Chroniques d’un passionné de médecines. A la recherche de la panacée universelle.
1/Début d’une histoire.
Tout un début de...
Je mettrai mon maître de médecine au même rang que les auteurs de mes jours, je partagerai avec lui
mon avoir et, le cas é...
inadaptée, considérant les symptômes apparents… technologique, destructive, dont l’utilité et la
conséquence n’existe plus...
Qui peut mieux que vous au travers de vos déceptions médicales quotidiennes prendre soin de
vous…prendre le temps de réflé...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Recherche en médecines pierre st vincent

398 vues

Publié le

Recherche en médecines pierre st vincent

Publié dans : Formation
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
398
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Recherche en médecines pierre st vincent

  1. 1. Chroniques d’un passionné de médecines. A la recherche de la panacée universelle. 1/Début d’une histoire. Tout un début de vie passée avec les maladies modernes : Spasmophilie, Migraines ophtalmiques, Staphylocoque doré, …rhumes allergiques, Angines, rhino pharyngites… gastro-entérites… Otites. Puis incidents cardiaques, Arthrose ankylosante… Tout un début de vie entre les mains de la médecine Allopathique… Des milliers de quart d’heures avec les sempiternels : Je vous écoute, quel est votre problème ? Allongez vous…prenons votre tension, ouvrez la bouche, soufflez fort, là je vous fais mal ? Et là ? Asseyez-vous, prenez ceci et si ça continue repassez… Et vous revenez parce que le diagnostic est faux, parce que le médicament à des effets secondaires… Que d’argent perdu.. Chroniques d’un passionné de médecines. A la recherche de la panacée universelle. 2/ Le choc Et puis un choc, il y a 20 ans celui de la disparition de ma mère d’un glio-blastome, une tumeur maligne cérébrale. Ma première confrontation et lutte, seul, sans idées, contre une maladie inguérissable, et la constatation atterrée d’une médecine que j’imaginais toute puissante, mais dont les limites me sont apparues rapidement extrêmement bornés, « encadrées ». Je me suis dit plus jamais cela dans ma famille… J’ai recherché LONGTEMPS et j’ai trouvé. Je vous livrerez dans ces chroniques quelques pistes inédites et utiles que j’ai appliquées, que des amis ont appliquées. Chroniques d’un passionné de médecines. A la recherche de la panacée universelle. 3/Où est passé Hippocrate…et ses belles citations. Comment le serment d’Hippocrate, comment ses citations ont-elles pu passer entre les mains d’un système aussi corrompu, sans entraves et sans analyses de cohérence… Comment est-on arrivé à cette médiocre voire mauvaise médecine ? (Je ne parle pas de certains domaines comme la chirurgie, la radiologie) Comment tout un tel système s’est-il construit en 50 ans. (Groupes chimio pharmaceutiques, laboratoires, pharmaciens, docteurs, séminaires…ordre des médecins, cabinets d’imageries, cliniques, Hôpitaux, sécurité sociale ) Comment imaginer de vivre sans cette structure monstrueusement financière, tentaculaire, et d’un rendement médiocre. ? Chroniques d’un passionné de médecines. A la recherche de la panacée universelle 4/Citations les plus célèbres d’Hippocrate… Je passerai ma vie et j'exercerai mon art dans l'innocence et la pureté. Que ton aliment soit ta seule médecine ! C'est la nature qui guérit les malades. La force qui est en chacun de nous est notre plus grand médecin. L’homme doit harmoniser l’esprit et le corps. (Cervoclonis) La vie est courte, l'art est long, l'occasion fugitive, l'expérience trompeuse, le jugement difficile Nul ne peut se prétendre médecin s'il ne connaît les bases de l'astrologie. La source des maladies ne doit pas être ailleurs que dans les vents ou les pets. Chroniques d’un passionné de médecines. A la recherche de la panacée universelle 5/Serment d’Hippocrate originel Je jure par Apollon, médecin, par Asclépios, par Hygie et Panacée, par tous les dieux et toutes les déesses, les prenant à témoin que je remplirai, suivant mes forces et ma capacité, le serment et l'engagement suivants :
  2. 2. Je mettrai mon maître de médecine au même rang que les auteurs de mes jours, je partagerai avec lui mon avoir et, le cas échéant, je pourvoirai à ses besoins ; je tiendrai ses enfants pour des frères, et, s'ils désirent apprendre la médecine, je la leur enseignerai sans salaire ni engagement. Je ferai part de mes préceptes, des leçons orales et du reste de l'enseignement à mes fils, à ceux de mon maître et aux disciples liés par engagement et un serment suivant la loi médicale, mais à nul autre. Je dirigerai le régime des malades à leur avantage, suivant mes forces et mon jugement, et je m'abstiendrai de tout mal et de toute injustice. Je ne remettrai à personne du poison, si on m'en demande, ni ne prendrai l'initiative d'une pareille suggestion ; semblablement, je ne remettrai à aucune femme un pessaire abortif. Je passerai ma vie et j'exercerai mon art dans l'innocence et la pureté. Je ne pratiquerai pas l'opération de la taille. Dans quelque maison que je rentre, j'y entrerai pour l'utilité des malades, me préservant de tout méfait volontaire et corrupteur, et surtout de la séduction des femmes et des garçons, libres ou esclaves. Quoi que je voie ou entende dans la société pendant, ou même hors de l'exercice de ma profession, je tairai ce qui n'a jamais besoin d'être divulgué, regardant la discrétion comme un devoir en pareil cas. Si je remplis ce serment sans l'enfreindre, qu'il me soit donné de jouir heureusement de la vie et de ma profession, honoré à jamais des hommes ; si je le viole et que je me parjure, puissé-je avoir un sort contraire et mourir dans la tristesse. Chroniques d’un passionné de médecines. A la recherche de la panacée universelle 6/ Serment d’Hippocrate galvaudé…en 1996 Chacun arrange sa conscience à l’époque qu’il veut. Au moment d'être admis à exercer la médecine, je promets et je jure d'être fidèle aux lois de l'honneur et de la probité. Mon premier souci sera de rétablir, de préserver ou de promouvoir la santé dans tous ses éléments, physiques et mentaux, individuels et sociaux. Je respecterai toutes les personnes, leur autonomie et leur volonté, sans aucune discrimination selon leur état ou leurs convictions. J'interviendrai pour les protéger si elles sont affaiblies, vulnérables ou menacées dans leur intégrité ou leur dignité. Même sous la contrainte, je ne ferai pas usage de mes connaissances contre les lois de l'humanité. J'informerai les patients des décisions envisagées, de leurs raisons et de leurs conséquences. Je ne tromperai jamais leur confiance et n'exploiterai pas le pouvoir hérité des circonstances pour forcer les consciences. Je donnerai mes soins à l'indigent et à quiconque me le demandera. Je ne me laisserai pas influencer par la soif du gain ou la recherche de la gloire. Admis dans l'intimité des personnes, je tairai les secrets qui me seront confiés. Reçu à l'intérieur des maisons, je respecterai les secrets des foyers et ma conduite ne servira pas à corrompre les mœurs. Je ferai tout pour soulager les souffrances. Je ne prolongerai pas abusivement les agonies. Je ne provoquerai jamais la mort délibérément. Je préserverai l'indépendance nécessaire à l'accomplissement de ma mission. Je n'entreprendrai rien qui dépasse mes compétences. Je les entretiendrai et les perfectionnerai pour assurer au mieux les services qui me seront demandés. J'apporterai mon aide à mes confrères ainsi qu'à leurs familles dans l'adversité. Que les hommes et mes confrères m'accordent leur estime si je suis fidèle à mes promesses ; que je sois déshonoré et méprisé si j'y manque. » 7/Chroniques d’un passionné de médecines. A la recherche de la panacée universelle Des avis qui n’engagent que moi. La médecine, représentante naturelle d’un idéal : entretenir la santé physique et psychologique des humains, est devenue à l’image de la société… Traitant le court terme, urgente, efficacement
  3. 3. inadaptée, considérant les symptômes apparents… technologique, destructive, dont l’utilité et la conséquence n’existe plus que dans la préservation d’un système médical et para médical. Le médecin depuis sa formation, s’appuie pour le reste de sa vie sur un système de guidage orthonormé, puissant, rassurant. Chroniques d’un passionné de médecines. A la recherche de la panacée universelle 8/ Des avis qui n’engagent que moi. Rares sont ceux qui recherchent à sortir des « autoroutes » chimiques et ceux qui le font, deviennent peu à peu des parias, car grâce à leurs esprits ouverts ils découvrent que les raisonnements médicaux qui considèrent le corps comme une entité gouverné par l’esprit, résolvent aussi les causes des maladies, ce qui est fondamental.. Il ne peut y avoir une seule médecine, seule une médecine universelle (la somme de toutes les médecines) peut aider à vraiment guérir… Chroniques d’un passionné de médecines. A la recherche de la panacée universelle 9/ Des avis qui n’engagent que moi. Un ordre des médecins représente à long terme, l’antithèse du progrès… car titulaires et défenseurs de protocoles aboutis, et qui deviennent rapidement caduques, comme le deviennent les moyens d’investigations avancés ( IRM, Scanner, scintigraphie écographies…) méthodes chirurgicales… Chroniques d’un passionné de médecines. A la recherche de la panacée universelle 10/Des avis qui n’engagent que moi. C’est grâce aux maladies récurrentes et non soignées efficacement par le système allopathique que chacun de nous peut réaliser qu’il se doit de franchir SES propres barrières, ses convictions. Nous avons une médecine urgentiste qui trouve son profit sur le manque d’éducation médicale des gens. Chroniques d’un passionné de médecines. A la recherche de la panacée universelle 11/Des avis qui n’engagent que moi. Citons des médecines, travaillant sur la totalité du corps… Acupuncture, médecine chinoise, médecine ayurvedique, orientale, tibétaine, homéopathie (Heinemann, Korsakov) Citons des spécialités travaillant aussi sur la totalité du corps Micro kinésithérapie.… Sophrologie, Auriculothérapie, médecine plantaire, magnétisme… Médecine Quantique… Citons des médecines spécifiques. Aromathérapie, phyto thérapie, mésothérapie, oligo thérapie…Litothérapie.. Citons la diététique première thérapie cité par Hippocrate dans un monde ou la terre existait encore et ou les animaux se nourrissait normalement. Citons Les médecines qui s’adressent au subconscient et reconstruisent ainsi un bon état physique.. Aucune de ces médecines n’est parfaite, mais il faut les tester pour en apercevoir les limites... Aucun spécialiste ne coordonne un parcours de patient borné par ces méthodes thérapeutiques.
  4. 4. Qui peut mieux que vous au travers de vos déceptions médicales quotidiennes prendre soin de vous…prendre le temps de réfléchir, de lire des revues de médecines alternatives, de tester, de découvrir. Le chemin n’est jamais inutile.. Prenez-vous en main… Chercher et je vous le promet, vous découvrirez…Aidez-vous et le ciel vous aidera… Chroniques d’un passionné de médecines. A la recherche de la panacée universelle 12/ Quelles sont mes découvertes ? Vous vous dites mais a-t-il trouvé comment soigner ses rhumes , ses allergies, ses staphylos, sa spasmophilie, ses angines ses rhino pharyngites ? Oui et le chemin a été simple ces maladies JE NE LES AI PLUS et pourtant je suis plus agé… Mes staphylos dorés disparus après 27 ans d’emmerdes…Homéopathie et huiles essentielles. Je pourrais vous envoyer les formules mais allez donc chez un bon homéopathe. Disparus également Rhino ,angines, trachéites, bronchites…par les mêmes voies… Pour les allergies elles ont disparus mais réapparaissent CHAQUE Année : J’ai un tube homéo qui les fait disparaître en 2 jours et une nuit…. Homéopathie. La spasmophilie il y a dix ans a disparu avec … SERIANE ? Plus de Calcium de magnésium qui étaient censé la guérir… et des exercices de relaxation tibétaine… Si vous avez des maladies spéciales , n’hésitez pas à m’adresser un message je serais heureux de vous faire part de mes informations sur le sujet…

×