SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  18
Télécharger pour lire hors ligne
L’EXPERTISE MEDICALEL’EXPERTISE MEDICALE
EN OPHTALMOLOGIEEN OPHTALMOLOGIE
Pr. Ag. BOUGUILA HPr. Ag. BOUGUILA H
INTRODUCTIONINTRODUCTION
 Les traumatises oculaires : problème deLes traumatises oculaires : problème de
santé publiquesanté publique

fréquence extrêmefréquence extrême

gravitégravité

incidence socio-économique.incidence socio-économique.
 Intérêt de la prévention.Intérêt de la prévention.
Terrain :Terrain :
 sexe masculin +++sexe masculin +++
 enfantenfant
 adulte jeune.adulte jeune.
Circonstances :Circonstances :
 Jeux d’enfantJeux d’enfant
 Milieu scolaireMilieu scolaire
 AT, AVP,ADAT, AVP,AD  AdulteAdulte
Examen ophtalmo complet,Examen ophtalmo complet,
systématique et bien conduitsystématique et bien conduit
EPIDEMIOLOGIEEPIDEMIOLOGIE
}} Enfant
CLINIQUECLINIQUE
CONDUITE DE L’EXAMEN :CONDUITE DE L’EXAMEN :
 Interrogatoire :Interrogatoire :

Circonstances de l’accident : date, heure, lieu.Circonstances de l’accident : date, heure, lieu.

Etat oculaire pré-existant : amblyopie,Etat oculaire pré-existant : amblyopie,
antécédents médicaux/chirurgicaux.antécédents médicaux/chirurgicaux.
 Examen clinique :Examen clinique :

Acuité visuelleAcuité visuelle

Exploration sous AG : (enfant+++).Exploration sous AG : (enfant+++).

Examen à la LAF plan par planExamen à la LAF plan par plan
• Paupière :Paupière : ptôsis (atteinte du releveur de la paupière sup)ptôsis (atteinte du releveur de la paupière sup)
• Conjonctive :Conjonctive : Hémorragie sous conjonctivale / chemosisHémorragie sous conjonctivale / chemosis
( rupture du globe oculaire)( rupture du globe oculaire)
• Cornée :Cornée : Plaie transfixiante / ulcération.Plaie transfixiante / ulcération.
• Chambre antérieureChambre antérieure : profondeur, réaction inflammatoire,: profondeur, réaction inflammatoire,
hyphéma.hyphéma.
• Iris :Iris : Rupture du sphincter, iridodyalise, récession de l’angle.Rupture du sphincter, iridodyalise, récession de l’angle.
• Cristallin :Cristallin : subluxation, luxation, cataracte contusive.subluxation, luxation, cataracte contusive.

Fond d’œil :Fond d’œil :
• Vitré: inflammation, HIVVitré: inflammation, HIV
• Rétine: trou, déchirure, DR, hémorragieRétine: trou, déchirure, DR, hémorragie

Motilité oculaire : III, IV, VIMotilité oculaire : III, IV, VI
 Examens complémentaires :Examens complémentaires :

Champ visuel :Champ visuel :
• Aux doigtsAux doigts
• Au GoldmannAu Goldmann
• Périmètrie automatique.Périmètrie automatique.

Ex radiologique :Ex radiologique : systématique, CEIO, fracture desystématique, CEIO, fracture de
l’orbite.l’orbite.

Echo oculaire B :Echo oculaire B : FO inaccessibleFO inaccessible

TDM, IRMTDM, IRM
CONTUSIONS OCULAIRESCONTUSIONS OCULAIRES
 Types de Contusions :Types de Contusions :

Directe : balle, coup de poingDirecte : balle, coup de poing

Indirect :Indirect :
• tramatisme cranientramatisme cranien
• déplacement d’air (blast)déplacement d’air (blast)

hyphéma :hyphéma : HTO,HTO,
hématocornéehématocornée

Cornée :Cornée : œdème, érosionsœdème, érosions

Iris :Iris : myosis, mydriase,myosis, mydriase,
iridodialyse, ruptureiridodialyse, rupture
sphinctériennesphinctérienne

Angle iridocornéen :Angle iridocornéen :
récession de l’anglerécession de l’angle 
trouble du tonustrouble du tonus

Cristallin:Cristallin: subluxationsubluxation
luxation, rupture capsulaireluxation, rupture capsulaire
antérieure (antérieure (glaucome,glaucome,
uvéite phacoantigénique).uvéite phacoantigénique).
 Syndrome contusif du segment antérieur Syndrome contusif du segment antérieur 
 Contusion du corps ciliaire :Contusion du corps ciliaire :

Hémorragie (hyphéma, hémorragie du vitré)Hémorragie (hyphéma, hémorragie du vitré)

cyclitecyclite

Hypo/hypertonieHypo/hypertonie
 Syndrome traumatique du segment postérieur :Syndrome traumatique du segment postérieur :

Vitré : DPV, HIV, hyaliteVitré : DPV, HIV, hyalite

Rétine : Hémorragie, œdème(Berlin) Déchirure, DRRétine : Hémorragie, œdème(Berlin) Déchirure, DR
(immédiat ou différé)(immédiat ou différé)

Choroîde: hémorragies, hématome, décollementChoroîde: hémorragies, hématome, décollement
choroïdien.choroïdien.

Membrane de Bruch: rupture (risque de néovaisseauxMembrane de Bruch: rupture (risque de néovaisseaux
sous rétiniens)sous rétiniens) angiographieangiographie

NO: neuropathie optique traumatique, compressive (OP)NO: neuropathie optique traumatique, compressive (OP)
PLAIES PERFORANTES DUPLAIES PERFORANTES DU
GLOBEGLOBE
 Urgence chirurgicale+++Urgence chirurgicale+++
 Rupture de la coque cornéosclérale parRupture de la coque cornéosclérale par
deux mécanismes :deux mécanismes :

Mécanisme direct : point d’impact ( SA++)Mécanisme direct : point d’impact ( SA++)

Mécanisme indirect : contusion phénomène deMécanisme indirect : contusion phénomène de
contre coup) (segment postérieur et limbe).contre coup) (segment postérieur et limbe).
 Fréquence :Fréquence :

cornée 50%,cornée 50%,

sclère 30%sclère 30%

sclère et cornée 20%sclère et cornée 20%
1- Plaies perforantes de la1- Plaies perforantes de la
cornée :cornée :
a- plaie récente :a- plaie récente :

Diagnostic évident : hernieDiagnostic évident : hernie
de l’iris, blessure dude l’iris, blessure du
cristallin, athalamie.cristallin, athalamie.

Polytraumatisés: risque dePolytraumatisés: risque de
passer inaperçue.passer inaperçue.
b- plaie ancienne :b- plaie ancienne :

Inaperçue ( plaie minime,Inaperçue ( plaie minime,
polytraumatisé).polytraumatisé).

EvolutionEvolution
• cicatrisation spontanéecicatrisation spontanée
• SurinfectionSurinfection 
endophtalmieendophtalmie
2- Plaies sclérales :2- Plaies sclérales :

Lésions associées de la choroïde et de laLésions associées de la choroïde et de la
rétine.rétine.
3-3- Plaies cornéo-sclérale :Plaies cornéo-sclérale :

GravesGraves

Lésions associées +++: sclère, cornée, iris,Lésions associées +++: sclère, cornée, iris,
corps ciliaire, cristallin, vitré.corps ciliaire, cristallin, vitré.
4- C4- Corps étranger intra-oculaireorps étranger intra-oculaire ::
 Recherche systématiqueRecherche systématique
 Suspecté :Suspecté :

InterrogatoireInterrogatoire

Porte d’entrée.Porte d’entrée.
 Radio, Echographie, TDMRadio, Echographie, TDM
 Complications :Complications :

Lésions anatomiques importantesLésions anatomiques importantes

InfectionInfection

Toxique (métallose).Toxique (métallose).
LES BRULURES OCULAIRESLES BRULURES OCULAIRES
 FréquentesFréquentes
 GravesGraves
 Implications médico-légales (Pc fonctionnel etImplications médico-légales (Pc fonctionnel et
anatomique)anatomique)
 Brûlures chimiques :Brûlures chimiques :

Agents en cause :Agents en cause :
1- corrosifs :1- corrosifs :

Acides : Nécrose de coagulation , lésions d’embléeAcides : Nécrose de coagulation , lésions d’emblée
maximales.maximales.

Bases : Nécrose de liquéfaction, action continueBases : Nécrose de liquéfaction, action continue
pendant plusieurs jours.pendant plusieurs jours.
2-Autres2-Autres
• Arsenic,phosphore, souffre (industrie)Arsenic,phosphore, souffre (industrie)
• Gaz de combat, lacrymogènesGaz de combat, lacrymogènes(( irritation cornéo-conjonctivale +irritation cornéo-conjonctivale +
larmoiement profus). Action transitoire et réversible.larmoiement profus). Action transitoire et réversible.
• Les solvants : ((Alcool, éther) peu toxiques.Alcool, éther) peu toxiques.

Formes anatomiques et évolutives des lésionsFormes anatomiques et évolutives des lésions
de brûlurede brûlure
• Cas bénins :Cas bénins :

chémosischémosis

KPSKPS
• Cas graves :

Nécrose conjonctivo-cornéenne étendueNécrose conjonctivo-cornéenne étendue

Altération de la sécrétion lacrymaleAltération de la sécrétion lacrymale xérosisxérosis

Inflammation du segment antérieurInflammation du segment antérieur  HTOHTO

Altération de la transparence cornéenneAltération de la transparence cornéenne opacité +opacité +
néovascularisation cornéenne.néovascularisation cornéenne.

Perte anatomique de l’œil.Perte anatomique de l’œil.
 Brûlures thermiques :Brûlures thermiques :

Brûlures par flammes :Brûlures par flammes :
atteinte palpébrale+++, Globe rarement atteintatteinte palpébrale+++, Globe rarement atteint

Brûlures par solides en fusion :Brûlures par solides en fusion :
gravesgraves

Liquides:Liquides: atteinte faciale+++atteinte faciale+++

Brûlures par le froid :Brûlures par le froid : exceptionnelleexceptionnelle
 Brûlures électriques :Brûlures électriques :

Courant haut voltageCourant haut voltage  cataracte, opacitéscataracte, opacités
cornéennescornéennes

FulgurationFulguration  cataracte, œdème rétiniencataracte, œdème rétinien
ConclusionConclusion
 Tramatologie oculaire : grave et fréquenteTramatologie oculaire : grave et fréquente
 Urgence diagnostique et thérapeutiqueUrgence diagnostique et thérapeutique
 Pronostic fonctionnel et anatomique mis en jeuPronostic fonctionnel et anatomique mis en jeu
 Implications médicolégales +++Implications médicolégales +++

Contenu connexe

Tendances

Fracture luxationperilunarienneducarpe-141111144216-conversion-gate02
Fracture luxationperilunarienneducarpe-141111144216-conversion-gate02Fracture luxationperilunarienneducarpe-141111144216-conversion-gate02
Fracture luxationperilunarienneducarpe-141111144216-conversion-gate02Smail Rezzik
 
Poly chirurgie-maxillo-faciale-et-stomatologie
Poly chirurgie-maxillo-faciale-et-stomatologiePoly chirurgie-maxillo-faciale-et-stomatologie
Poly chirurgie-maxillo-faciale-et-stomatologieEgn Njeba
 
Les fractures articulaires du genou
Les fractures articulaires du genou Les fractures articulaires du genou
Les fractures articulaires du genou emnahammami
 
Coude fractures
Coude fracturesCoude fractures
Coude fracturesmedo parta
 
Malades irradies en chirurgie dentaire
Malades irradies en chirurgie dentaireMalades irradies en chirurgie dentaire
Malades irradies en chirurgie dentairedebla roumaissa
 
Corps étranger intra nasal.pptx
Corps étranger intra nasal.pptxCorps étranger intra nasal.pptx
Corps étranger intra nasal.pptxKHETTABDJOUHER
 
Conférence Santé Ville de Tournai: Hernies Discales Lombaires à opérer ou non ?
Conférence Santé Ville de Tournai: Hernies Discales Lombaires à opérer ou non ? Conférence Santé Ville de Tournai: Hernies Discales Lombaires à opérer ou non ?
Conférence Santé Ville de Tournai: Hernies Discales Lombaires à opérer ou non ? Michel Triffaux
 
Semiologie semio neuroradio
Semiologie semio neuroradioSemiologie semio neuroradio
Semiologie semio neuroradioElsa von Licy
 
Aplasies et hypoplasies squelettiques congénitales de jambe
Aplasies et hypoplasies squelettiques congénitales de jambeAplasies et hypoplasies squelettiques congénitales de jambe
Aplasies et hypoplasies squelettiques congénitales de jambeimma-dr
 
Anatomie Chirurgicale du Cou
Anatomie Chirurgicale du CouAnatomie Chirurgicale du Cou
Anatomie Chirurgicale du CouMichel Triffaux
 
6.fracturi mb sup fr
6.fracturi mb sup fr6.fracturi mb sup fr
6.fracturi mb sup frSalah Eddine
 
Prise en charge d’un traumatisme du rachis cervical 2015
Prise en charge d’un traumatisme du rachis cervical 2015Prise en charge d’un traumatisme du rachis cervical 2015
Prise en charge d’un traumatisme du rachis cervical 2015Eric Burggraff
 
Semiologie semio neuroradio
Semiologie semio neuroradioSemiologie semio neuroradio
Semiologie semio neuroradioElsa von Licy
 
Traumatologie courante aux urgences le genou
Traumatologie courante aux urgences le genouTraumatologie courante aux urgences le genou
Traumatologie courante aux urgences le genouArnaud Depil-Duval
 

Tendances (20)

Fracture luxationperilunarienneducarpe-141111144216-conversion-gate02
Fracture luxationperilunarienneducarpe-141111144216-conversion-gate02Fracture luxationperilunarienneducarpe-141111144216-conversion-gate02
Fracture luxationperilunarienneducarpe-141111144216-conversion-gate02
 
Généralités sur les luxations
Généralités sur les luxationsGénéralités sur les luxations
Généralités sur les luxations
 
Poly chirurgie-maxillo-faciale-et-stomatologie
Poly chirurgie-maxillo-faciale-et-stomatologiePoly chirurgie-maxillo-faciale-et-stomatologie
Poly chirurgie-maxillo-faciale-et-stomatologie
 
Les fractures articulaires du genou
Les fractures articulaires du genou Les fractures articulaires du genou
Les fractures articulaires du genou
 
Examen neurologique
Examen neurologiqueExamen neurologique
Examen neurologique
 
Coude fractures
Coude fracturesCoude fractures
Coude fractures
 
Malades irradies en chirurgie dentaire
Malades irradies en chirurgie dentaireMalades irradies en chirurgie dentaire
Malades irradies en chirurgie dentaire
 
Luxations du coude
Luxations du coudeLuxations du coude
Luxations du coude
 
Corps étranger intra nasal.pptx
Corps étranger intra nasal.pptxCorps étranger intra nasal.pptx
Corps étranger intra nasal.pptx
 
Conférence Santé Ville de Tournai: Hernies Discales Lombaires à opérer ou non ?
Conférence Santé Ville de Tournai: Hernies Discales Lombaires à opérer ou non ? Conférence Santé Ville de Tournai: Hernies Discales Lombaires à opérer ou non ?
Conférence Santé Ville de Tournai: Hernies Discales Lombaires à opérer ou non ?
 
2 hernies discales
 2  hernies discales 2  hernies discales
2 hernies discales
 
Semiologie semio neuroradio
Semiologie semio neuroradioSemiologie semio neuroradio
Semiologie semio neuroradio
 
Aplasies et hypoplasies squelettiques congénitales de jambe
Aplasies et hypoplasies squelettiques congénitales de jambeAplasies et hypoplasies squelettiques congénitales de jambe
Aplasies et hypoplasies squelettiques congénitales de jambe
 
Anatomie Chirurgicale du Cou
Anatomie Chirurgicale du CouAnatomie Chirurgicale du Cou
Anatomie Chirurgicale du Cou
 
6.fracturi mb sup fr
6.fracturi mb sup fr6.fracturi mb sup fr
6.fracturi mb sup fr
 
Prise en charge d’un traumatisme du rachis cervical 2015
Prise en charge d’un traumatisme du rachis cervical 2015Prise en charge d’un traumatisme du rachis cervical 2015
Prise en charge d’un traumatisme du rachis cervical 2015
 
Semiologie semio neuroradio
Semiologie semio neuroradioSemiologie semio neuroradio
Semiologie semio neuroradio
 
Fractures 20palette
Fractures 20paletteFractures 20palette
Fractures 20palette
 
La sante bucco dentaire
La sante bucco dentaireLa sante bucco dentaire
La sante bucco dentaire
 
Traumatologie courante aux urgences le genou
Traumatologie courante aux urgences le genouTraumatologie courante aux urgences le genou
Traumatologie courante aux urgences le genou
 

En vedette

Un piège ophtalmologique
Un piège ophtalmologiqueUn piège ophtalmologique
Un piège ophtalmologiqueall-in-web
 
Les tumeurs de l’appareil visuel
Les tumeurs de l’appareil visuelLes tumeurs de l’appareil visuel
Les tumeurs de l’appareil visuelkillua zoldyck
 
HTA et pathologie oculaire (JF.Girmens)
HTA et pathologie oculaire (JF.Girmens)HTA et pathologie oculaire (JF.Girmens)
HTA et pathologie oculaire (JF.Girmens)Jean-Francois GIRMENS
 
Ophtalmologie ecn
Ophtalmologie ecnOphtalmologie ecn
Ophtalmologie ecnEgn Njeba
 
[DES1 Urgences] Urgences vitréo-rétiniennes / Pr R.Tadayoni (17 mars 2012)
[DES1 Urgences] Urgences vitréo-rétiniennes / Pr R.Tadayoni (17 mars 2012)[DES1 Urgences] Urgences vitréo-rétiniennes / Pr R.Tadayoni (17 mars 2012)
[DES1 Urgences] Urgences vitréo-rétiniennes / Pr R.Tadayoni (17 mars 2012)Fédération Rétine de Paris
 
[Jeudi de la Retine] Atrophie geographique : aspects cliniques (SY. Cohen)
[Jeudi de la Retine] Atrophie geographique : aspects cliniques (SY. Cohen)[Jeudi de la Retine] Atrophie geographique : aspects cliniques (SY. Cohen)
[Jeudi de la Retine] Atrophie geographique : aspects cliniques (SY. Cohen)Fédération Rétine de Paris
 
[DES1 Urgences] Oedeme papillaire / Dr C.Lamirel (23 mars 2013)
[DES1 Urgences] Oedeme papillaire / Dr C.Lamirel (23 mars 2013)[DES1 Urgences] Oedeme papillaire / Dr C.Lamirel (23 mars 2013)
[DES1 Urgences] Oedeme papillaire / Dr C.Lamirel (23 mars 2013)Fédération Rétine de Paris
 
[Jeudi de la Retine] Genetique de la DMLA atrophique (E. Souied)
[Jeudi de la Retine] Genetique de la DMLA atrophique (E. Souied)[Jeudi de la Retine] Genetique de la DMLA atrophique (E. Souied)
[Jeudi de la Retine] Genetique de la DMLA atrophique (E. Souied)Fédération Rétine de Paris
 
Therapeutique oculaire
Therapeutique oculaireTherapeutique oculaire
Therapeutique oculairekillua zoldyck
 
Trabeculoplastie au laser slt et iridoplastie
Trabeculoplastie au laser slt et iridoplastieTrabeculoplastie au laser slt et iridoplastie
Trabeculoplastie au laser slt et iridoplastieophtamike
 
Diabete, pathologies vasculaires et IVT (JRO 2007)
Diabete, pathologies vasculaires et IVT (JRO 2007)Diabete, pathologies vasculaires et IVT (JRO 2007)
Diabete, pathologies vasculaires et IVT (JRO 2007)Jean-Francois GIRMENS
 
Complications Phacoémulsification
Complications PhacoémulsificationComplications Phacoémulsification
Complications PhacoémulsificationOphtalmologie
 
CAT devant une hémoptysie dr innocent kashongwe
CAT devant une hémoptysie dr innocent kashongweCAT devant une hémoptysie dr innocent kashongwe
CAT devant une hémoptysie dr innocent kashongweUniversité de kinshasa
 
Phacoemulsification bimanuelle
Phacoemulsification bimanuellePhacoemulsification bimanuelle
Phacoemulsification bimanuelleOphtalmologie
 
Prise en charge à long terme du glaucome aigu par fermeture de l'angle
Prise en charge à long terme du glaucome aigu par fermeture de l'anglePrise en charge à long terme du glaucome aigu par fermeture de l'angle
Prise en charge à long terme du glaucome aigu par fermeture de l'angleEdouard Colas
 
Principes biomécaniques en phacoemulsification
Principes biomécaniques en phacoemulsificationPrincipes biomécaniques en phacoemulsification
Principes biomécaniques en phacoemulsificationOphtalmologie
 
Cas pratiques glaucome 29042015
Cas pratiques glaucome 29042015Cas pratiques glaucome 29042015
Cas pratiques glaucome 29042015VincentLyon
 

En vedette (20)

Un piège ophtalmologique
Un piège ophtalmologiqueUn piège ophtalmologique
Un piège ophtalmologique
 
Les tumeurs de l’appareil visuel
Les tumeurs de l’appareil visuelLes tumeurs de l’appareil visuel
Les tumeurs de l’appareil visuel
 
cours 4mai2009 OVR OAR NOIA
cours 4mai2009 OVR OAR NOIAcours 4mai2009 OVR OAR NOIA
cours 4mai2009 OVR OAR NOIA
 
HTA et pathologie oculaire (JF.Girmens)
HTA et pathologie oculaire (JF.Girmens)HTA et pathologie oculaire (JF.Girmens)
HTA et pathologie oculaire (JF.Girmens)
 
Ophtalmologie ecn
Ophtalmologie ecnOphtalmologie ecn
Ophtalmologie ecn
 
[DES1 Urgences] Urgences vitréo-rétiniennes / Pr R.Tadayoni (17 mars 2012)
[DES1 Urgences] Urgences vitréo-rétiniennes / Pr R.Tadayoni (17 mars 2012)[DES1 Urgences] Urgences vitréo-rétiniennes / Pr R.Tadayoni (17 mars 2012)
[DES1 Urgences] Urgences vitréo-rétiniennes / Pr R.Tadayoni (17 mars 2012)
 
[Jeudi de la Retine] Atrophie geographique : aspects cliniques (SY. Cohen)
[Jeudi de la Retine] Atrophie geographique : aspects cliniques (SY. Cohen)[Jeudi de la Retine] Atrophie geographique : aspects cliniques (SY. Cohen)
[Jeudi de la Retine] Atrophie geographique : aspects cliniques (SY. Cohen)
 
[DES1 Urgences] Oedeme papillaire / Dr C.Lamirel (23 mars 2013)
[DES1 Urgences] Oedeme papillaire / Dr C.Lamirel (23 mars 2013)[DES1 Urgences] Oedeme papillaire / Dr C.Lamirel (23 mars 2013)
[DES1 Urgences] Oedeme papillaire / Dr C.Lamirel (23 mars 2013)
 
[Jeudi de la Retine] Genetique de la DMLA atrophique (E. Souied)
[Jeudi de la Retine] Genetique de la DMLA atrophique (E. Souied)[Jeudi de la Retine] Genetique de la DMLA atrophique (E. Souied)
[Jeudi de la Retine] Genetique de la DMLA atrophique (E. Souied)
 
Therapeutique oculaire
Therapeutique oculaireTherapeutique oculaire
Therapeutique oculaire
 
Trabeculoplastie au laser slt et iridoplastie
Trabeculoplastie au laser slt et iridoplastieTrabeculoplastie au laser slt et iridoplastie
Trabeculoplastie au laser slt et iridoplastie
 
Diabete, pathologies vasculaires et IVT (JRO 2007)
Diabete, pathologies vasculaires et IVT (JRO 2007)Diabete, pathologies vasculaires et IVT (JRO 2007)
Diabete, pathologies vasculaires et IVT (JRO 2007)
 
Techniques du Lasik
Techniques du LasikTechniques du Lasik
Techniques du Lasik
 
Complications Phacoémulsification
Complications PhacoémulsificationComplications Phacoémulsification
Complications Phacoémulsification
 
CAT devant une hémoptysie dr innocent kashongwe
CAT devant une hémoptysie dr innocent kashongweCAT devant une hémoptysie dr innocent kashongwe
CAT devant une hémoptysie dr innocent kashongwe
 
Phacoemulsification bimanuelle
Phacoemulsification bimanuellePhacoemulsification bimanuelle
Phacoemulsification bimanuelle
 
Les glaucomes
Les glaucomesLes glaucomes
Les glaucomes
 
Prise en charge à long terme du glaucome aigu par fermeture de l'angle
Prise en charge à long terme du glaucome aigu par fermeture de l'anglePrise en charge à long terme du glaucome aigu par fermeture de l'angle
Prise en charge à long terme du glaucome aigu par fermeture de l'angle
 
Principes biomécaniques en phacoemulsification
Principes biomécaniques en phacoemulsificationPrincipes biomécaniques en phacoemulsification
Principes biomécaniques en phacoemulsification
 
Cas pratiques glaucome 29042015
Cas pratiques glaucome 29042015Cas pratiques glaucome 29042015
Cas pratiques glaucome 29042015
 

Similaire à L expertise medicale en ophtalmologie

Arthrite septique de lenfant
Arthrite septique de lenfantArthrite septique de lenfant
Arthrite septique de lenfantemnahammami
 
eye-anatomy-minitheme.pptx_20231219_165713_0000.pdf
eye-anatomy-minitheme.pptx_20231219_165713_0000.pdfeye-anatomy-minitheme.pptx_20231219_165713_0000.pdf
eye-anatomy-minitheme.pptx_20231219_165713_0000.pdfHoudaSalas
 
eye-anatomy-minitheme.pptx_20231219_165713_0000.pdf
eye-anatomy-minitheme.pptx_20231219_165713_0000.pdfeye-anatomy-minitheme.pptx_20231219_165713_0000.pdf
eye-anatomy-minitheme.pptx_20231219_165713_0000.pdfHoudaSalas
 
Traumatologie oculaire
Traumatologie oculaireTraumatologie oculaire
Traumatologie oculaireFrank FAMOSE
 
Arthrodèse c2 c3 voie d’abord sous-mandibulaire rétro-pharyngée
Arthrodèse c2 c3  voie d’abord sous-mandibulaire rétro-pharyngéeArthrodèse c2 c3  voie d’abord sous-mandibulaire rétro-pharyngée
Arthrodèse c2 c3 voie d’abord sous-mandibulaire rétro-pharyngéeRemy Kleib
 
Les rhinoplasties secondaires en chirurgie réparatrice
Les rhinoplasties secondaires en chirurgie réparatrice Les rhinoplasties secondaires en chirurgie réparatrice
Les rhinoplasties secondaires en chirurgie réparatrice madjoudj ahcene
 
Les sequelles des traumatismes thoraciques
Les sequelles des traumatismes thoraciquesLes sequelles des traumatismes thoraciques
Les sequelles des traumatismes thoraciquesrebas
 
trauma cranien Ifsi trauma cranien20062007
trauma cranien Ifsi trauma cranien20062007trauma cranien Ifsi trauma cranien20062007
trauma cranien Ifsi trauma cranien20062007Patou Conrath
 
L'entropion du Sharpei_QDC_PratiqueVet
L'entropion du Sharpei_QDC_PratiqueVetL'entropion du Sharpei_QDC_PratiqueVet
L'entropion du Sharpei_QDC_PratiqueVetFrank FAMOSE
 
Entropion du Sharpei _ QDC_ PratiqueVet
Entropion du Sharpei _ QDC_ PratiqueVetEntropion du Sharpei _ QDC_ PratiqueVet
Entropion du Sharpei _ QDC_ PratiqueVetFrank FAMOSE
 
Cat poignet doul post traumatq
Cat  poignet doul post traumatqCat  poignet doul post traumatq
Cat poignet doul post traumatqSoulaf Sel
 
Urgences ophtalmo jc 14 02 12
Urgences ophtalmo jc 14 02 12Urgences ophtalmo jc 14 02 12
Urgences ophtalmo jc 14 02 12raymondteyrouz
 
Prise en charge des plaies en structure d’urgence Résumé
Prise en charge des plaies en structure d’urgence RésuméPrise en charge des plaies en structure d’urgence Résumé
Prise en charge des plaies en structure d’urgence RésuméArnaud Depil-Duval
 

Similaire à L expertise medicale en ophtalmologie (20)

Arthrite septique de lenfant
Arthrite septique de lenfantArthrite septique de lenfant
Arthrite septique de lenfant
 
Les kératites chroniques du chat - CAZALOT - AFVAC 2011
Les kératites chroniques du chat - CAZALOT - AFVAC 2011Les kératites chroniques du chat - CAZALOT - AFVAC 2011
Les kératites chroniques du chat - CAZALOT - AFVAC 2011
 
eye-anatomy-minitheme.pptx_20231219_165713_0000.pdf
eye-anatomy-minitheme.pptx_20231219_165713_0000.pdfeye-anatomy-minitheme.pptx_20231219_165713_0000.pdf
eye-anatomy-minitheme.pptx_20231219_165713_0000.pdf
 
eye-anatomy-minitheme.pptx_20231219_165713_0000.pdf
eye-anatomy-minitheme.pptx_20231219_165713_0000.pdfeye-anatomy-minitheme.pptx_20231219_165713_0000.pdf
eye-anatomy-minitheme.pptx_20231219_165713_0000.pdf
 
Traumatologie oculaire
Traumatologie oculaireTraumatologie oculaire
Traumatologie oculaire
 
Arthrodèse c2 c3 voie d’abord sous-mandibulaire rétro-pharyngée
Arthrodèse c2 c3  voie d’abord sous-mandibulaire rétro-pharyngéeArthrodèse c2 c3  voie d’abord sous-mandibulaire rétro-pharyngée
Arthrodèse c2 c3 voie d’abord sous-mandibulaire rétro-pharyngée
 
Les rhinoplasties secondaires en chirurgie réparatrice
Les rhinoplasties secondaires en chirurgie réparatrice Les rhinoplasties secondaires en chirurgie réparatrice
Les rhinoplasties secondaires en chirurgie réparatrice
 
Coxarthrose
CoxarthroseCoxarthrose
Coxarthrose
 
Les sequelles des traumatismes thoraciques
Les sequelles des traumatismes thoraciquesLes sequelles des traumatismes thoraciques
Les sequelles des traumatismes thoraciques
 
Explorations radiologiques
Explorations radiologiquesExplorations radiologiques
Explorations radiologiques
 
La vision chez les animaux - CAZALOT
La vision chez les animaux - CAZALOT  La vision chez les animaux - CAZALOT
La vision chez les animaux - CAZALOT
 
trauma cranien Ifsi trauma cranien20062007
trauma cranien Ifsi trauma cranien20062007trauma cranien Ifsi trauma cranien20062007
trauma cranien Ifsi trauma cranien20062007
 
Epistaxis conference
Epistaxis conference Epistaxis conference
Epistaxis conference
 
Tp Endodontie
Tp Endodontie Tp Endodontie
Tp Endodontie
 
L'entropion du Sharpei_QDC_PratiqueVet
L'entropion du Sharpei_QDC_PratiqueVetL'entropion du Sharpei_QDC_PratiqueVet
L'entropion du Sharpei_QDC_PratiqueVet
 
Entropion du Sharpei _ QDC_ PratiqueVet
Entropion du Sharpei _ QDC_ PratiqueVetEntropion du Sharpei _ QDC_ PratiqueVet
Entropion du Sharpei _ QDC_ PratiqueVet
 
Cat poignet doul post traumatq
Cat  poignet doul post traumatqCat  poignet doul post traumatq
Cat poignet doul post traumatq
 
Thérapeutiques dentinaires
Thérapeutiques dentinairesThérapeutiques dentinaires
Thérapeutiques dentinaires
 
Urgences ophtalmo jc 14 02 12
Urgences ophtalmo jc 14 02 12Urgences ophtalmo jc 14 02 12
Urgences ophtalmo jc 14 02 12
 
Prise en charge des plaies en structure d’urgence Résumé
Prise en charge des plaies en structure d’urgence RésuméPrise en charge des plaies en structure d’urgence Résumé
Prise en charge des plaies en structure d’urgence Résumé
 

Plus de rebas

Séquelles rhino & cervicaux
Séquelles rhino & cervicauxSéquelles rhino & cervicaux
Séquelles rhino & cervicauxrebas
 
Régime des accidentés de la circulation
Régime des accidentés de la circulationRégime des accidentés de la circulation
Régime des accidentés de la circulationrebas
 
Pathologie sequellaire des traumatismes abdominaux
Pathologie sequellaire des traumatismes abdominauxPathologie sequellaire des traumatismes abdominaux
Pathologie sequellaire des traumatismes abdominauxrebas
 
Les séquelles et les éléments d'évaluation
Les séquelles et les éléments d'évaluationLes séquelles et les éléments d'évaluation
Les séquelles et les éléments d'évaluationrebas
 
Endocrinopathies post traumatiques
Endocrinopathies post traumatiquesEndocrinopathies post traumatiques
Endocrinopathies post traumatiquesrebas
 
Cours la responsabilité médicale++++++++++++
Cours la responsabilité médicale++++++++++++Cours la responsabilité médicale++++++++++++
Cours la responsabilité médicale++++++++++++rebas
 
Versoix Et La Glace
Versoix Et La GlaceVersoix Et La Glace
Versoix Et La Glacerebas
 
HTA 2009
HTA  2009HTA  2009
HTA 2009rebas
 
Recommadations Hypertension ArtéRielle 2009
Recommadations Hypertension ArtéRielle 2009Recommadations Hypertension ArtéRielle 2009
Recommadations Hypertension ArtéRielle 2009rebas
 

Plus de rebas (9)

Séquelles rhino & cervicaux
Séquelles rhino & cervicauxSéquelles rhino & cervicaux
Séquelles rhino & cervicaux
 
Régime des accidentés de la circulation
Régime des accidentés de la circulationRégime des accidentés de la circulation
Régime des accidentés de la circulation
 
Pathologie sequellaire des traumatismes abdominaux
Pathologie sequellaire des traumatismes abdominauxPathologie sequellaire des traumatismes abdominaux
Pathologie sequellaire des traumatismes abdominaux
 
Les séquelles et les éléments d'évaluation
Les séquelles et les éléments d'évaluationLes séquelles et les éléments d'évaluation
Les séquelles et les éléments d'évaluation
 
Endocrinopathies post traumatiques
Endocrinopathies post traumatiquesEndocrinopathies post traumatiques
Endocrinopathies post traumatiques
 
Cours la responsabilité médicale++++++++++++
Cours la responsabilité médicale++++++++++++Cours la responsabilité médicale++++++++++++
Cours la responsabilité médicale++++++++++++
 
Versoix Et La Glace
Versoix Et La GlaceVersoix Et La Glace
Versoix Et La Glace
 
HTA 2009
HTA  2009HTA  2009
HTA 2009
 
Recommadations Hypertension ArtéRielle 2009
Recommadations Hypertension ArtéRielle 2009Recommadations Hypertension ArtéRielle 2009
Recommadations Hypertension ArtéRielle 2009
 

L expertise medicale en ophtalmologie

  • 1. L’EXPERTISE MEDICALEL’EXPERTISE MEDICALE EN OPHTALMOLOGIEEN OPHTALMOLOGIE Pr. Ag. BOUGUILA HPr. Ag. BOUGUILA H
  • 2. INTRODUCTIONINTRODUCTION  Les traumatises oculaires : problème deLes traumatises oculaires : problème de santé publiquesanté publique  fréquence extrêmefréquence extrême  gravitégravité  incidence socio-économique.incidence socio-économique.  Intérêt de la prévention.Intérêt de la prévention.
  • 3. Terrain :Terrain :  sexe masculin +++sexe masculin +++  enfantenfant  adulte jeune.adulte jeune. Circonstances :Circonstances :  Jeux d’enfantJeux d’enfant  Milieu scolaireMilieu scolaire  AT, AVP,ADAT, AVP,AD  AdulteAdulte Examen ophtalmo complet,Examen ophtalmo complet, systématique et bien conduitsystématique et bien conduit EPIDEMIOLOGIEEPIDEMIOLOGIE }} Enfant
  • 4. CLINIQUECLINIQUE CONDUITE DE L’EXAMEN :CONDUITE DE L’EXAMEN :  Interrogatoire :Interrogatoire :  Circonstances de l’accident : date, heure, lieu.Circonstances de l’accident : date, heure, lieu.  Etat oculaire pré-existant : amblyopie,Etat oculaire pré-existant : amblyopie, antécédents médicaux/chirurgicaux.antécédents médicaux/chirurgicaux.  Examen clinique :Examen clinique :  Acuité visuelleAcuité visuelle  Exploration sous AG : (enfant+++).Exploration sous AG : (enfant+++).
  • 5.  Examen à la LAF plan par planExamen à la LAF plan par plan • Paupière :Paupière : ptôsis (atteinte du releveur de la paupière sup)ptôsis (atteinte du releveur de la paupière sup) • Conjonctive :Conjonctive : Hémorragie sous conjonctivale / chemosisHémorragie sous conjonctivale / chemosis ( rupture du globe oculaire)( rupture du globe oculaire) • Cornée :Cornée : Plaie transfixiante / ulcération.Plaie transfixiante / ulcération. • Chambre antérieureChambre antérieure : profondeur, réaction inflammatoire,: profondeur, réaction inflammatoire, hyphéma.hyphéma. • Iris :Iris : Rupture du sphincter, iridodyalise, récession de l’angle.Rupture du sphincter, iridodyalise, récession de l’angle. • Cristallin :Cristallin : subluxation, luxation, cataracte contusive.subluxation, luxation, cataracte contusive.  Fond d’œil :Fond d’œil : • Vitré: inflammation, HIVVitré: inflammation, HIV • Rétine: trou, déchirure, DR, hémorragieRétine: trou, déchirure, DR, hémorragie  Motilité oculaire : III, IV, VIMotilité oculaire : III, IV, VI
  • 6.  Examens complémentaires :Examens complémentaires :  Champ visuel :Champ visuel : • Aux doigtsAux doigts • Au GoldmannAu Goldmann • Périmètrie automatique.Périmètrie automatique.  Ex radiologique :Ex radiologique : systématique, CEIO, fracture desystématique, CEIO, fracture de l’orbite.l’orbite.  Echo oculaire B :Echo oculaire B : FO inaccessibleFO inaccessible  TDM, IRMTDM, IRM
  • 7. CONTUSIONS OCULAIRESCONTUSIONS OCULAIRES  Types de Contusions :Types de Contusions :  Directe : balle, coup de poingDirecte : balle, coup de poing  Indirect :Indirect : • tramatisme cranientramatisme cranien • déplacement d’air (blast)déplacement d’air (blast)
  • 8.  hyphéma :hyphéma : HTO,HTO, hématocornéehématocornée  Cornée :Cornée : œdème, érosionsœdème, érosions  Iris :Iris : myosis, mydriase,myosis, mydriase, iridodialyse, ruptureiridodialyse, rupture sphinctériennesphinctérienne  Angle iridocornéen :Angle iridocornéen : récession de l’anglerécession de l’angle  trouble du tonustrouble du tonus  Cristallin:Cristallin: subluxationsubluxation luxation, rupture capsulaireluxation, rupture capsulaire antérieure (antérieure (glaucome,glaucome, uvéite phacoantigénique).uvéite phacoantigénique).  Syndrome contusif du segment antérieur Syndrome contusif du segment antérieur 
  • 9.  Contusion du corps ciliaire :Contusion du corps ciliaire :  Hémorragie (hyphéma, hémorragie du vitré)Hémorragie (hyphéma, hémorragie du vitré)  cyclitecyclite  Hypo/hypertonieHypo/hypertonie
  • 10.  Syndrome traumatique du segment postérieur :Syndrome traumatique du segment postérieur :  Vitré : DPV, HIV, hyaliteVitré : DPV, HIV, hyalite  Rétine : Hémorragie, œdème(Berlin) Déchirure, DRRétine : Hémorragie, œdème(Berlin) Déchirure, DR (immédiat ou différé)(immédiat ou différé)  Choroîde: hémorragies, hématome, décollementChoroîde: hémorragies, hématome, décollement choroïdien.choroïdien.  Membrane de Bruch: rupture (risque de néovaisseauxMembrane de Bruch: rupture (risque de néovaisseaux sous rétiniens)sous rétiniens) angiographieangiographie  NO: neuropathie optique traumatique, compressive (OP)NO: neuropathie optique traumatique, compressive (OP)
  • 11. PLAIES PERFORANTES DUPLAIES PERFORANTES DU GLOBEGLOBE  Urgence chirurgicale+++Urgence chirurgicale+++  Rupture de la coque cornéosclérale parRupture de la coque cornéosclérale par deux mécanismes :deux mécanismes :  Mécanisme direct : point d’impact ( SA++)Mécanisme direct : point d’impact ( SA++)  Mécanisme indirect : contusion phénomène deMécanisme indirect : contusion phénomène de contre coup) (segment postérieur et limbe).contre coup) (segment postérieur et limbe).  Fréquence :Fréquence :  cornée 50%,cornée 50%,  sclère 30%sclère 30%  sclère et cornée 20%sclère et cornée 20%
  • 12. 1- Plaies perforantes de la1- Plaies perforantes de la cornée :cornée : a- plaie récente :a- plaie récente :  Diagnostic évident : hernieDiagnostic évident : hernie de l’iris, blessure dude l’iris, blessure du cristallin, athalamie.cristallin, athalamie.  Polytraumatisés: risque dePolytraumatisés: risque de passer inaperçue.passer inaperçue. b- plaie ancienne :b- plaie ancienne :  Inaperçue ( plaie minime,Inaperçue ( plaie minime, polytraumatisé).polytraumatisé).  EvolutionEvolution • cicatrisation spontanéecicatrisation spontanée • SurinfectionSurinfection  endophtalmieendophtalmie
  • 13. 2- Plaies sclérales :2- Plaies sclérales :  Lésions associées de la choroïde et de laLésions associées de la choroïde et de la rétine.rétine. 3-3- Plaies cornéo-sclérale :Plaies cornéo-sclérale :  GravesGraves  Lésions associées +++: sclère, cornée, iris,Lésions associées +++: sclère, cornée, iris, corps ciliaire, cristallin, vitré.corps ciliaire, cristallin, vitré.
  • 14. 4- C4- Corps étranger intra-oculaireorps étranger intra-oculaire ::  Recherche systématiqueRecherche systématique  Suspecté :Suspecté :  InterrogatoireInterrogatoire  Porte d’entrée.Porte d’entrée.  Radio, Echographie, TDMRadio, Echographie, TDM  Complications :Complications :  Lésions anatomiques importantesLésions anatomiques importantes  InfectionInfection  Toxique (métallose).Toxique (métallose).
  • 15. LES BRULURES OCULAIRESLES BRULURES OCULAIRES  FréquentesFréquentes  GravesGraves  Implications médico-légales (Pc fonctionnel etImplications médico-légales (Pc fonctionnel et anatomique)anatomique)  Brûlures chimiques :Brûlures chimiques :  Agents en cause :Agents en cause : 1- corrosifs :1- corrosifs :  Acides : Nécrose de coagulation , lésions d’embléeAcides : Nécrose de coagulation , lésions d’emblée maximales.maximales.  Bases : Nécrose de liquéfaction, action continueBases : Nécrose de liquéfaction, action continue pendant plusieurs jours.pendant plusieurs jours.
  • 16. 2-Autres2-Autres • Arsenic,phosphore, souffre (industrie)Arsenic,phosphore, souffre (industrie) • Gaz de combat, lacrymogènesGaz de combat, lacrymogènes(( irritation cornéo-conjonctivale +irritation cornéo-conjonctivale + larmoiement profus). Action transitoire et réversible.larmoiement profus). Action transitoire et réversible. • Les solvants : ((Alcool, éther) peu toxiques.Alcool, éther) peu toxiques.  Formes anatomiques et évolutives des lésionsFormes anatomiques et évolutives des lésions de brûlurede brûlure • Cas bénins :Cas bénins :  chémosischémosis  KPSKPS • Cas graves :  Nécrose conjonctivo-cornéenne étendueNécrose conjonctivo-cornéenne étendue  Altération de la sécrétion lacrymaleAltération de la sécrétion lacrymale xérosisxérosis  Inflammation du segment antérieurInflammation du segment antérieur  HTOHTO  Altération de la transparence cornéenneAltération de la transparence cornéenne opacité +opacité + néovascularisation cornéenne.néovascularisation cornéenne.  Perte anatomique de l’œil.Perte anatomique de l’œil.
  • 17.  Brûlures thermiques :Brûlures thermiques :  Brûlures par flammes :Brûlures par flammes : atteinte palpébrale+++, Globe rarement atteintatteinte palpébrale+++, Globe rarement atteint  Brûlures par solides en fusion :Brûlures par solides en fusion : gravesgraves  Liquides:Liquides: atteinte faciale+++atteinte faciale+++  Brûlures par le froid :Brûlures par le froid : exceptionnelleexceptionnelle  Brûlures électriques :Brûlures électriques :  Courant haut voltageCourant haut voltage  cataracte, opacitéscataracte, opacités cornéennescornéennes  FulgurationFulguration  cataracte, œdème rétiniencataracte, œdème rétinien
  • 18. ConclusionConclusion  Tramatologie oculaire : grave et fréquenteTramatologie oculaire : grave et fréquente  Urgence diagnostique et thérapeutiqueUrgence diagnostique et thérapeutique  Pronostic fonctionnel et anatomique mis en jeuPronostic fonctionnel et anatomique mis en jeu  Implications médicolégales +++Implications médicolégales +++