L’ÊTRE ET L’ÉCRAN PRESSES UNIVERSITAIRES DE FRANCE WWW.ETRE-ET-ECRAN.NET
QU’EST-CE QU’ÉCOUTER ?	

ONTOPHANIE ET DESIGN	

D...
I.	

L’ONTOPHANIE

NUMÉRIQUE
LA PHÉNOMÉNOTECHNIQUE	

Dans la physique moderne, le noyau atomique a d’abord
existé comme une hypothèse avant d’exister c...
BACHELARD	

	

« La science atomique moderne est plus

qu’une description de phénomènes,

c’est une production de phénomèn...
CONSÉQUENCE	

La constructibilité technique est un critère
d’existence phénoménale. La technique a la capacité
d’engendrer...
L’ONTOPHANIE	

Tous les phénomènes sont phénoménotechniques, i.e.
doivent directement ou indirectement leur phénoménalité ...
TECHNIQUES DIFFÉRENTES 

PERCEPTIONS DIFFÉRENTES

ÊTRE-AU-MONDE DIFFÉRENT
« La Fée Électricité » (1937), Raoul Dufy	

via la Compagnie parisienne de Distribution d’Electricité
TECHNIQUES DIFFÉRENTES 

PERCEPTIONS DIFFÉRENTES

ÊTRE-AU-MONDE DIFFÉRENT
« MÉTAPHYSIQUE DESTUYAUX »	

Les techniques ne sont pas seulement des outils, ce
sont des structures de la perception. Dan...
« ONTOPHANY SHIFT »	

À travers les âges, les techniques nouvelles
provoquent des changements d’ontophanie. Un
changement ...
TECHNO-PERCEPTIF	

Les systèmes techniques sont donc avant tout
des systèmes techno-perceptifs. Ils structurent au
plan ph...
LA PREUVE PAR LETRAUMATISME	

Le numérique a introduit un trauma phéno-
ménologique dans notre expérience du monde en
nous...
« DUALISME NUMÉRIQUE »	

Pour absorber le choc, nous avons eu besoin de
croire en l’existence de deux mondes séparés. Nous...
« IRL OUT OFTHE URL » (1990s)	

N. Jurgenson (2012) a appelé Dualisme Numérique la
croyance en l’existence de deux mondes ...
The Matrix (1999)
LEVIRTUEL EST MORT,

VIVE LE NUMÉRIQUE !	

En 20 ans, nous avons appris à vivre dans et avec le
« cyberespace » (S. Turkle...
1998	

cyberprof @ voila.fr

ANONYMAT ET DOUBLE IDENTITÉ

avatar, pseudonyme... (forums, IRC)

Nous interagissions en lign...
‘We aren’t friends until we are Facebook friends’ (N. Jurgenson)
DIGITAL ONTOPHANY (irl in the url)

digital-centered global environment

based on pervasive computing

online and offline m...
« IRL INTHE URL » (2000s +)	

Monisme Numérique (#TtW13, #TtW14) 	

Nous vivons désormais dans « l’ontophanie numérique »,...
L’ONTOPHANIE NUMÉRIQUE	

Elle repose sur 11 catégories phénoménologiques :

nouménalité (1), idéalité (2), interactivité (...
BILAN	

Cette phénoménologie techno-transcendantale du
numérique est une métaphysique
« savante » (philosophie première) q...
II.	

L’ONTOPHANIE

DE L’ATTENTION
PHÉNOMÉNOLOGIE DE L’ÉCOUTE	

Si toute perception est appareillée, tout usage l’est aussi,
y compris celui d’enseigner. Il ...
SITUATIONVÉCUE NO. 1	

Smartphone en cours.
SITUATIONVÉCUE NO. 2	

Multi-fenêtrage en temps réel.
SITUATIONVÉCUE NO. 3	

Dessiner en classe et suivre en même temps.
L’ÉTIQUETTE ET LE NUMÉRIQUE	

Sociabilité et savoir-vivre à l’ère numérique
LES ENSEIGNANTS ? 	

Premier obstacle au numérique à l’école ?
III.	

DESIGN (NUMÉRIQUE ?)

DE L’ATTENTION
DESIGN ET ONTOPHANIE	

Le design est un travail créatif sur l’ontophanie visant
à faire-être de nouvelles dimensions perce...
DESIGN DE L’ATTENTION	

Écouter, c’est une manière parmi d’autres possibles
d’être en classe. Être en classe, c’est d’abor...
ACADÉMIE DE PLATON, LYCÉE D’ARISTOTE	

Spatialisations antiques (Banquet, Péripatéticiens, Jardin d’Épicure…)

faire-faire...
LA CLASSE RÉPUBLICAINE	

Spatialisation militaire (en rang par deux ! chut !)

faire-faire > s'asseoir / écouter, se taire...
L’UNIVERSITÉ D’AUJOURD’HUI 	

Spatialisation spectaculaire (le théâtre romain)

faire-faire > s'asseoir / écouter, se tair...
L’UNIVERSITÉ D’AUJOURD’HUI 	

La spatialisation numérique (e-learning, MOOCs)

faire-faire > quoi ?
L’ÉCOLE DE DEMAIN ?	

Spatialisation collaborative (Eliumstudio, En archipel)

faire-faire > bouger / parler / agir
TU AS FAIT COURS AUJOURD’HUI ?


Tu leur as parlé de quoi ? 	

!
Tu leur as fait faire quoi ?
↓
GROUPES Phillips 6/6	

Un exemple d’exercice d’intelligence collective.
NUMÉRIQUE & PÉDAGOGIE ?	

« Le numérique peut ne rien changer ; c'est une
opportunité, encore faut-il la saisir »	

(Jean-...
PISTES INTÉRESSANTES	

Classe inversée. Pédagogie par projet. Être actif.

Le numérique, la coopération, l’échange, la co-...
Presses	

Universitaires	

de France, 	

335 pages	

www.etre-et-ecran.net	

!
!
!
!
!
!
!
stephane.vial@unimes.fr	

fb.me...
Qu'est-ce qu'écouter ? Ontophanie et design de l'attention à l'ère numérique
Qu'est-ce qu'écouter ? Ontophanie et design de l'attention à l'ère numérique
Qu'est-ce qu'écouter ? Ontophanie et design de l'attention à l'ère numérique
Qu'est-ce qu'écouter ? Ontophanie et design de l'attention à l'ère numérique
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Qu'est-ce qu'écouter ? Ontophanie et design de l'attention à l'ère numérique

1 754 vues

Publié le

Qu'est-ce qu'écouter ? Ontophanie et design de l'attention à l'ère numérique. 26 juin 2014. Journées du e-learning, Lyon.

Publié dans : Technologie
0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 754
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
131
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Qu'est-ce qu'écouter ? Ontophanie et design de l'attention à l'ère numérique

  1. 1. L’ÊTRE ET L’ÉCRAN PRESSES UNIVERSITAIRES DE FRANCE WWW.ETRE-ET-ECRAN.NET QU’EST-CE QU’ÉCOUTER ? ONTOPHANIE ET DESIGN DE L’ATTENTION
 À L’ÈRE NUMÉRIQUE www.stephane-vial.net Maître de conférences, Université de Nîmes Chercheur à l’Institut ACTE (UMR 8218, CNRS/Université Paris 1 stephane.vial@unimes.fr @svial
  2. 2. I. L’ONTOPHANIE
 NUMÉRIQUE
  3. 3. LA PHÉNOMÉNOTECHNIQUE Dans la physique moderne, le noyau atomique a d’abord existé comme une hypothèse avant d’exister comme un phénomène. Les scientifiques ont eu besoin de construire des accélérateurs de particules pour transformer la théorie en « réalité » observable, c’est-à-dire en « phénomène ».
  4. 4. BACHELARD « La science atomique moderne est plus
 qu’une description de phénomènes,
 c’est une production de phénomènes. » La science « est par conséquent
 essentiellement une phénoménotechnique. »
  5. 5. CONSÉQUENCE La constructibilité technique est un critère d’existence phénoménale. La technique a la capacité d’engendrer la phénoménalité, c’est-à-dire la possibilité d’apparaître et d’apparaître comme réel (le visible étant souvent confondu avec le réel).
  6. 6. L’ONTOPHANIE Tous les phénomènes sont phénoménotechniques, i.e. doivent directement ou indirectement leur phénoménalité à des facteurs techniques. Il y a une technicité transcendantale de l’apparaître, c’est-à-dire une dimension technique a priori dans toute manifestation phénoménale ou « phanie ». On peut rapprocher cela des « relations d’arrière-plan » de Don Ihde (Technology and the Lifeworld, 1990).
  7. 7. TECHNIQUES DIFFÉRENTES 
 PERCEPTIONS DIFFÉRENTES
 ÊTRE-AU-MONDE DIFFÉRENT
  8. 8. « La Fée Électricité » (1937), Raoul Dufy via la Compagnie parisienne de Distribution d’Electricité
  9. 9. TECHNIQUES DIFFÉRENTES 
 PERCEPTIONS DIFFÉRENTES
 ÊTRE-AU-MONDE DIFFÉRENT
  10. 10. « MÉTAPHYSIQUE DESTUYAUX » Les techniques ne sont pas seulement des outils, ce sont des structures de la perception. Dans le tuyau numérique, se joue rien moins que la complexité du rapport perceptif de l’homme au monde (B. Stiegler a aussi montré qu’elles sont des organes).
  11. 11. « ONTOPHANY SHIFT » À travers les âges, les techniques nouvelles provoquent des changements d’ontophanie. Un changement d’ontophanie, c’est un renouvellement des structures techniques de la perception et, par suite, un renouvellement qualitatif de notre sens du réel et de notre manière de nous sentir-au-monde.
  12. 12. TECHNO-PERCEPTIF Les systèmes techniques sont donc avant tout des systèmes techno-perceptifs. Ils structurent au plan phénoménologique notre expérience du monde possible en créant un Umwelt perceptif dans lequel « baignent » toutes nos perceptions.
  13. 13. LA PREUVE PAR LETRAUMATISME Le numérique a introduit un trauma phéno- ménologique dans notre expérience du monde en nous présentant des perceptions inédites, issues d’un monde inconnu. Nous avons appelé cela le virtuel.
  14. 14. « DUALISME NUMÉRIQUE » Pour absorber le choc, nous avons eu besoin de croire en l’existence de deux mondes séparés. Nous avons développé une métaphysique ordinaire du numérique, fondée sur une croyance dualiste. Nous avons cru à un « Second Self » (Turkle, 1984) et même à une « Second Life » (1999).
  15. 15. « IRL OUT OFTHE URL » (1990s) N. Jurgenson (2012) a appelé Dualisme Numérique la croyance en l’existence de deux mondes séparés dont l'un serait virtuel/numérique/en ligne/sur écran
 et l'autre serait réel/physique/hors ligne/hors écran. THEVIRTUAL (in the url)
 computer-simulated world
 based on software and abstraction
 cut off from the Body 
 far from theTruth
 red pill / inside-the-Cave
 SIMULACRUM OR COPY
 Cyberspace
 THE REAL (out of the url)
 physical-processed world
 based on tangible objects
 Body-grounded
 considered as theTrue world
 blue pill / out-of-the-Cave
 GENUINE OR ORIGINAL
 Real Life (IRL)

  16. 16. The Matrix (1999)
  17. 17. LEVIRTUEL EST MORT,
 VIVE LE NUMÉRIQUE ! En 20 ans, nous avons appris à vivre dans et avec le « cyberespace » (S. Turkle). Nous avons acquis de nouvelles habitudes perceptives.Aujourd’hui, nous sommes habitués au virtuel et aux interactions en ligne, elles sont devenues banales et routinières. Nous avons appris à considérer comme réel ce qui est affiché sur l’écran. Nous avons compris que le virtuel est réel.
  18. 18. 1998 cyberprof @ voila.fr
 ANONYMAT ET DOUBLE IDENTITÉ
 avatar, pseudonyme... (forums, IRC)
 Nous interagissions en ligne avec des gens que nous ne connaissions pas hors ligne et dont nous ne savions rien
 THÉORIE DU « SECOND SELF » ! 2014 vial.stephane @ gmail.com TRANSPARENCE ET UNIQUE IDENTITÉ
 photo de profil, prénom, nom... (réseaux sociaux) Nous interagissons en ligne principalement avec des personnes que nous connaissons et rencontrons plus ou moins régulièrement et don nous savons beaucoup de choses (données en ligne). ’SINGLE SELF’
  19. 19. ‘We aren’t friends until we are Facebook friends’ (N. Jurgenson)
  20. 20. DIGITAL ONTOPHANY (irl in the url)
 digital-centered global environment
 based on pervasive computing
 online and offline mix of everything
 theTruth is no more a problem
 impossible to separate the 2 aspects
 REAL WORLD
 Augmented Reality
 VIRTUAL (in the url)
 computer-simulated world
 based on software and abstraction
 cut off from the Body 
 far from theTruth
 red pill / inside-the-Cave
 SIMULACRUM OR COPY
 Cyberspace
 REAL (out of the url)
 physical-processed world
 based on tangible objects
 Body-grounded
 considered as theTrue world
 blue pill / out-of-the-Cave
 GENUINE OR ORIGINAL
 Real Life (IRL)
 ONTOPHANY SHIFT
  21. 21. « IRL INTHE URL » (2000s +) Monisme Numérique (#TtW13, #TtW14) Nous vivons désormais dans « l’ontophanie numérique », un nouvel environnement (Umwelt) techno-perceptif qui est numériquement centré et fondamentalement hybride, à la fois numérique et non-numérique, en ligne et hors ligne, sur écran et hors écran, qui forme un seul et même monde, i.e. une seule et même substance continue, à savoir : la réalité.
  22. 22. L’ONTOPHANIE NUMÉRIQUE Elle repose sur 11 catégories phénoménologiques :
 nouménalité (1), idéalité (2), interactivité (3), virtualité (4), versatilité (5), réticularité (6), reproductibilité instantanée (7), réversibilité (8), destructibilité (9), fluidité (10) et ludogénéité (11).Ces catégories définissent la manière dont le numérique, comme matière calculée, structure nos perceptions et les coulent dans un Umwelt numérico-perceptif constant.
  23. 23. BILAN Cette phénoménologie techno-transcendantale du numérique est une métaphysique « savante » (philosophie première) qui corrige les illusions de notre métaphysique ordinaire ou « profane ». Elle a potentiellement un grand nombre d’applications (philosophie seconde), en particulier dans les Humanités numériques (recherche, enseignement, publication).
  24. 24. II. L’ONTOPHANIE
 DE L’ATTENTION
  25. 25. PHÉNOMÉNOLOGIE DE L’ÉCOUTE Si toute perception est appareillée, tout usage l’est aussi, y compris celui d’enseigner. Il existe une techno- phénoménologie de la relation pédagogique. Celle-ci est très facile à observer dans ce processus bien connu des pédagogues : l’écoute. Comment se manifeste l’écoute ? Comment le fait d’être attentif apparaît à l’enseignant ? Avons-nous des préjugés phénoménologiques ?
  26. 26. SITUATIONVÉCUE NO. 1 Smartphone en cours.
  27. 27. SITUATIONVÉCUE NO. 2 Multi-fenêtrage en temps réel.
  28. 28. SITUATIONVÉCUE NO. 3 Dessiner en classe et suivre en même temps.
  29. 29. L’ÉTIQUETTE ET LE NUMÉRIQUE Sociabilité et savoir-vivre à l’ère numérique
  30. 30. LES ENSEIGNANTS ? Premier obstacle au numérique à l’école ?
  31. 31. III. DESIGN (NUMÉRIQUE ?)
 DE L’ATTENTION
  32. 32. DESIGN ET ONTOPHANIE Le design est un travail créatif sur l’ontophanie visant à faire-être de nouvelles dimensions perceptives et faire-faire de nouvelles pratiques (factitivité). Le design est une phénoménologie appliquée.
  33. 33. DESIGN DE L’ATTENTION Écouter, c’est une manière parmi d’autres possibles d’être en classe. Être en classe, c’est d’abord se spatialiser et être destinataire d’un geste de design qui travaille sur l’ontophanie.
  34. 34. ACADÉMIE DE PLATON, LYCÉE D’ARISTOTE Spatialisations antiques (Banquet, Péripatéticiens, Jardin d’Épicure…)
 faire-faire > manger, boire, marcher…
  35. 35. LA CLASSE RÉPUBLICAINE Spatialisation militaire (en rang par deux ! chut !)
 faire-faire > s'asseoir / écouter, se taire / noter
  36. 36. L’UNIVERSITÉ D’AUJOURD’HUI Spatialisation spectaculaire (le théâtre romain)
 faire-faire > s'asseoir / écouter, se taire / noter / admirer, vénérer
  37. 37. L’UNIVERSITÉ D’AUJOURD’HUI La spatialisation numérique (e-learning, MOOCs)
 faire-faire > quoi ?
  38. 38. L’ÉCOLE DE DEMAIN ? Spatialisation collaborative (Eliumstudio, En archipel)
 faire-faire > bouger / parler / agir
  39. 39. TU AS FAIT COURS AUJOURD’HUI ? 
 Tu leur as parlé de quoi ? ! Tu leur as fait faire quoi ? ↓
  40. 40. GROUPES Phillips 6/6 Un exemple d’exercice d’intelligence collective.
  41. 41. NUMÉRIQUE & PÉDAGOGIE ? « Le numérique peut ne rien changer ; c'est une opportunité, encore faut-il la saisir » (Jean-PierreVeran, Univ. Montpellier 2,
 colloque sur le mobilier scolaire, École Boulle, mai 2014)
  42. 42. PISTES INTÉRESSANTES Classe inversée. Pédagogie par projet. Être actif.
 Le numérique, la coopération, l’échange, la co-construction.
 L’enseignant, un « maître » ou un « coach » (Y. Bergheaud) ?
 Les élèves comme « apprentis chercheurs accompagnés » (J-PVéran) ?
 Les MOOCs ou les SPOCs ?
 Hybridation des espaces hors ligne et en ligne

  43. 43. Presses Universitaires de France, 335 pages www.etre-et-ecran.net ! ! ! ! ! ! ! stephane.vial@unimes.fr fb.me/stephane.vial @svial

×