SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  2
Télécharger pour lire hors ligne
California Dreamin
Jour 1
Nous voilà sortis du terminal plein comme une ruche d’Apis mellifera. On prend un taxi en direction de.... je
me retourne vers mon acolyte qui lance avec “coeur” BEVERLY HILLS!.
Je m’enfonce dans mon fauteuil de taxi au cuir noir tout en écoutant d’une oreille un taximan pakistanais
questionné mon ami sur les raisons de notre venue à LA. Emerveillé par l’idée que nous ayons gagner un
road trip californien, il commence à nous vanter les bienfaits de la conduite en amérique, qui, contrairement
à Islamabad, ne demande aucune adresse spécifique au slalom anti nid de poule. Nous voilà enfin arrivé
dans le jardin d’Alice au pays des merveilles, champignons hallucinogènes en moins. Tout nous semble dé-
mesuré, XXL.... mais quoi de plus normal pour une ville qui a réssuscité le terme “hancock” avec Mr Smith
en vedette..... justement, nous dépassons la villa dudit comédien et mon comparse s’interroge sur l’attribu-
tion d’une étoile à cet acteur loufoque. Le doute s’installe, réflexion stérile, nous nous engageons vers une
vérification au boulevard des stars.

Jour 2
Après une visite taxi-guidé et expresse d’une citée à la faune angélique, nous embarquons dans un vais-
seau gracieusement mit à notre disposition pour commencer dignement notre aventure californesque. Au
volant de notre bolide bridé aux limites de vélocité, nous découvrons les plages logeant la côte, direction
San Simeon!Et c’est ainsi que notre visite se ponctue de carrosses de sport dirigés par les pin up version ère
techntonique et de bikers neo hipsters.....cocktail détonnant!
Pendant ce temps, nous apprécions la volupté de ce ballet de vagues ondulant à l’horizon, rythmées par cette
vibration solaire.....Tandis que California Dreamin de Mamas and the papas nous transporte dans une dimen-
sion estivale totalement fantasmagorique. Voilà que l’image de ce lieu, projeté tant de fois, se dessine devant
nous.... l’envie plus forte que l’objectif, nous faisons un crochet vers la plage, après avoir garé notre paque-
bot routier. Equipés de nos strings “baywatch” nous nous pressons d’un pas balancé à la manière hollywoo-
dienne vers cet océan sino-américain si pacifiste!
Après un pic nic, une baignade et 386 km, nous voilà arrivés à San Simeon.

Jour 3
Quelques curiosités nocturnes en tout genre passées, pied au plancher, nous nous ruons vers les merveilles
dorées de la ville du Francis gelé comme un frisko. A notre grand désespoir, notre itinéraire nous éloigne de
la chorégraphie aquatique, mais très vite l’appréhension laisse place à une curiosité aiguisée. Paysage aride,
architecture post moderniste très influencée pop, et surprises animalière commencent à s’imposer comme les
nouvelles références de mes futurs souvenirs!
Bizarement une étendue d’eau apparait du côté opposé à la position initiale de l’océan.... Nous approchons
de Palo Alto... plus que quelques kilomètres. Petit à petit, San Francisco apparait devant nous, James Blunt
me souffle les mots opportun “You are beautiful”.....it’s ...true ...rajoute mon vieil ami!

Jour 4
Une nuit à chercher les traces de Harvey Milk en bons cinéphiles.... nous voilà boostés au petit matin pour
dévorer les merveilles du Frisco fondu par un soleil de plomb. Equipés de nos pantalons patte d’éléphant,
nostalgie du fameux tandem starsky-hutchien.. direction les pentes abruptes de la ville au volant de......
NON.... dans un tramway voyons. Mon partenaire, “Blue” cherche les sensations dans la descente en sortant
sa tête par la fenêtre de la locomotive urbaine... il me fait penser au canidé dans le film chien flic, mustang
en moins!
Nous nous dirigeons ensuite vers un des monument qui a fait naitre notre vocation studieuse pour l’architec-
ture.....Le golden Gate....Ce pont, qui tel une ballerine, défie les lois de la mécanique pour réaliser un “grand
jeté”... et ce au dépend de quelques Erythèmes...Ha quelle douleur !.. Mais comme on dit , il faut souffrir
pour être belle! Visite de la prison la plus mythique du monde après Guantanmo et nous voilà de retour as-
soupis à l’hôtel.
Jour 5
Départ pour la nature, on se remet de nos aventures urbaine avec une compilation d’Harry Belafonte....
Jumpin the line!... et nous voilà sautant sur le tapis roulant direction Fresno en passant par le Yosemite Park.
Les paysages défilent, et pendant ce temps nous essayons de reconnaitre les variétés d’arbres qui défilent sur
notre chemin, après 127 arrêts pour observer le feuillage, 3 pannes d’essence, 15 demi-tour, 3 randonnées....
et 5 arbres reconnus... nous finissons par abandonner notre entreprise lubinesque pour profiter paisiblement
de la beauté du lieu.
Soudain, lumineuse idée, nous bifurquons vers Curry Village pour observer le Glacier Point.... ha si seule-
ment j’avais le temps, j’airais planter un “ManneGrote pis” au sommet de cette roche... J’enfouis ma tris-
tesse, j’avale ma nostalgie...sourire Colgate...crochet par El Capitan et direction Fresno.

Jour 6
Fresno dévorée, digérée, régurgitée.... en route vers les prairies du hasard et de la débauche....Nous rythmons
notre ballade avec du George Moustakis... alors que les “eaux de mars” bercent notre contemplation du spec-
tacle semi désertique... une idée lumineuse nait d’une discussion bio-intellectuelle. Changement de chemin,
un détour s’impose pour contempler le génial Générale Sherman, le sequoidendron giganteum, arbre le plus
imposant au monde! .. Mais réflexion faites, distance trop longue, temps trop court et intérêt pour la cité du
vice supérieur, nous optons pour l’achat d’une carte postal du vieux Sherman... Nous alternons notre chemin
entre stop pipi, stop photos, stop émerveillement et stop des stops. Après avoir englouti 640 kilomètres et au
moins 60 pauses, un panneau nous souhaite la bienvenue dans “La FABULEUSE...LAS VEGAS!”
QUE LA FÊTE COMMENCE!

Jour 7
Nuit endiablée au pays du soleil électrique, la locomotive redémarre avec son lot de jouissances estivale...
Le voyage touche à sa fin, tandis que notre engouement se décuple. Pied au plancher, objectif Les Anges.
Mon ami trépignant d’impatience décide d’exulter sa joie en faisant cracher Bruce Springsteen des baffles de
la voiture. Le trajet se trouve ainsi ponctué de brames crânes BORN IN THE USA ou DANCING IN THE
DARK.
Avant d’aller approfondir notre connaissance de la ville étoilée, nous laissons les serpents de goudrons nous
guider vers d’autres merveilles..... photos devant un panneau route 66, que nous n’hésitons pas à transformer
pour l’occasion en symbole sataniste! Finalement après 15 photos en compagnie d’autochtones, 10 de curio-
sités culinaires et une centaine de muses au profil callipyge, nous entrons triomphalement dans la cité divine.
Jour 8
Après une soirée à rencontrer des individus du bel-âge et à croquer l’ambiance électrique du lieu, nous
retournons à notre exploration. Après avoir établi un référencement strict des incontounables.... Direction les
studios Universal pour une visite guidée, avant d’aller flâner devant le Walt Disney Concert Hall dessiner
par O. Gehry.
Ensuite, une escapade maritime ne sera pas de trop, pour profiter de la plage mythique de Venice Beach et
Santa Monica....Et évidemment, en bons Nerds et fans de Tarantino, nous essayons de découvrir la vidéothè-
que de ses débuts...
Pour clôturer cette journée et surtout remercier les pionniers qui ont contribué à la création de cette ville, à
l’image de général Suter compté par Blaise Cendras, nous allumons une bougie sur Olverra Street.

Jour 9
Je suis si triste que je ne puis écrire des paroles réjouissantes.
Je décide alors d’immortaliser la dernière image que je peux capturer de cette terre désormais apprivoisée....
une trame de bâtiment compacte qui, du haut de ma monture ailée, paraissent vibrer sous le poids de nos
souvenirs......
J l’entends alors murmurer.....
See you soon !

Contenu connexe

Tendances

Maxime Berghmans
Maxime BerghmansMaxime Berghmans
Maxime BerghmansLeSoir.be
 
Michaël Scholze
Michaël ScholzeMichaël Scholze
Michaël ScholzeLeSoir.be
 
Charlotte Renard
Charlotte RenardCharlotte Renard
Charlotte RenardLeSoir.be
 
Cole - Présentation - La Grande Guerre - « L'Histoire d'un Poilu »
Cole - Présentation - La Grande Guerre - « L'Histoire d'un Poilu »Cole - Présentation - La Grande Guerre - « L'Histoire d'un Poilu »
Cole - Présentation - La Grande Guerre - « L'Histoire d'un Poilu »Nancy Cole
 
Gaston Lavalley Legendes Normandes
Gaston Lavalley   Legendes NormandesGaston Lavalley   Legendes Normandes
Gaston Lavalley Legendes NormandesSais Abdelkrim
 
Marie Leyder
Marie LeyderMarie Leyder
Marie LeyderLeSoir.be
 
34. dia voyage au soleil 3 – mars 2013 f
34. dia  voyage au soleil  3 – mars 2013 f34. dia  voyage au soleil  3 – mars 2013 f
34. dia voyage au soleil 3 – mars 2013 fAlaindegans
 
Virginie Klon
Virginie KlonVirginie Klon
Virginie KlonLeSoir.be
 
La ménageriedugorgu
La ménageriedugorguLa ménageriedugorgu
La ménageriedugorguRazaire Marc
 
Ange Oliveur Profession Chauffeur De Bus
Ange Oliveur   Profession Chauffeur De BusAnge Oliveur   Profession Chauffeur De Bus
Ange Oliveur Profession Chauffeur De BusManouchebb
 
Le Bourges AWC pour Didier Lumay !
Le Bourges AWC pour Didier Lumay !Le Bourges AWC pour Didier Lumay !
Le Bourges AWC pour Didier Lumay !Fabrice Carlier
 
Les lettres de mon moulin
Les  lettres de mon moulinLes  lettres de mon moulin
Les lettres de mon moulinEPSILIM
 
34. dia voyage au soleil 3 – mars 2013 f
34. dia  voyage au soleil  3 – mars 2013 f34. dia  voyage au soleil  3 – mars 2013 f
34. dia voyage au soleil 3 – mars 2013 fAlaindegans
 
Jean de la fontaine
Jean de la fontaineJean de la fontaine
Jean de la fontaineEPSILIM
 

Tendances (19)

Maxime Berghmans
Maxime BerghmansMaxime Berghmans
Maxime Berghmans
 
Michaël Scholze
Michaël ScholzeMichaël Scholze
Michaël Scholze
 
Charlotte Renard
Charlotte RenardCharlotte Renard
Charlotte Renard
 
Cole - Présentation - La Grande Guerre - « L'Histoire d'un Poilu »
Cole - Présentation - La Grande Guerre - « L'Histoire d'un Poilu »Cole - Présentation - La Grande Guerre - « L'Histoire d'un Poilu »
Cole - Présentation - La Grande Guerre - « L'Histoire d'un Poilu »
 
Gaston Lavalley Legendes Normandes
Gaston Lavalley   Legendes NormandesGaston Lavalley   Legendes Normandes
Gaston Lavalley Legendes Normandes
 
Marie Leyder
Marie LeyderMarie Leyder
Marie Leyder
 
34. dia voyage au soleil 3 – mars 2013 f
34. dia  voyage au soleil  3 – mars 2013 f34. dia  voyage au soleil  3 – mars 2013 f
34. dia voyage au soleil 3 – mars 2013 f
 
Virginie Klon
Virginie KlonVirginie Klon
Virginie Klon
 
La ménageriedugorgu
La ménageriedugorguLa ménageriedugorgu
La ménageriedugorgu
 
Ange Oliveur Profession Chauffeur De Bus
Ange Oliveur   Profession Chauffeur De BusAnge Oliveur   Profession Chauffeur De Bus
Ange Oliveur Profession Chauffeur De Bus
 
Le Bourges AWC pour Didier Lumay !
Le Bourges AWC pour Didier Lumay !Le Bourges AWC pour Didier Lumay !
Le Bourges AWC pour Didier Lumay !
 
New Box Magazine #127
New Box Magazine #127New Box Magazine #127
New Box Magazine #127
 
Les lettres de mon moulin
Les  lettres de mon moulinLes  lettres de mon moulin
Les lettres de mon moulin
 
Tout çà pour çà!
Tout çà pour çà!Tout çà pour çà!
Tout çà pour çà!
 
34. dia voyage au soleil 3 – mars 2013 f
34. dia  voyage au soleil  3 – mars 2013 f34. dia  voyage au soleil  3 – mars 2013 f
34. dia voyage au soleil 3 – mars 2013 f
 
Coin rigolo
Coin rigoloCoin rigolo
Coin rigolo
 
Jean de la fontaine
Jean de la fontaineJean de la fontaine
Jean de la fontaine
 
Programme festival medieval_2013
Programme festival medieval_2013Programme festival medieval_2013
Programme festival medieval_2013
 
L'Aventure du monde, de 1992 à 2000.
L'Aventure du monde, de 1992 à 2000.L'Aventure du monde, de 1992 à 2000.
L'Aventure du monde, de 1992 à 2000.
 

Similaire à Olivier Abeloos

Bruno Stainier
Bruno StainierBruno Stainier
Bruno StainierLeSoir.be
 
Coline Delaunois
Coline DelaunoisColine Delaunois
Coline DelaunoisLeSoir.be
 
Caroline Mathias
Caroline MathiasCaroline Mathias
Caroline MathiasLeSoir.be
 
Emmanuelle Hubert
Emmanuelle HubertEmmanuelle Hubert
Emmanuelle HubertLeSoir.be
 
Alexandre Marcos
Alexandre MarcosAlexandre Marcos
Alexandre MarcosLeSoir.be
 
Coline Geleyn
Coline GeleynColine Geleyn
Coline GeleynLeSoir.be
 
Jean-François Bolland
Jean-François BollandJean-François Bolland
Jean-François BollandLeSoir.be
 
Alix Sepulchre
Alix SepulchreAlix Sepulchre
Alix SepulchreLeSoir.be
 
Marie Damman
Marie DammanMarie Damman
Marie DammanLeSoir.be
 
Pauline Polaszewski et Emilie De Cock
Pauline Polaszewski et Emilie De CockPauline Polaszewski et Emilie De Cock
Pauline Polaszewski et Emilie De CockLeSoir.be
 
Simon Lenaerts
Simon LenaertsSimon Lenaerts
Simon LenaertsLeSoir.be
 
Mathieu Noël
Mathieu NoëlMathieu Noël
Mathieu NoëlLeSoir.be
 
Delphine Moureau
Delphine MoureauDelphine Moureau
Delphine MoureauLeSoir.be
 
Morgan Germain
Morgan GermainMorgan Germain
Morgan GermainLeSoir.be
 
Loïc Robeaux et Amélie Gervois
Loïc Robeaux et Amélie GervoisLoïc Robeaux et Amélie Gervois
Loïc Robeaux et Amélie GervoisLeSoir.be
 
Marie Decock
Marie DecockMarie Decock
Marie DecockLeSoir.be
 
Les vacances de Noel de la famille 3xrien
Les vacances de Noel de la famille 3xrienLes vacances de Noel de la famille 3xrien
Les vacances de Noel de la famille 3xrienfegriffith
 
Caroline Billen
Caroline BillenCaroline Billen
Caroline BillenLeSoir.be
 

Similaire à Olivier Abeloos (20)

Bruno Stainier
Bruno StainierBruno Stainier
Bruno Stainier
 
Coline Delaunois
Coline DelaunoisColine Delaunois
Coline Delaunois
 
Caroline Mathias
Caroline MathiasCaroline Mathias
Caroline Mathias
 
Emmanuelle Hubert
Emmanuelle HubertEmmanuelle Hubert
Emmanuelle Hubert
 
Lara Burton
Lara BurtonLara Burton
Lara Burton
 
Alexandre Marcos
Alexandre MarcosAlexandre Marcos
Alexandre Marcos
 
Coline Geleyn
Coline GeleynColine Geleyn
Coline Geleyn
 
Jean-François Bolland
Jean-François BollandJean-François Bolland
Jean-François Bolland
 
Alix Sepulchre
Alix SepulchreAlix Sepulchre
Alix Sepulchre
 
Marie Damman
Marie DammanMarie Damman
Marie Damman
 
Pauline Polaszewski et Emilie De Cock
Pauline Polaszewski et Emilie De CockPauline Polaszewski et Emilie De Cock
Pauline Polaszewski et Emilie De Cock
 
Simon Lenaerts
Simon LenaertsSimon Lenaerts
Simon Lenaerts
 
Mathieu Noël
Mathieu NoëlMathieu Noël
Mathieu Noël
 
Delphine Moureau
Delphine MoureauDelphine Moureau
Delphine Moureau
 
Morgan Germain
Morgan GermainMorgan Germain
Morgan Germain
 
Loïc Robeaux et Amélie Gervois
Loïc Robeaux et Amélie GervoisLoïc Robeaux et Amélie Gervois
Loïc Robeaux et Amélie Gervois
 
Visite En Terre à Voyages
Visite En Terre à VoyagesVisite En Terre à Voyages
Visite En Terre à Voyages
 
Marie Decock
Marie DecockMarie Decock
Marie Decock
 
Les vacances de Noel de la famille 3xrien
Les vacances de Noel de la famille 3xrienLes vacances de Noel de la famille 3xrien
Les vacances de Noel de la famille 3xrien
 
Caroline Billen
Caroline BillenCaroline Billen
Caroline Billen
 

Plus de LeSoir.be

Seule l'imagination peut nous sauver
Seule l'imagination peut nous sauverSeule l'imagination peut nous sauver
Seule l'imagination peut nous sauverLeSoir.be
 
Charles Cumont - Mémoires 39-42.pdf
Charles Cumont - Mémoires 39-42.pdfCharles Cumont - Mémoires 39-42.pdf
Charles Cumont - Mémoires 39-42.pdfLeSoir.be
 
Les garderies des 9 et 10 novembre
Les garderies des 9 et 10 novembreLes garderies des 9 et 10 novembre
Les garderies des 9 et 10 novembreLeSoir.be
 
Accord de gouvernement
Accord de gouvernementAccord de gouvernement
Accord de gouvernementLeSoir.be
 
Les discours du Roi aux Autorités du pays
Les discours du Roi aux Autorités du paysLes discours du Roi aux Autorités du pays
Les discours du Roi aux Autorités du paysLeSoir.be
 
La lettre ouverte d'Emmanuel Macron aux Français
La lettre ouverte d'Emmanuel Macron aux FrançaisLa lettre ouverte d'Emmanuel Macron aux Français
La lettre ouverte d'Emmanuel Macron aux FrançaisLeSoir.be
 
Communiqué de la Plateforme citoyenne
Communiqué de la Plateforme citoyenneCommuniqué de la Plateforme citoyenne
Communiqué de la Plateforme citoyenneLeSoir.be
 
La carte de la concentration d'ozone
La carte de la concentration d'ozone La carte de la concentration d'ozone
La carte de la concentration d'ozone LeSoir.be
 
«J’ai été battu et torturé»: le script de la conversation entre le CGRA et un...
«J’ai été battu et torturé»: le script de la conversation entre le CGRA et un...«J’ai été battu et torturé»: le script de la conversation entre le CGRA et un...
«J’ai été battu et torturé»: le script de la conversation entre le CGRA et un...LeSoir.be
 
La note du CGRA (2/2)
La note du CGRA (2/2)La note du CGRA (2/2)
La note du CGRA (2/2)LeSoir.be
 
La note du CGRA (1/2)
La note du CGRA (1/2)La note du CGRA (1/2)
La note du CGRA (1/2)LeSoir.be
 
Programme Esperanzah!
Programme Esperanzah!Programme Esperanzah!
Programme Esperanzah!LeSoir.be
 
Rapport belge
Rapport belgeRapport belge
Rapport belgeLeSoir.be
 
Le cours de Stéphane Mercier
Le cours de Stéphane MercierLe cours de Stéphane Mercier
Le cours de Stéphane MercierLeSoir.be
 
Le calendrier des Playoffs 1 et 2
Le calendrier des Playoffs 1 et 2Le calendrier des Playoffs 1 et 2
Le calendrier des Playoffs 1 et 2LeSoir.be
 
La lettre de Theo Francken aux Irakiens
La lettre de Theo Francken aux IrakiensLa lettre de Theo Francken aux Irakiens
La lettre de Theo Francken aux IrakiensLeSoir.be
 
Declarationpolitiquegenerale
DeclarationpolitiquegeneraleDeclarationpolitiquegenerale
DeclarationpolitiquegeneraleLeSoir.be
 
Infographie startup
Infographie startupInfographie startup
Infographie startupLeSoir.be
 
L'audience de la Radio en France en Janvier - Mars 2015
L'audience de la Radio en France en Janvier - Mars 2015L'audience de la Radio en France en Janvier - Mars 2015
L'audience de la Radio en France en Janvier - Mars 2015LeSoir.be
 
Le calendrier des Playoffs 1, 2 et 3
Le calendrier des Playoffs 1, 2 et 3Le calendrier des Playoffs 1, 2 et 3
Le calendrier des Playoffs 1, 2 et 3LeSoir.be
 

Plus de LeSoir.be (20)

Seule l'imagination peut nous sauver
Seule l'imagination peut nous sauverSeule l'imagination peut nous sauver
Seule l'imagination peut nous sauver
 
Charles Cumont - Mémoires 39-42.pdf
Charles Cumont - Mémoires 39-42.pdfCharles Cumont - Mémoires 39-42.pdf
Charles Cumont - Mémoires 39-42.pdf
 
Les garderies des 9 et 10 novembre
Les garderies des 9 et 10 novembreLes garderies des 9 et 10 novembre
Les garderies des 9 et 10 novembre
 
Accord de gouvernement
Accord de gouvernementAccord de gouvernement
Accord de gouvernement
 
Les discours du Roi aux Autorités du pays
Les discours du Roi aux Autorités du paysLes discours du Roi aux Autorités du pays
Les discours du Roi aux Autorités du pays
 
La lettre ouverte d'Emmanuel Macron aux Français
La lettre ouverte d'Emmanuel Macron aux FrançaisLa lettre ouverte d'Emmanuel Macron aux Français
La lettre ouverte d'Emmanuel Macron aux Français
 
Communiqué de la Plateforme citoyenne
Communiqué de la Plateforme citoyenneCommuniqué de la Plateforme citoyenne
Communiqué de la Plateforme citoyenne
 
La carte de la concentration d'ozone
La carte de la concentration d'ozone La carte de la concentration d'ozone
La carte de la concentration d'ozone
 
«J’ai été battu et torturé»: le script de la conversation entre le CGRA et un...
«J’ai été battu et torturé»: le script de la conversation entre le CGRA et un...«J’ai été battu et torturé»: le script de la conversation entre le CGRA et un...
«J’ai été battu et torturé»: le script de la conversation entre le CGRA et un...
 
La note du CGRA (2/2)
La note du CGRA (2/2)La note du CGRA (2/2)
La note du CGRA (2/2)
 
La note du CGRA (1/2)
La note du CGRA (1/2)La note du CGRA (1/2)
La note du CGRA (1/2)
 
Programme Esperanzah!
Programme Esperanzah!Programme Esperanzah!
Programme Esperanzah!
 
Rapport belge
Rapport belgeRapport belge
Rapport belge
 
Le cours de Stéphane Mercier
Le cours de Stéphane MercierLe cours de Stéphane Mercier
Le cours de Stéphane Mercier
 
Le calendrier des Playoffs 1 et 2
Le calendrier des Playoffs 1 et 2Le calendrier des Playoffs 1 et 2
Le calendrier des Playoffs 1 et 2
 
La lettre de Theo Francken aux Irakiens
La lettre de Theo Francken aux IrakiensLa lettre de Theo Francken aux Irakiens
La lettre de Theo Francken aux Irakiens
 
Declarationpolitiquegenerale
DeclarationpolitiquegeneraleDeclarationpolitiquegenerale
Declarationpolitiquegenerale
 
Infographie startup
Infographie startupInfographie startup
Infographie startup
 
L'audience de la Radio en France en Janvier - Mars 2015
L'audience de la Radio en France en Janvier - Mars 2015L'audience de la Radio en France en Janvier - Mars 2015
L'audience de la Radio en France en Janvier - Mars 2015
 
Le calendrier des Playoffs 1, 2 et 3
Le calendrier des Playoffs 1, 2 et 3Le calendrier des Playoffs 1, 2 et 3
Le calendrier des Playoffs 1, 2 et 3
 

Olivier Abeloos

  • 1. California Dreamin Jour 1 Nous voilà sortis du terminal plein comme une ruche d’Apis mellifera. On prend un taxi en direction de.... je me retourne vers mon acolyte qui lance avec “coeur” BEVERLY HILLS!. Je m’enfonce dans mon fauteuil de taxi au cuir noir tout en écoutant d’une oreille un taximan pakistanais questionné mon ami sur les raisons de notre venue à LA. Emerveillé par l’idée que nous ayons gagner un road trip californien, il commence à nous vanter les bienfaits de la conduite en amérique, qui, contrairement à Islamabad, ne demande aucune adresse spécifique au slalom anti nid de poule. Nous voilà enfin arrivé dans le jardin d’Alice au pays des merveilles, champignons hallucinogènes en moins. Tout nous semble dé- mesuré, XXL.... mais quoi de plus normal pour une ville qui a réssuscité le terme “hancock” avec Mr Smith en vedette..... justement, nous dépassons la villa dudit comédien et mon comparse s’interroge sur l’attribu- tion d’une étoile à cet acteur loufoque. Le doute s’installe, réflexion stérile, nous nous engageons vers une vérification au boulevard des stars. Jour 2 Après une visite taxi-guidé et expresse d’une citée à la faune angélique, nous embarquons dans un vais- seau gracieusement mit à notre disposition pour commencer dignement notre aventure californesque. Au volant de notre bolide bridé aux limites de vélocité, nous découvrons les plages logeant la côte, direction San Simeon!Et c’est ainsi que notre visite se ponctue de carrosses de sport dirigés par les pin up version ère techntonique et de bikers neo hipsters.....cocktail détonnant! Pendant ce temps, nous apprécions la volupté de ce ballet de vagues ondulant à l’horizon, rythmées par cette vibration solaire.....Tandis que California Dreamin de Mamas and the papas nous transporte dans une dimen- sion estivale totalement fantasmagorique. Voilà que l’image de ce lieu, projeté tant de fois, se dessine devant nous.... l’envie plus forte que l’objectif, nous faisons un crochet vers la plage, après avoir garé notre paque- bot routier. Equipés de nos strings “baywatch” nous nous pressons d’un pas balancé à la manière hollywoo- dienne vers cet océan sino-américain si pacifiste! Après un pic nic, une baignade et 386 km, nous voilà arrivés à San Simeon. Jour 3 Quelques curiosités nocturnes en tout genre passées, pied au plancher, nous nous ruons vers les merveilles dorées de la ville du Francis gelé comme un frisko. A notre grand désespoir, notre itinéraire nous éloigne de la chorégraphie aquatique, mais très vite l’appréhension laisse place à une curiosité aiguisée. Paysage aride, architecture post moderniste très influencée pop, et surprises animalière commencent à s’imposer comme les nouvelles références de mes futurs souvenirs! Bizarement une étendue d’eau apparait du côté opposé à la position initiale de l’océan.... Nous approchons de Palo Alto... plus que quelques kilomètres. Petit à petit, San Francisco apparait devant nous, James Blunt me souffle les mots opportun “You are beautiful”.....it’s ...true ...rajoute mon vieil ami! Jour 4 Une nuit à chercher les traces de Harvey Milk en bons cinéphiles.... nous voilà boostés au petit matin pour dévorer les merveilles du Frisco fondu par un soleil de plomb. Equipés de nos pantalons patte d’éléphant, nostalgie du fameux tandem starsky-hutchien.. direction les pentes abruptes de la ville au volant de...... NON.... dans un tramway voyons. Mon partenaire, “Blue” cherche les sensations dans la descente en sortant sa tête par la fenêtre de la locomotive urbaine... il me fait penser au canidé dans le film chien flic, mustang en moins! Nous nous dirigeons ensuite vers un des monument qui a fait naitre notre vocation studieuse pour l’architec- ture.....Le golden Gate....Ce pont, qui tel une ballerine, défie les lois de la mécanique pour réaliser un “grand jeté”... et ce au dépend de quelques Erythèmes...Ha quelle douleur !.. Mais comme on dit , il faut souffrir pour être belle! Visite de la prison la plus mythique du monde après Guantanmo et nous voilà de retour as- soupis à l’hôtel.
  • 2. Jour 5 Départ pour la nature, on se remet de nos aventures urbaine avec une compilation d’Harry Belafonte.... Jumpin the line!... et nous voilà sautant sur le tapis roulant direction Fresno en passant par le Yosemite Park. Les paysages défilent, et pendant ce temps nous essayons de reconnaitre les variétés d’arbres qui défilent sur notre chemin, après 127 arrêts pour observer le feuillage, 3 pannes d’essence, 15 demi-tour, 3 randonnées.... et 5 arbres reconnus... nous finissons par abandonner notre entreprise lubinesque pour profiter paisiblement de la beauté du lieu. Soudain, lumineuse idée, nous bifurquons vers Curry Village pour observer le Glacier Point.... ha si seule- ment j’avais le temps, j’airais planter un “ManneGrote pis” au sommet de cette roche... J’enfouis ma tris- tesse, j’avale ma nostalgie...sourire Colgate...crochet par El Capitan et direction Fresno. Jour 6 Fresno dévorée, digérée, régurgitée.... en route vers les prairies du hasard et de la débauche....Nous rythmons notre ballade avec du George Moustakis... alors que les “eaux de mars” bercent notre contemplation du spec- tacle semi désertique... une idée lumineuse nait d’une discussion bio-intellectuelle. Changement de chemin, un détour s’impose pour contempler le génial Générale Sherman, le sequoidendron giganteum, arbre le plus imposant au monde! .. Mais réflexion faites, distance trop longue, temps trop court et intérêt pour la cité du vice supérieur, nous optons pour l’achat d’une carte postal du vieux Sherman... Nous alternons notre chemin entre stop pipi, stop photos, stop émerveillement et stop des stops. Après avoir englouti 640 kilomètres et au moins 60 pauses, un panneau nous souhaite la bienvenue dans “La FABULEUSE...LAS VEGAS!” QUE LA FÊTE COMMENCE! Jour 7 Nuit endiablée au pays du soleil électrique, la locomotive redémarre avec son lot de jouissances estivale... Le voyage touche à sa fin, tandis que notre engouement se décuple. Pied au plancher, objectif Les Anges. Mon ami trépignant d’impatience décide d’exulter sa joie en faisant cracher Bruce Springsteen des baffles de la voiture. Le trajet se trouve ainsi ponctué de brames crânes BORN IN THE USA ou DANCING IN THE DARK. Avant d’aller approfondir notre connaissance de la ville étoilée, nous laissons les serpents de goudrons nous guider vers d’autres merveilles..... photos devant un panneau route 66, que nous n’hésitons pas à transformer pour l’occasion en symbole sataniste! Finalement après 15 photos en compagnie d’autochtones, 10 de curio- sités culinaires et une centaine de muses au profil callipyge, nous entrons triomphalement dans la cité divine. Jour 8 Après une soirée à rencontrer des individus du bel-âge et à croquer l’ambiance électrique du lieu, nous retournons à notre exploration. Après avoir établi un référencement strict des incontounables.... Direction les studios Universal pour une visite guidée, avant d’aller flâner devant le Walt Disney Concert Hall dessiner par O. Gehry. Ensuite, une escapade maritime ne sera pas de trop, pour profiter de la plage mythique de Venice Beach et Santa Monica....Et évidemment, en bons Nerds et fans de Tarantino, nous essayons de découvrir la vidéothè- que de ses débuts... Pour clôturer cette journée et surtout remercier les pionniers qui ont contribué à la création de cette ville, à l’image de général Suter compté par Blaise Cendras, nous allumons une bougie sur Olverra Street. Jour 9 Je suis si triste que je ne puis écrire des paroles réjouissantes. Je décide alors d’immortaliser la dernière image que je peux capturer de cette terre désormais apprivoisée.... une trame de bâtiment compacte qui, du haut de ma monture ailée, paraissent vibrer sous le poids de nos souvenirs...... J l’entends alors murmurer..... See you soon !