SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  66
Télécharger pour lire hors ligne
Intérêts  et limites des investigations biologiques Exploration des thrombophilies en 2010
Explorer les thrombophilies biologiques Identification d’un facteur de risque biologique de thrombose: quel bénéfice pour la démarche clinique ?SFMV - GEHT 2008 Contribution à la survenue d’un épisode thrombotique veineux ? Récidive thrombotique: Valeur informative des explorations Modification de la prise en charge dans le cas d’antécédent de  METV dans des circonstances thrombogènes ? Thromboses superficielles et distales Intérêts des explorations ? Intérêt des enquêtes familiales pour les sujets asymptomatiques des sujets apparentés à des patients thrombophiles ?
Les maladies hématologiques thrombogènes Thrombophilies constitutionnelles Thrombophilies Acquises Syndrome des antiphospholipides Hémoglobinurie nocturne paroxystique Syndrome myéloprolifératif (Mutation de la kinase JAK2) Déficit des anticogulants naturels  Antithrombine Protéine C - Protéine S Excès constitutionnel de Facteur VIII Mutation du gène du facteur V (Leiden) Mutation du gène de la prothombine Dysfibrinogénémie Hémoglobinopathie (βThalassémie Hétérozygote) Maladie métabolique: Homocystéinurie
Dr Plu-Bureau; Journée de l’Hôtel Dieu 2009
La Hollande: l’autre pays de l’hémostase Diapositive Pr G Pernod
La coagulation: Conception actuelle Phase d’Amorçage - Lésion vasculaire - Monocytes / Macrophages activés - Plaque d’athérome - Lésion tumorale thrombogène - SAPL - Hémolyse (HPN) - Déficit constitutionnel des anticoagulants naturels - Maladies métaboliques congénitales thrombogènes Homocytéinurie Dysfibrinogénémie
FT - VII Ca Xa IX VIII Va VIIa IXa Xa PCa XI XII II IIa Fibrinogène Fibrine
Hémostase: la régulation Héparine HBPM Pentassaccharide Le trinôme  Thrombomoduline-ProtéineC-Protéine S AT IIa Xa XIa
La coagulation plasmatique Limites de la Modélisation in vitro Nombreux niveaux de régulation Mécanismes de rétro-inhibition / rétro- activation Abstraction des composantes endothéliales et plaquettaires Explorations biologiques des facteurs de l’hémostase unitaire
Valeur informative de la quantification plasmatique des protéines régulatrice de l’hémostase L’exploration biologique retrace une facette des systèmes biologiques Pas d’étalon universel  Recouvrement entre déficits frustres et valeurs de références de « normalité » Pénétrance variable Principe: mesure de l’activité enzymatique Expression des résultats Pourcentage par rapport à un étalon Interprétation: fondée sur la loi normale de Gauss Expression phénotypique des déficits
La Résistance à la Protéine C Activée Constitutionnelle Acquise Grossesse Syndrome des antiphospholipides Inefficacité relative de l’inactivation du facteur V Plasmatique par la protéine C
Hématologie. Vol. 7, n° 4, 2001 : 287-296
Résistance à la Protéine C activée Sites de clivage du facteur V par la Protéine C activée ,[object Object],Résistance à la protéine C activée: Mutation Arginine (506) / Glutamine: Facteur V Leiden
Mutation du gène de la prothrombine 20210 G/A Conséquence Majoration du taux plasmatique  du taux de la prothrombine Accélération de la cinétique des de la génération de thrombine Mutation affectant le séquence régulatrice non traduit situé en 3’
Contribution à la survenue d’un épisode thromboembolique
Prévalence des thrombophilies selon le site anatomique  (Am J Hematol 2002; 70; 126-32)
Homocystéinémie et thrombose L’homocysténémie modérée est elle un facteur de risque de thrombose veineuse ? NB: Hyper-Homocystéinémie modérée: 15 à 30 μmol/l
Homocystéinurie Manifestations thrombotiques Thromboses artérielles; veineuses Corrélation du risque thrombotique/homocystéinémie circulante Homocysténémie > 100 μmo/l Maladie Métabolique génétique Déficit en βCystationine Synthétase Le plus souvent, diagnostic pendant l’enfance
Homocystinurie Manifestations Squelettiques Atteinte oculaire et neurologique Cyphoscoliose Vertèbres aplaties Epiphyses et métaphyses élargies Ostéoporose Hyperlaxité ligamentaire: rare Myopie sévère Ectopie du cristallin Retard mental Epilepsie Accident vasculaire cérébral ischémique Troubles psychiatriques
Reméthylation Transulfuration S-adénosyl Homocystéine TETRA HYDROFOLATE Méthionine 5-Methyl-THF-Homocysteine Methyl-Transferase Vit B12 Vit B6 S-adénosyl Méthionine 5 - 10 METHYLENE  THF Homocystéine Cystationineβ Synthase (vitamine B6) MTHFR* 5 - METHYL – THF Cystéine *5-10 Méthylène Tétrahydrofolate réductase
Existe-t-il un lien entre la mutation C677T du gène de la MTHFR et le risque thromboembolique veineux ? Les patients homozygotes pou l’allèle T ont une homocysténémie majorée de 25% (2.6 µmo/l) par rapport aux patients non mutés Risque relatif de thrombose : OR = 1,20 IC 95% (1,08 – 1,32) – JTH 2005   	La mutation du gène de la MTHFR (Haplotype TT) n’est pas un facteur de risque indépendant de maladie thromboembolique veineuse
Homocystéinémie et thrombose L’hyperhomocystéinémie modérée est t-elle un facteur de risque de thrombose veineuse ? Risque de thrombose moyen:  OR = 1.27 (1.01 – 1,59) Hématologie 2010
VITRO « The Vitamins and thrombosisStudy » METV: Thromboses veineuses proximales / EP idiopathiques. Exclusion cancer, grossesse – post partum, immobilisation Comparaison patients hyper-homocystéinémie (n = 360) versus  normocystéinémie(n = 341) Suivi 24 mois Récurrence TVP symptomatique / EP . Placebo versus Supplémentation Vitaminique Homocystéine modérée et Thrombose den Heijer, M. et al. Blood 2007;109:139-144
Figure 2 Recurrent thrombosis cumulative incidence den Heijer, M. et al. Blood 2007;109:139-144 Courbe discontinue: patients non traité  Courbe « continue »: Patients traités (Folate: 5 mg,Vitamine B6: 50 mg; Vitamine B12: 0,4 mg) Copyright ©2007 American Society of Hematology.  Copyright restrictions may apply.
Etude VITRO Résultats Après exclusion des récidives précoces (Groupe Hyper-homocysténémie):  OR = 0,76
Exclusion systématique  de l’homocystéinémie en l’absence de point d’appel clinique des bilans de thromboses  ? Homme 26 ans sans antécédents thrombotiques Thrombophlébite cérébrale (sinus latéral) Pas d’anomalie oculaire, osseuse, neuro-psychiatrique Biologie Facteur V Leiden hétérozygote Mutation de la MTHFR à l’état hétérozygote Homocystéinémie: 252 μmol/l Déficit en CystationineβSynthase « Un train peut en cacher un autre »
Homocystéinurie de révélation tardive Homme 50 ans : Surpoids; Tabagisme TVS sur terrain variqueux; Pontage fémoro-poplitéthrombosé Anévrysmes multiples; Subluxation des critallins Marqueurs de la thrombophilie (-) Homocysténurie: 190 μmol/l Déficit en CystationineβSynthase Sœur du patient; 41 ans Thrombose de la veine splénique Ischémie aigüe (membres inférieurs) Homocystéinémie: 116 μmol/ Déficit en CystationineβSynthase
Anticorps antiphospholipides et thrombose Critères diagnostics (Sydney 2007)
Domaine V: liaison aux phospholipides membranaires Domaine I: Liaison aux anticorps β2 GP1 Anticorps antiphospholipides Anticorps anti β2 GP1 Prothrombine Induction d’une résistance à la protéine C activée Activation des plaquettes et probablement des cellules endothéliales
Syndrome des AntiphospholipidesLes critères de Sydney (2007) Critères cliniques Thrombose artérielle, veineuse, capillaire quelque soit le siège validée par un examen de référence Manifestations Obstétricales Mort fœtale à partir de la 10ième semaine de gestation (fœtus morphologiquement normal) Une ou plusieurs naissances prématurées (fœtus normal) en rapport avec une éclampsie ou une insuffisance placentaire Au moins 3 Avortements spontanés avant la 10ième SA sans cause hormonale, anatomique, chromosomique paternelle et/ou maternelle
Syndrome des Antiphospholipides: Les critères de Sydney (2007) Critères biologiques Lupus anticoagulant* établi avec une méthodologie recommandée par l’ISTH Anticorps Anticadiolipines*: IgG ou IgM, titre > 40 U GPL ou >99e percentile Anticorps antiβ2 GP1*: IgG ou IgM, titre > 40 U GPL ou >99e percentile *confirmation à 12 semaines d’intervalle
Syndrome des Antiphospholipides: Interprétation des tests biologiques
SAPL: profils biologiques
Contribution d’un facteur de risque biologique à la maladie thromboembolique veineuse « La présence d’un FBR  ne semble pas avoir d’impact après 60 ans » (niveau 2) Recommandation n°1 En cas de premier épisode de TVP proximale et /ou EP survenant après 60 ans, il est recommandé de  ne pas effectuer de recherche de FBR (grade B) « La présence d’un FBR (voir plusieurs), en dehors du SAPL n’est pas une explication suffisante par elle même pour le développement d’une METV »  (niveau 2)
La présence d’un FRB est probablement la condition nécessaire mais pas suffisante pour le déclenchement d’une thrombose (hormis SAPL)
Recommandation n°3 En cas de premier épisode de TVP et /ou EP survenant avant 60 ans  En cas de METV  non provoquée, il est recommandé d’effectuer une recherche de FBR (grade C) En cas de METV survenu dans des circonstances déclenchantes majeures et en l’absence de famille informative, la recherche de FBR ne doit pas être systématique (grade C)
Recommandation n° 2: METV et facteur déclenchant La détermination du caractère provoqué d’une METV est un critère majeur d’appréciation du risque de récidive indépendamment de la la connaissance d’éventuels FBR (grade A) En dehors de ces situations, le caractère idiopathique de la thrombose est retenu
Facteur Biologique  thrombogène  et Récidive thrombotique « Le risque de récidive conféré par les facteurs  biologiques de risque est modéré comparé au caractère  idiopathique de la maladie thromboembolique veineuse »
Facteur Biologique  thrombogène  et Récidive thrombotique
Recommandation n°4 Antithrombine, Protéine C, Protéine S, Facteur V Leiden, Mutation du gène de la prothrombine Marqueurs du syndrome des anti-phospholipides Homocystéinémie METV chez l’enfant, l’adulte jeune Facteur VIII Marqueur de thrombose incertain Quel bilan réaliser ? La présence d’un facteur de risque de thrombose peut renforcer la décision d’un traitement de longue durée dès le premier épisode
Recommandation n° 5 « En dehors des concentrations des Protéines C et S, l’exploration sera envisagée même pendant le traitement AVK, si les résultats de celle-ci sont susceptibles  d’influencer la durée du traitement (accord professionnel) »
Impact de la connaissance d’un facteur biologique de risque chez un patient ayant déjà présenté une maladie thromboembolique veineuse sur la conduite en cas d’exposition future à une circonstance à risque thromboembolique ? (4 situations ont été évaluées)
Recommandations n°7 & 8Thromboses veineuses superficielles et distales « Aucune donnée n’est disponible à ce jour permettant d’adapter une éventuelle thérapeutique des thromboses veineuses superficielles à la connaissance d’un facteur de risque biologique ». La recherche d’un FBR n’est pas recommandée chez les patients présentant une TVS (grade C) « En l’absence de donnée claire sur la nécessité de traitement anticoagulant dans cette localisation, la recherche d’un FBR n’est pas recommandée chez les patients présentant un premier épisode de TVP distale » (grade C) Exception: Patients lupiques, thromboses récidivantes (≥ 2) avec 1er épisode survenu avant 60 ans
Enquêtes familiales Dépistages chez les sujets asymptomatiques apparentés à des sujets ayant des antécédents de METV  - Evaluation du risque chez un sujet apparenté direct d’un porteur d’une anomalie biologique - Femme en âge de procréer asymptomatique  - Impact sur la contraception orale oestro-progestative et de la grossesse - Chirurgie à risque élevé
Enquête familiale Proposition: prendre en considération les sujets apparentés:   au moins deux cas familiaux de sujets ayant des antécédents de maladie thromboembolique veineuse de premier degré (enfant, parents, fratrie) « Ceci confère aux apparentés asymptomatiques un risque majoré de thrombose en dehors de toute mise en évidence de facteur biologique de risque » (Niveau 2) Dépistage de facteurs de risque biologique chez les sujets asymptomatiques
Enquête familiale
Enquête familiale et contraception orale Recommandation  n°12: explorations  préalables à la prescription d’une contraception orale oestro-progestive 
Etude familiale en prévision de grossesse Déficit en antithrombine  Déficit en protéine C; S Mutation homozygote du facteur Leiden / gène de la prothrombine ou mutation hétérozygote composite  (Grade B) Mutation hétérozygote du facteur Leiden / gène de la prothrombine: « discutable »  Patiente asymptomatique avec antécédents familiaux de METV en âge de procréer
Enquête familiale et prescription de thérapeutique hormonale substitutive Investigation non recommandée Accord professionnel Patiente asymptomatique avec antécédents familiaux de METV
Etude familiale avant chirurgie à risque thrombotique élevé Pas données fiables pour préconiser un dépistage des sujets asymptomatiques
Enquêtes familiales (apparenté direct porteur d’un facteur de risque biologique) Recommandation n°10 Recommandation n°11 Statut biologique du cas index inconnu: l’exploration des sujets asymptomatiques de premier degré n’est pas recommandé Excepté si le cas index est décédé ou perdu de vue (accord professionnel) En cas d’étude familiale il est proposé de rechercher chez les apparentés le facteur de risque biologique (FRB) présent chez le cas index Absence du FRB chez les sujets apparentés: arrêt des explorations  Absence du FRB chez les sujets apparentés: bilan complet
Synthèse La détermination du caractère provoqué est un critère majeur dans l’appréciation du risque de récidive en dehors de toute connaissance d’éventuels facteurs biologiques de risque (grade A)
Synthèse Quel bilan prescrire: Antithrombine Protéine C Protéine S Fibrinogène Facteur VIII Marqueurs du syndrome des antiphospholipides Mutation des gènes des facteurs II et V Homocystéinémie Sujet jeune +/- symptomatologie neurologique oculaire
Thrombophilie constitutionnelle: Gravité Thrombophilie constitutionnelle: Fréquence
Risque important à sévère: Déficit hétérozygote en antithrombine Anomalies composites Facteur V Leiden homozygote Risque faible à modéré: Mutation du facteur V Leiden et du gène de la prothrombine à l’état hétérozygote Majoration du taux du facteur VIII Létal: Déficit homozygote en antithrombine, protéines C et S Risque intermédiaire: Déficit en Protéine C et S « Echelle de Richter de la thrombophilie »
Mutation de Jak 2 (V617F) et thromboses veineuses Hémopathies et mutations de Jak2 Syndrome myéloprolifératif latent et mutation de Jak 2 Polyglobulie de Vasquez 95% Thrombocytémie essentielle 50 à 70% Myélofibrose primitive 50% Leucémie myélomonocytaire chronique Anémie réfractaire sidéroblastique avec thrombocytose Thrombose veineuse en territoire splanchnique; TVP/EP; NFS normale  Similitudes fréquentes avec une thrombocytémie essentielle dont la thrombocytose est masquée par l’hyperslpénisme (lié à l’hypertension portale)
Risque de récidive thromboembolique annuel à la suite d’un événement « idiopathique » selon le dosage des DDimères IBS 2010
[object Object],- Patients avec Ddimères négatifs: le risque de récidive thrombotique annuel est proche du taux des complications hémorragiques   (SIB 2010)
Remerciements au laboratoire LEO Pharma pour leur soutienMerci de votre attention
Bibliographie Syndrome des Antiphospholipides. Classification actuelles et indications thérapeutiques. Médecine Thérapeutiques. Vol 13; n°2; mars-avril 2007 Les déficits congénitaux en protéine S: difficultés diagnostics; Revue de Médecine Interne 57 (2009) 483-487 Faut-il se préoccuper de l’homocystéinémie des patients atteints de maladie veineuse thromboembolique. La revue de médecine Interne 28 (2007) 517 – 519 Homocystéine et et maladie thromboembolique: la fin d’une belle histoire ?. STV 2010; 22; n°3: 144 – 9 Homocysteinelowering by B vitamins and the secondaryprevention of deepveinthrombosis and pulmonaryembolism: a randomized, placebo-controlled, double-blind trial; BLOOD, Vol 109; n°1 Durée du traitement anticoagulant dans la maladie thromboembolique veineuse: utilité du dosage des D-dimères; Immuno-analyse et biologie spécialisée (2010) 25, 147-1 Les mutations de JAK2 dans les syndromes myéloprolifératifs en 20Hématologie. Vol. 14, n° 5, septembre-octobre 2008 : 368-377
Bibliographie Les facteurs de risque dans le cadre de la maladie thromboembolique veineuse; Recommandations professionnelles; STV; 2009; 21; n° spécial; 5-11 Occlusions veineuses rétiniennes; La revue de Médecine Interne 31; 434-439; 201 Conséquences thérapeutiques de la mise en évidence d’une thrombophilie. La Revue de Médecine Interne; vol 29; n°6; 486-490; 2008 Evaluation de la thrombophylaxie dans un service de Médecine Interne; revue de médecine interne 31 (2010) 406-410 Le récepteur endothélial à la protéine C (EPCR) : un récepteur à l'interface entre coagulation et système inflammatoire; Hématologie. Vol 7, Numéro 6, 418-28,  2001 Increasinglevels of free thyroxine as a risk factor for a firstvenousthrombosis: a case-controlstudy; BLOOD, 2010  VOL 115, n°22

Contenu connexe

Tendances

Lebray Transplant Coeur Du 2009 En Cours
Lebray Transplant Coeur Du 2009 En CoursLebray Transplant Coeur Du 2009 En Cours
Lebray Transplant Coeur Du 2009 En Coursodeckmyn
 
Vte and-cancer-hcp-education-final fr
Vte and-cancer-hcp-education-final frVte and-cancer-hcp-education-final fr
Vte and-cancer-hcp-education-final frvtesimplified
 
Carcinogenèse hépatique d'origine virale.ppt
Carcinogenèse hépatique d'origine virale.pptCarcinogenèse hépatique d'origine virale.ppt
Carcinogenèse hépatique d'origine virale.pptodeckmyn
 
Hepatite virale B et insuffisance rénale chronique Pr Arbaoui fac med tlemcen
Hepatite  virale B et insuffisance rénale chronique Pr Arbaoui fac med tlemcenHepatite  virale B et insuffisance rénale chronique Pr Arbaoui fac med tlemcen
Hepatite virale B et insuffisance rénale chronique Pr Arbaoui fac med tlemcenArbaoui Bouzid
 
Lerat hép virologie du16
Lerat  hép virologie du16Lerat  hép virologie du16
Lerat hép virologie du16odeckmyn
 
Hépatites virales B et C et transplantation cardiaque.ppt
Hépatites virales B et C et transplantation cardiaque.pptHépatites virales B et C et transplantation cardiaque.ppt
Hépatites virales B et C et transplantation cardiaque.pptodeckmyn
 
VHB et VHC chez l'hémodialysé et greffé rénal.ppt
VHB et VHC chez l'hémodialysé et greffé rénal.pptVHB et VHC chez l'hémodialysé et greffé rénal.ppt
VHB et VHC chez l'hémodialysé et greffé rénal.pptodeckmyn
 
Thrombophilie
ThrombophilieThrombophilie
Thrombophiliesguif
 
Rosmorduc cours diu pitie chc 2012 court
Rosmorduc cours diu pitie chc 2012 courtRosmorduc cours diu pitie chc 2012 court
Rosmorduc cours diu pitie chc 2012 courtodeckmyn
 
Travail Pratique #1 : Gefitinib
Travail Pratique #1 : GefitinibTravail Pratique #1 : Gefitinib
Travail Pratique #1 : GefitinibStevenTran108
 
Mathurin ph coinfection du 2015
Mathurin ph  coinfection du 2015Mathurin ph  coinfection du 2015
Mathurin ph coinfection du 2015odeckmyn
 
Lebray hépatites virales et tc du16
Lebray hépatites virales et tc du16Lebray hépatites virales et tc du16
Lebray hépatites virales et tc du16odeckmyn
 
Ratziu virus et immunosuppression du 2012
Ratziu virus et immunosuppression du 2012Ratziu virus et immunosuppression du 2012
Ratziu virus et immunosuppression du 2012odeckmyn
 
Kccanada fs30f cnl_facts_final_feb2017
Kccanada fs30f cnl_facts_final_feb2017Kccanada fs30f cnl_facts_final_feb2017
Kccanada fs30f cnl_facts_final_feb2017Patou Conrath
 
Traitement Hépatite chronique virale C Pr Arbaoui fac med Tlemcen avril 2012
Traitement  Hépatite chronique virale C  Pr Arbaoui fac med Tlemcen avril 2012Traitement  Hépatite chronique virale C  Pr Arbaoui fac med Tlemcen avril 2012
Traitement Hépatite chronique virale C Pr Arbaoui fac med Tlemcen avril 2012Arbaoui Bouzid
 
Ponction Biopsie Hépatique.ppt
Ponction Biopsie Hépatique.pptPonction Biopsie Hépatique.ppt
Ponction Biopsie Hépatique.pptodeckmyn
 

Tendances (20)

Lebray Transplant Coeur Du 2009 En Cours
Lebray Transplant Coeur Du 2009 En CoursLebray Transplant Coeur Du 2009 En Cours
Lebray Transplant Coeur Du 2009 En Cours
 
Focal segmental glomerulosclerosis and transplantation
Focal segmental glomerulosclerosis and transplantationFocal segmental glomerulosclerosis and transplantation
Focal segmental glomerulosclerosis and transplantation
 
Vte and-cancer-hcp-education-final fr
Vte and-cancer-hcp-education-final frVte and-cancer-hcp-education-final fr
Vte and-cancer-hcp-education-final fr
 
Carcinogenèse hépatique d'origine virale.ppt
Carcinogenèse hépatique d'origine virale.pptCarcinogenèse hépatique d'origine virale.ppt
Carcinogenèse hépatique d'origine virale.ppt
 
Hepatite virale B et insuffisance rénale chronique Pr Arbaoui fac med tlemcen
Hepatite  virale B et insuffisance rénale chronique Pr Arbaoui fac med tlemcenHepatite  virale B et insuffisance rénale chronique Pr Arbaoui fac med tlemcen
Hepatite virale B et insuffisance rénale chronique Pr Arbaoui fac med tlemcen
 
Lerat hép virologie du16
Lerat  hép virologie du16Lerat  hép virologie du16
Lerat hép virologie du16
 
Hépatites virales B et C et transplantation cardiaque.ppt
Hépatites virales B et C et transplantation cardiaque.pptHépatites virales B et C et transplantation cardiaque.ppt
Hépatites virales B et C et transplantation cardiaque.ppt
 
VHB et VHC chez l'hémodialysé et greffé rénal.ppt
VHB et VHC chez l'hémodialysé et greffé rénal.pptVHB et VHC chez l'hémodialysé et greffé rénal.ppt
VHB et VHC chez l'hémodialysé et greffé rénal.ppt
 
Thrombophilie
ThrombophilieThrombophilie
Thrombophilie
 
Rosmorduc cours diu pitie chc 2012 court
Rosmorduc cours diu pitie chc 2012 courtRosmorduc cours diu pitie chc 2012 court
Rosmorduc cours diu pitie chc 2012 court
 
Travail Pratique #1 : Gefitinib
Travail Pratique #1 : GefitinibTravail Pratique #1 : Gefitinib
Travail Pratique #1 : Gefitinib
 
Mathurin ph coinfection du 2015
Mathurin ph  coinfection du 2015Mathurin ph  coinfection du 2015
Mathurin ph coinfection du 2015
 
Lebray hépatites virales et tc du16
Lebray hépatites virales et tc du16Lebray hépatites virales et tc du16
Lebray hépatites virales et tc du16
 
2
22
2
 
Thrombophilie
ThrombophilieThrombophilie
Thrombophilie
 
Faut-il traiter tous les patients porteurs de l’antigène AgHBs - Pr Cyrille F...
Faut-il traiter tous les patients porteurs de l’antigène AgHBs - Pr Cyrille F...Faut-il traiter tous les patients porteurs de l’antigène AgHBs - Pr Cyrille F...
Faut-il traiter tous les patients porteurs de l’antigène AgHBs - Pr Cyrille F...
 
Ratziu virus et immunosuppression du 2012
Ratziu virus et immunosuppression du 2012Ratziu virus et immunosuppression du 2012
Ratziu virus et immunosuppression du 2012
 
Kccanada fs30f cnl_facts_final_feb2017
Kccanada fs30f cnl_facts_final_feb2017Kccanada fs30f cnl_facts_final_feb2017
Kccanada fs30f cnl_facts_final_feb2017
 
Traitement Hépatite chronique virale C Pr Arbaoui fac med Tlemcen avril 2012
Traitement  Hépatite chronique virale C  Pr Arbaoui fac med Tlemcen avril 2012Traitement  Hépatite chronique virale C  Pr Arbaoui fac med Tlemcen avril 2012
Traitement Hépatite chronique virale C Pr Arbaoui fac med Tlemcen avril 2012
 
Ponction Biopsie Hépatique.ppt
Ponction Biopsie Hépatique.pptPonction Biopsie Hépatique.ppt
Ponction Biopsie Hépatique.ppt
 

En vedette

Numistral - Salon du livre de Colmar_23.11.2013
Numistral - Salon du livre de Colmar_23.11.2013Numistral - Salon du livre de Colmar_23.11.2013
Numistral - Salon du livre de Colmar_23.11.2013Frederic Blin
 
U10 les segones avantguardes
U10 les segones avantguardesU10 les segones avantguardes
U10 les segones avantguardesceliapas
 
Sensaciones al amanecer
Sensaciones al amanecerSensaciones al amanecer
Sensaciones al amanecercriscordero
 
Aide fiscale-Impots Taxes Au Québec : Glossaire de E à I
Aide fiscale-Impots Taxes Au Québec : Glossaire de E à IAide fiscale-Impots Taxes Au Québec : Glossaire de E à I
Aide fiscale-Impots Taxes Au Québec : Glossaire de E à IDéfenseurs Fiscaux Inc
 
Class 6 Cbse Maths Question Paper 2011-12
Class 6 Cbse Maths Question Paper 2011-12Class 6 Cbse Maths Question Paper 2011-12
Class 6 Cbse Maths Question Paper 2011-12Sunaina Rawat
 
Guia 2,3,4,5 de jimdo
Guia 2,3,4,5 de jimdoGuia 2,3,4,5 de jimdo
Guia 2,3,4,5 de jimdoAEA @COP
 
Inauguration HEMISPHERES VOYAGES
Inauguration HEMISPHERES VOYAGESInauguration HEMISPHERES VOYAGES
Inauguration HEMISPHERES VOYAGESGaëlle DUJARDIN
 
Prise en charge préanesthésique de la chirurgie de l'AAA
Prise en charge préanesthésique de la chirurgie de l'AAAPrise en charge préanesthésique de la chirurgie de l'AAA
Prise en charge préanesthésique de la chirurgie de l'AAAsamirsharshar
 
Web 2.0 et réseaux sociaux pour les collectivités
Web 2.0 et réseaux sociaux pour les collectivitésWeb 2.0 et réseaux sociaux pour les collectivités
Web 2.0 et réseaux sociaux pour les collectivitésAdverbia
 
Diccionario universal de términos parlamentarios
Diccionario universal de términos parlamentariosDiccionario universal de términos parlamentarios
Diccionario universal de términos parlamentariosLilia G. Torres Fernández
 
Ame gallery le monde de l'art selon e.t. -e.t. s'invite au grand marché de l'...
Ame gallery le monde de l'art selon e.t. -e.t. s'invite au grand marché de l'...Ame gallery le monde de l'art selon e.t. -e.t. s'invite au grand marché de l'...
Ame gallery le monde de l'art selon e.t. -e.t. s'invite au grand marché de l'...Antoine Mercier-ame
 
Utiliser son site web pour se développer à l'international
Utiliser son site web pour se développer à l'internationalUtiliser son site web pour se développer à l'international
Utiliser son site web pour se développer à l'internationalWSI France
 
L'information
L'informationL'information
L'informationcourgette
 
Symposium Ultra HDTV
Symposium Ultra HDTVSymposium Ultra HDTV
Symposium Ultra HDTVIRT b-com
 
Fairy tail 289 [sugoi scans]
Fairy tail 289 [sugoi scans]Fairy tail 289 [sugoi scans]
Fairy tail 289 [sugoi scans]Ruy Dantas
 

En vedette (20)

Numistral - Salon du livre de Colmar_23.11.2013
Numistral - Salon du livre de Colmar_23.11.2013Numistral - Salon du livre de Colmar_23.11.2013
Numistral - Salon du livre de Colmar_23.11.2013
 
Estandares ciencias
Estandares cienciasEstandares ciencias
Estandares ciencias
 
U10 les segones avantguardes
U10 les segones avantguardesU10 les segones avantguardes
U10 les segones avantguardes
 
St-art 2012 foire art contemporain
St-art 2012 foire art contemporainSt-art 2012 foire art contemporain
St-art 2012 foire art contemporain
 
Sensaciones al amanecer
Sensaciones al amanecerSensaciones al amanecer
Sensaciones al amanecer
 
1er atelier Koezio Rhône
1er atelier Koezio Rhône1er atelier Koezio Rhône
1er atelier Koezio Rhône
 
Aide fiscale-Impots Taxes Au Québec : Glossaire de E à I
Aide fiscale-Impots Taxes Au Québec : Glossaire de E à IAide fiscale-Impots Taxes Au Québec : Glossaire de E à I
Aide fiscale-Impots Taxes Au Québec : Glossaire de E à I
 
Class 6 Cbse Maths Question Paper 2011-12
Class 6 Cbse Maths Question Paper 2011-12Class 6 Cbse Maths Question Paper 2011-12
Class 6 Cbse Maths Question Paper 2011-12
 
Guia 2,3,4,5 de jimdo
Guia 2,3,4,5 de jimdoGuia 2,3,4,5 de jimdo
Guia 2,3,4,5 de jimdo
 
Inauguration HEMISPHERES VOYAGES
Inauguration HEMISPHERES VOYAGESInauguration HEMISPHERES VOYAGES
Inauguration HEMISPHERES VOYAGES
 
Prise en charge préanesthésique de la chirurgie de l'AAA
Prise en charge préanesthésique de la chirurgie de l'AAAPrise en charge préanesthésique de la chirurgie de l'AAA
Prise en charge préanesthésique de la chirurgie de l'AAA
 
La roca
La rocaLa roca
La roca
 
Clase 1 quinto mes
Clase 1 quinto mesClase 1 quinto mes
Clase 1 quinto mes
 
Web 2.0 et réseaux sociaux pour les collectivités
Web 2.0 et réseaux sociaux pour les collectivitésWeb 2.0 et réseaux sociaux pour les collectivités
Web 2.0 et réseaux sociaux pour les collectivités
 
Diccionario universal de términos parlamentarios
Diccionario universal de términos parlamentariosDiccionario universal de términos parlamentarios
Diccionario universal de términos parlamentarios
 
Ame gallery le monde de l'art selon e.t. -e.t. s'invite au grand marché de l'...
Ame gallery le monde de l'art selon e.t. -e.t. s'invite au grand marché de l'...Ame gallery le monde de l'art selon e.t. -e.t. s'invite au grand marché de l'...
Ame gallery le monde de l'art selon e.t. -e.t. s'invite au grand marché de l'...
 
Utiliser son site web pour se développer à l'international
Utiliser son site web pour se développer à l'internationalUtiliser son site web pour se développer à l'international
Utiliser son site web pour se développer à l'international
 
L'information
L'informationL'information
L'information
 
Symposium Ultra HDTV
Symposium Ultra HDTVSymposium Ultra HDTV
Symposium Ultra HDTV
 
Fairy tail 289 [sugoi scans]
Fairy tail 289 [sugoi scans]Fairy tail 289 [sugoi scans]
Fairy tail 289 [sugoi scans]
 

Similaire à Exploration thrombophilie2010 09

les MAT purpura PTT et SHU
les MAT purpura PTT et SHUles MAT purpura PTT et SHU
les MAT purpura PTT et SHUPatou Conrath
 
Rosmorduc o virus et chc 2015- vr2015
Rosmorduc o  virus et chc 2015- vr2015Rosmorduc o  virus et chc 2015- vr2015
Rosmorduc o virus et chc 2015- vr2015odeckmyn
 
Les anémies hémolytiques du sujet agé
Les anémies hémolytiques du sujet agéLes anémies hémolytiques du sujet agé
Les anémies hémolytiques du sujet agéSMMI2015
 
Ponction Biopsie Hépatique.ppt
Ponction Biopsie Hépatique.pptPonction Biopsie Hépatique.ppt
Ponction Biopsie Hépatique.pptodeckmyn
 
Diagnosis, Management of hepatitis C
Diagnosis, Management of hepatitis  CDiagnosis, Management of hepatitis  C
Diagnosis, Management of hepatitis Cmerdaci dhia elhak
 
Charlotte du 2012 hepato pbh3a
Charlotte du 2012 hepato pbh3aCharlotte du 2012 hepato pbh3a
Charlotte du 2012 hepato pbh3aodeckmyn
 
Charlotte du2012 hepatopbh3a
Charlotte du2012 hepatopbh3aCharlotte du2012 hepatopbh3a
Charlotte du2012 hepatopbh3aodeckmyn
 
Prophylaxie de la tev chez les patients en oncologie ambulatoire fr
Prophylaxie de la tev chez les patients en oncologie ambulatoire frProphylaxie de la tev chez les patients en oncologie ambulatoire fr
Prophylaxie de la tev chez les patients en oncologie ambulatoire frvtesimplified
 
Micro angiopathies thrombotiques
Micro angiopathies thrombotiquesMicro angiopathies thrombotiques
Micro angiopathies thrombotiquesPatou Conrath
 
Micro angiopathies thrombotiques
Micro angiopathies thrombotiquesMicro angiopathies thrombotiques
Micro angiopathies thrombotiquesPatou Conrath
 
LE RISQUE CARDIO-VASCULAIRE CHEZ L`INSUFFISANT RENAL
LE RISQUE CARDIO-VASCULAIRE CHEZ L`INSUFFISANT RENALLE RISQUE CARDIO-VASCULAIRE CHEZ L`INSUFFISANT RENAL
LE RISQUE CARDIO-VASCULAIRE CHEZ L`INSUFFISANT RENALMede Space
 
THROMBOSE DE LA VEINE PORTE (causes, signes, diagnostic, traitement)
THROMBOSE DE LA VEINE PORTE (causes, signes, diagnostic, traitement)THROMBOSE DE LA VEINE PORTE (causes, signes, diagnostic, traitement)
THROMBOSE DE LA VEINE PORTE (causes, signes, diagnostic, traitement)Claude EUGENE
 
Charlotte pbh fc 2014
Charlotte  pbh fc 2014Charlotte  pbh fc 2014
Charlotte pbh fc 2014odeckmyn
 
2013 pontoise co pdf
2013 pontoise co pdf2013 pontoise co pdf
2013 pontoise co pdfSOSVAISSEAUX
 
Rosmorduc carninogenese du16
Rosmorduc  carninogenese du16Rosmorduc  carninogenese du16
Rosmorduc carninogenese du16odeckmyn
 
Prise en charge de la crise drepanocytaire
Prise en charge de la crise drepanocytairePrise en charge de la crise drepanocytaire
Prise en charge de la crise drepanocytairelaamlove
 
Charlotte du pbh fc jan 2015 (1)
Charlotte  du pbh fc jan 2015 (1)Charlotte  du pbh fc jan 2015 (1)
Charlotte du pbh fc jan 2015 (1)odeckmyn
 
Charlotte du pbh fc jan 2015
Charlotte  du pbh fc jan 2015Charlotte  du pbh fc jan 2015
Charlotte du pbh fc jan 2015odeckmyn
 
Coeur et chimiothérapie Dr A.ILBOUDO
Coeur et chimiothérapie  Dr A.ILBOUDOCoeur et chimiothérapie  Dr A.ILBOUDO
Coeur et chimiothérapie Dr A.ILBOUDODr A. ILBOUDO
 

Similaire à Exploration thrombophilie2010 09 (20)

les MAT purpura PTT et SHU
les MAT purpura PTT et SHUles MAT purpura PTT et SHU
les MAT purpura PTT et SHU
 
Rosmorduc o virus et chc 2015- vr2015
Rosmorduc o  virus et chc 2015- vr2015Rosmorduc o  virus et chc 2015- vr2015
Rosmorduc o virus et chc 2015- vr2015
 
Les anémies hémolytiques du sujet agé
Les anémies hémolytiques du sujet agéLes anémies hémolytiques du sujet agé
Les anémies hémolytiques du sujet agé
 
Ponction Biopsie Hépatique.ppt
Ponction Biopsie Hépatique.pptPonction Biopsie Hépatique.ppt
Ponction Biopsie Hépatique.ppt
 
Diagnosis, Management of hepatitis C
Diagnosis, Management of hepatitis  CDiagnosis, Management of hepatitis  C
Diagnosis, Management of hepatitis C
 
Charlotte du 2012 hepato pbh3a
Charlotte du 2012 hepato pbh3aCharlotte du 2012 hepato pbh3a
Charlotte du 2012 hepato pbh3a
 
Charlotte du2012 hepatopbh3a
Charlotte du2012 hepatopbh3aCharlotte du2012 hepatopbh3a
Charlotte du2012 hepatopbh3a
 
Prophylaxie de la tev chez les patients en oncologie ambulatoire fr
Prophylaxie de la tev chez les patients en oncologie ambulatoire frProphylaxie de la tev chez les patients en oncologie ambulatoire fr
Prophylaxie de la tev chez les patients en oncologie ambulatoire fr
 
Micro angiopathies thrombotiques
Micro angiopathies thrombotiquesMicro angiopathies thrombotiques
Micro angiopathies thrombotiques
 
Micro angiopathies thrombotiques
Micro angiopathies thrombotiquesMicro angiopathies thrombotiques
Micro angiopathies thrombotiques
 
LE RISQUE CARDIO-VASCULAIRE CHEZ L`INSUFFISANT RENAL
LE RISQUE CARDIO-VASCULAIRE CHEZ L`INSUFFISANT RENALLE RISQUE CARDIO-VASCULAIRE CHEZ L`INSUFFISANT RENAL
LE RISQUE CARDIO-VASCULAIRE CHEZ L`INSUFFISANT RENAL
 
THROMBOSE DE LA VEINE PORTE (causes, signes, diagnostic, traitement)
THROMBOSE DE LA VEINE PORTE (causes, signes, diagnostic, traitement)THROMBOSE DE LA VEINE PORTE (causes, signes, diagnostic, traitement)
THROMBOSE DE LA VEINE PORTE (causes, signes, diagnostic, traitement)
 
Charlotte pbh fc 2014
Charlotte  pbh fc 2014Charlotte  pbh fc 2014
Charlotte pbh fc 2014
 
2013 pontoise co pdf
2013 pontoise co pdf2013 pontoise co pdf
2013 pontoise co pdf
 
Rosmorduc carninogenese du16
Rosmorduc  carninogenese du16Rosmorduc  carninogenese du16
Rosmorduc carninogenese du16
 
Prise en charge de la crise drepanocytaire
Prise en charge de la crise drepanocytairePrise en charge de la crise drepanocytaire
Prise en charge de la crise drepanocytaire
 
Les maladies pédiatriques que les hépatologues doivent connaître - Emmanuel G...
Les maladies pédiatriques que les hépatologues doivent connaître - Emmanuel G...Les maladies pédiatriques que les hépatologues doivent connaître - Emmanuel G...
Les maladies pédiatriques que les hépatologues doivent connaître - Emmanuel G...
 
Charlotte du pbh fc jan 2015 (1)
Charlotte  du pbh fc jan 2015 (1)Charlotte  du pbh fc jan 2015 (1)
Charlotte du pbh fc jan 2015 (1)
 
Charlotte du pbh fc jan 2015
Charlotte  du pbh fc jan 2015Charlotte  du pbh fc jan 2015
Charlotte du pbh fc jan 2015
 
Coeur et chimiothérapie Dr A.ILBOUDO
Coeur et chimiothérapie  Dr A.ILBOUDOCoeur et chimiothérapie  Dr A.ILBOUDO
Coeur et chimiothérapie Dr A.ILBOUDO
 

Plus de ARMVOP Médecin Vasculaire

Communique de presse journée dépistage aaa 21 novembre 2013 v1
Communique de presse journée dépistage aaa   21 novembre 2013 v1Communique de presse journée dépistage aaa   21 novembre 2013 v1
Communique de presse journée dépistage aaa 21 novembre 2013 v1ARMVOP Médecin Vasculaire
 
Bulletin d'inscription soirée du 14 novembre 2013
Bulletin d'inscription soirée du 14 novembre 2013Bulletin d'inscription soirée du 14 novembre 2013
Bulletin d'inscription soirée du 14 novembre 2013ARMVOP Médecin Vasculaire
 
Echodoppler de contrôle endoprothèses cg v2
Echodoppler de contrôle endoprothèses  cg v2Echodoppler de contrôle endoprothèses  cg v2
Echodoppler de contrôle endoprothèses cg v2ARMVOP Médecin Vasculaire
 

Plus de ARMVOP Médecin Vasculaire (20)

Sondage materiel ed
Sondage materiel edSondage materiel ed
Sondage materiel ed
 
Poste de praticien medecin vasculaire
Poste  de  praticien medecin  vasculairePoste  de  praticien medecin  vasculaire
Poste de praticien medecin vasculaire
 
Vesale 2013
Vesale 2013Vesale 2013
Vesale 2013
 
Luie+zy inscrip 2013 12-07
Luie+zy inscrip 2013 12-07Luie+zy inscrip 2013 12-07
Luie+zy inscrip 2013 12-07
 
Luizy 2013 12-07
Luizy 2013 12-07Luizy 2013 12-07
Luizy 2013 12-07
 
Rencontres vasculaires2014-premiere annonce
Rencontres vasculaires2014-premiere annonceRencontres vasculaires2014-premiere annonce
Rencontres vasculaires2014-premiere annonce
 
Figaro
FigaroFigaro
Figaro
 
Communique de presse journée dépistage aaa 21 novembre 2013 v1
Communique de presse journée dépistage aaa   21 novembre 2013 v1Communique de presse journée dépistage aaa   21 novembre 2013 v1
Communique de presse journée dépistage aaa 21 novembre 2013 v1
 
Masterclass anatomie
Masterclass anatomieMasterclass anatomie
Masterclass anatomie
 
Jsf post test
Jsf post testJsf post test
Jsf post test
 
Manifeste de la médecine vasculaire
Manifeste de la médecine vasculaireManifeste de la médecine vasculaire
Manifeste de la médecine vasculaire
 
X ii new
X ii newX ii new
X ii new
 
Lettre soirée du 14 novembre 2013
Lettre soirée du 14 novembre 2013Lettre soirée du 14 novembre 2013
Lettre soirée du 14 novembre 2013
 
Dos. péda jsf 141113
Dos. péda  jsf 141113Dos. péda  jsf 141113
Dos. péda jsf 141113
 
Bulletin d'inscription soirée du 14 novembre 2013
Bulletin d'inscription soirée du 14 novembre 2013Bulletin d'inscription soirée du 14 novembre 2013
Bulletin d'inscription soirée du 14 novembre 2013
 
Fmf1
Fmf1Fmf1
Fmf1
 
Fmf2
Fmf2Fmf2
Fmf2
 
Echographie de contraste power point
Echographie de contraste power pointEchographie de contraste power point
Echographie de contraste power point
 
3 d mesures c gautier
3 d mesures c gautier3 d mesures c gautier
3 d mesures c gautier
 
Echodoppler de contrôle endoprothèses cg v2
Echodoppler de contrôle endoprothèses  cg v2Echodoppler de contrôle endoprothèses  cg v2
Echodoppler de contrôle endoprothèses cg v2
 

Exploration thrombophilie2010 09

  • 1. Intérêts et limites des investigations biologiques Exploration des thrombophilies en 2010
  • 2. Explorer les thrombophilies biologiques Identification d’un facteur de risque biologique de thrombose: quel bénéfice pour la démarche clinique ?SFMV - GEHT 2008 Contribution à la survenue d’un épisode thrombotique veineux ? Récidive thrombotique: Valeur informative des explorations Modification de la prise en charge dans le cas d’antécédent de METV dans des circonstances thrombogènes ? Thromboses superficielles et distales Intérêts des explorations ? Intérêt des enquêtes familiales pour les sujets asymptomatiques des sujets apparentés à des patients thrombophiles ?
  • 3. Les maladies hématologiques thrombogènes Thrombophilies constitutionnelles Thrombophilies Acquises Syndrome des antiphospholipides Hémoglobinurie nocturne paroxystique Syndrome myéloprolifératif (Mutation de la kinase JAK2) Déficit des anticogulants naturels Antithrombine Protéine C - Protéine S Excès constitutionnel de Facteur VIII Mutation du gène du facteur V (Leiden) Mutation du gène de la prothombine Dysfibrinogénémie Hémoglobinopathie (βThalassémie Hétérozygote) Maladie métabolique: Homocystéinurie
  • 4. Dr Plu-Bureau; Journée de l’Hôtel Dieu 2009
  • 5. La Hollande: l’autre pays de l’hémostase Diapositive Pr G Pernod
  • 6. La coagulation: Conception actuelle Phase d’Amorçage - Lésion vasculaire - Monocytes / Macrophages activés - Plaque d’athérome - Lésion tumorale thrombogène - SAPL - Hémolyse (HPN) - Déficit constitutionnel des anticoagulants naturels - Maladies métaboliques congénitales thrombogènes Homocytéinurie Dysfibrinogénémie
  • 7. FT - VII Ca Xa IX VIII Va VIIa IXa Xa PCa XI XII II IIa Fibrinogène Fibrine
  • 8. Hémostase: la régulation Héparine HBPM Pentassaccharide Le trinôme Thrombomoduline-ProtéineC-Protéine S AT IIa Xa XIa
  • 9. La coagulation plasmatique Limites de la Modélisation in vitro Nombreux niveaux de régulation Mécanismes de rétro-inhibition / rétro- activation Abstraction des composantes endothéliales et plaquettaires Explorations biologiques des facteurs de l’hémostase unitaire
  • 10. Valeur informative de la quantification plasmatique des protéines régulatrice de l’hémostase L’exploration biologique retrace une facette des systèmes biologiques Pas d’étalon universel Recouvrement entre déficits frustres et valeurs de références de « normalité » Pénétrance variable Principe: mesure de l’activité enzymatique Expression des résultats Pourcentage par rapport à un étalon Interprétation: fondée sur la loi normale de Gauss Expression phénotypique des déficits
  • 11. La Résistance à la Protéine C Activée Constitutionnelle Acquise Grossesse Syndrome des antiphospholipides Inefficacité relative de l’inactivation du facteur V Plasmatique par la protéine C
  • 12. Hématologie. Vol. 7, n° 4, 2001 : 287-296
  • 13.
  • 14. Mutation du gène de la prothrombine 20210 G/A Conséquence Majoration du taux plasmatique du taux de la prothrombine Accélération de la cinétique des de la génération de thrombine Mutation affectant le séquence régulatrice non traduit situé en 3’
  • 15. Contribution à la survenue d’un épisode thromboembolique
  • 16.
  • 17. Prévalence des thrombophilies selon le site anatomique (Am J Hematol 2002; 70; 126-32)
  • 18. Homocystéinémie et thrombose L’homocysténémie modérée est elle un facteur de risque de thrombose veineuse ? NB: Hyper-Homocystéinémie modérée: 15 à 30 μmol/l
  • 19. Homocystéinurie Manifestations thrombotiques Thromboses artérielles; veineuses Corrélation du risque thrombotique/homocystéinémie circulante Homocysténémie > 100 μmo/l Maladie Métabolique génétique Déficit en βCystationine Synthétase Le plus souvent, diagnostic pendant l’enfance
  • 20. Homocystinurie Manifestations Squelettiques Atteinte oculaire et neurologique Cyphoscoliose Vertèbres aplaties Epiphyses et métaphyses élargies Ostéoporose Hyperlaxité ligamentaire: rare Myopie sévère Ectopie du cristallin Retard mental Epilepsie Accident vasculaire cérébral ischémique Troubles psychiatriques
  • 21. Reméthylation Transulfuration S-adénosyl Homocystéine TETRA HYDROFOLATE Méthionine 5-Methyl-THF-Homocysteine Methyl-Transferase Vit B12 Vit B6 S-adénosyl Méthionine 5 - 10 METHYLENE THF Homocystéine Cystationineβ Synthase (vitamine B6) MTHFR* 5 - METHYL – THF Cystéine *5-10 Méthylène Tétrahydrofolate réductase
  • 22. Existe-t-il un lien entre la mutation C677T du gène de la MTHFR et le risque thromboembolique veineux ? Les patients homozygotes pou l’allèle T ont une homocysténémie majorée de 25% (2.6 µmo/l) par rapport aux patients non mutés Risque relatif de thrombose : OR = 1,20 IC 95% (1,08 – 1,32) – JTH 2005 La mutation du gène de la MTHFR (Haplotype TT) n’est pas un facteur de risque indépendant de maladie thromboembolique veineuse
  • 23. Homocystéinémie et thrombose L’hyperhomocystéinémie modérée est t-elle un facteur de risque de thrombose veineuse ? Risque de thrombose moyen: OR = 1.27 (1.01 – 1,59) Hématologie 2010
  • 24. VITRO « The Vitamins and thrombosisStudy » METV: Thromboses veineuses proximales / EP idiopathiques. Exclusion cancer, grossesse – post partum, immobilisation Comparaison patients hyper-homocystéinémie (n = 360) versus normocystéinémie(n = 341) Suivi 24 mois Récurrence TVP symptomatique / EP . Placebo versus Supplémentation Vitaminique Homocystéine modérée et Thrombose den Heijer, M. et al. Blood 2007;109:139-144
  • 25. Figure 2 Recurrent thrombosis cumulative incidence den Heijer, M. et al. Blood 2007;109:139-144 Courbe discontinue: patients non traité Courbe « continue »: Patients traités (Folate: 5 mg,Vitamine B6: 50 mg; Vitamine B12: 0,4 mg) Copyright ©2007 American Society of Hematology. Copyright restrictions may apply.
  • 26. Etude VITRO Résultats Après exclusion des récidives précoces (Groupe Hyper-homocysténémie): OR = 0,76
  • 27.
  • 28. Exclusion systématique de l’homocystéinémie en l’absence de point d’appel clinique des bilans de thromboses ? Homme 26 ans sans antécédents thrombotiques Thrombophlébite cérébrale (sinus latéral) Pas d’anomalie oculaire, osseuse, neuro-psychiatrique Biologie Facteur V Leiden hétérozygote Mutation de la MTHFR à l’état hétérozygote Homocystéinémie: 252 μmol/l Déficit en CystationineβSynthase « Un train peut en cacher un autre »
  • 29. Homocystéinurie de révélation tardive Homme 50 ans : Surpoids; Tabagisme TVS sur terrain variqueux; Pontage fémoro-poplitéthrombosé Anévrysmes multiples; Subluxation des critallins Marqueurs de la thrombophilie (-) Homocysténurie: 190 μmol/l Déficit en CystationineβSynthase Sœur du patient; 41 ans Thrombose de la veine splénique Ischémie aigüe (membres inférieurs) Homocystéinémie: 116 μmol/ Déficit en CystationineβSynthase
  • 30. Anticorps antiphospholipides et thrombose Critères diagnostics (Sydney 2007)
  • 31. Domaine V: liaison aux phospholipides membranaires Domaine I: Liaison aux anticorps β2 GP1 Anticorps antiphospholipides Anticorps anti β2 GP1 Prothrombine Induction d’une résistance à la protéine C activée Activation des plaquettes et probablement des cellules endothéliales
  • 32. Syndrome des AntiphospholipidesLes critères de Sydney (2007) Critères cliniques Thrombose artérielle, veineuse, capillaire quelque soit le siège validée par un examen de référence Manifestations Obstétricales Mort fœtale à partir de la 10ième semaine de gestation (fœtus morphologiquement normal) Une ou plusieurs naissances prématurées (fœtus normal) en rapport avec une éclampsie ou une insuffisance placentaire Au moins 3 Avortements spontanés avant la 10ième SA sans cause hormonale, anatomique, chromosomique paternelle et/ou maternelle
  • 33. Syndrome des Antiphospholipides: Les critères de Sydney (2007) Critères biologiques Lupus anticoagulant* établi avec une méthodologie recommandée par l’ISTH Anticorps Anticadiolipines*: IgG ou IgM, titre > 40 U GPL ou >99e percentile Anticorps antiβ2 GP1*: IgG ou IgM, titre > 40 U GPL ou >99e percentile *confirmation à 12 semaines d’intervalle
  • 34. Syndrome des Antiphospholipides: Interprétation des tests biologiques
  • 36. Contribution d’un facteur de risque biologique à la maladie thromboembolique veineuse « La présence d’un FBR ne semble pas avoir d’impact après 60 ans » (niveau 2) Recommandation n°1 En cas de premier épisode de TVP proximale et /ou EP survenant après 60 ans, il est recommandé de ne pas effectuer de recherche de FBR (grade B) « La présence d’un FBR (voir plusieurs), en dehors du SAPL n’est pas une explication suffisante par elle même pour le développement d’une METV » (niveau 2)
  • 37. La présence d’un FRB est probablement la condition nécessaire mais pas suffisante pour le déclenchement d’une thrombose (hormis SAPL)
  • 38. Recommandation n°3 En cas de premier épisode de TVP et /ou EP survenant avant 60 ans En cas de METV non provoquée, il est recommandé d’effectuer une recherche de FBR (grade C) En cas de METV survenu dans des circonstances déclenchantes majeures et en l’absence de famille informative, la recherche de FBR ne doit pas être systématique (grade C)
  • 39. Recommandation n° 2: METV et facteur déclenchant La détermination du caractère provoqué d’une METV est un critère majeur d’appréciation du risque de récidive indépendamment de la la connaissance d’éventuels FBR (grade A) En dehors de ces situations, le caractère idiopathique de la thrombose est retenu
  • 40. Facteur Biologique thrombogène et Récidive thrombotique « Le risque de récidive conféré par les facteurs biologiques de risque est modéré comparé au caractère idiopathique de la maladie thromboembolique veineuse »
  • 41. Facteur Biologique thrombogène et Récidive thrombotique
  • 42. Recommandation n°4 Antithrombine, Protéine C, Protéine S, Facteur V Leiden, Mutation du gène de la prothrombine Marqueurs du syndrome des anti-phospholipides Homocystéinémie METV chez l’enfant, l’adulte jeune Facteur VIII Marqueur de thrombose incertain Quel bilan réaliser ? La présence d’un facteur de risque de thrombose peut renforcer la décision d’un traitement de longue durée dès le premier épisode
  • 43. Recommandation n° 5 « En dehors des concentrations des Protéines C et S, l’exploration sera envisagée même pendant le traitement AVK, si les résultats de celle-ci sont susceptibles d’influencer la durée du traitement (accord professionnel) »
  • 44. Impact de la connaissance d’un facteur biologique de risque chez un patient ayant déjà présenté une maladie thromboembolique veineuse sur la conduite en cas d’exposition future à une circonstance à risque thromboembolique ? (4 situations ont été évaluées)
  • 45.
  • 46. Recommandations n°7 & 8Thromboses veineuses superficielles et distales « Aucune donnée n’est disponible à ce jour permettant d’adapter une éventuelle thérapeutique des thromboses veineuses superficielles à la connaissance d’un facteur de risque biologique ». La recherche d’un FBR n’est pas recommandée chez les patients présentant une TVS (grade C) « En l’absence de donnée claire sur la nécessité de traitement anticoagulant dans cette localisation, la recherche d’un FBR n’est pas recommandée chez les patients présentant un premier épisode de TVP distale » (grade C) Exception: Patients lupiques, thromboses récidivantes (≥ 2) avec 1er épisode survenu avant 60 ans
  • 47. Enquêtes familiales Dépistages chez les sujets asymptomatiques apparentés à des sujets ayant des antécédents de METV - Evaluation du risque chez un sujet apparenté direct d’un porteur d’une anomalie biologique - Femme en âge de procréer asymptomatique - Impact sur la contraception orale oestro-progestative et de la grossesse - Chirurgie à risque élevé
  • 48. Enquête familiale Proposition: prendre en considération les sujets apparentés: au moins deux cas familiaux de sujets ayant des antécédents de maladie thromboembolique veineuse de premier degré (enfant, parents, fratrie) « Ceci confère aux apparentés asymptomatiques un risque majoré de thrombose en dehors de toute mise en évidence de facteur biologique de risque » (Niveau 2) Dépistage de facteurs de risque biologique chez les sujets asymptomatiques
  • 50. Enquête familiale et contraception orale Recommandation n°12: explorations préalables à la prescription d’une contraception orale oestro-progestive 
  • 51. Etude familiale en prévision de grossesse Déficit en antithrombine Déficit en protéine C; S Mutation homozygote du facteur Leiden / gène de la prothrombine ou mutation hétérozygote composite (Grade B) Mutation hétérozygote du facteur Leiden / gène de la prothrombine: « discutable » Patiente asymptomatique avec antécédents familiaux de METV en âge de procréer
  • 52. Enquête familiale et prescription de thérapeutique hormonale substitutive Investigation non recommandée Accord professionnel Patiente asymptomatique avec antécédents familiaux de METV
  • 53. Etude familiale avant chirurgie à risque thrombotique élevé Pas données fiables pour préconiser un dépistage des sujets asymptomatiques
  • 54. Enquêtes familiales (apparenté direct porteur d’un facteur de risque biologique) Recommandation n°10 Recommandation n°11 Statut biologique du cas index inconnu: l’exploration des sujets asymptomatiques de premier degré n’est pas recommandé Excepté si le cas index est décédé ou perdu de vue (accord professionnel) En cas d’étude familiale il est proposé de rechercher chez les apparentés le facteur de risque biologique (FRB) présent chez le cas index Absence du FRB chez les sujets apparentés: arrêt des explorations Absence du FRB chez les sujets apparentés: bilan complet
  • 55. Synthèse La détermination du caractère provoqué est un critère majeur dans l’appréciation du risque de récidive en dehors de toute connaissance d’éventuels facteurs biologiques de risque (grade A)
  • 56. Synthèse Quel bilan prescrire: Antithrombine Protéine C Protéine S Fibrinogène Facteur VIII Marqueurs du syndrome des antiphospholipides Mutation des gènes des facteurs II et V Homocystéinémie Sujet jeune +/- symptomatologie neurologique oculaire
  • 57. Thrombophilie constitutionnelle: Gravité Thrombophilie constitutionnelle: Fréquence
  • 58. Risque important à sévère: Déficit hétérozygote en antithrombine Anomalies composites Facteur V Leiden homozygote Risque faible à modéré: Mutation du facteur V Leiden et du gène de la prothrombine à l’état hétérozygote Majoration du taux du facteur VIII Létal: Déficit homozygote en antithrombine, protéines C et S Risque intermédiaire: Déficit en Protéine C et S « Echelle de Richter de la thrombophilie »
  • 59.
  • 60.
  • 61. Mutation de Jak 2 (V617F) et thromboses veineuses Hémopathies et mutations de Jak2 Syndrome myéloprolifératif latent et mutation de Jak 2 Polyglobulie de Vasquez 95% Thrombocytémie essentielle 50 à 70% Myélofibrose primitive 50% Leucémie myélomonocytaire chronique Anémie réfractaire sidéroblastique avec thrombocytose Thrombose veineuse en territoire splanchnique; TVP/EP; NFS normale Similitudes fréquentes avec une thrombocytémie essentielle dont la thrombocytose est masquée par l’hyperslpénisme (lié à l’hypertension portale)
  • 62. Risque de récidive thromboembolique annuel à la suite d’un événement « idiopathique » selon le dosage des DDimères IBS 2010
  • 63.
  • 64. Remerciements au laboratoire LEO Pharma pour leur soutienMerci de votre attention
  • 65. Bibliographie Syndrome des Antiphospholipides. Classification actuelles et indications thérapeutiques. Médecine Thérapeutiques. Vol 13; n°2; mars-avril 2007 Les déficits congénitaux en protéine S: difficultés diagnostics; Revue de Médecine Interne 57 (2009) 483-487 Faut-il se préoccuper de l’homocystéinémie des patients atteints de maladie veineuse thromboembolique. La revue de médecine Interne 28 (2007) 517 – 519 Homocystéine et et maladie thromboembolique: la fin d’une belle histoire ?. STV 2010; 22; n°3: 144 – 9 Homocysteinelowering by B vitamins and the secondaryprevention of deepveinthrombosis and pulmonaryembolism: a randomized, placebo-controlled, double-blind trial; BLOOD, Vol 109; n°1 Durée du traitement anticoagulant dans la maladie thromboembolique veineuse: utilité du dosage des D-dimères; Immuno-analyse et biologie spécialisée (2010) 25, 147-1 Les mutations de JAK2 dans les syndromes myéloprolifératifs en 20Hématologie. Vol. 14, n° 5, septembre-octobre 2008 : 368-377
  • 66. Bibliographie Les facteurs de risque dans le cadre de la maladie thromboembolique veineuse; Recommandations professionnelles; STV; 2009; 21; n° spécial; 5-11 Occlusions veineuses rétiniennes; La revue de Médecine Interne 31; 434-439; 201 Conséquences thérapeutiques de la mise en évidence d’une thrombophilie. La Revue de Médecine Interne; vol 29; n°6; 486-490; 2008 Evaluation de la thrombophylaxie dans un service de Médecine Interne; revue de médecine interne 31 (2010) 406-410 Le récepteur endothélial à la protéine C (EPCR) : un récepteur à l'interface entre coagulation et système inflammatoire; Hématologie. Vol 7, Numéro 6, 418-28, 2001 Increasinglevels of free thyroxine as a risk factor for a firstvenousthrombosis: a case-controlstudy; BLOOD, 2010 VOL 115, n°22