SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  6
Contexte et enjeux
Renforcer l’accès des filles et des garçons à une éducation et à une formation de qualité en
vue de l’insertion professionnelle et citoyenne
Si l’accès à l’éducation a globalement progressé ces dix dernières années, la gestion des
systèmes scolaires, les conditions d’accueil, la formation des enseignants et le contenu des
enseignements dispensés constituent autant d’enjeux pour assurer une éducation de qualité pour
tous.
Dans ce contexte, la Francophonie a constamment réaffirmé son engagement pour l’éducation,
depuis le Forum de Dakar (Sénégal) en 2000 jusqu’à celui d’Incheon (République de Corée) en
2015. Forte de son expertise, elle accompagne les pays en recherchant une meilleure prise en
compte de l’égalité femme-homme, en tirant profit des potentialités du numérique, en ciblant
précisément les dynamiques des marchés du travail, en soutenant la culture entrepreneuriale, en
développant des approches pédagogiques bilingues innovantes.
L’enjeu de l’éducation, parce qu’il concerne les générations futures, touche directement au
devenir de la Francophonie. Les projections positives sur la langue française ne se vérifieront
que si, et seulement si, les progrès en matière d’éducation avancent au même rythme que la
croissance démographique. Plus de 6 millions d’enseignants devront être recrutés en Afrique
subsaharienne d’ici à 2030 pour faire face à cette évolution.
Au-delà du défi linguistique, l’éducation et la formation constituent des leviers parmi les plus
efficaces pour lutter contre la pauvreté et toute autre forme d’exclusion. Elles permettent aux
jeunes de devenir des citoyens responsables et en mesure de contribuer au développement
économique de leurs sociétés.
À travers son action, l’OIF contribue à la mise en œuvre de réformes innovantes en éducation, au
renforcement de l’enseignement bilingue qui facilite l’apprentissage et offre une ouverture vers
le monde à de nombreux enfants, à l’amélioration des compétences des enseignants et à accroître
l’insertion professionnelle des jeunes.
Le 28 juin 2017, l’OIF a présenté à ses partenaires institutionnels (le Ministère français de
l’Europe et des Affaires étrangères, l’Institut français, la Fédération internationale des
professeurs de français, l’Agence Universitaire de la Francophonie, et TV5 Monde) l’état
d’avancement de la construction d’un dispositif fédérateur pour un enseignement massif et de
qualité du et en français. La Délégation aux affaires francophones et multilatérales du Québec,
l’Association pour la Promotion de l’Education et de la Formation à l’Etranger de la Fédération
Wallonie-Bruxelles,la CONFEMEN, l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie, et
l’Université Senghor ont également contribué activement aux travaux ayant permis d’aboutir à
de premiers résultats.
Ce dispositif s’inscrit dans les Objectifs du développement durable consacrés à une éducation de
qualité et à un accès à un emploi décent pour tous et toutes. Il est né du constat exprimé par
l’Administrateur de l’OIF, M. Adama OUANE, sur la maitrise insuffisante des compétences
langagières à tous les niveaux d’éducation ; il sera porté par l’Institut de la Francophonie pour
l’éducation et la formation (IFEF), en étroite relation avec la Direction "Langue française culture
et diversités".
Il s’articule autour des axes thématiques suivants :
 « Pour une éducation de qualité promouvantle multilinguisme » au
bénéfice des enseignants, des apprenants, des personnels encadrants, dans
une approcheintégrée et une perspectived’apprentissagetout au long de
la vie ;
 « Pour l’insertion professionnelleet les mobilités dans l’espace
francophone», au bénéfice de l’insertion professionnelledes adultes, de la
mobilité des professionnels etdes étudiants, de l’insertion sociale et
professionnelledes réfugiés ou migrants, ainsique du renforcement des
filières universitaires de français ;
 « Pour une mobilisation de l’expertise francophoneau servicedes états »,
afin de fédérer l’expertise, de mobiliser des groupes de travail
francophones autour des besoins des pays.
Ce dispositif est au service de la qualité, pour que la langue d’enseignement et d’apprentissage
qu’est le français soit mieux et davantage maitrisée.
Cette rencontre a permis de mobiliser l’ensemble des participants autour des actions prioritaires à
engager de septembre 2017 à la fin de l’année 2018.
Par la voix de son Administrateur, l’OIF appelle les états et partenaires à se mobiliser ensemble :
« Il nous appartient de créer ensemble les bases d’un élan nouveau, durable et hautement
qualitatif pour le développement des systèmes éducatifs francophones, pour que la langue
française soit mieux et davantage parlée, à travers des programmes pédagogiques, des méthodes
renouvelées, et des outils innovants. »
Vers un enseignement bi-plurilingue pour mieux réussir à l’école.
> COMMENT ?
• En menant un plaidoyer en faveur de l’enseignement bi-plurilingue auprès des décideurs, des
parents et des syndicats d’enseignants.
• En accompagnant l’intégration et le déploiement de l’enseignement bi-plurilingue dans les
plans sectoriels de l’éducation des pays partenaires.
• En organisant des formations sur l’approche du bi-plurilinguisme pour les enseignants et les
agents du système éducatif.
• En élaborant des outils pédagogiques et didactiques pour l’enseignement bi-plurilingue
au primaire.
• En capitalisant et en mutualisant les bonnes pratiques dans l’enseignement et l’apprentissage du
bi-plurilinguisme au sein de l’espace francophone.
• En expérimentant une approche rapide de l’apprentissage de la lecture et de l’écriture au
primaire dans des contextes multilingues.
> POUR QUI ?
• Les décideurs politiques
• Les services techniques et les instituts spécialisés des ministères
• Les inspecteurs d’enseignement et les conseillers pédagogiques
• Les universitaires spécialisés en sciences du langage et en sciences de l’éducation
• Les établissements scolaires pilotes
• Les instituteurs et institutrices du cycle primaire
• Les parents d’élèves
• Les élèves des cycles préscolaires et primaires
> AVEC QUI ?
Au sein de la Francophonie
• Agence universitaire de la Francophonie
(AUF)
• Conférence des ministres de l’Éducation des États et gouvernements de la Francophonie
(CONFEMEN)
Partenariats externes
• Agence française de développement (AFD)
• Partenariat mondial pour l’Éducation (PME)
• Ministère français des Affaires étrangères et du Développement international
Dans le cadre de son programme de soutien à la circulation du spectacle vivant, l’OIF favorise la
participation d’artistes francophones aux festivals d’été dans plusieurs pays.
Musique
Arles : Festival Les Suds
L’OIF s’est associée à l’Institut français en apportant une contribution financière à l’organisation
du Festival Les Suds à Arles, du 8 au 14 juillet en France.
Pour sa 18e édition inscrite dans le cadre de l’opération Marseille Provence 2013 Capitale
européenne de la Culture, le festival a accueilli deux spectacles issus du programme Equation
Musique avec Wanlov & Afro-Gypsy (Ghana) et Didier Awadi (Sénégal). Par ailleurs, le
Festival a présenté la création panafricaine Acoustic Africa/Afropean Women. / www.suds-
arles.com
L’OIF et l’Institut françaisse sont associés depuis 2008 autour d’Equation
Musique pour permettre à des structuresde la filière musicale des paysdu sud
d’inscrire leursproductionsmusicalesainsi que leursartistes dansles circuits
internationaux.
Didier Awadi en tournée au Canada
L’OIF soutient la tournée du chanteur sénégalais Didier Awadi et de son groupe, organisée par le
Studio Sankara (Sénégal), du 19 juin au 20 août au Canada. Il doit notamment y présenter son
nouvel album : "Ma révolution".
Rire
Toseka
L’OIF a apporté une contribution financière au Festival Toseka ("Rions !", en lingala) du 27 au
30 juin à Kinshasa. Pour sa 2e édition, ce festival du rire a réuni pendant trois jours une trentaine
d’humoristes venus des quatre coins du continent et d’Europe et 10.000 spectateurs. /
www.festivaltoseka.com
Théâtre
Festival d’Avignon
La 67ème édition du Festival d’Avignon, qui se déroule du 5 au 26 juillet dans la Cité des papes,
a pour ambition de donner une visibilité accentuée à la création contemporaine d’Afrique et aux
artistes en dialogue avec ce Continent à travers une soixantaine de spectacles proposés au public.
A cette occasion, la Francophonie affirme son engagement en faveur de la diversité culturelle et
apporte un appui à la programmation avec deux productions majeures :
• « Shéda » de la Compagnie les Bruits de la Rue (Congo),
• « Drums and Digging » présenté par la Compagnie Kabako (RDC). / www.festival-
avignon.com
Par ailleurs, l’OIF participe au colloque « Corpsmusical, envol et choralité sur les
scènes contemporainesd’Afrique etde ses diasporas » pour une réflexion sur les
expressionsscéniques actuelles, organisé le 22 juillet en Avignon en partenariat
avec l’Université Sorbonne nouvelle etFrance Culture.
Ça se passe à Kin
Le Festival « Ça se passe à Kin », organisé par l’Association Le Tarmac des Auteurs (RDC), se
déroulait du 2 au 7 juillet à Kinshasa. L’OIF a principalement soutenu la participation des
compagnies Acclamations (Burkina Faso) et Laborar’ato (Guinée).
Fest’Art
La 7ème édition du Festival international du théâtre pour la Paix (FEST’ART), organisée par
l’Association Fest’Art (Sénégal), se déroulait du 5 au 11 juin au Sénégal. L’OIF soutenait la
participation des compagnies suivantes : Arenk Théâtre (Guinée), Atelier Eyeno (Gabon),
Compagnie N’ZASSA (Burkina Faso), Théâtre Kocou (Bénin), Cie Théâtre d’Art Africain
(Congo), Graines de soleil (Maroc) et Arène Théâtre (Niger), Akadi Théâtre (Togo).

Contenu connexe

Similaire à Contexte et enjeux

Seminaire Melilla Retour
Seminaire Melilla RetourSeminaire Melilla Retour
Seminaire Melilla Retour
origene
 
La francophonie
La francophonieLa francophonie
La francophonie
Alinefil
 
Convención sobre la Protección y Promoción de la Diversidad de las Expresione...
Convención sobre la Protección y Promoción de la Diversidad de las Expresione...Convención sobre la Protección y Promoción de la Diversidad de las Expresione...
Convención sobre la Protección y Promoción de la Diversidad de las Expresione...
Graciela Mariani
 

Similaire à Contexte et enjeux (20)

Auf mag mars2021
Auf mag mars2021Auf mag mars2021
Auf mag mars2021
 
XVIème Congrès de l’Amérique latine et des Caraïbes de la FIPF
XVIème Congrès de l’Amérique latine et des Caraïbes de la FIPFXVIème Congrès de l’Amérique latine et des Caraïbes de la FIPF
XVIème Congrès de l’Amérique latine et des Caraïbes de la FIPF
 
Courrier aux établissements semaine des langues 2018-2019
Courrier aux établissements semaine des langues 2018-2019Courrier aux établissements semaine des langues 2018-2019
Courrier aux établissements semaine des langues 2018-2019
 
Cp franco bizz_130312-1
Cp franco bizz_130312-1Cp franco bizz_130312-1
Cp franco bizz_130312-1
 
Cp franco bizz_130312-1
Cp franco bizz_130312-1Cp franco bizz_130312-1
Cp franco bizz_130312-1
 
Cp franco bizz_130312-1
Cp franco bizz_130312-1Cp franco bizz_130312-1
Cp franco bizz_130312-1
 
Rapport de enseignants sur la mobilité à Keszthely (Hongrie)
Rapport de enseignants sur la mobilité à Keszthely (Hongrie)Rapport de enseignants sur la mobilité à Keszthely (Hongrie)
Rapport de enseignants sur la mobilité à Keszthely (Hongrie)
 
Seminaire Melilla Retour
Seminaire Melilla RetourSeminaire Melilla Retour
Seminaire Melilla Retour
 
Diversité-Culturelle_OIF_Vietnam
Diversité-Culturelle_OIF_VietnamDiversité-Culturelle_OIF_Vietnam
Diversité-Culturelle_OIF_Vietnam
 
POINTS-CLE-DTMe-FR3
POINTS-CLE-DTMe-FR3POINTS-CLE-DTMe-FR3
POINTS-CLE-DTMe-FR3
 
Projet de recherche
Projet de recherche Projet de recherche
Projet de recherche
 
GEC 2017: La Francophonie
GEC 2017: La FrancophonieGEC 2017: La Francophonie
GEC 2017: La Francophonie
 
La francophonie
La francophonieLa francophonie
La francophonie
 
Présentation prof erasmus+ octobbre 2014
Présentation prof erasmus+ octobbre 2014Présentation prof erasmus+ octobbre 2014
Présentation prof erasmus+ octobbre 2014
 
Diseño curricular final yahaira
Diseño curricular final yahairaDiseño curricular final yahaira
Diseño curricular final yahaira
 
Europe Information Jeunesse 54 - La lettre du reseau Eurodesk en France
Europe Information Jeunesse 54 - La lettre du reseau Eurodesk en FranceEurope Information Jeunesse 54 - La lettre du reseau Eurodesk en France
Europe Information Jeunesse 54 - La lettre du reseau Eurodesk en France
 
Convención sobre la Protección y Promoción de la Diversidad de las Expresione...
Convención sobre la Protección y Promoción de la Diversidad de las Expresione...Convención sobre la Protección y Promoción de la Diversidad de las Expresione...
Convención sobre la Protección y Promoción de la Diversidad de las Expresione...
 
607_6nov_09
607_6nov_09607_6nov_09
607_6nov_09
 
Europe Information Jeunesse n°50, la lettre du reseau Eurodesk en France
Europe Information Jeunesse n°50, la lettre du reseau Eurodesk en FranceEurope Information Jeunesse n°50, la lettre du reseau Eurodesk en France
Europe Information Jeunesse n°50, la lettre du reseau Eurodesk en France
 
Cp franco bizz_260312
Cp franco bizz_260312Cp franco bizz_260312
Cp franco bizz_260312
 

Dernier

ilide.info-cours-recherche-d-emploi-pr_aa839df7439dd234c803551c86e0197c.pdf
ilide.info-cours-recherche-d-emploi-pr_aa839df7439dd234c803551c86e0197c.pdfilide.info-cours-recherche-d-emploi-pr_aa839df7439dd234c803551c86e0197c.pdf
ilide.info-cours-recherche-d-emploi-pr_aa839df7439dd234c803551c86e0197c.pdf
ssuser6041d32
 

Dernier (16)

Télécommunication et transport .pdfcours
Télécommunication et transport .pdfcoursTélécommunication et transport .pdfcours
Télécommunication et transport .pdfcours
 
Fiche de vocabulaire pour faire une appréciation
Fiche de vocabulaire pour faire une appréciationFiche de vocabulaire pour faire une appréciation
Fiche de vocabulaire pour faire une appréciation
 
Texte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigées
Texte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigéesTexte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigées
Texte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigées
 
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024
 
Methode 5S - support de formation -.pdf
Methode 5S  - support de formation -.pdfMethode 5S  - support de formation -.pdf
Methode 5S - support de formation -.pdf
 
Chapitre3-Classififcation des structures de chaussu00E9e.pptx
Chapitre3-Classififcation des structures de  chaussu00E9e.pptxChapitre3-Classififcation des structures de  chaussu00E9e.pptx
Chapitre3-Classififcation des structures de chaussu00E9e.pptx
 
Echos libraries Burkina Faso newsletter 2024
Echos libraries Burkina Faso newsletter 2024Echos libraries Burkina Faso newsletter 2024
Echos libraries Burkina Faso newsletter 2024
 
python-Cours Officiel POO Python-m103.pdf
python-Cours Officiel POO Python-m103.pdfpython-Cours Officiel POO Python-m103.pdf
python-Cours Officiel POO Python-m103.pdf
 
Àma Gloria.pptx Un film tourné au Cap Vert et en France
Àma Gloria.pptx   Un film tourné au Cap Vert et en FranceÀma Gloria.pptx   Un film tourné au Cap Vert et en France
Àma Gloria.pptx Un film tourné au Cap Vert et en France
 
Les phases d'analyse des parties prenantes
Les phases d'analyse des parties prenantesLes phases d'analyse des parties prenantes
Les phases d'analyse des parties prenantes
 
Neuvaine de la Pentecôte avec des textes de saint Jean Eudes
Neuvaine de la Pentecôte avec des textes de saint Jean EudesNeuvaine de la Pentecôte avec des textes de saint Jean Eudes
Neuvaine de la Pentecôte avec des textes de saint Jean Eudes
 
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptx
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptxGHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptx
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptx
 
GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptx
GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptxGHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptx
GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptx
 
CALENDRIER ET COMPTE RENDU REUNION DIRECTION
CALENDRIER ET COMPTE RENDU REUNION DIRECTIONCALENDRIER ET COMPTE RENDU REUNION DIRECTION
CALENDRIER ET COMPTE RENDU REUNION DIRECTION
 
ilide.info-cours-recherche-d-emploi-pr_aa839df7439dd234c803551c86e0197c.pdf
ilide.info-cours-recherche-d-emploi-pr_aa839df7439dd234c803551c86e0197c.pdfilide.info-cours-recherche-d-emploi-pr_aa839df7439dd234c803551c86e0197c.pdf
ilide.info-cours-recherche-d-emploi-pr_aa839df7439dd234c803551c86e0197c.pdf
 
Saint Damien, missionnaire auprès des lépreux de Molokai, Hawaï.pptx
Saint Damien, missionnaire auprès des lépreux de Molokai, Hawaï.pptxSaint Damien, missionnaire auprès des lépreux de Molokai, Hawaï.pptx
Saint Damien, missionnaire auprès des lépreux de Molokai, Hawaï.pptx
 

Contexte et enjeux

  • 1. Contexte et enjeux Renforcer l’accès des filles et des garçons à une éducation et à une formation de qualité en vue de l’insertion professionnelle et citoyenne Si l’accès à l’éducation a globalement progressé ces dix dernières années, la gestion des systèmes scolaires, les conditions d’accueil, la formation des enseignants et le contenu des enseignements dispensés constituent autant d’enjeux pour assurer une éducation de qualité pour tous. Dans ce contexte, la Francophonie a constamment réaffirmé son engagement pour l’éducation, depuis le Forum de Dakar (Sénégal) en 2000 jusqu’à celui d’Incheon (République de Corée) en 2015. Forte de son expertise, elle accompagne les pays en recherchant une meilleure prise en compte de l’égalité femme-homme, en tirant profit des potentialités du numérique, en ciblant précisément les dynamiques des marchés du travail, en soutenant la culture entrepreneuriale, en développant des approches pédagogiques bilingues innovantes. L’enjeu de l’éducation, parce qu’il concerne les générations futures, touche directement au devenir de la Francophonie. Les projections positives sur la langue française ne se vérifieront que si, et seulement si, les progrès en matière d’éducation avancent au même rythme que la croissance démographique. Plus de 6 millions d’enseignants devront être recrutés en Afrique subsaharienne d’ici à 2030 pour faire face à cette évolution. Au-delà du défi linguistique, l’éducation et la formation constituent des leviers parmi les plus efficaces pour lutter contre la pauvreté et toute autre forme d’exclusion. Elles permettent aux jeunes de devenir des citoyens responsables et en mesure de contribuer au développement économique de leurs sociétés. À travers son action, l’OIF contribue à la mise en œuvre de réformes innovantes en éducation, au renforcement de l’enseignement bilingue qui facilite l’apprentissage et offre une ouverture vers le monde à de nombreux enfants, à l’amélioration des compétences des enseignants et à accroître l’insertion professionnelle des jeunes. Le 28 juin 2017, l’OIF a présenté à ses partenaires institutionnels (le Ministère français de l’Europe et des Affaires étrangères, l’Institut français, la Fédération internationale des professeurs de français, l’Agence Universitaire de la Francophonie, et TV5 Monde) l’état d’avancement de la construction d’un dispositif fédérateur pour un enseignement massif et de qualité du et en français. La Délégation aux affaires francophones et multilatérales du Québec, l’Association pour la Promotion de l’Education et de la Formation à l’Etranger de la Fédération
  • 2. Wallonie-Bruxelles,la CONFEMEN, l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie, et l’Université Senghor ont également contribué activement aux travaux ayant permis d’aboutir à de premiers résultats. Ce dispositif s’inscrit dans les Objectifs du développement durable consacrés à une éducation de qualité et à un accès à un emploi décent pour tous et toutes. Il est né du constat exprimé par l’Administrateur de l’OIF, M. Adama OUANE, sur la maitrise insuffisante des compétences langagières à tous les niveaux d’éducation ; il sera porté par l’Institut de la Francophonie pour l’éducation et la formation (IFEF), en étroite relation avec la Direction "Langue française culture et diversités". Il s’articule autour des axes thématiques suivants :  « Pour une éducation de qualité promouvantle multilinguisme » au bénéfice des enseignants, des apprenants, des personnels encadrants, dans une approcheintégrée et une perspectived’apprentissagetout au long de la vie ;  « Pour l’insertion professionnelleet les mobilités dans l’espace francophone», au bénéfice de l’insertion professionnelledes adultes, de la mobilité des professionnels etdes étudiants, de l’insertion sociale et professionnelledes réfugiés ou migrants, ainsique du renforcement des filières universitaires de français ;  « Pour une mobilisation de l’expertise francophoneau servicedes états », afin de fédérer l’expertise, de mobiliser des groupes de travail francophones autour des besoins des pays. Ce dispositif est au service de la qualité, pour que la langue d’enseignement et d’apprentissage qu’est le français soit mieux et davantage maitrisée. Cette rencontre a permis de mobiliser l’ensemble des participants autour des actions prioritaires à engager de septembre 2017 à la fin de l’année 2018. Par la voix de son Administrateur, l’OIF appelle les états et partenaires à se mobiliser ensemble : « Il nous appartient de créer ensemble les bases d’un élan nouveau, durable et hautement qualitatif pour le développement des systèmes éducatifs francophones, pour que la langue française soit mieux et davantage parlée, à travers des programmes pédagogiques, des méthodes renouvelées, et des outils innovants. »
  • 3. Vers un enseignement bi-plurilingue pour mieux réussir à l’école. > COMMENT ? • En menant un plaidoyer en faveur de l’enseignement bi-plurilingue auprès des décideurs, des parents et des syndicats d’enseignants. • En accompagnant l’intégration et le déploiement de l’enseignement bi-plurilingue dans les plans sectoriels de l’éducation des pays partenaires. • En organisant des formations sur l’approche du bi-plurilinguisme pour les enseignants et les agents du système éducatif. • En élaborant des outils pédagogiques et didactiques pour l’enseignement bi-plurilingue au primaire. • En capitalisant et en mutualisant les bonnes pratiques dans l’enseignement et l’apprentissage du bi-plurilinguisme au sein de l’espace francophone. • En expérimentant une approche rapide de l’apprentissage de la lecture et de l’écriture au primaire dans des contextes multilingues. > POUR QUI ? • Les décideurs politiques • Les services techniques et les instituts spécialisés des ministères • Les inspecteurs d’enseignement et les conseillers pédagogiques • Les universitaires spécialisés en sciences du langage et en sciences de l’éducation • Les établissements scolaires pilotes • Les instituteurs et institutrices du cycle primaire • Les parents d’élèves • Les élèves des cycles préscolaires et primaires > AVEC QUI ? Au sein de la Francophonie • Agence universitaire de la Francophonie (AUF) • Conférence des ministres de l’Éducation des États et gouvernements de la Francophonie (CONFEMEN) Partenariats externes • Agence française de développement (AFD) • Partenariat mondial pour l’Éducation (PME) • Ministère français des Affaires étrangères et du Développement international
  • 4. Dans le cadre de son programme de soutien à la circulation du spectacle vivant, l’OIF favorise la participation d’artistes francophones aux festivals d’été dans plusieurs pays. Musique Arles : Festival Les Suds L’OIF s’est associée à l’Institut français en apportant une contribution financière à l’organisation du Festival Les Suds à Arles, du 8 au 14 juillet en France. Pour sa 18e édition inscrite dans le cadre de l’opération Marseille Provence 2013 Capitale européenne de la Culture, le festival a accueilli deux spectacles issus du programme Equation Musique avec Wanlov & Afro-Gypsy (Ghana) et Didier Awadi (Sénégal). Par ailleurs, le Festival a présenté la création panafricaine Acoustic Africa/Afropean Women. / www.suds- arles.com L’OIF et l’Institut françaisse sont associés depuis 2008 autour d’Equation Musique pour permettre à des structuresde la filière musicale des paysdu sud d’inscrire leursproductionsmusicalesainsi que leursartistes dansles circuits internationaux. Didier Awadi en tournée au Canada
  • 5. L’OIF soutient la tournée du chanteur sénégalais Didier Awadi et de son groupe, organisée par le Studio Sankara (Sénégal), du 19 juin au 20 août au Canada. Il doit notamment y présenter son nouvel album : "Ma révolution". Rire Toseka L’OIF a apporté une contribution financière au Festival Toseka ("Rions !", en lingala) du 27 au 30 juin à Kinshasa. Pour sa 2e édition, ce festival du rire a réuni pendant trois jours une trentaine d’humoristes venus des quatre coins du continent et d’Europe et 10.000 spectateurs. / www.festivaltoseka.com Théâtre Festival d’Avignon La 67ème édition du Festival d’Avignon, qui se déroule du 5 au 26 juillet dans la Cité des papes, a pour ambition de donner une visibilité accentuée à la création contemporaine d’Afrique et aux artistes en dialogue avec ce Continent à travers une soixantaine de spectacles proposés au public. A cette occasion, la Francophonie affirme son engagement en faveur de la diversité culturelle et apporte un appui à la programmation avec deux productions majeures : • « Shéda » de la Compagnie les Bruits de la Rue (Congo), • « Drums and Digging » présenté par la Compagnie Kabako (RDC). / www.festival- avignon.com Par ailleurs, l’OIF participe au colloque « Corpsmusical, envol et choralité sur les scènes contemporainesd’Afrique etde ses diasporas » pour une réflexion sur les
  • 6. expressionsscéniques actuelles, organisé le 22 juillet en Avignon en partenariat avec l’Université Sorbonne nouvelle etFrance Culture. Ça se passe à Kin Le Festival « Ça se passe à Kin », organisé par l’Association Le Tarmac des Auteurs (RDC), se déroulait du 2 au 7 juillet à Kinshasa. L’OIF a principalement soutenu la participation des compagnies Acclamations (Burkina Faso) et Laborar’ato (Guinée). Fest’Art La 7ème édition du Festival international du théâtre pour la Paix (FEST’ART), organisée par l’Association Fest’Art (Sénégal), se déroulait du 5 au 11 juin au Sénégal. L’OIF soutenait la participation des compagnies suivantes : Arenk Théâtre (Guinée), Atelier Eyeno (Gabon), Compagnie N’ZASSA (Burkina Faso), Théâtre Kocou (Bénin), Cie Théâtre d’Art Africain (Congo), Graines de soleil (Maroc) et Arène Théâtre (Niger), Akadi Théâtre (Togo).