UCEM
MANUEL POUR
ENSEIGNANTS
24. ~ Y A-T-IL RÉINCARNATION ?
MANUEL POUR ENSEIGNANTS
24. Y A-T-IL RÉINCARNATION? (1)
En définitive, la réincarnation est impossible. Il n’y a ni passé ...
MANUEL POUR ENSEIGNANTS
24. Y A-T-IL RÉINCARNATION? (2)
La réincarnation ne serait, en aucun cas, le problème à considérer...
MANUEL POUR ENSEIGNANTS
24. Y A-T-IL RÉINCARNATION? (3)
Pour nos propres fins, cela n’aiderait pas de prendre une position...
MANUEL POUR ENSEIGNANTS
24. Y A-T-IL RÉINCARNATION? (4)
On ne saurait trop insister sur le fait que ce cours vise à un
ren...
MANUEL POUR ENSEIGNANTS
24. Y A-T-IL RÉINCARNATION? (5)
Cela signifie-t-il que l’enseignant de Dieu ne devrait
pas croire ...
MANUEL POUR ENSEIGNANTS
24. Y A-T-IL RÉINCARNATION? (6)
Une réinterprétation serait alors recommandée,
parce qu’elle est n...
MANUEL POUR ENSEIGNANTS
24. Y A-T-IL RÉINCARNATION? (7)
Ce cours insiste toujours sur le même point : c’est en ce moment q...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

24. ~ Y a-t-il réincarnation ?

97 vues

Publié le

Un Cours en Miracles - Manuel pour enseignants
UCEM

Publié dans : Spirituel
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
97
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

24. ~ Y a-t-il réincarnation ?

  1. 1. UCEM MANUEL POUR ENSEIGNANTS 24. ~ Y A-T-IL RÉINCARNATION ?
  2. 2. MANUEL POUR ENSEIGNANTS 24. Y A-T-IL RÉINCARNATION? (1) En définitive, la réincarnation est impossible. Il n’y a ni passé ni futur et l’idée de naissance dans un corps n’a pas de signification, que ce soit une fois ou de nombreuses fois. La réincarnation ne peut donc pas réellement être vraie. Notre seule question devrait être : «Le concept peut-il aider?» Et cela dépend, bien sûr, de ce pour quoi il est utilisé. S’il est utilisé pour renforcer la re-connaissance de la nature éternelle de la vie, il peut certes aider. Est-il quelque autre question à ce sujet qui puisse vraiment être utile pour éclairer la voie ? Comme beaucoup d’autres croyances, elle peut être amèrement mal utilisée. Au minimum, un tel mésusage offre préoccupation et peut-être fierté dans le passé. Au pire, il induit l’inertie dans le présent. Entre les deux, toutes sortes de sottises sont possibles.
  3. 3. MANUEL POUR ENSEIGNANTS 24. Y A-T-IL RÉINCARNATION? (2) La réincarnation ne serait, en aucun cas, le problème à considérer maintenant. Si elle était responsable de certaines des difficultés auxquelles l’individu fait face maintenant, sa tâche serait encore uniquement d’en échapper maintenant. S’il jette les fondements d’une vie future, il ne peut encore travailler à son salut que maintenant. Pour certains le concept peut être réconfortant, et s’il les encourage, sa valeur est évidente. Il est certain, toutefois, que la voie vers le salut peut être trouvée par ceux qui croient en la réincarnation et par ceux qui n’y croient pas. Par conséquent, l’idée ne peut pas être considérée essentielle au curriculum. Il y a toujours un certain risque à regarder le présent en fonction du passé. Il y a toujours du bon dans toute pensée qui renforce l’idée que la vie et le corps ne sont pas la même chose.
  4. 4. MANUEL POUR ENSEIGNANTS 24. Y A-T-IL RÉINCARNATION? (3) Pour nos propres fins, cela n’aiderait pas de prendre une position définitive sur la réincarnation. Un enseignant de Dieu devrait aider autant ceux qui y croient que ceux qui n’y croient pas. Lui demander de prendre une position définitive ne ferait que limiter son utilité ainsi que sa propre faculté de décider. Notre cours ne s’occupe d’aucun concept qui n’est pas acceptable pour qui que ce soit, indépendamment de ses croyances officielles. Chacun aura bien assez à faire avec son propre ego, et la sagesse ne consiste pas à ajouter des controverses sectaires à ses fardeaux. Ce ne serait pas un avantage non plus s’il acceptait le cours prématurément, simplement parce qu’il prône une croyance qui est sienne depuis longtemps.
  5. 5. MANUEL POUR ENSEIGNANTS 24. Y A-T-IL RÉINCARNATION? (4) On ne saurait trop insister sur le fait que ce cours vise à un renversement complet de la pensée. Quand cela est finalement accompli, des questions telles que la validité de la réincarnation deviennent in-signifiantes. D’ici là, il est probable qu’elles soient simplement controversées. Il serait donc sage que l’enseignant de Dieu s’écarte de toutes ces questions, car il a beaucoup à enseigner et beaucoup à apprendre en dehors d’elles. Il devrait à la fois apprendre et enseigner que les questions théoriques ne font que faire perdre du temps, le détournant du but qui lui est assigné. S’il y a des aspects d’un concept ou d’une croyance quelconque qui pourront aider, cela lui sera dit. Il lui sera dit aussi comment l’utiliser. Quoi de plus a-t-il besoin de savoir?
  6. 6. MANUEL POUR ENSEIGNANTS 24. Y A-T-IL RÉINCARNATION? (5) Cela signifie-t-il que l’enseignant de Dieu ne devrait pas croire lui-même en la réincarnation, ni en discuter avec d’autres qui y croient? La réponse est : certainement pas ! S’il croit en la réincarnation, ce serait une erreur pour lui de renoncer à cette croyance à moins que son Enseignant intérieur ne l’en avise. Ce qui est fort improbable. Peut-être sera-t-il avisé qu’il fait de cette croyance un mauvais usage qui nuit d’une certaine manière à l’avancement de son élève ou au sien.
  7. 7. MANUEL POUR ENSEIGNANTS 24. Y A-T-IL RÉINCARNATION? (6) Une réinterprétation serait alors recommandée, parce qu’elle est nécessaire. Tout ce qu’il faut reconnaître, toutefois, c’est que la naissance n’était pas le commencement, et que la mort n’est pas la fin. Or, au débutant, il n’est même pas tant demandé. Il a simplement besoin d’accepter l’idée que ce qu’il sait n’est pas nécessairement tout ce qu’il y a à apprendre. Son voyage a commencé.
  8. 8. MANUEL POUR ENSEIGNANTS 24. Y A-T-IL RÉINCARNATION? (7) Ce cours insiste toujours sur le même point : c’est en ce moment que le salut complet t’est offert, et c’est en ce moment que tu peux l’accepter. Cela est encore ta seule responsabilité. L’Expiation pourrait être assimilée à une évasion totale du passé et à un manque total d’intérêt pour le futur. Le Ciel est ici. Il n’y a pas d’ailleurs. Le Ciel est maintenant. Il n’y a pas d’autre temps. Aucun enseignement qui ne mène pas à cela n’est l’affaire des enseignants de Dieu. Toutes les croyances pointeront vers cela, correctement interprétées. En ce sens, il peut être dit que leur vérité réside dans leur utilité. Toutes les croyances qui font progresser devraient être honorées. Voilà le seul critère qu’exige ce cours. Rien de plus n’est nécessaire.

×