Badminton tactique plr

10 139 vues

Publié le

Badminton in Club Tactique

Publié dans : Sports
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
10 139
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
7 188
Actions
Partages
0
Téléchargements
16
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Badminton tactique plr

  1. 1. Badminton : Séance sur la Tactique Objectif de Séance : Déplacer son adversaire en jouant dans la zone avant Pourquoi cette séance ? Lors des dernières séances, nous avons beaucoup travaillé par le biais de match à thème en montée-descente. Ainsi, nous avons pu observer que le jeu de la plupart des badistes du club était basique et manquait de diversité. De plus, certains de nos joueurs maitrisent l’amorti (coup que nous avons travaillé, lors des précédents entrainements) mais beaucoup éprouvent de la difficulté à l’appliquer en confrontation réelle. Pour une majorité de joueurs, cela vient du fait qu’ils n’arrivent pas à identifier une situation « favorable » au jeu en zone avant. Nous nous sommes donc concentrés sur ce point sur cette séance. Il faut garder à l’idée que nos joueurs viennent dans un but d’amusement, les échauffements et la fin de séance tiennent plus du jeu que de l’entrainement. Echauffement : L’entrainement se fait sur le créneau 18h-19h30 le mardi soir. Les élèves ont donc déjà eu école toute la journée. L’échauffement n’est donc pas très conséquent. Général : Petite Course autour du terrain (4-5 minutes) Le Chef d’orchestre : L’entraineur montre une direction avec la raquette, les élèves doivent suivre le mouvement (devant, derrière, droite, gauche, en bas, en haut). Spécifique : Jeu du volant prisonnier : 2 équipes, les mêmes règles que le ballon prisonnier mais cette fois-ci avec un volant. On a volontairement aménagé le terrain pour qu’il soit plus facile de toucher l’adversaire et que les mouvements d’évitements du volant se fassent par des appuis latéraux. Relais avec raquette : Le but est d’aller d’une extrémité du terrain à une autre en jonglant avec le volant le plus rapidement possible. Si le volant tombe par terre, le joueur doit le ramasser pour reprendre. 4 équipes. Dégagés, Tap-Tap, Jeu libre Situations d’apprentissage Ensuite 2 situations d’apprentissages que j’ai construites en amont de la séance.
  2. 2. FICHE de SEANCE FICHE de SEANCE Objectif :Identifier une situation favorable d’amorti But : Mettre en difficulté l’adversaire par du jeu avant DispositifSimple sur demi-terrain, match au temps (4-5 minutes), 1 volant pour 2. Un attaquant et un défenseur (celui qui sert est attaquant). Le match débute dès lors que l’attaquant choisit de faire un amorti, tant qu’il n’y a pas d’amorti les joueurs jouent en dégagés Celui qui gagne le point gagne le service. 2 points si l’amorti est gagnant Critère de réussite :Si trois amortis gagnants alors gain du match. Critère de réalisation:Attendre le moment opportun pour placer son amorti. Il faut essayer de placer le volant le plus près possible du filet, mais également à obliger l'adversaire à faire un maximum de déplacements Variables :–– ++ Le défenseur doit lever tout le temps le volant -- Date : 08/04/2014 Lieu : Villefontaine Badminton Club Durée Séance : 1H30 Minutes THEME : Objectif :Créer un espace libre sur le terrain de l’adversaire But : Gagner le match le plus rapidement possible par le biais des amortis DispositifSimple sur demi-terrain, match au temps (4-5 minutes), 1 volant pour 2. Comptage des points normal, sauf si un des joueurs marque en zone avant. Si le joueur marque en zone avant +3 points. Critère de réussite :Si trois amortis gagnants alors gain du match. Critère de réalisation:Attendre le moment opportun pour placer son amorti. Il faut essayer de placer le volant le plus près possible du filet, mais également à obliger l'adversaire à faire un maximum de déplacements Il faut surtout que le joueur alterne le jeu court et le jeu long pour créer des espaces. Variables : –– ++Rajouter des points (+5 points pour l’amorti) --1 amorti gagnant=gain du match Date : 08/04/2014 Lieu : Villefontaine Badminton Club Durée Séance : 1H30 Minutes THEME :
  3. 3. Fin de Séance Pour la fin de séance nous sommes partis sur la traditionnelle « tournante ». Certains joueurspréfèrent rester en jeu libre pendant 5-6minutes. Je pense que c’est un bon moyen de se détendre après une dure séance mais aussi de réinvestir les exercices dans le jeu. Cet exercice renforce beaucoup la cohésion de groupe. Bilan de séance Dans l’ensemble la séance c’est bien passée. Toutefois, j’ai senti la présence d’un décalage entre ce que j’avais pensé de l’épervier volant et la réalité. En effet, ce jeu n’est pas le plus dynamique, il faut ramasser le volant ce qui est plus contraignant qu’un ballon. Le volant va beaucoup moins vite qu’un ballon et ne rebondit pas. C’est un décalage que j’ai senti tout de suite mais je n’y ai pas remédié car je n’avais pas de ballon. Nous avons gardé la même forme de roulement sous forme de montée descente pour faciliter le déroulement de la séance. Il est compliqué de mettre en place des formes de roulement telle que la ronde suisse car les pratiquants manquent d’autonomie. Nous devons maintenant en trouver une autre pour apporter un peu de nouveauté. Les enfants étaient très dissipés, j’ai dû plusieurs fois intervenir auprès de quelques un d’entre eux. L’enjeu de cette séance fut d’animer sans l’aide de Théo qui s’occupait des questionnaires sur la motivation. Bilan sur la Tactique Le dilemme pour beaucoup de nos joueurs est de ne pas se focaliser sur le seul renvoie du volant. Il faut maintenant qu’il établisse certaines actions tactiques telles que l’amorti quand son adversaire est en fond de court. On cherche à développer chez lui des « réflexes », logiques sur le papier, ils sont très difficiles à mettre en place.L’enfant doit donc exécuter rapidement une réponse dans une situation ou plusieurs sont possibles. Il faut allier temps de réaction (prenant en compte la prise d’informations), élaboration, décision, mouvement (dont la vitesse et précision). Selon Jean Jacques Temprado, étudier les processus et stratégies de décision revient à analyser les modalités de fonctionnement de chacune des opérations réalisées par le sujet, ainsi que les interactions qu'elles entretiennent en fonction des caractéristiques de la tâche à réaliser. Néanmoins pour la Tactique, il est ardu de procéder sous forme analytique, nous procédons donc de manière globale. Dans notre première situation d’apprentissage il nous fallait introduire une pression temporelle cohérente pour laisser le temps aux joueurs de valider toutes les étapes de sa tactique. Du coup, la pression temporelle était très faible, le joueur dispose de beaucoup de temps pour effectuer toutes ces actions et prendre des informations sur l’adversaire. Dans le second exercice, la pression temporelle est différente, nous sommes dans des conditions de match. C’est donc pourquoi notre intention était de permettre au joueur de réaliser toutes les étapes de l’intention tactique sur le début de séance. Ensuite, nous voulions raccourcir ces étapes (qu’elles se fassent en même temps et non l’une après l’autre).
  4. 4. Conclusion : Nous avons vu l’intention tactique sur les zones avant, il est très intéressant de coupler cette dernière avant l’intention tactique de zone arrière. En effet, cela peut être un axe de travail pour les prochaines séances

×