SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  66
Septembre 2007 Cours Gestion des connaissances 5A M. STOCK
[object Object],[object Object],Plan du cours ,[object Object],[object Object],[object Object]
Partie I  Introduction à la gestion des connaissances
Introduction Gérer la connaissance = regrouper + accumuler + formaliser + conserver + transmettre + réutiliser + valoriser + ... les connaissances des différents métiers de l’entreprise On s’intéresse particulièrement aux connaissances techniques
INTRODUCTION KM (Knowledge Management), un terme à la mode ?? Concorde ? Voyage sur la lune ? ?? La gestion des connaissances   Pour faire quoi ? Tour EIFFEL ?
INTRODUCTION 2 principaux aspects :   Evolution du contexte industriel Mieux, plus vite, moins chère Remédier aux erreurs de gestion du passé Facteur rentabilité cours terme >> pérennité de l’entreprise
Pour répondre à quels problèmes concrets ?   INTRODUCTION  La gestion des connaissances
[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],Analyse de remarques des acteurs  Le point de vue des plus anciens : ??
[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],Analyse de remarques des acteurs Le point de vue des plus anciens :
[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],Analyse de remarques des acteurs Le point de vue des plus jeunes :
[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],Analyse de remarques des acteurs Le point de vue des plus jeunes :
Pour répondre à quels problèmes concrets ?   INTRODUCTION  Connaissances oubliées  : acquis antérieurs, solutions « rejetées », échecs et erreurs instructives, historique des décisions.   ?? Iceberg de la connaissance Pertes de compétences individuelles  : turn-over, départs en retraite d’experts.   Pertes de compétences collectives  : dispersion équipes projets, réorganisations, fusions difficiles.
Pour répondre à quels problèmes concrets ? INTRODUCTION  ,[object Object],[object Object],??
INTRODUCTION   Non Est-ce que la gestion des connaissances c'est quelque chose de nouveau ? L ’entreprise gère depuis longtemps ses savoir-faire sous de multiples formes. ?? Attention aux effets de mode!!
[object Object],[object Object],[object Object],Les connaissances déjà formalisées ??
[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],Les connaissances déjà formalisées
INTRODUCTION Et la gestion des données …(les SGDT)? ?? Ce n’est plus suffisant Face aux quantités de données disponibles Aujourd’hui, besoin de gérer des connaissances  ( contexte et mécanismes d’utilisation des données).
[object Object],[object Object],personnel Données Connaissances : capital majeur de l’entreprise Connaissances ,[object Object],logiciel
Il faut donc développer des méthodes et des outils pour améliorer et optimiser la « gestion » des connaissances disponibles au sein de l'entreprise INTRODUCTION  - Diversité - Complexité - Aspects humains Faire face aux évolutions du monde industriel :
Partie II Les évolutions du monde industriel
Répondre aux exigences et aux évolutions du monde industriel… Pourquoi cette recherche de « Qualité Totale » Les objectifs  Réduire le temps pour commercialiser Réduire le coût total du produit Augmenter la standardisation et la modularité des produits Améliorer l’échange d’informations Augmenter la personnalisation du produit Augmenter le champ de prédiction Améliorer la qualité des produits
Les évolutions du monde industriel S’inscrire dans le triangle coût-Qualité-Délais  Rester compétitif =  Coûts Compétitivité Qualité Délais
Répondre aux exigences de diminution des coûts imposées par les Donneurs d’Ordres Coûts Maîtriser les coûts de développement des projets Exemple : impose aux fournisseurs de diminuer les prix de X% par an. Exemple : Chrysler
Respect des délais : contrainte importante Délais Diminution constante de la durée des projets :  Exemple : conception d’une automobile :  - avant 5 ans - aujourd’hui 3 ans - objectif de 22-24 mois  Exemple : EADS Idem en aéronautique
La spirale de la compétitivité Fort niveau  de compétitivité Entreprise Maîtrise des processus +  de compétitivité Objectif de « Qualité Totale » Maîtrise des coûts des projets +  de Qualité Respect des délais
La spirale de la non-compétitivité Faible niveau  de compétitivité Entreprise Travail dans l’urgence Moins  compétitif Coûts des projets non maîtrisés Pb   de Qualité Non respect des délais
Les évolutions du monde industriel Ce n’est plus suffisant  Et aujourd’hui ?? Coûts Compétitivité Qualité Délais Réactivité Innovation
Et aujourd’hui ? Diversité  Réactivité Mondialisation de la concurrence + - Innover - Se spécialiser - Travailler en collaboration - Travailler en ingénierie simultanée Les évolutions du monde industriel
Innovation Pourquoi innover ? « Si l’avantage compétitif d’une entreprise ne repose que sur ses équipements, ses concurrents n’auront aucun mal à la rattraper en réalisant les mêmes investissements » Ryuji FUDUDA Faire autrement que la concurrence, faire mieux.
Réactivité Pourquoi nécessaire d’être très réactif ? Savoir réagir vite Répondre plus rapidement que la concurrence  « Faire mieux et plus vite que la concurrence »
Autres évolutions  Processus deviennent de plus en plus complexe : ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],De multiples discipline :
Autres évolutions  Chef de projet Informations produit Analyse des besoins Conception Fabrication Métrologie Nouvelles connaissances et source de justification des décisions  Qualité CFAO Ergonomie Créativité Sécurité Environnement
[object Object],Autres évolutions ,[object Object]
L ’entreprise étendue Données d’entrées Produit fini Sous-Traitants Fournisseurs Partenaires Clients Recherche Consultants Veille Technologique Entreprise
Autres évolutions  Démarche de conception séquentielle Ingénierie simultanée Nouvelles contraintes :
Ingénierie simultanée  206 208 Semaines C2 104 Semaines
Méthode global de conception  Autre aspect augmentant la complexité : Démarche de conception séquentielle Ingénierie simultanée Etape 1 Etape 2 Etape 3 Etape 4 Etape 1 Etape 2 Etape 3 Etape 4 Durée du projet Concept simple, mise en place très complexe
Ingénierie simultanée  Développement de produit Conception générale Conception détaillée Intégration Validation Qualification Contrôle Approvision nement Fabricat ion Industrialisation Réduction du cycle de 30% INGENIERIE SEQUENCIELLE Développement de produit Qualification Conception générale Conception détaillée Intégration Validation Approvision nement Fabrication Contrôle Production Analyse du besoin INGENIERIE SIMULTANEE Analyse du besoin
Ingénierie simultanée  Nouvelle stratégie de décision au plus tôt
Ingénierie simultanée  Nouvelle stratégie de décision au plus tôt
Ingénierie simultanée  Nouvelle stratégie de décision au plus tôt   au plus tard ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],=> Besoin des connaissances des autres métiers
[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],Résumé des évolutions industriels Tels sont les challenges actuels de l’entreprise.
[object Object],[object Object],[object Object],Résumé des évolutions industriels Comment répondre à notre niveau à ces exigences
Partie II Les besoins
S ’inscrire dans une démarche de « Qualité totale» Evolution de la norme  :  ISO 9000-2000 Demande une maîtrise des différentes étapes du cycle de vie d’un produit et des connaissances constituant un métier. Votre vision de la qualité ??
Les principaux enjeux  ?? Partager et enrichir un capital de connaissances.  Optimiser les processus Pérenniser les compétences Favoriser l’innovation
Gérer un capital de compétences Restructuration Pérenniser les savoir-faire des experts Pertes de compétences ? =
Besoin de faire partager les connaissances Travail dans l’entreprise étendue   = Collaboration, partenariat Optimisation des projets à un niveau global, à la place du développement d’optimums locaux
Optimiser et standardiser les processus Utilisation des meilleures démarches et solutions de l’entreprise.   Diminution coûts des projets amélioration des processus =
Favoriser l ’innovation Pour survivre, l ’entreprise doit innover Elargir le champ des connaissances disponibles Méthode Triz (Outil Tech-optimizer)
Géométrie 2DD Modèle du produit Couple produitrocess Automatisation des processus Nécessite intégration des connaissances métiers KM 1980 1990 1995 2000 S ’inscrire dans les évolutions des démarches de conception de produit (CFAO) Prendre en compte des informations plus proches de chaque métier
Les évolutions
Besoins liés à l’évolution des recherches en génie industriel ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object]
Besoins liés à l’évolution des outils informatiques Coupler les outils informatiques à des bases de connaissances Développer des systèmes d’un niveau d’automatisation plus élevé ,[object Object],[object Object]
[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],Conclusion sur les besoins
Conclusion sur les besoins Aujourd’hui, il devient indispensable pour les entreprises de se soucier de la gestion de leur capital de connaissances Il faut donc développer des méthodes et des outils spécifiques pour améliorer et optimiser cette « gestion » des connaissances
Partie III Quelques applications industrielles
Les étapes d’une gestion des connaissances :  A faire au tableau IDENTIFIER RE-UTILISER FAIRE   EVOLUER FORMALISER RECUEILLIR ENREGISTRER Connaissances d’une organisation VALIDER
Exemples industriels ,[object Object],[object Object],[object Object]
Exemples industriels ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object]
Exemples industriels ,[object Object],[object Object],[object Object]
Exemples industriels ,[object Object],[object Object]
Exemples industriels ,[object Object],[object Object],[object Object],Capitaliser le savoir-faire "maison", faire retranscrire par les experts tout l'historique de la conception des nouveaux moteurs
Exemples industriels ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],Projet de gestion des connaissances, partage des info. sur intranet (insiste sur la qualité des documents)
Exemples industriels ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object]
Exemples industriels ,[object Object],[object Object],[object Object],Création d’un pôle IA, démarche de gestion des connaissances

Contenu connexe

Tendances

ReFaire / présentation finale Marseille
ReFaire / présentation finale MarseilleReFaire / présentation finale Marseille
ReFaire / présentation finale Marseille
Fing
 
L'innovation est un facteur clé de sucés pour la compétivité d'une entreprise
L'innovation est un facteur clé de sucés pour la compétivité d'une entreprise L'innovation est un facteur clé de sucés pour la compétivité d'une entreprise
L'innovation est un facteur clé de sucés pour la compétivité d'une entreprise
Sidi Med Dah
 
Presentation de la R&D à la RID : Des projets innovants bien financés ou du b...
Presentation de la R&D à la RID : Des projets innovants bien financés ou du b...Presentation de la R&D à la RID : Des projets innovants bien financés ou du b...
Presentation de la R&D à la RID : Des projets innovants bien financés ou du b...
Marseille Innovation
 

Tendances (20)

Présentation OSEO pour GRAIN mai 2013
Présentation OSEO pour GRAIN mai 2013Présentation OSEO pour GRAIN mai 2013
Présentation OSEO pour GRAIN mai 2013
 
Présentation management innovation silver valley Martinique
Présentation management innovation silver valley MartiniquePrésentation management innovation silver valley Martinique
Présentation management innovation silver valley Martinique
 
ReFaire / présentation finale Marseille
ReFaire / présentation finale MarseilleReFaire / présentation finale Marseille
ReFaire / présentation finale Marseille
 
L’innovation dans les petites et moyennes entreprises (PME) au Cameroun
L’innovation dans les petites et moyennes entreprises (PME) au CamerounL’innovation dans les petites et moyennes entreprises (PME) au Cameroun
L’innovation dans les petites et moyennes entreprises (PME) au Cameroun
 
Module introduction session 2
Module introduction session 2Module introduction session 2
Module introduction session 2
 
Hec De l'innovation au marché(Cours)
Hec De l'innovation au marché(Cours)Hec De l'innovation au marché(Cours)
Hec De l'innovation au marché(Cours)
 
CK : La methode pour l'innovation de rupture !
CK : La methode pour l'innovation de rupture !CK : La methode pour l'innovation de rupture !
CK : La methode pour l'innovation de rupture !
 
Innovation Etude de cas (SEB)
Innovation Etude de cas  (SEB)Innovation Etude de cas  (SEB)
Innovation Etude de cas (SEB)
 
Innovation dans l'innovation: Schumpeter_3.0
Innovation dans l'innovation: Schumpeter_3.0Innovation dans l'innovation: Schumpeter_3.0
Innovation dans l'innovation: Schumpeter_3.0
 
L'innovation est un facteur clé de sucés pour la compétivité d'une entreprise
L'innovation est un facteur clé de sucés pour la compétivité d'une entreprise L'innovation est un facteur clé de sucés pour la compétivité d'une entreprise
L'innovation est un facteur clé de sucés pour la compétivité d'une entreprise
 
Presentation de la R&D à la RID : Des projets innovants bien financés ou du b...
Presentation de la R&D à la RID : Des projets innovants bien financés ou du b...Presentation de la R&D à la RID : Des projets innovants bien financés ou du b...
Presentation de la R&D à la RID : Des projets innovants bien financés ou du b...
 
Guide de l'innovation centrée-usager
Guide de l'innovation centrée-usagerGuide de l'innovation centrée-usager
Guide de l'innovation centrée-usager
 
Innovation analyses dgcis_mai 2011 / http://www.industrie.gouv.fr/p3e/analyse...
Innovation analyses dgcis_mai 2011 / http://www.industrie.gouv.fr/p3e/analyse...Innovation analyses dgcis_mai 2011 / http://www.industrie.gouv.fr/p3e/analyse...
Innovation analyses dgcis_mai 2011 / http://www.industrie.gouv.fr/p3e/analyse...
 
L’Entreprise 2.0 : Acte 1 - Performance et intelligence collective dans l’ent...
L’Entreprise 2.0 : Acte 1 - Performance et intelligence collective dans l’ent...L’Entreprise 2.0 : Acte 1 - Performance et intelligence collective dans l’ent...
L’Entreprise 2.0 : Acte 1 - Performance et intelligence collective dans l’ent...
 
Veille et Web dans les entreprises non-technologiques
Veille et Web dans les entreprises non-technologiquesVeille et Web dans les entreprises non-technologiques
Veille et Web dans les entreprises non-technologiques
 
La méthode lean startup : tout est prototype, même votre entreprise !
La méthode lean startup : tout est prototype, même votre entreprise !La méthode lean startup : tout est prototype, même votre entreprise !
La méthode lean startup : tout est prototype, même votre entreprise !
 
En association avec le CEFRIO et HEC Montréal, le CIGREF délivre les résultat...
En association avec le CEFRIO et HEC Montréal, le CIGREF délivre les résultat...En association avec le CEFRIO et HEC Montréal, le CIGREF délivre les résultat...
En association avec le CEFRIO et HEC Montréal, le CIGREF délivre les résultat...
 
Fonction R&D et Innovation au sein des entreprises, pratiques internationales...
Fonction R&D et Innovation au sein des entreprises, pratiques internationales...Fonction R&D et Innovation au sein des entreprises, pratiques internationales...
Fonction R&D et Innovation au sein des entreprises, pratiques internationales...
 
Le Bulletin Board, la nouvelle frontière du quali
Le Bulletin Board, la nouvelle frontière du qualiLe Bulletin Board, la nouvelle frontière du quali
Le Bulletin Board, la nouvelle frontière du quali
 
Le brevet comme instrument de veille technologique (Mbongui-Kialo, 2013)
Le brevet comme instrument de veille technologique (Mbongui-Kialo, 2013)Le brevet comme instrument de veille technologique (Mbongui-Kialo, 2013)
Le brevet comme instrument de veille technologique (Mbongui-Kialo, 2013)
 

En vedette

B 65285 en-04
B 65285 en-04B 65285 en-04
B 65285 en-04
mt7038
 
Démarche et logiciel de gestion des connaissances pour le cycle de vie des pr...
Démarche et logiciel de gestion des connaissances pour le cycle de vie des pr...Démarche et logiciel de gestion des connaissances pour le cycle de vie des pr...
Démarche et logiciel de gestion des connaissances pour le cycle de vie des pr...
hackick
 
Introduction Au Cours G C
Introduction Au Cours  G CIntroduction Au Cours  G C
Introduction Au Cours G C
pistesil
 
Outillage de thermoformage
Outillage de thermoformageOutillage de thermoformage
Outillage de thermoformage
FABEURO
 
Cnc Programming Basics
Cnc Programming BasicsCnc Programming Basics
Cnc Programming Basics
shlxtn
 
CGTech VERICUT 2014
CGTech VERICUT 2014CGTech VERICUT 2014
CGTech VERICUT 2014
CGTech
 

En vedette (17)

B 65285 en-04
B 65285 en-04B 65285 en-04
B 65285 en-04
 
La gestion des connaissances personnelles
La gestion des connaissances personnellesLa gestion des connaissances personnelles
La gestion des connaissances personnelles
 
Gestion de connaissances dans l'industrie du logiciel ...
Gestion de connaissances dans l'industrie du logiciel ...Gestion de connaissances dans l'industrie du logiciel ...
Gestion de connaissances dans l'industrie du logiciel ...
 
Démarche et logiciel de gestion des connaissances pour le cycle de vie des pr...
Démarche et logiciel de gestion des connaissances pour le cycle de vie des pr...Démarche et logiciel de gestion des connaissances pour le cycle de vie des pr...
Démarche et logiciel de gestion des connaissances pour le cycle de vie des pr...
 
Programme de gestion des connaissances du Service canadien des forêts
Programme de gestion des connaissances du Service canadien des forêtsProgramme de gestion des connaissances du Service canadien des forêts
Programme de gestion des connaissances du Service canadien des forêts
 
Introduction Au Cours G C
Introduction Au Cours  G CIntroduction Au Cours  G C
Introduction Au Cours G C
 
Outillage de thermoformage
Outillage de thermoformageOutillage de thermoformage
Outillage de thermoformage
 
Gestion des connaissances (Knowledge Management)
Gestion des connaissances  (Knowledge Management)Gestion des connaissances  (Knowledge Management)
Gestion des connaissances (Knowledge Management)
 
Cnc Programming Basics
Cnc Programming BasicsCnc Programming Basics
Cnc Programming Basics
 
Logiciels gatuits pour la gestion des connaissances
Logiciels gatuits pour la gestion des connaissancesLogiciels gatuits pour la gestion des connaissances
Logiciels gatuits pour la gestion des connaissances
 
Introduction à la gestion des connaissances
Introduction à la gestion des connaissancesIntroduction à la gestion des connaissances
Introduction à la gestion des connaissances
 
Gestion des connaissances dans l'entreprise 2.0
Gestion des connaissances dans l'entreprise 2.0Gestion des connaissances dans l'entreprise 2.0
Gestion des connaissances dans l'entreprise 2.0
 
Outil de gestion des connaissances d’une Interconnexion de Communautés de Pra...
Outil de gestion des connaissances d’une Interconnexion de Communautés de Pra...Outil de gestion des connaissances d’une Interconnexion de Communautés de Pra...
Outil de gestion des connaissances d’une Interconnexion de Communautés de Pra...
 
Tentative de cartographie des besoins, solutions et sujets de recherche ouver...
Tentative de cartographie des besoins, solutions et sujets de recherche ouver...Tentative de cartographie des besoins, solutions et sujets de recherche ouver...
Tentative de cartographie des besoins, solutions et sujets de recherche ouver...
 
CGTech VERICUT 2014
CGTech VERICUT 2014CGTech VERICUT 2014
CGTech VERICUT 2014
 
CNC PROGRAMMING FOR BEGAINER Part 1
CNC PROGRAMMING FOR BEGAINER Part 1CNC PROGRAMMING FOR BEGAINER Part 1
CNC PROGRAMMING FOR BEGAINER Part 1
 
Projet les fondamentaux
Projet les fondamentauxProjet les fondamentaux
Projet les fondamentaux
 

Similaire à Partie 1 Besoins

La Mise en Production : un gisement d'économies inexploité
La Mise en Production : un gisement d'économies inexploitéLa Mise en Production : un gisement d'économies inexploité
La Mise en Production : un gisement d'économies inexploité
itSMF France
 
Conférence #nwx2014 - Nicolas Saillard - Agilité en SSII
Conférence #nwx2014 - Nicolas Saillard - Agilité en SSIIConférence #nwx2014 - Nicolas Saillard - Agilité en SSII
Conférence #nwx2014 - Nicolas Saillard - Agilité en SSII
Normandie Web Xperts
 

Similaire à Partie 1 Besoins (20)

Introduction a l_agilite_iut_lyon_1_decembre2011
Introduction a l_agilite_iut_lyon_1_decembre2011Introduction a l_agilite_iut_lyon_1_decembre2011
Introduction a l_agilite_iut_lyon_1_decembre2011
 
Cours de gestion de Projet - Les Fondamentaux
Cours de gestion de Projet - Les FondamentauxCours de gestion de Projet - Les Fondamentaux
Cours de gestion de Projet - Les Fondamentaux
 
Impacts de l'adoption de Scrum
Impacts de l'adoption de ScrumImpacts de l'adoption de Scrum
Impacts de l'adoption de Scrum
 
Le rôle de l'analyste d'affaires et la place de la documentation dans un proc...
Le rôle de l'analyste d'affaires et la place de la documentation dans un proc...Le rôle de l'analyste d'affaires et la place de la documentation dans un proc...
Le rôle de l'analyste d'affaires et la place de la documentation dans un proc...
 
Optimiser l’intervention d’un expert accessibilité
Optimiser l’intervention d’un expert accessibilitéOptimiser l’intervention d’un expert accessibilité
Optimiser l’intervention d’un expert accessibilité
 
Agilité et la gestion du changement mboisvert - 15 octobre 2013
Agilité et la gestion du changement   mboisvert - 15 octobre 2013Agilité et la gestion du changement   mboisvert - 15 octobre 2013
Agilité et la gestion du changement mboisvert - 15 octobre 2013
 
La Mise en Production : un gisement d'économies inexploité
La Mise en Production : un gisement d'économies inexploitéLa Mise en Production : un gisement d'économies inexploité
La Mise en Production : un gisement d'économies inexploité
 
YouMeO Club 15/10/2019
YouMeO Club 15/10/2019YouMeO Club 15/10/2019
YouMeO Club 15/10/2019
 
AES22 - L’agilité à l’échelle de tout le périmètre de l’entreprise : cap ou p...
AES22 - L’agilité à l’échelle de tout le périmètre de l’entreprise : cap ou p...AES22 - L’agilité à l’échelle de tout le périmètre de l’entreprise : cap ou p...
AES22 - L’agilité à l’échelle de tout le périmètre de l’entreprise : cap ou p...
 
Notre vie apres SAFe
Notre vie apres SAFeNotre vie apres SAFe
Notre vie apres SAFe
 
Tour d'horizon des méthodes agiles
Tour d'horizon des méthodes agilesTour d'horizon des méthodes agiles
Tour d'horizon des méthodes agiles
 
Agile du point de vue d'un PMP
Agile du point de vue d'un PMPAgile du point de vue d'un PMP
Agile du point de vue d'un PMP
 
Agile du point de vue d'un PMP
Agile du point de vue d'un PMPAgile du point de vue d'un PMP
Agile du point de vue d'un PMP
 
Transformation agile faire face aux injonctions paradoxales
Transformation agile faire face aux injonctions paradoxalesTransformation agile faire face aux injonctions paradoxales
Transformation agile faire face aux injonctions paradoxales
 
La valeur d'affaires comme indicateur de la gestion de projet - IIBA Montréal...
La valeur d'affaires comme indicateur de la gestion de projet - IIBA Montréal...La valeur d'affaires comme indicateur de la gestion de projet - IIBA Montréal...
La valeur d'affaires comme indicateur de la gestion de projet - IIBA Montréal...
 
La valeur d’affaires: L’indicateur qui peut changer le succès des projets
La valeur d’affaires: L’indicateur qui peut changer le succès des projetsLa valeur d’affaires: L’indicateur qui peut changer le succès des projets
La valeur d’affaires: L’indicateur qui peut changer le succès des projets
 
Conférence #nwx2014 - Nicolas Saillard - Agilité en SSII
Conférence #nwx2014 - Nicolas Saillard - Agilité en SSIIConférence #nwx2014 - Nicolas Saillard - Agilité en SSII
Conférence #nwx2014 - Nicolas Saillard - Agilité en SSII
 
Colloque 4 AccéLéRateurs En Dp 21oct09
Colloque 4 AccéLéRateurs En Dp 21oct09Colloque 4 AccéLéRateurs En Dp 21oct09
Colloque 4 AccéLéRateurs En Dp 21oct09
 
Web-formation | Lean Innovation & Méthode 3P
Web-formation | Lean Innovation & Méthode 3PWeb-formation | Lean Innovation & Méthode 3P
Web-formation | Lean Innovation & Méthode 3P
 
Web-formation | L'Obeya pour le pilotage de projets Lean Développement
Web-formation | L'Obeya pour le pilotage de projets Lean DéveloppementWeb-formation | L'Obeya pour le pilotage de projets Lean Développement
Web-formation | L'Obeya pour le pilotage de projets Lean Développement
 

Partie 1 Besoins

  • 1. Septembre 2007 Cours Gestion des connaissances 5A M. STOCK
  • 2.
  • 3. Partie I Introduction à la gestion des connaissances
  • 4. Introduction Gérer la connaissance = regrouper + accumuler + formaliser + conserver + transmettre + réutiliser + valoriser + ... les connaissances des différents métiers de l’entreprise On s’intéresse particulièrement aux connaissances techniques
  • 5. INTRODUCTION KM (Knowledge Management), un terme à la mode ?? Concorde ? Voyage sur la lune ? ?? La gestion des connaissances Pour faire quoi ? Tour EIFFEL ?
  • 6. INTRODUCTION 2 principaux aspects : Evolution du contexte industriel Mieux, plus vite, moins chère Remédier aux erreurs de gestion du passé Facteur rentabilité cours terme >> pérennité de l’entreprise
  • 7. Pour répondre à quels problèmes concrets ? INTRODUCTION La gestion des connaissances
  • 8.
  • 9.
  • 10.
  • 11.
  • 12. Pour répondre à quels problèmes concrets ? INTRODUCTION Connaissances oubliées : acquis antérieurs, solutions « rejetées », échecs et erreurs instructives, historique des décisions. ?? Iceberg de la connaissance Pertes de compétences individuelles : turn-over, départs en retraite d’experts. Pertes de compétences collectives : dispersion équipes projets, réorganisations, fusions difficiles.
  • 13.
  • 14. INTRODUCTION Non Est-ce que la gestion des connaissances c'est quelque chose de nouveau ? L ’entreprise gère depuis longtemps ses savoir-faire sous de multiples formes. ?? Attention aux effets de mode!!
  • 15.
  • 16.
  • 17. INTRODUCTION Et la gestion des données …(les SGDT)? ?? Ce n’est plus suffisant Face aux quantités de données disponibles Aujourd’hui, besoin de gérer des connaissances ( contexte et mécanismes d’utilisation des données).
  • 18.
  • 19. Il faut donc développer des méthodes et des outils pour améliorer et optimiser la « gestion » des connaissances disponibles au sein de l'entreprise INTRODUCTION - Diversité - Complexité - Aspects humains Faire face aux évolutions du monde industriel :
  • 20. Partie II Les évolutions du monde industriel
  • 21. Répondre aux exigences et aux évolutions du monde industriel… Pourquoi cette recherche de « Qualité Totale » Les objectifs Réduire le temps pour commercialiser Réduire le coût total du produit Augmenter la standardisation et la modularité des produits Améliorer l’échange d’informations Augmenter la personnalisation du produit Augmenter le champ de prédiction Améliorer la qualité des produits
  • 22. Les évolutions du monde industriel S’inscrire dans le triangle coût-Qualité-Délais Rester compétitif = Coûts Compétitivité Qualité Délais
  • 23. Répondre aux exigences de diminution des coûts imposées par les Donneurs d’Ordres Coûts Maîtriser les coûts de développement des projets Exemple : impose aux fournisseurs de diminuer les prix de X% par an. Exemple : Chrysler
  • 24. Respect des délais : contrainte importante Délais Diminution constante de la durée des projets : Exemple : conception d’une automobile : - avant 5 ans - aujourd’hui 3 ans - objectif de 22-24 mois Exemple : EADS Idem en aéronautique
  • 25. La spirale de la compétitivité Fort niveau de compétitivité Entreprise Maîtrise des processus + de compétitivité Objectif de « Qualité Totale » Maîtrise des coûts des projets + de Qualité Respect des délais
  • 26. La spirale de la non-compétitivité Faible niveau de compétitivité Entreprise Travail dans l’urgence Moins compétitif Coûts des projets non maîtrisés Pb de Qualité Non respect des délais
  • 27. Les évolutions du monde industriel Ce n’est plus suffisant Et aujourd’hui ?? Coûts Compétitivité Qualité Délais Réactivité Innovation
  • 28. Et aujourd’hui ? Diversité Réactivité Mondialisation de la concurrence + - Innover - Se spécialiser - Travailler en collaboration - Travailler en ingénierie simultanée Les évolutions du monde industriel
  • 29. Innovation Pourquoi innover ? « Si l’avantage compétitif d’une entreprise ne repose que sur ses équipements, ses concurrents n’auront aucun mal à la rattraper en réalisant les mêmes investissements » Ryuji FUDUDA Faire autrement que la concurrence, faire mieux.
  • 30. Réactivité Pourquoi nécessaire d’être très réactif ? Savoir réagir vite Répondre plus rapidement que la concurrence « Faire mieux et plus vite que la concurrence »
  • 31.
  • 32. Autres évolutions Chef de projet Informations produit Analyse des besoins Conception Fabrication Métrologie Nouvelles connaissances et source de justification des décisions Qualité CFAO Ergonomie Créativité Sécurité Environnement
  • 33.
  • 34. L ’entreprise étendue Données d’entrées Produit fini Sous-Traitants Fournisseurs Partenaires Clients Recherche Consultants Veille Technologique Entreprise
  • 35. Autres évolutions Démarche de conception séquentielle Ingénierie simultanée Nouvelles contraintes :
  • 36. Ingénierie simultanée 206 208 Semaines C2 104 Semaines
  • 37. Méthode global de conception Autre aspect augmentant la complexité : Démarche de conception séquentielle Ingénierie simultanée Etape 1 Etape 2 Etape 3 Etape 4 Etape 1 Etape 2 Etape 3 Etape 4 Durée du projet Concept simple, mise en place très complexe
  • 38. Ingénierie simultanée Développement de produit Conception générale Conception détaillée Intégration Validation Qualification Contrôle Approvision nement Fabricat ion Industrialisation Réduction du cycle de 30% INGENIERIE SEQUENCIELLE Développement de produit Qualification Conception générale Conception détaillée Intégration Validation Approvision nement Fabrication Contrôle Production Analyse du besoin INGENIERIE SIMULTANEE Analyse du besoin
  • 39. Ingénierie simultanée Nouvelle stratégie de décision au plus tôt
  • 40. Ingénierie simultanée Nouvelle stratégie de décision au plus tôt
  • 41.
  • 42.
  • 43.
  • 44. Partie II Les besoins
  • 45. S ’inscrire dans une démarche de « Qualité totale» Evolution de la norme : ISO 9000-2000 Demande une maîtrise des différentes étapes du cycle de vie d’un produit et des connaissances constituant un métier. Votre vision de la qualité ??
  • 46. Les principaux enjeux ?? Partager et enrichir un capital de connaissances. Optimiser les processus Pérenniser les compétences Favoriser l’innovation
  • 47. Gérer un capital de compétences Restructuration Pérenniser les savoir-faire des experts Pertes de compétences ? =
  • 48. Besoin de faire partager les connaissances Travail dans l’entreprise étendue = Collaboration, partenariat Optimisation des projets à un niveau global, à la place du développement d’optimums locaux
  • 49. Optimiser et standardiser les processus Utilisation des meilleures démarches et solutions de l’entreprise. Diminution coûts des projets amélioration des processus =
  • 50. Favoriser l ’innovation Pour survivre, l ’entreprise doit innover Elargir le champ des connaissances disponibles Méthode Triz (Outil Tech-optimizer)
  • 51. Géométrie 2DD Modèle du produit Couple produitrocess Automatisation des processus Nécessite intégration des connaissances métiers KM 1980 1990 1995 2000 S ’inscrire dans les évolutions des démarches de conception de produit (CFAO) Prendre en compte des informations plus proches de chaque métier
  • 53.
  • 54.
  • 55.
  • 56. Conclusion sur les besoins Aujourd’hui, il devient indispensable pour les entreprises de se soucier de la gestion de leur capital de connaissances Il faut donc développer des méthodes et des outils spécifiques pour améliorer et optimiser cette « gestion » des connaissances
  • 57. Partie III Quelques applications industrielles
  • 58. Les étapes d’une gestion des connaissances : A faire au tableau IDENTIFIER RE-UTILISER FAIRE EVOLUER FORMALISER RECUEILLIR ENREGISTRER Connaissances d’une organisation VALIDER
  • 59.
  • 60.
  • 61.
  • 62.
  • 63.
  • 64.
  • 65.
  • 66.

Notes de l'éditeur

  1. Dire que cela devient important aujourd’hui Demander si certaines personnes savent ce que c’est