SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  2
Télécharger pour lire hors ligne
Autrui 
Qu'est-ce qu'autrui ? Un autre moi-même, c'est-à-dire celui qui est à la fois comme moi et 
autre que moi. Rencontrer autrui, cela suppose donc d'une part la vie en communauté ; mais 
d'autre part, comme je ne saurais être moral tout seul, la moralité elle-même suppose la 
rencontre d'autrui. 
1. Comment définir ce qu'est autrui ? 
La réponse semble simple : autrui, ce sont les autres hommes dans leur ensemble. Cela 
signifie que je ne comprends jamais autrui comme étant seulement autre chose que moi, 
comme étant une chose parmi les choses. Dès la perception, je ne vise pas autrui comme je 
vise une chose inerte, c'est-à-dire comme une pure altérité : autrui est tout à la fois autre que 
moi et identique à moi. En termes platoniciens, autrui entrelace le même et l'autre. 
2. Quel rapport existe-t-il entre moi et autrui ? 
• Nous avons retenu du solipsisme cartésien l'idée que le moi est plus certain que le monde : il 
y a d'abord le moi, puis ensuite seulement le monde et autrui ; avec Descartes, la conscience 
devient une substance qui saisit sa pure mêmeté dans l'acte du cogito. Selon Descartes en 
effet, je n'ai pas besoin d'autrui pour avoir conscience de moi ; mais tout seul, puis-je avoir 
conscience d'exister ? 
• Husserl va montrer que la conscience n'est pas une substance, mais une ouverture à 
l'altérité : je n'ai pas d'abord conscience de moi, puis d'autrui et du monde, parce que ma 
conscience est d'emblée rapport au monde et à autrui. Le monde dont je suis conscient n'est 
pas un désert vide, car je peux deviner la trace d'autrui derrière les choses : le champ 
n'existerait pas sans autrui pour le cultiver ; de même, le chemin sur lequel je marche n'a pas 
été tracé par mes seuls pas. 
3. En quoi la visée d'autrui est-elle spécifique ? 
• À même la perception, je distingue moi, les autres choses que moi, et autrui, c'est-à-dire 
l'autre moi. Husserl montre que cette distinction, qui semble toute naturelle, est en fait très 
complexe, et repose en dernière analyse sur le langage : autrui, à la différence des choses, 
répond quand je lui parle. 
• Par le langage, je suis avec autrui en situation de compréhension réciproque (ce pourquoi, 
d'ailleurs, je ne me comporte pas de la même façon seul que devant autrui). Le langage fonde 
donc la « communauté intersubjective » (Husserl) . Un langage que je serais seul à 
comprendre serait au mieux un code, au pire un charabia : par le seul fait que je parle une 
langue, je ne suis jamais seul, parce que parler une langue, c'est d'emblée appartenir à une 
communauté. 
4. En quel sens ai-je besoin d'autrui pour être conscient de moi-même ? 
• Pour Hobbes, j'ai besoin d'autrui parce qu'il est dans la nature humaine de désirer l'honneur, 
c'est-à-dire de désirer qu'autrui admette ma supériorité. La rencontre d'autrui nous révèle 
donc ce qu'est le fond de la nature humaine : le désir de pouvoir. 
• Hegel juge cette thèse insuffisante, car Hobbes suppose une nature humaine antérieure à la 
rencontre d'autrui. Selon Hegel, je ne suis pas d'emblée un homme qui aurait besoin qu'autrui 
reconnaisse en moi une humanité déjà constituée, je ne suis homme que si autrui m'accorde ce
statut. Le désir de pouvoir, et donc le besoin d'autrui, n'est pas seulement révélateur, mais bien 
constitutif de mon humanité. 
5. Quel est le sens de la thèse de Hegel ? 
• Autrui est comme un miroir me disant qui je suis : je ne deviens pas un homme tout seul, 
parce que c'est autrui qui m'accorde le statut d'être humain. Selon Hegel, l'humanité ne nous 
est pas donnée une bonne fois pour toutes, par exemple à la naissance : au contraire, elle est 
gagnée si nous voyons autrui nous l'accorder. 
• Il faut le miroir de l'autre pour que la conscience que nous avons de nous ne soit pas une 
illusion : ce qui différencie le fou qui se prend pour Napoléon, et Napoléon lui-même, c'est 
qu'autrui ne reconnaît pas que le fou est ce qu'il croit être. Or, la reconnaissance par l'autre ne 
passe pas simplement par la reconnaissance de l'autre. Il ne suffit pas que je reconnaisse autrui 
pour qu'il me reconnaisse : tel est le véritable sens de la dialectique du maître et de l'esclave. 
6. Qu'est-ce que la reconnaissance d'autrui ? 
• Je reconnais autrui comme un homme, et en échange, il fait de même... Hegel va montrer en 
quoi cette thèse est absurde : si je cesse de dominer autrui, si je le reconnais comme un autre 
homme, alors, c'est lui qui va me dominer ! La reconnaissance est donc, pour Hegel, « une 
rivalité à mort » dont l'enjeu est le choix entre la vie et la liberté. Dans la lutte pour la 
reconnaissance, l'esclave est le premier à lâcher prise : il préfère abandonner sa liberté plutôt 
que de risquer sa vie. Le maître arrive donc à obliger l'autre à le reconnaître comme étant un 
homme, c'est-à-dire comme étant libre ; et en acceptant de reconnaître le maître, l'esclave 
accepte d'être asservi, c'est-à-dire de ne pas être lui-même reconnu comme homme. 
• Mais Hegel montre comment l'esclave se libérera à son tour par le travail et la maîtrise de 
soi, tandis qu'à son tour le maître deviendra esclave de sa jouissance. 
7. Quel rôle autrui joue-t-il dans la moralité ? 
• Selon Hegel, comme le maître refuse de donner son statut d'homme à l'esclave, c'est 
finalement lui qui devient inhumain : sa liberté est celle du désir, elle l'enchaîne en fait au 
plaisir et à la jouissance. Faisant d'autrui un moyen d'assouvir ses désirs, et non une fin en 
soi, le maître méconnaît la liberté véritable : je ne suis véritablement libre que si je reconnais 
qu'autrui, malgré toutes ses différences, est le même que moi. 
• La moralité ne se fonde donc pas sur un prétendu « droit à la différence », bien au 
contraire : c'est parce qu'autrui, malgré ses différences, appartient au même, c'est-à-dire à 
l'humanité, que j'ai des devoirs moraux envers lui ; c'est pourquoi Rousseau faisait de la pitié, 
sentiment naturel par lequel je m'identifie aux souffrances d'autrui, le fondement de la 
moralité. 
Exercice n°5 
La citation 
« Le solipsisme ne serait rigoureusement vrai que de quelqu'un qui réussirait à constater son 
existence sans être rien et sans rien faire, ce qui est impossible, puisqu'exister c'est être au 
monde. » (Merleau-Ponty)

Contenu connexe

Similaire à Autrui

Cahiers pour une morale
Cahiers pour une moraleCahiers pour une morale
Cahiers pour une moraleDébola Yira
 
Pastoralia 05 (dossier)
Pastoralia 05 (dossier)Pastoralia 05 (dossier)
Pastoralia 05 (dossier)cathobruxelles
 
X manzano hommme femme...
X manzano hommme femme...X manzano hommme femme...
X manzano hommme femme...icm13
 
Palabre 33 individu
Palabre 33 individuPalabre 33 individu
Palabre 33 individuboprat
 
Aimer La Main Ouverte
Aimer La Main OuverteAimer La Main Ouverte
Aimer La Main OuverteNikya Hanta
 
L'inconscient existe-t-il ? (G.Gay-Para)
L'inconscient existe-t-il ? (G.Gay-Para)L'inconscient existe-t-il ? (G.Gay-Para)
L'inconscient existe-t-il ? (G.Gay-Para)Gabriel Gay-Para
 
bac-2022-Correction-HLP jour 1
bac-2022-Correction-HLP jour 1bac-2022-Correction-HLP jour 1
bac-2022-Correction-HLP jour 1LETUDIANT1
 
Liberte_et_determinisme.pdf
Liberte_et_determinisme.pdfLiberte_et_determinisme.pdf
Liberte_et_determinisme.pdfMiquelCarceller
 
La conscience d’être libre est-elle illusoire? (G.Gay-Para)
La conscience d’être libre est-elle illusoire? (G.Gay-Para)La conscience d’être libre est-elle illusoire? (G.Gay-Para)
La conscience d’être libre est-elle illusoire? (G.Gay-Para)Gabriel Gay-Para
 
Les quatre accords tolteques
Les quatre accords toltequesLes quatre accords tolteques
Les quatre accords toltequesHejer Zhiri
 
La philosophie de Hegel - par lucia gangale
La philosophie de Hegel - par lucia gangaleLa philosophie de Hegel - par lucia gangale
La philosophie de Hegel - par lucia gangalereportages1
 
Hegel - la phénoménologie de l'esprit - t.2
Hegel - la phénoménologie de l'esprit - t.2Hegel - la phénoménologie de l'esprit - t.2
Hegel - la phénoménologie de l'esprit - t.2anattaembe
 
Cours psychopathologie et emploi
Cours psychopathologie et emploi Cours psychopathologie et emploi
Cours psychopathologie et emploi REALIZ
 
La conscience d'être libre est-elle illusoire ? (G. Gay-Para)
La conscience d'être libre est-elle illusoire ? (G. Gay-Para)La conscience d'être libre est-elle illusoire ? (G. Gay-Para)
La conscience d'être libre est-elle illusoire ? (G. Gay-Para)Gabriel Gay-Para
 
ea95ecddc2300cf254580562537a949b.pdf
ea95ecddc2300cf254580562537a949b.pdfea95ecddc2300cf254580562537a949b.pdf
ea95ecddc2300cf254580562537a949b.pdfRafaelCsar13
 
Presence educative2.ref
Presence educative2.refPresence educative2.ref
Presence educative2.refRené Barbier
 
Bergson et la phrase intérieure
Bergson et la phrase intérieureBergson et la phrase intérieure
Bergson et la phrase intérieuressuserb0d154
 

Similaire à Autrui (20)

Cahiers pour une morale
Cahiers pour une moraleCahiers pour une morale
Cahiers pour une morale
 
34 5 rochat
34 5 rochat34 5 rochat
34 5 rochat
 
Pastoralia 05 (dossier)
Pastoralia 05 (dossier)Pastoralia 05 (dossier)
Pastoralia 05 (dossier)
 
X manzano hommme femme...
X manzano hommme femme...X manzano hommme femme...
X manzano hommme femme...
 
Palabre 33 individu
Palabre 33 individuPalabre 33 individu
Palabre 33 individu
 
Aimer La Main Ouverte
Aimer La Main OuverteAimer La Main Ouverte
Aimer La Main Ouverte
 
L'inconscient existe-t-il ? (G.Gay-Para)
L'inconscient existe-t-il ? (G.Gay-Para)L'inconscient existe-t-il ? (G.Gay-Para)
L'inconscient existe-t-il ? (G.Gay-Para)
 
L’existentialisme un bref aperçu
L’existentialisme un bref aperçuL’existentialisme un bref aperçu
L’existentialisme un bref aperçu
 
bac-2022-Correction-HLP jour 1
bac-2022-Correction-HLP jour 1bac-2022-Correction-HLP jour 1
bac-2022-Correction-HLP jour 1
 
Liberte_et_determinisme.pdf
Liberte_et_determinisme.pdfLiberte_et_determinisme.pdf
Liberte_et_determinisme.pdf
 
La conscience d’être libre est-elle illusoire? (G.Gay-Para)
La conscience d’être libre est-elle illusoire? (G.Gay-Para)La conscience d’être libre est-elle illusoire? (G.Gay-Para)
La conscience d’être libre est-elle illusoire? (G.Gay-Para)
 
Les quatre accords tolteques
Les quatre accords toltequesLes quatre accords tolteques
Les quatre accords tolteques
 
La philosophie de Hegel - par lucia gangale
La philosophie de Hegel - par lucia gangaleLa philosophie de Hegel - par lucia gangale
La philosophie de Hegel - par lucia gangale
 
Hegel - la phénoménologie de l'esprit - t.2
Hegel - la phénoménologie de l'esprit - t.2Hegel - la phénoménologie de l'esprit - t.2
Hegel - la phénoménologie de l'esprit - t.2
 
Cours psychopathologie et emploi
Cours psychopathologie et emploi Cours psychopathologie et emploi
Cours psychopathologie et emploi
 
La conscience d'être libre est-elle illusoire ? (G. Gay-Para)
La conscience d'être libre est-elle illusoire ? (G. Gay-Para)La conscience d'être libre est-elle illusoire ? (G. Gay-Para)
La conscience d'être libre est-elle illusoire ? (G. Gay-Para)
 
ea95ecddc2300cf254580562537a949b.pdf
ea95ecddc2300cf254580562537a949b.pdfea95ecddc2300cf254580562537a949b.pdf
ea95ecddc2300cf254580562537a949b.pdf
 
Presence educative2.ref
Presence educative2.refPresence educative2.ref
Presence educative2.ref
 
Bergson et la phrase intérieure
Bergson et la phrase intérieureBergson et la phrase intérieure
Bergson et la phrase intérieure
 
Aphorismes
AphorismesAphorismes
Aphorismes
 

Dernier

Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx      Film   françaisPas de vagues.  pptx      Film   français
Pas de vagues. pptx Film françaisTxaruka
 
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècleAux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècleAmar LAKEL, PhD
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx   Film     françaisPas de vagues.  pptx   Film     français
Pas de vagues. pptx Film françaisTxaruka
 
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Gabriel Gay-Para
 
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdfBibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdfAtelier Canopé 37 - Tours
 
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfVulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfSylvianeBachy
 
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneChana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneTxaruka
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24BenotGeorges3
 
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avrilCalendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avrilfrizzole
 
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxPrésentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxJCAC
 
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdfBibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdfAtelier Canopé 37 - Tours
 
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfLa Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfbdp12
 
Apprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceursApprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceursStagiaireLearningmat
 
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Atelier Canopé 37 - Tours
 
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptxDIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptxMartin M Flynn
 

Dernier (16)

Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx      Film   françaisPas de vagues.  pptx      Film   français
Pas de vagues. pptx Film français
 
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècleAux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx   Film     françaisPas de vagues.  pptx   Film     français
Pas de vagues. pptx Film français
 
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
 
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
 
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdfBibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
 
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfVulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
 
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneChana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
 
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avrilCalendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avril
 
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxPrésentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
 
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdfBibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
 
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfLa Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
 
Apprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceursApprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceurs
 
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
 
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptxDIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
 

Autrui

  • 1. Autrui Qu'est-ce qu'autrui ? Un autre moi-même, c'est-à-dire celui qui est à la fois comme moi et autre que moi. Rencontrer autrui, cela suppose donc d'une part la vie en communauté ; mais d'autre part, comme je ne saurais être moral tout seul, la moralité elle-même suppose la rencontre d'autrui. 1. Comment définir ce qu'est autrui ? La réponse semble simple : autrui, ce sont les autres hommes dans leur ensemble. Cela signifie que je ne comprends jamais autrui comme étant seulement autre chose que moi, comme étant une chose parmi les choses. Dès la perception, je ne vise pas autrui comme je vise une chose inerte, c'est-à-dire comme une pure altérité : autrui est tout à la fois autre que moi et identique à moi. En termes platoniciens, autrui entrelace le même et l'autre. 2. Quel rapport existe-t-il entre moi et autrui ? • Nous avons retenu du solipsisme cartésien l'idée que le moi est plus certain que le monde : il y a d'abord le moi, puis ensuite seulement le monde et autrui ; avec Descartes, la conscience devient une substance qui saisit sa pure mêmeté dans l'acte du cogito. Selon Descartes en effet, je n'ai pas besoin d'autrui pour avoir conscience de moi ; mais tout seul, puis-je avoir conscience d'exister ? • Husserl va montrer que la conscience n'est pas une substance, mais une ouverture à l'altérité : je n'ai pas d'abord conscience de moi, puis d'autrui et du monde, parce que ma conscience est d'emblée rapport au monde et à autrui. Le monde dont je suis conscient n'est pas un désert vide, car je peux deviner la trace d'autrui derrière les choses : le champ n'existerait pas sans autrui pour le cultiver ; de même, le chemin sur lequel je marche n'a pas été tracé par mes seuls pas. 3. En quoi la visée d'autrui est-elle spécifique ? • À même la perception, je distingue moi, les autres choses que moi, et autrui, c'est-à-dire l'autre moi. Husserl montre que cette distinction, qui semble toute naturelle, est en fait très complexe, et repose en dernière analyse sur le langage : autrui, à la différence des choses, répond quand je lui parle. • Par le langage, je suis avec autrui en situation de compréhension réciproque (ce pourquoi, d'ailleurs, je ne me comporte pas de la même façon seul que devant autrui). Le langage fonde donc la « communauté intersubjective » (Husserl) . Un langage que je serais seul à comprendre serait au mieux un code, au pire un charabia : par le seul fait que je parle une langue, je ne suis jamais seul, parce que parler une langue, c'est d'emblée appartenir à une communauté. 4. En quel sens ai-je besoin d'autrui pour être conscient de moi-même ? • Pour Hobbes, j'ai besoin d'autrui parce qu'il est dans la nature humaine de désirer l'honneur, c'est-à-dire de désirer qu'autrui admette ma supériorité. La rencontre d'autrui nous révèle donc ce qu'est le fond de la nature humaine : le désir de pouvoir. • Hegel juge cette thèse insuffisante, car Hobbes suppose une nature humaine antérieure à la rencontre d'autrui. Selon Hegel, je ne suis pas d'emblée un homme qui aurait besoin qu'autrui reconnaisse en moi une humanité déjà constituée, je ne suis homme que si autrui m'accorde ce
  • 2. statut. Le désir de pouvoir, et donc le besoin d'autrui, n'est pas seulement révélateur, mais bien constitutif de mon humanité. 5. Quel est le sens de la thèse de Hegel ? • Autrui est comme un miroir me disant qui je suis : je ne deviens pas un homme tout seul, parce que c'est autrui qui m'accorde le statut d'être humain. Selon Hegel, l'humanité ne nous est pas donnée une bonne fois pour toutes, par exemple à la naissance : au contraire, elle est gagnée si nous voyons autrui nous l'accorder. • Il faut le miroir de l'autre pour que la conscience que nous avons de nous ne soit pas une illusion : ce qui différencie le fou qui se prend pour Napoléon, et Napoléon lui-même, c'est qu'autrui ne reconnaît pas que le fou est ce qu'il croit être. Or, la reconnaissance par l'autre ne passe pas simplement par la reconnaissance de l'autre. Il ne suffit pas que je reconnaisse autrui pour qu'il me reconnaisse : tel est le véritable sens de la dialectique du maître et de l'esclave. 6. Qu'est-ce que la reconnaissance d'autrui ? • Je reconnais autrui comme un homme, et en échange, il fait de même... Hegel va montrer en quoi cette thèse est absurde : si je cesse de dominer autrui, si je le reconnais comme un autre homme, alors, c'est lui qui va me dominer ! La reconnaissance est donc, pour Hegel, « une rivalité à mort » dont l'enjeu est le choix entre la vie et la liberté. Dans la lutte pour la reconnaissance, l'esclave est le premier à lâcher prise : il préfère abandonner sa liberté plutôt que de risquer sa vie. Le maître arrive donc à obliger l'autre à le reconnaître comme étant un homme, c'est-à-dire comme étant libre ; et en acceptant de reconnaître le maître, l'esclave accepte d'être asservi, c'est-à-dire de ne pas être lui-même reconnu comme homme. • Mais Hegel montre comment l'esclave se libérera à son tour par le travail et la maîtrise de soi, tandis qu'à son tour le maître deviendra esclave de sa jouissance. 7. Quel rôle autrui joue-t-il dans la moralité ? • Selon Hegel, comme le maître refuse de donner son statut d'homme à l'esclave, c'est finalement lui qui devient inhumain : sa liberté est celle du désir, elle l'enchaîne en fait au plaisir et à la jouissance. Faisant d'autrui un moyen d'assouvir ses désirs, et non une fin en soi, le maître méconnaît la liberté véritable : je ne suis véritablement libre que si je reconnais qu'autrui, malgré toutes ses différences, est le même que moi. • La moralité ne se fonde donc pas sur un prétendu « droit à la différence », bien au contraire : c'est parce qu'autrui, malgré ses différences, appartient au même, c'est-à-dire à l'humanité, que j'ai des devoirs moraux envers lui ; c'est pourquoi Rousseau faisait de la pitié, sentiment naturel par lequel je m'identifie aux souffrances d'autrui, le fondement de la moralité. Exercice n°5 La citation « Le solipsisme ne serait rigoureusement vrai que de quelqu'un qui réussirait à constater son existence sans être rien et sans rien faire, ce qui est impossible, puisqu'exister c'est être au monde. » (Merleau-Ponty)