SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  43
Télécharger pour lire hors ligne
Démarche de prévention et de réduction des risques psychosociaux




             Restitution aux établissements ayant participé au projet
Présentation



                                               « Comprendre le travail
« Solutions stratégiques pour
                                               pour le transformer »
l’emploi des publics fragilisés »
                                               Champs d’intervention
Champs d’intervention
                                               •Ergonomie
•Handicap au travail                           •Prévention des risques
•Risques psychosociaux                         professionnels (TMS & RPS)
•Vieillissement au travail                     •Handicap au travail
Savoir-faire                                   Savoir-faire
•Etudes                                        •Etudes
•Formations                                    •Formations
•Communication interne                         •Conseil
•Animation et suivi de projets                 •Animation et suivi de projets
SOMMAIRE
Contexte et éléments de définition               4
Facteurs de risques transversaux identifiés      11
Enquête questionnaire                            21
Principales préconisations et pistes d’actions   23
Propositions de mesures                          30
-A-
Contexte et éléments de définition
Demande d’OETH

•   CONSTAT D’OETH À L’ORIGINE DE LA DEMANDE :
    « Accueillir et accompagner des résidents polyhandicapés, c’est être potentiellement
    exposé à des risques psychosociaux ».

•   OBJECTIF DE LA DÉMARCHE EN RÉPONSE AU CONSTAT :
    Effectuer un diagnostic des risques psychosociaux sur un échantillon de M.A.S. et de
    F.A.M. en France à titre d’expérimentation

•   SYNTHÈSE ÉCRITE DES 28 RAPPORTS D’ÉTUDE :
        Mise en évidence des facteurs de risques psychosociaux transversaux
        Présentation des actions de prévention transférables à d’autres établissements.
Répartition géographique des établissements




                                 Une répartition nationale très
                                 hétérogène garantissant une
                                 bonne représentativité de
                                 l’échantillon de MAS et de
                                 FAM
Pourquoi un diagnostic sur les risques psychosociaux ?
Faire un état des lieux pour évaluer ces risques afin de :

•   Améliorer durablement les conditions et l’outil de travail

•   Améliorer la prise en charge des résidents et les
    pratiques professionnelles au sens large

•   Réduire les pertes liées à l’absentéisme, les accidents du
    travail et les problématiques de santé au travail

•   Faciliter la communication interne et les relations
    individuelles et entre groupes
•   0




•   Améliorer le dialogue social

          Une démarche de développement économique et social durable
Diagnostiquer les risques psychosociaux : méthode
             Préparer la démarche
Groupe projet
                  Adaptation de   Communiquer
  (Direction,
                   la méthode      la démarche
salariés & IRP)


                                   Recueillir les données

                                  Qualitatives                    Analyse de
                  Quantitatives                  Questionnaire
                                  (Entretiens)                     l’activité



                                     Analyser les données & repérer les
                                             facteurs de risque

                                                 Préconiser un plan d’actions

                                                   Restituer et discuter la validation du plan
                                                                    d’actions
Enquête questionnaire
                              MÉTHODE

• 2 outils différents mais des résultats très similaires
• Un taux de retour de 73 % (1 522 retours sur 2 090 salariés
  questionnés)
• Des résultats caractérisés par leur grande hétérogénéité entre les
  établissements
• L’objectif de l’enquête questionnaire :
   Etablir une mesure objective et quantifiable des facteurs de risque
   Confirmer ou ajuster les observations recueillies lors de la phase
   qualitative de l’étude
-B-
Facteurs de risques transversaux
           identifiés
1. Facteurs de risques conjoncturels
Facteurs de risques conjoncturels
Des difficultés à appliquer un cadre légal exigeant

•   Lois de 2002 & 2005 : Changement de la manière de travailler dans les
    établissements médico-sociaux : Projet d’accompagnement individuel, Projet
    d’établissement, Traçabilité, Démarche qualité, Charte de maltraitance, Contrat
    pluriannuel d’objectifs et de moyens, Etc.

Un contexte hétérogène et fort de conséquences

•   Facteurs liés à la philosophie de l’association gestionnaire
•   Facteurs liés à la gestion d’un site comportant plusieurs établissements
•   Contraintes des FAM/MAS dépendant d’un centre hospitalier
•   Facteurs liés à la fonction de direction (Marge de manœuvre)
•   Contraintes liées aux associations gérées par les familles
2. Facteurs liés à l’activité
Facteurs de risques liés aux caractéristiques des résidents
Evolution des populations accueillies

•   Vieillissement des résidents, évolution des pathologies
•   Difficultés de la gestion de fin de vie des résidents par les
    professionnels
•   Retours d’hospitalisation précoces
•   Des prises en charge « limites » pour des MAS/ FAM?
•   Vieillissement des parents       Retour à domicile des
    résidents de moins en moins fréquents


                                     Augmentation de la charge de travail :
                      contraintes physiques, cognitives et psychiques de plus en plus fortes
Facteurs de risques liés à la conception des MAS & FAM
Des implantations parfois inadaptées :
    • Topographie et accessibilité des sites

Une inadéquation entre les locaux et le profil des résidents
   accueillis :
    • Facteurs liés à l’architecture des établissements (étages,
      ascenseurs manquants, salles de bain, etc.)
    • Non prise en compte des pathologies des résidents dans la
      conception
    • Des besoins en structures adaptées (ex : maison de retraite
      pour personnes handicapées)

    Une nécessité d’amélioration de la prise en compte des
     besoins des professionnels
    • Inadéquation des locaux à l’activité réelle
    • Absence d’espaces dédiés aux professionnels
Facteurs de risques liés à la violence au travail

• Violence des résidents : moins ressentie par les salariés
  formés

• Comportements violents entre salariés

• Intimidation entre collègues : rivalité, jeux de pouvoir,
  jalousie, etc.

• Usure professionnelle, « zones de non-droit », etc.
    maltraitance institutionnelle
Facteurs de risques liés à la prévention des risques
professionnels
•   Un manque d’acteurs de la prévention

•   Des accidents de travail rarement analysés en fonction des
    causes, des âges ou des catégories professionnelles

•   Des évaluations des risques professionnels et des
    Documents Uniques (DU) essentiellement descriptifs, peu
    utilisables pour la prévention

•   Des consignes de sécurité centrées sur les résidents et
    laissant de côté les professionnels

•   Risques psychosociaux / TMS : une bombe à retardement ?
3. Facteurs liés à la Gestion
 des Ressources Humaines
Facteurs de risques liés à la demande organisationnelle
(1)
Une gestion de la demande affective des résidents différente entre les professionnels et
parfois incohérente entre corps de métiers (Corps médical et corps socioéducatif notamment)

Frustrations, violences, tensions entre professionnels

L’absence de parcours de tutorat et d’intégration formalisés pour les nouveaux embauchés

La prévention de la maltraitance axée sur l’aspect législatif  De nombreux professionnels,
les plus anciens notamment, vivent dans la crainte de la maltraitance sans pour autant avoir
été accompagnés pour une « mieux-traitance » des résidents

Des populations de résidents très différentes s’opposant à l’uniformité des formations
initiales

Des métiers caractérisés par une demande immédiate et continue        Risque élevé de stress
chronique
Facteurs de risques liés à la demande organisationnelle
(2)
Des rythmes de travail souvent uniformisés (levers, toilettes, couchers,
repas) induisant une surcharge de travail perçue et s’opposant à une prise
en charge individualisée des résidents

La rareté, l’absence ou la non pertinence des espaces dédiés à l’analyse
des pratiques

L’analyse des pratiques est essentielle pour l’évolution et le
questionnement des professionnels dans un contexte neutre et non
culpabilisant. Elle se doit d’être avant tout adaptée aux professionnels les
moins qualifiés et les plus démunis

Le passage progressif à une culture de l’écrit   Charge supplémentaire
pour certains professionnels, notamment les moins qualifiés. Cette charge
ne s’accompagne pas forcément d’un temps de travail dédié.
Facteurs de risques liés aux caractéristiques
démographiques et sociales des salariés
UNE POPULATION VIEILLISSANTE             départs massifs à la retraite et
problématique de l’usure liée au vieillissement

UNE POPULATION ESSENTIELLEMENT FÉMININE (78 % du personnel en
moyenne)     aggravation des effets de l’usure professionnelle,
notamment pour les métiers socioéducatifs (AMP, AS et ASH)

UN NIVEAU DE QUALIFICATION MOYEN MODESTE, notamment chez
les personnels socioéducatifs possibilités de mobilité très réduites

EN ILE-DE-FRANCE : Une surreprésentation des personnes issues de
l’immigration parmi les personnels les moins qualifiés
problématiques sociales et interculturelles
Facteurs de risques liés au management & à
   l’organisation
UN MANQUE D’INDICATEURS INTERNES EXHAUSTIFS ET STABLES
DANS LE TEMPS DE LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES (BS,
TABLEAUX DE BORD RH, ETC.)
 Difficultés de suivi de l’absentéisme et de ses causes
 Difficulté de suivi de l’évolution des compétences
 Difficulté de suivi des problématiques liées au vieillissement et/ou à l’usure
professionnelle

DES MODALITÉS DE MANAGEMENT TRÈS HÉTÉROGÈNES
  Un taux d’encadrement très variable et parfois trop bas (variation au sein de
l’échantillon : de 1 pour 10 à 1 pour 40)
  Des formations initiales très différentes pour les cadres et les dirigeants
(Educateurs spécialisés, Psychologues, Infirmiers, Comptables, Directeurs
d’associations spécialisées, etc.)

UNE ABSENCE DE DISSOCIATION DES COMPÉTENCES DES DIFFÉRENTS
MÉTIERS SOCIOÉDUCATIFS (AMP, AS, ASH, ME, ES)
Facteurs de risques liés à la communication interne

•    Des modalités de réunion et de collaboration cloisonnées
     (centrées sur les unités de vie ou sur les métiers) s’opposant à
     un travail pluridisciplinaire

•    Des temps de transmission peu formalisés , parfois inexistants
     ne permettant pas la continuité de l’information

•    Un isolement des fonctions supports (administration, services
     techniques, lingères, etc.) par rapport aux autres
     professionnels

•    Des outils de communication interne centrés sur les résidents

•    Peu d’ouverture sur les autres établissements du même type
Facteurs de risques liés à des situations de fragilité
individuelles
Situations de fragilité sociale : Logement, surendettement,            Note : Travail et illettrisme
mères célibataires et problèmes de gardes d’enfants, etc. (En
région parisienne)                                                En France, plus de 3,1 millions de
                                                                  personnes de 18 ans et plus sont
                                                                  illettrées. Plus de la moitié de cette
                                                                  population a plus de 45 ans. 57 %
Situations de maladie psychique chronique                         des personnes illettrées en France
                                                                  ont un emploi, ce qui représente
                                                                  plus de 6 % de la population active.
Situations de handicap au travail sans reconnaissance             Cette      proportion    est     assez
                                                                  également répartie entre les milieux
administrative : Problématiques de lombalgies, de TMS, de         urbains et ruraux.
maladies liées à la manutention des résidents, etc.
                                                                  Contrairement à certaines idées
                                                                  reçues, 74 % de la population active
Situations d’illettrisme, notamment chez les professionnels les   illettrée est française de souche.
plus âgés et les moins qualifiés (En région parisienne)
                                                                  Source : Rapport de l’Agence Nationale de
                                                                  Lutte Contre l’Illettrisme (ANLCI) – Enquête
                                                                  Information & Vie Quotidienne, INSEE, 2004-
                                                                  2005
Situations d’addiction
  Nécessité de protéger la continuité des parcours
professionnels par le biais de la mise en œuvre de
partenariats extérieurs adaptés
-C-
  Enquête questionnaire :
Analyse multidimensionnelle des facteurs de risques
Facteurs de risques psychosociaux (1)
                                               Graphique : Distribution des scores de satisfaction au travail catégorie
LA SATISFACTION AU TRAVAIL EN                                                 professionnelle
FONCTION     DES   CATÉGORIES
PROFESSIONNELLES

•La satisfaction au travail est une
dimension qui rend compte du bien-être
global     des    individus   dans    leur
environnement professionnel. Lorsqu’elle
est inférieure à 2, cette mesure témoigne
d’un environnement de travail à risque.

•Populations à risque : Professionnels
socioéducatifs (AS, AMP, ASH) & Infirmiers

•Facteurs d’insatisfaction évoqués :
rétribution, reconnaissance, clarté du rôle,
management, monotonie du métier.
Facteurs de risques psychosociaux (2)
LE SOUTIEN SOCIAL PERÇU EN FONCTION DES CATÉGORIES PROFESSIONNELLES
Le soutien social est une dimension extrêmement importante dans l’analyse des facteurs de risques
    psychosociaux. Un score inférieur à 2 sur cette dimension démontre un manque de soutien perçu
    de la part de la hiérarchie et des pairs, voire un sentiment d’isolement professionnel. Il témoigne
    aussi d’un manque d’information et d’appui lors des changements organisationnels. Aussi, cette
    variable revêt une importance cruciale dans le repérage de populations à risque.
                      Graphique : Distribution des scores de soutien social perçu par catégorie professionnelle




• Populations à risque : Infirmiers et Ouvriers/Employés
• Facteurs de manque de soutien social évoqués : Isolement, absence d’écoute de la part du
  management, faibles possibilités de collaboration
Facteurs de risques psychosociaux (3)
                                                    Graphique : Distribution des scores d’équité perçue
L’ÉQUITÉ PERÇUE EN FONCTION DE                                        par ancienneté
L’ANCIENNETÉ

•La dimension « équité perçue » témoigne du
sentiment de justice éprouvé par les individus
d’une organisation au regard du travail qu’ils
pensent fournir d’une part, et de la rétribution
matérielle et morale qu’ils pensent leur être due
d’autre part. Une score faible à cette dimension
démontre un sentiment d’injustice qui peut se
traduire par une démotivation générale.

•Populations à risque : Seniors, notamment les
professionnels socioéducatifs

•Facteurs d’inéquité évoqués : absence
d’évolution de la rétribution et des missions,
manque     de     reconnaissance  des  acquis
professionnels capitalisés
Facteurs de risques psychosociaux (4)
                    Tableau : Synthèse des facteurs de risques recueillis par le biais de l’enquête psychosociologique


       Familles de risques                     Score global                   Evaluation                      Populations exposées

Facteurs de risques liés à la                     2,31 / 4                                             Professionnels socioéducatifs,
satisfaction au travail                                                                                Infirmiers
Facteurs de risques liés à la                     2,38 / 4                                             Fonctions support
caractéristique perçue de la tâche
Facteurs de risques liés au                       2,40 / 4                                             Infirmiers, Fonctions support
soutien social perçu
Facteurs de risques liés à l’état                 2,24 / 4                                             Jeunes embauchés,
psychique perçu au travail                                                                             Professionnels socioéducatifs
Facteurs de risques liés à                        2,27 / 4                                             Fonctions support
l’ambiance perçue au travail
Facteurs de risques liés à l’équité                2,06/ 4                                             Professionnels socioéducatifs,
perçue                                                                                                 seniors
Facteurs de risques psychosociaux (5)
SYNTHÈSE
•    Résultats très hétérogènes d’une structure à l’autre
                                                                         « Baromètre » des risques
•    Lien très fort entre le management et les résultats observés
                                                                     psychosociaux pour l’échantillon de
•    Pas de facteurs de risques généraux liés aux caractéristiques             1 157 salariés
     de la tâche     les métiers des MAS & FAM ne produisent pas
     nécessairement de la souffrance au travail                         1
POPULATIONS À RISQUE                                                   1.5
1.   AMP, AS et ASH
                                                                        2
2.   Infirmiers
3.   Ouvriers/Employés des fonctions support                           2.5                  2.39 / 4
4.   Seniors                                                            3
FACTEURS DE RISQUES LES PLUS STABLES                                   3.5
1. Equité perçue, notamment chez les professionnels
   socioéducatifs                                                       4
2. Satisfaction au travail, en particulier chez les professionnels
   socioéducatifs et les infirmiers
3. Soutien social perçu, notamment chez les fonctions support et
   les jeunes embauchés
Facteurs de risques psychosociaux (6)
La tension au travail
                                   Combinaison entre la charge
                                   psychologique associée à la
                                   prescription des tâches et les
                                   ressources         disponibles
                                   (autonomie,     marges     de
                                   manœuvre et compétences)

                                      La majorité des salariés
                                   située sur la zone « tendus »,
                                   un manque de marges de
                                   manœuvre et de ressources
Facteurs de risques psychosociaux (7)
  Equilibre efforts/récompenses
                                                               Résultats
                                                               nationaux :
                                                               Environ 10 % des
                                                               salariés des FAM
                                                               et MAS visités
                                                               vivent un
                                                               déséquilibre
                                                               entre les efforts
                                                               fournis et les
                                                               récompenses
                                                               reçues en retour

Moyenne des scores obtenus pour chaque facteur de risque
   Les résultats montrent une certaine homogénéité dans les facteurs de
risques entre les établissements (à l’exception des récompenses).
Facteurs de risques psychosociaux (8)
    Equilibre efforts/récompenses
Résultats nationaux : La moitié des salariés est exposée à des violences verbales,
1/3 à des violences physiques, 1/4 à de l’intimidation




•    Les différentes natures de violences caractérisées par leur origine et leur fréquence :
     Indicateur d’ambiance au travail
•    Violence verbale essentiellement à l’initiative des résidents et plutôt « occasionnelle »
-D-
Principales préconisations
             &
     pistes d’actions
Professionnaliser le management des RH

•    Définir et utiliser des outils et des indicateurs RH plus riches :
     indicateurs sociaux homogènes, outils de gestion des compétences,
     outils de communication interne, guides, etc.
•    Définir des outils de gestion des compétences et des parcours
     professionnels     Différencier les compétences des professionnels du
     secteur vie quotidienne au regard :
     De leurs formations initiales
     De leurs missions
     Des projets individualisés des résidents
•    Garantir la continuité, la pertinence, la qualité et la forme de la
     communication interne
•    Garantir l’homogénéité des pratiques dans un cadre pluridisciplinaire
•    Réfléchir autour de mesures de rétribution complémentaire afin de
     garantir une équité perçue durable
Penser la prévention des risques professionnels

• Créer une véritable dynamique de prévention


• Réactualiser le Document Unique (démarche participative)


• Former un animateur de prévention TMS


• Améliorer    les outils de prévention des risques
  professionnels : DU, Accidents du travail, Analyse de
  l’absentéisme (étude des causes, des populations touchées en
  fonction du métier, de l’âge et de l’ancienneté, de la
  fréquence…)

• Réflexion sur la GPEC et le vieillissement des résidents
Enrichir la formation professionnelle continue

•   Mettre en œuvre des actions de formation spécifiques à destination
    des professionnels les moins qualifiés liées :
    Aux situations spécifiques de handicap des résidents (maladies
    chroniques invalidantes, prises en charge particulières, etc.)
    Aux gestes professionnels adéquats (Maltraitance / Bientraitance)
    A la gestion des décès des résidents

•   Construire des pratiques de tutorat solides et ancrées dans les
    pratiques des établissements en mettant en œuvre les actions
    suivantes :
    La formation au tutorat d’un tissu de tuteurs
    La construction d’outils d’évaluation des parcours
    L’accompagnement spécifique et l’appui renforcé des nouveaux
    embauchés

•   Mettre en œuvre des actions de formation à destination des
    directeurs et des managers opérationnels
Concevoir de nouveaux établissements plus adaptés

Elaborer avec le programmiste ou l’architecte le cahier des charges, en
prenant en compte l’activité réelle des salariés dans l’accompagnement
des résidents, ainsi que les particularités des populations accueillies.


                             La temporalité des situations de conception (d’après C. Midler, 1996)




                                                                                                     Connaissances sur la
    Possibilités d’actions




                                                                                                       situation future
                                                          Temps
Orienter et accompagner les individus fragilisés

• Quatre grandes situations de fragilité au travail :
   Les personnes en situation de fragilité sociale
   Les personnes en situation de handicap ne bénéficiant d’aucune
   reconnaissance administrative
   Les personnes en situation d’illettrisme
   Les personnes en situation de maladie psychique

• Pas de risques collectifs, mais une répercussion de la fragilité des
  individus sur les collectifs de travail

• Nécessité de mettre en œuvre :
   Des circuits d’alerte efficaces
   Des partenariats externes dédiés pour le maintien dans l’emploi des
   salariés fragilisés
Favoriser le collectif de travail

•Développer les partages de « savoir faire » :

      Développer et encourager le tutorat
      Mise en commun des « savoir faire » de prudence (ex : analyse d’accidents par
      service, recherche de solution, etc.)
      Formations professionnelles partagées
      Promouvoir les échanges de pratiques professionnelles
      Développer des initiatives de mises en commun et de recherches collectives

•Construire le collectif à travers l’élaboration des projets
Les partenaires et les acteurs externes

• OETH

• Le service prévention de la CRAM de la région

• Le service de santé au travail

• Les services sociaux interentreprises

• Les MDPH

• Les associations spécialisées

• Le FACT (Fonds d’amélioration des conditions de travail) géré par l’ANACT

• L’UNIFAF

• Les cabinets spécialisés
Les actions non pertinentes

    « Doit-on adapter le travail à l’homme ou
                  l’homme au travail? »
•   Attention aux pratiques curatives centrées sur les individus et ne modifiant pas l’origine et la
    nature des facteurs de risques.
    Formation à la gestion du stress
    Hypnose
    Massage en entreprise
    « Coaching »
    Séances de relaxation
    Cours de taï-chi-chuan
    Etc.

Inadéquation des prises en charge individuelles dans la prévention des risques psychosociaux.
QUESTIONS - REPONSES

Contenu connexe

En vedette

La inclusión de las TIC con personas con ceguera
La inclusión de las TIC con personas con cegueraLa inclusión de las TIC con personas con ceguera
La inclusión de las TIC con personas con cegueraMelGag
 
Alcira yohanna fragozo convivencia y expresiones_culturales (1)
Alcira yohanna fragozo convivencia y expresiones_culturales (1)Alcira yohanna fragozo convivencia y expresiones_culturales (1)
Alcira yohanna fragozo convivencia y expresiones_culturales (1)bicarina
 
Caso - Inspección de Trabajo y Seguridad Social
Caso - Inspección de Trabajo y Seguridad SocialCaso - Inspección de Trabajo y Seguridad Social
Caso - Inspección de Trabajo y Seguridad SocialInformatica Latinoamerica
 
Ness diapositivas henrry
Ness diapositivas henrry Ness diapositivas henrry
Ness diapositivas henrry nestior727
 
Séniors réseaux web_3 avril 2012
Séniors réseaux web_3 avril 2012Séniors réseaux web_3 avril 2012
Séniors réseaux web_3 avril 2012Jacques Raybaut
 
Fluff & Puff Pet Boutique Tour
Fluff & Puff Pet Boutique TourFluff & Puff Pet Boutique Tour
Fluff & Puff Pet Boutique Tourfnppetboutique
 
faceta c nataly.docx
faceta c nataly.docxfaceta c nataly.docx
faceta c nataly.docxNATALY82
 
Relojes de moda para esta navidad
Relojes de moda para esta navidadRelojes de moda para esta navidad
Relojes de moda para esta navidadGabriel Puente
 
Présentation agence Trouveurs D'idées
Présentation agence Trouveurs D'idéesPrésentation agence Trouveurs D'idées
Présentation agence Trouveurs D'idéesTrouveursDidees
 
Presentación para remate 2014
Presentación para remate 2014Presentación para remate 2014
Presentación para remate 2014kily2014
 

En vedette (20)

La inclusión de las TIC con personas con ceguera
La inclusión de las TIC con personas con cegueraLa inclusión de las TIC con personas con ceguera
La inclusión de las TIC con personas con ceguera
 
Alcira yohanna fragozo convivencia y expresiones_culturales (1)
Alcira yohanna fragozo convivencia y expresiones_culturales (1)Alcira yohanna fragozo convivencia y expresiones_culturales (1)
Alcira yohanna fragozo convivencia y expresiones_culturales (1)
 
Las tics
Las  ticsLas  tics
Las tics
 
Riesgos fisicos
Riesgos fisicosRiesgos fisicos
Riesgos fisicos
 
Caso - Zyme Solutions
Caso - Zyme SolutionsCaso - Zyme Solutions
Caso - Zyme Solutions
 
Caso - Inspección de Trabajo y Seguridad Social
Caso - Inspección de Trabajo y Seguridad SocialCaso - Inspección de Trabajo y Seguridad Social
Caso - Inspección de Trabajo y Seguridad Social
 
Présentation1
Présentation1Présentation1
Présentation1
 
Ness diapositivas henrry
Ness diapositivas henrry Ness diapositivas henrry
Ness diapositivas henrry
 
Séniors réseaux web_3 avril 2012
Séniors réseaux web_3 avril 2012Séniors réseaux web_3 avril 2012
Séniors réseaux web_3 avril 2012
 
Photo produit
Photo produitPhoto produit
Photo produit
 
Actitudes
ActitudesActitudes
Actitudes
 
Alcances Colotti
Alcances ColottiAlcances Colotti
Alcances Colotti
 
Catalunya
CatalunyaCatalunya
Catalunya
 
Tibet Travel
Tibet Travel Tibet Travel
Tibet Travel
 
Fluff & Puff Pet Boutique Tour
Fluff & Puff Pet Boutique TourFluff & Puff Pet Boutique Tour
Fluff & Puff Pet Boutique Tour
 
faceta c nataly.docx
faceta c nataly.docxfaceta c nataly.docx
faceta c nataly.docx
 
Caso - Caixa Galicia
Caso - Caixa GaliciaCaso - Caixa Galicia
Caso - Caixa Galicia
 
Relojes de moda para esta navidad
Relojes de moda para esta navidadRelojes de moda para esta navidad
Relojes de moda para esta navidad
 
Présentation agence Trouveurs D'idées
Présentation agence Trouveurs D'idéesPrésentation agence Trouveurs D'idées
Présentation agence Trouveurs D'idées
 
Presentación para remate 2014
Presentación para remate 2014Presentación para remate 2014
Presentación para remate 2014
 

Similaire à Oeth risquespsychosociaux

Doxa inter2019-réussir la qvt par la prévention des risques
Doxa inter2019-réussir la qvt par la prévention des risques Doxa inter2019-réussir la qvt par la prévention des risques
Doxa inter2019-réussir la qvt par la prévention des risques DOXACONSEILRHetFORMA
 
Doxa inter2019-sensibilisation à la prévention des rps
Doxa inter2019-sensibilisation à la prévention des rpsDoxa inter2019-sensibilisation à la prévention des rps
Doxa inter2019-sensibilisation à la prévention des rpsDOXACONSEILRHetFORMA
 
RDV Prévention du 6/02 : prévenir le risque TMS en Ehpad
RDV Prévention du 6/02 : prévenir le risque TMS en EhpadRDV Prévention du 6/02 : prévenir le risque TMS en Ehpad
RDV Prévention du 6/02 : prévenir le risque TMS en EhpadCRAMIF
 
Stress et RPS (risques psychosociaux) au travail
Stress et RPS (risques psychosociaux) au travailStress et RPS (risques psychosociaux) au travail
Stress et RPS (risques psychosociaux) au travailEGB Learning
 
Savoir Prévenir Le Stress Au Travail
Savoir Prévenir Le Stress Au TravailSavoir Prévenir Le Stress Au Travail
Savoir Prévenir Le Stress Au TravailEgb Stress
 
La prévention des risques psychosociaux en entreprise
La prévention des risques psychosociaux en entrepriseLa prévention des risques psychosociaux en entreprise
La prévention des risques psychosociaux en entrepriseNeedeo
 
Risquepsychosociaux 111020071008-phpapp01
Risquepsychosociaux 111020071008-phpapp01Risquepsychosociaux 111020071008-phpapp01
Risquepsychosociaux 111020071008-phpapp01Obsrps Fpt
 
Petit Déj FLUPA "Qualité de vie et technologies" - Christelle Brignoli
Petit Déj FLUPA "Qualité de vie et technologies" -  Christelle BrignoliPetit Déj FLUPA "Qualité de vie et technologies" -  Christelle Brignoli
Petit Déj FLUPA "Qualité de vie et technologies" - Christelle BrignoliFlupa
 
24/04/2018 - Journée bien-être et sécurité au travail - prévention des RPS
24/04/2018 - Journée bien-être et sécurité au travail - prévention des RPS24/04/2018 - Journée bien-être et sécurité au travail - prévention des RPS
24/04/2018 - Journée bien-être et sécurité au travail - prévention des RPSCCI du Luxembourg belge
 
CV 2015
CV 2015CV 2015
CV 2015Sido H
 
Une grille d'analyse des interventions visant la réduction des inégalités de ...
Une grille d'analyse des interventions visant la réduction des inégalités de ...Une grille d'analyse des interventions visant la réduction des inégalités de ...
Une grille d'analyse des interventions visant la réduction des inégalités de ...valéry ridde
 
Résultats préliminaires d'une recherche action sur les défis de l'interventio...
Résultats préliminaires d'une recherche action sur les défis de l'interventio...Résultats préliminaires d'une recherche action sur les défis de l'interventio...
Résultats préliminaires d'une recherche action sur les défis de l'interventio...valéry ridde
 
Grh / Téléchargeable sur : www.coursdefsjes.com
Grh   / Téléchargeable sur  : www.coursdefsjes.comGrh   / Téléchargeable sur  : www.coursdefsjes.com
Grh / Téléchargeable sur : www.coursdefsjes.comcours fsjes
 
De combien de points voulez-vous améliorer votre Goodwill ?
De combien de points voulez-vous améliorer votre Goodwill ?De combien de points voulez-vous améliorer votre Goodwill ?
De combien de points voulez-vous améliorer votre Goodwill ?Flying Brain
 
Présentation iCrisis WADEM brisbane
Présentation iCrisis WADEM brisbanePrésentation iCrisis WADEM brisbane
Présentation iCrisis WADEM brisbaneJan-Cedric Hansen
 

Similaire à Oeth risquespsychosociaux (20)

Doxa inter2019-réussir la qvt par la prévention des risques
Doxa inter2019-réussir la qvt par la prévention des risques Doxa inter2019-réussir la qvt par la prévention des risques
Doxa inter2019-réussir la qvt par la prévention des risques
 
Doxa inter2019-sensibilisation à la prévention des rps
Doxa inter2019-sensibilisation à la prévention des rpsDoxa inter2019-sensibilisation à la prévention des rps
Doxa inter2019-sensibilisation à la prévention des rps
 
RDV Prévention du 6/02 : prévenir le risque TMS en Ehpad
RDV Prévention du 6/02 : prévenir le risque TMS en EhpadRDV Prévention du 6/02 : prévenir le risque TMS en Ehpad
RDV Prévention du 6/02 : prévenir le risque TMS en Ehpad
 
Savoir
Savoir Savoir
Savoir
 
Stress et RPS (risques psychosociaux) au travail
Stress et RPS (risques psychosociaux) au travailStress et RPS (risques psychosociaux) au travail
Stress et RPS (risques psychosociaux) au travail
 
Savoir Prévenir Le Stress Au Travail
Savoir Prévenir Le Stress Au TravailSavoir Prévenir Le Stress Au Travail
Savoir Prévenir Le Stress Au Travail
 
La prévention des risques psychosociaux en entreprise
La prévention des risques psychosociaux en entrepriseLa prévention des risques psychosociaux en entreprise
La prévention des risques psychosociaux en entreprise
 
Story rps
Story rpsStory rps
Story rps
 
Risquepsychosociaux 111020071008-phpapp01
Risquepsychosociaux 111020071008-phpapp01Risquepsychosociaux 111020071008-phpapp01
Risquepsychosociaux 111020071008-phpapp01
 
Petit Déj FLUPA "Qualité de vie et technologies" - Christelle Brignoli
Petit Déj FLUPA "Qualité de vie et technologies" -  Christelle BrignoliPetit Déj FLUPA "Qualité de vie et technologies" -  Christelle Brignoli
Petit Déj FLUPA "Qualité de vie et technologies" - Christelle Brignoli
 
24/04/2018 - Journée bien-être et sécurité au travail - prévention des RPS
24/04/2018 - Journée bien-être et sécurité au travail - prévention des RPS24/04/2018 - Journée bien-être et sécurité au travail - prévention des RPS
24/04/2018 - Journée bien-être et sécurité au travail - prévention des RPS
 
CV 2015
CV 2015CV 2015
CV 2015
 
Une grille d'analyse des interventions visant la réduction des inégalités de ...
Une grille d'analyse des interventions visant la réduction des inégalités de ...Une grille d'analyse des interventions visant la réduction des inégalités de ...
Une grille d'analyse des interventions visant la réduction des inégalités de ...
 
PSYTC ULB- Lab'InSight Gestion des âges en entreprise
PSYTC ULB- Lab'InSight Gestion des âges en entreprisePSYTC ULB- Lab'InSight Gestion des âges en entreprise
PSYTC ULB- Lab'InSight Gestion des âges en entreprise
 
ValoRH - ULg
ValoRH - ULgValoRH - ULg
ValoRH - ULg
 
Well scan entreprise
Well scan entreprise Well scan entreprise
Well scan entreprise
 
Résultats préliminaires d'une recherche action sur les défis de l'interventio...
Résultats préliminaires d'une recherche action sur les défis de l'interventio...Résultats préliminaires d'une recherche action sur les défis de l'interventio...
Résultats préliminaires d'une recherche action sur les défis de l'interventio...
 
Grh / Téléchargeable sur : www.coursdefsjes.com
Grh   / Téléchargeable sur  : www.coursdefsjes.comGrh   / Téléchargeable sur  : www.coursdefsjes.com
Grh / Téléchargeable sur : www.coursdefsjes.com
 
De combien de points voulez-vous améliorer votre Goodwill ?
De combien de points voulez-vous améliorer votre Goodwill ?De combien de points voulez-vous améliorer votre Goodwill ?
De combien de points voulez-vous améliorer votre Goodwill ?
 
Présentation iCrisis WADEM brisbane
Présentation iCrisis WADEM brisbanePrésentation iCrisis WADEM brisbane
Présentation iCrisis WADEM brisbane
 

Plus de Philippe Porta

Chiffres cles 2011 amts
Chiffres cles 2011 amtsChiffres cles 2011 amts
Chiffres cles 2011 amtsPhilippe Porta
 
Guide direccte version-2-002_2012-09-21_
Guide direccte version-2-002_2012-09-21_Guide direccte version-2-002_2012-09-21_
Guide direccte version-2-002_2012-09-21_Philippe Porta
 
Economie verte numerique
Economie verte numeriqueEconomie verte numerique
Economie verte numeriquePhilippe Porta
 
Cogeo médiation fehap ccn 51
Cogeo   médiation fehap ccn 51Cogeo   médiation fehap ccn 51
Cogeo médiation fehap ccn 51Philippe Porta
 
Cogeo news 13 juillet 2012
Cogeo news 13 juillet 2012Cogeo news 13 juillet 2012
Cogeo news 13 juillet 2012Philippe Porta
 
Cogeo news 29 juin 2012
Cogeo news 29 juin 2012Cogeo news 29 juin 2012
Cogeo news 29 juin 2012Philippe Porta
 
Green economy unep report final dec2011
Green economy unep report final dec2011Green economy unep report final dec2011
Green economy unep report final dec2011Philippe Porta
 
The business case for the green economy
The business case for the green economyThe business case for the green economy
The business case for the green economyPhilippe Porta
 
Measuring progress of the green economy
Measuring progress of the green economyMeasuring progress of the green economy
Measuring progress of the green economyPhilippe Porta
 
Insee stratégie nationale dd 2010 2013
Insee stratégie nationale dd 2010 2013Insee stratégie nationale dd 2010 2013
Insee stratégie nationale dd 2010 2013Philippe Porta
 
Insee economie verte en france
Insee   economie verte en franceInsee   economie verte en france
Insee economie verte en francePhilippe Porta
 
La fonction rh fiche de lecture du cnam
La fonction rh   fiche de lecture du cnamLa fonction rh   fiche de lecture du cnam
La fonction rh fiche de lecture du cnamPhilippe Porta
 
State of green business report 2012
State of green business report 2012State of green business report 2012
State of green business report 2012Philippe Porta
 
Guide meilleuresinnovations2011
Guide meilleuresinnovations2011Guide meilleuresinnovations2011
Guide meilleuresinnovations2011Philippe Porta
 
Flexibilite responsable depasser_dualisme_du_marche_du_travail
Flexibilite responsable depasser_dualisme_du_marche_du_travailFlexibilite responsable depasser_dualisme_du_marche_du_travail
Flexibilite responsable depasser_dualisme_du_marche_du_travailPhilippe Porta
 
Economie verte numérique innovation 2011
Economie verte numérique innovation 2011Economie verte numérique innovation 2011
Economie verte numérique innovation 2011Philippe Porta
 
Deloitte zero impact_monitor_2012
Deloitte zero impact_monitor_2012Deloitte zero impact_monitor_2012
Deloitte zero impact_monitor_2012Philippe Porta
 
Documentation française le numérique au service de l'économie verte
Documentation française   le numérique au service de l'économie verteDocumentation française   le numérique au service de l'économie verte
Documentation française le numérique au service de l'économie vertePhilippe Porta
 
Présence de la chine au kz
Présence de la chine au kzPrésence de la chine au kz
Présence de la chine au kzPhilippe Porta
 
Guide étude sectorielle
Guide étude sectorielleGuide étude sectorielle
Guide étude sectoriellePhilippe Porta
 

Plus de Philippe Porta (20)

Chiffres cles 2011 amts
Chiffres cles 2011 amtsChiffres cles 2011 amts
Chiffres cles 2011 amts
 
Guide direccte version-2-002_2012-09-21_
Guide direccte version-2-002_2012-09-21_Guide direccte version-2-002_2012-09-21_
Guide direccte version-2-002_2012-09-21_
 
Economie verte numerique
Economie verte numeriqueEconomie verte numerique
Economie verte numerique
 
Cogeo médiation fehap ccn 51
Cogeo   médiation fehap ccn 51Cogeo   médiation fehap ccn 51
Cogeo médiation fehap ccn 51
 
Cogeo news 13 juillet 2012
Cogeo news 13 juillet 2012Cogeo news 13 juillet 2012
Cogeo news 13 juillet 2012
 
Cogeo news 29 juin 2012
Cogeo news 29 juin 2012Cogeo news 29 juin 2012
Cogeo news 29 juin 2012
 
Green economy unep report final dec2011
Green economy unep report final dec2011Green economy unep report final dec2011
Green economy unep report final dec2011
 
The business case for the green economy
The business case for the green economyThe business case for the green economy
The business case for the green economy
 
Measuring progress of the green economy
Measuring progress of the green economyMeasuring progress of the green economy
Measuring progress of the green economy
 
Insee stratégie nationale dd 2010 2013
Insee stratégie nationale dd 2010 2013Insee stratégie nationale dd 2010 2013
Insee stratégie nationale dd 2010 2013
 
Insee economie verte en france
Insee   economie verte en franceInsee   economie verte en france
Insee economie verte en france
 
La fonction rh fiche de lecture du cnam
La fonction rh   fiche de lecture du cnamLa fonction rh   fiche de lecture du cnam
La fonction rh fiche de lecture du cnam
 
State of green business report 2012
State of green business report 2012State of green business report 2012
State of green business report 2012
 
Guide meilleuresinnovations2011
Guide meilleuresinnovations2011Guide meilleuresinnovations2011
Guide meilleuresinnovations2011
 
Flexibilite responsable depasser_dualisme_du_marche_du_travail
Flexibilite responsable depasser_dualisme_du_marche_du_travailFlexibilite responsable depasser_dualisme_du_marche_du_travail
Flexibilite responsable depasser_dualisme_du_marche_du_travail
 
Economie verte numérique innovation 2011
Economie verte numérique innovation 2011Economie verte numérique innovation 2011
Economie verte numérique innovation 2011
 
Deloitte zero impact_monitor_2012
Deloitte zero impact_monitor_2012Deloitte zero impact_monitor_2012
Deloitte zero impact_monitor_2012
 
Documentation française le numérique au service de l'économie verte
Documentation française   le numérique au service de l'économie verteDocumentation française   le numérique au service de l'économie verte
Documentation française le numérique au service de l'économie verte
 
Présence de la chine au kz
Présence de la chine au kzPrésence de la chine au kz
Présence de la chine au kz
 
Guide étude sectorielle
Guide étude sectorielleGuide étude sectorielle
Guide étude sectorielle
 

Oeth risquespsychosociaux

  • 1. Démarche de prévention et de réduction des risques psychosociaux Restitution aux établissements ayant participé au projet
  • 2. Présentation « Comprendre le travail « Solutions stratégiques pour pour le transformer » l’emploi des publics fragilisés » Champs d’intervention Champs d’intervention •Ergonomie •Handicap au travail •Prévention des risques •Risques psychosociaux professionnels (TMS & RPS) •Vieillissement au travail •Handicap au travail Savoir-faire Savoir-faire •Etudes •Etudes •Formations •Formations •Communication interne •Conseil •Animation et suivi de projets •Animation et suivi de projets
  • 3. SOMMAIRE Contexte et éléments de définition 4 Facteurs de risques transversaux identifiés 11 Enquête questionnaire 21 Principales préconisations et pistes d’actions 23 Propositions de mesures 30
  • 4. -A- Contexte et éléments de définition
  • 5. Demande d’OETH • CONSTAT D’OETH À L’ORIGINE DE LA DEMANDE : « Accueillir et accompagner des résidents polyhandicapés, c’est être potentiellement exposé à des risques psychosociaux ». • OBJECTIF DE LA DÉMARCHE EN RÉPONSE AU CONSTAT : Effectuer un diagnostic des risques psychosociaux sur un échantillon de M.A.S. et de F.A.M. en France à titre d’expérimentation • SYNTHÈSE ÉCRITE DES 28 RAPPORTS D’ÉTUDE : Mise en évidence des facteurs de risques psychosociaux transversaux Présentation des actions de prévention transférables à d’autres établissements.
  • 6. Répartition géographique des établissements Une répartition nationale très hétérogène garantissant une bonne représentativité de l’échantillon de MAS et de FAM
  • 7. Pourquoi un diagnostic sur les risques psychosociaux ? Faire un état des lieux pour évaluer ces risques afin de : • Améliorer durablement les conditions et l’outil de travail • Améliorer la prise en charge des résidents et les pratiques professionnelles au sens large • Réduire les pertes liées à l’absentéisme, les accidents du travail et les problématiques de santé au travail • Faciliter la communication interne et les relations individuelles et entre groupes • 0 • Améliorer le dialogue social Une démarche de développement économique et social durable
  • 8. Diagnostiquer les risques psychosociaux : méthode Préparer la démarche Groupe projet Adaptation de Communiquer (Direction, la méthode la démarche salariés & IRP) Recueillir les données Qualitatives Analyse de Quantitatives Questionnaire (Entretiens) l’activité Analyser les données & repérer les facteurs de risque Préconiser un plan d’actions Restituer et discuter la validation du plan d’actions
  • 9. Enquête questionnaire MÉTHODE • 2 outils différents mais des résultats très similaires • Un taux de retour de 73 % (1 522 retours sur 2 090 salariés questionnés) • Des résultats caractérisés par leur grande hétérogénéité entre les établissements • L’objectif de l’enquête questionnaire : Etablir une mesure objective et quantifiable des facteurs de risque Confirmer ou ajuster les observations recueillies lors de la phase qualitative de l’étude
  • 10. -B- Facteurs de risques transversaux identifiés
  • 11. 1. Facteurs de risques conjoncturels
  • 12. Facteurs de risques conjoncturels Des difficultés à appliquer un cadre légal exigeant • Lois de 2002 & 2005 : Changement de la manière de travailler dans les établissements médico-sociaux : Projet d’accompagnement individuel, Projet d’établissement, Traçabilité, Démarche qualité, Charte de maltraitance, Contrat pluriannuel d’objectifs et de moyens, Etc. Un contexte hétérogène et fort de conséquences • Facteurs liés à la philosophie de l’association gestionnaire • Facteurs liés à la gestion d’un site comportant plusieurs établissements • Contraintes des FAM/MAS dépendant d’un centre hospitalier • Facteurs liés à la fonction de direction (Marge de manœuvre) • Contraintes liées aux associations gérées par les familles
  • 13. 2. Facteurs liés à l’activité
  • 14. Facteurs de risques liés aux caractéristiques des résidents Evolution des populations accueillies • Vieillissement des résidents, évolution des pathologies • Difficultés de la gestion de fin de vie des résidents par les professionnels • Retours d’hospitalisation précoces • Des prises en charge « limites » pour des MAS/ FAM? • Vieillissement des parents Retour à domicile des résidents de moins en moins fréquents Augmentation de la charge de travail : contraintes physiques, cognitives et psychiques de plus en plus fortes
  • 15. Facteurs de risques liés à la conception des MAS & FAM Des implantations parfois inadaptées : • Topographie et accessibilité des sites Une inadéquation entre les locaux et le profil des résidents accueillis : • Facteurs liés à l’architecture des établissements (étages, ascenseurs manquants, salles de bain, etc.) • Non prise en compte des pathologies des résidents dans la conception • Des besoins en structures adaptées (ex : maison de retraite pour personnes handicapées) Une nécessité d’amélioration de la prise en compte des besoins des professionnels • Inadéquation des locaux à l’activité réelle • Absence d’espaces dédiés aux professionnels
  • 16. Facteurs de risques liés à la violence au travail • Violence des résidents : moins ressentie par les salariés formés • Comportements violents entre salariés • Intimidation entre collègues : rivalité, jeux de pouvoir, jalousie, etc. • Usure professionnelle, « zones de non-droit », etc. maltraitance institutionnelle
  • 17. Facteurs de risques liés à la prévention des risques professionnels • Un manque d’acteurs de la prévention • Des accidents de travail rarement analysés en fonction des causes, des âges ou des catégories professionnelles • Des évaluations des risques professionnels et des Documents Uniques (DU) essentiellement descriptifs, peu utilisables pour la prévention • Des consignes de sécurité centrées sur les résidents et laissant de côté les professionnels • Risques psychosociaux / TMS : une bombe à retardement ?
  • 18. 3. Facteurs liés à la Gestion des Ressources Humaines
  • 19. Facteurs de risques liés à la demande organisationnelle (1) Une gestion de la demande affective des résidents différente entre les professionnels et parfois incohérente entre corps de métiers (Corps médical et corps socioéducatif notamment) Frustrations, violences, tensions entre professionnels L’absence de parcours de tutorat et d’intégration formalisés pour les nouveaux embauchés La prévention de la maltraitance axée sur l’aspect législatif De nombreux professionnels, les plus anciens notamment, vivent dans la crainte de la maltraitance sans pour autant avoir été accompagnés pour une « mieux-traitance » des résidents Des populations de résidents très différentes s’opposant à l’uniformité des formations initiales Des métiers caractérisés par une demande immédiate et continue Risque élevé de stress chronique
  • 20. Facteurs de risques liés à la demande organisationnelle (2) Des rythmes de travail souvent uniformisés (levers, toilettes, couchers, repas) induisant une surcharge de travail perçue et s’opposant à une prise en charge individualisée des résidents La rareté, l’absence ou la non pertinence des espaces dédiés à l’analyse des pratiques L’analyse des pratiques est essentielle pour l’évolution et le questionnement des professionnels dans un contexte neutre et non culpabilisant. Elle se doit d’être avant tout adaptée aux professionnels les moins qualifiés et les plus démunis Le passage progressif à une culture de l’écrit Charge supplémentaire pour certains professionnels, notamment les moins qualifiés. Cette charge ne s’accompagne pas forcément d’un temps de travail dédié.
  • 21. Facteurs de risques liés aux caractéristiques démographiques et sociales des salariés UNE POPULATION VIEILLISSANTE départs massifs à la retraite et problématique de l’usure liée au vieillissement UNE POPULATION ESSENTIELLEMENT FÉMININE (78 % du personnel en moyenne) aggravation des effets de l’usure professionnelle, notamment pour les métiers socioéducatifs (AMP, AS et ASH) UN NIVEAU DE QUALIFICATION MOYEN MODESTE, notamment chez les personnels socioéducatifs possibilités de mobilité très réduites EN ILE-DE-FRANCE : Une surreprésentation des personnes issues de l’immigration parmi les personnels les moins qualifiés problématiques sociales et interculturelles
  • 22. Facteurs de risques liés au management & à l’organisation UN MANQUE D’INDICATEURS INTERNES EXHAUSTIFS ET STABLES DANS LE TEMPS DE LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES (BS, TABLEAUX DE BORD RH, ETC.) Difficultés de suivi de l’absentéisme et de ses causes Difficulté de suivi de l’évolution des compétences Difficulté de suivi des problématiques liées au vieillissement et/ou à l’usure professionnelle DES MODALITÉS DE MANAGEMENT TRÈS HÉTÉROGÈNES Un taux d’encadrement très variable et parfois trop bas (variation au sein de l’échantillon : de 1 pour 10 à 1 pour 40) Des formations initiales très différentes pour les cadres et les dirigeants (Educateurs spécialisés, Psychologues, Infirmiers, Comptables, Directeurs d’associations spécialisées, etc.) UNE ABSENCE DE DISSOCIATION DES COMPÉTENCES DES DIFFÉRENTS MÉTIERS SOCIOÉDUCATIFS (AMP, AS, ASH, ME, ES)
  • 23. Facteurs de risques liés à la communication interne • Des modalités de réunion et de collaboration cloisonnées (centrées sur les unités de vie ou sur les métiers) s’opposant à un travail pluridisciplinaire • Des temps de transmission peu formalisés , parfois inexistants ne permettant pas la continuité de l’information • Un isolement des fonctions supports (administration, services techniques, lingères, etc.) par rapport aux autres professionnels • Des outils de communication interne centrés sur les résidents • Peu d’ouverture sur les autres établissements du même type
  • 24. Facteurs de risques liés à des situations de fragilité individuelles Situations de fragilité sociale : Logement, surendettement, Note : Travail et illettrisme mères célibataires et problèmes de gardes d’enfants, etc. (En région parisienne) En France, plus de 3,1 millions de personnes de 18 ans et plus sont illettrées. Plus de la moitié de cette population a plus de 45 ans. 57 % Situations de maladie psychique chronique des personnes illettrées en France ont un emploi, ce qui représente plus de 6 % de la population active. Situations de handicap au travail sans reconnaissance Cette proportion est assez également répartie entre les milieux administrative : Problématiques de lombalgies, de TMS, de urbains et ruraux. maladies liées à la manutention des résidents, etc. Contrairement à certaines idées reçues, 74 % de la population active Situations d’illettrisme, notamment chez les professionnels les illettrée est française de souche. plus âgés et les moins qualifiés (En région parisienne) Source : Rapport de l’Agence Nationale de Lutte Contre l’Illettrisme (ANLCI) – Enquête Information & Vie Quotidienne, INSEE, 2004- 2005 Situations d’addiction Nécessité de protéger la continuité des parcours professionnels par le biais de la mise en œuvre de partenariats extérieurs adaptés
  • 25. -C- Enquête questionnaire : Analyse multidimensionnelle des facteurs de risques
  • 26. Facteurs de risques psychosociaux (1) Graphique : Distribution des scores de satisfaction au travail catégorie LA SATISFACTION AU TRAVAIL EN professionnelle FONCTION DES CATÉGORIES PROFESSIONNELLES •La satisfaction au travail est une dimension qui rend compte du bien-être global des individus dans leur environnement professionnel. Lorsqu’elle est inférieure à 2, cette mesure témoigne d’un environnement de travail à risque. •Populations à risque : Professionnels socioéducatifs (AS, AMP, ASH) & Infirmiers •Facteurs d’insatisfaction évoqués : rétribution, reconnaissance, clarté du rôle, management, monotonie du métier.
  • 27. Facteurs de risques psychosociaux (2) LE SOUTIEN SOCIAL PERÇU EN FONCTION DES CATÉGORIES PROFESSIONNELLES Le soutien social est une dimension extrêmement importante dans l’analyse des facteurs de risques psychosociaux. Un score inférieur à 2 sur cette dimension démontre un manque de soutien perçu de la part de la hiérarchie et des pairs, voire un sentiment d’isolement professionnel. Il témoigne aussi d’un manque d’information et d’appui lors des changements organisationnels. Aussi, cette variable revêt une importance cruciale dans le repérage de populations à risque. Graphique : Distribution des scores de soutien social perçu par catégorie professionnelle • Populations à risque : Infirmiers et Ouvriers/Employés • Facteurs de manque de soutien social évoqués : Isolement, absence d’écoute de la part du management, faibles possibilités de collaboration
  • 28. Facteurs de risques psychosociaux (3) Graphique : Distribution des scores d’équité perçue L’ÉQUITÉ PERÇUE EN FONCTION DE par ancienneté L’ANCIENNETÉ •La dimension « équité perçue » témoigne du sentiment de justice éprouvé par les individus d’une organisation au regard du travail qu’ils pensent fournir d’une part, et de la rétribution matérielle et morale qu’ils pensent leur être due d’autre part. Une score faible à cette dimension démontre un sentiment d’injustice qui peut se traduire par une démotivation générale. •Populations à risque : Seniors, notamment les professionnels socioéducatifs •Facteurs d’inéquité évoqués : absence d’évolution de la rétribution et des missions, manque de reconnaissance des acquis professionnels capitalisés
  • 29. Facteurs de risques psychosociaux (4) Tableau : Synthèse des facteurs de risques recueillis par le biais de l’enquête psychosociologique Familles de risques Score global Evaluation Populations exposées Facteurs de risques liés à la 2,31 / 4 Professionnels socioéducatifs, satisfaction au travail Infirmiers Facteurs de risques liés à la 2,38 / 4 Fonctions support caractéristique perçue de la tâche Facteurs de risques liés au 2,40 / 4 Infirmiers, Fonctions support soutien social perçu Facteurs de risques liés à l’état 2,24 / 4 Jeunes embauchés, psychique perçu au travail Professionnels socioéducatifs Facteurs de risques liés à 2,27 / 4 Fonctions support l’ambiance perçue au travail Facteurs de risques liés à l’équité 2,06/ 4 Professionnels socioéducatifs, perçue seniors
  • 30. Facteurs de risques psychosociaux (5) SYNTHÈSE • Résultats très hétérogènes d’une structure à l’autre « Baromètre » des risques • Lien très fort entre le management et les résultats observés psychosociaux pour l’échantillon de • Pas de facteurs de risques généraux liés aux caractéristiques 1 157 salariés de la tâche les métiers des MAS & FAM ne produisent pas nécessairement de la souffrance au travail 1 POPULATIONS À RISQUE 1.5 1. AMP, AS et ASH 2 2. Infirmiers 3. Ouvriers/Employés des fonctions support 2.5 2.39 / 4 4. Seniors 3 FACTEURS DE RISQUES LES PLUS STABLES 3.5 1. Equité perçue, notamment chez les professionnels socioéducatifs 4 2. Satisfaction au travail, en particulier chez les professionnels socioéducatifs et les infirmiers 3. Soutien social perçu, notamment chez les fonctions support et les jeunes embauchés
  • 31. Facteurs de risques psychosociaux (6) La tension au travail Combinaison entre la charge psychologique associée à la prescription des tâches et les ressources disponibles (autonomie, marges de manœuvre et compétences) La majorité des salariés située sur la zone « tendus », un manque de marges de manœuvre et de ressources
  • 32. Facteurs de risques psychosociaux (7) Equilibre efforts/récompenses Résultats nationaux : Environ 10 % des salariés des FAM et MAS visités vivent un déséquilibre entre les efforts fournis et les récompenses reçues en retour Moyenne des scores obtenus pour chaque facteur de risque Les résultats montrent une certaine homogénéité dans les facteurs de risques entre les établissements (à l’exception des récompenses).
  • 33. Facteurs de risques psychosociaux (8) Equilibre efforts/récompenses Résultats nationaux : La moitié des salariés est exposée à des violences verbales, 1/3 à des violences physiques, 1/4 à de l’intimidation • Les différentes natures de violences caractérisées par leur origine et leur fréquence : Indicateur d’ambiance au travail • Violence verbale essentiellement à l’initiative des résidents et plutôt « occasionnelle »
  • 34. -D- Principales préconisations & pistes d’actions
  • 35. Professionnaliser le management des RH • Définir et utiliser des outils et des indicateurs RH plus riches : indicateurs sociaux homogènes, outils de gestion des compétences, outils de communication interne, guides, etc. • Définir des outils de gestion des compétences et des parcours professionnels Différencier les compétences des professionnels du secteur vie quotidienne au regard : De leurs formations initiales De leurs missions Des projets individualisés des résidents • Garantir la continuité, la pertinence, la qualité et la forme de la communication interne • Garantir l’homogénéité des pratiques dans un cadre pluridisciplinaire • Réfléchir autour de mesures de rétribution complémentaire afin de garantir une équité perçue durable
  • 36. Penser la prévention des risques professionnels • Créer une véritable dynamique de prévention • Réactualiser le Document Unique (démarche participative) • Former un animateur de prévention TMS • Améliorer les outils de prévention des risques professionnels : DU, Accidents du travail, Analyse de l’absentéisme (étude des causes, des populations touchées en fonction du métier, de l’âge et de l’ancienneté, de la fréquence…) • Réflexion sur la GPEC et le vieillissement des résidents
  • 37. Enrichir la formation professionnelle continue • Mettre en œuvre des actions de formation spécifiques à destination des professionnels les moins qualifiés liées : Aux situations spécifiques de handicap des résidents (maladies chroniques invalidantes, prises en charge particulières, etc.) Aux gestes professionnels adéquats (Maltraitance / Bientraitance) A la gestion des décès des résidents • Construire des pratiques de tutorat solides et ancrées dans les pratiques des établissements en mettant en œuvre les actions suivantes : La formation au tutorat d’un tissu de tuteurs La construction d’outils d’évaluation des parcours L’accompagnement spécifique et l’appui renforcé des nouveaux embauchés • Mettre en œuvre des actions de formation à destination des directeurs et des managers opérationnels
  • 38. Concevoir de nouveaux établissements plus adaptés Elaborer avec le programmiste ou l’architecte le cahier des charges, en prenant en compte l’activité réelle des salariés dans l’accompagnement des résidents, ainsi que les particularités des populations accueillies. La temporalité des situations de conception (d’après C. Midler, 1996) Connaissances sur la Possibilités d’actions situation future Temps
  • 39. Orienter et accompagner les individus fragilisés • Quatre grandes situations de fragilité au travail : Les personnes en situation de fragilité sociale Les personnes en situation de handicap ne bénéficiant d’aucune reconnaissance administrative Les personnes en situation d’illettrisme Les personnes en situation de maladie psychique • Pas de risques collectifs, mais une répercussion de la fragilité des individus sur les collectifs de travail • Nécessité de mettre en œuvre : Des circuits d’alerte efficaces Des partenariats externes dédiés pour le maintien dans l’emploi des salariés fragilisés
  • 40. Favoriser le collectif de travail •Développer les partages de « savoir faire » : Développer et encourager le tutorat Mise en commun des « savoir faire » de prudence (ex : analyse d’accidents par service, recherche de solution, etc.) Formations professionnelles partagées Promouvoir les échanges de pratiques professionnelles Développer des initiatives de mises en commun et de recherches collectives •Construire le collectif à travers l’élaboration des projets
  • 41. Les partenaires et les acteurs externes • OETH • Le service prévention de la CRAM de la région • Le service de santé au travail • Les services sociaux interentreprises • Les MDPH • Les associations spécialisées • Le FACT (Fonds d’amélioration des conditions de travail) géré par l’ANACT • L’UNIFAF • Les cabinets spécialisés
  • 42. Les actions non pertinentes « Doit-on adapter le travail à l’homme ou l’homme au travail? » • Attention aux pratiques curatives centrées sur les individus et ne modifiant pas l’origine et la nature des facteurs de risques. Formation à la gestion du stress Hypnose Massage en entreprise « Coaching » Séances de relaxation Cours de taï-chi-chuan Etc. Inadéquation des prises en charge individuelles dans la prévention des risques psychosociaux.