au travail
Hygiène et sécurité au travailHygiène et sécurité au travail
Hygiène et sécurité au travailLaurent Metayer
 
La demarche de prevention des risques machines
 La demarche de prevention des risques machines La demarche de prevention des risques machines
La demarche de prevention des risques machineschokri SOLTANI
 
Etude de danger environnement . HAMMANI BACHIR BLIDA/DZ
Etude de danger environnement . HAMMANI BACHIR BLIDA/DZ Etude de danger environnement . HAMMANI BACHIR BLIDA/DZ
Etude de danger environnement . HAMMANI BACHIR BLIDA/DZ hammani bachir
 
Séances secourisme sst
Séances secourisme sstSéances secourisme sst
Séances secourisme sstmelmoth70
 
Règlementation travail en hauteur
Règlementation travail en hauteurRèglementation travail en hauteur
Règlementation travail en hauteurFFSNW Formation
 
Travailler en securite
Travailler en securiteTravailler en securite
Travailler en securiteAnis Souissi
 
LES RISQUES LIES AUX OPERATIONS DE SOUDAGE
LES RISQUES LIES AUX OPERATIONS DE SOUDAGELES RISQUES LIES AUX OPERATIONS DE SOUDAGE
LES RISQUES LIES AUX OPERATIONS DE SOUDAGEchokri SOLTANI
 

Tendances (20)

Les extincteurs
Les extincteursLes extincteurs
Les extincteurs
 
Formation à la sécurité incendie
Formation à la sécurité incendieFormation à la sécurité incendie
Formation à la sécurité incendie
 
FORMATION SUR LES PICTOGRAMMES DE SECURITE KKW.pptx
FORMATION SUR LES PICTOGRAMMES DE SECURITE KKW.pptxFORMATION SUR LES PICTOGRAMMES DE SECURITE KKW.pptx
FORMATION SUR LES PICTOGRAMMES DE SECURITE KKW.pptx
 
Arbre de causes
Arbre de causesArbre de causes
Arbre de causes
 
Protection incendie
Protection incendieProtection incendie
Protection incendie
 
Formation Produits Chimiques.pptx
Formation Produits Chimiques.pptxFormation Produits Chimiques.pptx
Formation Produits Chimiques.pptx
 
Formation évacuation Groupe Bernard
Formation évacuation Groupe BernardFormation évacuation Groupe Bernard
Formation évacuation Groupe Bernard
 
RISQUES DANS LE BATIMENT.PPT
RISQUES DANS LE BATIMENT.PPTRISQUES DANS LE BATIMENT.PPT
RISQUES DANS LE BATIMENT.PPT
 
H2 9 a
H2 9 aH2 9 a
H2 9 a
 
support numerique de formation SST (Ilis sst-2014-demo)
support numerique de formation  SST (Ilis sst-2014-demo)support numerique de formation  SST (Ilis sst-2014-demo)
support numerique de formation SST (Ilis sst-2014-demo)
 
INCENDIE_New1.ppt
INCENDIE_New1.pptINCENDIE_New1.ppt
INCENDIE_New1.ppt
 
FORMATION SUR LE TRAVAIL EN HAUTEUR.ppt
FORMATION SUR LE TRAVAIL EN HAUTEUR.pptFORMATION SUR LE TRAVAIL EN HAUTEUR.ppt
FORMATION SUR LE TRAVAIL EN HAUTEUR.ppt
 
THEME INDUCTION HSE .pptx
THEME  INDUCTION HSE   .pptxTHEME  INDUCTION HSE   .pptx
THEME INDUCTION HSE .pptx
 
Hygiène et sécurité au travail
Hygiène et sécurité au travailHygiène et sécurité au travail
Hygiène et sécurité au travail
 
La demarche de prevention des risques machines
 La demarche de prevention des risques machines La demarche de prevention des risques machines
La demarche de prevention des risques machines
 
Etude de danger environnement . HAMMANI BACHIR BLIDA/DZ
Etude de danger environnement . HAMMANI BACHIR BLIDA/DZ Etude de danger environnement . HAMMANI BACHIR BLIDA/DZ
Etude de danger environnement . HAMMANI BACHIR BLIDA/DZ
 
Séances secourisme sst
Séances secourisme sstSéances secourisme sst
Séances secourisme sst
 
Règlementation travail en hauteur
Règlementation travail en hauteurRèglementation travail en hauteur
Règlementation travail en hauteur
 
Travailler en securite
Travailler en securiteTravailler en securite
Travailler en securite
 
LES RISQUES LIES AUX OPERATIONS DE SOUDAGE
LES RISQUES LIES AUX OPERATIONS DE SOUDAGELES RISQUES LIES AUX OPERATIONS DE SOUDAGE
LES RISQUES LIES AUX OPERATIONS DE SOUDAGE
 

Plus de Philippe Porta

Chiffres cles 2011 amts
Chiffres cles 2011 amtsChiffres cles 2011 amts
Chiffres cles 2011 amtsPhilippe Porta
 
Guide direccte version-2-002_2012-09-21_
Guide direccte version-2-002_2012-09-21_Guide direccte version-2-002_2012-09-21_
Guide direccte version-2-002_2012-09-21_Philippe Porta
 
Economie verte numerique
Economie verte numeriqueEconomie verte numerique
Economie verte numeriquePhilippe Porta
 
Cogeo médiation fehap ccn 51
Cogeo   médiation fehap ccn 51Cogeo   médiation fehap ccn 51
Cogeo médiation fehap ccn 51Philippe Porta
 
Cogeo news 13 juillet 2012
Cogeo news 13 juillet 2012Cogeo news 13 juillet 2012
Cogeo news 13 juillet 2012Philippe Porta
 
Cogeo news 29 juin 2012
Cogeo news 29 juin 2012Cogeo news 29 juin 2012
Cogeo news 29 juin 2012Philippe Porta
 
Green economy unep report final dec2011
Green economy unep report final dec2011Green economy unep report final dec2011
Green economy unep report final dec2011Philippe Porta
 
The business case for the green economy
The business case for the green economyThe business case for the green economy
The business case for the green economyPhilippe Porta
 
Measuring progress of the green economy
Measuring progress of the green economyMeasuring progress of the green economy
Measuring progress of the green economyPhilippe Porta
 
Insee stratégie nationale dd 2010 2013
Insee stratégie nationale dd 2010 2013Insee stratégie nationale dd 2010 2013
Insee stratégie nationale dd 2010 2013Philippe Porta
 
Insee economie verte en france
Insee   economie verte en franceInsee   economie verte en france
Insee economie verte en francePhilippe Porta
 
La fonction rh fiche de lecture du cnam
La fonction rh   fiche de lecture du cnamLa fonction rh   fiche de lecture du cnam
La fonction rh fiche de lecture du cnamPhilippe Porta
 
State of green business report 2012
State of green business report 2012State of green business report 2012
State of green business report 2012Philippe Porta
 
Guide meilleuresinnovations2011
Guide meilleuresinnovations2011Guide meilleuresinnovations2011
Guide meilleuresinnovations2011Philippe Porta
 
Flexibilite responsable depasser_dualisme_du_marche_du_travail
Flexibilite responsable depasser_dualisme_du_marche_du_travailFlexibilite responsable depasser_dualisme_du_marche_du_travail
Flexibilite responsable depasser_dualisme_du_marche_du_travailPhilippe Porta
 
Economie verte numérique innovation 2011
Economie verte numérique innovation 2011Economie verte numérique innovation 2011
Economie verte numérique innovation 2011Philippe Porta
 
Deloitte zero impact_monitor_2012
Deloitte zero impact_monitor_2012Deloitte zero impact_monitor_2012
Deloitte zero impact_monitor_2012Philippe Porta
 
Documentation française le numérique au service de l'économie verte
Documentation française   le numérique au service de l'économie verteDocumentation française   le numérique au service de l'économie verte
Documentation française le numérique au service de l'économie vertePhilippe Porta
 
Présence de la chine au kz
Présence de la chine au kzPrésence de la chine au kz
Présence de la chine au kzPhilippe Porta
 
Guide étude sectorielle
Guide étude sectorielleGuide étude sectorielle
Guide étude sectoriellePhilippe Porta
 

Plus de Philippe Porta (20)

Chiffres cles 2011 amts
Chiffres cles 2011 amtsChiffres cles 2011 amts
Chiffres cles 2011 amts
 
Guide direccte version-2-002_2012-09-21_
Guide direccte version-2-002_2012-09-21_Guide direccte version-2-002_2012-09-21_
Guide direccte version-2-002_2012-09-21_
 
Economie verte numerique
Economie verte numeriqueEconomie verte numerique
Economie verte numerique
 
Cogeo médiation fehap ccn 51
Cogeo   médiation fehap ccn 51Cogeo   médiation fehap ccn 51
Cogeo médiation fehap ccn 51
 
Cogeo news 13 juillet 2012
Cogeo news 13 juillet 2012Cogeo news 13 juillet 2012
Cogeo news 13 juillet 2012
 
Cogeo news 29 juin 2012
Cogeo news 29 juin 2012Cogeo news 29 juin 2012
Cogeo news 29 juin 2012
 
Green economy unep report final dec2011
Green economy unep report final dec2011Green economy unep report final dec2011
Green economy unep report final dec2011
 
The business case for the green economy
The business case for the green economyThe business case for the green economy
The business case for the green economy
 
Measuring progress of the green economy
Measuring progress of the green economyMeasuring progress of the green economy
Measuring progress of the green economy
 
Insee stratégie nationale dd 2010 2013
Insee stratégie nationale dd 2010 2013Insee stratégie nationale dd 2010 2013
Insee stratégie nationale dd 2010 2013
 
Insee economie verte en france
Insee   economie verte en franceInsee   economie verte en france
Insee economie verte en france
 
La fonction rh fiche de lecture du cnam
La fonction rh   fiche de lecture du cnamLa fonction rh   fiche de lecture du cnam
La fonction rh fiche de lecture du cnam
 
State of green business report 2012
State of green business report 2012State of green business report 2012
State of green business report 2012
 
Guide meilleuresinnovations2011
Guide meilleuresinnovations2011Guide meilleuresinnovations2011
Guide meilleuresinnovations2011
 
Flexibilite responsable depasser_dualisme_du_marche_du_travail
Flexibilite responsable depasser_dualisme_du_marche_du_travailFlexibilite responsable depasser_dualisme_du_marche_du_travail
Flexibilite responsable depasser_dualisme_du_marche_du_travail
 
Economie verte numérique innovation 2011
Economie verte numérique innovation 2011Economie verte numérique innovation 2011
Economie verte numérique innovation 2011
 
Deloitte zero impact_monitor_2012
Deloitte zero impact_monitor_2012Deloitte zero impact_monitor_2012
Deloitte zero impact_monitor_2012
 
Documentation française le numérique au service de l'économie verte
Documentation française   le numérique au service de l'économie verteDocumentation française   le numérique au service de l'économie verte
Documentation française le numérique au service de l'économie verte
 
Présence de la chine au kz
Présence de la chine au kzPrésence de la chine au kz
Présence de la chine au kz
 
Guide étude sectorielle
Guide étude sectorielleGuide étude sectorielle
Guide étude sectorielle
 

Incendie hse

  • 1. La prévention La rédaction de consignes est obligatoire pour les établissements réunissant plus de cinquante personnes et ceux où sont manipulées et mises en œ uvre des matières inflammables. Ces consignes vous indiquent : SECURITE INCENDIE n le matériel d’extinction et de secours et le personnel chargé de mettre ce matériel en action n les personnes chargées de diriger l’évacuation du personnel L’incendie est une combustion qui nécessite la présence simultanée : n les moyens d’alerte et les personnes chargées d’aviser les sapeurs-pompiers n d’un combustible (carbone, matières plastiques, hydrocarbures, métaux, ...) n d’un comburant (oxygène, air, chlore, ...) Toute personne apercevant un début d’incendie doit donner l’alarme et n d’une énergie d’activation (étincelle, point chaud, ...) mettre en œuvre les moyens de premiers secours, sans attendre l’arrivée du personnel spécialement désigné. Chacun doit également : n laisser accessibles et dégagées les issues de secours n ne pas encombrer les abords des portes coupe-feu n obtenir un permis de feu pour les travaux par points chauds Pour ceux qui seront susceptibles d’être concernés, des exercices seront organisés au moins tous les six mois au cours desquels vous apprendrez à : n reconnaître les caractéristiques du signal sonore d’alarme éventuel La suppression d’un des trois éléments arrête le processus. n vous servir des moyens de premiers secours n exécuter les diverses manoeuvres nécessaires Pour empêcher le démarrage d’une combustion, il convient : n d’éviter les états divisés (élimination des poussières), les températures élevées (stockage à froid des produits instables) n de veiller aux interdictions de fumer, aux mises à la terre lors de transfert A consulter également dans la fiche « La signalisation de santé et de sécurité » la de matière rubrique Panneaux concernant le matériel ou l’équipement de lutte contre l’incendie et la rubrique Panneaux de sauvetage et de secours
  • 2. L’intervention Il ne faut utiliser sur les feux de classe D que des extincteurs à liquides ou à poudres spéciaux. Si un incendie se déclare, il faut alors empêcher sa propagation et pour cela, le combattre le plus rapidement possible. Les appareils qui ne doivent pas être employés sur des appareils ou des conducteurs sous tension en portent la mention. On distingue quatre classes de feu : Eau pulvérisée Eau + additif n Classe A : feux de matériaux solides dont la combustion se fait normalement avec production de braises n Classe B : feux de liquides ou de solides liquéfiables n Classe C : feux de gaz n Classe D : feux de métaux L’extincteur mobile est le matériel de première intervention le plus couramment utilisé. Il n’est efficace que s’il est adapté au feu qu’il est appelé à combattre : 2à3m 3à4m Agents extincteurs Feux de classe Poudres C02 ou dioxyde de carbone A B C(1) Eau en jet pulvérisé B L(2) M Eau avec additif en jet pulvérisé B B M Mousse L B(3) M Poudre BC M B B Poudre ABC ou polyvalente B B B Dioxyde de carbone (CO2) M(4) B B Hydrocarbures halogénés M(4) B B 1m 3à4m B : Bonne efficacité L : Efficacité limitée Halons M : Mauvaise efficacité (1) On ne doit éteindre un feu de gaz que si l’on peut aussitôt en couper l’alimentation (2) Ce matériel d’extinction est efficace sur les feux de produits noirs (gasole, fuel) (3) Les feux d’alcool, de cétones, de solvants polaires (solvants qui conduisent l’éléctricité) doivent être attaqués au moyen de mousses spéciales (4) Ces extincteurs abattront les flammes mais les braises peuvent entraîner la reprise du feu. Un arrosage à l’eau complétera leur action. 2à3m