Ce diaporama a bien été signalé.
Le téléchargement de votre SlideShare est en cours. ×

1.2 formation radioprotection des travailleurs exposés radiologues essai

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Prochain SlideShare
Radioprotection
Radioprotection
Chargement dans…3
×

Consultez-les par la suite

1 sur 36 Publicité
Publicité

Plus De Contenu Connexe

Similaire à 1.2 formation radioprotection des travailleurs exposés radiologues essai (20)

Plus récents (20)

Publicité

1.2 formation radioprotection des travailleurs exposés radiologues essai

  1. 1. Formation à la Radioprotection des Travailleurs Exposés Christophe Briand
  2. 2. Sommaire Histoire de la radioprotection Que dit le code du travail? Nature et source des rayonnements Rayonnement: interactions, grandeurs et unités Effets biologiques Les principes de la radioprotection Les consignes de sécurité Contrôles et mesures obligatoires (Quoi? Qui? Quand? Comment?) Le Kit du parfait manipulateur
  3. 3. Histoire de la radioprotection
  4. 4. Que dit le code du travail? Art. R. 4453-4 – Les travailleurs susceptibles d’intervenir en zone surveillée ou en zone contrôlée bénéficient d’une formation à la radioprotection organisée par le chef d’établissement. Cette formation porte sur les risques liés à l’exposition aux rayonnements ionisants, les procédures générales de radioprotection mises en œuvre dans l’établissement ainsi que sur les règles de prévention et de protection.
  5. 5. Les travailleurs sont informés des effets potentiellement néfastes de l’exposition aux rayonnements sur l’embryon en particulier lors du début de la grossesse et sur le fœtus. Cette information doit sensibiliser les femmes quant à la nécessité de déclarer le plus précocement possible leur état de grossesse. La formation doit être renouvelée périodiquement et, en tout état de cause, au moins tous les trois ans, et chaque fois qu’il est nécessaire.
  6. 6. Natures et sources des rayonnements La physique des rayonnements: Il existe plusieurs types de rayonnements, émis de façon naturelle ou artificielle. Ils ont pour particularité d’interagir avec la matière. La radioactivité – Nature: – Particulaire: α, β – Electromagnétique: γ, X – Période ou demie vie, de la seconde à des 106 années – Energie, s’exprime en multiple d’électron volt (eV) – Activité: curies mais surtout becquerels 1Ci=37.109Bq=37GBq
  7. 7. L’atome
  8. 8. Un phénomène naturel:
  9. 9. Mesure et décroissance de l’activité: Demi-vie Le nombre de noyaux d’un échantillon radioactif diminue de moitié au bout d’un temps caractéristique appelé " période radioactive". Cette division par deux ne dépend pas de l’âge des noyaux. Au bout de deux périodes, le nombre de noyaux est divisé par quatre, au bout de trois périodes par huit, etc… Cette loi de décroissance en fonction du temps est dite exponentielle. La période est, avec la nature des rayonnements émis, la principale caractéristique d’un élément radioactif.
  10. 10. Sources d’exposition naturelle, trois composantes – Tellurique (terrestre): émis par les radioéléments contenus dans le sol – Cosmique: rayonnements venus de l’espace, cette exposition varie avec l’altitude – Interne: (potassium 40, plomb, bismuth, polonium) Ingestion aliments, eau. Radon et descendant: inhalation Exposition naturelle en France: 2.64mSv/an
  11. 11. Source d’activité artificielle: – Origine Médicale: radiodiagnostique, radiothérapie, médecine nucléaire – Origine retombée des essais nucléaires, de 1945 à 1980 – Origine industrielle – Origine accidentelle: Windscale 1957, Three mile island 1979,Tchernobyl 1986, Fukushima 2011
  12. 12. Les examens médicaux Non ionisants Ionisants
  13. 13. La radiologie
  14. 14. Rayonnements X: Interactions, grandeurs et unités Les rayonnements X sont indirectement ionisants (pas de charge, pas de masse) L’interaction avec la matière à un caractère aléatoire. – Interaction avec les électrons: effet compton, effet photoélectrique – Interaction avec le noyau: effet de matérialisation
  15. 15. Effet photoélectrique Effet Compton Effet de matérialisation ou production de paire
  16. 16. Pb 82- Tissus biologique
  17. 17. Rayons X= Exposition externe importante La Dose Absorbée = quantité d’énergie absorbée par unité de masse de matière exposée. Unité: Gray La Dose Equivalente= Equivalent biologique pour l’être humain. Unité Sievert Le Débit de Dose Equivalente= Dose Equivalente par unité de temps. Unité Sievert par Heure
  18. 18. Effets biologiques Les cellules des tissus ou organes peuvent être affectées par une irradiation = Lésions moléculaires Deux types d’effets: – Effet déterministe – Effet aléatoire
  19. 19. Effet déterministe Effets précoces Qui apparaissent toujours à partir d’une dose seuil, variable en fonction de la sensibilité des tissus Au delà du seuil, la gravité est proportionnelle à la dose Il diffère selon qu’il s’agit d’une exposition totale ou partielle
  20. 20. Tissus et effets Seuil chez l’adulte Dose équivalente (Sv) Exposition unique brève Exposition fractionnée ou étalée Testicules – stérilité: -Transitoire 0.15 NA -Permanente 3.5 – 6.0 NA Ovaires – stérilité: 2.5 – 6.0 6.0 Cristallin: -Opacités détectables 0.5 - 2.0 5 -Cataracte 5.0 >8 Moelle Osseuse: -Altération de l’hémogramme 0.5 NA Peau: -Erythème, desquamation sèche 3 NA -Phlyctènes, desquamation humide 20 NA -Nécrose 50 NA -Radiodermite >4 NA
  21. 21. Cas de la femme enceinte L’irradiation du fœtus peut avoir des effets tératogènes (troubles de croissance, retard mentaux, malformations du squelette de l’œil ou du cerveau) Risque maximal entre la 3e et la 10e semaine de grossesse (organogénèse) En dessous de 0.1Sv délivré au fœtus il n’y a pas de risque Une femme enceinte ne peut être classée en catégorie A, l’exposition au travail ne devra pas dépassé 1mSv au niveau de l’abdomen
  22. 22. Effets stochastiques ou aléatoires Effets retardés, d’évolution lente, toujours grave et souvent irréversibles Ils apparaissent au hasard chez quelques individus exposés Probabilité d’apparition proportionnelle à la dose – Effets cancérogènes – Effets génétiques
  23. 23. Principes de la radioprotection PROTECTION CONTRE LES DANGERS DES RAYONNEMENTS IONISANTS ALARA: Aussi bas que raisonnablement possible compte tenu des facteurs économiques et sociaux: – Justification (balance avantages/inconvénients) – Optimisation (choix et adaptation des pratiques aux strictes exigences) – Limitation des doses
  24. 24. Quatre facteurs influent directement sur la dose absorbée: – Le temps d’exposition – La distance source individu – Les écrans entre la source et l’individu – La source
  25. 25. Relation dose temps DEBIT X TEMPS = DOSE – 80µSv/h x 1/4h = 20µSv – 80µSv/h x 1/2h = 40µSv – Réduire au stricte minimum les temps d’émission des RX (scopie interventionnelle…)
  26. 26. Relation distance – débit de dose X – Le débit de dose décroit selon l’inverse carré de la distance – D°r x dr2 = D°2r x d2r2 – 500µGy/h x 2m2 = 5µGy/h x 20m2 – Ne jamais s’exposer au rayonnement primaire – Travailler à distance maximale des sources et générateurs électriques – Utiliser un outillage adapté (pinces, rallonges…)
  27. 27. Notion d’atténuation L’intensité décroit en fonction de l’épaisseur de matière traversée – Ir = I0.e-µ.x où µ correspond au coefficient d’atténuation linéique – Plus le numéro de masse atomique est élevé plus le coefficient d’absorption sera important – Utiliser des écrans adaptés: béton, verre au plomb… – Porter les EPI (tabliers, gants…) et en prendre soin
  28. 28. Consignes de sécurité La zone réglementée est identifiable par son logo: – Zone contrôlée: toute zone dans laquelle le 3/10 des limites de dose annuelles fixées pour les personnes professionnellement exposées sont susceptible d’être dépassés. – Zone surveillée: toute zone, dans laquelle un individu pourrait être soumis à une exposition susceptible d’entraîner des doses supérieurs à l’une des limites de doses fixées pour les personnes du public, et qui n’est pas considéré comme zone contrôlée, doit constituer une zone surveillée ou y être incluse. Chaque salle d’examens est pourvue d’un règlement intérieur.
  29. 29. La zone règlementée est équipée d’un dosimètre d’ ambiance situé au poste de travail. Toute prise de cliché doit être justifiée et optimisée Les portes d’accès à la zone réglementée doivent être fermées. Le port du dosimètre et au besoin des équipement de protection individuels sont obligatoires pour tout professionnel présent lors de la prise des clichés avant la mise sous tension du générateur.
  30. 30. Ne doivent se trouver en salle de radiographie que les personnes dont la présence est indispensable. Toute femme enceinte et toutes les personnes de moins de 18 ans ne sont pas admises en zone réglementée. Si l’aide d’un parent est requise, il doit être informé et avec son consentement éclairé, équipé des moyens de protection individuels.
  31. 31. Les informations dosimétriques doivent être renseignées sur le compte rendu de chaque patient (arrêté du 22/09/06 relatif aux informations dosimétriques devant figurer dans le compte rendu d’acte utilisant des RI). Les dosimètres et les équipement de protection individuels doivent être rangés à leur place: – Dosimètres passif sur le tableau, – Les tabliers sur les patères réservées.
  32. 32. Contrôles et mesures obligatoires Quoi? Qui? Quand? Comment? Quoi? Qui? Quand? Comment? Contrôle du matériel de radioprotection (tabliers plombés…) Manipulateurs Annuel Passer chaque dispositif sous les RX Relevés des NRD Manipulateurs Annuel Faire le relevé des doses sur un échantillon de 30 patients pour 2 examens. Envoyer la liste des générateurs à l’IRSN PCR Annuel Etablir et tenir à jour sur un tableau Excel le relevé des sources Contrôle de conformité à la norme NFC 15-160 PCR A chaque modification de la salle ou de l’appareil Edition d’un rapport de conformité Contrôle de radioprotection interne PCR Annuel Edition d’un rapport d’analyse de débit de dose Contrôle de radioprotection externe Organisme externe agréé Tous les 3 ou 5 ans en fonction des dispositifs Prise du rendez vous par le PCR
  33. 33. Quoi? Qui? Quand? Comment? Contrôle Qualités internes Mammo: Manipulateurs Pano: Responsable Equipement Mammo: quotidien (mires), Hebdomadaires (fantômes) Pano: trimestriel Mammo: chaque matin impression des mires, tous les lundi réalisation des fantômes et analyse Pano: réalisation du fantôme et analyse Contrôle qualité externe Organisme externe agréé Annuel Date fixée sur un calendrier prévisionnel, rendez vous pris par le responsable équipement Réaliser la déclaration des équipement PCR et chef d’établissement Tous les 5 ans et à chaque changement administratif ou d’appareil Remplir le dossier ASN et renvoyer complet.
  34. 34. Le kit du parfait travailleur Chaque travailleur doit avoir: Pris connaissance du règlement des zones surveillées et contrôlées Une carte individuelle de suivi médical délivrée par le médecin du travail Un dosimètre passif individuel trimestriel Une surveillance médicale tous les deux ans par le médecin du travail Accès à la formation radioprotection du personnel tous les trois ans Accès à la formation radioprotection du patient tous les dix ans
  35. 35. Merci de votre attention

Notes de l'éditeur

  • <number>

×