Ce diaporama a bien été signalé.
Le téléchargement de votre SlideShare est en cours. ×

L’édition de dictionnaires spécialisés et les enjeux de nomenclature : le cas du Vocabulaire du design

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Consultez-les par la suite

1 sur 56 Publicité
Publicité

Plus De Contenu Connexe

Similaire à L’édition de dictionnaires spécialisés et les enjeux de nomenclature : le cas du Vocabulaire du design (20)

Plus par Stéphane Vial (20)

Publicité

Plus récents (20)

L’édition de dictionnaires spécialisés et les enjeux de nomenclature : le cas du Vocabulaire du design

  1. 1. L’édition de dictionnaires spécialisés et les enjeux de nomenclature : le cas du Vocabulaire du design  Stéphane Vial (UQAM) Éric Kavanagh (ULaval) Laurence Paquette (ULaval) Louise Malé-Mole (UQAM)21 février 2020 Séance de travail des membres du Gren/Crihn Université de Montréal
  2. 2. Introduction 1
  3. 3. Peut-on saisir ce que le design a de singulier et d’original au plan épistémologique à travers la terminologie ? Y a-t-il une terminologie propre au design et, si oui, peut-elle être constituée ? Qu’est-ce qui fait qu’un terme peut être considéré spécifiquement comme un terme de design ? Problématique de recherche
  4. 4. À titre d’exemple, artefact, projet, fonction, forme, usage, processus, sont-ils des termes de design ? En quel sens ? Un enjeu terminologique
  5. 5. Vocabulaire du design est la fois un projet de recherche et un projet éditorial. Il vise à saisir l’originalité épistémologique du design par la terminologie. Vocabulaire du design Objectif général
  6. 6. Le projet de recherche consiste en une enquête théorique dont le but est de produire une représentation de la discipline et de ses contours. Ce volet théorique s’inscrit dans l’effort général de recherche du chercheur principal en vue de faire reconnaître le design comme discipline. Vocabulaire du design Le projet de recherche
  7. 7. Le projet éditorial consiste en l’édition d’un dictionnaire spécialisé qui vise à répertorier et définir en langue française les termes propres aux disciplines du design. Ce volet pratique associe la lexicographie et le design éditorial, et constitue le terrain d’étude empirique du projet de recherche. Vocabulaire du design Le projet éditorial
  8. 8. À quelques exceptions près qui ne peuvent être exclues a priori, seuls des noms communs (substantifs) seront sélectionnés. On cherche la substance fonctionnelle du design, on veut saisir son essence par la terminologie. Parti pris conceptuel
  9. 9. Vocabulaire du design fait l’objet d’un contrat d’édition avec les Presses universitaires de France, qui assureront l’édition imprimée et la commercialisation de l’ouvrage, conformément à la tradition des Puf en matière de dictionnaires de référence. Presses universitaires de France Contrat signé
  10. 10. Qu’est-ce qu’un dictionnaire ?
  11. 11. • un ouvrage qui renvoie à la connaissance • publié par un éditeur scientifique ou universitaire • disposant d’un appareil critique important • rédigé dans un langage technique • les auteurs·rices sont des spécialistes de leur discipline • le manuscrit a été évalué par d’autres spécialistes (évaluation par les pairs) • le lectorat est constitué par ces mêmes pairs et par les étudiant·e·s. Livre savant Melançon, 2005
  12. 12. “Recueil des mots d'une langue ou d'un domaine de l'activité humaine, réunis selon une nomenclature d'importance variable et présentés généralement par ordre alphabétique.” https://www.cnrtl.fr/definition/dictionnaire Dictionnaire Réponse du dictionnaire :)
  13. 13. Approche exhaustive • Dictionnaire (recueil de mots ou de choses) • Vocabulaire (recueil de mots d’un domaine)
 Approche sélective • Lexique (abrégé d’un dictionnaire) • Glossaire (lexique des termes difficiles à la fin d'un livre) Essai de typologie
  14. 14. Approche exhaustive • Dictionnaire (recueil de mots ou de choses) • Vocabulaire (recueil de mots d’un domaine)
 Approche sélective • Lexique (abrégé d’un dictionnaire) • Glossaire (lexique des termes difficiles à la fin d'un livre) Essai de typologie
  15. 15. Il existe un certain nombre de dictionnaires de choses, de dictionnaires d’auteur ou de dictionnaires encyclopédiques (avec noms propres), mais très peu de vocabulaires, et encore moins avec une dimension systématique rigoureuse. Contexte éditorial et commercial en design
  16. 16. Grands mouvements regroupés par décennies, fiches illustrées par acteur 2000 entrées (designers influents, mouvements, fabricants, musées, etc.)
  17. 17. 750 entries on typographers, journals, movements and styles, organizations and schools, printers, art directors, technological advances, design studios, graphic illustrators and poster artists (260 pages) 700 entrées sur les techniques graphiques, mouvements stylistiques, typographes, dessinateurs et graveurs de caractères, maquettistes, affichistes, imprimeurs et infographistes (209 pages) 200 définitions des termes employés quotidiennement par les professionnels de la chaîne graphique (96 pages)
  18. 18. Seul dictionnaire de design au sens strict. 270 terms, 110 authors, 472 pages
 (2008) Seul dictionnaire encyclopédique généraliste de langue française (quelques substantifs mais surtout des noms de designers, mouvements, écoles, marques…)
 (1996)
  19. 19. (article “Conception”)
  20. 20. Méthodologie 2
  21. 21. Dissertative Littéraire Subjective Lexicographique Scientifique Objective À la manière d’un dictionnaire Un véritable
 dictionnaire Approches possibles
  22. 22. Dissertative Littéraire Subjective Lexicographique Scientifique Objective Approches possibles Examen terminologiqueVision d’un auteur Idiosyncrasie Angles morts Externalisation Collaboratif À la manière d’un dictionnaire Un véritable
 dictionnaire
  23. 23. Dissertative Littéraire Subjective Lexicographique Scientifique Objective Vocabulaire du design Approche initiale À la manière d’un dictionnaire Un véritable
 dictionnaire
  24. 24. Dissertative Littéraire Subjective Lexicographique Scientifique Objective Approche actuelle Vocabulaire du design Approche initiale À la manière d’un dictionnaire Un véritable
 dictionnaire
  25. 25. Dissertative Littéraire Subjective Lexicographique Scientifique Objective Approche actuelle Vocabulaire du design Approche mixte Approche initiale À la manière d’un dictionnaire Un véritable
 dictionnaire
  26. 26. Dissertative Littéraire Subjective Lexicographique Scientifique Objective Approche actuelle Vocabulaire du design Approche mixte Approche initiale À la manière d’un dictionnaire Un véritable
 dictionnaire
  27. 27. Dissertative Littéraire Subjective Lexicographique Scientifique Objective Approche actuelle Vocabulaire du design Approche mixte Approche initiale À la manière d’un dictionnaire Un véritable
 dictionnaire
  28. 28. 1. Vision d’auteur conservée (autorité) 2. Objectivité augmentée (fiabilité) 3. Faisabilité assurée (le livre va sortir !) Approche mixte 3 avantages
  29. 29. 1. Stratégie épistémologique et communicationnelle 2. Confection d’une nomenclature (macrostructure de l’ouvrage) 3. Confection d’une structure d’articles (microstructure) 4. Stratégie de rédaction et rédaction 5. Révisions Méthodologie générale Vue d’ensemble
  30. 30. 1. Stratégie épistémologique et communicationnelle • Une prise de position épistémologique (statement) • Une représentation de la discipline (qui influencera la discipline) • Un ouvrage de référence qui constituera un repère (avant/après) • Tout le monde ne s’y retrouvera pas (il y aura des déçus) • Des choix à faire (p. ex. posture “sage” ou plus “provocante”) Méthodologie générale Vue d’ensemble
  31. 31. 2. Confection d’une nomenclature (macrostructure de l’ouvrage) • Un travail en deux temps pour établir la liste des entrées • D’abord, élaboration d’une liste générale externe et « saturée »
 À cette étape, des dispositifs numériques sont mobilisés (on va y revenir) • Ensuite, sélection finale d’auteur en fonction d’une variété de critères Méthodologie générale Vue d’ensemble
  32. 32. 3. Confection d’une structure d’articles (microstructure) • 5 formats : (1) notice brève (500 caract.) ; (2) notice courte (1400 caract.) ;
 (3) notice moyenne (2800 caract.) ; (4) notice longue (5600 caract.) ; (5) renvoi • Attribution d’un format à chaque terme, choix difficile (marqueur épistémologique) • Rubriquage fixe et universel pour tous les articles (forme anglaise, étymologie,
 définition synthétique, développement, références, corrélats…) • Une liste secondaire de termes non retenus en liste principale mais « à placer » Méthodologie générale Vue d’ensemble
  33. 33. 4. Stratégie de rédaction et rédaction • Rédaction d’une première version d’une sélection de 12-15 articles pour établir
 une liste des difficultés, estimer le temps de recherche documentaire
 et de rédaction, définir une norme d’écriture au fur et à mesure (abréviations, etc.) • Chaque article fera l’objet d’un petit dossier préalable pour orienter l’écriture
 (variations formelles, traductions connues, données bibliographiques,
 éléments de contenus, terminologie secondaire, note étymologique…) • Écriture numérique et collaborative via un système de suivi sécuritaire
 (protection des fichiers, copies de sauvegarde, statut des articles…) Méthodologie générale Vue d’ensemble
  34. 34. 5. Révisions 1. Cohérence thématique et notionnelle (dit-on la même chose partout ?) 2. Cohérence du style et du ton (à stabiliser après le premier quart) 3. Cohérence terminologique (emploie-t-on les termes du dictionnaire ?) 4. Relecture de l’éditeur et révision linguistique (étape classique) 5. Cohérence des normes éditoriales (étape classique) 6. Correction d’épreuves (étape classique) Méthodologie générale Vue d’ensemble
  35. 35. Nomenclature3
  36. 36. C’est la colonne vertébrale du Vocabulaire. Les enjeux de sa constitution sont complexes mais peuvent se réduire à cette question : quelle représentation de la discipline du design doit-on établir ? Nomenclature ou liste des entrées
  37. 37. Pour tendre vers le plus d’objectivité possible, nous avons décidé de constituer une banque de termes liés au design en cherchant à la fois la représentativité et l’exhaustivité relative. Notre approche
  38. 38. À partir de cette banque de termes représentatifs et « exhaustive », nous procédons à l’extraction de notre nomenclature finale/officielle. Notre intention
  39. 39. Cette banque est toujours en cours de constitution, mais nous approchons de la fin parce qu’il est de plus en plus difficile d’ajouter de nouveaux termes à l’ensemble (principe de saturation). Saturation
  40. 40. 1. Sélection éditoriale initiale par l’auteur 2. Consultation de la communauté de praticiens-chercheurs 3. Consultation d’ouvrages du domaine (dictionnaires existants ou connexes) — approche manuelle 4. Consultation de sources secondaires (articles scientifiques) — traitement automatique du langage (TermoStat) Constitution de la banque de termes
  41. 41. • Envoi d’un formulaire sur deux listes de diffusion • FR : recherche-design.org • EN : PHD-Design • 593 termes français et 237 termes anglais Sondage en ligne (2017)
  42. 42. • Consultation formelle auprès de 86 participants
 d’une première liste de l’auteur de 354 termes • Obtenir un « pouls » sur cette première sélection • Beaucoup de termes font consensus [80%] • Plusieurs termes absents sont suggérés • Certains termes font polémique [collapsologie, abduction, capacitation, Sud, Nord, Glitch, décoration] Consultation de la communauté
  43. 43. • La communauté fait 1060 propositions, dont 836 termes uniques. • L’examen de 11 ouvrages spécialisés donne 1666 termes uniques. • L’ensemble de ces listes compilées fournit 3251 termes uniques
 (sans doublon mais avant nettoyage). Élargissement de la liste
  44. 44. À partir d’une liste finale estimée à env. 3500 termes (3000 lorsque « nettoyée »), nous devrons sélectionner environ 300 entrées et environ 1000 termes pour le déploiement terminologique secondaire (éléments de contenus dans les articles du Vocabulaire). Étapes suivantes
  45. 45. A) Indications du sondage (communauté) – critère faible
 B) Présence dans les autres ouvrages de référence – critère moyen
 C) Cohérence interne de l’ensemble choisi – critère fort (ex. : la sélection de design graphique comme entrée principale rend incontournable la sélection de design d’interaction, de même niveau catégoriel)
 D) Sélection d’auteur - critères à préciser
 E) Avis de l’éditeur et de la communauté – force à déterminer. Critères de sélection
  46. 46. Édition numérique ?4
  47. 47. • Une étape ultérieure à financer • Un dictionnaire en ligne en libre accès qui orienté déjà la conception de l’édition imprimée • En amont, pour l’auteur, les collaborateurs, les réviseurs, une expérience d’éditorialisation savante nativement numérique • en aval, une expérience de lecture enrichie et des modes de navigation inventifs Édition web en libre accès

×