Chapitre 9
L’ACCEPTATION DE
L’EXPIATION
VI. L’acceptation de ton
frère (1)
Comment peux-tu devenir de plus en
plus conscie...
Chapitre 9
L’ACCEPTATION DE
L’EXPIATION
VI. L’acceptation de ton
frère (2)
S'il te semble que le Saint-Esprit ne produit
p...
Chapitre 9
L’ACCEPTATION DE
L’EXPIATION
VI. L’acceptation de ton
frère (3)
Si tes frères font partie de toi, les
acceptera...
Chapitre 9
L’ACCEPTATION DE
L’EXPIATION
VI. L’acceptation de ton
frère (4)
Dieu est plus que toi uniquement parce qu'Il
t'...
Chapitre 9
L’ACCEPTATION DE
L’EXPIATION
VI. L’acceptation de ton
frère (5)
Tu n'es pas encore éveillé, mais tu peux
appren...
Chapitre 9
L’ACCEPTATION DE
L’EXPIATION
VI. L’acceptation de ton
frère (6)
Les miracles n'ont pas leur place dans
l'éterni...
Chapitre 9
L’ACCEPTATION DE
L’EXPIATION
VI. L’acceptation de ton
frère (7)
L'éternité est un seul temps dont la seule
dime...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

VI. L’acceptation de ton frère

268 vues

Publié le

Un Cours en Miracles - Texte
UCEM

Publié dans : Spirituel
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
268
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

VI. L’acceptation de ton frère

  1. 1. Chapitre 9 L’ACCEPTATION DE L’EXPIATION VI. L’acceptation de ton frère (1) Comment peux-tu devenir de plus en plus conscient du Saint-Esprit en toi, sauf à Ses effets ? Tu ne peux pas Le voir avec tes yeux ni L'entendre avec tes oreilles. Comment donc peux-tu Le percevoir ? Si tu inspires la joie et si les autres réagissent avec joie envers toi, bien que tu ne ressentes pas toi- même de la joie, il doit y avoir quelque chose en toi capable de la produire. Si cela est en toi et peut produire de la joie, et si tu vois que cela produit de la joie en autrui, tu dois le dissocier en toi-même.
  2. 2. Chapitre 9 L’ACCEPTATION DE L’EXPIATION VI. L’acceptation de ton frère (2) S'il te semble que le Saint-Esprit ne produit pas constamment de la joie en toi, c'est simplement parce que tu ne suscites pas constamment de la joie en autrui. Leurs réactions envers toi sont tes évaluations de Sa constance. Quand tu es inconstant, tu ne suscites pas toujours de la joie; ainsi tu ne reconnais pas toujours Sa constance. Ce que tu offres à ton frère, c'est à Lui que tu l'offres, parce qu'Il ne peut pas donner plus que tu n'offres. Ce n'est pas qu'Il met une limite à donner mais simplement que tu en as mise une à recevoir. La décision de recevoir est la décision d'accepter.
  3. 3. Chapitre 9 L’ACCEPTATION DE L’EXPIATION VI. L’acceptation de ton frère (3) Si tes frères font partie de toi, les accepteras-tu ? Eux seuls peuvent t'enseigner ce que tu es, car ton apprentissage est le résultat de ce que tu leur as enseigné. Ce que tu appelles en eux, tu l'appelles en toi-même. Et comme tu l'appelles en eux, cela devient réel pour toi. Dieu a un seul Fils, les connaissant tous ne faisant qu'un. Seul Dieu Lui-même est plus qu'eux, mais eux ne sont pas moins que Lui. Voudrais-tu connaître ce que cela signifie ? Si ce que tu fais à mon frère, c'est à moi que tu le fais, et si tout ce que tu fais, tu le fais pour toi-même parce que nous faisons partie de toi, tout ce que nous faisons t'appartient aussi. Tous ceux que Dieu a créés font partie de toi et partagent Sa gloire avec toi. Sa gloire Lui appartient, mais elle est également à toi. Tu ne peux donc pas être moins glorieux que Lui.
  4. 4. Chapitre 9 L’ACCEPTATION DE L’EXPIATION VI. L’acceptation de ton frère (4) Dieu est plus que toi uniquement parce qu'Il t'a créé, mais il n'est pas même cela qu'Il garderait loin de toi. Par conséquent, tu peux créer comme Il l'a fait, et ta dissociation n'y changera rien. Ni la lumière de Dieu ni la tienne ne sont plus pâles du fait que tu ne vois pas. Parce que la Filialité doit créer en ne faisant qu'un, tu te souviens de la création chaque fois que tu reconnais une partie de la création. Chaque partie dont tu te souviens ajoute à ton entièreté parce que chaque partie est entière. L'entièreté est indivisible, mais jusqu'à ce que tu la voies partout tu ne peux pas apprendre ce qu'est ton entièreté. Tu ne peux te connaître toi-même que comme Dieu connaît Son Fils, car la connaissance est partagée avec Dieu. Quand tu t'éveilles en Lui, tu connais ton immensité en acceptant pour tienne Son illimitation. Mais entre-temps tu la jugeras comme tu juges celle de ton frère, et tu l'accepteras comme tu acceptes la sienne.
  5. 5. Chapitre 9 L’ACCEPTATION DE L’EXPIATION VI. L’acceptation de ton frère (5) Tu n'es pas encore éveillé, mais tu peux apprendre à t'éveiller. Tout simplement, le Saint-Esprit t'enseigne à éveiller les autres. En les voyant s'éveiller, tu apprendras ce que cela signifie que de s'éveiller; et parce que tu as choisi de les éveiller, leur gratitude et le fait qu'ils apprécient ce que tu leur as donné t'en enseigneront la valeur. Ils deviendront les témoins de ta réalité, comme tu fus créé témoin de celle de Dieu. Or quand la Filialité se rassemblera et acceptera son Unité, elle sera connue à ses créations, qui témoignent de sa réalité comme le Fils du Père.
  6. 6. Chapitre 9 L’ACCEPTATION DE L’EXPIATION VI. L’acceptation de ton frère (6) Les miracles n'ont pas leur place dans l'éternité, parce qu'ils sont réparateurs. Or tant que tu as encore besoin de guérison, tes miracles sont les seuls témoins de ta réalité que tu puisses reconnaître. Tu ne peux pas faire un miracle pour toi-même, parce que les miracles sont une façon de donner et de recevoir l'acceptation. Dans le temps, donner vient en premier, bien que les deux soient simultanés dans l'éternité, où ils ne peuvent pas être séparés. Quand tu as appris qu'ils sont la même chose, il n'est plus besoin de temps.
  7. 7. Chapitre 9 L’ACCEPTATION DE L’EXPIATION VI. L’acceptation de ton frère (7) L'éternité est un seul temps dont la seule dimension est '' toujours ''. Cela ne peut rien signifier pour toi, jusqu'à ce que tu te souviennes des Bras ouverts de Dieu, et qu'enfin tu connaisses Son Esprit ouvert. Comme Lui, tu es '' toujours ''; dans Son Esprit et avec un esprit comme le Sien. Dans ton esprit ouvert sont tes créations, dans la parfaite communication née de la parfaite compréhension. Si tu pouvais en accepter ne serait-ce qu'une seule, tu ne voudrais rien de ce que le monde peut t'offrir. Tout le reste serait totalement in-signifiant. La signification de Dieu est incomplète sans toi, et tu es incomplet sans tes créations. Accepte ton frère dans ce monde et n'accepte rien d'autre, car en lui tu trouveras tes créations parce qu'il les a créées avec toi. Jamais tu ne connaîtras que tu es co-créateur avec Dieu tant que tu n'auras pas appris que ton frère est co- créateur avec toi.

×