Analyse des états financiers - Roche

929 vues

Publié le

Travail pour le séminaire d'analyse des états financiers sur l'entreprise Roche réalisées à la Solvay Business School.

Publié dans : Économie & finance
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
929
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
187
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Analyse des états financiers - Roche

  1. 1.  Analyse des Etats Financiers Mabika Lusamba Roy Bruno Teixeira Pinto Rafael Ueno Nagisa Année académique 2011-2012
  2. 2. Sommaire 1. Partie belge 2. Partie internationale - Présentation entreprise - Analyse bilantaire - Equilibre financier - Ratios de liquidité - Ratios de solvabilité - Ratios de rentabilité - Ratios de valeur ajoutée - Analyse bilantaire - Liquidity ratio - Current ratio - Solvency ratio - Return on total assets - Return on equity - EBIT - Gearing 3. Conclusion
  3. 3. Présentation de l’entreprise • Roche (F. Hoffmann-La Roche SA) est un groupe pharmaceutique fondé à Bâle (Suisse) par Fritz Hoffman, époux d’Adèle La Roche, le 1er octobre 1896, en pleine révolution industrielle européenne. • La plus grand entreprise de biotechnologie au monde. • Présente commercialement dans 150 pays. • En Belgique, le groupe est présent depuis 1924. • Depuis 2004, la société présente deux sections parallèles, le secteur pharmaceutique et le secteur diagnostique.
  4. 4. Total bilantaire  Actif immobilisés élargis  Actifs circulants restreints
  5. 5.  Capitaux permanents  Exigible à court terme  Bénéfice vs Chiffre d’affaires
  6. 6.  FRN positif et croissant sur toute la période considérée.  les ressources durables financent les emplois durables et l’excédent de ressources stables du FRN permettra de financer les autres besoins de financement à CT.  Moyenne et médiane du FRN positifs.  Prudence pour la plupart des sociétés du Peer Group.  FRN supérieur à la moyenne et médiane.  Roche a (en moyenne) financé son cycle d’exploitation de façon plus sécurisée que ses sociétés concurrentes.
  7. 7.  BFR positif au cours des cinq années considérées :  Incapacité de l’activité de la société à générer des ressources nécessaires à son financement.  Besoin de recourir à des capitaux externes pour financer son cycle d’exploitation.
  8. 8.  En 2006, la trésorerie nette de Roche est négative  Une partie de l’actif circulant d’exploitation est financée par les dettes financières à court terme.  Hormis 2006, TN de Roche est positive  Plus besoin de fonds supplémentaires pour combler ses besoins de financement d’exploitation car ses ressources financières sont suffisamment élevées  Moyenne et médiane du TN négatifs sur toute la période (hormis la moyenne en 2010) Roche en situation enviable en comparaison avec le Peer Group.  De manière générale, FR > BFR durant la période considérée pour Roche  Preuve d’une maîtrise de la gestion financière.
  9. 9. Current ratio: représente la couverture des dettes CT par les actifs circulants restreints. Acid test: même principe que Current ratio sans prendre en compte les stocks et commandes en cours d’exécution et les comptes de régularisation qui sont plus LT. kEURO 2006 2007 2008 2009 2010 NUMERATEUR Stocks et commandes en cours 40.880 32.643,09 34.897,92 34.328,43 26.721,9 créances à un an au plus 41.962 36.688,1 43.211,08 40.334,23 44.958,28 placements de trésorerie 0 0 0 0 0 valeurs disponibles 144 9.608,92 15.468,44 528,89 4.023,97 comptes de régularisation 141 96,45 141,55 137,65 134,74 DENOMINATEUR Dettes à un an au plus 51.966 35.375,19 43.909,88 22.098,15 22.358,86 comptes de régularisation 0 26,15 460,82 156,07 77,64 Théoriquement, plus ce ratio est important, plus cela signifiera que la liquidité est importante. L’idéal serait d’être proche et au dessus de l’unité.
  10. 10. Crédit clients: mesure la liquidité des créances commerciales à court terme. Crédit fournisseurs: exigibilité des dettes commerciales à court terme. • Situation favorable en 2006 car Roche recevait ses créances avant de payer ses dettes. • Depuis 2008, situation inverse suite à la forte diminution du crédit fournisseurs. → Risque de devoir payer ses dettes en se finançant de manière externe.
  11. 11. Rotation des stocks plus faible que pour les concurrents. Augmentation générale pendant la période considérée. Influence positive sur la liquidité.
  12. 12.  De 2006 à 2010, le ratio a augmenté. Roche a une meilleure capacité d’autofinancement sans aide extérieure. Moins de dépendance vis-à-vis de l’extérieur.  Roche au dessus de la moyenne et de la médiane sur toute la période considérée. Meilleures conditions d’autofinancement que la moyenne de ses concurrents. Solvabilité: capacité de l’entreprise à faire face à l’ensemble de ses engagements financiers comme le remboursement des dettes dans les délais prévus et le paiement des intérêts dans les temps convenus. Le ratio d’indépendance financière = l’intensité d’endettement à long terme de la firme.
  13. 13.  Négatif en 2006, le ratio devient positif en 2007.  Roche a réussi à diminuer ses dettes à un an au plus et à améliorer son bénéfice réalisé en 2007.  Chute du ratio en 2008.  La capacité de Roche à supporter un endettement supplémentaire est redevenue faible. Ratio de couverture des fonds des tiers par le cash flow: mesure la capacité de l’entreprise à supporter un endettement supplémentaire
  14. 14. Rentabilité des ventes Marges brutes sur ventes et marge nette sur ventes:  Variation entre -2% et 4% sur la période considérée  Instabilité de la rentabilité des ventes de Roche avant et après amortissement.  Distinction de l'évolution de la MBV et la MNV entre 2009 et 2010.  Comparaison avec le Peer Group : En dessous de la moyenne et de la médiane  Exception : 2007
  15. 15. Rentabilité des actifs  Variation entre -6,6% et 17,23% sur la période considérée  Instabilité de la rentabilité des actifs de Roche  Variations fortement liées aux stocks et commandes en cours d’exécution et à l’évolution des créances à court terme  Comparaison avec le Peer Group : En deça de la moyenne et de la médiane  Exception : 2007 Rentabilité des capitaux propres ✔ Variation entre -11,7% et 27,36% sur la période considérée  Instabilité de la rentabilité des capitaux propres de Roche ✔ Variations liées à l'évolution des bénéfices (pertes) de l'exercice après impôts, les capitaux propres étant relativement stables ✔ Comparaison avec le Peer Group : En deça de la moyenne et de la médiane  Exception : 2007
  16. 16. Rentabilité des actions ✔ Année 2007 : Bénéfice dégagé par chaque action fort élevé  Résultat net par action  année particulièrement favorable pour les actionnaires de la société ✔ Très bonne capacité de Roche à assumer ses besoins de financement cette même année
  17. 17. Degré de levier financier ✔ Variation entre 0,82 et 1,14  Stabilité du degré de levier financier de la société Roche ✔ Positivité (> 1)  Possibilité de Roche de s'endetter afin d'obtenir une meilleure rentabilité ✔ Variations dues aux modifications des charges de dettes car les charges d’escompte et les subsides en intérêts sont nuls ✔ Comparaison avec le Peer Group : En deça de la moyenne et faible écart avec la médiane. Diminution de l'écart en 2009
  18. 18. Taux de valeur ajoutée: création globale de valeur engendrée par l’activité de la société.  Analyse du ratio.  Comparaison avec le Peer Group.
  19. 19. Valeur ajoutée par personne occupée: productivité moyenne de chaque personne employée par l’entreprise  Analyse du ratio.  2010.  Comparaison avec le Peer Group.
  20. 20.  De 2006 à 2008, le total de l’actif a augmenté  Augmentation de l’actif fixe de Roche.  De 2008 à 2010, le total de l’actif a régressé  Baisse de l’actif circulant de Roche.  Jusqu’en 2009, part des actifs circulants > part des actifs fixes.  Jusqu’en 2010, part des actifs circulants < part des actifs fixes.
  21. 21.  De 2006 à 2008, La part des Other shareholders funds est nettement supérieure à celle du Capital.  En moyenne, les Other shareholders funds représentent 99,5% des fonds propres et donc le Capital ne représente que 0,5%.  Evolution générale assez stable… … Mais baisse de régime à partir de 2009  due à la conjoncture économique.  appréciation du franc suisse par rapport à l’euro depuis fin 2009.
  22. 22. EUR/CHF 2006 0,62238 2007 0,60356 2008 0,67552 2009 0,67361 2010 0,79574 Current Assets 25.452.108 25.852.707 26.077.606 25.919.836 21.972.101 Stock 3.480.332 3.689.536 3.938.256 3.804.549 3.956.442 Current Liabilities 7.899.209 8.723.795 8.176.442 14.864.550 11.918.663 • Niveau de liquidité élevé pour la période 2006 à 2008. • Diminution du ratio due à la hausse du passif à court terme, en 2009.
  23. 23. Solvency ratio: mesure de la dépendance de l'entreprise vis-à-vis de l'extérieur pour le financement de ses actifs. Pour la période 2006 à 2008, bonne capacité d’autofinancement de Roche Holding AG. Forte diminution en 2009 Vulnérabilité plus élevé par rapport à l’extérieur Shareholders Funds 29.135.958 32.255.830 36.357.604 6.341.364 9.279.974 Current Assets 25.452.108 25.852.707 26.077.606 25.919.836 21.972.101
  24. 24.  Utilisation particulièrement efficace des actifs en 2007.  Gestion plus difficile en 2009.  Entre 2009 et 2010 : > Hausse des bénéfices. > Stimulation de l'efficacité opérationnelle.
  25. 25.  Faible évolution entre 2006 et 2008.  Rachat de la filiale Genentech Forte hausse en 2009.  Entre 2006 et 2010 : ROE > 0.
  26. 26.  Hausse de 2006 à 2008.  Rentabilité de la société mère plus élevé en 2008 et en 2010.
  27. 27. En th EUR 2006 2007 2008 2009 2010 NUMÉRATOR 10.550,536 8148,003 7519,817 33247,365 29.109,135 + Non-current liabilities 9.278,397 6.318,022 6.865,266 29.021,810 27.357,701 Long term debt 3.858,115 2.314,033 2.007,633 24.346,283 22.167,059 Other non-current liabilities 5.420,281 4.003,989 4.857,633 4.675,526 5.190,642 Provisions 991,447 415,246 441,787 471,527 743,225 + Loans 1.272,139 1.829,981 754,551 4.225,555 1.751,434 DENOMINATOR 29.135,958 32.255,830 36.357,604 6.341,364 9.279,974 + Shareholders funds 29.135,958 32.255,830 36.357,604 6.341,364 9.279,974 Gearing (%) 36.21 25.26 20.96 524.29 313.68  De 2006 à 2008, le Gearing est inférieur à 40%. Roche n’est pas fortement endettée. Diminution des emprunts + important évolution des capitaux propres.  De 2009 à 2010, le Gearing excède les 300%. Roche est fortement endettée. Dégradation de ses capitaux propres. Le Gearing: ratio d’endettement financier et bancaire net d’une entreprise par rapport à ses capitaux propres.

×