Successfully reported this slideshow.
La place de l’appareillage dans la
prise en charge de la paralysie
cérébrale
Christian A. H. RAFAMATANANTSOA
P&O
Akanin’ny...
PLAN
 Objectifs
 Introduction
 Matériel et méthodes
 Résultats
 Discussions
 Conclusion
OBJECTIFS
 Savoir identifier les appareillages des membres supérieurs
et des membres inférieurs utilisés en pratique cour...
INTRODUCTION
 Troubles associées
 Modification de la structure
musculaire et les conséquences
sur la force et la longueu...
INTRODUCTION
Evolution
• Spasticité+hypotonie
• Déséquilibre
musculaire
• Attitudes vicieuses
• Déformations
orthopédiques...
MATERIEL ET METHODES
Les appareillages utilisés pour la prise en charge
des patients seront adaptés en fonction de :
 Age...
 Les orthèses tibio-pédieuses réductrices du
tonus musculaires
 Les orthèses talonnières et podologiques
 Les orthèses tibio-pédieuse /AFO
 KAFO et HKAFO
 Corset siège
 Parapodium
 Aides techniques (marche, préhension)
 Chaises roulantes
RESULTATS
 Améliore ou maintien la fonction motrice
 Préviens ou corrige les déformations orthopédiques
• Diminuent la p...
DISCUSSION
 Difficulté sur la prescription due à la
complexité des déformations et les
troubles associés
 Choix difficil...
CONCLUSION
Une évaluation systématique des
objectifs réalisables et une étroite
collaboration avec les parents et le
patie...
Cerebral palsy and assistive device
Cerebral palsy and assistive device
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Cerebral palsy and assistive device

499 vues

Publié le

Cerebral palsy, IMC, paralysie cerebrale

Publié dans : Santé & Médecine
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Cerebral palsy and assistive device

  1. 1. La place de l’appareillage dans la prise en charge de la paralysie cérébrale Christian A. H. RAFAMATANANTSOA P&O Akanin’ny Marary Ambositra Centre de rééducation motrice de Madagascar christian.gasy @gmail.com
  2. 2. PLAN  Objectifs  Introduction  Matériel et méthodes  Résultats  Discussions  Conclusion
  3. 3. OBJECTIFS  Savoir identifier les appareillages des membres supérieurs et des membres inférieurs utilisés en pratique courante.  Connaitre le suivie de l’appareillage en fonction de l’évolution clinique de l’enfant et des différents facteurs environnementaux (famille, scolarisation, socialisation)
  4. 4. INTRODUCTION  Troubles associées  Modification de la structure musculaire et les conséquences sur la force et la longueur musculaires  La paralysie (spastique, athétosique, ataxique)  Reflexe primitive non abolie  Les troubles du tonus postural  La faiblesse musculaire  Les troubles de l’équilibre  La rétraction musculaire
  5. 5. INTRODUCTION Evolution • Spasticité+hypotonie • Déséquilibre musculaire • Attitudes vicieuses • Déformations orthopédiques Prise en charge multi- disciplinaire • Médecin PR • Ergothérapeute • Psychologue • Orthoprothésiste • Kinésithérapeute • Parents Objectifs thérapeutique • Communication • Activités de la vie quotidienne • Déplacement • Marche Facteurs décisionnels • Statut du patient • Environnement
  6. 6. MATERIEL ET METHODES Les appareillages utilisés pour la prise en charge des patients seront adaptés en fonction de :  Age  Atteinte motrice et sensorielle  Milieu familial  Facteurs socio-économiques  Structure médico-sociale ou de soins  Evolution des « résultats »
  7. 7.  Les orthèses tibio-pédieuses réductrices du tonus musculaires
  8. 8.  Les orthèses talonnières et podologiques
  9. 9.  Les orthèses tibio-pédieuse /AFO
  10. 10.  KAFO et HKAFO
  11. 11.  Corset siège
  12. 12.  Parapodium
  13. 13.  Aides techniques (marche, préhension)
  14. 14.  Chaises roulantes
  15. 15. RESULTATS  Améliore ou maintien la fonction motrice  Préviens ou corrige les déformations orthopédiques • Diminuent la perte d’énergie lors de la marche  Traite la douleur  Maintien ou améliore la Qualité de Vie
  16. 16. DISCUSSION  Difficulté sur la prescription due à la complexité des déformations et les troubles associés  Choix difficile entre appareiller ou ne pas appareiller
  17. 17. CONCLUSION Une évaluation systématique des objectifs réalisables et une étroite collaboration avec les parents et le patient est le garant d’un traitement réussie.

×