Les theses electroniques

4 166 vues

Publié le

Formation URFIST PACAC 2010
Doctorants des universités d'Aix-Marseille

Publié dans : Formation, Business
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
4 166
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
59
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Les thèses électroniques : Qu’est ce que c’est ? Les enjeux Les aspects juridiques Le dispositif national Le circuit local pour le dépôt électronique des thèses jusqu’à la diffusion L’utilisation de Word pour la rédaction de la thèse : de façon rationnelle Sommaire automatique Index automatique Appliquer un modèle de document, fonctions de base de Word.
  • Les thèses sont un élément essentiel de la littérature scientifique Plus complète qu'un article plus riche en explorations d'axes de recherche plus ou moins fructueux en détours sur des domaines de recherche connexes  une source bibliographique majeure pour les chercheurs mais ignoré car absence de diffusion. Démonstration de l'intérêt de la diffusion des thèses sur Internet. Diffusion intelligente du document scientifique  redevenir un document de travail primordial dans le monde de la recherche
  • La diffusion des thèses électroniques s’inscrit dans le mouvement international de la communication scientifique directe formalisé par différents textes. L' Initiative de Budapest pour l'accès ouvert ( Budapest Open Access Initiative ou BOAI ) est une déclaration internationale qui fonde le mouvement du «  libre accès  » ( open access ). Le congrès réunit les institutions les plus avancées dans le domaine des archives ouvertes à Budapest les 1er et 2 décembre 2001. Les participants réfléchissent comment utiliser Internet pour se réapproprier les résultats de la recherche, aux pratiques d'alors, aux possibilité de les harmoniser et lancent un appel à leur confrère pour qu'ils mettent librement à disposition de tous les publications scientifiques de recherche. L’appel est diffusé en février 2002. Il définit deux stratégies essentielles: l'auto-archivage (un auteur met librement en ligne ses propres travaux sur des « archives » créées à cet effet par des institutions) l'édition de revues alternatives en libre accès Vous pouvez lire le texte de l’appel sur http://www.soros.org/openaccess/fr/read.shtml. De nombreuses organisations et individus ont signé http://www.soros.org/openaccess/fr/view.cfm Vous pouvez aussi le signer en tant qu’individu http://www.soros.org/openaccess/fr/sign.shtml. Suivi de la déclaration de Berlin, La «  Déclaration de Berlin sur le libre accès à la connaissance en sciences exactes, sciences de la vie, sciences humaines et sociales » est un texte dont le contenu a été défini lors d'un congrès à Berlin en 2003. Les signataires y réclament la mise à disposition en libre accès ( open access ) de la littérature scientifique mondiale. Le texte a depuis été signé par plus de 270 universités dont le CNRS et l’ensemble des présidents des universités françaises. Il est accompagné de recommandations. Les établissements signataires se rencontrent une fois par an lors d'un congrès. La thèse est un document très riche: Etat des lieux et transdisciplinaires. Très riches en données bibliographiques dans plusieurs disciplines. Source de base pour les chercheurs. Le fait de mettre la thèse sur internet s’inscrit naturellement dans ce mouvement de CSD. Depuis 10 ans, des initiatives partout dans le monde NDLTD Nord américain Ce réseau propose l’accès aux thèses US en texte intégral et recense des ressources (recommandations techniques, informations juridiques…) pour permettre aux établissements de mettre en ligne leurs thèses Portail thèses canada Point central d'accès aux thèses canadiennes : signalement des thèses sur support papier et accès au texte intégral pour les thèses au format électronique Plateforme cyberthèses Disséminée à travers le monde. Programme cyberthèses d'archivage et de diffusion électronique de thèses. Initié par l'Université de Montréal et l'Université Lumière Lyon 2 avec le soutien de Fonds Francophones. Il regroupe le réseau Cyberthèses regroupe aujourd‘hui de nombreux établissements, francophones ou non, à travers le monde. Présent dans plusieurs pays en Afrique: L’Algérie et le Sénégal diffusent leur thèses grâce à cette plateforme depuis quelques années. Version hispanique pour l’amérique du sud, projet menée par le Chili.
  • Les thèses électroniques en France Cither : L’INSA de Lyon, école d’ingénieur, propose depuis 1999 les thèses soutenues dans leur établissement sur une plateforme s’appelant Cither. (Consultation en texte Intégral des THèses en Réseau ). Accès en texte intégral essentiellement au format PDF. Pastel : le service de thèses en ligne de ParisTech. Accès en texte intégral (essentiellement au format PDF) aux thèses soutenues dans les grandes écoles de Paris depuis 1999. Pastel a rejoint TEL en octobre 2011 Cyberthèse : Lyon 2 La première université française et l'une des premières au monde qui archive et diffuse en format numérique les thèses soutenues. Cette politique qui est mise en œuvre de manière systématique depuis 2000, permet l'archivage et la diffusion sur internet de 1405 thèses, soit l’ensemble du corpus de thèses soutenues depuis cette date. (Chaîne XML : Pour générer un document XML, le document doit être structuré. Des éléments significatifs de la thèse, auteur, titre, légendes, citations etc. sont alors identifiés). TEL plateforme du CNRS: Le CCSD a mis en place le portail HAL pour les archives ouvertes. Les Archives ouverts sont des portails ou vous pouvez déposer vos articles pour les rendre accessibles à tous. TEL est un sous-ensemble de ce portail : serveur de thèses multidisciplinaires. Comprend plus de 4000 thèses. Propose aux docteurs de déposer pour diffusion leur thèse. Démarche individuelle. Attention : Inconvénient à connaître. Si vous déposez vous-même sur TEL, vous ne pourrez plus retirer votre document de thèse de la plate-forme. Le CCSD refuse. On peut les consulter par domaine, voir les 30 dernières thèses déposées. Conclusion : La diffusion électronique des thèses depuis de nombreuses années, ca existe, ca fonctionne.
  • Derrière la mise en ligne des thèses il y a des enjeux scientifiques. Il y a le mouvement de la Communication Scientifique Directe : Réappropriation des résultats de la recherche par les chercheurs Mais aussi diffuser au plus grand nombre les résultats de votre recherche C’est vous qui décidez de diffuser votre thèse, de la rendre accessible au plus grand nombre. L’intérêt est d’être lu par le plus grand nombre. Il y a aussi des enjeux académiques : En diffusant ses thèses, un établissement affiche et valorise sa production scientifique, les résultats de sa recherche. Comme toute publication scientifique importante, elle intervient dans le classement des universités au niveau international – classement de shangaï. Ensuite il y a aussi des enjeux pour vous. Notoriété du chercheur : citations sur ses publications. Vous allez pouvoir mettre sur votre CV un lien vers votre thèse en ligne sur une plateforme institutionnelle.
  • Enjeux techniques Vous pouvez vous-même mettre en ligne votre thèse sur un autre blog sur une plateforme non institutionnelle. Cependant vous n’avez pas de garantie de pérennité ni de validation scientifique. Dans le cadre d’un circuit institutionnel, il y a tout un processus qui vous garantit que votre thèse sera diffusée et correctement diffusée, avec toutes les garanties d’une démarche professionnelle et institutionnelle. Avantages du format électronique - Rapidité de diffusion Jusqu’à présent, vous déposez votre exemplaire papier. Cet exemplaire est envoyé à l’ANRT (Agence Nationale de Reproduction des Thèses). L’ANRT microfiche votre thèse et les diffuse aux bibliothèques des établissements de la discipline concernée. Ce circuit de diffusion impose un délai d’un an. Avec l’électronique, votre thèse est accessible en moyenne en trois mois. Après un travail de vérification. Et la mise en œuvre de tout un processus technique derrière qui reste transparent pour vous. - Garantie de pérennité du format : Dispositif pour permettre la garantie du format. Garanties de pérennité (archivage national par le CINES). Votre fichier doit pouvoir être lu dans 30 ans. Le format électronique offre aujourd’hui de très bonne garantie de conservation contrairement au papier il y a encore quelques années (des thèses au format papier ont brûlé lors de l’incendie accidentel de la bibliothèque de Lyon 2). - Enrichissement possible des supports (audio, vidéo, etc…) des images (vous pouviez déjà le faire avec le papier), insérer du multimédia, des extraits de films, des extraits sonores (de la musique si vous travaillez en musicologie), une base de données en annexe et l’archiver au même titre que le reste de la thèse. - Structuration du contenu. En utilisant une table des matières automatique vous structurez le document. Vous facilitez la lecture et la recherche. Avec un document numérique on va pouvoir faire une recherche sur un mot dans votre document. - Les métadonnées : c’est les données sur les données. Le titre de la thèse, les membres du jury, le résumé… vont permettre de valoriser votre thèse.
  • Comparaison de consultation Thèses papier : consultations évaluées en moyenne à 1 fois tous les 10 ans. La plupart des thèses vont rester tranquillement dormir sur une étagère. Avec les thèses électroniques, grâce aux métadonnées et à la diffusion en ligne, les thèses vont pouvoir être consultées plus souvent. Thèses en ligne : Plus de 1000 chargements par jour comptabilisés par l’archive du CCSD qui comprend 4000 thèses Une thèse téléchargée 8 fois par mois en moyenne pour l’archive Pastel qui en comprend 636 Pour le site d’une université française, en moyenne 2000 visites par jour. Comment expliquer cette différence ? - Thèse papier : Signalement obligatoire dans le Sudoc Microfichage seul possible (1 an de fabrication) Consultation sur place à l’université de soutenance et dans les bibliothèques de la discipline (microfiche) Prêt à d’autres bibliothèques par le PEB (consultation sur place) Thèse électronique : Signalement obligatoire dans le Sudoc avec lien au texte intégral Diffusion sur Intenet sur plateformes nationales ou/et locale. Large signalement (moissonnage OAI), sur d’autres portails (DART Europe…) Consultation et accès immédiat (24 heure sur 24 , 365 jour sur 365) Plus de visibilité, plus de citation sur les articles. L’évaluation d’un chercheur se fait par le nombre de citation sur ces travaux de recherche. Bien que dans certaines disciplines l’on cite davantage les articles que la thèse elle-même.
  • Quand le dépôt légal sera uniquement électronique, vous n’aurez plus à déposer les 2 ou 3 exemplaires papiers à déposer pour les bibliothèques en plus des exemplaires pour les rapporteurs. Et souvent deux fois en cas de modifications demandées par le Jury. L’impression d’un exemplaire de plus de 400 pages peut coûter près de 100 euros. Archivage et diffusion électronique des thèses dont 2 choses différentes. C’est pour cela que l’on a appelé ce programme « thèses électroniques ». D’un côté l’archivage : ce sera obligatoire. Conservation de votre document suivant des règles très précises sans aucune diffusion. Votre thèse ne pourra pas être lue. Cet archivage électronique sera l’équivalent du dépôt papier. Le dépôt légal. Tout ouvrage doit être déposé. C’est une obligation au niveau de la loi. C’est vous qui décidez ensuite la diffusion et la contrôlez .
  • Les FAUX obstacles à la diffusion Le plagiat Si je diffuse ma thèse sur Internet je vais être plagié. Le plagiat existait déjà avant. Il est plus difficile de repérer le plagiat sur une thèse uniquement au format papier et microfiches. Plus votre thèse est visible moins elle sera plagiée. Le plagiat est plus difficile pour une thèse largement diffusée au format électronique. Le risque de plagiat de la publication sur Internet est annulée par le nombre accru de chercheurs susceptibles de le repérer. L'apparition récente de logiciel anti-plagiat permet de lutter contre le plagiat. Certains établissements mettent en œuvre ces logiciels anti-plagiat pour les mémoires et les thèses des étudiants. Exemple de logiciel : COMPILATIO (http://www.paristech.fr/pratiques_tice/IMG/pdf/Comparatif_des_logiciels-anti-plagiat.pdf) Avec un logiciel Anti-plagiat, on retrouve rapidement le texte originel sur Internet. Nous réfléchissons à sa mise en place pour les thèses à l’UNS. Le copier-coller existe encore. Cependant il y a encore une confusion entre « citer » et « plagier » dans l’esprit des étudiants. Il faut développer l’usage de la citation.
  • Autre faux obstacle à la diffusion Vous voulez publier En général, une thèse doit être sérieusement remaniée afin de créer un ouvrage publiable. La plupart des éditeurs demandent des révisions éditoriales importantes, vulgarisation pour être lue par le plus grand nombre, avant d’accepter une thèse pour publication. Vous avez aussi intérêt à diffuser aussi votre thèse telle que vous l’avez soutenue pour montrer le résultat de votre travail. Il n’y a pas du tout de contradiction. Le lecteur, vraiment intéressé, aura plutôt intérêt à acheter votre ouvrage. Il ne va pas le lire sur l’ordinateur voire l’imprimer. La culture des livres est toujours présente. L’éditeur peut très bien vous autoriser à publier sur un autre support. Pour les monographies, la diffusion d’une version électronique de votre travail peut conduire à de meilleures ventes de l’ouvrage commercial. Il n’y aura pas diminution des ventes. Au contraire cela apporte de la notoriété à votre publication et amène des personnes à acheter votre ouvrage en librairie. La mise en ligne contribue à promouvoir vos travaux. Avoir une version numérique de votre thèse en ligne et être capable de dire à un éditeur potentiel le grand nombre de hits sur cette version électronique peut même vous aider à obtenir un contrat d’édition. Publication via un éditeur L’objet de cette formation est aussi de vous sensibiliser sur les droits d’auteur. Attention à l’étendue des droits cédés Faire publier sa thèse par un éditeur suppose la conclusion d’un contrat de cession de droit . Ce contrat autorise l’éditeur à exploiter l’œuvre. Dans le contrat doivent être clairement identifié le type de droit cédé et le domaine d’exploitation. Ex : exploitation sur papier et/ou en ligne, pour le monde entier ou certains pays, pour telle durée… Pour protéger l’auteur tout usage qui n’est pas précisé dans le contrat est interdit à l’éditeur. Ce qui explique que le contrat doit être détaillé. Attention aux clauses d’exclusivité : Des éditeurs peuvent prévoir dans leur contrat la cession du droit d’exploiter l’œuvre en ligne Dans ce cas vous ne pouvez plus autoriser une autre intermédiaire à exploiter votre œuvre. Vous ne pouvez même plus exploiter votre œuvre sans l’autorisation de l’éditeur.. Bien lire le contrat, interroger l’éditeur sur sa position par rapport au libre accès. Vous devez d'abord vous renseigner sur l'éditeur qui vous propose une publication. Exemple : les Editions Universitaires Européennes. C’est une nouvelle structure à but commercial, sans visibilité, sans ligne éditoriale et sans comité scientifique. A priori leur service consiste plus à une impression de votre thèse à partir d'un PDF qu'à un véritable travail d'édition et de publication. La valeur ajoutée apportée à votre thèse serait donc nulle. L’intérêt pour vous est donc limité. Vous trouverez une analyse et une mise en garde sur cette « maison d’édition » sur http://histoireuniversites.blog.lemonde.fr/2010/04/24/un-livre-pour-le-cv/ . Exemple : L’éditeur d’Elsevier autorise la diffusion des œuvres sur le site personnel de l’auteur ou sur le site de son institution Cependant c’est variable d’un éditeur à l’autre. Il est important d’être familier avec la politique des éditeurs dans votre discipline afin de savoir comment exploiter au mieux le travail que représente votre thèse. Si un éditeur potentiel dans votre discipline s’oppose à une publication sur internet vous voudrez probablement gérer un embargo ( 6mois, 1 an) sur votre thèse électronique jusqu’à ce que des extraits aient été soumis et acceptés pour publication. Ensuite vous pourrez négocier avec l’éditeur afin de rendre votre thèse accessible sur Internet sans compromettre les ventes de la revue en question.
  • Il existe plusieurs raisons valables pour ne pas diffuser une thèse sur Internet. - Le doctorant, ne souhaite pas diffuser pour sa propre sécurité. Cas de thèses en sciences politiques mettant en cause un régime. - Convention sous clause de confidentialité. Lien avec un labo privé. Il y a un encadrement juridique qui fait que l’on ne peut pas diffuser sa thèse. Les thèses confidentielles ne doivent pas être diffusées du tout. Aucun lien ne doit être apparent même sur l'Intranet de l'Université. Elles doivent être stockées mais non communicable jusqu'à la levée de la confidentialité. - Contrat de publication : Faire le maximum pour conserver vos droits d’auteur. Dans le dispositif institutionnel, il est écrit noir sur blanc que vous conservez vos droits d’auteur. Vous n’avez pas réussi à négocier la non-exclusivité des droits pour la publication d’un ouvrage en librairie. L’éditeur peut demander de retirer toute publication en ligne - Le jury peut décider de ne pas diffuser votre thèse : Dans tous les cas, la raison de non diffusion ne sera pas divulguée.
  • Quels sont vos droits et comment sont ils garantis dans le programme thèse électronique ?
  • Quand on parle de droits d’auteur. Cela s’applique à une œuvre de l’esprit, une œuvre originale que vous avez créée. Dans ce cas là vous êtes titulaires des droits d’auteur. En tant que rédacteur d'une thèse, malgré le contrôle d'un enseignant, vous êtes considéré comme l'auteur unique (http://www.specif.org/textes-officiels/these/droit-auteur.html). Par exemple. Vous êtes libre de négocier directement avec un éditeur pour la publication de votre thèse. Le droit d’auteur est l’ensemble des prérogatives exclusives dont dispose un auteur sur ses œuvres de l’esprit originales. Il se divise en deux branches : le droit moral qui reconnaît à l’auteur la paternité de l’œuvre et assure le respect de l’ intégrité de l’œuvre ; incessible et inaliènable. Garantit l’intégrité de votre œuvre. les droits patrimoniaux qui confèrent un monopole d’exploitation économique sur des œuvres, pour une durée variable au terme de laquelle les œuvres entrent dans le domaine public . Toute utilisation qui est faite du document. Cessible. C’est celui-ci que vous allez céder ou non lorsque vous allez publier votre thèse en fonction du contrat. En tant que branche du droit, le droit d’auteur est l’un des éléments essentiels de la propriété intellectuelle et de la propriété littéraire et artistique , qui comprend également les droits voisins . Droits d’auteur des autres auteurs que vous pourrez citer dans votre thèse. Les extraits d’œuvre que vous utilisez pour illustrer votre thèse. Ayants droits : titulaires ou héritier de l’auteur. Le titulaire est titulaire des droits d’auteur toute sa vie. Un document est soumis aux droits d’auteur 70 ans après la mort de l’auteur. Si vous utilisez des documents qui sont soumis à des droits d’auteur il y a des dispositions à prendre. Le copyright ( c’est la version anglo-saxonne du droit d’auteur (patrimonial). Correspond aux droits commercial et à l’utilisation de l’œuvre. S ouvent indiqué par le symbole officiel C , est, dans les pays de common law , l’ensemble des prérogatives exclusives dont dispose une personne physique ou morale sur une œuvre de l’esprit originale. Il désigne donc un ensemble de lois en application, notamment, dans les pays du Commonwealth des Nations et aux États-Unis ; et qui différe du droit d'auteur appliqué dans les pays de droit civil (tels que la France ou la Belgique). Bien que les deux corpus de lois tendent à se rejoindre sur la forme grâce à l'harmonisation internationale opérée par la convention de Berne , ils différent notablement sur le fond. Le copyright relève plus d’une logique économique et accorde un droit moral restreint, là où le droit d'auteur assure un droit moral fort en s'appuyant sur le lien entre l'auteur et son œuvre .
  • Le statut juridique de la thèse est très particulier : A la fois une œuvre de l’esprit et dans le cadre de la propriété intellectuelle, la thèse est soumis à des droits d’auteur. Dans le cadre de la diffusion sur Internet : Les nouvelles lois, DAVDSI et HADOPI, sur la protection de la propriété intellectuelle sur Internet, s’appliquent. La thèse est un document scientifique, universitaire et administratif. C’est aussi un travail scientifique donc il faut respecter le code de la recherche. C’est un diplôme : code de l’éducation qui encadre les diplômes. Document administratif : car publié dans le cadre d’un établissement administratif, soumis à l’obligation de publication comme tout document administratif. La CADA (Commission d’accès aux doc administratifs)  spécifie que la thèse en tant que doc administratif doit être mis à disposition à toute personne qui en fait la demande. la Commission d'accès aux documents administratifs a estimé lors de sa séance du 28 mars 2002 (référence " 20021245 ") qu'il s'agissait d'un document administratif communicable à toute personne en faisant la demande, dans les conditions prévues par la loi du 17 juillet 1978 modifiée par celle du 12 avril 2000, mais sa diffusion reste soumise à l'autorisation du président de l'Université qui en décide sur recommandation du jury de soutenance. Sauf avis contraire du jury (autorisation de diffusion sous réserve de corrections non satisfaite, interdiction de reproduction ou clause de confidentialité), la thèse est réputée consultable au sein de l'établissement de soutenance. Pour cette raison elle sera toujours disponible au sein de l'université sur support papier ou électronique.
  • Pour le dépôt légal de la version de soutenance, celle qui sera archivée pour conservation. Il n’y a pas de souci. Pour ce qui concerne la diffusion : Tout ce qui est création propre c’est vous qui donnez l’autorisation. Pas de problème. Ensuite dans votre thèse vous pouvez avoir des citations. Il y a un cadre juridique pour les citations. A partir du moment ou un document est publié, l’auteur ne peut pas s’opposer au droit de citation. En France c'est le code de la propriété intellectuelle qui le détermine, et en particulier l'article L122-5. Les conditions de la loi française sont simplement (art L122-5 CPI) : « Lorsque l'œuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire : […] 3º Sous réserve que soient indiqués clairement le nom de l'auteur et la source : a) Les analyses et courtes citations justifiées par le caractère critique, polémique, pédagogique, scientifique ou d'information de l'œuvre à laquelle elles sont incorporées ». Le droit de citation est gratuit et autorisé à tous. => 3 règles à respecter : 1/ Quantité cité d’un document : A vous de déterminer quelle est la quantité raisonnable. Pas encadré par la loi. Subjectif. Doit être proportionnel. 2/ Doit être justifié c’est-à-dire cité dans le cadre de votre démarche scientifique. 3/ Citer l’auteur et l’origine des sources. Ce qui peut poser problème, c’est quand vous illustrez votre travail, vous reproduisez un extrait d’œuvre. Vous utilisez des documents qui sont compris dans le droit d’auteur et qui ne sont pas compris dans le droit à la citation. Vérifier qu’ils ne soient plus soumis aux droits d’auteur. Exemple : Un extrait de film : il faut demander l’autorisation des ayants droits. A vous de faire la même démarche. Vous avez la responsabilité du contenu de votre œuvre. Les ayants droits sont le titulaire ou les héritiers de l’auteur. Une œuvre est soumis aux droit d’auteur durant 70 ans après la mort du titulaire. Dans le dispositif de l’ UNS, on vous demande de garantir que vous avez obtenu les autorisations. On vous fera signer un document. Autres questions : existe-t-il des co-auteurs ? les droits d’exploitation en ligne ont-ils déjà été cédés ? En exclusivité ? cf politique de l’éditeur / négociation directe d’un accord
  • La thèse sera archivée pour conservation. Quand vous allez déposer votre thèse au format électronique : l’archivage sera obligatoire. Pour l’instant nous sommes en expérimentation. C’est la version intégrale de la thèse qui est archivée : La version soutenue devant le jury ou s’il des modifications demandées par le jury la version corrigée avec les modifications. L’archivage c’est pour la constitution d’un fonds pour la pérennité et la conservation du document. On vous garantit la confidentialité du document. C’est totalement protégé. Les droits d’auteur sont protégés. La confidentialité des brevets est protégée aussi. La diffusion est un processus distinct.
  • Votre thèse sera diffusée avec votre accord et celui du jury. Au moment du dépôt électronique on vous demandera de signer un ensemble de documents : - une convention de diffusion, comme on peut signer une convention avec un éditeur, qui vous garantit la conservation de vos droits d’auteur - le document qui garantit la conformité de votre thèse. Vous vous engagez à fournir la copie conforme de la version qui a été soutenue Si vous avez à l’intérieur des extraits d’autres œuvres : - Si vous avez les autorisations des ayants droits : pas de souci - Si l’auteur vous a refusé le droit de diffuser ces documents. Vous êtes responsables. Nous n’avons pas le temps de vérifier les contenus des thèses pour voir si c’est diffusable ou pas. Vous garantissez sur le document de convention de diffusion que vous êtes responsable de la diffusion. Si vous voulez que la thèse soit diffusée sans l’accord des ayants droits, vous nous fournirez une version diminuée de la thèse ou vous aurez caché les extraits soumis aux droits d’auteur en indiquant à la place diffusion non autorisée avec les sources. On diffusera cette version là sans les parties soumis aux droits d’auteur. Ca vous permet d’être diffusé tout en respectant la loi.
  • Quels usages de mon œuvre vais-je autoriser ? Le libre accès ne signifie pas libre utilisation : L’utilisateur bénéficie seulement des exceptions prévues par la loi du pays où il réside (copie privée, citation, exception pédagogique) : simple mise en ligne sans autre précision. L’utilisateur doit pouvoir utiliser la ressource plus « largement » (ex : usage à des fins non commerciales) Pour cela il faut définir les usages autorisés dans un contrat. La diffusion Internet dématérialisée ne répond plus au même processus qu’une diffusion sur le papier. Les creative commons respectent les droits d’auteur et sont adaptées au nouveau mode de communication qu’est Internet. Initiative de Lawrence Lessig, prof de droit à Stanford qui a créé un ensemble de licences adapté aux documents électroniques diffusés sur Internet, Creative Commons est une organisation internationale à but non lucratif qui propose gratuitement aux auteurs des contrats flexibles pour diffuser leurs créations en définissant au préalable les conditions dans lesquelles celles-ci seront utilisées. Cela vise à : accorder plus de libertés que le régime minimum du droit d’auteur autoriser à l’avance le public à effectuer certaines utilisations selon les conditions exprimées par l’auteur, tout en conservant ses droits faciliter la diffusion, la recherche et la réutilisation d’œuvres dans d’autres créations (textes, photos, musique, films, sites web…) - Un contrat Creative Commons comprend : un code juridique (version intégrale du contrat) ; une interface simplifiée présentant clairement les conditions d’utilisation de l'œuvre. Ce résumé est accessible en lien dans le logo CC «  Certains droits réservés  » que vous apposez à votre création ; des méta-données pour la recherche automatique en ligne. - Les six "licences" qui vous sont proposées sont : Paternité Paternité - Pas de Modification Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Partage des Conditions Initiales à l'Identique Paternité - Partage des Conditions Initiales à l'Identique Ca marche comme les droits d’auteur. Si vous constatez que quelqu’un a contrevenu à cela, vous pouvez l’interpeller et éventuellement allé jusqu’au procés. C’est plus facile de respecter les creative commons. Possibilités offertes dans le formulaire d’autorisation de diffusion de l’UNS : Paternité, pas de modification Paternité, pas d’utilisation commerciale, pas de modification
  • L’arrêté, consultable sur le site www.legifrance.gouv, abroge l’arrêté précédent du 25 septembre 1985. Il laisse le choix aux établissements entre le dépôt papier et le dépôt électronique. Pour le dépôt papier : pas de changement, le circuit reste inchangé, rôle de l’ANRT pour le microfichage et organisation du signalement à travers le SUDOC. Pour le dépôt électronique : il décrit le circuit : Lorsque l’établissement opte pour le dépôt électronique, il procède au dépôt de la version validée de la thèse dans ses formats de diffusion et d'archivage , ainsi que du bordereau électronique, dans l'application nationale STAR (Signalement des Thèses, Archivage, Recherche), gérée par l'Agence bibliographique de l'enseignement supérieur (ABES)
  • Changement du paysage A partir de 2006 le dépôt légal peut être électronique.
  • A terme, le dépôt légal sous forme "papier" tel qu'il est pratiqué aujourd'hui devrait disparaître au profit du dépôt électronique.
  • Exemple de thèse dans le Sudoc, soutenue à l’université de Tours, diffusée au format PDF sur la plateforme dde l’ABES et sur la plateforme de l’établissement (2 URL dans la notice) : http://www.sudoc.abes.fr/DB=2.1/SET=2/TTL=1/CMD?ACT=SRCHA&IKT=1016&SRT=RLV&TRM=la+sid%C3%A9rurgie+ancienne+dans+le+bas+maine Autre exemple de thèse dans le Sudoc, soutenue à l’université Paris 10, diffusée au format PDF uniquement sur la plateforme de l’établissement (1 URL vers le texte intégral dans notice) : http://www.sudoc.abes.fr/DB=2.1/SET=4/TTL=1/CMD?ACT=SRCHA&IKT=1016&SRT=RLV&TRM=caract%C3%A9risation+des+a%C3%A9rosols+%C3%A9mis+par+interaction D’autres universités ont choisi de diffuser sur les deux plateformes nationales TEL et l’ABES.
  • On peut retrouver la notice d’une thèse Sudoc dans le catalogue Worldcat (catalogue signalant les fonds de plus de 10000 bibliothèques dans le monde) , toujours avec le lien vers le texte intégral dans le cas d’une thèse diffusée sur internet.
  • Thèse signalée dans DART Europe. DART Europe moissonne en OAI le l’entrepôt des thèses électronique diffusée sur Internet de STAR. DART Europe ne diffuse pas les thèses venant de STAR, DART Europe ne récupère que les métadonnées, comprenant l'adresse de diffusion (qui peut être sur la plateforme de l’Abes, sur TEL ou sur une plateforme locale de l’établissement...).
  • Le référencement des thèses électroniques : Exemple : la recherche de la thèse « La sidérurgie ancienne dans le Bas Maine » renvoie comme premier résultat un lien vers le signalement de la thèse sur le portail Dart Europe…
  • XML apporte quelques avantages mais non déterminants. Difficultés techniques (chaîne XML lourde) Difficultés d’organisation Difficultés à dégager les moyens humains pour gérer le projet Aussi nous proposons de déposer le PDF.
  • Le premier dépôt se fait 3 semaines / 1 mois avant la soutenance. Délai réglementaire fixé par arrêté. Le service des thèses de la BU vérifie la conformité des fichiers fournis. A l’issue de la soutenance, si le jury demande des modifications, vous devez procéder à un depôt bis. Les fichiers et les données sont ensuite envoyées sur STAR (dépôt légal) qui déclenche l’archivage pérenne, le signalement et la diffusion large ou restreinte.
  • Le texte intégral, y compris les annexes, au format PDF : La thèse doit correspondre à un seul fichier PDF ; Les fichiers PDF ne doivent comporter aucune protection (mot de passe, chiffrement...) ; La conversion PDF est de votre responsabilité.
  • Fournir une version de diffusion diminuée en cas d’utilisation de documents soumis au droit d’auteur sans autorisation de diffusion du titulaire ou des ayant-droits, remplacer ces documents par leur référence et la mention « Diffusion non autorisée ».
  • Dans tous les cas utilisez de préférence des polices Unicode Lorsque vous créez des documents de texte, vous devez vous servir de polices de caractères utilisant Unicode, particulièrement si vous manipulez des caractères spéciaux. Les polices de base (Arial, Times New Roman) fournies sur les systèmes Windows et Macintosh sont compatibles avec Unicode (notez que la police Symbol ne l'est pas et est donc à éviter), mais ne proposent pas toute la gamme des caractères, d'où la nécessité de recourir à d'autres polices. Les caractères spéciaux Si, lors de la rédaction de votre thèse, vous êtes amenés à utiliser des caractères autres que latins (symboles mathématiques, formes géométriques, caractères grecs, chinois, arabes ou phonétiques), vous devez faire attention au choix de la police de caractères et du système d'encodage que vous allez utiliser. N.B. : Microsoft propose un utilitaire (téléchargeable à l'adresse http://www.microsoft.com/typography/property/property.htm) qui permet, lorsqu'on effectue un clic droit sur un fichier de police ayant une extension .TTF, de savoir si cette police est compatible avec Unicode et quelle est l'étendue de caractères qu'elle propose. Vous devez nous fournir les fichiers de police en cas d’utilisation de caractères spéciaux. En effet la conversion au format PDF nécessite les fichiers de police. Sans ces fichiers de police nous ne pourrons pas refaire une conversion PDF en cas de fichier de thèse PDF corrompu ou non conforme.
  • A l'issue de la soutenance, si le jury fait porter sur le procès-verbal de soutenance des demandes de modifications , le docteur devra effectuer un deuxième dépôt auprès de notre service, selon les mêmes modalités, mais en complétant et signant l’imprimé «  Conformité de la version électronique corrigée  ». Si les corrections demandées par le jury ne sont pas effectuées, la thèse ne sera pas diffusée et ne pourra pas être consultée sur Internet. Elle sera seulement archivée et signalée. http://demeter.univ-lyon2.fr/sdx/theses/notice.xsp?id=lyon2.2007.martins_d_notice- principal&id_doc=lyon2.2007.martins_d_notice&isid=lyon2.2007.martins_d_notice&base=documents&dn=1
  • 1-allez dans : -Démarrer - Panneau de configuration - imprimantes 2-cliquez sur ajouter une imprimante, choisir ajouter une imprimante locale. 3-utiliser un port existant : sélectionner FILE. puis suivant. 4-dans les imprimantes proposées choisir "HP Laserjet 8000 series PS" -->imprimante postscript marchant très bien ..... 5-ensuite modifier le nom si on a envie genre "postscript" et ne pas sélectionner comme imprimante par défaut !!!!
  • Les theses electroniques

    1. 1. LES THÈSES ÉLECTRONIQUES L’archivage et la diffusion des thèses : Pourquoi ? Comment ?
    2. 2. <ul><li>Des projets d’édition électronique de thèses </li></ul><ul><li>Les enjeux autour des thèses électroniques </li></ul><ul><li>Les aspects juridiques </li></ul><ul><li>Le dispositif national </li></ul><ul><li>Le guichet de dépôt de votre université </li></ul><ul><li>L’utilisation rationnelle des outils bureautiques d’édition </li></ul>
    3. 3. LES THÈSES ÉLECTRONIQUES AUJOURD’HUI
    4. 4. LA COMMUNICATION SCIENTIFIQUE DIRECTE ET LA DIFFUSION DES THÈSES <ul><li>Initiative de Budapest pour l’accès ouvert (2002) </li></ul><ul><li>Déclaration de Berlin (2003) </li></ul><ul><ul><ul><li>En savoir plus sur l’édition scientifique et technique http://bibliotheque.unice.fr/jahia/Jahia/site/bibliotheque/pid/13645 </li></ul></ul></ul><ul><li>Des initiatives partout dans le monde </li></ul><ul><ul><li>NDLTD nord-américain : ETD project depuis 1991 </li></ul></ul><ul><ul><li>Portail Thèses Canada </li></ul></ul><ul><ul><li>Projet francophone Cyberthèses (Algérie, Sénégal) </li></ul></ul><ul><ul><li>Cybertesis (portail latino-américain) </li></ul></ul>
    5. 5. EN FRANCE : QUELQUES RÉALISATIONS <ul><li>Cither - Insa de Lyon depuis 1999 </li></ul><ul><li>Pastel – ParisTech depuis 1999, intégré aujourd’hui à TEL </li></ul><ul><li>Cyberthèses - Université Lyon 2 depuis 1999, rejointe par d’autres université comme Nancy, Limoges … </li></ul><ul><li>TEL - CCSD du CNRS depuis 2001 </li></ul>
    6. 6. LES THÈSES ÉLECTRONIQUES : LES ENJEUX
    7. 7. LA VALORISATION DES THÈSES <ul><li>Enjeux scientifiques </li></ul><ul><ul><li>Réappropriation de la recherche par les chercheurs </li></ul></ul><ul><ul><li>Diffusion des connaissances </li></ul></ul><ul><li>Enjeux académiques </li></ul><ul><ul><li>Valorisation des institutions </li></ul></ul><ul><li>Enjeux professionnels et personnels </li></ul><ul><ul><li>Valorisation du chercheur </li></ul></ul>
    8. 8. VALEUR AJOUTÉE DU NUMÉRIQUE ENJEUX TECHNIQUES <ul><li>Rapidité de diffusion </li></ul><ul><li>Conservation assurée: </li></ul><ul><ul><li>Pérennité du format </li></ul></ul><ul><ul><li>Condition : respect des normes et des formats </li></ul></ul><ul><ul><li>Sauvegarde par la copie </li></ul></ul><ul><li>Multimédias </li></ul><ul><li>Navigabilité et lisibilité du document </li></ul><ul><ul><li>Structuration du contenu </li></ul></ul><ul><ul><li>Hypertextualité </li></ul></ul><ul><li>Métadonnées complètes extraites directement du document </li></ul>
    9. 9. AMÉLIORATION DU SIGNALEMENT ENJEUX DOCUMENTAIRES ET SCIENTOMÉTRIQUES <ul><li>Métadonnées conformes aux normes du web </li></ul><ul><li>Derniers chiffres disponibles : thèses papiers consultée une fois tous les 10 ans en moyenne </li></ul><ul><li>Nombres moyens de visites des sites existants : 2000 par jour </li></ul><ul><li>Un signalement local et international </li></ul><ul><li> plus de consultation = plus de visibilité = plus de citations </li></ul>
    10. 10. FIN (PARTIELLE) DU PAPIER ENJEUX ÉCONOMIQUES ET ÉCOLOGIQUES  <ul><li>Gain de temps </li></ul><ul><li>Economies financières pour les labos et les doctorants </li></ul><ul><li>Dématérialisation du circuit : un circuit plus léger </li></ul>
    11. 11. DIMINUTION DU PLAGIAT <ul><li>Plus un document est diffusé, moins il est plagié </li></ul><ul><li>Logiciels anti-plagiat </li></ul><ul><li>Le copier-coller, une aide au chercheur et à la citation </li></ul>
    12. 12. AUTRES PUBLICATIONS <ul><li>Pas d’antagonisme entre diffusion électronique et édition traditionnelle </li></ul><ul><ul><li>Un ouvrage est toujours une version remaniée </li></ul></ul><ul><ul><li>La thèse électronique est la version canonique </li></ul></ul><ul><ul><li>Une vitrine pour l’imprimé (exemple http://www.ecrans.fr/Partagee-sur-le-net-une-BD-devient,11171.html ) </li></ul></ul><ul><li>Culture des livres toujours présente </li></ul>
    13. 13. QUELQUES LIMITES QUAND MÊME <ul><li>Raisons personnelles (sécurité…) </li></ul><ul><li>Qualité de la thèse </li></ul><ul><li>Thèse sous convention avec clause de confidentialité </li></ul><ul><li>Si contrat de publication avec cession des droits (thèse sur articles publiés, future publication)  A vous de veiller à protéger VOS droits </li></ul>
    14. 14. LES ASPECTS JURIDIQUES DES THÈSES ÉLECTRONIQUES
    15. 15. QUELQUES BASES ET DÉFINITIONS <ul><li>Droit d’auteur </li></ul><ul><ul><li>Tout document diffusé est protégé au maximum par défaut </li></ul></ul><ul><ul><li>Droit patrimonial </li></ul></ul><ul><ul><li>Droit moral </li></ul></ul><ul><li>Ayant droit </li></ul><ul><li>Copyright </li></ul><ul><li>Licences (Creative commons) </li></ul>
    16. 16. STATUT(S) JURIDIQUE(S) DE LA THÈSE <ul><li>Une œuvre de l’esprit  Code la propriété intellectuelle, DADVSI, HADOPI </li></ul><ul><li>Un travail scientifique  Code de la recherche </li></ul><ul><li>Un diplôme  code de l’éducation </li></ul><ul><li>Un document administratif  CADA , CNIL </li></ul><ul><li>Parfois avec des extraits d’autres œuvres </li></ul><ul><li>Parfois avec contrat ou convention  brevet… </li></ul>
    17. 17. LE CONTENU DE LA THÈSE <ul><li>Création propre </li></ul><ul><li>Articles publiés (voir contrat ou SHERPA- RoMEO ou Héloïse ) </li></ul><ul><li>Citations </li></ul><ul><ul><li>Autorisée pour tout document publié </li></ul></ul><ul><ul><li>3 conditions : justification, indication des sources, quantité raisonnable </li></ul></ul><ul><li>Illustrations (diffusion soumise à conditions) </li></ul><ul><ul><li>Visuelles (images, tableaux, etc..) </li></ul></ul><ul><ul><li>Musiques et sons </li></ul></ul><ul><ul><li>Spectacle </li></ul></ul><ul><ul><li>Audiovisuelles et cinématographiques </li></ul></ul>
    18. 18. CONDITIONS JURIDIQUES D’ARCHIVAGE <ul><li>Obligatoire pour toutes les thèses </li></ul><ul><li>Version conforme à la version de soutenance pour dépôt légal </li></ul><ul><li>Confidentialité garantie </li></ul>
    19. 19. CONDITIONS JURIDIQUES DE DIFFUSION <ul><li>Uniquement avec l’accord du doctorant </li></ul><ul><li>Uniquement avec l’accord du jury de thèse </li></ul><ul><li>Couvert par des documents de contractualisation </li></ul><ul><li>Responsabilité juridique de l’auteur </li></ul><ul><ul><li>Version « diminuée » à fournir si pas d’autorisation de diffusion des œuvres contenues </li></ul></ul><ul><li>Conservation des droits à l’auteur </li></ul>
    20. 20. LES CREATIVES COMMONS http://creativecommons.fr/ <ul><li>Une initiative de Lawrence Lessig </li></ul><ul><li>Contrats types pour la mise à disposition d’œuvres en ligne </li></ul><ul><li>Possibilités offertes à l’UNS : </li></ul><ul><ul><li>Paternité, pas de modification </li></ul></ul><ul><ul><li>Paternité, pas d’utilisation commerciale, pas de modification </li></ul></ul>
    21. 21. Thèses électroniques en France
    22. 22. LE DISPOSITIF NATIONAL
    23. 23. L’ ARRÊTÉ N°24 DU 07/08/06 <ul><li>Relatif aux modalités de dépôt, de signalement, de reproduction, de diffusion et de conservation des thèses </li></ul><ul><li>Abroge l’arrêté du 25 septembre 1985 </li></ul><ul><li>Le choix est laissé aux établissements : dépôt papier ou électronique </li></ul><ul><li>Le dépôt électronique devra se faire via l’application STAR </li></ul>
    24. 24. LE DÉPÔT LÉGAL Thèses papier (dépôt légal) Thèses électroniques (dépôt légal) Thèses papier (dépôt légal) Thèses microfichées Thèses microfichées 2005 2006 2007 … Thèses diffusées sur Internet
    25. 25. 12 septembre 2008 - janvier 2009 : 27 établissements rejoignent STAR 12 octobre 2007 - janvier 2008 : 8 établissements rejoignent STAR 12 octobre 2006 : ouverture de STAR Quelques chiffres
    26. 26. DEMAIN Thèses papier (dépôt légal) Thèses électroniques (dépôt légal) Thèses microfichées 2005 2006 2007 … Thèses Diffusées sur Internet
    27. 27. Les applications nationales
    28. 28. Dispositif national
    29. 29. theses.fr
    30. 31. THÈSES ÉLECTRONIQUES / SUDOC
    31. 32. CATALOGUE WORLDCAT
    32. 34. RÉFÉRENCEMENT
    33. 36. AU LIBRE CHOIX DE L’ÉTABLISSEMENT <ul><li>L’arrêté ne fixe pas tout et laisse une grande marge de manœuvre aux établissements : </li></ul><ul><ul><li>Dépôt papier ou électronique </li></ul></ul><ul><ul><li>Si dépôt électronique : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Format du document de conservation XML ou PDF </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Modes de diffusion (l’envoi via STAR implique HTML ou PDF) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Circuits interne et externe </li></ul></ul></ul>
    34. 37. PDF OU XML ? <ul><li>La structuration du texte en XML n’est pas une priorité pour diffuser les thèses </li></ul><ul><li>Mise en ligne très rapide en PDF </li></ul>XML PDF Pérennité XML garantit la pérennité des données et l’indépendance vis-à-vis des fournisseurs informatiques Garanties sur le format PDF renforcées par la disponibilité de son code source et par sa large utilisation Temps de traitement 1 jour en moyenne < 1h Préparation du document Oui Oui (moins lourd) Infrastructure Plateforme de conversion Logiciel de conversion Séquence le contenu et identifie les objets spécifiques Oui (extraction automatique de métadonnées de gestion et de certaines métadonnées descriptives) Non Optimise la recherche d’information Oui (l’usager apprécie d’accéder directement à l’information recherchée plutôt que de devoir la parcourir entièrement Non Exportation vers d’autres formats Oui Non
    35. 38. LE CIRCUIT IDÉAL J – env. 3 ans Jour J : Soutenance Dépôt Validation scientifique (Accord pour diffusion Demande de modification Refus de diffusion) Formation des doctorants Dépôt légal Archivage pérenne au CINES Diffusion (large ou restreinte) Dépôt bis Enregistrement définitif Validation du dépôt Validation du dépôt bis Procédure administrative Recherche et rédaction J – 1 mois J + 1 mois J + ? mois Si dépôt non valide Méta données Signalement Si demande de modifications SCD Encadrement scientifique Encadrement administratif Légende
    36. 39. DÉPÔT DES FICHIERS DE THÈSE <ul><li>1 mois avant la soutenance (texte officiel) </li></ul><ul><li>La version intégrale, y compris les annexes, au format PDF pour archivage </li></ul><ul><ul><li>En un seul fichier </li></ul></ul><ul><ul><li>Sans mot de passe ni aucune autre protection </li></ul></ul>
    37. 40. DÉPÔT DES FICHIERS DE THÈSE <ul><li>La version diminuée pour diffusion, au format PDF, le cas échéant </li></ul><ul><ul><li>En cas d’utilisation de documents soumis au droit d’auteur sans autorisation de diffusion du titulaire ou des ayant-droits </li></ul></ul><ul><ul><li>En remplaçant les documents par leur référence et la mention « Diffusion non autorisée», ou le lien vers le texte intégral en cas de diffusion sur un autre site </li></ul></ul>
    38. 41. AUTRES FICHIERS ET INFORMATIONS <ul><li>Les fichiers de polices de caractères en cas d’utilisation de caractères spéciaux </li></ul><ul><li>Les informations sur la thèse : </li></ul><ul><ul><li>Votre numéro d’étudiant </li></ul></ul><ul><ul><li>Le titre de votre thèse </li></ul></ul><ul><ul><li>Le sous-titre de votre thèse </li></ul></ul><ul><ul><li>Les mots-clefs </li></ul></ul><ul><ul><li>Le résumé (1700 caractères maximum) </li></ul></ul>
    39. 42. DOCUMENTS DE CONTRACTUALISATION <ul><li>Charte de dépôt et de diffusion électronique des thèses </li></ul><ul><li>Contrat de mise en ligne d’une thèse soutenue </li></ul>
    40. 43. APRÈS LA SOUTENANCE <ul><li>Le jury peut demander des modifications : dans ce cas, un deuxième dépôt doit être envisagé </li></ul><ul><li> </li></ul>
    41. 44. LES THÈSES ÉLECTRONIQUES Magalie Prudon
    42. 45. LA RÉDACTION DE LA THÈSE Utilisation rationnelle et optimale du traitement de texte
    43. 46. OBJECTIFS <ul><li>Ne plus utiliser les logiciels de traitement de texte comme une machine à écrire </li></ul><ul><li>Acquérir des réflexes et penser autrement </li></ul><ul><li>Savoir au moins ce qui est possible, à défaut de tout connaître </li></ul><ul><li>Savoir identifier les problèmes et les résoudre </li></ul><ul><li>Passer moins de temps sur les aspects techniques de la rédaction de votre thèse </li></ul>
    44. 47. UN BON USAGE DU TRAITEMENT DE TEXTE PERMET DE <ul><li>Rédiger la thèse en un seul document </li></ul><ul><li>Structurer votre thèse </li></ul><ul><li>Echanger vos documents (presque) sans problème  interopérabilité et portabilité </li></ul><ul><li>Manipuler et naviguer </li></ul><ul><li>Mettre en page et mettre en forme de façon homogène </li></ul><ul><li>Créer des tables automatiques (sommaires, index, table des illustrations…) </li></ul><ul><li>Convertir en format PDF structuré </li></ul><ul><li>Déposer un fichier correct pour l’archivage et éventuellement la diffusion électronique  valable pour la thèse mais parfois demandé par les éditeurs pour les articles </li></ul>
    45. 48. REMARQUES <ul><li>Une vraie formation au traitement de texte dure une semaine complète </li></ul><ul><li>Différentes versions des logiciels. Exemple : Word 2010 et 2007 très différents des versions antérieures </li></ul><ul><li>Un temps d’apprentissage long au départ  un investissement pour la suite et gagner du temps au final </li></ul><ul><li>Cette formation n’aborde pas les questions de </li></ul><ul><ul><li>Choix de la mise en page  Voir consignes labo/université </li></ul></ul><ul><ul><li>Bibliographie  Consulter le programme URFIST </li></ul></ul><ul><ul><li>Traitement des images  Consulter le programme URFIST </li></ul></ul>
    46. 49. QUELQUES PRÉ-REQUIS pour une bonne utilisation d’une feuille de style
    47. 50. CONNAITRE LES MODES D’AFFICHAGE <ul><li>Plusieurs façon d’afficher le même contenu </li></ul><ul><li>Dans l’onglet AFFICHAGE </li></ul><ul><li> Toujours afficher les caractères de mise en forme (invisibles à l’impression) </li></ul>Word 2007 Word 2007 Word 2003 Word 2003
    48. 51. LES MODES D’AFFICHAGE <ul><li>Page  pour la mise en forme et la mise en page finale </li></ul><ul><ul><li>Attention, il peut y avoir une différence entre l’affichage en mode page et ce que vous obtiendrez à l’impression </li></ul></ul><ul><li>Normal ou brouillon  conseillé pour la rédaction </li></ul><ul><ul><li>Afficher la zone de style = une marge sur la gauche qui indique quel style est appliqué sur chaque paragraphe </li></ul></ul><ul><li>Plan  pour la structuration </li></ul><ul><ul><li>Permet de modifier la hiérachisation des titres automatiquement </li></ul></ul><ul><li>Explorateur de document  pour la navigation </li></ul><ul><ul><li>Affiche un sommaire hypertextuel sur la gauche du document </li></ul></ul><ul><li>Aperçu avant impression  avant l’impression </li></ul><ul><ul><li>Le seul affichage pour vérifier ce qui sera effectivement imprimé </li></ul></ul>
    49. 52. AFFICHER LA ZONE DE STYLE DANS WORD 2003 Thèses électroniques URFIST Pacac – TOULON
    50. 53. AFFICHER LA ZONE DE STYLE DANS WORD 2007 Mai 2011 Thèses électroniques URFIST Pacac – TOULON
    51. 54. CONNAITRE LES ÉLÉMENTS D’UN DOCUMENT WORD <ul><li>Les caractères visibles (alphabétiques, numériques, de ponctuation, etc…) : </li></ul><ul><ul><li>azerty &é”’ 12345 </li></ul></ul><ul><li>Les caractères invisibles </li></ul><ul><ul><li>Marque de paragraphe (touche Entrée) </li></ul></ul><ul><ul><li>Saut de ligne manuel (Touche Majuscule + Entrée) </li></ul></ul><ul><ul><li>Espace </li></ul></ul><ul><ul><li>Espace insécable </li></ul></ul><ul><li>C’est sur un caractère que s’applique les attributs du menu “format(2003)/accueil(2007)”-“police” et les styles de caractère pour la mise en forme </li></ul><ul><li>Une chaine de caractère encadrée de 2 marques de paragraphe est un paragraphe </li></ul><ul><li> c’est sur un paragraphe que s’appliquent les attributs du menu ““format(2003)/accueil(2007)”- “paragraphe” et les styles de paragraphe pour la mise en forme </li></ul>
    52. 56. LES AUTRES ÉLÉMENTS <ul><li>Les dessins (ou schémas) créés à partir de la fonction dessin </li></ul><ul><li>Les objets : par exemple une feuille de calcul excel </li></ul><ul><li>Les images </li></ul><ul><li>Les champs : par exemple les entrées d’index </li></ul>
    53. 57. GÉRER LES EN-TÊTES ET PIEDS DE PAGE <ul><li>Uniquement en mode d’affichage « Page » </li></ul><ul><li>En utilisant les sauts de section dans word 2003 </li></ul><ul><ul><li>Insérer un saut de section = scinder votre document en sous-parties </li></ul></ul><ul><li>Chaque sous-partie pourra avoir un en-tête et un pied de page propre </li></ul><ul><li>Idem pour la pagination </li></ul><ul><li>Idem pour la mise en page (ex : portrait ou paysage) </li></ul><ul><ul><li>Le menu « Fichier »  « Mise en page » permet de faire la mise en page de votre document </li></ul></ul>
    54. 58. TOUJOURS UTILISER LES FONCTIONS DISPONIBLES <ul><li>Eviter au maximum d’utiliser la répétition de la Barre d’espace ou de la touche Entrée pour la mise en page  utiliser le menu “police” ou “paragraphe” pour la mise en forme / le menu “mise en page” pour la mise en page </li></ul><ul><li>Quand on répète plusieurs fois la même action, il doit exister une fonction pour le faire en une seule fois </li></ul><ul><li>En utilisant le menu textuel ou les boutons des barres de tâche, et surtout la feuille de style (à suivre) </li></ul><ul><li>Exemple : Ecart entre les paragraphes, passer à la page suivante, insérer une note de bas de page </li></ul>
    55. 59. LA FEUILLE DE STYLE
    56. 60. QU’EST-CE QU’UNE FEUILLE DE STYLE? <ul><li>Appelée « Modèle de document » dans Word </li></ul><ul><li>Un fichier bureautique avec une extension « .dot » </li></ul><ul><li>Un fichier qui contient tous les styles dont vous avez besoin, et les paramètres associés à chaque style </li></ul><ul><li>Pas de feuille de style pour Aix-Marseille  La feuille de style de Word par défaut </li></ul><ul><li>Des feuilles de styles d’autres établissements (avantage : une barre d’outil) Ex : Nice </li></ul>
    57. 61. CE QUE PERMET LA FEUILLE DE STYLE <ul><li>Indiquer la structure logique de votre document = le plan et d’autres éléments de votre document, ex : les citations </li></ul><ul><li>Faire la mise en page =personnaliser la structure physique à partir de la structure logique </li></ul><ul><li>Naviguer dans votre document </li></ul><ul><li>Faire la table des matières automatiquement (et toutes les autres tables : figures, schémas, illustrations…) </li></ul>
    58. 62. QU’EST CE QU’UN STYLE ? <ul><li>Un attribut appliqué à un paragraphe (=une chaîne de caractère entre 2 marques de paragraphes) </li></ul><ul><li>Qui indique à quoi correspond ce paragraphe dans votre document </li></ul><ul><ul><li>Chaque élément de même niveau hiérarchique (titre,puce) doit avoir le même style </li></ul></ul><ul><ul><li>Chaque élément de même nature (texte, image, tableau) doit avoir le même style </li></ul></ul><ul><li>Remarque : certains styles s’applique uniquement aux caractères </li></ul><ul><li>C’est sur le style qu’on appliquera ensuite les informations de mise en forme (et plus sur un seul paragraphe…) </li></ul>
    59. 63. EXERCICES Thèse exercice de Lyon 2 Word 2003
    60. 64. 0.1 RÉCUPÉRER LES DOCUMENTS <ul><li>Taper l’url : http://bibliotheque.unice.fr/jahia/Jahia/site/bibliotheque/pid/4706 </li></ul><ul><li>Ou taper “bibliothèque droit nice thèses “ dans Google… </li></ul><ul><li>Télécharger les 2 fichiers suivants : </li></ul><ul><ul><li>These_UNS.dot </li></ul></ul><ul><ul><li>these_a_styler.doc </li></ul></ul>
    61. 65. 0.2 PRÉPARER SON ESPACE DE TRAVAIL <ul><li>Ouvrir un fichier word à partir du modèle de document Theses_UNS.dot </li></ul><ul><li>Ouvrir le fichier These_a_styler.doc </li></ul><ul><ul><li>Copier le contenu (utiliser ctrl+A) </li></ul></ul><ul><ul><li>Coller dans le fichier ouvert à partir du .dot </li></ul></ul><ul><li>Passer en mode d’affichage Brouillon </li></ul><ul><li>Afficher les caractères invisibles </li></ul><ul><li>Afficher la zone de style </li></ul>
    62. 66. 0.3 PRÉPARER SON ESPACE DE TRAVAIL (SUITE) <ul><li>Pour afficher la barre d’outil “Styles” : </li></ul><ul><ul><li>Clic Droit sur la barre d’outil en haut à gauche </li></ul></ul><ul><ul><li>Choisir “Personnaliser la barre d’outil Accès rapide” </li></ul></ul><ul><ul><li>Sélectionner “Toutes les commandes” </li></ul></ul><ul><ul><li>Ajouter “barres d’outils personnalisées” et “styles” </li></ul></ul>
    63. 67. (REMARQUE) <ul><li>Sur votre ordinateur personnel, vous pourrez enregistrer le modèle de document dans le dossier système dédié </li></ul><ul><li>Chemins possibles: </li></ul><ul><ul><li>C:Program FilesMicrosoft OfficeTemplates </li></ul></ul><ul><ul><li>C:Program FilesDocument and settingsApplication DataMicrosoft OfficeTemplates </li></ul></ul><ul><ul><li>C:UsersShanunAppDataRoamingMicrosoftTemplatesNormal.dotm </li></ul></ul>
    64. 68. 1. ON APPLIQUE LES STYLES <ul><li>On sélectionne le paragraphe </li></ul><ul><ul><li>En le sélectionnant entièrement </li></ul></ul><ul><ul><li>En positionnant simplement le curseur entre les 2 marques de paragraphe </li></ul></ul><ul><li>On choisit le style, qui s’applique automatiquement </li></ul>In http://scd.univ-lyon3.fr/bibliotheque-numerique/theses-en-ligne/stylage-des-theses/
    65. 69. 2. ON NAVIGUE DANS LE DOCUMENT <ul><li>On peut naviguer dans le document grâce à l’explorateur de document </li></ul>
    66. 70. 3. ON MODIFIE LA MISE EN FORME DES STYLES <ul><li>En modifiant un style, tous les paragraphes portant ce style seront modifiés </li></ul><ul><li>On peut appliquer sur un style toutes les personnalisation possible sur un paragraphe ou sur les polices </li></ul><ul><li>Ne pas oublier d’enregistrer les modifications dans le modèle de document </li></ul>
    67. 72. 4. ON ENREGISTRE LA FEUILLE DE STYLE <ul><li>Soit en créant un nouveau modèle </li></ul><ul><ul><li>En choisissant « Enregistrer sous » </li></ul></ul><ul><ul><li>Puis « Modèle de document (*.dot) » </li></ul></ul><ul><li>Soit en enregistrant les modifications du modèle de document en validant au moment de la fermeture du document </li></ul>
    68. 73. CRÉER DES TABLES DE RÉFÉRENCES
    69. 74. 4. CRÉER LA TABLE DES MATIÈRES <ul><li>Préalable : avoir correctement stylé (=appliqué les styles sur) votre document </li></ul><ul><li>Insérer la table des matières </li></ul><ul><li>Mettre à jour la table des matières (clic droit sur la table) </li></ul>
    70. 75. 5. CRÉER LA TABLE DES ILLUSTRATIONS <ul><li>Préalable : avoir correctement stylé les légendes des illustrations </li></ul><ul><li>Insérer la table des illustrations </li></ul><ul><li>Mettre à jour la table des illustrations </li></ul>
    71. 76. 6. CRÉER UN INDEX <ul><li>Préalable : marquer les termes que vous souhaitez indexer </li></ul><ul><ul><li>identifier les entrées d’index </li></ul></ul><ul><ul><li>pas gérée par la feuille de style </li></ul></ul>
    72. 77. <ul><li>Attention à l’automatisation du marquage des entrées d’index </li></ul><ul><li>Insérer la table des index </li></ul>
    73. 78. CRÉER UN FICHIER PDF
    74. 79. LES ÉDITEURS DE PDF STRUCTURÉ (AVEC DES SIGNETS) <ul><li>de Word 95 à Word XP (PC) : </li></ul><ul><ul><li>Pour du PDF non structuré : PDFCreator (logiciel libre) </li></ul></ul><ul><ul><li>Sinon solution PDF-T-Maker (logiciel libre) </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Complexe </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Installer Ghostscript (ne pas oublier le .exe) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Installer une imprimante Postscript </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Avoir accès à Acrobat PDF pro (logiciel payant) </li></ul></ul><ul><li>A partir de Word 2007 (PC) : </li></ul><ul><ul><li>L’éditeur PDF avec signet est intégré </li></ul></ul><ul><li>OpenOffice et LibreOffice </li></ul><ul><ul><li>L’éditeur PDF avec signet est intégré </li></ul></ul><ul><li>Sur Mac </li></ul><ul><ul><li>L’éditeur PDF avec signet est intégré </li></ul></ul>Dans Word 2007
    75. 80. NE PAS OUBLIER <ul><li>D’intégrer les signets </li></ul><ul><li>D’intégrer les polices de caractères quand c’est possible </li></ul><ul><li>D’indiquer la résolution des images en fonction de la destination du PDF (bonne pour impression, moyenne pour diffusion électronique) </li></ul><ul><li>De relire et vérifier le fichier PDF produit </li></ul>Ex : Word 2007
    76. 81. DOCUMENTATION ET CONTACT
    77. 82. QUELQUES RESSOURCES UTILES SUR LE WEB <ul><li>Thèses électroniques à Lyon 2 (dont un support sur Word 2007 et exercice) </li></ul><ul><li>Didacticiel de Lyon 3 sur Word 2000 </li></ul><ul><li>Tutoriel de génération de PDF du CNAM </li></ul><ul><li>Aide en ligne de Microsoft Word </li></ul><ul><li>Aide en ligne de OpenOffice.org (ou LibreOffice ) </li></ul>
    78. 83. <ul><li>Courriel formatrice </li></ul><ul><li>magalie [point] prudon (at) unice [point] fr </li></ul><ul><li>Courriel service des thèses de l’université de Marseille </li></ul><ul><li>Support de formation : http://wiki-urfist.unice.fr/wiki_urfist/index.php/Thèses_électroniques/Magalie_Prudon </li></ul><ul><li>Autres formations URFIST : http://urfist.unice.fr/acreat/catalogue_stages.php </li></ul>

    ×