Uhl 2010 10

582 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
582
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
26
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Uhl 2010 10

  1. 1. Formation débat Rédacteur : docteur JF Uhl
  2. 2. Profil patient
  3. 3. Profil patient Lourdeurs et douleurs du MID à type de phlébalgie ATCD familiaux: • 2 parents variqueux Autres : • 2 enfants • Coiffeuse depuis 12 ans • IMC : 20 Mme V, 38 ans vous est adressée pour :
  4. 4. Examen clinique
  5. 5. Examen clinique Varicose grande saphène droite C2sEpAs3Pr • Gène esthétique du mollet • Gène dans son travail Améliorée par une compression 20mmHg* • Troubles de la statique plantaire (pieds plats valgus) *Lurie F. EVF 2008
  6. 6. Explorations fonctionnelles vasculaires
  7. 7. Echo-Doppler veineux Explorations fonctionnelles vasculaires Grande saphène droite: • Incontinence ostio-tronculaire • Diamètre 8-9 mm (tronculaire) • Ectasie de 11 mm • Communicante du mollet (1) • Tronc continent au 1/3 inf. jambe • Perforantes de réentrée - Gastrocnémienne (2) - Paratibiale (3) - Tibiale postérieure (4) Petite saphène droite : continente Pas d’anomalie des troncs veineux profonds 1 2 3 4 2
  8. 8. Décision du médecin vasculaire au moment du diagnostic
  9. 9. Hypothèse d’une décision de chirurgie GSD • Anesthésie locale tumescente avec sédation • Ambulatoire • Eveinage par invagination de GVS sans crossectomie • Phlébectomies des collatérales variqueuses Fermeture des incisions par stéri-strips Mise en place d’un traitement compressif en fin d’intervention
  10. 10. Stratégie du traitement compressif
  11. 11. Quel est l’objectif du traitement compressif en phase post-opératoire immédiate? 0:30 On voté : 22 14 14 7 15 13 13 A B C D E F A B C D E F Votants A. Réduire la douleur B. La diminution de l’œdème C. Le traitement d’un éventuel lymphœdème du à « l’agression » du réseau lymphatique D. Eviter les hématomes E. Prévenir les TVP F. Comprimer le tunnel d’éveinage
  12. 12. Quel est l’objectif du traitement compressif en phase post-opératoire immédiate? 0:30 On voté : 0 0 0 0 0 0 0 A B C D E F A B C D E F Votants A. Réduire la douleur B. La diminution de l’œdème C. Le traitement d’un éventuel lymphœdème du à « l’agression » du réseau lymphatique D. Eviter les hématomes E. Prévenir les TVP F. Comprimer le tunnel d’éveinage
  13. 13. « Adequate compression bandaging can decrease subcutaneous haematoma formation after stripping of varicose veins » Travers JP et al. Ann R Coll Surg Engl. 1993 « Wearing bandages for the first week did significantly reduce pain on the first postoperative day » Greaney MG et al. Phlebology 1999 «Compression (10-30 mmHg) applied by stockings are effective in the prevention of edema » Partsch H et al. Int Angiol. 2008
  14. 14. Quel type de compression placez-vous immédiatement sur le membre ? A. Bandage à allongement long B. Bandage à allongement court C. Bas cuisse antiglisse D. Collant de compression E. Chaussette (bas-jarret) F. Pas de compression, simple pansement 0:00 On voté : 23 5 3 8 6 1 0 A B C D E F A B C D E F Votants
  15. 15. Quel type de compression placez-vous immédiatement sur le membre ? A. Bandage à allongement long B. Bandage à allongement court C. Bas cuisse antiglisse D. Collant de compression E. Chaussette (bas-jarret) F. Pas de compression, simple pansement 0:30 On voté : 0 0 0 0 0 0 0 A B C D E F A B C D E F Votants
  16. 16. Réponse proposée par le Dr Uhl C Pression exercée par un bas : • connue • reproductible • stable dans le temps Plus simple à la pose et à l’enfilage Plus confortable (chaussure) et esthétique C’est l’occasion d’une éducation de la patiente à la compression
  17. 17. Pressure loss of bandages / not of MCS 20-30mmhg Coleridge-Smith PD et al. Phlebology 1987 « After varicose vein surgery, low compression stockings provide adequate support for the leg » « low compression are more comfortable » Shouler PJ et al. Ann R Coll Surg Engl. 1989
  18. 18. « La compression appliquée en postopératoire sera adaptée en fonction du geste réalisé (caractère plus ou moins complet de l’éveinage) » HAS – RPC - Prise en charge de l’ulcère de jambe à prédominance veineuse hors pansement. 2006 « […] Permet une réduction des hématomes et une éducation à la compression » Lefebvre-Vilardebo et al. Phlebologie 1995
  19. 19. Quelle pression à la cheville préconisez-vous ? A. Inférieure à 15 mmHg (classe I) B. Entre 15 et 20 mmHg (classe II) C.Entre 20 et 30 mmHg (classe III) D.Supérieure à 30 mmHg (classes III & IV) 0:00 On voté : 27 0 7 18 2 A B C D A B C D Votants
  20. 20. Quelle pression à la cheville préconisez-vous ? A. Inférieure à 15 mmHg (classe I) B. Entre 15 et 20 mmHg (classe II) C.Entre 20 et 30 mmHg (classe III) D.Supérieure à 30 mmHg (classes III & IV) 0:30 On voté : 0 0 0 0 0 A B C D A B C D Votants
  21. 21. Réponses proposées par le Dr Uhl C et/ou D Nécessité de pressions élevées > 20mmHg pour atteindre les objectifs du traitement compressif
  22. 22. Des données contradictoires « After varicose vein surgery, low compression stockings provide adequate support for the leg » « low compression are more comfortable » Shouler PJ et al. Ann R Coll Surg Engl. 1989 « Les recommandations et conférences de consensus sont en faveur de l’utilisation d’une compression par bandages ou par bas. Les niveaux de pression proposés varient de 15 à 46 mmHg. » !! HAS - Dispositifs de compression médicale à usage individuel - Utilisation en pathologies vasculaires – 2010 2 collants de Classe II : pansement post opératoire idéal en chirurgie variqueuse ? « Permet une réduction des hématomes et une éducation à la compression » Lefebvre-Vilardebo et al. Phlébologie 1995
  23. 23. Quelle est la durée optimum du traitement compressif post-opératoire ? A. Une semaine B. 2 semaines C. Un mois D. 3 mois E. 1 an et plus 0:00 On voté : 27 13 7 6 0 1 A B C D E A B C D E Votants
  24. 24. Quelle est la durée optimum du traitement compressif post-opératoire ? A. Une semaine B. 2 semaines C. Un mois D. 3 mois E. 1 an et plus 0:30 On voté : 0 0 0 0 0 0 A B C D E A B C D E Votants
  25. 25. Réponse proposée par le Dr Uhl A Objectifs de la compression post-op immédiate = pansement post-opératoire
  26. 26. « We found no benefit in wearing compression stockings for more than one week following uncomplicated high saphenous ligation with stripping of the great saphenous vein with respect to post-operative pain, number of complications, time to return to work, or patient satisfaction for up to 12 weeks following surgery. » Biswas S et al. EJVES. 2007 (1w=3w) Pittaluga P et al. Phlébologie 2004 (6J) Rodrigus I et al. Phlebology 1991 (1-3-6 w ns) Greaney MG et al. Phlebology 1999 (max 1 w)
  27. 27. « There was no benefit in wearing compression for more than one week following a standardised operation for primary varicose veins. » Greaney MG et al. Phlebology 1999 « Wearing an elastic compression stocking has no additional benefit following elastic bandaging for 3 days in postoperative care after stripping of the great saphenous vein as assessed by control of limb oedema, pain, complications and return to work Houtermans-Auckel JP et al. EJVES 2009
  28. 28. Les éléments de la stratégie à court terme Le choix de la durée et de la pression en post op immédiat dépend de la technique opératoire (accord professionnel) Au-delà d’1 semaine, la compression n’influencerait plus les suites opératoires Si AG et stripping à la boule, compression plus longue Utilisation d’un PAD à la cuisse : efficace (JP Benigni, étude SFP) Peu de preuves scientifiquement solides • Basées sur expérience • Basée sur l’amélioration du confort et la limitations des effets indésirables de la chirurgie (hématome)
  29. 29. Stratégie du traitement compressif
  30. 30. Faut-il prescrire une compression à long terme ? A. Non, ce n’est pas nécessaire B. Oui, il est nécessaire de prendre en charge la maladie veineuse C. Ne sais pas 0:00 On voté : 26 1 25 0 A B C A B C Votants
  31. 31. Faut-il prescrire une compression à long terme ? A. Non, ce n’est pas nécessaire B. Oui, il est nécessaire de prendre en charge la maladie veineuse C. Ne sais pas 0:30 On voté : 0 0 0 0 A B C A B C Votants
  32. 32. Réponse proposée par le Dr Uhl B Il est nécessaire de prendre en charge la maladie veineuse par un traitement compressif La maladie veineuse est une maladie chronique
  33. 33. Les éléments de la stratégie à long terme pour Mme V. Prise en charge de la maladie veineuse chronique: • Nécessité de port de compression à long terme du fait de la profession exposée. • Marche quotidienne • Conseil d’hygiène veineuse
  34. 34. La compression appliquée en postopératoire sur le long terme pour la prise en charge de la maladie veineuse chronique sera adaptée en fonction de : • la CEAP • l’existence ou non d’une insuffisance veineuse profonde associée (pression > 30 mmHg) • la persistance de troubles trophiques (pression > 20 mmHg) (accord professionnel) HAS – RPC- Prise en charge de l’ulcère de jambe à prédominance veineuse hors pansement. 2006
  35. 35. Une pression comprise entre 23 et 32 mmHg permet de réduire un oedème dans le cadre d’une insuffisance veineuse. Partsch H et al. Int Angiol. 2008 Une pression comprise entre 20 et 30 mmHg permet de prévenir la récidive de veines variqueuses. Travers JP et al. Phlebology 1994
  36. 36. Merci de votre participation

×