Ce diaporama a bien été signalé.
Nous utilisons votre profil LinkedIn et vos données d’activité pour vous proposer des publicités personnalisées et pertinentes. Vous pouvez changer vos préférences de publicités à tout moment.
Etats généraux de l’Economie dans l’Yonne 22 février 2010 Réunion plénière de restitution
RAPPEL DES OBJECTIFS   <ul><li>Agir dès à présent pour anticiper la sortie de crise et saisir les opportunités de développ...
Deux premiers  thèmes   porteurs de développement économique et d’emploi  ont été abordés  (« L’économie verte » et « La t...
RESTITUTION DES 3 GROUPES DE TRAVAIL : Etats généraux de l’Economie dans l’Yonne Groupe 1 :  Les filières agricoles et ind...
GROUPE 1 :  «  Les filières agricoles et industries agro-alimentaires » Etats généraux de l’Economie dans l’Yonne
Les filières agricoles et industries agro-alimentaires  « Animation du groupe » <ul><li>animateur et rapporteur:  </li></u...
Les pistes de réflexion pour des projets immédiats <ul><li>Développer les filières de l’Agriculture biologique </li></ul><...
Les pistes d’action pour des projets immédiats <ul><li>Développer les filières de l’Agriculture biologique (1/2) </li></ul...
Les pistes d’action pour des projets immédiats <ul><li>Développer les filières de l’Agriculture biologique (2/2) </li></ul...
Les pistes d’action pour des projets immédiats <ul><li>Fabriquer localement des produits élaborés à partir de productions ...
Les pistes d’action pour des projets immédiats <ul><li>Fabriquer localement des produits élaborés à partir de productions ...
Les pistes d’action pour des projets immédiats <ul><li>Fabriquer localement des produits élaborés à partir de productions ...
Les pistes d’action pour des projets immédiats <ul><li>Valoriser des matériaux « biosourcés » (1/2) </li></ul><ul><li>Cons...
Les pistes d’action pour des projets immédiats <ul><li>Valoriser des matériaux « biosourcés » (2/2) </li></ul><ul><li>Des ...
Les pistes d’action pour des projets immédiats <ul><li>Développer des capacités d’accueil pour le tourisme de proximité et...
Les pistes d’action pour des projets immédiats <ul><li>Développer des capacités d’accueil pour le tourisme de proximité et...
Les pistes d’action pour des projets immédiats <ul><li>Produire de l’électricité solaire dans des conditions  pertinentes ...
Les pistes d’action pour des projets immédiats <ul><li>Produire de l’électricité solaire dans des conditions  pertinentes ...
Les pistes d’action pour des projets immédiats <ul><li>Optimiser la logistique et les transports de marchandises (1/4) </l...
Les pistes d’action pour des projets immédiats <ul><li>Optimiser la logistique et les transports de marchandises (2/4) </l...
Les pistes d’action pour des projets immédiats <ul><li>Optimiser la logistique et les transports de marchandises (3/4) </l...
Les pistes d’action pour des projets immédiats <ul><li>Des engagements  : </li></ul><ul><li>EPY de Bourgogne : développeme...
Les pistes d’action pour des projets immédiats <ul><li>Créer des unités de valorisation énergétique de la biomasse (1/2) <...
Les pistes d’action pour des projets immédiats <ul><li>Créer des unités de valorisation énergétique de la biomasse (2/2) <...
Les pistes d’action pour des projets immédiats <ul><li>Introduire de nouvelles pratiques et techniques environnementales (...
Les pistes d’action pour des projets immédiats <ul><li>Des projets  : </li></ul><ul><li>Société Héliosynergie : développem...
Les pistes d’action pour des projets immédiats <ul><li>Des engagements  : </li></ul><ul><li>DDT : consolider et valoriser ...
GROUPE 2 :  «  Économie verte : bâtiments et économies d’énergies » Etats généraux de l’Economie dans l’Yonne
Économie verte : bâtiments et économies d’énergies     « Animation du groupe » <ul><li>animateurs :  </li></ul><ul><li>M. ...
Économie verte : bâtiments et économies d’énergies  : « Les pistes de réflexion » <ul><li>Pour améliorer la performance én...
Économie verte : bâtiments et économies d’énergies  : « Les propositions d’action » <ul><li>Promouvoir la performance éner...
Économie verte : bâtiments et économies d’énergies  : « Les propositions d’action » <ul><li>Promouvoir la performance éner...
Économie verte : bâtiments et économies d’énergies  : « Les propositions d’action » <ul><li>Sensibiliser le public aux éco...
Économie verte : bâtiments et économies d’énergies  : « Les propositions d’action » <ul><li>Utiliser rationnellement l'éne...
Économie verte : bâtiments et économies d’énergies  : « Les propositions d’action » <ul><li>Informer et former les profess...
Économie verte : bâtiments et économies d’énergies  : « Les propositions d’action » <ul><li>Informer et former les profess...
Économie verte : bâtiments et économies d’énergies  : « Les propositions d’action » <ul><li>Créer une offre de formation p...
GROUPE 3 : «  Économie verte : industrie et énergies renouvelables »   Etats généraux de l’Economie dans l’Yonne
Économie verte : industrie et énergies renouvelables « Animation du groupe » <ul><li>animateurs :  </li></ul><ul><li>M. le...
Économie verte : industrie et énergies renouvelables  : « Les pistes de réflexion » <ul><li>finaliser le  schéma départeme...
Économie verte : industrie et énergies renouvelables  : « Les propositions d’action » <ul><li>finaliser le   schéma départ...
Économie verte : industrie et énergies renouvelables  : « Les propositions d’action » <ul><li>construire une gouvernance t...
Économie verte : industrie et énergies renouvelables  : « Les propositions d’action » <ul><li>réindustrialiser et requalif...
Économie verte : industrie et énergies renouvelables  : « Les propositions d’action » <ul><li>développer une  formation sp...
DES ENJEUX CONCRETS (des pistes à creuser) Etats généraux de l’Economie dans l’Yonne
ENJEU N°1  :  Rendre accessible l’information sur l’activité économique du BTP <ul><li>Secteur du  BTP  =  10 % des emploi...
ENJEU N°2 Amélioration de la performance énergétique des logements et des bâtiments publics   <ul><li>Au niveau du parc de...
ENJEU N°2 Amélioration de la performance énergétique des logements et des bâtiments publics   <ul><li>Au niveau du parc de...
ENJEU N°2 Amélioration de la performance énergétique des logements et des bâtiments publics   <ul><li>Au niveau du parc de...
ENJEU N°2 Amélioration de la performance énergétique des logements et des bâtiments publics   <ul><li>Au niveau du parc de...
ENJEU N°2 Amélioration de la performance énergétique des logements et des bâtiments publics   <ul><li>Au niveau du parc de...
ENJEU N°2 Amélioration de la performance énergétique des logements et des bâtiments publics   <ul><li>Au niveau du parc de...
ENJEU N°2 Amélioration de la performance énergétique des logements et des bâtiments publics   <ul><li>Au niveau du parc de...
ENJEU N°2 Amélioration de la performance énergétique des logements et des bâtiments publics   <ul><li>Au niveau du parc de...
ENJEU N°2 Amélioration de la performance énergétique des logements et des bâtiments publics   <ul><li>Au niveau de l’ info...
ENJEU N°3 Recyclage et réutilisation des déchets du BTP et industriels   <ul><li>Diversité de provenance  des déchets : mé...
ENJEU N°3 Recyclage et réutilisation des déchets du BTP et industriels   <ul><li>Au niveau des  déchets du BTP   (2/3) : <...
ENJEU N°3 Recyclage et réutilisation des déchets du BTP et industriels   <ul><li>Au niveau des  déchets du BTP   (3/3) : <...
ENJEU N°3 Recyclage et réutilisation des déchets du BTP et industriels   <ul><li>Au niveau des  déchets industriels  (1/2)...
ENJEU N°3 Recyclage et réutilisation des déchets du BTP et industriels   <ul><li>Au niveau des  déchets industriels  (2/2)...
ENJEU N°4 Développement de la filière agro-industrie   <ul><li>Au niveau de l’ utilisation de la biomasse  (1/2) : </li></...
ENJEU N°4 Développement de la filière agro-industrie   <ul><li>Au niveau de l’ utilisation de la biomasse  (2/2) : </li></...
ENJEU N°4 Développement de la filière agro-industrie   <ul><li>Au niveau du recours à des  matériaux biosourcés  (1/2) : <...
ENJEU N°4 Développement de la filière agro-industrie   <ul><li>Au niveau du recours à des  matériaux biosourcés  (2/2) : <...
ENJEU N°4 Développement de la filière agro-industrie   <ul><li>Au niveau du recours  aux  produits de proximité  dans la  ...
ENJEU N°4 Développement de la filière agro-industrie   <ul><li>Au niveau du recours  aux  produits de proximité  dans la  ...
<ul><li>Autres thèmes (débat)  - Suites à donner </li></ul>Etats généraux de l’Economie dans l’Yonne
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Diaporama Synthese Restitution Eg Economie 22 Fev 2010

1 663 vues

Publié le

Synthèse restitution Etats Généraux de l'Econmie, 22 février 2010

Publié dans : Actualités & Politique
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Diaporama Synthese Restitution Eg Economie 22 Fev 2010

  1. 1. Etats généraux de l’Economie dans l’Yonne 22 février 2010 Réunion plénière de restitution
  2. 2. RAPPEL DES OBJECTIFS <ul><li>Agir dès à présent pour anticiper la sortie de crise et saisir les opportunités de développement économique </li></ul><ul><li>S’inscrire dans la dynamique du Grenelle de l’Environnement et de la croissance verte, et être en phase avec les résultats de la Consultation Départementale </li></ul><ul><li>Favoriser la mise en commun de solutions concrètes pour l’obtention d’un résultat significatif à court et moyen terme </li></ul><ul><li>Rechercher la performance de l’action en améliorant l’organisation des structures et en optimisant les interventions financières, tout en garantissant leur stabilité </li></ul>Etats généraux de l’Economie dans l’Yonne
  3. 3. Deux premiers thèmes porteurs de développement économique et d’emploi ont été abordés (« L’économie verte » et « La transformation des produits de l’agriculture : l’industrie agro-alimentaire différentes ») au travers de trois groupes de travail : Etats généraux de l’Economie dans l’Yonne Groupe 1 : Les filières agricoles et industries agro-alimentaires Groupe 2 : Économie verte : bâtiments et économies d’énergies Groupe 3 : Économie verte : industrie et énergies renouvelables
  4. 4. RESTITUTION DES 3 GROUPES DE TRAVAIL : Etats généraux de l’Economie dans l’Yonne Groupe 1 : Les filières agricoles et industries agro-alimentaires Groupe 2 : Économie verte : bâtiments et économies d’énergies Groupe 3 : Économie verte : industrie et énergies renouvelables
  5. 5. GROUPE 1 : «  Les filières agricoles et industries agro-alimentaires » Etats généraux de l’Economie dans l’Yonne
  6. 6. Les filières agricoles et industries agro-alimentaires « Animation du groupe » <ul><li>animateur et rapporteur: </li></ul><ul><li>M. le président de la Chambre d'Agriculture : G. ABRY </li></ul><ul><li>co-animateur DDT : Ph. SIMON et Ch. CHARONNAT </li></ul>
  7. 7. Les pistes de réflexion pour des projets immédiats <ul><li>Développer les filières de l’Agriculture biologique </li></ul><ul><li>Fabriquer localement des produits élaborés à partir de productions icaunaises </li></ul><ul><li>Valoriser des matériaux « biosourcés » </li></ul><ul><li>Développer des capacités d’accueil pour le tourisme de proximité et de passage </li></ul><ul><li>Produire de l’électricité solaire dans des conditions pertinentes </li></ul><ul><li>Optimiser la logistique et les transports de marchandises </li></ul><ul><li>Créer des unités de valorisation énergétique de la biomasse  </li></ul><ul><li>Introduire de nouvelles pratiques et techniques environnementales </li></ul>
  8. 8. Les pistes d’action pour des projets immédiats <ul><li>Développer les filières de l’Agriculture biologique (1/2) </li></ul><ul><li>Constat : </li></ul><ul><li>Problème d’approvisionnement en produits bio dans la grande distribution, de façon continue et régulière </li></ul><ul><li>Conjuguer l'organisation de filières courtes (transformation locale des produits de saison) et longues </li></ul><ul><li>Développer une pédagogie auprès des consommateurs pour recaler la consommation sur les saisons </li></ul><ul><li>Difficultés indéniables de développer le bio en viticulture (problème de main d’œuvre) </li></ul><ul><li>Valoriser la notion de fabrication de produits naturels </li></ul>
  9. 9. Les pistes d’action pour des projets immédiats <ul><li>Développer les filières de l’Agriculture biologique (2/2) </li></ul><ul><li>Des projets : </li></ul><ul><li>Projet DUC sur du poulet bio </li></ul><ul><li>Valoriser les produits bio via les cantines scolaires et cuisines centrales </li></ul><ul><li>Des engagements : </li></ul><ul><li>Germinal : approvisionnement local en produits bio </li></ul><ul><li>Grande distribution : prête à s’engager après étude de marché précise et maîtrisée par rapport à la demande </li></ul>
  10. 10. Les pistes d’action pour des projets immédiats <ul><li>Fabriquer localement des produits élaborés à partir de productions icaunaises (1/3) </li></ul><ul><li>Constat : </li></ul><ul><li>Prise en compte de plus en plus du bilan carbone dans les cahiers des charges de fabrication des produits transformés </li></ul><ul><li>Nécessité de mettre en place des partenariats pérennes avec la grande distribution </li></ul><ul><li>Éloignement des ateliers de transformation, de la production locale </li></ul><ul><li>Difficulté de produire des produits laitiers élaborés «bio», compte tenu des volumes importants nécessaires </li></ul>
  11. 11. Les pistes d’action pour des projets immédiats <ul><li>Fabriquer localement des produits élaborés à partir de productions icaunaises (2/3) </li></ul><ul><li>Des projets : </li></ul><ul><li>DUC : réflexion en cours pour la fabrication de produits élaborés </li></ul><ul><li>110 Bourgogne : des projets pour la transformation en meunerie et la production de farine bio </li></ul>
  12. 12. Les pistes d’action pour des projets immédiats <ul><li>Fabriquer localement des produits élaborés à partir de productions icaunaises (3/3) </li></ul><ul><li>Des engagements : </li></ul><ul><li>CAVAP : des partenariats en cours avec des prises de participation dans l’aval de la production </li></ul><ul><li>Festin de Bourgogne : développement des approvisionnements locaux </li></ul><ul><li>Yoplait : développement de son approvisionnement local en lait depuis la fermeture du site de Flogny la Chapelle </li></ul>
  13. 13. Les pistes d’action pour des projets immédiats <ul><li>Valoriser des matériaux « biosourcés » (1/2) </li></ul><ul><li>Constat : </li></ul><ul><li>Filière chanvre : multiples intérêts (diversification des assolements - élaboration des matériaux de construction et isolants) </li></ul><ul><li>Proximité de l'Ile de France : source de débouchés et d'emplois </li></ul><ul><li>Nécessité de formations des artisans pour la mise en œuvre de ces matériaux </li></ul><ul><li>Filière bois : réflexions à développer pour la production de matériaux de construction </li></ul><ul><li>Plantations de miscanthus, switch-grass ou taillis à courte rotation à des fins de valorisation énergétique </li></ul>
  14. 14. Les pistes d’action pour des projets immédiats <ul><li>Valoriser des matériaux « biosourcés » (2/2) </li></ul><ul><li>Des projets : </li></ul><ul><li>Chambre d’agriculture : mise en place d’une filière chanvre départementale pour la fabrication de produits transformés de construction (isolants, ...) </li></ul><ul><li>Société SAVIER : unité de fabrication de pellets de bois et miscanthus </li></ul><ul><li>Société Héliosynergie : molécule MPCD : de multiples usages possibles notamment dans le traitement des cultures, et l’élimination de tous les solvants </li></ul><ul><li>Des engagements : </li></ul><ul><li>Information et sensibilisation en cours par la Chambre Économique pour la formation des artisans et des prescripteurs </li></ul>
  15. 15. Les pistes d’action pour des projets immédiats <ul><li>Développer des capacités d’accueil pour le tourisme de proximité et de passage (1/2) </li></ul><ul><li>Constat : </li></ul><ul><li>Nécessité de promouvoir par le tourisme les produits locaux et les produits bio de l'Yonne, en associant par ailleurs les restaurateurs </li></ul><ul><li>Démarche en cours pour trouver une identité icaunaise sur le vin </li></ul><ul><li>Nécessité de développer l’agro-tourisme, par l’accueil à la ferme (offre d’hébergement mais absence d’offres de prestations combinant hébergement et consommation de produits locaux) </li></ul>
  16. 16. Les pistes d’action pour des projets immédiats <ul><li>Développer des capacités d’accueil pour le tourisme de proximité et de passage (2/2) </li></ul><ul><li>Des projets : </li></ul><ul><li>Les syndicats viticoles réfléchissent pour trouver des dénominateurs communs pour commercialiser les produits locaux </li></ul><ul><li>Des engagements : </li></ul><ul><li>Chambre économique et ADT : mise en place d’un groupe de travail pour proposer des projets concrets visant à développer des structures d’accueil, notamment à la ferme </li></ul>
  17. 17. Les pistes d’action pour des projets immédiats <ul><li>Produire de l’électricité solaire dans des conditions pertinentes (1/2) </li></ul><ul><li>Constat : </li></ul><ul><li>Manque d’information des entreprises ou partenaires sur la mise en place de projets </li></ul><ul><li>Bâtiments d’élevage existants, pour la plupart, non conçus pour recevoir des panneaux photovoltaïques </li></ul><ul><li>Nécessité de préserver la production agricole en privilégiant les panneaux en toiture plutôt qu’en plein champs </li></ul>
  18. 18. Les pistes d’action pour des projets immédiats <ul><li>Produire de l’électricité solaire dans des conditions pertinentes (2/2) </li></ul><ul><li>Des engagements : </li></ul><ul><li>DDT : mise en cohérence des projets de champs photovoltaïques avec le développement des autres énergies renouvelables </li></ul><ul><li>Chambre d'agriculture : information des porteurs de projet </li></ul>
  19. 19. Les pistes d’action pour des projets immédiats <ul><li>Optimiser la logistique et les transports de marchandises (1/4) </li></ul><ul><li>Constat : </li></ul><ul><li>Filière bois : </li></ul><ul><li>Charges importantes de l’entretien de la voirie pour les petites communes </li></ul><ul><li>Nécessité de massifier les transports de bois avec ceux des céréales afin d’augmenter le transport fluvial depuis un quai de chargement/déchargement à Joigny </li></ul><ul><li>Demande des coopératives agricoles de l’obtention de dérogations pour l’utilisation de semi 44 T pour le transport des céréales </li></ul>
  20. 20. Les pistes d’action pour des projets immédiats <ul><li>Optimiser la logistique et les transports de marchandises (2/4) </li></ul><ul><li>Constat : </li></ul><ul><li>Filière viande : </li></ul><ul><li>Nécessité de développer la proximité entre les élevages et les centres d'abattage </li></ul><ul><li>Filière viticole : </li></ul><ul><li>Transport le plus souvent externalisé et prédominance de la vente franco </li></ul><ul><li>Mutualisation en développement des transports de produits finis entre plusieurs sociétés </li></ul>
  21. 21. Les pistes d’action pour des projets immédiats <ul><li>Optimiser la logistique et les transports de marchandises (3/4) </li></ul><ul><li>Des projets : </li></ul><ul><li>Dérivation de St Aubin : nécessité de financer cette opération sur les programmes à venir pour garantir le 1000 T à Joigny </li></ul><ul><li>Réflexions en cours au niveau de la Chablisienne via Blason de Bourgogne (plate forme logistique de Beaune) </li></ul>
  22. 22. Les pistes d’action pour des projets immédiats <ul><li>Des engagements : </li></ul><ul><li>EPY de Bourgogne : développement du transport fluvial à partir du site de Joigny </li></ul><ul><li>Chambre d’Agriculture : réflexion en cours sur la relance de la filière viande en privilégiant la complémentarité avec la filière céréale </li></ul><ul><li>Optimiser la logistique et les transports de marchandises (4/4) </li></ul>
  23. 23. Les pistes d’action pour des projets immédiats <ul><li>Créer des unités de valorisation énergétique de la biomasse (1/2) </li></ul><ul><li>Constat : </li></ul><ul><li>Viabilité des unités de méthanisation par l’utilisation de sous-produits agricoles, à condition d’une proximité des déchets </li></ul><ul><li>Problématique du stockage des sous-produits issus des unités de méthanisation </li></ul><ul><li>Problématique des transports et des accès aux grosses unités de méthanisation en zone rurale (adéquation du réseau voirie) </li></ul>
  24. 24. Les pistes d’action pour des projets immédiats <ul><li>Créer des unités de valorisation énergétique de la biomasse (2/2) </li></ul><ul><li>Des projets : </li></ul><ul><li>DUC : un projet de méthanisation à partir de biomasses agricoles (fumiers, lisiers, sous produits,….) et de boues de stations d’épuration </li></ul><ul><li>Projet ENERIA sur la vallée de la Vanne pour le chauffage de serres </li></ul><ul><li>Des engagements : </li></ul><ul><li>Chambre d’Agriculture : poursuite de la réflexion engagée dans le cadre du 1 er pôle d'excellence rurale sur la filière Bois Énergie </li></ul>
  25. 25. Les pistes d’action pour des projets immédiats <ul><li>Introduire de nouvelles pratiques et techniques environnementales (1/3) </li></ul><ul><li>Constat : </li></ul><ul><li>Nécessité de développer les débouchés dans la filière bois (scierie au plus proche) </li></ul><ul><li>Nécessité d’affiner la connaissance pédologique et hydrogéologique du département </li></ul><ul><li>Nécessité de faire évoluer les pratiques culturales </li></ul>
  26. 26. Les pistes d’action pour des projets immédiats <ul><li>Des projets : </li></ul><ul><li>Société Héliosynergie : développement de biotechnologies, notamment sur la question de l’élimination des odeurs, récupération et traitement de déchets industriels </li></ul><ul><li>Création de jardins d’insertion avec distribution des produits dans la restauration collective </li></ul><ul><li>Introduire de nouvelles pratiques et techniques environnementales (2/3) </li></ul>
  27. 27. Les pistes d’action pour des projets immédiats <ul><li>Des engagements : </li></ul><ul><li>DDT : consolider et valoriser les connaissances acquises lors des études BAC sur les questions hydrogéologiques et pédologiques </li></ul><ul><li>Chambre d'Agriculture : développement auprès des agriculteurs des techniques &quot;Plus d'agronomie, moins d'intrants&quot;, semis sous couverts, ….. </li></ul><ul><li>Introduire de nouvelles pratiques et techniques environnementales (3/3) </li></ul>
  28. 28. GROUPE 2 : «  Économie verte : bâtiments et économies d’énergies » Etats généraux de l’Economie dans l’Yonne
  29. 29. Économie verte : bâtiments et économies d’énergies « Animation du groupe » <ul><li>animateurs : </li></ul><ul><li>M. le secrétaire général de la FBTP : M. CAMPOY </li></ul><ul><li>M. le directeur de DOMANYS : M. VOIRON </li></ul><ul><li>co-animateurs DDT : Y. CASTEL, Ph. MERLAUD et J.Y. PALLOT </li></ul><ul><li>Deux sous groupes : </li></ul><ul><ul><li>Bâtiments publics et privés </li></ul></ul><ul><ul><li>Énergie dans les bâtiments et process industriels </li></ul></ul><ul><li>rapporteur : </li></ul><ul><li>M. le Conseiller Général d'Auxerre Nord Ouest : J. HOJLO </li></ul>
  30. 30. Économie verte : bâtiments et économies d’énergies : « Les pistes de réflexion » <ul><li>Pour améliorer la performance énergétique des bâtiments publics et privés : </li></ul><ul><ul><li>Promouvoir la performance énergétique des bâtiments et accompagner les porteurs de projets (maîtres d’ouvrage, maîtres d’œuvre, entreprises BTP) </li></ul></ul><ul><ul><li>Sensibiliser le public aux économies d’énergie dans le bâtiment et l’accompagner </li></ul></ul><ul><ul><li>Sensibiliser les PME à l’utilisation rationnelle de l'énergie dans leurs procédés et bâtiments industriels </li></ul></ul><ul><ul><li>Informer et former les professionnels du bâtiment aux techniques économes en énergie et à l’utilisation de matériaux biosourcés </li></ul></ul><ul><ul><li>Créer une offre de formation professionnelle (jeunes) et un accompagnement technique (structures d’accueil) </li></ul></ul>
  31. 31. Économie verte : bâtiments et économies d’énergies : « Les propositions d’action » <ul><li>Promouvoir la performance énergétique des bâtiments et accompagner les porteurs de projets (maîtres d’ouvrages, maîtres d’œuvre, entreprises BTP) (1/2) : </li></ul><ul><li>Produire des bâtiments « basse consommation » </li></ul><ul><li>Favoriser l’émergence d’opérations de réhabilitation ou d'amélioration des logements et bâtiments publics pour lutter contre la précarité énergétique, en faisant appel plus largement à certains partenaires ou outils existants (ANRU, ANAH, bailleurs sociaux, PACT, ADEME...) </li></ul><ul><li>Mettre à la disposition des professionnels et des collectivités locales un guide éco-habitat validé par les pouvoirs publics </li></ul><ul><li>Faciliter l’information des entrepreneur/artisans locaux sur les appels à projets de l’ « économie verte » </li></ul>
  32. 32. Économie verte : bâtiments et économies d’énergies : « Les propositions d’action » <ul><li>Promouvoir la performance énergétique des bâtiments et accompagner les porteurs de projets (maîtres d’ouvrages, maîtres d’œuvre, entreprises BTP) (2/2) : </li></ul><ul><li>Créer ou développer un centre de ressources départemental de documentation/recherche/expérimentation/formation sur les procédés et matériaux de construction à vocation énergétique pouvant contribuer à la formation professionnelle, à la promotion de produits locaux et à l’agrément /certification des matériaux et procédés innovants </li></ul><ul><li>Promouvoir l’engagement des professions du BTP locales vers la garantie de résultat au vu d’un diagnostic de performances énergétiques (DPE) </li></ul><ul><li>Développer le contrôle interne des entreprises du BTP par la mise à disposition locale de moyens techniques (caméra thermique, test à la fumée…), et du contrôle de résultat en fin de chantier </li></ul>
  33. 33. Économie verte : bâtiments et économies d’énergies : « Les propositions d’action » <ul><li>Sensibiliser le public aux économies d’énergie dans le bâtiment et l’accompagner : </li></ul><ul><li>Communiquer largement sur la performance, la durabilité , la rentabilité et la qualité des démarches d’éco énergie </li></ul><ul><li>Lancer des campagnes d’information à l’occasion d’évènements particuliers (semaine du développement durable, salon de l'Habitat, …) pour promouvoir les projets d’économie d’énergie et d’éco construction </li></ul><ul><li>Renforcer l'information faite par les organismes reconnus (ADIL, ADEME, Point Info Energie …), sur les nouvelles technologies économes en énergie en démultipliant les relais (entreprises artisans, institutionnels…) </li></ul>
  34. 34. Économie verte : bâtiments et économies d’énergies : « Les propositions d’action » <ul><li>Utiliser rationnellement l'énergie dans les procédés et bâtiments industriels : </li></ul><ul><li>Action de sensibilisation et de conviction, voire d’incitation, à mener auprès des PMI et PME (rôle des organisations professionnelles et consulaires) </li></ul><ul><li>Systématiser les audits énergétiques pour les petites entreprises et commerces (aide financière du Plan Énergie Climat Bourgogne) </li></ul>
  35. 35. Économie verte : bâtiments et économies d’énergies : « Les propositions d’action » <ul><li>Informer et former les professionnels du bâtiment aux techniques économes en énergie et à l’utilisation de matériaux biosourcés : </li></ul><ul><li>Établir un bilan des besoins actuels et de l’offre disponible en matière de formation </li></ul><ul><li>Dispenser une information à destination des entrepreneurs, artisans, maîtres d’œuvre et des maîtres d’ouvrage, avec visite d’exemples concrets </li></ul><ul><li>Mettre en place ou développer une formation locale pour les professionnels de la conception et de la construction, débouchant sur une certification ou une labellisation </li></ul>
  36. 36. Économie verte : bâtiments et économies d’énergies : « Les propositions d’action » <ul><li>Informer et former les professionnels du bâtiment aux techniques économes en énergie et à l’utilisation de matériaux biosourcés (suite) : </li></ul><ul><li>Aider au développement dans le département des professionnels du diagnostic et de l’audit énergétique et autres nouveaux métiers émergents associés </li></ul><ul><li>Sensibiliser les fournisseurs et les négociants pour rendre disponibles localement les matériaux ad hoc </li></ul>
  37. 37. Économie verte : bâtiments et économies d’énergies : « Les propositions d’action » <ul><li>Créer une offre de formation professionnelle (jeunes) et un accompagnement technique (structures d’accueil) : </li></ul><ul><li>Mettre en adéquation les offres de formation et de stages par alternance avec les métiers du bâtiment liés au développement durable, en créant des filières d’excellence </li></ul><ul><li>Axer simultanément les formations des futurs actifs sur le domaine de la maintenance et de l'entretien des matériels issus de techniques innovantes </li></ul>
  38. 38. GROUPE 3 : «  Économie verte : industrie et énergies renouvelables »   Etats généraux de l’Economie dans l’Yonne
  39. 39. Économie verte : industrie et énergies renouvelables « Animation du groupe » <ul><li>animateurs : </li></ul><ul><li>M. le président de la CCI : M. SIMONATO </li></ul><ul><li>M. le directeur de l’appui aux entreprises à la CCI : </li></ul><ul><li>M. CARPENTIER </li></ul><ul><li>co-animateurs DDT : JM. LEMAITRE et C. COHEN </li></ul><ul><li>rapporteur : </li></ul><ul><li>Mme la directrice de Yonne Développement : C. MARTIN </li></ul>
  40. 40. Économie verte : industrie et énergies renouvelables : « Les pistes de réflexion » <ul><li>finaliser le schéma départemental des infrastructures (multimodal, numérique) </li></ul><ul><li>construire une gouvernance technique par l’installation d’un réseau de 3 pôles (déchets, ENR, Habitat/BTP) </li></ul><ul><li>réindustrialiser et requalifier des zones d’activités existantes: créer 1 ou 2 zones éco-labellisées </li></ul><ul><li>développer une formation spécialisée dans les techniques de l’environnement </li></ul>
  41. 41. Économie verte : industrie et énergies renouvelables : « Les propositions d’action » <ul><li>finaliser le schéma départemental des infrastructures (multimodal, numérique) </li></ul><ul><li>Poursuivre le développement des modes de transports alternatifs à la route </li></ul><ul><li>Conforter le haut et très haut débit sur le territoire : ZAE, pôles de formation, de recherches, hôpitaux, … </li></ul><ul><li>Schéma départemental des énergies renouvelables pour hisser l’Yonne à un niveau de contribution significatif aux objectifs et engagements nationaux du Grenelle de l’environnement </li></ul>
  42. 42. Économie verte : industrie et énergies renouvelables : « Les propositions d’action » <ul><li>construire une gouvernance technique par l’installation d’un réseau de 3 pôles (déchets, ENR, Habitat/BTP) </li></ul><ul><li>Pôle « déchets » (nord du département) : formation, recherche conseil, gestionnaires, concessionnaires, aménageurs, CL, utilisateurs, … </li></ul><ul><li>Pôle « énergies renouvelables et développement durable » : rentabilité de la production de combustible, production d’un schéma départemental des énergies renouvelables pour structurer les capacités de production, construire une réelle offre de services </li></ul><ul><li>Pôle « habitat – énergie » : cf. GR 2 </li></ul>
  43. 43. Économie verte : industrie et énergies renouvelables : « Les propositions d’action » <ul><li>réindustrialiser et requalifier des zones d’activités existantes : créer 1 ou 2 zones éco-labellisées </li></ul><ul><li>Requalification des zones existantes suite au départ d’entreprises et éviter la menace d’apparition de friches </li></ul><ul><li>Création d’une ou 2 zones dans le respect de l’environnement : projets d’aménagement qui intègrent, dés la conception, la dimension HQE </li></ul><ul><li>Objectif à court terme de certification du parc industriel </li></ul>
  44. 44. Économie verte : industrie et énergies renouvelables : « Les propositions d’action » <ul><li>développer une formation spécialisée dans les techniques de l’environnement </li></ul><ul><li>Formations spécialisées dans les techniques de l’environnement : techniciens, ingénieurs </li></ul><ul><li>Précaution : manque de mesure par les industriels des besoins dans ce domaine </li></ul>
  45. 45. DES ENJEUX CONCRETS (des pistes à creuser) Etats généraux de l’Economie dans l’Yonne
  46. 46. ENJEU N°1 : Rendre accessible l’information sur l’activité économique du BTP <ul><li>Secteur du BTP = 10 % des emplois (près de 6 000 emplois) </li></ul><ul><li>Absence d’une source exhaustive d’informations, permettant le suivi prospectif global des marchés et des projets dans le secteur des BTP. </li></ul><ul><li>Action  : Mettre en place un groupe de réflexion local partenarial, permettant un accès aisé à l’information, aux acteurs du BTP </li></ul>
  47. 47. ENJEU N°2 Amélioration de la performance énergétique des logements et des bâtiments publics <ul><li>Au niveau du parc de logement social (1/2) : </li></ul><ul><li>20 000 logements sociaux (1,3 M de m2), dont 30 % à 40 % ont une consommation énergétique supérieure à 230 kWh/m2/an </li></ul><ul><li>Objectif  : ramener cette consommation à moins de 150 kWh/m2/an d'ici 2020, soit une économie moyenne minimum 4,2 M€/an </li></ul><ul><li>Volume de travaux estimé à près de 70 M€ </li></ul>
  48. 48. ENJEU N°2 Amélioration de la performance énergétique des logements et des bâtiments publics <ul><li>Au niveau du parc de logement social (2/2) : </li></ul><ul><li>Engagement à formaliser dans le cadre de CUS sur la base de 10% du parc chaque année. </li></ul><ul><li>Engagement possible en parallèle sur les énergies renouvelables </li></ul><ul><li>Source de financement complémentaire  : vente des certificats d'économie d'énergie, pouvant représenter à terme un financement potentiel de 32,7 M€. </li></ul><ul><li>Expérience à engager en 2011 sur un nombre limité de réhabilitations à dominante énergétique ambitieuses (visant le A ou le B). </li></ul>
  49. 49. ENJEU N°2 Amélioration de la performance énergétique des logements et des bâtiments publics <ul><li>Au niveau du parc de logement privé (1/2) : </li></ul><ul><li>Parc privé ancien important (50% date d'avant 1949) dont 19 % considéré comme potentiellement indigne. Donc un enjeu social important pour l’Yonne. </li></ul><ul><li>Engagement national contre la précarité énergétique par des incitations financières fortes : Grand emprunt de l'Etat, etc … </li></ul><ul><li>Objectif  : réhabilitation annuelle de 300 logements individuels en tablant sur un gain de 40% d’économie, c’est à dire 0,5 M€/an </li></ul>
  50. 50. ENJEU N°2 Amélioration de la performance énergétique des logements et des bâtiments publics <ul><li>Au niveau du parc de logement privé (2/2) : </li></ul><ul><li>Volume de travaux estimé à près de 6 M€. </li></ul><ul><li>Engagement : mise en place d’un « contrat local contre la précarité énergétique » et observatoire de la précarité énergétique (dispositif APPARU). </li></ul>
  51. 51. ENJEU N°2 Amélioration de la performance énergétique des logements et des bâtiments publics <ul><li>Au niveau du parc des bâtiments publics scolaires  (1/4) : </li></ul><ul><li>1 434 classes d’ écoles maternelles et élémentaires , (86 000 m2), dont les 3/4 ont une consommation énergétique supérieure à 230 kWh/m2/an </li></ul><ul><li>Objectif  : ramener cette consommation à moins de 150 kWh/m2/an d'ici 2020, soit une économie moyenne minimum 0,7 M€/an </li></ul><ul><li>Volume de travaux estimé à près de 16 M€ </li></ul>
  52. 52. ENJEU N°2 Amélioration de la performance énergétique des logements et des bâtiments publics <ul><li>Au niveau du parc des bâtiments publics scolaires  (2/4) : </li></ul><ul><li>Engagement nécessaire des différents partenaires avec soutien de l'Etat (DGE) </li></ul><ul><li>Source de financement complémentaire  : vente des certificats d'économie d'énergie, pouvant représenter à terme un financement potentiel de 5,2 M€ </li></ul>
  53. 53. ENJEU N°2 Amélioration de la performance énergétique des logements et des bâtiments publics <ul><li>Au niveau du parc des bâtiments publics scolaires  (3/4) : </li></ul><ul><li>46 établissements ( collèges et lycées ), (410 000 m2), dont 30% minimum ont une consommation énergétique supérieure à 230 kWh/m2/an. </li></ul><ul><li>Objectif  : ramener cette consommation à moins de 150 kWh/m2/an d'ici 2020, soit une économie moyenne minimum 1 M€/an </li></ul><ul><li>Volume de travaux estimé à près de 5,7 M€ </li></ul>
  54. 54. ENJEU N°2 Amélioration de la performance énergétique des logements et des bâtiments publics <ul><li>Au niveau du parc des bâtiments publics scolaires  (4/4) : </li></ul><ul><li>Engagement nécessaire des différents partenaires avec soutien de l'Etat (DGE) </li></ul><ul><li>Source de financement complémentaire  : vente des certificats d'économie d'énergie, pouvant représenter à terme un financement potentiel de 7,8 M€. </li></ul><ul><li>Expérience test à engager en 2011 avec l’ADEME, sur 5 ou 6 classes traitées de manière innovante (financement DGE, ADEME …) </li></ul>
  55. 55. ENJEU N°2 Amélioration de la performance énergétique des logements et des bâtiments publics <ul><li>Au niveau de l’ information du public , de la formation et de la qualification des professionnels  : </li></ul><ul><li>Davantage d’information sur les économies d’énergie dans le bâtiment </li></ul><ul><li>Renforcement de la formation des professionnels (partenariats avec les principaux acteurs de la formation des professionnels), conduisant à une labellisation </li></ul><ul><li>Tester la faisabilité d’un développement local des structures de formation permanente et de recherche de développement </li></ul>
  56. 56. ENJEU N°3 Recyclage et réutilisation des déchets du BTP et industriels <ul><li>Diversité de provenance des déchets : ménagers, industriels, BTP, et agricoles </li></ul><ul><li>Au niveau des déchets du BTP  (1/3) : </li></ul><ul><li>Bâtiment  : production importante (125 000 T/an) et faiblesse du tri = sur-utilisation des centres de stockage de déchets </li></ul><ul><li>BTP : très grande majorité de déchets inertes 350 000 T/an, insuffisamment valorisés (< 15%) </li></ul><ul><li>Difficultés d'accès des petits artisans aux déchèteries </li></ul>
  57. 57. ENJEU N°3 Recyclage et réutilisation des déchets du BTP et industriels <ul><li>Au niveau des déchets du BTP  (2/3) : </li></ul><ul><li>Objectifs : </li></ul><ul><ul><li>- réduire les déchets à la source dans le bâtiment (déconstruction sélective) </li></ul></ul><ul><ul><li>- doubler dans les 5 ans, la part de valorisation des déchets inertes du TP (30 %, soit 105 000 T/an économisés) </li></ul></ul><ul><ul><li>- développer les installations de stockages de déchets inertes ultimes </li></ul></ul><ul><ul><li>- stimuler les nouvelles technologies de valorisation énergétique des déchets fermentescibles </li></ul></ul>
  58. 58. ENJEU N°3 Recyclage et réutilisation des déchets du BTP et industriels <ul><li>Au niveau des déchets du BTP  (3/3) : </li></ul><ul><li>Soutien à des projets de recyclage dans le cadre du fonds déchets ADEME </li></ul><ul><li>Engagement des maîtres d’ouvrage à traiter les matériaux en place ou à employer des matériaux recyclés pour la construction d’infrastructure </li></ul>
  59. 59. ENJEU N°3 Recyclage et réutilisation des déchets du BTP et industriels <ul><li>Au niveau des déchets industriels (1/2) : </li></ul><ul><li>Atouts pour le traitement et le recyclage des produits industriels : proximité de l’île de France, accessibilité multi-modale, et disponibilité foncière. </li></ul><ul><li>Objectifs : </li></ul><ul><ul><li>- favoriser l’implantation d’un centre de tri de déchets d'équipements électriques et électroniques (DEEE) </li></ul></ul><ul><ul><li>- améliorer le réemploi et le recyclage dans le domaine de l’automobile </li></ul></ul><ul><ul><li>- stimuler les nouvelles technologies de valorisation énergétique des déchets fermentescibles </li></ul></ul>
  60. 60. ENJEU N°3 Recyclage et réutilisation des déchets du BTP et industriels <ul><li>Au niveau des déchets industriels (2/2) : </li></ul><ul><li>Soutien à des projets de recyclage dans le cadre du fonds déchets ADEME </li></ul><ul><li>Engagement  : lancer une étude avec ADEME sur les potentialités de développement des filières de recyclage dans l’Yonne </li></ul>
  61. 61. ENJEU N°4 Développement de la filière agro-industrie <ul><li>Au niveau de l’ utilisation de la biomasse  (1/2) : </li></ul><ul><li>Objectifs  : </li></ul><ul><ul><li>- créer des petites unités de valorisation énergétique de la biomasse à proximité de la ressource </li></ul></ul><ul><ul><li>- structurer en amont la mobilisation de la ressource sylvicole </li></ul></ul><ul><ul><li>- participer à l’élaboration d’un plan régional pluriannuels forestiers (2010 ou 2011) </li></ul></ul>
  62. 62. ENJEU N°4 Développement de la filière agro-industrie <ul><li>Au niveau de l’ utilisation de la biomasse  (2/2) : </li></ul><ul><li>Incitations financières de l’Etat (renforcement du crédit d'impôts), de l’ADEME (nouvel appel à projets du fonds chaleur : 1 milliard d'euros sur 3 ans (2009-2011)) </li></ul><ul><li>Engagements  : </li></ul><ul><ul><li>- des collectivités à utiliser la biomasse pour le chauffage des bâtiments publics </li></ul></ul><ul><ul><li>- sensibiliser les acteurs du territoire aux potentialités de la biomasse (bois surtout) pour induire le développement de la filière </li></ul></ul>
  63. 63. ENJEU N°4 Développement de la filière agro-industrie <ul><li>Au niveau du recours à des matériaux biosourcés (1/2) : </li></ul><ul><li>O bjectifs  : </li></ul><ul><ul><li>- développer l'utilisation des matériaux biosourcés dans la construction en organisant la filière des agro-matériaux </li></ul></ul><ul><ul><li>- accompagner les professionnels en vue de développer la synergie entre acteurs, les compétences et la diffusion de l'information </li></ul></ul><ul><ul><li>- préserver l’environnement (ressource et qualité de l’eau) </li></ul></ul><ul><ul><li>- créer une filière agro-industrielle </li></ul></ul>
  64. 64. ENJEU N°4 Développement de la filière agro-industrie <ul><li>Au niveau du recours à des matériaux biosourcés (2/2) : </li></ul><ul><li>Engagements  : </li></ul><ul><ul><li>- soutenir l’industrie et la filière en général </li></ul></ul><ul><ul><li>- assurer le débouché commercial du chanvre, introduire ces produits dans les projets et marchés locaux </li></ul></ul><ul><ul><li>- passer de la manifestation d’intérêt solidaire à l’engagement solidaire pour le chanvre </li></ul></ul>
  65. 65. ENJEU N°4 Développement de la filière agro-industrie <ul><li>Au niveau du recours aux produits de proximité dans la restauration collective (1/2) : </li></ul><ul><li>28 000 repas servis par jour dans les établissements scolaires, sans compter le médico-social, l’hospitalier et les grandes entreprises. </li></ul><ul><li>Objectifs  : </li></ul><ul><ul><li>- porter la part de produits de proximité à 25 %, soit 10 000 repas/jour majoritairement dans la sphère publique </li></ul></ul><ul><ul><li>- associer l’ensemble des acteurs de la filière pour établir une offre de proximité </li></ul></ul>
  66. 66. ENJEU N°4 Développement de la filière agro-industrie <ul><li>Au niveau du recours aux produits de proximité dans la restauration collective (2/2) : </li></ul><ul><li>Objectif  (suite) : </li></ul><ul><ul><li>- développer des filières courtes entre production et consommation </li></ul></ul><ul><li>E ngagements : </li></ul><ul><ul><li>- des collectivités à recourir à des produits locaux </li></ul></ul><ul><ul><li>- de favoriser la production locale </li></ul></ul>
  67. 67. <ul><li>Autres thèmes (débat) - Suites à donner </li></ul>Etats généraux de l’Economie dans l’Yonne

×