SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  27
Le Régime d’Assistance
Médicale -RAMED-
Offre de soins
ROYAUME DU MAROC
Ministère de la Santé
‫المغربيــة‬ ‫المملكــة‬
‫الصحـــة‬ ‫وزارة‬
Dr H. SEMLALI – Chef de la Division du RAMED – MS.
2
Plan
• Introduction
• Caractéristiques du RAMED
 Composantes du RAMED
 Offre de soins
 Modalités de prise en charge
• Conclusion
• La politique de développement social prônée par Sa Majesté le Roi
Mohammed VI repose fondamentalement sur la solidarité et la cohésion
sociale,
• La couverture Médicale de Base est l’un des grands chantiers de l’Etat
qui visent à améliorer l'accès aux soins et à concrétiser le droit à la
santé; Elle vise à améliorer l'accès aux soins et à concrétiser le droit à
la santé;
• L’article 31 de la constitution stipule que:
L'Etat, les établissements publics et les collectivités territoriales œuvrent à
la mobilisation de tous les moyens à disposition pour faciliter l'égal accès
des citoyennes et des citoyens aux conditions leur permettant de jouir des
droits :
– Aux soins de santé ,
– A la protection sociale, à la couverture médicale et à la solidarité
mutualiste ou organisée par l'Etat.
Contexte
4
Introduction: LA COUVERTURE MEDICALE DE BASE (loi 65-00)
Couverture médicale de base
RAMEDAMORégime
Population non couverte par
l’AMO et ne disposant pas de
ressources suffisantes
Populations active et retraitée
des deux secteurs et leurs ayant
droits
Bénéficiaires
Etat : 75% + CL : 6% +
Bénéficiaires relatifs : 19%
Cotisations patronales et
salarialesFinancement
MS + MI+ MEF+ANAMCNOPS + CNSS + régimes internes
+ Cies privées
Gestion
Encadrement Agence Nationale de l’Assurance Maladie (ANAM)
11 M bénéficiaires
34%
8,5 M bénéficiaires
28%
5 MMDH: 3 MMDH:
5
Nature du régime
 Régime public
• Résiduel,
• Obligatoire pour l’Etat /droit pour les citoyens concernés,
• Régime d’assistance sociale
 Fondé sur la solidarité nationale :
• Financement public : Etat – CT et accessoirement contributif ,
• Financement solidaire : dons et legs.
 Contraintes :
• Retard dans la mise en place des autres régimes,
• Limite du financement public, not. CT,
 Opportunités :
• Société civile engagée, exigeante entreprenante
• Nouveau contexte – nouveau code sociétal.
Evaluation de l’expérience pilote
Dr Ennaciri / DHSA
6
 39% des malades hospitalisés ont acheté les médicaments et 42% les
médicaments et les explorations fonctionnelles ;
 76% des interviewés déclarent que les médicaments ne sont pas disponibles;
 Non respect de la filière de soins pour plus de 65%;
 69% des interviewés estiment que les délais de RDV de consultation ou
d’examens externes sont courts;
 77% des interviewés préfèrent la carte RAMED aux certificats d’indigence;
 70% des interviewés atteints d’une ALD/ALC payent de leurs propres moyens
l’achat du médicament de façon récurrente;
 18 % des interviewés atteints d’une ALD/ALC achètent de leurs propres moyens
des actes d’explorations fonctionnelles, radiologie ou analyses biologiques;
 66% des interviewés atteints d’une ALD/ALC sont satisfaits des délais de prise de
rendez vous pour des prestations de consultation ou services externes;
 Amélioration des recettes propres de 10%;
 27% de cartes de vulnérables ont été retirées ;
7
Principales recommandations
 Une normalisation des pratiques et des modes de fonctionnement
en rapport avec le processus d’identification et d’éligibilité,
 Une amélioration et une simplification des outils d’identification
permettant plus d’objectivité dans les décisions prises,
 Un renforcement des dispositifs et capacités de gestion au niveau
des établissements de soins, et la mise en place d’une offre de soins
en adéquation avec les besoins,
 Une refonte du mode de financement en adéquation avec les
nouvelles issues de l’expérience pilote,
 Un réaménagement du cadre réglementaire régissant le RAMED
et sa gouvernance, en vue d’assurer plus de clarté dans les
missions des acteurs et une meilleures répartition des rôles.
La réforme institutionnelle : vise à renforcer la
déconcentration et la régionalisation à travers
un nouveau partage de rôles entre les niveaux
central et local.
La réforme hospitalière : vise à améliorer la
qualité des prestations par le renforcement
de l’autonomie des hôpitaux, la mise à niveau
de leurs équipements et bâtiments et
l’introduction des outils de gestion.
La réforme Budgétaire: vise à améliorer
l’efficience de la dépense publique, en
adoptant de nouvelles approches basée sur
la globalisation, la contractualisation, le
CDMT, le CMD, …
La réforme de financement : vise à améliorer
davantage la solvabilité de la demande par la
solidarité et la mutualisation du risque et
d'augmenter le financement global du
système de santé
Le partenariat Public-Privé: l’objectif capital
est d’asseoir une véritable politique de
partenariat pérenne entre les deux secteurs
public et privé en matière de prestations de
soins et de services.
La réforme juridique : grand chantier visant
à actualiser l’arsenal juridique existant et à
accompagner les nouvelles mesures
introduites par les réformes en cours
Réformesdusystème
Pré-requis à la généralisation du
RAMED
Six réformes structurantes
9
 De proximité, reposant sur des critères objectifs.
 Collégiale préservant la dignité du citoyen
 Adaptée au milieu de vie (U/R)
 Processus déconcentré, gageure d’équité, d’efficacité et de
transparence
 Durée de validité de la carte (3 ans).
 Le récépissé en cas d’urgence, Valide 3 mois.
1. Processus d’éligibilité
Composantes du RAMED
1. Processus d’éligibilité
2. Offre de soins
3. Financement
Offre de soins
 Publique : Hôpitaux et établissements publics de santé et services sanitaires relevant
de l’Etat
 Prestations garanties :
– Liste légale : incluant toutes les spécialités et tous moyens de diagnostic à titre
externe ou en hospitalisation.
– Correction apportée par le décret : « soins disponibles » et filières de soins.
Caractéristiques du RAMED
1. Soins préventifs ;
2. Actes de médecine générale et de
spécialités médicales et chirurgicales;
3. Soins relatifs au suivi de la grossesse,
à l'accouchement et ses suites;
4. Soins liés à l'hospitalisation et aux
interventions chirurgicales y compris les
actes de chirurgie réparatrice;
5. Analyses de biologie médicale;
6. Radiologie et imagerie médicale;
7. Explorations fonctionnelles;
8. Médicaments et produits
pharmaceutiques administrés au cours
des soins;
9. Poches de sang humain et ses dérivés;
10. Dispositifs médicaux et implants
nécessaires aux différents actes
médicaux et chirurgicaux;
11. Articles de prothèse et d'orthèse;
12. Lunetterie médicale;
13. Soins bucco-dentaires;
14. Orthodontie pour les enfants;
15. Actes de rééducation fonctionnelle et
de kinésithérapie;
16. Actes paramédicaux;
17. Evacuations sanitaires inter-
hospitalières.
11
 Prestations garanties :
• Liste légale : incluant toutes spécialités et tous moyens de diagnostic
à titre externe ou en hospitalisation incluant les évacuations
sanitaires;
• Des médicaments administrés au cours des soins (Seule condition :
le médicalement requis);
 Défi :
• Une organisation innovante de la prestation de soins reposant sur
l’ensemble de l’offre de soins publique et privée, lucratif et non
lucratif.
Nature du régime:
Offre de soins
12
 ESSB:
• Généralistes: 3182 médecins généralistes;
• Spécialistes: 313 médecins spécialistes;
 Hôpitaux :
• 1847 médecins généralistes;
• 6470 médecins spécialistes;
• 1238 enseignants chercheurs
Ressources humaines
Secteur public
Personnel médical
Personnel paramédical
 ESSB:
• 9 759 paramédicaux;
 Hôpitaux :
• 16 604 paramédicaux.
13
 ESSB:
• 9 759 paramédicaux;
 Hôpitaux :
• 16 604 paramédicaux.
Ressources humaines
Secteur public
Personnel paramédical
14
Filières de soins RAMED
 Accès Régulé
 Respect de la filière obligatoire
 Référence ordonnée par le médecin
 Filières mises en place au niveau Régional
 Filières de soins spécifique à certaines pathologies: Hépatites, filière
cancer, maladies mentales…
ᴧ‫׀‬ • CHU: 19 hop.
• 5 784 lits (26 %)
III
• 12 Hôp. Régionaux
• 4 223 lits (19 %)
• 27 spécialités
• 111 CHP : 12 139 lits (55%)
• 18 spécialités + CRO
I •Centre de Santé de
rattachement: 2030
Offre de soins: infrastructures
En dehors des situations d’urgences, l’admission aux établissements
de santé des bénéficiaires du RAMED a lieu selon une filière de soins
Infrastructure publique
Dr Ennaciri / DHSA
15
 Réseau des ESSB : 2626
 Urbain : 695
 CSU : 578
 CSUA : 117
 Rural : 1931
 CSCA : 373
 CSC: 874
 DR : 684
Infrastructure publique (ESSB)
Dr Ennaciri / DHSA
16
Régions Réseau des ESSB
CSU CSUA CSC CSCA Total
Cha. O 22 8 81 17 128
DA 25 6 61 16 108
FB 36 10 26 21 93
GCBH 31 5 40 18 94
Gd Casa 92 5 7 3 107
Gelmim Es. 21 3 26 15 65
Laayoune B 11 2 1 1 15
MTH 44 11 148 50 253
Infrastructure publique (ESSB)
Dr Ennaciri / DHSA
17
Régions Réseau des ESSB
CSU CSUA CSC CSCA Total
Mek. Taf 50 18 65 39 172
Oriental 37 15 53 27 132
Od Eddahab 4 1 0 5 10
RSZZ 61 5 23 17 106
SMD 35 18 153 53 259
TA 17 6 46 22 91
Tanger T 47 3 58 26 134
TAT 16 9 79 39 143
TOTAL 549 125 867 369 1910
Infrastructure publique
Dr Ennaciri / DHSA
18
 Réseau hospitalier :
 Hôpitaux relevant du MS
 111 HL et CHP
 12 CHR;
 4 CHU : 19 hôpitaux universitaires
 CH H II : 4 hôpitaux
 CHIR : 3 hôpitaux
 CH M VI : 3 hôpitaux
 CHIS : 9 Hôpitaux (sans compter le Centre de consultation et de
TTT dentaire);
 NB : HR de l’Oriental : activités de soins tertiaires
Infrastructure publique
19
 Les instituts et les laboratoires nationaux
- Institut national d’hygiène
- Institut Pasteur du Maroc
- Centre national et centres régionaux de transfusion
sanguine
- …………
Hémodialyse
Dr Ennaciri / DHSA
20
 MS : 71centres, 1000 générateurs, toutes les régions (Janvier 2011);
 5 malades par générateur;
 Renforcement des RH pour rentabiliser les centres;
 Création de nouveaux centres (MS, INDH,…);
 En 2011 : 2500 malades seront pris en charge;
 Soit 156 millions de DH (2500x3x52x400)
 Achat de service de dialyse auprès du secteur privé :
 Convention cadre signée en 2009
 579 malades pris en charge en 2009
 1500 malades en 2010
 2000 malades en 2011
 100 000 DH / malades et par an (hors médicaments et bilans);
 200 millions de DH
 Soit un coût global de 356 millions de DH
Cancer
Dr Ennaciri / DHSA
21
 Offre actuelle :
 5 centres régionaux d’oncologie (Agadir, Oujda, Al Hoceima, Tanger,
Meknès)
 4 Centres universitaires
 Plan cancer (MS / ALSLCC)
 CRO : Marrakech, Fès, Tanger, Meknès, Safi, Laayoune;
 Centres d’hémato-oncologie pédiatrique : Rabat, Fès et Marrakech;
 Centres d’oncologie de proximité : Nador/ Tétouan, Ouarzazate / Béni Mellal, Settat / Casa
Anfa, Kénitra / Taza, Errachidia / Khouribga, Chefchaouen / El Jadida, El Kelaa / Tiznit, Khénifra /
Essaouira et Tantan / Dakhla;
 Centres de dépistage et de diagnostic précoce : Meknès, Casablanca, Témara, Errachidia,
Salé, Kénitra, Fès, Marrakech, Oujda, Agadir, Ouarzazate, Al Hoceima, Laayoune, Safi, Tanger,
Béni Mellal, El Jadida, Nador, Settat et Tétouan, Temara
 En 2009, le Nb de malades pris en charge dans les HP : 24270 (21 957 en 2008)
 En 2011, on prévoit environ 29000 malades toutes catégories sociales confondues;
 Si on considère que 30% sont indigents (8700 malades);
 Le coût global pour les indigents: 600 millions de DH
 Médicaments : 2 milliards de dirhams??
 Mise en application de l’article 64 du RIH (accessibilité des patients
hospitalisés aux produits pharmaceutiques disponibles dans les
hôpitaux),
 Mise en place de mesures (circulaire octobre 2011) pour améliorer
l’utilisation et la prescription des médicaments et des dispositifs
médicaux en milieu hospitalier, Protocoles thérapeutiques,
traçabilité, baisse du prix des médicaments …
 Elargissement de la liste nationale des médicaments essentiels sur
la base de la 17ème révision de l’OMS;
 Autres mesures d ’accompagnement: accueil;
assistantes sociales
l’Offre de Soins
Principes de mise en œuvre
 Cohérence entre les régimes :
– AMO/AMI/RAMED
 Progressivité
– Utiliser le RAMED pour encadrer l’évolution de l’offre de soins;
– Implantation progressive :
 Implantation pilote à la Région TA (2009-10)
 Evaluation et recommandations (2010)
 Généralisation (2012)
 Maîtrise et régulation du régime
– Maîtrise de l’accès au régime (éligibilité)
– Maîtrise du recours aux soins : Filière de soins
 Passage par le médecin généraliste
– Maîtrise des capacités de financement
Modalités de prise en charge
Modalités de prise en charge
des personnes éligibles au RAMED
(décret n° 2-08-177, sept 2008)
• Droit aux prestations médicalement requises disponibles dans les
hôpitaux publics, les établissements publics de santé et les services
sanitaires relevant de l’Etat » art 21 décret
• L'admission aux établissements de santé des personnes reconnues
éligibles au RAMED, a lieu au vu de:
– la carte d'assistance médicale,
– du carnet de santé
– et du document qui réfère le patient du centre de santé de rattachement, à
la structure hospitalière la plus proche dans la filière de soins ». Art 22
Passage obligatoire par le médecin généraliste.
• En cas d'hospitalisation en urgence, le patient est pris en charge
immédiatement à l'hôpital au vu de la carte d'assistance médicale ou, à
défaut, le récépissé de dépôt de la demande du bénéfice des prestations
du RAMED » art 23.
25
En dehors des situations d’urgences, l’admission aux établissements de santé des
bénéficiaires du RAMED a lieu selon une filière de soins:
 Première porte d’entrée obligatoire = Centre de santé de rattachement au
domicile du bénéficiaire, dont le nom est inscrit sur la carte RAMED (2030 ESSB)
 En cas de nécessité : Le médecin du centre de santé oriente le patient vers la
structure hospitalière la plus proche et la plus adaptée dans la filière de soins au
sein de la province avec une fiche de liaison: soit hôpital local/provincial/hôpital
spécialisé (111 hôpitaux)
 Si les prestations ne sont pas disponibles : Le médecin hospitalier réfère le
malade avec une fiche de liaison vers le Centre hospitalier régional dont il relève
(12 hôpitaux)
 En cas de nécessité : Le médecin du centre hospitalier régional réfère le malade
avec une fiche de liaison vers le centre hospitalier universitaire dont il relève (19
Centres hospitaliers).
Filière de soins
Population bénéficiaire du RAMED
26
Conclusion
 La nouvelle constitution ouvre un droit
 Carte du RAMED concrétise ce droit et rattache le Ramediste à un
Centre de Santé qui constitue la porte d’entrée à la filière de
soins.
 La réussite du régime réside dans :
– La pérennité du financement, explorer d’autres pistes de financement,
– La renforcement de sa gouvernance (nationale et locale),
– Le renforcement de la coordination intersectorielle et le renforcement du
PPP.
Merci pour votre
attention

Contenu connexe

Tendances

Filière de soins spécifiques v.3 16 déc 2014 (1)-1
Filière de soins spécifiques  v.3 16 déc 2014 (1)-1Filière de soins spécifiques  v.3 16 déc 2014 (1)-1
Filière de soins spécifiques v.3 16 déc 2014 (1)-1
Jamal Ti
 
Organisation des prestations de soins
Organisation des prestations de soinsOrganisation des prestations de soins
Organisation des prestations de soins
Jamal Ti
 
Etablissements de santé médico sociaux
Etablissements de santé médico sociauxEtablissements de santé médico sociaux
Etablissements de santé médico sociaux
Jamal Ti
 
Decret carte sanitaire (2)
Decret carte sanitaire (2)Decret carte sanitaire (2)
Decret carte sanitaire (2)
AZOUZ HASNAOUI
 
Système national de santé 2023.pdf
Système national de santé 2023.pdfSystème national de santé 2023.pdf
Système national de santé 2023.pdf
ELBACHIRBANIAISSA
 
Application Boss
Application BossApplication Boss
Application Boss
Jamal Ti
 
Financement public de santé au maroc entre les contraintes et opportunités 2
Financement public de santé au maroc entre les contraintes et opportunités 2Financement public de santé au maroc entre les contraintes et opportunités 2
Financement public de santé au maroc entre les contraintes et opportunités 2
RACHID MABROUKI
 

Tendances (20)

Plan-Santé-2025-PPT.pptx
Plan-Santé-2025-PPT.pptxPlan-Santé-2025-PPT.pptx
Plan-Santé-2025-PPT.pptx
 
Filière de soins spécifiques v.3 16 déc 2014 (1)-1
Filière de soins spécifiques  v.3 16 déc 2014 (1)-1Filière de soins spécifiques  v.3 16 déc 2014 (1)-1
Filière de soins spécifiques v.3 16 déc 2014 (1)-1
 
Stratégie 2012 2016
Stratégie 2012 2016 Stratégie 2012 2016
Stratégie 2012 2016
 
schéma regional de l'offre de soins
schéma regional de l'offre de soins schéma regional de l'offre de soins
schéma regional de l'offre de soins
 
Peh présentation dhsa
Peh présentation dhsaPeh présentation dhsa
Peh présentation dhsa
 
La santé au Maroc, réalités et enjeux
La santé au Maroc, réalités et enjeuxLa santé au Maroc, réalités et enjeux
La santé au Maroc, réalités et enjeux
 
Organisation des prestations de soins
Organisation des prestations de soinsOrganisation des prestations de soins
Organisation des prestations de soins
 
Etablissements de santé médico sociaux
Etablissements de santé médico sociauxEtablissements de santé médico sociaux
Etablissements de santé médico sociaux
 
Decret carte sanitaire (2)
Decret carte sanitaire (2)Decret carte sanitaire (2)
Decret carte sanitaire (2)
 
Système national de santé 2023.pdf
Système national de santé 2023.pdfSystème national de santé 2023.pdf
Système national de santé 2023.pdf
 
Application Boss
Application BossApplication Boss
Application Boss
 
Gestion unite de soins chnitef abdelhaq-hsr-rabat
Gestion unite de soins chnitef abdelhaq-hsr-rabatGestion unite de soins chnitef abdelhaq-hsr-rabat
Gestion unite de soins chnitef abdelhaq-hsr-rabat
 
Performance systeme de santé
Performance systeme de santéPerformance systeme de santé
Performance systeme de santé
 
Approche service en gestion hospitalière
Approche service en gestion hospitalière Approche service en gestion hospitalière
Approche service en gestion hospitalière
 
Le reseau hospitalier maroc et rih
Le reseau hospitalier maroc et rihLe reseau hospitalier maroc et rih
Le reseau hospitalier maroc et rih
 
decret carte sanitaire complet
decret carte sanitaire completdecret carte sanitaire complet
decret carte sanitaire complet
 
Financement public de santé au maroc entre les contraintes et opportunités 2
Financement public de santé au maroc entre les contraintes et opportunités 2Financement public de santé au maroc entre les contraintes et opportunités 2
Financement public de santé au maroc entre les contraintes et opportunités 2
 
principe de l'approche servicielle par DR Karim Zouhri
principe de l'approche servicielle par DR Karim Zouhriprincipe de l'approche servicielle par DR Karim Zouhri
principe de l'approche servicielle par DR Karim Zouhri
 
Le role de siaap
Le role de siaapLe role de siaap
Le role de siaap
 
Livre blanc
Livre blanc  Livre blanc
Livre blanc
 

En vedette

modernisation de l'administration publique
modernisation de l'administration publiquemodernisation de l'administration publique
modernisation de l'administration publique
Fatiha Machnout
 
La gestion des biens meubles de l’etat
La gestion des biens meubles de l’etatLa gestion des biens meubles de l’etat
La gestion des biens meubles de l’etat
AZOUZ HASNAOUI
 
Nerfs craniens
Nerfs craniensNerfs craniens
Nerfs craniens
amis-med
 
Modenisation de l'état et gestion des resssources humaines au maroc
Modenisation de l'état et gestion des resssources humaines au marocModenisation de l'état et gestion des resssources humaines au maroc
Modenisation de l'état et gestion des resssources humaines au maroc
Rachid AOURAGH
 
La gestion des ressources humaines (cours pdf)
La gestion des ressources humaines (cours pdf)La gestion des ressources humaines (cours pdf)
La gestion des ressources humaines (cours pdf)
Jamal Yasser
 

En vedette (13)

E SANTE AU MAROC : ETAT DES LIEUX ET PERSCPECTIVES
E SANTE AU MAROC : ETAT DES LIEUX ET PERSCPECTIVESE SANTE AU MAROC : ETAT DES LIEUX ET PERSCPECTIVES
E SANTE AU MAROC : ETAT DES LIEUX ET PERSCPECTIVES
 
3 ms presentation2 financement
3 ms presentation2 financement3 ms presentation2 financement
3 ms presentation2 financement
 
L'équité en santé au Maroc
L'équité en santé au MarocL'équité en santé au Maroc
L'équité en santé au Maroc
 
modernisation de l'administration publique
modernisation de l'administration publiquemodernisation de l'administration publique
modernisation de l'administration publique
 
La gestion des biens meubles de l’etat
La gestion des biens meubles de l’etatLa gestion des biens meubles de l’etat
La gestion des biens meubles de l’etat
 
Nerfs craniens
Nerfs craniensNerfs craniens
Nerfs craniens
 
Modenisation de l'état et gestion des resssources humaines au maroc
Modenisation de l'état et gestion des resssources humaines au marocModenisation de l'état et gestion des resssources humaines au maroc
Modenisation de l'état et gestion des resssources humaines au maroc
 
La gestion des ressources humaines (cours pdf)
La gestion des ressources humaines (cours pdf)La gestion des ressources humaines (cours pdf)
La gestion des ressources humaines (cours pdf)
 
Saber 2011
Saber 2011Saber 2011
Saber 2011
 
Le dispositif Guyaflux
Le dispositif GuyafluxLe dispositif Guyaflux
Le dispositif Guyaflux
 
Presentation20,25
Presentation20,25Presentation20,25
Presentation20,25
 
Acceso a la propiedad
Acceso a la propiedadAcceso a la propiedad
Acceso a la propiedad
 
Crisis
CrisisCrisis
Crisis
 

Similaire à 2 ms presentation1 semlali offre de soin

Réforme Système de santé PPT[1] 5.pptx
Réforme Système de santé PPT[1] 5.pptxRéforme Système de santé PPT[1] 5.pptx
Réforme Système de santé PPT[1] 5.pptx
kissihouda07
 
Le Financement du Système de Santé.pdf
Le Financement du Système de Santé.pdfLe Financement du Système de Santé.pdf
Le Financement du Système de Santé.pdf
WafaZeroual1
 
Correction SNS SNS SNS SNS SNS SNS SNS.pptx
Correction SNS SNS SNS SNS SNS SNS SNS.pptxCorrection SNS SNS SNS SNS SNS SNS SNS.pptx
Correction SNS SNS SNS SNS SNS SNS SNS.pptx
lamiriabderrahmane
 
maroc et nhs santé comparaison des deux systeme de santé
maroc et nhs  santé comparaison des deux systeme de santémaroc et nhs  santé comparaison des deux systeme de santé
maroc et nhs santé comparaison des deux systeme de santé
lamourmed1994
 
Booster la gouvernance de la santé publique (Un défi de plus en plus pressant)
Booster la gouvernance de la santé publique (Un défi de plus en plus pressant) Booster la gouvernance de la santé publique (Un défi de plus en plus pressant)
Booster la gouvernance de la santé publique (Un défi de plus en plus pressant)
Jamaity
 
Programme santé du PDP
Programme santé du PDPProgramme santé du PDP
Programme santé du PDP
PDPTunisie
 
Decretcartesanitaire2 150329145208-conversion-gate01 (1)
Decretcartesanitaire2 150329145208-conversion-gate01 (1)Decretcartesanitaire2 150329145208-conversion-gate01 (1)
Decretcartesanitaire2 150329145208-conversion-gate01 (1)
Mohamed BENNANI
 

Similaire à 2 ms presentation1 semlali offre de soin (20)

Réforme Système de santé PPT[1] 5.pptx
Réforme Système de santé PPT[1] 5.pptxRéforme Système de santé PPT[1] 5.pptx
Réforme Système de santé PPT[1] 5.pptx
 
Carte-Sanitaire et organisation e l'offre de soin.pdf
Carte-Sanitaire et organisation e l'offre de soin.pdfCarte-Sanitaire et organisation e l'offre de soin.pdf
Carte-Sanitaire et organisation e l'offre de soin.pdf
 
Organisation du système de santé en tunisie
Organisation du système de santé en tunisieOrganisation du système de santé en tunisie
Organisation du système de santé en tunisie
 
Organisation du système de santé en tunisie
Organisation du système de santé en tunisieOrganisation du système de santé en tunisie
Organisation du système de santé en tunisie
 
Le Financement du Système de Santé.pdf
Le Financement du Système de Santé.pdfLe Financement du Système de Santé.pdf
Le Financement du Système de Santé.pdf
 
Organisation du système de santé en tunisie
Organisation du système de santé en tunisieOrganisation du système de santé en tunisie
Organisation du système de santé en tunisie
 
Avis sur la stratégie de transformation de la santé publique - mai 2018
Avis sur la stratégie de transformation de la santé publique - mai 2018Avis sur la stratégie de transformation de la santé publique - mai 2018
Avis sur la stratégie de transformation de la santé publique - mai 2018
 
COURS S2 SYSTEME NATIONAL DE SANTE_240104_005126-1.pdf
COURS S2 SYSTEME NATIONAL DE SANTE_240104_005126-1.pdfCOURS S2 SYSTEME NATIONAL DE SANTE_240104_005126-1.pdf
COURS S2 SYSTEME NATIONAL DE SANTE_240104_005126-1.pdf
 
Les droits du patient
Les droits du patientLes droits du patient
Les droits du patient
 
fetCNS2018.pptx
fetCNS2018.pptxfetCNS2018.pptx
fetCNS2018.pptx
 
Correction SNS SNS SNS SNS SNS SNS SNS.pptx
Correction SNS SNS SNS SNS SNS SNS SNS.pptxCorrection SNS SNS SNS SNS SNS SNS SNS.pptx
Correction SNS SNS SNS SNS SNS SNS SNS.pptx
 
les 23 recommandations de la 2ième conférence nationale
les 23 recommandations de la 2ième  conférence nationaleles 23 recommandations de la 2ième  conférence nationale
les 23 recommandations de la 2ième conférence nationale
 
Le marketing hospitalier en Tunisie
Le marketing hospitalier en Tunisie Le marketing hospitalier en Tunisie
Le marketing hospitalier en Tunisie
 
E-Santé : quels enjeux pour le professionnel de santé ?
E-Santé : quels enjeux pour le professionnel de santé ?E-Santé : quels enjeux pour le professionnel de santé ?
E-Santé : quels enjeux pour le professionnel de santé ?
 
La contractualisation externe dans le système hospitalier français
La contractualisation externe dans le système hospitalier françaisLa contractualisation externe dans le système hospitalier français
La contractualisation externe dans le système hospitalier français
 
maroc et nhs santé comparaison des deux systeme de santé
maroc et nhs  santé comparaison des deux systeme de santémaroc et nhs  santé comparaison des deux systeme de santé
maroc et nhs santé comparaison des deux systeme de santé
 
Booster la gouvernance de la santé publique (Un défi de plus en plus pressant)
Booster la gouvernance de la santé publique (Un défi de plus en plus pressant) Booster la gouvernance de la santé publique (Un défi de plus en plus pressant)
Booster la gouvernance de la santé publique (Un défi de plus en plus pressant)
 
Programme santé du PDP
Programme santé du PDPProgramme santé du PDP
Programme santé du PDP
 
Decretcartesanitaire2 150329145208-conversion-gate01 (1)
Decretcartesanitaire2 150329145208-conversion-gate01 (1)Decretcartesanitaire2 150329145208-conversion-gate01 (1)
Decretcartesanitaire2 150329145208-conversion-gate01 (1)
 
Signature de l'accord sur les CPTS ou commautés professionnelles territoriale...
Signature de l'accord sur les CPTS ou commautés professionnelles territoriale...Signature de l'accord sur les CPTS ou commautés professionnelles territoriale...
Signature de l'accord sur les CPTS ou commautés professionnelles territoriale...
 

Dernier

Dernier (7)

LES TECHNIQUES ET METHODES EN BIOLOGIE MÉDICALE.pdf
LES TECHNIQUES ET METHODES  EN BIOLOGIE MÉDICALE.pdfLES TECHNIQUES ET METHODES  EN BIOLOGIE MÉDICALE.pdf
LES TECHNIQUES ET METHODES EN BIOLOGIE MÉDICALE.pdf
 
Artificial intelligence and medicine by SILINI.pptx
Artificial intelligence and medicine by SILINI.pptxArtificial intelligence and medicine by SILINI.pptx
Artificial intelligence and medicine by SILINI.pptx
 
Biochimie metabolique METUOR DABIRE_pdf.pdf
Biochimie metabolique METUOR DABIRE_pdf.pdfBiochimie metabolique METUOR DABIRE_pdf.pdf
Biochimie metabolique METUOR DABIRE_pdf.pdf
 
Guide bonne pratique fabrication domaine pharmaceutique.pdf
Guide bonne pratique fabrication domaine pharmaceutique.pdfGuide bonne pratique fabrication domaine pharmaceutique.pdf
Guide bonne pratique fabrication domaine pharmaceutique.pdf
 
La radiothérapie.pptx les différents principes et techniques en radiothérapie
La radiothérapie.pptx les différents principes et techniques en radiothérapieLa radiothérapie.pptx les différents principes et techniques en radiothérapie
La radiothérapie.pptx les différents principes et techniques en radiothérapie
 
ETUDE RETROSPECTIVE DE GOITRE MULTIHETERONODULAIRE TOXIQUE CHEZ L’ADULTE, A P...
ETUDE RETROSPECTIVE DE GOITRE MULTIHETERONODULAIRE TOXIQUE CHEZ L’ADULTE, A P...ETUDE RETROSPECTIVE DE GOITRE MULTIHETERONODULAIRE TOXIQUE CHEZ L’ADULTE, A P...
ETUDE RETROSPECTIVE DE GOITRE MULTIHETERONODULAIRE TOXIQUE CHEZ L’ADULTE, A P...
 
Cours sur les Dysmorphies cranio faciales .pdf
Cours sur les Dysmorphies cranio faciales .pdfCours sur les Dysmorphies cranio faciales .pdf
Cours sur les Dysmorphies cranio faciales .pdf
 

2 ms presentation1 semlali offre de soin

  • 1. Le Régime d’Assistance Médicale -RAMED- Offre de soins ROYAUME DU MAROC Ministère de la Santé ‫المغربيــة‬ ‫المملكــة‬ ‫الصحـــة‬ ‫وزارة‬ Dr H. SEMLALI – Chef de la Division du RAMED – MS.
  • 2. 2 Plan • Introduction • Caractéristiques du RAMED  Composantes du RAMED  Offre de soins  Modalités de prise en charge • Conclusion
  • 3. • La politique de développement social prônée par Sa Majesté le Roi Mohammed VI repose fondamentalement sur la solidarité et la cohésion sociale, • La couverture Médicale de Base est l’un des grands chantiers de l’Etat qui visent à améliorer l'accès aux soins et à concrétiser le droit à la santé; Elle vise à améliorer l'accès aux soins et à concrétiser le droit à la santé; • L’article 31 de la constitution stipule que: L'Etat, les établissements publics et les collectivités territoriales œuvrent à la mobilisation de tous les moyens à disposition pour faciliter l'égal accès des citoyennes et des citoyens aux conditions leur permettant de jouir des droits : – Aux soins de santé , – A la protection sociale, à la couverture médicale et à la solidarité mutualiste ou organisée par l'Etat. Contexte
  • 4. 4 Introduction: LA COUVERTURE MEDICALE DE BASE (loi 65-00) Couverture médicale de base RAMEDAMORégime Population non couverte par l’AMO et ne disposant pas de ressources suffisantes Populations active et retraitée des deux secteurs et leurs ayant droits Bénéficiaires Etat : 75% + CL : 6% + Bénéficiaires relatifs : 19% Cotisations patronales et salarialesFinancement MS + MI+ MEF+ANAMCNOPS + CNSS + régimes internes + Cies privées Gestion Encadrement Agence Nationale de l’Assurance Maladie (ANAM) 11 M bénéficiaires 34% 8,5 M bénéficiaires 28% 5 MMDH: 3 MMDH:
  • 5. 5 Nature du régime  Régime public • Résiduel, • Obligatoire pour l’Etat /droit pour les citoyens concernés, • Régime d’assistance sociale  Fondé sur la solidarité nationale : • Financement public : Etat – CT et accessoirement contributif , • Financement solidaire : dons et legs.  Contraintes : • Retard dans la mise en place des autres régimes, • Limite du financement public, not. CT,  Opportunités : • Société civile engagée, exigeante entreprenante • Nouveau contexte – nouveau code sociétal.
  • 6. Evaluation de l’expérience pilote Dr Ennaciri / DHSA 6  39% des malades hospitalisés ont acheté les médicaments et 42% les médicaments et les explorations fonctionnelles ;  76% des interviewés déclarent que les médicaments ne sont pas disponibles;  Non respect de la filière de soins pour plus de 65%;  69% des interviewés estiment que les délais de RDV de consultation ou d’examens externes sont courts;  77% des interviewés préfèrent la carte RAMED aux certificats d’indigence;  70% des interviewés atteints d’une ALD/ALC payent de leurs propres moyens l’achat du médicament de façon récurrente;  18 % des interviewés atteints d’une ALD/ALC achètent de leurs propres moyens des actes d’explorations fonctionnelles, radiologie ou analyses biologiques;  66% des interviewés atteints d’une ALD/ALC sont satisfaits des délais de prise de rendez vous pour des prestations de consultation ou services externes;  Amélioration des recettes propres de 10%;  27% de cartes de vulnérables ont été retirées ;
  • 7. 7 Principales recommandations  Une normalisation des pratiques et des modes de fonctionnement en rapport avec le processus d’identification et d’éligibilité,  Une amélioration et une simplification des outils d’identification permettant plus d’objectivité dans les décisions prises,  Un renforcement des dispositifs et capacités de gestion au niveau des établissements de soins, et la mise en place d’une offre de soins en adéquation avec les besoins,  Une refonte du mode de financement en adéquation avec les nouvelles issues de l’expérience pilote,  Un réaménagement du cadre réglementaire régissant le RAMED et sa gouvernance, en vue d’assurer plus de clarté dans les missions des acteurs et une meilleures répartition des rôles.
  • 8. La réforme institutionnelle : vise à renforcer la déconcentration et la régionalisation à travers un nouveau partage de rôles entre les niveaux central et local. La réforme hospitalière : vise à améliorer la qualité des prestations par le renforcement de l’autonomie des hôpitaux, la mise à niveau de leurs équipements et bâtiments et l’introduction des outils de gestion. La réforme Budgétaire: vise à améliorer l’efficience de la dépense publique, en adoptant de nouvelles approches basée sur la globalisation, la contractualisation, le CDMT, le CMD, … La réforme de financement : vise à améliorer davantage la solvabilité de la demande par la solidarité et la mutualisation du risque et d'augmenter le financement global du système de santé Le partenariat Public-Privé: l’objectif capital est d’asseoir une véritable politique de partenariat pérenne entre les deux secteurs public et privé en matière de prestations de soins et de services. La réforme juridique : grand chantier visant à actualiser l’arsenal juridique existant et à accompagner les nouvelles mesures introduites par les réformes en cours Réformesdusystème Pré-requis à la généralisation du RAMED Six réformes structurantes
  • 9. 9  De proximité, reposant sur des critères objectifs.  Collégiale préservant la dignité du citoyen  Adaptée au milieu de vie (U/R)  Processus déconcentré, gageure d’équité, d’efficacité et de transparence  Durée de validité de la carte (3 ans).  Le récépissé en cas d’urgence, Valide 3 mois. 1. Processus d’éligibilité Composantes du RAMED 1. Processus d’éligibilité 2. Offre de soins 3. Financement
  • 10. Offre de soins  Publique : Hôpitaux et établissements publics de santé et services sanitaires relevant de l’Etat  Prestations garanties : – Liste légale : incluant toutes les spécialités et tous moyens de diagnostic à titre externe ou en hospitalisation. – Correction apportée par le décret : « soins disponibles » et filières de soins. Caractéristiques du RAMED 1. Soins préventifs ; 2. Actes de médecine générale et de spécialités médicales et chirurgicales; 3. Soins relatifs au suivi de la grossesse, à l'accouchement et ses suites; 4. Soins liés à l'hospitalisation et aux interventions chirurgicales y compris les actes de chirurgie réparatrice; 5. Analyses de biologie médicale; 6. Radiologie et imagerie médicale; 7. Explorations fonctionnelles; 8. Médicaments et produits pharmaceutiques administrés au cours des soins; 9. Poches de sang humain et ses dérivés; 10. Dispositifs médicaux et implants nécessaires aux différents actes médicaux et chirurgicaux; 11. Articles de prothèse et d'orthèse; 12. Lunetterie médicale; 13. Soins bucco-dentaires; 14. Orthodontie pour les enfants; 15. Actes de rééducation fonctionnelle et de kinésithérapie; 16. Actes paramédicaux; 17. Evacuations sanitaires inter- hospitalières.
  • 11. 11  Prestations garanties : • Liste légale : incluant toutes spécialités et tous moyens de diagnostic à titre externe ou en hospitalisation incluant les évacuations sanitaires; • Des médicaments administrés au cours des soins (Seule condition : le médicalement requis);  Défi : • Une organisation innovante de la prestation de soins reposant sur l’ensemble de l’offre de soins publique et privée, lucratif et non lucratif. Nature du régime: Offre de soins
  • 12. 12  ESSB: • Généralistes: 3182 médecins généralistes; • Spécialistes: 313 médecins spécialistes;  Hôpitaux : • 1847 médecins généralistes; • 6470 médecins spécialistes; • 1238 enseignants chercheurs Ressources humaines Secteur public Personnel médical Personnel paramédical  ESSB: • 9 759 paramédicaux;  Hôpitaux : • 16 604 paramédicaux.
  • 13. 13  ESSB: • 9 759 paramédicaux;  Hôpitaux : • 16 604 paramédicaux. Ressources humaines Secteur public Personnel paramédical
  • 14. 14 Filières de soins RAMED  Accès Régulé  Respect de la filière obligatoire  Référence ordonnée par le médecin  Filières mises en place au niveau Régional  Filières de soins spécifique à certaines pathologies: Hépatites, filière cancer, maladies mentales… ᴧ‫׀‬ • CHU: 19 hop. • 5 784 lits (26 %) III • 12 Hôp. Régionaux • 4 223 lits (19 %) • 27 spécialités • 111 CHP : 12 139 lits (55%) • 18 spécialités + CRO I •Centre de Santé de rattachement: 2030 Offre de soins: infrastructures En dehors des situations d’urgences, l’admission aux établissements de santé des bénéficiaires du RAMED a lieu selon une filière de soins
  • 15. Infrastructure publique Dr Ennaciri / DHSA 15  Réseau des ESSB : 2626  Urbain : 695  CSU : 578  CSUA : 117  Rural : 1931  CSCA : 373  CSC: 874  DR : 684
  • 16. Infrastructure publique (ESSB) Dr Ennaciri / DHSA 16 Régions Réseau des ESSB CSU CSUA CSC CSCA Total Cha. O 22 8 81 17 128 DA 25 6 61 16 108 FB 36 10 26 21 93 GCBH 31 5 40 18 94 Gd Casa 92 5 7 3 107 Gelmim Es. 21 3 26 15 65 Laayoune B 11 2 1 1 15 MTH 44 11 148 50 253
  • 17. Infrastructure publique (ESSB) Dr Ennaciri / DHSA 17 Régions Réseau des ESSB CSU CSUA CSC CSCA Total Mek. Taf 50 18 65 39 172 Oriental 37 15 53 27 132 Od Eddahab 4 1 0 5 10 RSZZ 61 5 23 17 106 SMD 35 18 153 53 259 TA 17 6 46 22 91 Tanger T 47 3 58 26 134 TAT 16 9 79 39 143 TOTAL 549 125 867 369 1910
  • 18. Infrastructure publique Dr Ennaciri / DHSA 18  Réseau hospitalier :  Hôpitaux relevant du MS  111 HL et CHP  12 CHR;  4 CHU : 19 hôpitaux universitaires  CH H II : 4 hôpitaux  CHIR : 3 hôpitaux  CH M VI : 3 hôpitaux  CHIS : 9 Hôpitaux (sans compter le Centre de consultation et de TTT dentaire);  NB : HR de l’Oriental : activités de soins tertiaires
  • 19. Infrastructure publique 19  Les instituts et les laboratoires nationaux - Institut national d’hygiène - Institut Pasteur du Maroc - Centre national et centres régionaux de transfusion sanguine - …………
  • 20. Hémodialyse Dr Ennaciri / DHSA 20  MS : 71centres, 1000 générateurs, toutes les régions (Janvier 2011);  5 malades par générateur;  Renforcement des RH pour rentabiliser les centres;  Création de nouveaux centres (MS, INDH,…);  En 2011 : 2500 malades seront pris en charge;  Soit 156 millions de DH (2500x3x52x400)  Achat de service de dialyse auprès du secteur privé :  Convention cadre signée en 2009  579 malades pris en charge en 2009  1500 malades en 2010  2000 malades en 2011  100 000 DH / malades et par an (hors médicaments et bilans);  200 millions de DH  Soit un coût global de 356 millions de DH
  • 21. Cancer Dr Ennaciri / DHSA 21  Offre actuelle :  5 centres régionaux d’oncologie (Agadir, Oujda, Al Hoceima, Tanger, Meknès)  4 Centres universitaires  Plan cancer (MS / ALSLCC)  CRO : Marrakech, Fès, Tanger, Meknès, Safi, Laayoune;  Centres d’hémato-oncologie pédiatrique : Rabat, Fès et Marrakech;  Centres d’oncologie de proximité : Nador/ Tétouan, Ouarzazate / Béni Mellal, Settat / Casa Anfa, Kénitra / Taza, Errachidia / Khouribga, Chefchaouen / El Jadida, El Kelaa / Tiznit, Khénifra / Essaouira et Tantan / Dakhla;  Centres de dépistage et de diagnostic précoce : Meknès, Casablanca, Témara, Errachidia, Salé, Kénitra, Fès, Marrakech, Oujda, Agadir, Ouarzazate, Al Hoceima, Laayoune, Safi, Tanger, Béni Mellal, El Jadida, Nador, Settat et Tétouan, Temara  En 2009, le Nb de malades pris en charge dans les HP : 24270 (21 957 en 2008)  En 2011, on prévoit environ 29000 malades toutes catégories sociales confondues;  Si on considère que 30% sont indigents (8700 malades);  Le coût global pour les indigents: 600 millions de DH
  • 22.  Médicaments : 2 milliards de dirhams??  Mise en application de l’article 64 du RIH (accessibilité des patients hospitalisés aux produits pharmaceutiques disponibles dans les hôpitaux),  Mise en place de mesures (circulaire octobre 2011) pour améliorer l’utilisation et la prescription des médicaments et des dispositifs médicaux en milieu hospitalier, Protocoles thérapeutiques, traçabilité, baisse du prix des médicaments …  Elargissement de la liste nationale des médicaments essentiels sur la base de la 17ème révision de l’OMS;  Autres mesures d ’accompagnement: accueil; assistantes sociales l’Offre de Soins
  • 23. Principes de mise en œuvre  Cohérence entre les régimes : – AMO/AMI/RAMED  Progressivité – Utiliser le RAMED pour encadrer l’évolution de l’offre de soins; – Implantation progressive :  Implantation pilote à la Région TA (2009-10)  Evaluation et recommandations (2010)  Généralisation (2012)  Maîtrise et régulation du régime – Maîtrise de l’accès au régime (éligibilité) – Maîtrise du recours aux soins : Filière de soins  Passage par le médecin généraliste – Maîtrise des capacités de financement Modalités de prise en charge
  • 24. Modalités de prise en charge des personnes éligibles au RAMED (décret n° 2-08-177, sept 2008) • Droit aux prestations médicalement requises disponibles dans les hôpitaux publics, les établissements publics de santé et les services sanitaires relevant de l’Etat » art 21 décret • L'admission aux établissements de santé des personnes reconnues éligibles au RAMED, a lieu au vu de: – la carte d'assistance médicale, – du carnet de santé – et du document qui réfère le patient du centre de santé de rattachement, à la structure hospitalière la plus proche dans la filière de soins ». Art 22 Passage obligatoire par le médecin généraliste. • En cas d'hospitalisation en urgence, le patient est pris en charge immédiatement à l'hôpital au vu de la carte d'assistance médicale ou, à défaut, le récépissé de dépôt de la demande du bénéfice des prestations du RAMED » art 23.
  • 25. 25 En dehors des situations d’urgences, l’admission aux établissements de santé des bénéficiaires du RAMED a lieu selon une filière de soins:  Première porte d’entrée obligatoire = Centre de santé de rattachement au domicile du bénéficiaire, dont le nom est inscrit sur la carte RAMED (2030 ESSB)  En cas de nécessité : Le médecin du centre de santé oriente le patient vers la structure hospitalière la plus proche et la plus adaptée dans la filière de soins au sein de la province avec une fiche de liaison: soit hôpital local/provincial/hôpital spécialisé (111 hôpitaux)  Si les prestations ne sont pas disponibles : Le médecin hospitalier réfère le malade avec une fiche de liaison vers le Centre hospitalier régional dont il relève (12 hôpitaux)  En cas de nécessité : Le médecin du centre hospitalier régional réfère le malade avec une fiche de liaison vers le centre hospitalier universitaire dont il relève (19 Centres hospitaliers). Filière de soins Population bénéficiaire du RAMED
  • 26. 26 Conclusion  La nouvelle constitution ouvre un droit  Carte du RAMED concrétise ce droit et rattache le Ramediste à un Centre de Santé qui constitue la porte d’entrée à la filière de soins.  La réussite du régime réside dans : – La pérennité du financement, explorer d’autres pistes de financement, – La renforcement de sa gouvernance (nationale et locale), – Le renforcement de la coordination intersectorielle et le renforcement du PPP.

Notes de l'éditeur

  1. Notes de Cours de Médecine Sociale (1ere année)