Le flux typographique dans le prépresse
Chapitre second
graphie2
La typographie parfaite
est certainement la plus insaisis...
01	 Processus, flux typographique
02	 Les niveaux, les étapes
03	 L'écriture, l'évolution
04	 Niveau 1, la classification
...
Le flux typographique dans tout processus prépresse est très important,
malgré cela, il est trop souvent oublié. Il est fo...
La lecture d'un texte provoque des mouvements oculaires se déplaçant par
saccades. La garantie d’une bonne composition et ...
La typographie vient du grec.
Typos: caractère gravé; Graphein: écrire.
La typographie est, à ses origines, l’art de dessi...
Depuis le XVIe siècle et ce jusqu’à nos jours,un nombre incalculable de fontes
se sont additionnées sur le tissu numérique...
Le vocabulaire de la typographie est complexe car ses formes et leurs dérivés
sont très nombreux. Une description des cara...
Le passage des lettres de plomb aux fichiers informatiques a produit 4 types
de formats de polices : Le PostScript, le Tru...
Le caractère permet d’exprimer visuellement une idée par son anatomie, la
plupart des polices que nous utilisons aujourd’h...
La composition d’un texte sur une surface offre une quantité non-négligeable
de possibilité quasi infinie. Elle peut améli...
La grille est le chef d'orchestre qui lie tous les niveaux, un bon réglage de
base est optimal pour offrir une vi-lisibili...
En typographie, la césure permet à un mot en fin de ligne justifiée d’être
coupé à l’aide d’un tiret placé entre son préfi...
En typographie, l'alignement et principalement la justification sont des
terrains particulièrement hostiles pour celui qui...
Il existe un moyen fort pratique dans InDesign afin de s’assurer que les
lignes soient parfaitement justifiées indiquant u...
Les caractères masqués ponctuant le rythme entre chaque espace sont des
signes aparaissant exclusivement dans le document,...
La graphie est importante et permet d'embellir le texte par des hiérarchies.
On citera notamment l'emploi des capitales, d...
Pour un résultat parfait d'un caractère, il est recommandé de sélectionner
les couleurs d'un nuancier, la surface d'un pap...
Il s’agit dans un premier temps de considérer la prise en charge de toutes
les corrections typographiques. Dans le cadre d...
Les GREP sont des syntaxes codifées qui permettent d'intéragir à la volée
dans une composition soit sous forme de recherch...
Les GREP ont une force exceptionnelle quant à la manipulation typogra-
phique d'un texte à la volée ou à la correction en ...
Avec les progrès informatiques et les compositions à l’écran destinées aux
imprimés et d’avantage aux supports numériques,...
Exporter un document présente des étapes importantes pour certifier un
document PDF prêt pour l'impression. Ainsi il est f...
PSO ou le procédé standarisé pour l'offset est une description de processus
visant à standariser les procédures de la prod...
 Comprendre la classification des caractères et leur comportement ;
 Distinguer et apprécier l'anatomie et les particula...
MES NOTES
graphie2
MES NOTES
graphie2
MES NOTES
graphie2
Support de cours et cours proposé par
Serge Guerriero - Polygraphe
www.guerriero.ch
Je souhaite de l’aide,
Contactez-moi à...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Cours de typographie (2) - Le flux typographique dans le prépresse

3 883 vues

Publié le

Typographie – Second chapitre. Le flux typographique dans le prépresse
Première partie: http://fr.slideshare.net/realubyk/typographie-cours

Publié dans : Design
1 commentaire
11 j’aime
Statistiques
Remarques
Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 883
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
120
Actions
Partages
0
Téléchargements
501
Commentaires
1
J’aime
11
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Cours de typographie (2) - Le flux typographique dans le prépresse

  1. 1. Le flux typographique dans le prépresse Chapitre second graphie2 La typographie parfaite est certainement la plus insaisissable de tous les arts.
  2. 2. 01 Processus, flux typographique 02 Les niveaux, les étapes 03 L'écriture, l'évolution 04 Niveau 1, la classification 05 Niveau 1, l'anatomie 06 Niveau 1, les formats 07 Niveau 1, la police 08 Niveau 2, la composition 09 Niveau 2, la grille 10 Niveau 2, les césures 11 Niveau 2, l'alignement 12 Niveau 2, les infractions 13 Niveau 2, les espaces 14 Niveau 2, la graphie 15 Niveau 2, la couleur 16 Niveau 3, les scripts 17 Niveau 3, le GREP esthétique 18 Niveau 3, la synthaxe GREP 19 Niveau 3, les signes 20 Niveau 3, les normes PDF 21 Niveau 3, les normes PSO 21 Check-list, flux typographique LE SOMMAIRE graphie2
  3. 3. Le flux typographique dans tout processus prépresse est très important, malgré cela, il est trop souvent oublié. Il est fortement conseillé de rappeler les étapes nécessaires pour un document imprimé ou destiné à être publié sur le web. Ce flux doit faire du processus quel que soit le degré de complexité. C'est un signe de qualité pour les métiers de la création. Le flux typographique comporte 3 niveaux d'expertise : le signe, la mise en page et le texte. Le niveau est qualifié de haut lorsque le 3e niveau est atteint. Le flux est donc progressif. Ce support de cours fait partie d'une première édition en libre utilisation enseignée dans les écoles consacrée à la sensibilisation typographique et le création, elle informe également sur les courants artistiques. La première édi- tion est disponible à cette adresse : www.guerriero.ch flux typographique 1 p ro c ess u s graphie2 aUtilisation des formats optimaux NIVEAU1 QUALITÉ NIVEAU2 MédiocreBonnehaute NIVEAU3 Recherche dans la classification Atypi Identification des fontes adéquates Règlages du gris (comp./césure/align.) Gestion des couleurs techniques Correction typographique (espace+signes) Toujours imprimer une copie pour la relecture en seconde ! Callibrage de la grille GREP
  4. 4. La lecture d'un texte provoque des mouvements oculaires se déplaçant par saccades. La garantie d’une bonne composition et par définition d’un bon gris agréable à l’œil sans le fatiguer prévient ces phénomènes et dépend de 3 niveaux importants en typographie. Le signe est le niveau 1 ou le niveau le plus bas ; la typographie numérique ou celle dont les périphériques interprètent soit les hints par exemple pour les fichiers de polices. La mise en page est le niveau 2 ou le niveau intermé- diaire ; la macro-typographie, celle où l’on parle de présentation graphique ou la maquette, son esthétisme. Le texte est le niveau 3 ou le niveau le plus haut ; la micro-typographie ou la vérification et la correction typograhique. Les 3 références pour la correction typographique sont Le guide du typo- graphe romand et pour compléter les recueils le Lexique des règles typographiques en usage à l’Imprimerie nationale. Il est d’usage de considérer la composition typographique et sa correction comme une grande stabilité évoluant avec le temps et le style demandé par la composition graphique et non comme un ensemble stricte de règles. LES ÉTAPES 2 L E S N I V E A UX graphie2
  5. 5. La typographie vient du grec. Typos: caractère gravé; Graphein: écrire. La typographie est, à ses origines, l’art de dessiner ou de disposer une lettre et renvoie aux techniques d’imprimerie avec l’utilisation de caractères mobiles mis au point par Gutenberg en Allemagne en 1454. Il faut remonter jusqu’en l’an 3300 av. J.-C. pour comprendre l’évolution de nos caractères, ceux que nous employons quotidiennement et sans relâche. Sans eux, plus de lecture, plus d’écriture, plus d’information, plus de langage et plus de correspondance. L’écriture s’est adaptée en fonction de son support et son utilisation. Elle est passée du calame aux touches du clavier. Voici la synthèse de l’évolution du caractère latin, le nôtre de -3’300 ans à nos jours: L’ÉVOLUTION 3 histoire de l’écriture (Livre) - Amazon.fr graphie2 L A TYP O G R A PH I E Classification ATypI
  6. 6. Depuis le XVIe siècle et ce jusqu’à nos jours,un nombre incalculable de fontes se sont additionnées sur le tissu numérique ou les catalogues des fonderies. Pour apprendre à reconnaître une police de caractères, Maximilien Vox entre- prend de les regrouper dans une classification en 1954. Chaque famille de caractères, selon la classification contient un passé, un présent et un avenir. C’est ainsi que chacune de ces familles correspond à la fois à un style graphique, à un moment de son histoire, à un fait culturel et intellectuel. Le système actuellement en vigueur est basé sur ces mêmes classification que l’on appelle ATypI Association Typographique Internationale : LA CLASSIFICATION 4 graphie2 N I V E A U 1
  7. 7. Le vocabulaire de la typographie est complexe car ses formes et leurs dérivés sont très nombreux. Une description des caractéristiques de la lettre s’avère nécessaire si l’on souhaite que la construction d’une mise en pages soit belle et respectable. Voici les principales définition : Chaque caractère est construit dans un module inscrit dans une force de corps appelé canon (4+5). Pour que chaque œil (1) de lettre possède un espace logique qui le précède ou le suit, on doit ajouter l’espace néces- saire que l’on nomme approche (2). L’œil et les approches de gauche et de droite définissent le caractère final d’une fonte. C’est vous qui est garant de l’interlignage, l’interlettrage ou l’intermot dans un texte cou- rant, un titre ou un logotype. Les principales termes pour décrire l’anatomie des lettres : L’ANATOMIE 5 La typographie (Lettre de plomb) - Fabrication graphie2 N I V E A U 1
  8. 8. Le passage des lettres de plomb aux fichiers informatiques a produit 4 types de formats de polices : Le PostScript, le TrueType, l’OpenType et le Woff. Le format TrueType (.ttf), produit dans les années 80, est utilisé en bu- reautique et fonctionne en natif sur tous les systèmes Il ne requiert aucun logiciel spécifique. Il présente la gestion du hitting permettant le lissage à l’écran, principale caractéristique des petits corps. Le format Opentype (.ttf) est une évolution du TT datant de la fin des années 90. Ce format offre plus de souplesse à la chaîne graphique et permet aux fonderies de contrôler leur création. Elles sont de qualité supérieure. Le format PostScript (.otf) est traditionnellement par les professionnels de l’édition. Une telle utilisation doit inclure l’utilisation d’un gestionnaire de fonte tel que Adobe ATM. Ces deux formats sont utilisés pour le print. Le concepteur doit obtenir la license d'utilisation pour chaque police utilisée dans une composition destinée à être imprimée ou publiée. LES FORMATS 6 aDonnées d’affichages pour l’écran Données vectorielles pour l’impression Données d’affichages pour le hitting graphie2 N I V E A U 1
  9. 9. Le caractère permet d’exprimer visuellement une idée par son anatomie, la plupart des polices que nous utilisons aujourd’hui sont héritées de formes développées par nos ancêtres. A l’instar de la classification d’AtypI pour différencier l’anatomie des polices, la variante joue un rôle secondaire mais capitale dans la psychologie d’une lettre. Le Romain, l’italique, le maigre, le gras, l’étroit, le large indique assurément le sentiment particulier qu’offrira l’agencement de votre mise en page. Pour simplifier la direction à prendre pour la choix d’une police de caractères, un tableau, dans la première édition, est disponible pour la prise de décision. Il vous aidera à choisir quelle police entre le mieux dans la création de votre composition pour l’inspiration mais aussi pour définir sa construction exacte. Pour trouver le type de fonte pour toute composition, il faut choisir pragmatiquement sa famille, sa police et sa variante : La typographie induit chez le lecteur une psychologie associée à deux processus: l’impression et la lecture. L’enveloppe charnelle de l’anatomie du choix de votre police doit susciter une impression agréable à tout lecteur qui verra ou lira votre composition. Mais il existe quelques contraintes à cela, le support auquel votre police sera destiné et les psychologies de chaque famille de polices. LA POLICE 7 graphie2 N I V E A U 1
  10. 10. La composition d’un texte sur une surface offre une quantité non-négligeable de possibilité quasi infinie. Elle peut améliorer ou déteriorer sa vi-lisibilité. Le gris typographique est une sensation particulière. Il s’agit d’un gris optique dont le résultat est la combinaison de gylphes séparés et assemblés sur une page blanche. Le jeu des familles, des variantes, des corps et de leur anatomie varie le gris et structure visuellement le message. En outre, si ces qualités sont requises, il en demeure pas moins que l'aspect micro-typogra- phiques est existentiel dans la qualité finale du document. Anatomie d’une composition : Aenean non consequat leo. In hac habitasse platea dictumst. Class aptent taciti sociosqu ad litoraliste LA COMPOSITION 8 Chasse; Interlettrage; Blanc intermot; Interlignage N I V E A U 2 graphie2
  11. 11. La grille est le chef d'orchestre qui lie tous les niveaux, un bon réglage de base est optimal pour offrir une vi-lisibilité parfaite et un gris typographique précieux entre tous les blocs de texte. Ainsi, élaborer dès le départ une ma- quette de grille homogène et bien construite est le résultat d'une réussite pour la cohérance typographique d'une mise en page. Dès lors, tout concepteur doit penser à aligner sa composition sur une grille.Il s'agit d'indiquer au pas de la grille la valeur de la force de corps fourni par l'interlignage du texte courant. La grille 9 nivea u 2 graphie2 Texte aligné sur une grille S itisquam que dolor udam endusdasis prem quat ut aut platium volorrorios qui bla- borumiu utem aut harcillent magniac es dolutemus porentosu moditatumiso que nationse enimaioresi, il et rerorem sinc- torro tempore libusciis id mincimintur ? Apit que culluptati ad utem con re nobit faccatu sdantin, ullatqu unditios etur re cor sunt aut aliate corrovid escium con ratemquae veror ratinve llupta nimagnis eium est essi optas volorrupid enducili- tia sendisa min re dem et harchiliquam volorpos comni berio : Itaturias ressimu 562 sapietur ? Laboremi, com que molupta conserum inc quiae volupta tempediasis quationes 182° quis et hilit ommodisi aut « rem aut paris » aut qui optat epicum dolor epi- cum indecissium. Dianistisum aridis disa venemol eni- millant aut ullorem 751 × 903 quibust, od maiorei umenecuscia id ea nonsedo qui opta quassit iatustorerum et aut atiis dolecta tusciis aut : magnis dolupit et aut voluptat erio. Nam, ⅓ tem ratur ma que pa consento beri ut dolutemporisi autem rest eatio odici volorat – maximus in exces – modigentiis is es dolor sim que volor ad quiati con es sequi re et lac- cupiet mo tem quia illo te lant copilidis. Sonderolor Dim Texte S itisquam que dolor udam endusdasis prem quat ut aut platium volorrorios qui bla- borumiu utem aut harcillent magniac es dolutemus porentosu moditatumiso que nationse enimaioresi, il et rerorem sinc- torro tempore libusciis id mincimintur ? Apit que culluptati ad utem con re nobit faccatu sdantin, ullatqu unditios etur re cor sunt aut aliate corrovid escium con ratemquae veror ratinve llupta nimagnis eium est essi optas volorrupid enducili- tia sendisa min re dem et harchiliquam volorpos comni berio : Itaturias ressimu 562 sapietur ? Laboremi, com que molupta conserum inc quiae volupta tempediasis quationes 182° quis et hilit ommodisi aut « rem aut paris » aut qui optat epicum dolor epi- cum indecissium. Dianistisum aridis disa venemol eni- millant aut ullorem 751 × 903 quibust, od maiorei umenecuscia id ea nonsedo qui opta quassit iatustorerum et aut atiis dolecta tusciis aut : magnis dolupit et aut voluptat erio. Nam, ⅓ tem ratur ma que pa consento beri ut dolutemporisi autem rest eatio odici volorat – maximus in exces – modigentiis is es dolor sim que volor ad quiati con es sequi re et lac- cupiet mo tem quia illo te lant copilidis. Sonderolor Dim
  12. 12. En typographie, la césure permet à un mot en fin de ligne justifiée d’être coupé à l’aide d’un tiret placé entre son préfixe et son radical selon la découpe étymologique propre du mot. Afin de préserver les règles typographiques en vigueur,il convient de procé- der à des réglages adéquats et de base dans InDesign. Cette pratique consiste à travailler le gris typographique en optimisant les espaces visuels provoqués par les lézardes désagréable à l’œil. Ces réglages sont à appliquer à tous les types de texte de la langue française par défaut : LES CÉSURES 10 nivea u 2 graphie2 Réglages de base Re sitisquam que dolorep udamendusda prem quat ut aut platiu volorrorios qui blaborumiu utem aut harcillent magniac es dolutemus porentosu moditatumiso que nationse enimaioresi, il et rerorem sinctorro tempore libusciis id mincimintur? Apit que culluptati ad utem con re nobit faccatu sdantin, ullatqu unditios etur re cor sunt aut aliate corrovid escium con ratemquae veror ratinve llupta nimagnis eium est essi optas volorrupid enducilitia sendisa min re dem et harchiliquam volorpos comni berio: Itaturias ressimu 562 sapietur ? Laboremis, cum que molupta conserum incia dignim eaquae quiae volupta temped quationes 182o quis et hilit ommodisi aut ”rem aut paris” aut qui optat epicum dolor epicum. Dianistisum aridis disa venemol enimillant aut ullorem 751x903 quibust, od maiorei umenecuscia id ea nonsedo qui opta quassit iatustorerum et aut atiis dolecta tusciis aut : magnis dolupit eta aut voluptat erio. Nam, 1/3 tem ratur ma que pa consento beri ut dolutemporisi autem rest eatio odici volorat - maximus in exces - modigentiis is es dolor sim que volor ad quiati con es sequi re et laccupiet mo tem quia illo te lant copilidis. Sonderolor Dim Réglages typographiques (Césures) Re sitisquam que dolorep udamendusda prem quat ut aut platium volorrorios qui blaborumiu utem aut harcillent magnia es dolutemus porentosu moditatum que nationse enimaioresi, il et rerorem sinc- torro tempore libusciis id mincimintur? Apit que culluptati ad utem con re nobit faccatu sdantin, ullatqu unditios etur re cor sunt aut aliate corrovid escium con ratemquae veror ratinve llupta nimagnis eium est essi optas volorrupid enducili- tia sendisa min re dem et harchiliquam volorpos comni berio: Itaturias ressimu 562 sapietur ? Laboremis, cum que molupta conserum incia dignim eaquae quiae volupta tem- ped quationes 182o quis et hilit ommo- disi aut ”rem aut paris” aut qui optat epicum dolor epicum. Dianistisum aridis disa venemol eni- millant aut ullorem 751x903 quibust, od maiorei umenecuscia id ea nonsedo qui opta quassit iatustorerum et aut atiis dolecta tusciis aut : magnis dolu- pit et aut voluptat erio. Nam, 1/3 tem ratur ma que pa consento beri ut dolu- temporisi autem rest eatio odici - volo- rat maximus in exces modigentiis - is es dolor sim que volor ad quiati con es sequi re et laccupiet mo tem quia illo te debist lant copilidis. Sonderolor Dim
  13. 13. En typographie, l'alignement et principalement la justification sont des terrains particulièrement hostiles pour celui qui essaie tant bien que mal d’ajuster les colonnes ou manipuler de manière archaïque l’interlettrage, les tirets conditionnels ou encore les échelles verticales des caractères. Pour éviter bien des dérives, il s’agit de prêter une attention toute parti- culière aux réglages des justifications prévus ainsi qu’à la ponctuation hors justification qui permet d’obtenir un forme typographique propre, justifiée en fer à gauche et à droite : Les valeurs Minimum et Maximum sont utilisées pour les textes justifiés tandis que les valeurs Optimum sont indiquées pour les fer à gauche. L'ALIGNEMENT 11 nivea u 2 graphie2 Réglages de base Re sitisquam que dolorep udamendusda prem quat ut aut platium volorrorios qui blaborumiu utem aut harcillent magnia es dolutemus porentosu moditatum que nationse enimaioresi, il et rerorem sinc- torro tempore libusciis id mincimintur? Apit que culluptati ad utem con re nobit faccatu sdantin, ullatqu unditios etur re cor sunt aut aliate corrovid escium con ratemquae veror ratinve llupta nimagnis eium est essi optas volorrupid enducili- tia sendisa min re dem et harchiliquam volorpos comni berio: Itaturias ressimu 562 sapietur ? Laboremis, cum que molupta conserum incia dignim eaquae quiae volupta tem- ped quationes 182o quam quis et hilit ommodisi aut ”rem aut paris” aut qui optat epicum dolor epicum. Dianistisumisa aridis disa venemol eni- millant aut ullorem 751x903 quibust, od maiorei umenecuscia id ea nonsedo qui opta quassit iatustorerum et aut atiis dolecta tusciis aut : magnis dolu- pit et aut voluptat erio. Nam, 1/3 tem ratur ma que pa consento beri ut dolu- temporisi autem rest eatio odici volo- rat - maximus in exces - modigentiis is es dolor sim que volor ad quiati con es sequi re et laccupiet mo tem quia illo te debist lant copilidis. Sonderolor Dim Réglages (Justification) Re sitisquam que dolorep udamendusda prem quat ut aut platium volorrorios qui blaborumiu utem aut harcillent magnia es dolutemus porentosu moditatum que nationse enimaioresi, il et rerorem sinc- torro tempore libusciis id mincimintur? Apit que culluptati ad utem con re nobit faccatu sdantin, ullatqu unditios etur re cor sunt aut aliate corrovid escium con ratemquae veror ratinve llupta nimagnis eium est essi optas volorrupid enducili- tia sendisa min re dem et harchiliquam volorpos comni berio: Itaturias ressimu 562 sapietur ? Laboremis, cum que molupta conserum incia dignim eaquae quiae volupta tem- ped quationes 182o quam quis et hilit ommodisi aut ”rem aut paris” aut qui optat epicum dolor epicum. Dianistisumisa aridis disa venemol eni- millant aut ullorem 751x903 quibust, od maiorei umenecuscia id ea nonsedo qui opta quassit iatustorerum et aut atiis dolecta tusciis aut : magnis dolu- pit et aut voluptat erio. Nam, 1/3 tem ratur ma que pa consento beri ut dolu- temporisi autem rest eatio odici volo- rat - maximus in exces - modigentiis is es dolor sim que volor ad quiati con es sequi re et laccupiet mo tem quia illo te debist lant copilidis. Sonderolor Dim
  14. 14. Il existe un moyen fort pratique dans InDesign afin de s’assurer que les lignes soient parfaitement justifiées indiquant un gris typographique parfait. Cette information se trouve dans les problèmes de composition. Toutes les lignes en surbrillances vives doivent être évitées. Ainsi avec de bons réglages vus précédemment, le résultat devrait être saisissant. LES INFRACTIONS 12 N ivea u 2 graphie2 Re sitisquam que dolorep udamendusda prem quat ut aut platiu volorrorios qui blaborumiu utem aut harcillent magniac es dolutemus porentosu moditatumiso que nationse enimaioresi, il et rerorem sinctorro tempore libusciis id mincimintur? Apit que culluptati ad utem con re nobit faccatu sdantin, ullatqu unditios etur re cor sunt aut aliate corrovid escium con ratemquae veror ratinve llupta nimagnis eium est essi optas volorrupid enducilitia sendisa min re dem et harchiliquam volorpos comni berio: Itaturias ressimu 562 sapietur ? Laboremis, cum que molupta conserum incia dignim eaquae quiae volupta temped quationes 182o quis et hilit ommodisi aut ”rem aut paris” aut qui optat epicum dolor epicum. Dianistisum aridis disa venemol enimillant aut ullorem 751x903 quibust, od maiorei umenecuscia id ea nonsedo qui opta quassit iatustorerum et aut atiis dolecta tusciis aut : magnis dolupit eta aut voluptat erio. Nam, 1/3 tem ratur ma que pa consento beri ut dolutemporisi autem rest eatio odici volorat - maximus in exces - modigentiis is es dolor sim que volor ad quiati con es sequi re et laccupiet mo tem quia illo te lant copilidis. Sonderolor Dim Re sitisquam que dolorep udamendusda prem quat ut aut platium volorrorios qui blaborumiu utem aut harcillent magnia es dolutemus porentosu moditatum que nationse enimaioresi, il et rerorem sinc- torro tempore libusciis id mincimintur? Apit que culluptati ad utem con re nobit faccatu sdantin, ullatqu unditios etur re cor sunt aut aliate corrovid escium con ratemquae veror ratinve llupta nimagnis eium est essi optas volorrupid enducili- tia sendisa min re dem et harchiliquam volorpos comni berio: Itaturias ressimu 562 sapietur ? Laboremis, cum que molupta conserum incia dignim eaquae quiae volupta tem- ped quationes 182o quis et hilit ommo- disi aut ”rem aut paris” aut qui optat epicum dolor epicum. Dianistisuminu aridis disa venemol eni- millant aut ullorem 751x903 quibus- tumisa, od maiorei umenecuscia id ea nonsedo qui opta quassit iatustorerum et aut atiis dolecta tusciis aut : magnis dolupit et aut voluptat erio. Nam, 1/3 tem ratur ma que pa consento beri ut dolutemporisi autem rest eatio odici volorat - maximus in exces - modigen- tiis is es dolor sim que volor ad quiati con es sequi re et laccupiet mo tem quia illo te debist lant copilidis. Sonderolor Dim
  15. 15. Les caractères masqués ponctuant le rythme entre chaque espace sont des signes aparaissant exclusivement dans le document,ils restent masqués à l’im- pression et permettent au concepteur de la page de comprendre le mécanisme du texte et les erreurs d’ordre typographique telles que les faux espaces. Les espaces et signes conventionnels en typographie sont : Retour Fin de paragraphe Maj. Retour Retour forcé Maj.Tabulation Tabulation de retrait Fin de l’article! Barre d’espace Espace normal + x Espace insécable + m Espace fine (quart de cadratin) + flèche ou Espace optique (sixième de cadratin) + n Espace grosse (demi cadratin) + m Indentation (cadratin) + - Trait d’union insécable L’affichage des caractères masqués indiquent les erreurs souvent commises lorsque les textes sont rédigés sous les programmes de traitement de texte où les espaces et traitements typograpiques ne sont pas appliqués à la lettre. Ainsi les cercles rouges illustrent les corrections typographiques de base à prendre en compte. LES ESPACES 13 nivea u 2 graphie2
  16. 16. La graphie est importante et permet d'embellir le texte par des hiérarchies. On citera notamment l'emploi des capitales, de l'italique, du gras, de l'élidé ou encore l'adaptation métrique des majuscules afin de garantir l'aspect final consacré à la discpline d'un texte, au gris typographique. Désignation Utilisation italique Attirer l'attention, titrer un terme, sous-titres gras Donner une importance, hiérarchiser, titres demi-gras Adapter la graisse fournie selon le gris typographique demi-gras italique Elider une partie dans un texte composé en gras fin Intégrer un chapeau ou un texte à grand corps en habillage petite capitale Utiliser dans les références ou à la suite d'une lettrine La graphie 14 nivea u 2 graphie2 Texte sans graphie Sitisquam que dolor udam endusdasis prem quat ut aut platiu volorrorios qui blaborumiu utem aut harcillent magniac es dolutemus porentosu moditatumiso que nationse enimaioresi, il et rerorem sinctorro tempore libusciis id mincimintur? Apit que culluptati ad utem con re nobit faccatu sdantin, ullatqu unditios etur re cor sunt aut aliate corrovid escium con ratemquae veror ratinve llupta nimagnis eium est essi optas volorrupid enducilitia sendisa min re dem et harchiliquam volorpos comni berio: Itaturias ressimu 562 sapietur ? Laboremis, cum que molupta conserum incia dignim eaquae quiae volupta tempediasis quationes 182o quis et hilit ommodisi aut ”rem aut paris” aut qui optat epicum dolor epicum indecissium. Dianistisum aridis disa venemol enimillant aut ullorem 751x903 quibust, od maiorei umenecuscia id ea nonsedo qui opta quassit iatustorerum et aut atiis dolecta tusciis aut : magnis dolupit eta aut voluptat erio. Nam, 1/3 tem ratur ma que pa consento beri ut dolutemporisi autem rest eatio odici volorat - maximus in exces - modigentiis is es dolor sim que volor ad quiati con es sequi re et laccupiet mo tem quia illo te lant copilidis. Sonderolor Dim Texte avec graphie S itisquam que dolor udam endusdasis prem quat ut aut platium volorrorios qui bla- borumiu utem aut harcillent magniac es dolutemus porentosu moditatumiso que nationse enimaioresi, il et rerorem sinc- torro tempore libusciis id mincimintur ? Apit que culluptati ad utem con re nobit faccatu sdantin, ullatqu unditios etur re cor sunt aut aliate corrovid escium con ratemquae veror ratinve llupta nimagnis eium est essi optas volorrupid enducili- tia sendisa min re dem et harchiliquam volorpos comni berio : Itaturias ressimu 562 sapietur ? Laboremi, com que molupta conserum inc quiae volupta tempediasis quationes 182° quis et hilit ommodisi aut « rem aut paris » aut qui optat epicum dolor epi- cum indecissium. Dianistisum aridis disa venemol eni- millant aut ullorem 751 × 903 quibust, od maiorei umenecuscia id ea nonsedo qui opta quassit iatustorerum et aut atiis dolecta tusciis aut : magnis dolupit et aut voluptat erio. Nam, ⅓ tem ratur ma que pa consento beri ut dolutemporisi autem rest eatio odici volorat – maximus in exces – modigentiis is es dolor sim que volor ad quiati con es sequi re et lac- cupiet mo tem quia illo te lant copilidis. Sonderolor Dim
  17. 17. Pour un résultat parfait d'un caractère, il est recommandé de sélectionner les couleurs d'un nuancier, la surface d'un papier affecte l'encre. Un ton direct foncé de préférence noir en aplat 100 % offre un piqué intéressant pour les petits caractères.Il s'agit de supprimer toute valeur quadrichromique ou chro- mique supplémentaire à un texte afin d'éviter le repérage. Lorsqu'un texte noir ou en ton direct est utilisé sur un fond couleur, il convient d'appliquer la surimpression pour le texte noir ; la défonce pour un ton direct et on veillera à choisir le recouvrement grossi si le fond est plus fon- cé que le texte ou le recouvrement maigri si le fond est plus clair que le texte. Lorsqu'un texte possède une couleur en commun avec le fond, ni le recou- vrement ni la surimpression ne sont exigés. En revanche, lorsqu'un texte ne possède aucune encre commune, on appliquera un recouvrement en contour pour placer la couleur de surimpression sur la couleur de fond aux couleurs se superposant l'une à l'autre. La couleur 15 nivea u 2 graphie2 Laboremi, com que molupta Laboremi, com que molupta Laboremi, com que molupta Laboremi, com que molupta Palette Options d'objet Surimpression du fond appliqué sur le texte Palette Recouvrements prédéfinis Nouveau appliqué sur le texte Largeur : 1pt ; Application : Grossi ; On grossit l'élément sur son fond Palette Recouvrements prédéfinis Nouveau appliqué sur le texte Largeur : 1pt ; Application : Maigri ; On grossit le fond sous le texte Palette Recouvrements prédéfinis Nouveau appliqué sur le texte Largeur : 1pt ; Application : Grossi ou Maigri. Palette Options d'objet Surimpression du contour appliqué sur le texte. La règle : Texte en magenta 100 % sur fond cyan à 100% doit posséder un contour à 100 % de magenta et 40 % de cyan dans le cas d'un grossi. Le texte prend sa valeur maximale. Surimpression La défonce en recouvrement grossi La défonce en recouvrement maigri La défonce en recouvrement sans encres communes
  18. 18. Il s’agit dans un premier temps de considérer la prise en charge de toutes les corrections typographiques. Dans le cadre de l’automatisation en masse, le script Javascript/GREP FindChangeList.jsx remplit les conditions. Aussi est-il important d’indiquer que seul l’œil avisé permet une grande souplesse dans les réglages typographiques précis. Ceci est particulièrement vrai en dehors de tous travaux de labeur. Il est avant tout et par ailleurs  –  et pour rappel  –  recommandé, dans les principes correctifs de base : De régler l’espace fine au quart de cadratin avant chaque double ponctua- tion et entre chaque guillemet ; après les points de suspension liés à sa phrase ; avant et après le tiret d’un cadratin ou d’un demi cadratin. D’interpréter convenablement le trait d’union, le tiret littéraire et tabulaire. D’attacher une importance à la composition des mots composés et de préférer l’emploi du tiret insécable au tiret conditionnel à proscrire autant que possible sauf en cas de nécessité. D’indiquer le demi cadratin à l’aligement tabulaire ; de fixer le cadratin à chaque paragraphe si l’espace d’une ligne d’interlignage n’est point indiquée. De régler optiquement les espaces au sixième de cadratin pour les logotypes et titrages. D’utiliser les chiffres elzéviriens dans les textes. De préférer les guillemets français. LES SCRIPTS 16 nivea u 3 graphie2 Texte avant correction Re sitisquam que dolorep udamendusda prem quat ut aut platiu volorrorios qui blaborumiu utem aut harcillent magniac es dolutemus porentosu moditatumiso que nationse enimaioresi, il et rerorem sinctorro tempore libusciis id mincimintur? Apit que culluptati ad utem con re nobit faccatu sdantin, ullatqu unditios etur re cor sunt aut aliate corrovid escium con ratemquae veror ratinve llupta nimagnis eium est essi optas volorrupid enducilitia sendisa min re dem et harchiliquam volorpos comni berio: Itaturias ressimu 562 sapietur ? Laboremis, cum que molupta conserum incia dignim eaquae quiae volupta temped quationes 182o quis et hilit ommodisi aut ”rem aut paris” aut qui optat epicum dolor epicum. Dianistisum aridis disa venemol enimillant aut ullorem 751x903 quibust, od maiorei umenecuscia id ea nonsedo qui opta quassit iatustorerum et aut atiis dolecta tusciis aut : magnis dolupit eta aut voluptat erio. Nam, 1/3 tem ratur ma que pa consento beri ut dolutemporisi autem rest eatio odici volorat - maximus in exces - modigentiis is es dolor sim que volor ad quiati con es sequi re et laccupiet mo tem quia illo te lant copilidis. Sonderolor Dim Texte après correction   Re sitisquam que dolorep udamen- dusda prem quat ut aut platium volorro- rios qui blaborumiu utem aut harcillent magniac es dolutemus porentosu modi- tatumiso que nationse enimaioresi, il et rerorem sinctorro tempore libusciis id mincimintur ? Apit que culluptati ad utem con re nobit faccatu sdantin, ulla- tqu unditios etur re cor sunt aut aliate corrovid escium con ratemquae veror ratinve llupta nimagnis eium est essi optas volorrupid enducilitia sendisa min re dem et harchiliquam volorpos comni berio : Itaturias ressimu 562 sapietur ?   Laboremis, cum que molupta conse- rum incia dignim eaquae quiae volupta temped quationes 182o quis et hilit ommodisi aut « rem aut paris » aut qui optat epicum dolor epicum.   Dianistisum aridis disa venemol eni- millant aut ullorem 751 x 903 quibust, od maiorei umenecuscia id ea nonsedo qui opta quassit iatustorerum et aut atiis dolecta tusciis aut : magnis dolupit et aut voluptat erio. Nam, 1/3 tem ratur ma que pa consento beri ut dolutemporisi autem rest eatio odici volorat – maximus in exces – modigentiis is es dolor sim que volor ad quiati con es sequi re et lac- cupiet mo tem quia illo te lant copilidis. Sonderolor Dim
  19. 19. Les GREP sont des syntaxes codifées qui permettent d'intéragir à la volée dans une composition soit sous forme de rechercher-remplacer soit dans une feuille de styles. Ainsi d'un point de vue anatomique, on remarque dans le cas de polices, produites par des graphistes pour la plupart, des imperfections si elles ne proviennent pas de fonderies. Par exemple, l'erreur la plus commune consiste à ne pas régler l'écart anatomique entre une majuscule et les bas de casses, car trop souvent leurs pleins et déliés diffèrent légèrement comme le montre l'exemple ci-dessous. De plus, comme sa table métrique est absente, son incomfort est accentué par la présence d'interlettrages difformes. Imparfaite (Garamond Premier Pro - métrique) Anatomie Anatomie Parfaite (Adobe Garamont Pro - métrique) Anatomie Régler les anatomies, consiste tout d'abord à invoquer le grand GREP. On indiquera la diminution anatomique des majuscules à chaque mot avec la syntaxe suivante: u. On ajustera enfin les valeurs horizontales et verticales dans le cadre de l'échelle anatomique à un minimal de 90 %. Legrepesthétique 17 nivea u 3 graphie2 Texte avec réglage GREP S itisquam que dolor udam endusdasis prem quat ut aut platium volorrorios qui bla- borumiu utem aut harcillent magniac es dolutemus porentosu moditatumiso que nationse enimaioresi, il et rerorem sinc- torro tempore libusciis id mincimintur ? Apit que culluptati ad utem con re nobit faccatu sdantin, ullatqu unditios etur re cor sunt aut aliate corrovid escium con ratemquae veror ratinve llupta nimagnis eium est essi optas volorrupid enducili- tia sendisa min re dem et harchiliquam volorpos comni berio : Itaturias ressimu 562 sapietur ? Laboremi, com que molupta conserum inc quiae volupta tempediasis quationes 182° quis et hilit ommodisi aut « rem aut paris » aut qui optat epicum dolor epi- cum indecissium. Dianistisum aridis disa venemol eni- millant aut ullorem 751 × 903 quibust, od maiorei umenecuscia id ea nonsedo qui opta quassit iatustorerum et aut atiis dolecta tusciis aut : magnis dolupit et aut voluptat erio. Nam, ⅓ tem ratur ma que pa consento beri ut dolutemporisi autem rest eatio odici volorat – maximus in exces – modigentiis is es dolor sim que volor ad quiati con es sequi re et lac- cupiet mo tem quia illo te lant copilidis. Sonderolor Dim Texte sans réglage S itisquam que dolor udam endusdasis prem quat ut aut platium volorrorios qui bla- borumiu utem aut harcillent magniac es dolutemus porentosu moditatumiso que nationse enimaioresi, il et rerorem sinc- torro tempore libusciis id mincimintur ? Apit que culluptati ad utem con re nobit faccatu sdantin, ullatqu unditios etur re cor sunt aut aliate corrovid escium con ratemquae veror ratinve llupta nimagnis eium est essi optas volorrupid enducili- tia sendisa min re dem et harchiliquam volorpos comni berio : Itaturias ressimu 562 sapietur ? Laboremi, com que molupta conserum inc quiae volupta tempediasis quationes 182° quis et hilit ommodisi aut « rem aut paris » aut qui optat epicum dolor epi- cum indecissium. Dianistisum aridis disa venemol eni- millant aut ullorem 751 × 903 quibust, od maiorei umenecuscia id ea nonsedo qui opta quassit iatustorerum et aut atiis dolecta tusciis aut : magnis dolupit et aut voluptat erio. Nam, ⅓ tem ratur ma que pa consento beri ut dolutemporisi autem rest eatio odici volorat – maximus in exces – modigentiis is es dolor sim que volor ad quiati con es sequi re et lac- cupiet mo tem quia illo te lant copilidis. Sonderolor Dim
  20. 20. Les GREP ont une force exceptionnelle quant à la manipulation typogra- phique d'un texte à la volée ou à la correction en masse.Apprivoiser la syntaxe offre invariablement au polygraphe un atout indéniable dans l'optimisation et le flux du prépresse typographique. On quintuple ainsi une puissance in- croyable quand ils sont couplés aux feuilles de styles. Voici la liste des syntaxes de base : Désignation Utilisation u Lettre majuscule quelconque l Lettre minuscule quelconque [lu] Lettre quelconque . Caractère quelconque w Caractère de mot quelconque s Espace quelconque ~m Cadratin ~ Espace d'un demi cadratin ~ Espace fine ~4 Espace d'un quart de cadratin ~= Tiret d'un demi cadratin ~~ Tiret insécable ( ou ) Parenthèse ouvrante ou fermée ~e Points de suspension La syntaxe grep 18 nivea u 3 graphie2 Texte avec réglage GREP S itisquam que dolor udam endusdasis prem quat ut aut platium volorrorios qui bla- borumiu utem aut harcillent magniac es dolutemus porentosu moditatumiso que nationse enimaioresi, il et rerorem sinc- torro tempore libusciis id mincimintur ? Apit que culluptati ad utem con re nobit faccatu sdantin, ullatqu unditios etur re cor sunt aut aliate corrovid escium con ratemquae veror ratinve llupta nimagnis eium est essi optas volorrupid enducili- tia sendisa min re dem et harchiliquam volorpos comni berio : Itaturias ressimu 562 sapietur ? Laboremi, com que molupta conserum inc quiae volupta tempediasis quationes 182° quis et hilit ommodisi aut « rem aut paris » aut qui optat epicum dolor epi- cum indecissium. Dianistisum aridis disa venemol eni- millant aut ullorem 751 × 903 quibust, od maiorei umenecuscia id ea nonsedo qui opta quassit iatustorerum et aut atiis dolecta tusciis aut : magnis dolupit et aut voluptat erio. Nam, ⅓ tem ratur ma que pa consento beri ut dolutemporisi autem rest eatio odici volorat – maximus in exces – modi- gentiis is es dolor sim que volor ad quiati con es sequi re et laccupiet mo tem quia illo te lant copilidis. Sonderolor Dim Texte sans réglage S itisquam que dolor udam endusdasis prem quat ut aut platium volorrorios qui bla- borumiu utem aut harcillent magniac es dolutemus porentosu moditatumiso que nationse enimaioresi, il et rerorem sinc- torro tempore libusciis id mincimintur ? Apit que culluptati ad utem con re nobit faccatu sdantin, ullatqu unditios etur re cor sunt aut aliate corrovid escium con ratemquae veror ratinve llupta nimagnis eium est essi optas volorrupid enducili- tia sendisa min re dem et harchiliquam volorpos comni berio : Itaturias ressimu 562 sapietur ? Laboremi, com que molupta conserum inc quiae volupta tempediasis quationes 182° quis et hilit ommodisi aut « rem aut paris » aut qui optat epicum dolor epi- cum indecissium. Dianistisum aridis disa venemol eni- millant aut ullorem 751 × 903 quibust, od maiorei umenecuscia id ea nonsedo qui opta quassit iatustorerum et aut atiis dolecta tusciis aut : magnis dolupit et aut voluptat erio. Nam, ⅓ tem ratur ma que pa consento beri ut dolutemporisi autem rest eatio odici volorat – maximus in exces – modi- gentiis is es dolor sim que volor ad quiati con es sequi re et laccupiet mo tem quia illo te lant copilidis. Sonderolor Dim
  21. 21. Avec les progrès informatiques et les compositions à l’écran destinées aux imprimés et d’avantage aux supports numériques, les qualités typographiques s’oublient. Le gris typographique empathie sur la réalisation. Il n’est ni plus long ni plus difficile de bien faire que de mal faire,l’essentiel est de savoir faire et de savoir pourquoi. Une belle typographie est une forme de courtoisie pour le lecteur admiré devant un gris typographique parfait. Parmis les adaptations qualifiées de visibles, citons les corrections de base à prendre en compte. Les glyphes d’une police sont expressément utilisés, les symboles doivent être correctement appelés, de même que les ligatures ou les spéciaux comme les signes arithmétiques. Voici la liste des erreurs les plus fréquemment trouvées : Faux Signe correct x × Multiplication o ° Degré 5/8 ⅝ Fraction N6 N⁶ Exposant N3 N₃ Indice AB(abs) AB(abs) Supérieur AB(345) AB₍₃₄₅₎ Inférieur Capi capi Vraie petite capitale Th ff st Th ff st Ligature % # $ % # $ Elzévirien Les signes 19 nivea u 3 graphie2 Texte avant correction Re sitisquam que dolorep udamendusda prem quat ut aut platiu volorrorios qui blaborumiu utem aut harcillent magniac es dolutemus porentosu moditatumiso que nationse enimaioresi, il et rerorem sinctorro tempore libusciis id mincimintur? Apit que culluptati ad utem con re nobit faccatu sdantin, ullatqu unditios etur re cor sunt aut aliate corrovid escium con ratemquae veror ratinve llupta nimagnis eium est essi optas volorrupid enducilitia sendisa min re dem et harchiliquam volorpos comni berio: Itaturias ressimu 562 sapietur ? Laboremis, cum que molupta conserum incia dignim eaquae quiae volupta tempediasis quationes 182o quis et hilit ommodisi aut ”rem aut paris” aut qui optat epicum dolor epicum. Dianistisum aridis disa venemol enimillant aut ullorem 751x903 quibust, od maiorei umenecuscia id ea nonsedo qui opta quassit iatustorerum et aut atiis dolecta tusciis aut : magnis dolupit eta aut voluptat erio. Nam, 1/3 tem ratur ma que pa consento beri ut dolutemporisi autem rest eatio odici volorat - maximus in exces - modigentiis is es dolor sim que volor ad quiati con es sequi re et laccupiet mo tem quia illo te lant copilidis. Sonderolor Dim Texte après correction   Re sitisquam que dolorep udamen- dusda prem quat ut aut platium volorro- rios qui blaborumiu utem aut harcillent magniac es dolutemus porentosu modi- tatumiso que nationse enimaioresi, il et rerorem sinctorro tempore libusciis id mincimintur ? Apit que culluptati ad utem con re nobit faccatu sdantin, ulla- tqu unditios etur re cor sunt aut aliate corrovid escium con ratemquae veror ratinve llupta nimagnis eium est essi optas volorrupid enducilitia sendisa min re dem et harchiliquam volorpos comni berio : Itaturias ressimu 562 sapietur ?   Laboremis, cum que molupta conse- rum incia dignim eaquae quiae volupta tempediasis quationes 182° quis et hilit ommodisi aut « rem aut paris » aut qui optat epicum dolor epicum.   Dianistisum aridis disa venemol eni- millant aut ullorem 751 × 903 quibust, od maiorei umenecuscia id ea nonsedo qui opta quassit iatustorerum et aut atiis dolecta tusciis aut : magnis dolupit et aut voluptat erio. Nam, ⅓ tem ratur ma que pa consento beri ut dolutemporisi autem rest eatio odici volorat – maximus in exces – modigentiis is es dolor sim que volor ad quiati con es sequi re et lac- cupiet mo tem quia illo te lant copilidis. Sonderolor Dim
  22. 22. Exporter un document présente des étapes importantes pour certifier un document PDF prêt pour l'impression. Ainsi il est fortement indiqué de pos- séder la license des polices utilisées dans un document. Une license payante permet en sus de profiter d'une qualité anatomique irréprochable optimisant considérablement le temps en limitant les interventions manuelles. On utilisera les fichiers OTF ou TTF Postscript de niveau supérieur chez les principales fonderies de Adobe Typekit : www.typekit.com. Financièrement abordable et facile d'utilisation puisque le modèle s'applique intégralement à toute composition typographique pour le print et le numérique. On préféra l'utilisation de Distiller pour la gestion optimale des polices de caractères, le rendu étant nettement supérieur en terme de création de fontes ou la gestion complète des familles et exclusion. Si le document indique des transparences, on utilisera l'export PDF avec les mêmes recommandations PSO en vigueur avec les profils ICC adéquats depuis le logiciel d'édition. lES NORMES PDF 20 N I V E A U 3 graphie2 Check-list pour la norme PDF-X Ready (Typographie) :  Exporter en [PDF/X-1a:2001] recommandé par PDF-X Ready ;  Utiliser les fichiers polices de type Postscript 1 ou OpenType ;  Intégrer des polices de haute qualité licensiées par les fonderies ;  Ne pas convertir les textes en tracés ;  Incorporer toutes les polices au PDF pour toute modification.
  23. 23. PSO ou le procédé standarisé pour l'offset est une description de processus visant à standariser les procédures de la production. Il est garant de la qualité finale d'un imprimé quel que soit la presse. Les principaux points du prépresse sont le calibrage des écrans, la gestion de la couleur, la création de PDF conforme aux directives PDF-X Ready. La gestion de la transparence se traite selon le calcul de l'aplatissement au niveau des pixels ou du vectoriel. Plus les motifs sont simples comme des illustrations, on préférera le réglage vectoriel, contrairement au réglage des pixels lorsque les motifs sont complexes comme des photographies. La confi- guration s'exécute dans les options d'aplatissements prédéfinis des transpa- rences contenues sous Acrobat Pro. La gestion des couleurs au-delà des principes des rôles actifs ou passifs du traitement des conversions des images RVB-CMYK ou Tiff, les techniques évoquées de surimpression, recouvrement grossi ou maigri trouve une solu- tion qualitative dans les fichiers de profils ICC. On utilisera ainsi les profils prouvés et énumérés dans la check-list. lES NORMES PSO 21 N I V E A U 3 graphie2 Check-list pour la norme PSO (Typographie) :  Supprimer les couleurs inutilisées et renommer les tons directs ;  Supprimer les éléments hors montage ;  L'épaisseur des filets minimale ne doit pas être inférieur à 0.25 pt ;  Les forces de corps sont unitaires sans décimale ;  L'interlignage et toute forme de données typographiques sont unitaires ;  Remplacer toutes les valeurs «Auto» ;  Exporter en [PDF/X-1a:2001] recommandé par PDF-X Ready ;  Utiliser la conversion en rôle actif ou passif selon les processus internes ;  Utiliser l'espace RVB eciRGB-v2 ;  Appliquer le profil ISOcoated_v2_300_eci.icc pour le papier couché ;  Le profil PSO_Uncoated_ISO12647_eci.icc pour le papier offset ;  Le profil ISOnewspaper26v4.icc pour le papier journal (couleur) ;  Le profil ISOnewspaper26v4_gr.icc (niveau de gris) ;  Les fichiers doivent être nommés sans accents et signes spéciaux.
  24. 24.  Comprendre la classification des caractères et leur comportement ;  Distinguer et apprécier l'anatomie et les particularités d'un caractère ;  Comprendre l'utilité des différents types de formats de polices ;  Appliquer la juste fonte pour un genre de document donné ;  Se sensibiliser au gris typographique et le sentir ;  Approcher de manière professionnelle aux 3 niveaux typographiques ;  Acquérir les connaissances dans la composition, césure et alignements ;  Appliquer les corrections des signes masqués, espace, ponctuation ;  Ajuster la rythmique et appliquer les règles des signes typographiques ;  Appliquer et comprendre les styles GREP ;  Paramétrer et utiliser-appliquer les grilles aux gris typographiques ;  Gérer la gestion des couleurs et des techniques aux textes ;  Gérer l'utilisation des polices et leur exportation pour l'impression.  Appliquer les règles typographiques en vigueur scrupuleusement ;  Intervenir autant que possible dans l'orthographe (Bescherelle) ;  Appliquer les signes de corrections typographiques du Guide. Détruire un usage ancien n’a toutefois de sens, et l’innova- tion n’aura de durée, que si cela correspond à une nécessité et se révèle meilleur que l’ancienne façon de faire. flux typographique 22 c h e c k - lis t graphie2 Niveau brut Re sitisquam que dolorep udamendusda prem quat ut aut platiu volorrorios qui blaborumiu utem aut harcillent magniac es dolutemus porentosu moditatumiso que nationse enimaioresi, il et rerorem sinctorro tempore libusciis id mincimintur? Apit que culluptati ad utem con re nobit faccatu sdantin, ullatqu unditios etur re cor sunt aut aliate corrovid escium con ratemquae veror ratinve llupta nimagnis eium est essi optas volorrupid enducilitia sendisa min re dem et harchiliquam volorpos comni berio: Itaturias ressimu 562 sapietur ? Laboremis, cum que molupta conserum incia dignim eaquae quiae volupta temped quationes 182o quis et hilit ommodisi aut ”rem aut paris” aut qui optat epicum dolor epicum. Dianistisum aridis disa venemol enimillant aut ullorem 751x903 quibust, od maiorei umenecuscia id ea nonsedo qui opta quassit iatustorerum et aut atiis dolecta tusciis aut : magnis dolupit eta aut voluptat erio. Nam, 1/3 tem ratur ma que pa consento beri ut dolutemporisi autem rest eatio odici volorat - maximus in exces - modigentiis is es dolor sim que volor ad quiati con es sequi re et laccupiet mo tem quia illo te lant copilidis. Sonderolor Dim Finalité des niveaux S itisquam que dolor udam endusdasis prem quat ut aut platium volorrorios qui bla- borumiu utem aut harcillent magniac es dolutemus porentosu moditatumiso que nationse enimaioresi, il et rerorem sinc- torro tempore libusciis id mincimintur ? Apit que culluptati ad utem con re nobit faccatu sdantin, ullatqu unditios etur re cor sunt aut aliate corrovid escium con ratemquae veror ratinve llupta nimagnis eium est essi optas volorrupid enducili- tia sendisa min re dem et harchiliquam volorpos comni berio : Itaturias ressimu 562 sapietur ? Laboremi, com que molupta conserum inc quiae volupta tempediasis quationes 182° quis et hilit ommodisi aut « rem aut paris » aut qui optat epicum dolor epi- cum indecissium. Dianistisum aridis disa venemol eni- millant aut ullorem 751 × 903 quibust, od maiorei umenecuscia id ea nonsedo qui opta quassit iatustorerum et aut atiis dolecta tusciis aut : magnis dolupit et aut voluptat erio. Nam, ⅓ tem ratur ma que pa consento beri ut dolutemporisi autem rest eatio odici volorat – maximus in exces – modi- gentiis is es dolor sim que volor ad quiati con es sequi re et laccupiet mo tem quia illo te lant copilidis. Sonderolor Dim
  25. 25. MES NOTES graphie2
  26. 26. MES NOTES graphie2
  27. 27. MES NOTES graphie2
  28. 28. Support de cours et cours proposé par Serge Guerriero - Polygraphe www.guerriero.ch Je souhaite de l’aide, Contactez-moi à l’adresse serge@guerriero.ch 2015 - Tous droits réservés - Serge Guerriero pour un usage en école ou privé autorisé «Détruire un usage ancien n’a toutefois de sens, et l’innovation n’aura de durée, que si cela correspond à une nécessité et se révèle meilleur que l’ancienne façon de faire» graphie2

×