SlideShare une entreprise Scribd logo
Chapitre 14
ENSEIGNER POUR LA
VÉRITÉ
VII. Partager la
perception avec le
Saint-Esprit (1)
Que veux-tu? À toi appartient la lumière
ou les ténèbres, la connaissance ou
l’ignorance, mais pas les deux. Les opposés
doivent être mis ensemble et non gardés à
part. Car leur séparation est uniquement
dans ton esprit et c’est l’union qui les
réconcilie, comme toi. Dans l’union, tout
ce qui n’est pas réel doit disparaître, car la
vérité est union. Comme les ténèbres
disparaissent dans la lumière, ainsi
l’ignorance s’efface quand la connaissance
se fait jour. La perception est le moyen par
lequel l’ignorance est portée à la
connaissance. Or la perception doit être
sans tromperie, car autrement elle devient
le messager de l’ignorance plutôt qu’une
aide dans la recherche de la vérité.
Chapitre 14
ENSEIGNER POUR LA
VÉRITÉ
VII. Partager la
perception avec le
Saint-Esprit (2)
La quête de la vérité n’est que l’honnête
recherche de tout ce qui interfère avec la
vérité. La vérité est. Elle ne peut être ni
perdue ni cherchée ni trouvée. Elle est là,
où que tu sois, étant au-dedans de toi. Or
elle peut être reconnue ou méconnue,
réelle ou fausse pour toi. Si tu la caches,
elle devient irréelle pour toi parce que tu
l’as cachée et entourée de peur. Sous
chacune des pierres angulaires de la peur
sur lesquelles tu as érigé ton insane
système de croyance, la vérité demeure
cachée. Or tu ne peux pas connaître cela,
car en cachant la vérité dans la peur, tu ne
vois aucune raison de croire que plus tu
regardes la peur, moins tu la vois, et plus
devient clair ce qu’elle dissimule.
Chapitre 14
ENSEIGNER POUR LA
VÉRITÉ
VII. Partager la
perception avec le
Saint-Esprit (3)
Ceux qui ne connaissent pas, il n’est pas
possible de les convaincre qu’ils
connaissent. De leur point de vue, ce n’est
pas vrai. Or cela est vrai parce que Dieu le
connaît. Voilà deux points de vue
clairement opposés sur ce que sont « ceux
qui ne connaissent pas ». Pour Dieu, ne
pas connaître est impossible. Par
conséquent, ce n’est pas du tout un point
de vue mais une simple croyance en
quelque chose qui n’existe pas. Ceux qui
ne connaissent pas n’ont que cette seule
croyance, et par elle ils sont dans l’erreur à
leur sujet. Ils se sont définis eux-mêmes
tels qu’ils n’ont pas été créés. Leur création
n’était pas un point de vue mais plutôt une
certitude. L’incertitude portée à la
certitude ne garde plus aucune conviction
de réalité.
Chapitre 14
ENSEIGNER POUR LA
VÉRITÉ
VII. Partager la
perception avec le
Saint-Esprit (4)
Nous avons insisté sur le fait de porter l’indésirable
au désirable; ce que tu ne veux pas à ce que tu veux.
Tu te rendras compte que le salut doit venir à toi de
cette façon, si tu considères ce qu’est la dissociation.
La dissociation est un processus de pensée distordu
par lequel deux systèmes de croyance qui ne
peuvent coexister sont tous deux maintenus. S’ils
sont mis ensemble, il devient impossible de les
accepter conjointement. Mais si l’un est gardé dans
les ténèbres loin de l’autre, leur séparation semble
les garder tous les deux vivants et également réels.
Ainsi leur jonction devient la source de la peur, car
s’ils se rencontrent, il faut qu’à l’un des d’eux tu
retires ton acceptation. Tu ne peux pas les avoir tous
les deux, car chacun nie l’autre. Séparés, ce fait est
perdu de vue, car chacun mis à part peut être doté
d’une ferme croyance. Mets-les ensemble et le fait
qu’ils sont complètement incompatibles devient
apparent instantanément. L’un disparaîtra, parce
que l’autre est vu à la même place.
Chapitre 14
ENSEIGNER POUR LA
VÉRITÉ
VII. Partager la
perception avec le
Saint-Esprit (5) 1/2
La lumière ne peut pas entrer dans les
ténèbres quand un esprit croit dans
les ténèbres et ne veut pas en lâcher
prise. La vérité ne lutte pas contre
l’ignorance, et l’amour n’attaque pas
la peur. Ce qui n’a pas besoin de
protection ne se défend pas. Les
défenses sont faites par toi. Dieu ne
les connaît pas. Le Saint-Esprit utilise
les défenses au nom de la vérité
uniquement parce que c’est contre
elle que tu les as faites. La perception
qu’il en a, conformément à Son but,
les change simplement en un appel
pour cela même qu’elles t’ont servi à
attaquer.
Chapitre 14
ENSEIGNER POUR LA
VÉRITÉ
VII. Partager la
perception avec le
Saint-Esprit (6) 2/2
Les défenses, comme tout ce que tu as fait,
doivent être doucement tournées vers ton
propre bien, traduites par le Saint-Esprit de
moyens de destruction de soi en moyens de
préservation et de délivrance. Sa tâche est
considérable, mais la puissance de Dieu est
avec Lui. Par conséquent, elle Lui est si facile
qu’elle était accomplie dès l’instant où elle Lui
fut donnée pour toi. Ne t’attarde pas dans ton
retour à la paix en te demandant comment Il
peut accomplir ce que Dieu Lui a donné à
faire. Laisse cela à Celui Qui connaît. Il ne t’est
pas demandé de faire toi-même des tâches
considérables. Il t’est simplement demandé
de faire le peu qu’il te suggère de faire, ayant
confiance en Lui au point de croire un tant soit
peu que, s’Il le demande, tu peux le faire. Tu
verras comme il est facile d’accomplir tout ce
qu’il demande.
Chapitre 14
ENSEIGNER POUR LA
VÉRITÉ
VII. Partager la
perception avec le
Saint-Esprit (7)
Le Saint-Esprit ne demande de toi que ceci
: apporte-Lui chaque secret que tu Lui as
fermé. Ouvre-Lui chaque porte et invite-Le
à entrer dans les ténèbres pour les
dissiper. À ta requête, il entre avec joie. Il
porte la lumière aux ténèbres si tu Lui
ouvres les ténèbres. Mais ce que tu
caches, Il ne peut le regarder. Il voit pour
toi, mais à moins que tu ne regardes avec
Lui Il ne peut pas voir. La vision du Christ
n’est pas pour Lui seul, mais pour Lui avec
toi. Apporte-Lui, donc, toutes tes sombres
et secrètes pensées, et regarde-les avec
Lui. Il tient la lumière, et toi les ténèbres.
Elles ne peuvent pas coexister quand Vous
deux ensemble les regardez. C’est Son
jugement qui doit prévaloir, et Il te le
donnera quand tu joindras ta perception à
la Sienne.
Chapitre 14
ENSEIGNER POUR LA
VÉRITÉ
VII. Partager la
perception avec le
Saint-Esprit (8)
Te joindre à Lui pour voir est la façon dont tu
apprends à partager avec Lui l’interprétation
de la perception qui mène à la connaissance.
Tu ne peux pas voir seul. Partager la
perception avec Celui Que Dieu t’a donné
t’apprend comment reconnaître ce que tu
vois. C’est la re-connaissance du fait que rien
de ce que tu vois ne signifie quoi que ce soit
en soi. Voir avec Lui te montrera que toute
signification, y compris la tienne, ne vient pas
d’une double vision mais de la douce fusion
de tout en une signification, une émotion et
un but. Dieu a un but qu’il partage avec toi. La
vision indivisée que t’offre le Saint-Esprit
portera cette unité à ton esprit avec une
clarté et un éclat si intenses que tu ne
pourrais plus souhaiter pour rien au monde
de ne pas accepter ce que Dieu voudrait que
tu aies. Contemple ta volonté et accepte-la
pour Sienne, avec tout Son Amour pour tien.
Tout honneur à toi par Lui, et par Lui à Dieu.

Contenu connexe

En vedette

Atiku gelo
Atiku geloAtiku gelo
Atiku gelo
Moeniplus
 
Uso del portafolio 2
Uso del portafolio 2Uso del portafolio 2
Uso del portafolio 2
Nadialupita
 
OID Install and Config
OID Install and ConfigOID Install and Config
OID Install and Config
Vigilant Technologies
 
India’s favorable demography
India’s favorable demographyIndia’s favorable demography
India’s favorable demography
Traya Roy Chowdhury
 
Brocjure design sample Ӏ Worker Ant
Brocjure design sample Ӏ Worker AntBrocjure design sample Ӏ Worker Ant
Brocjure design sample Ӏ Worker Ant
Worker Ant
 
The National Transformation Council: The Davao Declaration
The National Transformation Council: The Davao DeclarationThe National Transformation Council: The Davao Declaration
The National Transformation Council: The Davao Declaration
Jerry Ocampo
 
Angin laut
Angin lautAngin laut
Angin laut
Moeniplus
 
Od wizytówki do kierunkowskazu, czyli identyfikacja wizualna biblioteki w pra...
Od wizytówki do kierunkowskazu, czyli identyfikacja wizualna biblioteki w pra...Od wizytówki do kierunkowskazu, czyli identyfikacja wizualna biblioteki w pra...
Od wizytówki do kierunkowskazu, czyli identyfikacja wizualna biblioteki w pra...
Fundacja Rozwoju Społeczeństwa Informacyjnego
 
Ayah
AyahAyah
Ayah
Moeniplus
 
Seminario mercadeo 2d 2014 notas
Seminario mercadeo 2d 2014 notasSeminario mercadeo 2d 2014 notas
Seminario mercadeo 2d 2014 notas
xiopimentel
 
Thư ngỏ
Thư ngỏThư ngỏ
Thư ngỏ
Taishun VN
 
RxJava и Android. Плюсы, минусы, подводные камни
RxJava и Android. Плюсы, минусы, подводные камниRxJava и Android. Плюсы, минусы, подводные камни
RxJava и Android. Плюсы, минусы, подводные камни
Stfalcon Meetups
 
Informe de biotecnologia
Informe de biotecnologiaInforme de biotecnologia
Informe de biotecnologia
Cherosky De Calderon
 
Huella hidrica
Huella hidricaHuella hidrica
Huella hidrica
Maricela Joya
 
Mohammed Mohammed Zaki Communication Skills Certificate
Mohammed Mohammed Zaki Communication Skills CertificateMohammed Mohammed Zaki Communication Skills Certificate
Mohammed Mohammed Zaki Communication Skills Certificate
Mohammed Zaki
 

En vedette (16)

Atiku gelo
Atiku geloAtiku gelo
Atiku gelo
 
Uso del portafolio 2
Uso del portafolio 2Uso del portafolio 2
Uso del portafolio 2
 
OID Install and Config
OID Install and ConfigOID Install and Config
OID Install and Config
 
India’s favorable demography
India’s favorable demographyIndia’s favorable demography
India’s favorable demography
 
Brocjure design sample Ӏ Worker Ant
Brocjure design sample Ӏ Worker AntBrocjure design sample Ӏ Worker Ant
Brocjure design sample Ӏ Worker Ant
 
The National Transformation Council: The Davao Declaration
The National Transformation Council: The Davao DeclarationThe National Transformation Council: The Davao Declaration
The National Transformation Council: The Davao Declaration
 
Angin laut
Angin lautAngin laut
Angin laut
 
Od wizytówki do kierunkowskazu, czyli identyfikacja wizualna biblioteki w pra...
Od wizytówki do kierunkowskazu, czyli identyfikacja wizualna biblioteki w pra...Od wizytówki do kierunkowskazu, czyli identyfikacja wizualna biblioteki w pra...
Od wizytówki do kierunkowskazu, czyli identyfikacja wizualna biblioteki w pra...
 
Ayah
AyahAyah
Ayah
 
Seminario mercadeo 2d 2014 notas
Seminario mercadeo 2d 2014 notasSeminario mercadeo 2d 2014 notas
Seminario mercadeo 2d 2014 notas
 
Thư ngỏ
Thư ngỏThư ngỏ
Thư ngỏ
 
RxJava и Android. Плюсы, минусы, подводные камни
RxJava и Android. Плюсы, минусы, подводные камниRxJava и Android. Плюсы, минусы, подводные камни
RxJava и Android. Плюсы, минусы, подводные камни
 
Informe de biotecnologia
Informe de biotecnologiaInforme de biotecnologia
Informe de biotecnologia
 
Huella hidrica
Huella hidricaHuella hidrica
Huella hidrica
 
fases y tipos de metabolismo
fases y tipos de metabolismofases y tipos de metabolismo
fases y tipos de metabolismo
 
Mohammed Mohammed Zaki Communication Skills Certificate
Mohammed Mohammed Zaki Communication Skills CertificateMohammed Mohammed Zaki Communication Skills Certificate
Mohammed Mohammed Zaki Communication Skills Certificate
 

Similaire à VII. Partager la perception avec le Saint-Esprit

Chapitre 3: II. Les miracles comme perception vraie
Chapitre 3: II. Les miracles comme perception vraieChapitre 3: II. Les miracles comme perception vraie
Chapitre 3: II. Les miracles comme perception vraie
Pierrot Caron
 
Chapitre 3: II. Les miracles comme perception vraie
Chapitre 3: II. Les miracles comme perception vraieChapitre 3: II. Les miracles comme perception vraie
Chapitre 3: II. Les miracles comme perception vraie
Pierrot Caron
 
Chapitre 22: I. Le message de la relation sainte
Chapitre 22:  I. Le message de la relation sainte Chapitre 22:  I. Le message de la relation sainte
Chapitre 22: I. Le message de la relation sainte
Pierrot Caron
 
Chapitre 22: I. Le message de la relation sainte
Chapitre 22: I. Le message de la relation sainteChapitre 22: I. Le message de la relation sainte
Chapitre 22: I. Le message de la relation sainte
Pierrot Caron
 
Chapitre 14: I. Les conditions de l'apprentissage
 Chapitre 14: I. Les conditions de l'apprentissage Chapitre 14: I. Les conditions de l'apprentissage
Chapitre 14: I. Les conditions de l'apprentissage
Pierrot Caron
 
Chapitre 14: I. Les conditions de l'apprentissage
Chapitre 14: I. Les conditions de l'apprentissageChapitre 14: I. Les conditions de l'apprentissage
Chapitre 14: I. Les conditions de l'apprentissage
Pierrot Caron
 
I. Les conditions de l'apprentissage
I. Les conditions de l'apprentissageI. Les conditions de l'apprentissage
I. Les conditions de l'apprentissage
Pierrot Caron
 
Chapitre 14: XI. Le test de la vérité
Chapitre 14: XI. Le test de la véritéChapitre 14: XI. Le test de la vérité
Chapitre 14: XI. Le test de la vérité
Pierrot Caron
 
Chapitre 14: XI. Le test de la vérité
 Chapitre 14: XI. Le test de la vérité Chapitre 14: XI. Le test de la vérité
Chapitre 14: XI. Le test de la vérité
Pierrot Caron
 
Ii. Le test de la vérité
Ii. Le test de la véritéIi. Le test de la vérité
Ii. Le test de la vérité
Pierrot Caron
 
Chapitre 19: I. Guérison et foi
Chapitre 19: I. Guérison et foi Chapitre 19: I. Guérison et foi
Chapitre 19: I. Guérison et foi
Pierrot Caron
 
Chapitre 19: I. Guérison et foi
Chapitre 19: I. Guérison et foiChapitre 19: I. Guérison et foi
Chapitre 19: I. Guérison et foi
Pierrot Caron
 
Chapitre 6: II. L'alternative à la projection
Chapitre 6: II. L'alternative à la projectionChapitre 6: II. L'alternative à la projection
Chapitre 6: II. L'alternative à la projection
Pierrot Caron
 
Chapitre 6: II. L'alternative à la projection
Chapitre 6: II. L'alternative à la projectionChapitre 6: II. L'alternative à la projection
Chapitre 6: II. L'alternative à la projection
Pierrot Caron
 
Chapitre 7: VI. De la vigilance à la paix
Chapitre 7: VI. De la vigilance à la paixChapitre 7: VI. De la vigilance à la paix
Chapitre 7: VI. De la vigilance à la paix
Pierrot Caron
 
Chapitre 7: VI. De la vigilance à la paix
Chapitre 7: VI. De la vigilance à la paixChapitre 7: VI. De la vigilance à la paix
Chapitre 7: VI. De la vigilance à la paix
Pierrot Caron
 
VI. De la vigilance à la paix
VI. De la vigilance à la paixVI. De la vigilance à la paix
VI. De la vigilance à la paix
Pierrot Caron
 
V. La volonté indivisée de la Filialité
V. La volonté indivisée de la FilialitéV. La volonté indivisée de la Filialité
V. La volonté indivisée de la Filialité
Pierrot Caron
 
Chapitre 8: V. La volonté indivisée de la Filialité
Chapitre 8: V. La volonté indivisée de la FilialitéChapitre 8: V. La volonté indivisée de la Filialité
Chapitre 8: V. La volonté indivisée de la Filialité
Pierrot Caron
 
X. L’égalité des miracles
X. L’égalité des miraclesX. L’égalité des miracles
X. L’égalité des miracles
Pierrot Caron
 

Similaire à VII. Partager la perception avec le Saint-Esprit (20)

Chapitre 3: II. Les miracles comme perception vraie
Chapitre 3: II. Les miracles comme perception vraieChapitre 3: II. Les miracles comme perception vraie
Chapitre 3: II. Les miracles comme perception vraie
 
Chapitre 3: II. Les miracles comme perception vraie
Chapitre 3: II. Les miracles comme perception vraieChapitre 3: II. Les miracles comme perception vraie
Chapitre 3: II. Les miracles comme perception vraie
 
Chapitre 22: I. Le message de la relation sainte
Chapitre 22:  I. Le message de la relation sainte Chapitre 22:  I. Le message de la relation sainte
Chapitre 22: I. Le message de la relation sainte
 
Chapitre 22: I. Le message de la relation sainte
Chapitre 22: I. Le message de la relation sainteChapitre 22: I. Le message de la relation sainte
Chapitre 22: I. Le message de la relation sainte
 
Chapitre 14: I. Les conditions de l'apprentissage
 Chapitre 14: I. Les conditions de l'apprentissage Chapitre 14: I. Les conditions de l'apprentissage
Chapitre 14: I. Les conditions de l'apprentissage
 
Chapitre 14: I. Les conditions de l'apprentissage
Chapitre 14: I. Les conditions de l'apprentissageChapitre 14: I. Les conditions de l'apprentissage
Chapitre 14: I. Les conditions de l'apprentissage
 
I. Les conditions de l'apprentissage
I. Les conditions de l'apprentissageI. Les conditions de l'apprentissage
I. Les conditions de l'apprentissage
 
Chapitre 14: XI. Le test de la vérité
Chapitre 14: XI. Le test de la véritéChapitre 14: XI. Le test de la vérité
Chapitre 14: XI. Le test de la vérité
 
Chapitre 14: XI. Le test de la vérité
 Chapitre 14: XI. Le test de la vérité Chapitre 14: XI. Le test de la vérité
Chapitre 14: XI. Le test de la vérité
 
Ii. Le test de la vérité
Ii. Le test de la véritéIi. Le test de la vérité
Ii. Le test de la vérité
 
Chapitre 19: I. Guérison et foi
Chapitre 19: I. Guérison et foi Chapitre 19: I. Guérison et foi
Chapitre 19: I. Guérison et foi
 
Chapitre 19: I. Guérison et foi
Chapitre 19: I. Guérison et foiChapitre 19: I. Guérison et foi
Chapitre 19: I. Guérison et foi
 
Chapitre 6: II. L'alternative à la projection
Chapitre 6: II. L'alternative à la projectionChapitre 6: II. L'alternative à la projection
Chapitre 6: II. L'alternative à la projection
 
Chapitre 6: II. L'alternative à la projection
Chapitre 6: II. L'alternative à la projectionChapitre 6: II. L'alternative à la projection
Chapitre 6: II. L'alternative à la projection
 
Chapitre 7: VI. De la vigilance à la paix
Chapitre 7: VI. De la vigilance à la paixChapitre 7: VI. De la vigilance à la paix
Chapitre 7: VI. De la vigilance à la paix
 
Chapitre 7: VI. De la vigilance à la paix
Chapitre 7: VI. De la vigilance à la paixChapitre 7: VI. De la vigilance à la paix
Chapitre 7: VI. De la vigilance à la paix
 
VI. De la vigilance à la paix
VI. De la vigilance à la paixVI. De la vigilance à la paix
VI. De la vigilance à la paix
 
V. La volonté indivisée de la Filialité
V. La volonté indivisée de la FilialitéV. La volonté indivisée de la Filialité
V. La volonté indivisée de la Filialité
 
Chapitre 8: V. La volonté indivisée de la Filialité
Chapitre 8: V. La volonté indivisée de la FilialitéChapitre 8: V. La volonté indivisée de la Filialité
Chapitre 8: V. La volonté indivisée de la Filialité
 
X. L’égalité des miracles
X. L’égalité des miraclesX. L’égalité des miracles
X. L’égalité des miracles
 

Plus de Pierrot Caron

Qu’est-ce que le péché ?
Qu’est-ce que le péché ?Qu’est-ce que le péché ?
Qu’est-ce que le péché ?
Pierrot Caron
 
LEÇON 255 – Je choisis de passer ce jour dans la paix parfaite.
LEÇON 255 – Je choisis de passer ce jour dans la paix parfaite.LEÇON 255 – Je choisis de passer ce jour dans la paix parfaite.
LEÇON 255 – Je choisis de passer ce jour dans la paix parfaite.
Pierrot Caron
 
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONDEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
Pierrot Caron
 
Chapitre 23: IV. Au dessus du champ de bataille
Chapitre 23: IV. Au dessus du champ de batailleChapitre 23: IV. Au dessus du champ de bataille
Chapitre 23: IV. Au dessus du champ de bataille
Pierrot Caron
 
LEÇON 253 – Mon Soi gouverne l’univers.
LEÇON 253 – Mon Soi gouverne l’univers.LEÇON 253 – Mon Soi gouverne l’univers.
LEÇON 253 – Mon Soi gouverne l’univers.
Pierrot Caron
 
Qu’est-ce que le péché ?
Qu’est-ce que le péché ?Qu’est-ce que le péché ?
Qu’est-ce que le péché ?
Pierrot Caron
 
Citations UCEM (Texte 10.INT.1.4)
Citations UCEM (Texte 10.INT.1.4)Citations UCEM (Texte 10.INT.1.4)
Citations UCEM (Texte 10.INT.1.4)
Pierrot Caron
 
Chapitre 23: Introduction
Chapitre 23: IntroductionChapitre 23: Introduction
Chapitre 23: Introduction
Pierrot Caron
 
Citations UCEM (Texte 26.V.10.4)
Citations UCEM (Texte 26.V.10.4)Citations UCEM (Texte 26.V.10.4)
Citations UCEM (Texte 26.V.10.4)
Pierrot Caron
 
LEÇON 250 – Que je ne me voie pas comme étant limité.
LEÇON 250 – Que je ne me voie pas comme étant limité.LEÇON 250 – Que je ne me voie pas comme étant limité.
LEÇON 250 – Que je ne me voie pas comme étant limité.
Pierrot Caron
 
Qu'est-ce que le monde ?
Qu'est-ce que le monde ?Qu'est-ce que le monde ?
Qu'est-ce que le monde ?
Pierrot Caron
 
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONDEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
Pierrot Caron
 
Chapitre 22: VI. La lumière de la relation sainte
Chapitre 22: VI. La lumière de la relation sainteChapitre 22: VI. La lumière de la relation sainte
Chapitre 22: VI. La lumière de la relation sainte
Pierrot Caron
 
Citations UCEM (Texte 17.III.1.3)
Citations UCEM (Texte 17.III.1.3)Citations UCEM (Texte 17.III.1.3)
Citations UCEM (Texte 17.III.1.3)
Pierrot Caron
 
LEÇON 249 – Le pardon met fin à toute souffrance et à toute perte.
LEÇON 249 – Le pardon met fin à toute souffrance et à toute perte.LEÇON 249 – Le pardon met fin à toute souffrance et à toute perte.
LEÇON 249 – Le pardon met fin à toute souffrance et à toute perte.
Pierrot Caron
 
Qu'est-ce que le monde ?
Qu'est-ce que le monde ?Qu'est-ce que le monde ?
Qu'est-ce que le monde ?
Pierrot Caron
 
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONDEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
Pierrot Caron
 
Chapitre 22: V. Faiblesse et défensive
Chapitre 22: V. Faiblesse et défensiveChapitre 22: V. Faiblesse et défensive
Chapitre 22: V. Faiblesse et défensive
Pierrot Caron
 
Citations UCEM (Leçon 186.6.3)
Citations UCEM (Leçon 186.6.3)Citations UCEM (Leçon 186.6.3)
Citations UCEM (Leçon 186.6.3)
Pierrot Caron
 
LEÇON 248 – Quoi que ce soit qui souffre ne fait pas partie de moi.
LEÇON 248 – Quoi que ce soit qui souffre ne fait pas partie de moi.LEÇON 248 – Quoi que ce soit qui souffre ne fait pas partie de moi.
LEÇON 248 – Quoi que ce soit qui souffre ne fait pas partie de moi.
Pierrot Caron
 

Plus de Pierrot Caron (20)

Qu’est-ce que le péché ?
Qu’est-ce que le péché ?Qu’est-ce que le péché ?
Qu’est-ce que le péché ?
 
LEÇON 255 – Je choisis de passer ce jour dans la paix parfaite.
LEÇON 255 – Je choisis de passer ce jour dans la paix parfaite.LEÇON 255 – Je choisis de passer ce jour dans la paix parfaite.
LEÇON 255 – Je choisis de passer ce jour dans la paix parfaite.
 
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONDEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
 
Chapitre 23: IV. Au dessus du champ de bataille
Chapitre 23: IV. Au dessus du champ de batailleChapitre 23: IV. Au dessus du champ de bataille
Chapitre 23: IV. Au dessus du champ de bataille
 
LEÇON 253 – Mon Soi gouverne l’univers.
LEÇON 253 – Mon Soi gouverne l’univers.LEÇON 253 – Mon Soi gouverne l’univers.
LEÇON 253 – Mon Soi gouverne l’univers.
 
Qu’est-ce que le péché ?
Qu’est-ce que le péché ?Qu’est-ce que le péché ?
Qu’est-ce que le péché ?
 
Citations UCEM (Texte 10.INT.1.4)
Citations UCEM (Texte 10.INT.1.4)Citations UCEM (Texte 10.INT.1.4)
Citations UCEM (Texte 10.INT.1.4)
 
Chapitre 23: Introduction
Chapitre 23: IntroductionChapitre 23: Introduction
Chapitre 23: Introduction
 
Citations UCEM (Texte 26.V.10.4)
Citations UCEM (Texte 26.V.10.4)Citations UCEM (Texte 26.V.10.4)
Citations UCEM (Texte 26.V.10.4)
 
LEÇON 250 – Que je ne me voie pas comme étant limité.
LEÇON 250 – Que je ne me voie pas comme étant limité.LEÇON 250 – Que je ne me voie pas comme étant limité.
LEÇON 250 – Que je ne me voie pas comme étant limité.
 
Qu'est-ce que le monde ?
Qu'est-ce que le monde ?Qu'est-ce que le monde ?
Qu'est-ce que le monde ?
 
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONDEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
 
Chapitre 22: VI. La lumière de la relation sainte
Chapitre 22: VI. La lumière de la relation sainteChapitre 22: VI. La lumière de la relation sainte
Chapitre 22: VI. La lumière de la relation sainte
 
Citations UCEM (Texte 17.III.1.3)
Citations UCEM (Texte 17.III.1.3)Citations UCEM (Texte 17.III.1.3)
Citations UCEM (Texte 17.III.1.3)
 
LEÇON 249 – Le pardon met fin à toute souffrance et à toute perte.
LEÇON 249 – Le pardon met fin à toute souffrance et à toute perte.LEÇON 249 – Le pardon met fin à toute souffrance et à toute perte.
LEÇON 249 – Le pardon met fin à toute souffrance et à toute perte.
 
Qu'est-ce que le monde ?
Qu'est-ce que le monde ?Qu'est-ce que le monde ?
Qu'est-ce que le monde ?
 
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONDEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
 
Chapitre 22: V. Faiblesse et défensive
Chapitre 22: V. Faiblesse et défensiveChapitre 22: V. Faiblesse et défensive
Chapitre 22: V. Faiblesse et défensive
 
Citations UCEM (Leçon 186.6.3)
Citations UCEM (Leçon 186.6.3)Citations UCEM (Leçon 186.6.3)
Citations UCEM (Leçon 186.6.3)
 
LEÇON 248 – Quoi que ce soit qui souffre ne fait pas partie de moi.
LEÇON 248 – Quoi que ce soit qui souffre ne fait pas partie de moi.LEÇON 248 – Quoi que ce soit qui souffre ne fait pas partie de moi.
LEÇON 248 – Quoi que ce soit qui souffre ne fait pas partie de moi.
 

VII. Partager la perception avec le Saint-Esprit

  • 1. Chapitre 14 ENSEIGNER POUR LA VÉRITÉ VII. Partager la perception avec le Saint-Esprit (1) Que veux-tu? À toi appartient la lumière ou les ténèbres, la connaissance ou l’ignorance, mais pas les deux. Les opposés doivent être mis ensemble et non gardés à part. Car leur séparation est uniquement dans ton esprit et c’est l’union qui les réconcilie, comme toi. Dans l’union, tout ce qui n’est pas réel doit disparaître, car la vérité est union. Comme les ténèbres disparaissent dans la lumière, ainsi l’ignorance s’efface quand la connaissance se fait jour. La perception est le moyen par lequel l’ignorance est portée à la connaissance. Or la perception doit être sans tromperie, car autrement elle devient le messager de l’ignorance plutôt qu’une aide dans la recherche de la vérité.
  • 2. Chapitre 14 ENSEIGNER POUR LA VÉRITÉ VII. Partager la perception avec le Saint-Esprit (2) La quête de la vérité n’est que l’honnête recherche de tout ce qui interfère avec la vérité. La vérité est. Elle ne peut être ni perdue ni cherchée ni trouvée. Elle est là, où que tu sois, étant au-dedans de toi. Or elle peut être reconnue ou méconnue, réelle ou fausse pour toi. Si tu la caches, elle devient irréelle pour toi parce que tu l’as cachée et entourée de peur. Sous chacune des pierres angulaires de la peur sur lesquelles tu as érigé ton insane système de croyance, la vérité demeure cachée. Or tu ne peux pas connaître cela, car en cachant la vérité dans la peur, tu ne vois aucune raison de croire que plus tu regardes la peur, moins tu la vois, et plus devient clair ce qu’elle dissimule.
  • 3. Chapitre 14 ENSEIGNER POUR LA VÉRITÉ VII. Partager la perception avec le Saint-Esprit (3) Ceux qui ne connaissent pas, il n’est pas possible de les convaincre qu’ils connaissent. De leur point de vue, ce n’est pas vrai. Or cela est vrai parce que Dieu le connaît. Voilà deux points de vue clairement opposés sur ce que sont « ceux qui ne connaissent pas ». Pour Dieu, ne pas connaître est impossible. Par conséquent, ce n’est pas du tout un point de vue mais une simple croyance en quelque chose qui n’existe pas. Ceux qui ne connaissent pas n’ont que cette seule croyance, et par elle ils sont dans l’erreur à leur sujet. Ils se sont définis eux-mêmes tels qu’ils n’ont pas été créés. Leur création n’était pas un point de vue mais plutôt une certitude. L’incertitude portée à la certitude ne garde plus aucune conviction de réalité.
  • 4. Chapitre 14 ENSEIGNER POUR LA VÉRITÉ VII. Partager la perception avec le Saint-Esprit (4) Nous avons insisté sur le fait de porter l’indésirable au désirable; ce que tu ne veux pas à ce que tu veux. Tu te rendras compte que le salut doit venir à toi de cette façon, si tu considères ce qu’est la dissociation. La dissociation est un processus de pensée distordu par lequel deux systèmes de croyance qui ne peuvent coexister sont tous deux maintenus. S’ils sont mis ensemble, il devient impossible de les accepter conjointement. Mais si l’un est gardé dans les ténèbres loin de l’autre, leur séparation semble les garder tous les deux vivants et également réels. Ainsi leur jonction devient la source de la peur, car s’ils se rencontrent, il faut qu’à l’un des d’eux tu retires ton acceptation. Tu ne peux pas les avoir tous les deux, car chacun nie l’autre. Séparés, ce fait est perdu de vue, car chacun mis à part peut être doté d’une ferme croyance. Mets-les ensemble et le fait qu’ils sont complètement incompatibles devient apparent instantanément. L’un disparaîtra, parce que l’autre est vu à la même place.
  • 5. Chapitre 14 ENSEIGNER POUR LA VÉRITÉ VII. Partager la perception avec le Saint-Esprit (5) 1/2 La lumière ne peut pas entrer dans les ténèbres quand un esprit croit dans les ténèbres et ne veut pas en lâcher prise. La vérité ne lutte pas contre l’ignorance, et l’amour n’attaque pas la peur. Ce qui n’a pas besoin de protection ne se défend pas. Les défenses sont faites par toi. Dieu ne les connaît pas. Le Saint-Esprit utilise les défenses au nom de la vérité uniquement parce que c’est contre elle que tu les as faites. La perception qu’il en a, conformément à Son but, les change simplement en un appel pour cela même qu’elles t’ont servi à attaquer.
  • 6. Chapitre 14 ENSEIGNER POUR LA VÉRITÉ VII. Partager la perception avec le Saint-Esprit (6) 2/2 Les défenses, comme tout ce que tu as fait, doivent être doucement tournées vers ton propre bien, traduites par le Saint-Esprit de moyens de destruction de soi en moyens de préservation et de délivrance. Sa tâche est considérable, mais la puissance de Dieu est avec Lui. Par conséquent, elle Lui est si facile qu’elle était accomplie dès l’instant où elle Lui fut donnée pour toi. Ne t’attarde pas dans ton retour à la paix en te demandant comment Il peut accomplir ce que Dieu Lui a donné à faire. Laisse cela à Celui Qui connaît. Il ne t’est pas demandé de faire toi-même des tâches considérables. Il t’est simplement demandé de faire le peu qu’il te suggère de faire, ayant confiance en Lui au point de croire un tant soit peu que, s’Il le demande, tu peux le faire. Tu verras comme il est facile d’accomplir tout ce qu’il demande.
  • 7. Chapitre 14 ENSEIGNER POUR LA VÉRITÉ VII. Partager la perception avec le Saint-Esprit (7) Le Saint-Esprit ne demande de toi que ceci : apporte-Lui chaque secret que tu Lui as fermé. Ouvre-Lui chaque porte et invite-Le à entrer dans les ténèbres pour les dissiper. À ta requête, il entre avec joie. Il porte la lumière aux ténèbres si tu Lui ouvres les ténèbres. Mais ce que tu caches, Il ne peut le regarder. Il voit pour toi, mais à moins que tu ne regardes avec Lui Il ne peut pas voir. La vision du Christ n’est pas pour Lui seul, mais pour Lui avec toi. Apporte-Lui, donc, toutes tes sombres et secrètes pensées, et regarde-les avec Lui. Il tient la lumière, et toi les ténèbres. Elles ne peuvent pas coexister quand Vous deux ensemble les regardez. C’est Son jugement qui doit prévaloir, et Il te le donnera quand tu joindras ta perception à la Sienne.
  • 8. Chapitre 14 ENSEIGNER POUR LA VÉRITÉ VII. Partager la perception avec le Saint-Esprit (8) Te joindre à Lui pour voir est la façon dont tu apprends à partager avec Lui l’interprétation de la perception qui mène à la connaissance. Tu ne peux pas voir seul. Partager la perception avec Celui Que Dieu t’a donné t’apprend comment reconnaître ce que tu vois. C’est la re-connaissance du fait que rien de ce que tu vois ne signifie quoi que ce soit en soi. Voir avec Lui te montrera que toute signification, y compris la tienne, ne vient pas d’une double vision mais de la douce fusion de tout en une signification, une émotion et un but. Dieu a un but qu’il partage avec toi. La vision indivisée que t’offre le Saint-Esprit portera cette unité à ton esprit avec une clarté et un éclat si intenses que tu ne pourrais plus souhaiter pour rien au monde de ne pas accepter ce que Dieu voudrait que tu aies. Contemple ta volonté et accepte-la pour Sienne, avec tout Son Amour pour tien. Tout honneur à toi par Lui, et par Lui à Dieu.