REPUBLIQUE DU SENEGAL
-----------------
Un Peuple - Un But - Une Foi
-----------------
MINISTERE DE L'ECONOMIE ET DES FINA...
LA REGION DE KEDOUGOU
2
I. LA REGION DE KEDOUGOU EN CHIFFRES
1. Kédougou est créée par la loi 2008-14 du 18 mars 2008, suite au
découpage de la ré...
II. DIAGNOSTIC DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE
La synthèse du diagnostic des différents secteurs
de la région de Kédougou, do...
II. DIAGNOSTIC DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE
Contraintes
Enclavement interne et externe;
Déficit d’infrastructures de base...
Période 2014-2016
Montant global des projets en cours : 109,2 milliards de FCFA
dont 55,9 milliards de FCFA, soit 51,2% de...
Période 2014-2016
Ainsi, les priorités de la région de Kédougou
que sont les infrastructures et services
de transports, l’...
III. Projets exécutés exclusivement dans la région de KEDOUGOU
3.1 Agriculture
 les investissements programmés sur la pér...
III. Projets exécutés exclusivement dans la région de KEDOUGOU
3.2.Elevage
le financement acquis est de l’ordre de
2,025 m...
III. Projets exécutés exclusivement dans la région de KEDOUGOU
3.3. Environnement et développement durable
Le financement ...
III. Projets exécutés exclusivement dans la région de KEDOUGOU
3.4. Hydraulique et assainissement
Les investissements pré...
III. Projets exécutés exclusivement dans la région de KEDOUGOU
3.5. Infrastructures et services de transport
 D’important...
III. Projets exécutés exclusivement dans la région de KEDOUGOU
3.6. Culture, Tourisme et Artisanat
 Ces trois sous-secteu...
III. Projets exécutés exclusivement dans la région de KEDOUGOU
3.7. Energie et mines
 Dans le sous-secteur de l’Energie, ...
III. Projets exécutés exclusivement dans la région de KEDOUGOU
3.8. Education et formation
 Un programme d’investissement...
III. Projets exécutés exclusivement dans la région de KEDOUGOU
3.9.Santé
 les projets en cours d’exécution prévus dans le...
III. Projets exécutés exclusivement dans la région de KEDOUGOU
3.10.Développement local
 Les projets de développement loc...
III. Projets exécutés exclusivement dans la région de KEDOUGOU
3.11.Habitat et Urbanisme
 Des crédits budgétaires d’un mo...
IV. Projets d’envergure nationale intervenant à KEDOUGOU
 Plusieurs projets d’envergure nationale interviennent également...
V. Projets en perspective
 Les investissements sont jugés jusqu’ici très faibles et les
initiatives peu développées pour ...
V. Projets en perspective (suite)
 d’améliorer l’accès à l’électricité par la réalisation de la
liaison 225 KV Kaolack-Ta...
Merci de votre aimable attention.
22
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Presentation cim kedougou bonne version 1

1 567 vues

Publié le

Publié dans : Actualités & Politique
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Presentation cim kedougou bonne version 1

  1. 1. REPUBLIQUE DU SENEGAL ----------------- Un Peuple - Un But - Une Foi ----------------- MINISTERE DE L'ECONOMIE ET DES FINANCES DOCUMENT INTRODUCTIF DU CONSEIL INTERMINISTERIEL SUR LE DEVELOPPENT DE LA REGION DE KEDOUGOU (KEDOUGOU, le 16 Avril 2014) AVRIL 2014 1
  2. 2. LA REGION DE KEDOUGOU 2
  3. 3. I. LA REGION DE KEDOUGOU EN CHIFFRES 1. Kédougou est créée par la loi 2008-14 du 18 mars 2008, suite au découpage de la région de Tambacounda. 2. Superficie : 16.896 Km². 3. Elle est composée de trois (03) départements, six (06) arrondissements, vingt (20) collectivités locales. 4. Population : 152 134 habitants en 2012, soit une densité de 9 hbts au Km². Population constituée en majorité d’hommes (53%). Elle est également jeune ; les moins de 20 ans représentent plus de 50%. 5. La population rurale est estimée à plus de 79% du total. 3
  4. 4. II. DIAGNOSTIC DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE La synthèse du diagnostic des différents secteurs de la région de Kédougou, donne un panorama de potentialités et de contraintes de développement qui peuvent se résumer ainsi qu’il suit : Potentialités  Disponibilité et fertilité des terres;  Bonne pluviométrie (en moyenne 1300 mm/an);  Réseau hydrographique dense avec la présence de la Falémé, de la Gambie et de leurs affluents;  Existence d’importantes ressources minières (Or, marbre, fer, Uranium, etc);  Offres touristiques (Parc national, zone d'intérêt cynégétique (ZIC), beaucoup de réceptifs touristiques, guides locaux formés, etc.) 4
  5. 5. II. DIAGNOSTIC DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE Contraintes Enclavement interne et externe; Déficit d’infrastructures de base (éducation, santé, hydraulique, communication, parcs à vaccination, abattoirs, etc.) ainsi que d’infrastructures administratives (Gouvernance, Préfecture, Sous-préfecture, Hôtel de Région, Hôtels de Ville, Hôtels communautaires, services techniques, etc.) ; Prolifération des feux de brousse; Pauvreté accrue (avant dernière région devant Kolda avec une incidence de la pauvreté de 71,3% selon l’ESPS II de 2010-2011) 5
  6. 6. Période 2014-2016 Montant global des projets en cours : 109,2 milliards de FCFA dont 55,9 milliards de FCFA, soit 51,2% de l’Etat et 53,3 milliards de FCFA, soit 48,8% des Partenaires techniques et financiers. Principaux secteurs concernés :  Agriculture : 4,2 milliards de FCFA;  Elevage: 2 milliards de FCFA;  Environnement: 5,2 milliards de FCFA;  Hydraulique: 2,5 milliards de FCFA;  Infrastructures et services de transports : 57,9 milliards de FCFA;  Urbanisme et habitat: 4,7 milliards de FCFA;  Culture: 1,2 milliards de FCFA;  Education et formation: 4,7 milliards de FCFA;  Santé et nutrition: 1 milliard de FCFA. III. Projets publics exécutés exclusivement dans la région 6
  7. 7. Période 2014-2016 Ainsi, les priorités de la région de Kédougou que sont les infrastructures et services de transports, l’agriculture, l’élevage, l’hydraulique, l’environnement, l’éducation et la santé sont bien prises en compte avec environ 82,2 milliards FCFA représentant 75% du financement programmé. III. Projets publics exécutés exclusivement dans la région 7
  8. 8. III. Projets exécutés exclusivement dans la région de KEDOUGOU 3.1 Agriculture  les investissements programmés sur la période triennale 2014- 2016 sont de l’ordre de 4,203 milliards de F CFA et concernent principalement :  l’aménagement de bas-fonds et de vallées ;  la facilitation de l’accès des producteurs aux intrants agricoles (semences, engrais et produits phytosanitaires) ;  l’appui à la mécanisation et à l’équipement des exploitations agricoles ;  la construction et l’entretien de pistes de production ;  la reconstitution du capital semencier toutes espèces confondues. 8
  9. 9. III. Projets exécutés exclusivement dans la région de KEDOUGOU 3.2.Elevage le financement acquis est de l’ordre de 2,025 milliards FCFA sur la période triennale 2014-2016 pour la couverture sanitaire du cheptel et la mise en place d’infrastructures pastorales (abattoirs, marchés à bétail, etc.); 9
  10. 10. III. Projets exécutés exclusivement dans la région de KEDOUGOU 3.3. Environnement et développement durable Le financement programmé pour un montant de 5,187 milliards de FCFA pour la période triennale 2014-2016 permettra de mettre en œuvre les actions initiées dans le cadre de l’Agence Nationale de l’Aquaculture (ANA), de l’Agence Nationale des Eco villages (ANEV) et du Projet de Gestion Durable et Participative des Énergies Traditionnelles et de Substitutions (PROGEDE 2) que sont:  Mise en place d’unité de transformation des fruits et légumes ;  Mise en place d’une station piscicole, d’une écloserie, de deux centres de pré grossissement et d’une fabrique d’aliments;  Mise en place de 10 fermes piscicoles;  Mise en place de bio-digesteurs;  Renforcement et consolidation des réserves naturelles et communautaires. 10
  11. 11. III. Projets exécutés exclusivement dans la région de KEDOUGOU 3.4. Hydraulique et assainissement Les investissements prévus au cours de la période 2014-2016 d’un montant de 2,703 milliards de FCFA devront permettre d’améliorer de manière significative le taux d’accès par Adduction d’eau potable et le taux d’accès à l’assainissement en milieu rural. En milieu urbain, il est prévu la poursuite des travaux de densification de réseaux d’eau potable dans la commune de Kédougou sur un linéaire de 5,4 km, la réactualisation du Plan Directeur d’Assainissement (PDA) de la ville de Kédougou et l’élaboration de ceux de Saraya et de Salémata. 11
  12. 12. III. Projets exécutés exclusivement dans la région de KEDOUGOU 3.5. Infrastructures et services de transport  D’importants programmes d’infrastructures et services de transports routiers et aériens sont prévus dans la région de Kédougou pour un montant de 57,93 milliards de FCFA destiné à la réalisation des projets ci-après :  Travaux de construction du pont de Kédougou reliant Kédougou à Fongolembi ;  Travaux de construction du poste de contrôle juxtaposé de Moussala à la frontière avec le Mali ;  Travaux d’entretien périodique sur le réseau routier ;  Construction de pistes de désenclavement dans la région de Kédougou ;  Travaux de réhabilitation de la route Dialokoto-Niokolo-Mako;  Réhabilitation de l’aérodrome de Kédougou. 12
  13. 13. III. Projets exécutés exclusivement dans la région de KEDOUGOU 3.6. Culture, Tourisme et Artisanat  Ces trois sous-secteurs bénéficient d’un financement d’un montant de 1,420 milliards de FCFA sur la période triennale 2014-20016 pour:  la construction d’une Maison de la Culture et des Arts (MCA) à Kédougou;  la mise en œuvre d’un Programme d’aménagement et de valorisation du patrimoine culturel historique et immatériel;  l’appui-conseil des artisans et la construction de villages artisanaux à Kédougou et Salémata;  l’aménagement de sites touristiques. 13
  14. 14. III. Projets exécutés exclusivement dans la région de KEDOUGOU 3.7. Energie et mines  Dans le sous-secteur de l’Energie, les opérations programmées sur la période 2014-2016 concourent au développement du réseau de transport, à l’amélioration du plan de tension et à la réduction des pertes techniques dans les zones ciblées.  Quant au sous-secteur des mines, un accent particulier est mis sur la révision du code minier dans la perspective de déboucher sur des partenariats gagnant-gagnant pour l’ensemble des intervenants (Etat, secteur privé, collectivités locales et populations locales) 14
  15. 15. III. Projets exécutés exclusivement dans la région de KEDOUGOU 3.8. Education et formation  Un programme d’investissements de 4,740 milliards FCFA est prévu de 2014 à 2016 au niveau de la région de Kédougou. Ce programme comprend les projets suivants :  Projet de Construction de 65 classes dans le cadre du BCI décentralisé;  Projet de Construction d’un lycée à Kédougou;  Projet de Construction et d’équipement de trois (03) collèges départementaux d’enseignement moyen et d’un centre régional de formation des personnels de l’éducation;  Développement des programmes et équipements du lycée technique en vue de l'implantation d’une filière mine;  Projet de Réhabilitation et équipement des Maisons de l'Outil de Kédougou et de Saraya. 15
  16. 16. III. Projets exécutés exclusivement dans la région de KEDOUGOU 3.9.Santé  les projets en cours d’exécution prévus dans le programme d’investissement en faveur de la région de Kédougou s’élève à 5,014 milliards de FCFA sur la période triennale 2014-2016 pour :  le relèvement du plateau technique des structures sanitaires de la région ;  la réalisation d’un centre de santé de Salémata ;  la lutte contre le Sida ;  le renforcement de la nutrition ;  l’amélioration de la santé maternelle et infantile ;  la lutte contre la Paludisme et autres endémies ;  le programme élargi de vaccination;  la couverture maladie universelle. 16
  17. 17. III. Projets exécutés exclusivement dans la région de KEDOUGOU 3.10.Développement local  Les projets de développement local mis en œuvre dans la région de Kédougou bénéficient d’une enveloppe budgétaire de 2,800 milliards de FCFA sur la période 2014-2016 au titre du Fonds de Développement Local du Programme National de Développement Local FDL/PNDL et du Projet Pistes Communautaires en appui au PNDL (PPC/PNDL). 17
  18. 18. III. Projets exécutés exclusivement dans la région de KEDOUGOU 3.11.Habitat et Urbanisme  Des crédits budgétaires d’un montant de 4,747 milliards de FCFA sont programmés sur la période 2014-2016 pour la mise en œuvre des actions suivantes :  Plan Directeur d’Urbanisme (PDU) de Saraya, Salémata et de trois autres localités;  Réalisation d’une Zone d’Aménagement Concertée (ZAC) dans la localité de Kédougou ;  Lotissements d’extension de 50 ha dans chacune des localités de Saraya, Salémata et trois autres localités. 18
  19. 19. IV. Projets d’envergure nationale intervenant à KEDOUGOU  Plusieurs projets d’envergure nationale interviennent également dans la région de Kédougou dans les principaux secteurs de l’économie nationale.  Il s’agit notamment des projets et programmes suivants :  Programme d’Equipement du Monde Rural ;  Reconstruction du Capital semencier ;  Plan stratégique de lutte contre le SIDA ;  Programme de Renforcement de la Nutrition ;  Programme de Santé Maternelle et Infantile ;  Programme National de Lutte contre le Paludisme  Projet d'appui au Programme Elargi de Vaccination ;  Plateforme d’Appui au Secteur Privé (PLASEPRI) ;  Lutte contre la vulnérabilité des enfants ;  Appui aux Groupement féminins ;  Programme de développement de l'aquaculture. 19
  20. 20. V. Projets en perspective  Les investissements sont jugés jusqu’ici très faibles et les initiatives peu développées pour une région traditionnellement agricole et minière. Il existe également des opportunités réelles pour le développement des secteurs du tourisme et de l’artisanat.  Ainsi, pour un Kédougou émergent, le Gouvernement ambitionne, en plus du programme d’investissement 2014- 2016 d’un montant de 109,209 milliards de FCFA :  de faire du Parc Niokolo-Koba un lieu destination pour Safari haut et milieu de gamme et du pays Bassari une zone de prédilection pour l’éco-tourisme ;  de créer de véritables filières pour les matériaux de construction identifiés dans la région tels que la kaolinite et l’illite qui sont des argiles très prisées pour les industries de céramiques ; le marbre pour la fabrication de panneaux de revêtement et de décoration ; le grès et les granitoïdes ; 20
  21. 21. V. Projets en perspective (suite)  d’améliorer l’accès à l’électricité par la réalisation de la liaison 225 KV Kaolack-Tambacounda-Kédougou ;  de terminer d’ici le premier trimestre 2015 l’attribution de l’ensemble des concessions d’électrification rurale ;  de procéder à la réhabilitation du chemin de fer Dakar- Bamako;  de démarrer le programme Corridors Céréaliers à Kédougou et de mettre en place des micro-projets de soutien de l’agriculture familiale ;  de relancer le projet intégré sur le fer Falémé/Axe sud ;  d’accélérer l’exploitation du secteur aurifère dans la région de Kédougou ;  d’encadrer et de promouvoir les mines artisanales. 21
  22. 22. Merci de votre aimable attention. 22

×