SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  11
Télécharger pour lire hors ligne
Julien JEAN
Responsable du comité d’experts
relatif à l’évaluation des risques
chimiques liés aux aliments
Agence nationale de sécurité
sanitaire de l’alimentation, et
l’environnement et du travail (ANSES)

Plénière 1
Comment la
réglementation s’appuie
sur l’évaluation des
risques alimentaires ?
L’exemple du cadmium

Julien JEAN/ ANSES
Comment la réglementation s’appuie sur l’évaluation des risques
alimentaires ? L’exemple du cadmium
Il faut diminuer l’exposition au cadmium

(EAT2)

(ENNS)

0.6% adultes >DHT

3.6 % pop> 1 µg Cd/ g créat

(DHT)
2.5 µg/kg p.c./sem

15% enfants > DHT

Commission Européenne
Règlement 1881/2006 CE
Révisions des teneurs maximales (TM) en cadmium
Julien JEAN/ ANSES
Comment la réglementation s’appuie sur l’évaluation des risques
alimentaires ? L’exemple du cadmium
L’ANSES fournit un appui scientifique au ministère de l’agriculture

En agissant sur les niveaux de 
contamination des denrées 
produites ( nouvelles TM)

Quelle est la position 
française?

Négociations 
à 28 EM

Quel serait l’impact de ces 
TM sur l’exposition des 
consommateurs français ?

Julien JEAN/ ANSES
Comment la réglementation s’appuie sur l’évaluation des risques
alimentaires ? L’exemple du cadmium
Comment diminuer les niveaux d’exposition de la population ?

CONSOMMATION
INCA2

+

=

Recommandations 
de consommation

VIE ENTIERE

CONTAMINATION

2 OPTIONS
Diminuer les niveaux 
de consommation

EXPOSITION

EAT2

Diminuer les niveaux 
de contamination

Oui mais sur 
quels aliments?

Fixer des TM plus 
contraignantes

Julien JEAN/ ANSES
Comment la réglementation s’appuie sur l’évaluation des risques
alimentaires ? L’exemple du cadmium
Ciblage : Qui sont les adultes les plus exposés?

2.5 µg/kg p.c./sem

Accumulation du  Cd  (vie entière)

INCA2

INCA2

• Expo = 2.24 µg/kg pc/sem
• Poids = 63 kg
• IMC = 22.2 kg/m²
• 61 % de femmes

Pas de profil alimentaire particulier 
mais forte consommation :
‐ x 5 mollusques/crustacés
‐ x 2 pains
‐ x 1.5 Pommes de Terre
Comment la réglementation s’appuie sur l’évaluation des risques alimentaires
? L’exemple du cadmium
Stratégie globale : agir sur la teneur des aliments les plus contributeurs pour
diminuer efficacement les niveaux d’exposition des plus exposés

Contamination

Consommation

Exposition

TM (P90)

Mollusques
crustacés

Principaux 
contributeurs
Pain

Pommes
de terre
Légumes

Consommateur 
moyen
Les + exposés
les + exposés 
(P95)
Comment la réglementation s’appuie sur l’évaluation des risques alimentaires
? L’exemple du cadmium
Les résultats des simulations démontrent une efficacité limitée de ce type de
stratégie

DENRÉES ALIMENTAIRES
RÉGLEMENTÉES

Mollusques bivalves (Huitres,
moules, St Jacques)
Pommes de terre
Blé tendre (son, grain, farine)
Blé dur
Mollusques bivalves, pommes
de terre, blé tendre et blé dur

DIMINUTION OBSERVÉE SUITE À L’APPLICATION DE
TENEURS MAXIMALES (TM = P90)
LES
TENEUR MOY
EXPO MOY
+ EXPOSÉS

4,0 – 33 %
17,0%
8,0 - 23,0%
10,0%

-

2,6%
(1,09)

4,2%
(1,81)

3,5%
(1,08)
6,2%
(1,05)
6,2%
(1,05)

3,2%
(1,83)
7,4%
(1,75)
3,7%
(1,82)

6,2%
(1,05)

7,4%
(1,75)

%>DHT

0,5%
0,6%
0,6%
0,6%

0,5%
les + exposés 
(P95)

Julien JEAN/ ANSES
Comment la réglementation s’appuie sur l’évaluation des risques alimentaires
? L’exemple du cadmium
Pour le cadmium, renforcer les teneurs maximales ne suffit pas
Les + contributeurs

SUREXPOSITION
0,6 % > DHT

TM
+ contraignantes
Impact modéré
encore 0,5% > DHT

PISTES
Agir sur les sources 
environnementales (bruit de 
fond)

POURQUOI ?

Cd = contaminant
ubiquitaire

Situation actuelle déjà réglementée 
depuis 1997
(plus de teneurs « outliers »)

Evaluer l’impact de 
recommandation pour les forts 
consommateurs de mollusques

population surexposée présentant des 
profils de consommation très hétérogènes
Julien JEAN/ ANSES
MERCI POUR VOTRE 
ATTENTION

w w w . r e n c o n t r e s ‐ q u a l i m e d i t e r r a n e e . f r
Comment la réglementation s’appuie sur l’évaluation des risques alimentaires
? L’exemple du cadmium
Les dépassements observés chez les enfants sont transitoires et liés à un
artéfact de calcul
EAT2 : 15% > DHT 

60

TOXICOLOGIE : 
• Pas de VTR spécifique enfant
• DHT EFSA pertinente dans la prise en 
compte de l’exposition depuis l’enfance

50

n>DHT

40

poids (kg)

EXPOSITION : 
‐> Dépassement temporaire
• « effet poids »
• pas de profil alimentaire particulier

10

30
20

0
3

4

5

6

7

8

9 10 11 12 14 15 16

Titre : Nombre d’enfants dépassant la DHT par catégorie de 
poids

Les 15% des enfants dépassant la DHT dans l’étude EAT2 ne reflètent pas une situation à 
risque pour ces enfants une fois l’âge de 50 ans atteint.

Julien JEAN/ ANSES

Contenu connexe

Plus de Pôle Qualiméditerranée

Les outils de la biologie moléculaire appliqués à la recherche d’OGM. Authent...
Les outils de la biologie moléculaire appliqués à la recherche d’OGM. Authent...Les outils de la biologie moléculaire appliqués à la recherche d’OGM. Authent...
Les outils de la biologie moléculaire appliqués à la recherche d’OGM. Authent...Pôle Qualiméditerranée
 
Identification ADN des espèces et variétés végétales. Authentification des es...
Identification ADN des espèces et variétés végétales. Authentification des es...Identification ADN des espèces et variétés végétales. Authentification des es...
Identification ADN des espèces et variétés végétales. Authentification des es...Pôle Qualiméditerranée
 
Conclusions et clôture des Rencontres Qualiméditerranée 2013.
Conclusions et clôture des Rencontres Qualiméditerranée 2013.Conclusions et clôture des Rencontres Qualiméditerranée 2013.
Conclusions et clôture des Rencontres Qualiméditerranée 2013.Pôle Qualiméditerranée
 
Présentation de l'appel à manifestation d'intérêt
Présentation de l'appel à manifestation d'intérêtPrésentation de l'appel à manifestation d'intérêt
Présentation de l'appel à manifestation d'intérêtPôle Qualiméditerranée
 
Les enjeux de l’authentification : quels besoins ? Quelles attentes des filiè...
Les enjeux de l’authentification : quels besoins ? Quelles attentes des filiè...Les enjeux de l’authentification : quels besoins ? Quelles attentes des filiè...
Les enjeux de l’authentification : quels besoins ? Quelles attentes des filiè...Pôle Qualiméditerranée
 
Développement de méthodes rapides pour l'authentification des produits biolog...
Développement de méthodes rapides pour l'authentification des produits biolog...Développement de méthodes rapides pour l'authentification des produits biolog...
Développement de méthodes rapides pour l'authentification des produits biolog...Pôle Qualiméditerranée
 
Nouvelles approches analytiques pour la détection des fraudes
Nouvelles approches analytiques pour la détection des fraudesNouvelles approches analytiques pour la détection des fraudes
Nouvelles approches analytiques pour la détection des fraudesPôle Qualiméditerranée
 
Les enjeux technico-économiques de l'authentification
Les enjeux technico-économiques de l'authentificationLes enjeux technico-économiques de l'authentification
Les enjeux technico-économiques de l'authentificationPôle Qualiméditerranée
 
Méthodologie d’évaluation des matériaux d’emballage - Témoignage de Nomacorc....
Méthodologie d’évaluation des matériaux d’emballage - Témoignage de Nomacorc....Méthodologie d’évaluation des matériaux d’emballage - Témoignage de Nomacorc....
Méthodologie d’évaluation des matériaux d’emballage - Témoignage de Nomacorc....Pôle Qualiméditerranée
 
Repères et Outils pour l’Évaluation de l’Aptitude au Contact Alimentaire de M...
Repères et Outils pour l’Évaluation de l’Aptitude au Contact Alimentaire de M...Repères et Outils pour l’Évaluation de l’Aptitude au Contact Alimentaire de M...
Repères et Outils pour l’Évaluation de l’Aptitude au Contact Alimentaire de M...Pôle Qualiméditerranée
 
Exemple pratique de mise en place d’une démarche de maitrise de risque en usi...
Exemple pratique de mise en place d’une démarche de maitrise de risque en usi...Exemple pratique de mise en place d’une démarche de maitrise de risque en usi...
Exemple pratique de mise en place d’une démarche de maitrise de risque en usi...Pôle Qualiméditerranée
 
Mettre en place une démarche de maitrise du risque allergène. La maîtrise du ...
Mettre en place une démarche de maitrise du risque allergène. La maîtrise du ...Mettre en place une démarche de maitrise du risque allergène. La maîtrise du ...
Mettre en place une démarche de maitrise du risque allergène. La maîtrise du ...Pôle Qualiméditerranée
 
Présentation du programme de l'atelier et des intervenants. La maîtrise du ri...
Présentation du programme de l'atelier et des intervenants. La maîtrise du ri...Présentation du programme de l'atelier et des intervenants. La maîtrise du ri...
Présentation du programme de l'atelier et des intervenants. La maîtrise du ri...Pôle Qualiméditerranée
 
Retour expérience de SQUALI - Partenariat avec les industriels. Les résidus p...
Retour expérience de SQUALI - Partenariat avec les industriels. Les résidus p...Retour expérience de SQUALI - Partenariat avec les industriels. Les résidus p...
Retour expérience de SQUALI - Partenariat avec les industriels. Les résidus p...Pôle Qualiméditerranée
 
Résidus de pesticides : Identifier les risques pour mieux les réduire et les ...
Résidus de pesticides : Identifier les risques pour mieux les réduire et les ...Résidus de pesticides : Identifier les risques pour mieux les réduire et les ...
Résidus de pesticides : Identifier les risques pour mieux les réduire et les ...Pôle Qualiméditerranée
 
Des bio-puces pour la mesure des contaminations microbiennes. Outils de mesur...
Des bio-puces pour la mesure des contaminations microbiennes. Outils de mesur...Des bio-puces pour la mesure des contaminations microbiennes. Outils de mesur...
Des bio-puces pour la mesure des contaminations microbiennes. Outils de mesur...Pôle Qualiméditerranée
 
Outils de mesure des contaminants chimiques en milieux lagunaires et marins -...
Outils de mesure des contaminants chimiques en milieux lagunaires et marins -...Outils de mesure des contaminants chimiques en milieux lagunaires et marins -...
Outils de mesure des contaminants chimiques en milieux lagunaires et marins -...Pôle Qualiméditerranée
 
La dégradation des xénobiotiques (pesticides, antibiotiques) dans le sol : po...
La dégradation des xénobiotiques (pesticides, antibiotiques) dans le sol : po...La dégradation des xénobiotiques (pesticides, antibiotiques) dans le sol : po...
La dégradation des xénobiotiques (pesticides, antibiotiques) dans le sol : po...Pôle Qualiméditerranée
 
Applications potentielles des nouvelles méthodes analytiques : les « MIP » (P...
Applications potentielles des nouvelles méthodes analytiques : les « MIP » (P...Applications potentielles des nouvelles méthodes analytiques : les « MIP » (P...
Applications potentielles des nouvelles méthodes analytiques : les « MIP » (P...Pôle Qualiméditerranée
 

Plus de Pôle Qualiméditerranée (20)

Les outils de la biologie moléculaire appliqués à la recherche d’OGM. Authent...
Les outils de la biologie moléculaire appliqués à la recherche d’OGM. Authent...Les outils de la biologie moléculaire appliqués à la recherche d’OGM. Authent...
Les outils de la biologie moléculaire appliqués à la recherche d’OGM. Authent...
 
Identification ADN des espèces et variétés végétales. Authentification des es...
Identification ADN des espèces et variétés végétales. Authentification des es...Identification ADN des espèces et variétés végétales. Authentification des es...
Identification ADN des espèces et variétés végétales. Authentification des es...
 
Conclusions et clôture des Rencontres Qualiméditerranée 2013.
Conclusions et clôture des Rencontres Qualiméditerranée 2013.Conclusions et clôture des Rencontres Qualiméditerranée 2013.
Conclusions et clôture des Rencontres Qualiméditerranée 2013.
 
Présentation des ateliers
Présentation des ateliersPrésentation des ateliers
Présentation des ateliers
 
Présentation de l'appel à manifestation d'intérêt
Présentation de l'appel à manifestation d'intérêtPrésentation de l'appel à manifestation d'intérêt
Présentation de l'appel à manifestation d'intérêt
 
Les enjeux de l’authentification : quels besoins ? Quelles attentes des filiè...
Les enjeux de l’authentification : quels besoins ? Quelles attentes des filiè...Les enjeux de l’authentification : quels besoins ? Quelles attentes des filiè...
Les enjeux de l’authentification : quels besoins ? Quelles attentes des filiè...
 
Développement de méthodes rapides pour l'authentification des produits biolog...
Développement de méthodes rapides pour l'authentification des produits biolog...Développement de méthodes rapides pour l'authentification des produits biolog...
Développement de méthodes rapides pour l'authentification des produits biolog...
 
Nouvelles approches analytiques pour la détection des fraudes
Nouvelles approches analytiques pour la détection des fraudesNouvelles approches analytiques pour la détection des fraudes
Nouvelles approches analytiques pour la détection des fraudes
 
Les enjeux technico-économiques de l'authentification
Les enjeux technico-économiques de l'authentificationLes enjeux technico-économiques de l'authentification
Les enjeux technico-économiques de l'authentification
 
Méthodologie d’évaluation des matériaux d’emballage - Témoignage de Nomacorc....
Méthodologie d’évaluation des matériaux d’emballage - Témoignage de Nomacorc....Méthodologie d’évaluation des matériaux d’emballage - Témoignage de Nomacorc....
Méthodologie d’évaluation des matériaux d’emballage - Témoignage de Nomacorc....
 
Repères et Outils pour l’Évaluation de l’Aptitude au Contact Alimentaire de M...
Repères et Outils pour l’Évaluation de l’Aptitude au Contact Alimentaire de M...Repères et Outils pour l’Évaluation de l’Aptitude au Contact Alimentaire de M...
Repères et Outils pour l’Évaluation de l’Aptitude au Contact Alimentaire de M...
 
Exemple pratique de mise en place d’une démarche de maitrise de risque en usi...
Exemple pratique de mise en place d’une démarche de maitrise de risque en usi...Exemple pratique de mise en place d’une démarche de maitrise de risque en usi...
Exemple pratique de mise en place d’une démarche de maitrise de risque en usi...
 
Mettre en place une démarche de maitrise du risque allergène. La maîtrise du ...
Mettre en place une démarche de maitrise du risque allergène. La maîtrise du ...Mettre en place une démarche de maitrise du risque allergène. La maîtrise du ...
Mettre en place une démarche de maitrise du risque allergène. La maîtrise du ...
 
Présentation du programme de l'atelier et des intervenants. La maîtrise du ri...
Présentation du programme de l'atelier et des intervenants. La maîtrise du ri...Présentation du programme de l'atelier et des intervenants. La maîtrise du ri...
Présentation du programme de l'atelier et des intervenants. La maîtrise du ri...
 
Retour expérience de SQUALI - Partenariat avec les industriels. Les résidus p...
Retour expérience de SQUALI - Partenariat avec les industriels. Les résidus p...Retour expérience de SQUALI - Partenariat avec les industriels. Les résidus p...
Retour expérience de SQUALI - Partenariat avec les industriels. Les résidus p...
 
Résidus de pesticides : Identifier les risques pour mieux les réduire et les ...
Résidus de pesticides : Identifier les risques pour mieux les réduire et les ...Résidus de pesticides : Identifier les risques pour mieux les réduire et les ...
Résidus de pesticides : Identifier les risques pour mieux les réduire et les ...
 
Des bio-puces pour la mesure des contaminations microbiennes. Outils de mesur...
Des bio-puces pour la mesure des contaminations microbiennes. Outils de mesur...Des bio-puces pour la mesure des contaminations microbiennes. Outils de mesur...
Des bio-puces pour la mesure des contaminations microbiennes. Outils de mesur...
 
Outils de mesure des contaminants chimiques en milieux lagunaires et marins -...
Outils de mesure des contaminants chimiques en milieux lagunaires et marins -...Outils de mesure des contaminants chimiques en milieux lagunaires et marins -...
Outils de mesure des contaminants chimiques en milieux lagunaires et marins -...
 
La dégradation des xénobiotiques (pesticides, antibiotiques) dans le sol : po...
La dégradation des xénobiotiques (pesticides, antibiotiques) dans le sol : po...La dégradation des xénobiotiques (pesticides, antibiotiques) dans le sol : po...
La dégradation des xénobiotiques (pesticides, antibiotiques) dans le sol : po...
 
Applications potentielles des nouvelles méthodes analytiques : les « MIP » (P...
Applications potentielles des nouvelles méthodes analytiques : les « MIP » (P...Applications potentielles des nouvelles méthodes analytiques : les « MIP » (P...
Applications potentielles des nouvelles méthodes analytiques : les « MIP » (P...
 

Dernier

GUM365 - Rencontre mensuelle Avril 2024 - Montréal
GUM365 - Rencontre mensuelle Avril 2024 - MontréalGUM365 - Rencontre mensuelle Avril 2024 - Montréal
GUM365 - Rencontre mensuelle Avril 2024 - MontréalNicolas Georgeault
 
Milo-AI Milo AI Congress est conçu pour transformer votre compréhension de l'IA
Milo-AI Milo AI Congress est conçu pour transformer votre compréhension de l'IAMilo-AI Milo AI Congress est conçu pour transformer votre compréhension de l'IA
Milo-AI Milo AI Congress est conçu pour transformer votre compréhension de l'IAUGAIA
 
Le Comptoir OCTO - MLOps : Les patterns MLOps dans le cloud
Le Comptoir OCTO - MLOps : Les patterns MLOps dans le cloudLe Comptoir OCTO - MLOps : Les patterns MLOps dans le cloud
Le Comptoir OCTO - MLOps : Les patterns MLOps dans le cloudOCTO Technology
 
Etude_Bpifrance_-_Les_Greentech_francaises_-_3eme_edition_annuelle_2024.pdf
Etude_Bpifrance_-_Les_Greentech_francaises_-_3eme_edition_annuelle_2024.pdfEtude_Bpifrance_-_Les_Greentech_francaises_-_3eme_edition_annuelle_2024.pdf
Etude_Bpifrance_-_Les_Greentech_francaises_-_3eme_edition_annuelle_2024.pdfsnapierala
 
Intelligence Artificielle: Vers l'ère de l'imagination
Intelligence Artificielle: Vers l'ère de l'imaginationIntelligence Artificielle: Vers l'ère de l'imagination
Intelligence Artificielle: Vers l'ère de l'imaginationTony Aubé
 
La Grosse Conf 2024 - Philippe Stepniewski -Atelier - Live coding d'une base ...
La Grosse Conf 2024 - Philippe Stepniewski -Atelier - Live coding d'une base ...La Grosse Conf 2024 - Philippe Stepniewski -Atelier - Live coding d'une base ...
La Grosse Conf 2024 - Philippe Stepniewski -Atelier - Live coding d'une base ...OCTO Technology
 
LA SUPERINTELLIGENCE ARTIFICIELLE, SES BÉNÉFICES ET NUIRES ET QUE FAIRE POUR ...
LA SUPERINTELLIGENCE ARTIFICIELLE, SES BÉNÉFICES ET NUIRES ET QUE FAIRE POUR ...LA SUPERINTELLIGENCE ARTIFICIELLE, SES BÉNÉFICES ET NUIRES ET QUE FAIRE POUR ...
LA SUPERINTELLIGENCE ARTIFICIELLE, SES BÉNÉFICES ET NUIRES ET QUE FAIRE POUR ...Faga1939
 

Dernier (7)

GUM365 - Rencontre mensuelle Avril 2024 - Montréal
GUM365 - Rencontre mensuelle Avril 2024 - MontréalGUM365 - Rencontre mensuelle Avril 2024 - Montréal
GUM365 - Rencontre mensuelle Avril 2024 - Montréal
 
Milo-AI Milo AI Congress est conçu pour transformer votre compréhension de l'IA
Milo-AI Milo AI Congress est conçu pour transformer votre compréhension de l'IAMilo-AI Milo AI Congress est conçu pour transformer votre compréhension de l'IA
Milo-AI Milo AI Congress est conçu pour transformer votre compréhension de l'IA
 
Le Comptoir OCTO - MLOps : Les patterns MLOps dans le cloud
Le Comptoir OCTO - MLOps : Les patterns MLOps dans le cloudLe Comptoir OCTO - MLOps : Les patterns MLOps dans le cloud
Le Comptoir OCTO - MLOps : Les patterns MLOps dans le cloud
 
Etude_Bpifrance_-_Les_Greentech_francaises_-_3eme_edition_annuelle_2024.pdf
Etude_Bpifrance_-_Les_Greentech_francaises_-_3eme_edition_annuelle_2024.pdfEtude_Bpifrance_-_Les_Greentech_francaises_-_3eme_edition_annuelle_2024.pdf
Etude_Bpifrance_-_Les_Greentech_francaises_-_3eme_edition_annuelle_2024.pdf
 
Intelligence Artificielle: Vers l'ère de l'imagination
Intelligence Artificielle: Vers l'ère de l'imaginationIntelligence Artificielle: Vers l'ère de l'imagination
Intelligence Artificielle: Vers l'ère de l'imagination
 
La Grosse Conf 2024 - Philippe Stepniewski -Atelier - Live coding d'une base ...
La Grosse Conf 2024 - Philippe Stepniewski -Atelier - Live coding d'une base ...La Grosse Conf 2024 - Philippe Stepniewski -Atelier - Live coding d'une base ...
La Grosse Conf 2024 - Philippe Stepniewski -Atelier - Live coding d'une base ...
 
LA SUPERINTELLIGENCE ARTIFICIELLE, SES BÉNÉFICES ET NUIRES ET QUE FAIRE POUR ...
LA SUPERINTELLIGENCE ARTIFICIELLE, SES BÉNÉFICES ET NUIRES ET QUE FAIRE POUR ...LA SUPERINTELLIGENCE ARTIFICIELLE, SES BÉNÉFICES ET NUIRES ET QUE FAIRE POUR ...
LA SUPERINTELLIGENCE ARTIFICIELLE, SES BÉNÉFICES ET NUIRES ET QUE FAIRE POUR ...
 

Identification et évaluation des risques alimentaires : modes d'évaluation du risque alimentaire et émergence de la réglementation.

  • 1. Julien JEAN Responsable du comité d’experts relatif à l’évaluation des risques chimiques liés aux aliments Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, et l’environnement et du travail (ANSES) Plénière 1
  • 2. Comment la réglementation s’appuie sur l’évaluation des risques alimentaires ? L’exemple du cadmium Julien JEAN/ ANSES
  • 3. Comment la réglementation s’appuie sur l’évaluation des risques alimentaires ? L’exemple du cadmium Il faut diminuer l’exposition au cadmium (EAT2) (ENNS) 0.6% adultes >DHT 3.6 % pop> 1 µg Cd/ g créat (DHT) 2.5 µg/kg p.c./sem 15% enfants > DHT Commission Européenne Règlement 1881/2006 CE Révisions des teneurs maximales (TM) en cadmium Julien JEAN/ ANSES
  • 4. Comment la réglementation s’appuie sur l’évaluation des risques alimentaires ? L’exemple du cadmium L’ANSES fournit un appui scientifique au ministère de l’agriculture En agissant sur les niveaux de  contamination des denrées  produites ( nouvelles TM) Quelle est la position  française? Négociations  à 28 EM Quel serait l’impact de ces  TM sur l’exposition des  consommateurs français ? Julien JEAN/ ANSES
  • 5. Comment la réglementation s’appuie sur l’évaluation des risques alimentaires ? L’exemple du cadmium Comment diminuer les niveaux d’exposition de la population ? CONSOMMATION INCA2 + = Recommandations  de consommation VIE ENTIERE CONTAMINATION 2 OPTIONS Diminuer les niveaux  de consommation EXPOSITION EAT2 Diminuer les niveaux  de contamination Oui mais sur  quels aliments? Fixer des TM plus  contraignantes Julien JEAN/ ANSES
  • 6. Comment la réglementation s’appuie sur l’évaluation des risques alimentaires ? L’exemple du cadmium Ciblage : Qui sont les adultes les plus exposés? 2.5 µg/kg p.c./sem Accumulation du  Cd  (vie entière) INCA2 INCA2 • Expo = 2.24 µg/kg pc/sem • Poids = 63 kg • IMC = 22.2 kg/m² • 61 % de femmes Pas de profil alimentaire particulier  mais forte consommation : ‐ x 5 mollusques/crustacés ‐ x 2 pains ‐ x 1.5 Pommes de Terre
  • 7. Comment la réglementation s’appuie sur l’évaluation des risques alimentaires ? L’exemple du cadmium Stratégie globale : agir sur la teneur des aliments les plus contributeurs pour diminuer efficacement les niveaux d’exposition des plus exposés Contamination Consommation Exposition TM (P90) Mollusques crustacés Principaux  contributeurs Pain Pommes de terre Légumes Consommateur  moyen Les + exposés les + exposés  (P95)
  • 8. Comment la réglementation s’appuie sur l’évaluation des risques alimentaires ? L’exemple du cadmium Les résultats des simulations démontrent une efficacité limitée de ce type de stratégie DENRÉES ALIMENTAIRES RÉGLEMENTÉES Mollusques bivalves (Huitres, moules, St Jacques) Pommes de terre Blé tendre (son, grain, farine) Blé dur Mollusques bivalves, pommes de terre, blé tendre et blé dur DIMINUTION OBSERVÉE SUITE À L’APPLICATION DE TENEURS MAXIMALES (TM = P90) LES TENEUR MOY EXPO MOY + EXPOSÉS 4,0 – 33 % 17,0% 8,0 - 23,0% 10,0% - 2,6% (1,09) 4,2% (1,81) 3,5% (1,08) 6,2% (1,05) 6,2% (1,05) 3,2% (1,83) 7,4% (1,75) 3,7% (1,82) 6,2% (1,05) 7,4% (1,75) %>DHT 0,5% 0,6% 0,6% 0,6% 0,5% les + exposés  (P95) Julien JEAN/ ANSES
  • 9. Comment la réglementation s’appuie sur l’évaluation des risques alimentaires ? L’exemple du cadmium Pour le cadmium, renforcer les teneurs maximales ne suffit pas Les + contributeurs SUREXPOSITION 0,6 % > DHT TM + contraignantes Impact modéré encore 0,5% > DHT PISTES Agir sur les sources  environnementales (bruit de  fond) POURQUOI ? Cd = contaminant ubiquitaire Situation actuelle déjà réglementée  depuis 1997 (plus de teneurs « outliers ») Evaluer l’impact de  recommandation pour les forts  consommateurs de mollusques population surexposée présentant des  profils de consommation très hétérogènes Julien JEAN/ ANSES
  • 10. MERCI POUR VOTRE  ATTENTION w w w . r e n c o n t r e s ‐ q u a l i m e d i t e r r a n e e . f r
  • 11. Comment la réglementation s’appuie sur l’évaluation des risques alimentaires ? L’exemple du cadmium Les dépassements observés chez les enfants sont transitoires et liés à un artéfact de calcul EAT2 : 15% > DHT  60 TOXICOLOGIE :  • Pas de VTR spécifique enfant • DHT EFSA pertinente dans la prise en  compte de l’exposition depuis l’enfance 50 n>DHT 40 poids (kg) EXPOSITION :  ‐> Dépassement temporaire • « effet poids » • pas de profil alimentaire particulier 10 30 20 0 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 14 15 16 Titre : Nombre d’enfants dépassant la DHT par catégorie de  poids Les 15% des enfants dépassant la DHT dans l’étude EAT2 ne reflètent pas une situation à  risque pour ces enfants une fois l’âge de 50 ans atteint. Julien JEAN/ ANSES